Coronavirus : Le point sur la pandémie, l’origine du CoV19 selon l’OMS et remises des chiffres en perspective

 


Allez quoi, merde… Faites-lui confiance !

 

Source AFP, donc… bon.

A comparer avec l’origine, prouvée elle aussi, du CoV19 dans les labos de l’université de Caroline du Nord en 2015 (voir ici..)

Les chiffes publiés ci-dessous, officiels de l’OMS du 1er mai 2020: Depuis décembre 2019 (5 mois), le CoV19 (de son vrai nom SRAS-COV-2 “Caroline du Nord” donc) a infecté quelques 3,2 millions de personnes dans le monde ce qui correspond à approximativement 0,03% de la population mondiale !! Vous avez bien lu: 3/100 de pourcent, 3/100 de 1% et on a bloqué des milliards de personnes pour une maladie, certes plus sévère en phase finale, mais de manière générale du niveau d’une grippe saisonnière…

Rappelons aussi les chiffres de l’OMS pour la grippe saisonnières qui bon an mal an tue entre 300 et 650 000 dans le monde, le CoV19 ayant du mal à atteindre les 200 000 en râclant vraiment tous les fonds de tiroir de mortalité et de co-mortalité possibles et imaginables (rappelons qu’en Italie par exemple, plus de 50% des personnes décédées avaient 3 maladies ou plus comme facteurs de co-mortalités associés au CoV19, ce qui veut dire que beaucoup de ces personnes, âgées pour l’essentiel, sont décédées avec le CoV19, mais pas nécessairement du CoV19… grosse nuance, que bien sûr les stats ne font pas).

Se serait-on foutu et se fout-on toujours de notre gueule ?…

N’ayez crainte, le chevalier blanc Bill “la piquouze” Gates, sponsor #1 de l’OMS et de bien des merdias, arrive avec son vaccin miracle et si vous croyez pas celle-là, il vous en racontera une autre…

~ Résistance 71 ~

 

Le point sur la pandémie : L’OMS donne l’origine du CoV19

 

Al Manar

 

Source AFP

 

2 mai 2020

 

url de l’article: https://french.almanar.com.lb/1738431

 

L’OMS, qui appelle Pékin à l’associer aux enquêtes sur l’origine du nouveau coronavirus, a estimé vendredi 1er mai qu’il était d’ »origine naturelle », au moment où le président américain l’a lié à un laboratoire chinois.

Partie de Wuhan en Chine en décembre, l’épidémie a contaminé depuis plus de 3,2 millions de personnes dans le monde et fait au moins 230.000 morts, selon un bilan établi par l’AFP.

« En ce qui concerne l’origine du virus à Wuhan, nous avons écouté de nombreux scientifiques qui ont étudié ce virus, et on nous assure que ce virus est d’origine naturelle », a affirmé le directeur des programmes d’urgence de l’Organisation mondiale de la santé, Michael Ryan, interrogé par un journaliste.

« Ce qui est important, c’est que l’on détermine l’hôte naturel de ce virus », a-t-il poursuivi, au cours d’une conférence de presse virtuelle depuis le siège de l’organisation à Genève.

Il a expliqué que l’ »objectif principal est de faire en sorte que nous puissions bien comprendre le virus, que nous comprenions la transmission d’animal à humain et que nous comprenions comment la barrière entre les espèces animale et humaine a été franchie ».

L’objectif de cette étude est « de mettre en place les mesures de santé publique et de prévention pour empêcher que cela puisse se reproduire où que ce soit », a-t-il insisté à plusieurs reprises.

L’OMS, qui a jusqu’à présent couvert de louanges Pékin pour sa gestion de la crise, a appelé vendredi les autorités chinoises à l’inviter à participer aux enquêtes « en cours ou prévues » sur les origines animales du virus.

Cet appel intervient alors que les autorités sanitaires mondiales sont sévèrement critiquées par les Etats-Unis, qui accusent l’OMS d’avoir tardé à alerter afin de ne pas froisser Pékin.

‘Pas perdu de temps’

« Nous n’avons pas perdu de temps », a rétorqué vendredi le patron de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, soulignant qu’il s’était rendu en Chine le 28 janvier pour rencontrer le président chinois Xi Jinping et convenir de la visite sur place d’une équipe internationale de scientifiques.

« Je me rappelle que les gens nous conseillaient de ne pas nous rendre en Chine parce qu’on ne savait pas comment le virus se comportait », a-t-il affirmé, indiquant ne pas avoir eu « peur » de s’y rendre.

« Cette urgence sanitaire mondiale, déclarée le 30 janvier, a été déclarée de manière opportune », a estimé M. Tedros, soutenu par le président du comité d’urgence de l’OMS, le Dr. Didier Houssin.

« Lucidité à posteriori, évidemment c’est facile. Il est beaucoup plus difficile de savoir ce qui va se passer et d’anticiper », a ajouté le Français, en référence aux critiques faites à l’OMS.

Ce comité d’urgence ad hoc, qui s’est réuni pour la troisième fois jeudi, a déterminé que la pandémie demeure « évidemment » une urgence internationale, a annoncé M. Tedros.

Ces quelque 20 experts indépendants ont également formulé des recommandations très générales, ne mentionnant pas de pays. Ils appellent à identifier l’origine du virus et à évaluer l’équilibre entre les restrictions du transport aérien et leurs conséquences, comme la difficulté d’acheminer une assistance humanitaire.

Source: AFP

= = =

Notre page « CORONAVIRUS, guerre contre l’humanité »

 


A partir du 11 mai… Les masques Jaunes !

4 Réponses vers “Coronavirus : Le point sur la pandémie, l’origine du CoV19 selon l’OMS et remises des chiffres en perspective”

  1. En complément, je vous laisse la partie 1 de cette vidéo d’Alexandra Henrion-Caude, généticienne de renommée mondiale, ancienne directrice de recherche à l’Inserm à l’Hôpital Necker. Elle nous explique tout ce qu’elle sait sur la pandémie.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.