Palestine: La vérité (Personne)

 

Personne

 

Juillet 2018

 

 

« Du mythe biblique à la réalité archéologique »

« La plupart des israélites ne furent pas exogènes à Canaan, mais émergèrent de son sein. Il n’y a pas eu d’exode massif d’Egypte. Il n’y a eu aucune conquête violente de Canaan. La plupart des gens qui formèrent l’Israël du début étaient des locaux, les mêmes qui habitaient les hautes-terres depuis les âges du bronze et de fer. Les Israélites originaux étaient, ironie d’entre toutes les ironies, eux-mêmes des Cananéens… » […] « De plus, pour toute la richesse qu’ils étaient supposés avoir, ni David ni Salomon ne sont mentionnés dans ne serait-ce qu’une seule archive égyptienne ou texte mésopotamien. La preuve archéologique à Jérusalem des projets des fameux bâtiments de Salomon est non-existence. Les fouilles archéologiques des XIXème et XXème siècles autour du mont du Temple à Jérusalem ont échoué à identifier ne serait-ce qu’une simple trace du temple et du complexe de palaces inventés du roi Salomon. »
~ Israel Finkelstein*, Neil Silberman, « The Bible Unearthed », 2001 ~

*Israël Finkelstein est directeur de l’Institut Archéologique Sonia et Marco Nadler de l’université de Tel Aviv…

Lectures complémentaires:

Effondrer le colonialisme

Ashraf Ezzat Mythe Biblique

 

Publicités

43 Réponses to “Palestine: La vérité (Personne)”

  1. sauver les vies de tous les humains Says:

    21 juillet 2018: Israël adopte une loi sur l’«État-nation» consacrant la suprématie juive
    Israël a adopté ce jeudi une loi accordant aux juifs la suprématie sur tous les citoyens israéliens non juifs, ce que les critiques et les membres de la minorité palestinienne de l’État ont qualifié de « raciste », assimilant cette loi à l’apartheid. La loi sur l’« État-nation » a été adoptée par 62 voix contre 55 et deux abstentions au Parlement, qui compte 120 députés, après des mois de débat politique. Après le vote, des législateurs palestiniens ont crié et déchiré des papiers.

    Le président du Parlement, Yuli-Yoel Edelstein, a appelé la sécurité pour expulser les députés palestiniens, qui ont été poussés dehors tandis qu’ils criaient : « Vous êtes raciste ! ».
    « C’est un moment décisif dans l’histoire de l’État d’Israël qui inscrit dans le marbre notre langue, notre hymne et notre drapeau », a déclaré le Premier ministre Benyamin Netanyahou (AFP)
    Qu’est-ce que la loi sur l’État-nation d’Israël ?

    – La loi, qui contient moins de 500 mots, stipule qu’Israël est la « patrie historique » et le « foyer national » du peuple juif

    – Elle stipule que seuls les juifs ont le droit d’exercer l’autodétermination nationale en Israël

    – Elle stipule que Jérusalem est la capitale d’Israël et l’hébreu est sa langue

    – Elle décrit la colonisation juive comme un « intérêt national » que l’État doit promouvoir

    « C’est un moment décisif dans les annales du sionisme et de l’histoire de l’État d’Israël », a déclaré le Premier ministre Benyamin Netanyahou à la Knesset, le Parlement israélien, après le vote.

    Hassan Jabareen, directeur général d’Adalah, le centre juridique pour les droits des minorités arabes en Israël, explique que la loi comporte des éléments clés de l’apartheid ce qui, selon lui, « est non seulement immoral mais aussi absolument interdit par le droit international ».

    « La nouvelle loi consacre constitutionnellement l’identité d’Israël en tant qu’État-nation du peuple juif – malgré les 1,5 million de citoyens palestiniens de l’État et des habitants de Jérusalem-Est et du plateau du Golan – et garantit le caractère ethno-religieux exclusif d’Israël comme juif », précise-t-il.
    Alors que le gouvernement de Netanyahou a ignoré les protestations des parlementaires palestiniens et des législateurs sionistes de gauche, il a reformulé la loi ces dernières semaines afin de trouver un terrain d’entente entre les factions de droite et d’extrême droite du gouvernement.
    Un sondage de l’Israel Democracy Institute publié en novembre a révélé que les deux tiers des juifs israéliens croient que le droit des Palestiniens d’Israël d’acheter des terres dans le pays devrait être restreint, tandis qu’un quart des juifs israéliens déclarent que ces acquisitions devraient être totalement interdites.

    Ces dernières semaines, une famille de citoyens palestiniens d’Israël qui a acheté une maison dans la ville d’Afoula a été contestée par des centaines d’habitants, dont l’ancien maire, qui a déclaré à la presse locale : « Les habitants d’Afoula ne veulent pas d’une ville mixte, mais d’une ville juive, et c’est leur droit. Ce n’est pas du racisme. »

    Adalah a critiqué la loi sur l’État-nation, affirmant qu’elle «discrimine les Arabes dans les domaines de la citoyenneté, de la propriété et de la terre, de la langue et de la culture et justifie leur infériorité dans toutes les sphères de la vie en les excluant de la communauté politique qui constitue le souverain dans leur patrie».
    « Aucun pays du monde d’aujourd’hui n’est défini comme un État démocratique si l’identité constitutionnelle est déterminée par l’appartenance ethnique qui l’emporte sur le principe de l’égalité de la citoyenneté » a déclaré le groupe dans un communiqué
    La loi sur l’État-nation, qui contient moins de 500 mots, accorde des droits exclusifs « d’autodétermination nationale » – le droit de décider des priorités nationales d’Israël, d’importance symbolique et pratique – aux juifs, où qu’ils vivent, en Israël ou à l’étranger, et même qu’ils disposent ou non de la nationalité israélienne.

    Surtout, la loi ne dit pas que les citoyens palestiniens et les autres citoyens non juifs d’Israël ont droit à un traitement égal en vertu de la loi.

    Pour l’hébreu, un statut supérieur à celui de l’arabe

    La loi accorde également à l’hébreu un statut supérieur à celui de l’arabe, faisant de la première l’unique langue officielle de l’État et réduisant la seconde à une simple langue dotée d’un « statut spécial ».

    En effet, la loi sur l’État-nation, qui, en tant que loi fondamentale, détient un pouvoir constitutionnel, signifie que le caractère ethno-religieux d’Israël l’emporte sur son caractère démocratique.

    Le projet de loi avait été critiqué par les citoyens palestiniens d’Israël, les Israéliens juifs libéraux, le président et les groupes de défense des droits de l’homme d’Israël, dont certains ont estimé que cette loi équivaudrait à l’apartheid.

    « Vingt pour cent des citoyens seront discriminés, par définition. De quoi s’agit-il sinon d’apartheid ? C’est une loi raciste et sans précédent d’un gouvernement qui n’a plus honte de rien », a tweeté plus tôt cette semaine le président de la Liste unifiée, Ayman Odeh, anticipant l’adoption de cette loi.

    « C’est une blessure mortelle pour les citoyens arabes [d’Israël], et pour la démocratie, pas moins. » Aida Touma-Suleiman, autre députée de la Liste unifiée, avait critiqué ce projet de loi en affirmant qu’il « établirait la suprématie juive » et « effacerait le mot “égalité” du lexique politique de l’État d’Israël ».
    http://www.pourlapalestine.be/israel-adopte-une-loi-sur-letat-nation-consacrant-la-suprematie-juive/

    27 juillet 2018, un nouveau génocide des palestiniens en vue?

    – Un chrétien sioniste déclare que le 27 juillet 2018 , moment de l’éclipse lunaire rouge, sera la renaissance d’Israel, de Jérusalem, et la fin du monde : « La dernière Lune de Sang a été visible le 31 janvier 2018 au cours d’un spectacle rare qui a été baptisé la «& super Lune Bleue de Sang& ».La Lune de Sang est un phénomène astronomique qui illuminera le ciel nocturne la nuit du 27 juillet 2018. Le satellite prendra une lueur rouge foncée. Des théoriciens sur la religion croient que c’est le signe d’une prophétie annonçant la fin du monde.
    Selon les «& Endtime Ministries& » («& Pasteurs des temps de la fin& »), un groupe chrétien prêchant la fin des temps évangéliques, un certain nombre de prophéties dans la Bible prédisent que la lune deviendra rouge sang au moment de la fin du monde.
    Irvin Baxter, président du groupe «& Endtime Ministries& », a déclaré : « La Bible enseigne que la fin du monde arrive et «& Je parle plus que la renaissance de la nation d’Israël. Plus grand que la réunification de Jérusalem.& » »
    http://nouvelordremondial.net/le-monde-pourrait-prendre-fin-lors-de-la-lune-de-sang-de-juillet

    les élites sont païennes et utilisent souvent les signes astrologiques pour planifier des bains de sang (chez les ghoules (lire le rubis d’Anubis de Katia Sabeth), les mayas, on utilisait aussi les signes astrologiques pour faire des sacrifices humains)http://mexicanhistory.org/aztec.htm
    https://www.newsweek.com/what-solar-eclipses-meant-ancient-cultures-651206
    En Inde, en janvier 2018, jour d’éclipse lunaire rouge totale, des hindous font des sacrifices humains
    http://zeenews.india.com/hyderabad/child-sacrifice-on-lunar-eclipse-severed-head-of-infant-found-atop-roof-2078406.html
    https://www.thehindu.com/news/cities/Hyderabad/finally-couple-admit-to-human-sacrifice/article22765920.ece

    espérons que le 27 juillet 2018, jour de lune rouge, que des devins sionistes appellent jour de lune sanglante, il ne se passera rien…

    Enfin Ahed Tamimi et sa mère sont censés sortir de prison en juillet 2018… Espérons qu’il ne leur arrivera rien de fâcheux…
    https://www.telegraph.co.uk/news/2018/03/21/ahed-tamimi-agrees-plea-deal-8-month-prison-sentence-israeli/

    D’ailleurs on est déjà en juillet, et Ahed Tamimi n’est toujours pas délivrée. J’ai l’impression qu’Israel va organiser un false flag je ne sais où pour justifier encore son arrestation…

    Monde de tarés… moi ce qui me fait le plus peur, c’est de voir l’élite faire de la publicité pour les sacrifices Aztèque et Maya. http://www.racontemoilhistoire.com/2017/04/sacrifice-humain/

    la nana qui a écrit l’article racontemoilhistoire est carrément pour les sacrifices humains, elle avoue elle-même qu’elle souhaite la dépopulation de la planète.

    Des sataniques pratiquent les sacrifices humains en janvier 2018, jour éclipse lunaire sanglante totale
    https://www.express.co.uk/news/science/912484/super-moon-blood-eclipse-sex-satanism-ritual-human-sacrifice-USA-horses

    Donc pas étonnant que parmi les millions de tribus amérindiens, on en connaisse que 2 sur le net et comme par hasard, c’est justement les 2 qui font des sacrifices humains. l’élite tarée est partout sur le net , c’est l’élite tarée d’ailleurs qui contrôle tout ce que l’on sait sur l’archéologie, car les archéologues ne sont pas indépendants et sont financés par les multinationales. Beaucoup de pillages des sites archéologiques par les mercenaires des multinationales, ce qui fait que l’histoire ne sera jamais reconstituée exactement comme elle l’était.

    C’est affreux, il y a des gens sataniques qui tuent des humains partout sur la planète (Russie, Peru, Colombie, USA…) source
    http://www.exposingsatanism.org/category/satanism/human-sacrifice/

    monde de cauchemard. Ne cliquez surtout pas sur ce lien si vous voulez dormir. Moi, je vais oublier tout cela et lire Candy, ou un bon shojo romantique pour me changer les idées. J’en ai marre de cette violence. Les gens deviennent fous, le Nouvel Ordre Mondial utilise tellement la violence pour la répression, que les gens deviennent soit masochistes, soit sadiques , ou SM. On dit d’un proverbe tel maitre, tel valet.
    Dans Sans Famille d’Hector Malot, me souviens que Vitalis a dit à Rémi: Montre moi ton chien, et je te dirais qui tu es, car le chien imite son maitre, et c’est en voyant le chien qu’on devine le comportement du maitre.
    Donc des maitres sanglants sans pités, bombardant des peuples, cela donne des valets sanglants sans pitiés

    Les humains et les animaux peuvent devenir bons si on les traite avec douceur:
    « on obtient peu de choses par la brutalité, tandis qu’on obtient beaucoup pour ne pas dire tout par la douceur. Pour moi, c’est en ne me fâchant jamais contre mes bêtes que j’ai fait d’elles ce qu’elles sont. Si je les avais battues, elles seraient craintives, et la crainte paralyse l’intelligence. Au reste en me laissant aller à la colère avec elles, je ne serais pas moi-même ce que je suis, et je n’aurais pas acquis cette patience à toute épreuve qui m’a gagné ta confiance. C’est que qui instruit les autres, s’instruit soi-même. Mes chiens m’ont donné autant de leçons qu’ils en ont reçues de moi. J’ai développé leur intelligence, ils m’ont formé le caractère.
    Ce que j’entendais me parut si étrange, que je me mis à rire.
    – Tu trouves cela bien bizarre, n’est-ce pas, qu’un chien puisse donner des leçons à un homme? Et cependant rien n’est plus vrai. Réfléchis un peu. Admets-tu qu’un chien subisse l’influence de son maître?
    – Oh! Bien sûr.
    – Alors tu vas comprendre que le maître est obligé de veiller sur lui-même quand il entreprend l’éducation d’un chien. Ainsi suppose un moment qu’en instruisant Capi je me sois abandonné à l’emportement et à la colère. Qu’aura fait Capi? Il aura pris l’habitude de la colère et de l’emportement. C’est-à-dire qu’en se modelant sur mon exemple, il se sera corrompu. Le chien est presque toujours le miroir de son maître ; et qui voit l’un, voit l’autre. Montre-moi ton chien ; je te dirai qui tu es. Le brigand a pour chien, un gredin ; le voleur, un voleur ; le paysan sans intelligence, un chien grossier ; l’homme poli et affable un chien aimable.  »
    https://www.babelio.com/auteur/Hector-Malot/4110/citations

  2. La libération d’Ahed Tamimi sera soit le 28 juillet 2018 soit le 19 août 2018 (même les parents ne savent pas quand elle sera relâché, même si la date officielle du tribunal militaire est le 19 aout)
    https://ciiradio.com/2018/07/24/jailed-teen-activist-ahed-tamimi-could-be-freed-by-sundaysays-her-father/
    http://www.jewishpress.com/news/eye-on-palestine/palestinian-authority/ahed-tamimi-may-get-early-release-from-israeli-prison-says-dad/2018/07/25/

    Normalement Ahed Tamimi devait sortir de prison en juillet 2018, puisque c’était 8 mois de prison qui étaient prévus

    En lisant cet article datant de mars 2018 , on s’aperçoit qu’Israel pourrait préparer un nouveau false flag pour justifier la non libération des palestiniens emprisonnés, dont Ahed Tamimi car elle aurait refusé de participer à un programme de Brain Washing par les militaires israéliens dans les prisons
    https://www.jpost.com/Arab-Israeli-Conflict/Ahed-Tamimi-request-for-early-prison-release-denied-559301

    SNCF : vers une nouvelle grève des cheminots vendredi 27 juillet 2018 ?
    https://www.tourmag.com/SNCF-vers-une-nouvelle-greve-des-cheminots-vendredi-27-juillet-2018_a94434.html

    Fichage des grévistes : la SNCF recule après que les cheminots aient envahi les bureaux de la direction régionale

    À l’Assemblée Générale des grévistes de Paris-Nord jeudi matin, les cheminots ont appris l’existence d’un mail interne demandant aux cadres de répertorier les agents actifs sur les réseaux sociaux. En plein période de grève, cette opération de fichage des salariés n’allait pas rester lettre morte pour les cheminots, qui ont donc décidé de manifester dans la gare du Nord, puis de se rendre dans les bureaux de la direction régionale afin de demander l’annulation de cette missive, forçant la SNCF à reculer.
    Un mail de fichage des activités des agents sur les réseaux sociaux

    Jeudi matin, les cheminots réunis en AG à Paris-Nord apprenaient l’existence d’un mail interne demandant explicitement le fichage des agents actifs sur les réseaux sociaux. Ce mail, envoyé par la référente communication de la SNCF Paris-Nord, demandait aux référents communication de la SNCF Paris-Nord de la région de répertorier les agents actifs sur les réseaux sociaux, leurs noms et leurs pseudos
    La grève des cheminots battant son plein, ce mail représente clairement une opération de fichage organisé des salariés, de récupération d’informations de leurs vies privées, et surtout de l’activité qu’ils et elles pourraient éventuellement développer en ce qui concerne la grève. Dans un communiqué, SUD Rail dénonçait le fait que la SNCF soit « prête à constituer des listes d’agents en dehors de toute déclaration à la Cnil et à porter atteinte aux libertés individuelles des cheminots ».

    Les cheminots ont toutes les raisons de se méfier : la répression de salariés à travers les réseaux sociaux est un phénomène réel. En effet, les patrons n’hésitent pas à licencier « pour trois fois rien », particulièrement quand il s’agit de grévistes ou de fortes têtes à réprimer. À titre d’exemple, en 2008, trois salariées de la société Alten ont critiqué sur Facebook leur hiérarchie et la direction des ressources humaines, ce que la direction a utilisé afin de les licencier pour « incitation à la rébellion et dénigrement ». Bruno Poncet, secrétaire fédéral de SUD Rail, voit dans ce fichage une opération de « tri des bons et des mauvais agents » et de « criminalisation du mouvement syndical ». Il ajoute : « Ils font ça pour préparer la suite, pour déterminer par exemple les « bons » cheminots qui pourront aller travailler dans les entreprises privées ».

    Les cheminots ne se laissent pas faire !
    https://revolutionpermanente.fr/Fichage-des-grevistes-la-SNCF-recule-apres-que-les-cheminots-aient-envahi-les-bureaux-de-la

    Après le scandale médiatique du fichage des cheminots en grève de la gare Paris Nord par la SNCF, la SNCF décide de vendre la gare Paris Nord à Auchan pour se démettre de toute responsabilité dans le futur, et laisser le sale boulot de la répression aux entreprises privés

    La direction de la SNCF veut vendre la gare du Nord au groupe Auchan fin 2018
    https://npa2009.org/actualite/entreprises/la-direction-de-la-sncf-veut-vendre-la-gare-du-nord-au-groupe-auchan
    http://www.alterinfo.net/l-Etat-veut-la-fin-du-cash-et-commence-par-privatiser-les-transports-publics-pour-que-les-transports-privatises-n_a140098.html

    Espérons qu’il n’y aura pas de flase flag le 27 juillet 2018 (pour détruire les grèves et luttes sociales) car la fin du monde (scénario du NVO) est prévu pour le 27 juillet 2018.

    le 22 juillet 2018, Google se met à prédire la fin du monde et la venue de Jesus Christ (evidemment, ce sera un « jésus christ » en hologramme avec la 5G 2020, avec les satellites projet Blue Stream pour maintenir l’humanité dans une illusion optique auditive avec des puces RFID dans le cerveau de Jacques Attali)
    https://www.actualitte.com/article/zone-51/l-evangile-selon-google-prophetise-le-retour-du-christ-et-la-fin-du-monde/90036

    Google veut aussi prédire la mort des patients dans les hôpitaux(il veut tuer les patients en y mettant ses objets connectés cancérigènes dans les hôpitaux tout en piratant les données des patients)https://www.20minutes.fr/sante/2294707-20180622-google-intelligence-artificielle-capable-predire-mort-patient

    Les banques veulent spéculer sur la mort des patients dans les hôpitaux, donc les banques vont acheter les hôpitaux (privatisation en route, voilà pourquoi l’Etat baisse de plus en plus la donation dans les hôpitaux) pour pouvoir tuer les patients et gagner leur pari.
    https://www.francetvinfo.fr/economie/video-quand-les-banques-speculent-sur-la-mort_316453.html

    les morts suspectes dans les hôpitaux se multiplient
    https://www.francebleu.fr/infos/faits-divers-justice/mort-suspecte-dans-un-hopital-psychiatrique-de-l-essonne-1464105109
    http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2016/03/04/97001-20160304FILWWW00306-isere-mort-suspecte-dans-un-hopital.php
    https://www.20minutes.fr/societe/1254735-20131126-20131126-montpellier-mort-suspecte-a-hopital-psychiatrique
    https://bx1.be/news/schaerbeek-morte-suspecte-a-lhopital-paul-brien/
    http://www.leparisien.fr/faits-divers/mort-suspecte-a-l-hopital-psychiatrique-d-albi-24-02-2005-2005729083.php
    https://mes-actus.fr/mort-suspecte-lhpital-de-bourgoin-jallieu/
    https://www.acadienouvelle.com/actualites/2012/02/15/mort-suspecte-a-l-hopital-de-saint-jean/

    Mort suspecte d’un enfant de 3 ans à l’hôpital de Mantes-la-Jolie
    https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/mort-suspecte-d-un-enfant-de-3-ans-a-l-hopital-de-mantes-la-jolie-7653144116

    Le Mans Mort suspecte d’une femme admise à l’hôpital : une enquête ouverte
    https://www.lemainelibre.fr/actualite/le-mans-morte-suspecte-dune-femme-admise-a-lhopital-une-enquete-ouverte-01-12-2015-149341

    Canton de Vaud Mort suspecte à l’hôpital de Morges d’une femme en parfaite santé
    https://www.lematin.ch/suisse/Mort-suspecte-a-l-hopital-de-Morges/story/27247868

    Empoisonnements à l’hôpital: 20 morts suspectes étudiées
    https://www.dna.fr/actualite/2017/03/11/empoisonnements-a-l-hopital-20-morts-suspectes-etudiees

    Enquête sur la mort suspecte d’un nouveau-né à l’hôpital
    https://www.ladepeche.fr/article/2001/06/06/176541-enquete-mort-suspecte-nouveau-hopital.html

    mort suspecte dans un hôpital parisien
    http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2013/10/17/97001-20131017FILWWW00462-hopital-parisien-mort-suspecte.php

    « Marseille. Deux aides-soignantes virées pour avoir dénoncé pressions et maltraitance que subissent les résidents dans les maisons de retraités qui ont travaillé toute leur vie pour se payer une retraite…mais au lieu de cela ils payent leur maltraitance et leurs morts »

    Les résidents payent environ 6000 € par mois et leurs repas pour la journée (petit-déjeuner et goûter inclus) coûtent… 4 €. Et ce prix n’est sûrement pas dû à des salaires mirobolants pour les aides-soignants ! Par exemple, les deux évoquées en début d’article sont chacune payées 1230 € et 1290 € par mois. Une belle usine à fric… subventionnée par l’État.

    Une des aides-soignantes s’occupait d’une vieille dame de 87 ans, qui posait peu de problèmes en dehors de crises d’angoisse qui arrivaient notamment si on fermait sa porte. Mais, une nuit, des intérimaires peu formés et ne connaissant pas les patients, s’occupaient de l’étage et ont fermé la porte, ont mis leurs bipeurs (qui prévient l’aide-soignant quand un patient a besoin d’aide) dans leur chariot pour pouvoir dormir pendant leur pause. Les aides-soignantes ont retrouvé la vieille femme le lendemain matin, face contre terre, baignant dans son sang. Elles n’avaient aucune idée de ce qui lui était arrivée, et, sous le choc, ont appelé un infirmier qui s’est occupé de la remettre dans son lit et de nettoyer la chambre. « C’était même pas : dans quelles conditions elle est décédée… c’est : mon Dieu la famille va arriver ». « Il fallait faire toute une mise en scène pour que quand la famille arrive on s’imagine une mort naturelle ». Elles racontent avoir fait part de cet accident à la direction, qui a nié en bloc et remis en cause leurs témoignages. « On ne peut pas le marquer sur l’ordinateur, sur le DRI, parce que sinon on va se faire massacrer par la direction ».

    « Il faut que je dénonce ces monstres »

    En décembre, deux d’entre elles qui ont voulu dénoncer les maltraitances que les retraités subissent se sont faites licencier et demandent leur réintégration au sein de l’établissement ! Elles espèrent que l’enquête de l’inspection du travail va permettre à d’autres employés de témoigner des cas de maltraitance et des pressions subies au travail, la direction niant en bloc toutes ces accusations.

    Il est indispensable de soutenir les deux aides-soignantes qui ont eu le courage de porter sur la place publique la réalité qui se cache derrière les murs de l’établissement. En effet, le traitement inhumain infligé aux personnes âgées et les pressions physiques et morales infligées au personnel sont la résultante d’une volonté, pour la direction, d’une maximisation du profit. C’est pour cela qu’il s’agit non seulement d’exiger la réintégration des deux aides-soignantes, car leur licenciement est avant tout un avertissement envers tous les employés, mais aussi l’embauche de personnel et des équipements adaptés pour qu’une telle tragédie ne puisse plus avoir lieu. »
    https://www.revolutionpermanente.fr/Marseille-Deux-aides-soignantes-virees-pour-avoir-denonce-pressions-et-maltraitance

    Le Pasteur américain Paul Begley prédit la fin des temps (guerre, chaos car planète mars proche de la terre le 27 juillet 2018 en plus de la lune éclipse rouge) et la venue de Jesus Christ pour le 27 juillet 2018
    https://www.express.co.uk/news/weird/983268/Blood-Moon-2018-end-of-the-world-July-27-total-lunar-eclipse-apocalypse

    la dernière fin du monde était le 29 juillet 2016
    https://www.telegraph.co.uk/news/2016/07/29/end-of-the-world-doomsday-believers-predict-the-apocalypse/

    Si Google prédit la fin du monde avec sa Bible translate en ligne, alors cela veut dire que le scénario de la fin du monde sera orchestré par Google. Et donc on est tous responsable, vu que même si on boycotte le moteur de recherche Google, tout le monde regarde les vidéos youtube, et même certains monétarisent leurs vidéos youtube donnant ainsi de l’argent pour la recherche de l’intelligence artificielle hologramme blue stream permettant de figurer un Jesus Christ hologramme dans le ciel étoilé par Google.

    Pour ceux qui veulent voir l’éclipse lunaire du 27 juillet 2018 selon leur location, c’est ici, ce site indique l’heure où vous pouvez voir l’éclipse selon votre location
    https://www.timeanddate.com/eclipse/lunar/2018-july-27

    Si vous voyez la tête d’un ange sonnant la trompette du jugement dernier ou de Jesus Christ sur ses chevaux ailés, ce sera le moment pour prendre vos photos, on ne sait jamais…

  3. Plusieurs jeunes palestiniens ont été blessés tandis que d’autres manifestants souffraient des sévères inhalations de gaz lacrymogène pendant les affrontements à travers les districts de Ramallah et al-Bireh.

    Une marche a débuté depuis le village de Nabi Saleh, dans le nord-ouest de Ramallah, en solidarité avec les Palestiniens en grève de la faim. Les forces israéliennes ont tiré des grenades de gaz lacrymogène et à balles réelles sur les manifestants, blessant trois Palestiniens.

    Les habitants de Nabi Saleh ont déclaré à Ma’an que les forces israéliennes tiraient sur les manifestants avec des balles « tutu » normalement interdites, qui explosent une fois qu’elles sont en contact avec le corps.

    Des sources du Croissant-Rouge palestinien ont déclaré qu’un jeune avait été blessé à la tête avec une grenade à gaz lacrymogène tandis que deux autres étaient blessés aux jambes avec des balles explosives.

    Pendant ce temps, des dizaines de Palestiniens ont souffert d’une grave inhalation de gaz lacrymogène lors des affrontements qui ont éclaté entre des jeunes Palestiniens et des soldats israéliens près de la prison d’Ofer dans l’ouest de Ramallah et à l’entrée nord de Silwad, à l’est de Ramallah. Des témoins ont déclaré que trois Palestiniens ont été blessés avec des balles recouvertes de caoutchouc.

    À Silwad, un Palestinien a été blessé par un tir direct à la jambe, tandis que d’autres ont subi des inhalations de gaz lacrymogènes, alors que les forces israéliennes tiraient à balles réelles, des balles en caoutchouc, des bombes sonores et des grenades de gaz lacrymogènes lors des affrontements violents dans le secteur.
    https://www.chroniquepalestine.com/jour-de-colere/

    30 mars 2018: Gaza : 12 Palestiniens tués dans les affrontements avec l’armée israélienne
    https://www.algeriepatriotique.com/2018/03/30/gaza-palestiniens-tues-affrontements-armee-israelienne/

    14 mai 2018: Gaza : au moins 41 Palestiniens tués par des tirs israéliens

    De violents affrontements ont éclaté lundi entre Palestiniens et soldats israéliens dans la bande de Gaza quelques heures avant l’inauguration de l’ambassade américaine à Jérusalem. Le gouvernement palestinien accusé l’Etat hébreu de commettre un « horrible massacre ».

    Le bilan ne cesse de s’alourdir. Au moins 41 Palestiniens ont été tués lundi dans la bande de Gaza par des tirs de soldats israéliens à la frontière, où des milliers de personnes manifestent contre le transfert à Jérusalem de l’ambassade américaine en Israël, selon le ministère de la Santé local.

    La bande de Gaza est le théâtre de violents affrontements depuis la fin de la matinée contre l’inauguration de l’ambassade prévue lundi après-midi. Ces morts portent à 95 le nombre de Palestiniens tués dans la bande de Gaza par des tirs israéliens depuis le début d’une protestation massive le 30 mars.

    Plus de 500 Palestiniens ont été blessés lundi, a rapporté le ministère gazaoui.
    http://www.france-palestine.org/Gaza-au-moins-41-Palestiniens-tues-par-des-tirs-israeliens

    Le député à l’Assemblée nationale française, Jean-Paul Lecoq, a déclaré, vendredi à Alger, que «l’esprit colonial en France ne s’est pas éteint», soulignant que la position de Paris (pro-Maroc) dans le conflit du Sahara Occidental et sa colonisation d’une île comorienne en sont des preuves.
    https://www.algeriepatriotique.com/2018/03/30/jean-paul-lecoq-lesprit-colonial-ne-sest-eteint-france/

    13 juin 2018: Après l’annonce de Trump et l’installation de l’ambassade américaine à Jerusalem, 3 sociétés françaises financées par les impôts des citoyens français (l’Etat est actionnaire de ces sociétés) détruisent Jérusalem Est Palestine pour construire les infrastructures de la future capitale Jérusalem du grand Israel
    Dites-le aux entreprises françaises : Désengagez-vous du tramway de Jérusalem !
     » « Tramway de Jérusalem : des entreprises françaises contribuent à la colonisation israélienne du territoire palestinien occupé », je suis choqué-e d’apprendre que votre entreprise participe à la réalisation de ce tramway à Jérusalem, qui relie Jérusalem-Ouest aux colonies israéliennes implantées sur le territoire palestinien de Jérusalem-Est, en violation flagrante du Droit international.

    Comme vous le savez, la colonisation israélienne dans le territoire palestinien occupé viole le droit international, et en particulier à Jéusalem-Est. Elle perpétue l’occupation, entrave tout développement économique du territoire palestinien et bloque toute solution de paix juste et durable. Elle s’accompagne de nombreuses restrictions imposées aux populations palestiniennes, restrictions qui violent leurs droits les plus fondamentaux et les privent de conditions de vie décente.

    En participant à la réalisation de ce tramway, votre entreprise contribue directement au développement de cette situation illégale au regard du droit international.

    Je vous demande donc de vous engager publiquement à ce que votre entreprise se retire de l’ensemble des opérations qui concourent à la réalisation de ce projet.

    Je resterai nformé-e, via les organisations signataires de ce rapport, de votre réponse et des mesures qui seront engagées par votre entreprise.

    En reliant Jérusalem-Ouest aux colonies israéliennes implantées sur le territoire palestinien de Jérusalem Est, le « tramway de Jérusalem » est un des outils de la politique de colonisation et d’annexion israélienne, violation flagrante du Droit international.

    L’occupation de Jérusalem-Est et son « annexion » par l’état israélien violent le droit international, comme l’ont rappelé de multiples résolutions du Conseil de Sécurité de l’ONU (notamment n°478 de 1980 et n°2334 de 2016).

    Trois sociétés françaises, dont 2 à capitaux publics très majoritaires, participent à la mise en œuvre de l’extension du réseau de tramway, avec la prolongation de la 1ère ligne existante et la création de deux nouvelles lignes ayant toutes pour terminus des colonies :

    • La société EGIS RAIL, branche du groupe EGIS, filiale à 75% de la Caisse des Dépôts et Consignations.

    • La société SYSTRA, filiale conjointe de la SNCF et de la RATP qui détiennent chacune 42% de son capital.

    • La société ALSTOM, déjà acteur majeur de la première phase de construction du tramway, et qui a répondu aux appels d’offres de la seconde.

    Par leur participation à ce projet, ces 3 sociétés françaises contribuent directement au développement de la colonisation israélienne.

    Elles doivent se désengager de toutes leurs activités qui y participent.
    http://www.france-palestine.org/Dites-le-aux-entreprises-Desengagez-vous-du-tramway-de-Jerusalem

    Donc la SNCF dont la filiale SYSTRA participe à la destruction de la Palestine et à la colonisation de Jérusalem Est, se met à réprimer les cheminots grévistes, le 27 juillet 2018
    « SNCF. 400 cheminots répondent à l’appel de la CGT et de Sud Rail contre la répression

    Ce vendredi 27 juillet, à l’occasion de la journée de grève appelée par la CGT , un rassemblement national était organisé contre la répression qui touchent certain grévistes. 400 cheminots venus de toute la France ont répondu à l’appel
    Alors que la première mi-temps de la bataille du rail s’est terminée avec les vacances d’été, la direction de la SNCF passe à l’action sur le volet répressif. C’est ainsi que des grévistes combatifs sont dans le collimateur. C’est le cas de Jeff, cheminot nimois, malmené par Pepy et sa bande pour avoir… allumé un fumigène. C’est aussi le cas de Yannick, cheminot de Tours qui avait arrêté la circulation des trains lorsque des CRS étaient descendus sur les voies ! La SNCF lui reprochant tout simplement d’avoir signalé la présence des personnes sur les voies, alors que cela fait partie de son travail…

    Ces cheminots ont surtout le tord, au yeux de la SNCF, d’avoir été des militants actifs de la longue bataille du rail. Salariés protégés, Yannick et Jeff doivent faire face à une procédure de radiation, qui doit passer, en plus du conseil de discipline habituel, par un vote lors du comité d’entreprise de la SNCF, avant de passer entre les mains du ministère du travail qui prendra alors la décision de radier, ou non, les deux cheminots. Une procédure similaire à celle menée à l’encontre de Gaël Quirante, postier du 92 et licencié par Murielle Pénicaud en personne.

    C’est autour de ces deux cas emblématiques, mais aussi contre les conseils de disciplines qui s’enchainent depuis plusieurs semaines, que la CGT et Sud Rail, dans le cadre de la journée de grève du 27 juillet à l’appel de la CGT, ont appelé à un rassemblement national ce matin, à 8h30, à la gare du Nord. De nombreux cheminots venus de Lyon, Béziers, Tours, Nîmes et de bien d’autres villes, ont répondu à l’appel, après plus de 3 mois de lutte et en plein cœur de l’été pour faire comprendre à la direction qu’ils ne laisseront tomber aucun de leurs collègues menacés de répression. C’est ainsi que 400 cheminots étaient présents, des syndicats CGT, Sud Rail et des non-syndiqués, pour afficher leur solidarité avec les camarades réprimés et afficher leur détermination à faire collectivement face aux attaques de la direction de la SNCF
    Un rassemblement réussi qui démontre que le gouvernement et la direction de la SNCF, qui n’ont pas hésité à les accueillir avec une dizaine de camions de CRS, n’en ont pas encore fini avec la détermination et la combativité des cheminots !
    https://www.revolutionpermanente.fr/SNCF-400-cheminots-repondent-a-l-appel-de-la-CGT-et-de-Sud-Rail-contre-la-repression
    Arcelor Mittal : des ouvriers intoxiqués au monoxyde de carbone
    L’accident vient s’ajouter à une longue liste d’accident, parfois mortels, qui se produisent régulièrement à Arcelor Mittal, la multinationale de l’industrie sidérurgique. En effet, chaque année plusieurs travailleurs d’ArcelorMittal décèdent suite à des accidents de travail dans un secteur où les dangers sont multiples.

    Mais si ces accidents, tout comme cette intoxication au monoxyde de carbone, sont récurrents et parfois mortels, c’est avant tout en raison des mesures de sécurité très souvent bafouées au nom de la productivité. A cela s’ajoute la précarisation accélérée des conditions de travail des employés et la réduction des effectifs. Des conditions imposées par le patronat qui mettent en danger la vie des travailleurs.https://www.revolutionpermanente.fr/Arcelor-Mittal-des-ouvriers-intoxiques-au-monoxyde-de-carbone

    28 juin 2018: Israel prive les israéliens arabes palestiniens de leurs droits politiques et fait emprisonner une parlementaire palestinienne:

    Khalida Jarrar est une avocate palestinienne en faveur de la liberté et de la justice. En tant que vice-présidente de la direction d’Addameer, elle travaille à la libération des prisonniers politiques palestiniens. Au sein du Conseil législatif palestinien, elle est membre du Comité national palestinien chargé de soumettre les cas palestiniens au Tribunal pénal international et de réclamer la responsabilisation international des dirigeants israéliens

    En tant que détenue administrative, elle n’a pas été avisée des informations utilisées pour la priver de sa liberté et elle n’a par conséquent pas la moindre possibilité de rejeter les charges qui pèsent contre elle. Ce genre de situation constitue un élément clé du système de contrôle auquel recourt l’occupation. Si vous êtes un partisan bien en vue et engagé des droits de l’homme du peuple palestinien, vous êtes alors susceptible de perdre votre liberté dans votre combat pour les fondements mêmes de la dignité.

    Khalida a toujours travaillé sans relâche, durant toute sa carrière d’avocate des prisonniers palestiniens et des droits des femmes. Après avoir été directrice d’Addameer, elle a été élue au Conseil législatif palestinien (PLC) en 2006. Son rôle en tant que membre du PLC comprenait entre autres la direction de la Commission des prisonniers et elle était également membre du Conseil national palestinien pour le suivi en collaboration avec le Tribunal pénal international (TPI). Parmi ses tâches figurait celle de faciliter l’accession palestinienne au Statut de Rome. En raison de ses activités, elle s’est vu refuser une autorisation de voyager à de multiples reprises et, en 2014, elle a été exilée et forcée de s’installer à Jéricho.

    Khalida a déjà séjourné en détention administrative en une autre occasion, en 2015, avant d’être condamnée à 15 mois d’emprisonnement par un tribunal militaire israélien. Suite à des pressions internationales, elle avait été libérée en juin 2016. Depuis juillet 2017, sa détention administrative a été renouvelée une fois. Pour plus de détails sur son cas, vous êtes prié de consulter son profil de détenue et, pour en savoir plus sur son travail consistant à enseigner la législation internationale à ses camarades de détention, surfez ici.

    Par cet appel à l’action et au soutien, nous espérons mettre la pression sur l’occupation afin qu’elle ne renouvelle pas son ordonnance de détention administrative. L’emprisonnement de Khalida Jarrar constitue une grave violation des lois internationales et la communauté internationale ne doit pas garder le silence, face à ce genre de mesure.

    Les occasions sont rares pour nous d’avoir un véritable impact, mais c’en est une. Khalida a engagé son existence pour la concrétisation de la dignité palestinienne en recourant au cadre juridique international. À tous ceux d’entre nous qui croient en la justice, il incombe de faire tout ce que nous pouvons pour obtenir sa liberté.
    http://collectif69palestine.free.fr/spip.php?article1248

    Selon les médias palestiniens, l’ordonnance de détention administrative de la dirigeante, parlementaire, féministe et militante de gauche palestinienne, Khalida Jarrar, a été renouvelée dans la soirée du jeudi 14 juin, soit deux semaines avant la date prévue pour sa libération (après un an d’emprisonnement sans accusation ni procès). Elle avait été kidnappée par les forces d’occupation israéliennes qui avaient fait irruption dans sa maison familiale à El-Bireh le 2 juillet 2017, à peine une semaine après sa libération d’un précédent emprisonnement politique.

    Khalida Jarrar est emprisonnée depuis le 2 juillet 2017 sans accusation ni procès
    http://collectif69palestine.free.fr/spip.php?article1248

    14 juillet 2018 : Raids israéliens sur Gaza ! 3 enfants palestiniens sont tués en deux jours
    L’armée israélienne a mené plus de trente raids aériens dans la bande de Gaza dans la nuit de vendredi à samedi et ce samedi 14 juillet en milieu de journée.

    C’était dans les villes de Gaza,de Jabalya , Beit Lahya et Beit Hanoun au nord de la bande de Gaza, de Deir El-Balah et de Burij au Centre de la bande de Gaza, et de Rafah au sud de la bande de Gaza.

    Les enfants palestiniens Ameer Namera (15 ans) et Loay Kuhail (16 ans) ont succombé aux bombardements israéliens.

    Ces raids interviennent au lendemain des manifestations de vendredi 13 juillet rassemblant plus de 7 000 manifestants pour la 16ème semaine de la Grande Marche de Retour. Cette manifestation a été réprimée par les militaires israéliens qui ont tué par balle Othman Rami Halles un adolescent palestinien de 15 ans et blessé 220 autres.

    Vidéo de l’assassinat de Othman publiée par Defense Children International
    http://collectif69palestine.free.fr/spip.php?article1257

    14 juillet 2018: 3 adolescents palestiniens aussi tués à la mosquée d’Al- Aqsa de Jérusalem, là où Israel veut bâtir le temple de la religion mondiale du NVO
    https://french.palinfo.com/news/2017/7/14/J-rusalem-une-fusillade-dans-la-mosqu-e-Al-Aqsa-tue-3-palestiniens-et-2-isra-liens

    19 juillet 2018: Israël se déclare effectivement comme un état d’apartheid !
    L’APARTHEID EST LÉGALISÉ ! Le Parlement israélien a adopté jeudi 19 juillet 2018 une loi fondamentale (faisant office de constitution) définissant l’État d’Israël comme l’État national du peuple juif où celui-ci applique son droit naturel, culturel, religieux, historique précisant que le droit d’exercer l’auto-détermination au sein de l’Etat d’Israël est réservé uniquement au peuple juif

    Donc un juif n’ayant pas la nationalité israélienne a plus d’autorité qu’un arabe de nationalité israélienne

    qu’un citoyen d’Israël sur cinq est un Palestinien autochtone, non juif. Les membres palestiniens de la Knesset israélienne ont condamné la loi, qui jouit d’un pouvoir constitutionnel, en tant que « loi d’apartheid ».

    Adalah, une importante organisation pour les droits humains palestiniens en Israël, décrit comment la loi « établit le principe d’apartheid en matière de logement, de terres et de citoyenneté ». Elle conclut que « cette loi entérine constitutionnellement la discrimination institutionalisée ». Najwan Berekdar, un citoyen palestinien d’Israël, a réagi ainsi : « En tant que citoyen palestinien de cet état, cette loi entérine pour moi une citoyenneté de troisième ordre dans un pays où ma famille a vécu depuis des générations, bien avant même que l’état d’Israël n’existe. La majorité juive-israélienne nous rappelle bruyamment que nous citoyens palestiniens autochtones d’Israël ne sommes pas les bienvenus dans la propre patrie de nos ancêtres. Mon peuple a toujours souffert du racisme légalisé de l’état d’Israël et de ses institutions, mais cette loi fait de la réalité de notre apartheid une loi de ce pays, comme jamais auparavant. En tant que « non juifs », nous n’avons déjà pas le droit d’acheter ou de louer des terres sur 93% du territoire contrôlé par l’Etat d’Israël, et beaucoup de nos communautés sont déclarées « non reconnues » et détruites au bulldozer par l’armée israélienne. J’ai reçu une éducation racialement ségréguée et inférieure dans un système scolaire qui privilégie visiblement les Israéliens juifs. Israël nous dépouille maintenant de tout semblant de droits égaux, sur la seule base de notre identité ethno-religieuse. Il rétrograde même notre langue qui était jusqu’alors l’une des deux langues officielles de l’état. »

    Omar Barghouti du Comité national palestinien BDS a commenté :

    « Une famille palestinienne devant les ruines de leur maison à Umm al-Hiran, une communauté palestinienne que le gouvernement israélien détruit afin de pouvoir construire à sa place une ville réservée aux Juifs israéliens. Les résidents de Umm al-Hiran sont citoyens israéliens. Israël a des dizaines de lois racistes, y compris quelques-unes qui correspondent de manière frappante à la définition de l’apartheid par les Nations Unies. Mais avec le pouvoir constitutionnel de cette Loi fondamentale, Israël se déclare effectivement comme un état d’apartheid et laisse tomber son masque délabré de démocratie. A partir de maintenant, il ne sera pas seulement légal d’exercer une discrimination raciale contre les citoyens palestiniens autochtones de l’état. Ce sera rendu constitutionnellement obligatoire et requis. Cela devrait provoquer les gens, les institutions et les gouvernements à faire rendre des comptes à Israël. »

    Omar Barghouti conclut :

    « S’il y a jamais eu un temps pour le boycott, le désinvestissement et les sanctions contre le système d’oppression d’Israêl, c’est bien maintenant. L’adoption officielle par Israël de l’apartheid ouvre une porte au peuple palestinien, aux nations arabes et à nos alliés dans le monde entier pour faire pression sur les Nations Unies afin qu’elles activent leurs lois anti-apartheid et imposent de sérieuses sanctions à Israël comme celles qu’elles ont imposées à l’Afrique du Sud. Nous redoublerons nos efforts pour que grandisse encore le mouvement BDS en faveur des droits palestiniens pour faire rendre des comptes à Israël pour tous ses crimes contre notre peuple. Aucune loi israélienne n’effacera notre droit à l’auto-détermination dans notre patrie ou le droit à nos réfugiés de retourner chez eux. Aucun gouvernement israélien d’extrême-droite, avec tout le soutien aveugle qu’il reçoit des forces xénophobes et ouvertement fascistes des États-Unis et d’Europe, n’éteindra notre aspiration à la liberté, à la justice et à l’égalité.
    http://collectif69palestine.free.fr/spip.php?article1259

    21 juillet 2018: Le patron de l’ONU appelle Israéliens et Palestiniens à éviter « un nouveau conflit dévastateur »
    le patron de l’ONU déclare que c’est les palestiniens initiateurs du conflit Israel-Palestine: « Je demande aux militants palestiniens d’arrêter de tirer des roquettes, de lancer des ballons incendiaires et de ne plus se livrer à des provocations le long de la ligne de séparation » entre Israël et la bande de Gaza, réclame aussi le patron de l’ONU. « Et Israël doit montrer de la retenue pour éviter d’enflammer la situation. » http://www.europe1.fr/international/le-patron-de-lonu-appelle-israeliens-et-palestiniens-a-eviter-un-nouveau-conflit-devastateur-3716240(d'abord l’ONU critique les palestiniens (3 lignes de critiques) , et ensuite une gentille petite phrase de reproche au grand Israel (1 ligne de critique) pour que l’ONU garde sa fausse apparence d’impartialité)

    23 juillet 2018 :Cisjordanie: un adolescent tué par des soldats israéliens. Des centaines de colons à AlAqsa

    Un adolescent palestinien de 15 ans a été tué dans la nuit de dimanche à lundi par des soldats israéliens près de Bethléem en Cisjordanie occupée, a indiqué le ministère palestinien de la Santé.

    Arkan Mizher est mort après avoir été atteint à la poitrine par des tirs israéliens lors d’affrontements dans le camp de réfugiés de Dheisheh, a ajouté le ministère.

    L’armée d’occupation israélienne a confirmé que des soldats avaient pénétré dans ce camp sous prétexte d’arrêter deux « suspects ».

    Le camp de Dheisheh fait partie de la zone de Cisjordanie théoriquement sous le contrôle total de l’Autorité palestinienne présidée par Mahmoud Abbas.

    Mais l’armée israélienne effectue régulièrement des raids dans ces zones en affirmant que ces opérations sont destinées à arrêter des « suspects ».

    Ces incursions provoquent souvent des affrontements qui dégénèrent entre soldats d’occupation et jeunes Palestiniens.

    Entre-temps, des centaines de colons israéliens, soutenus par la police d’occupation, se sont illégalement introduits dans la mosquée d’AlAqsa.

    Répondant à l’appel d’organisations et de groupes israéliens radicaux, pas moins de 1.023 colons juifs sont illégalement entrés sur l’esplanade des Mosquées pour accomplir leurs rituels talmudiques alors que la police israélienne y avait établi des dispositifs de sécurité draconiens.

    Les juifs ont célébré, samedi 21 juillet, ce qu’ils appellent « l’anniversaire de la destruction du Temple de Salomon ».

    La police israélienne s’est massivement déployée aux portes d’entrée de l’esplanade des Mosquées et vérifiait les cartes d’identité des personnes qui voulaient y entrer.

    Au bout de la nuit, des centaines de colons ont pris part à une manifestation qui avait eu lieu à l’intérieur de la vieille ville d’AlQuds et devant les portes d’entrée de la mosquée d’AlAqsa. Ils ont formé des cercles de danse et de chant et scandé des slogans contre les Arabes et les musulmans.

    Cheikh Ekrima Sabri

    En réaction à ces provocations, le cheikh Ekrima Sabri, grand mufti d’AlQuds et prédicateur de la mosquée d’AlAqsa, a déclaré que c’était uniquement grâce aux militaires israéliens que les colons juifs avaient pu entrer sur l’esplanade des Mosquées, car ils n’avaient nullement le droit de le faire.

    « Quiconque arrive à AlQuds verra dans cette ville une grande prison à ciel ouvert », a réaffirmé le cheikh Ekrima Sabri.

    Le prédicateur de la mosquée AlAqsa a déclaré que quand l’Oummah arabe et islamique s’occupait d’autres affaires, le régime occupant israélien en profitait pour continuer ses complots.

    « Les Palestiniens ne céderont pas face à ces complots », a-t-il ajouté.

    Il a ensuite évoqué la reconnaissance par les États-Unis d’AlQuds en tant que capitale d’Israël en 2017, soulignant que la pression aboutirait finalement à l’explosion de la situation.

    la vaste infiltration des colons israéliens sur l’esplanade des Mosquées était une conséquence manifeste du récent projet de loi considérant Israël comme « l’État-nation du peuple juif ».

    Le Parlement israélien a adopté, le jeudi 19 juillet, un texte controversé qui ne reconnaît le droit à l’autodétermination qu’aux juifs.

    Read more at http://www.jacques-tourtaux.com/blog/palestine/cisjordanie-occupee-un-adolescent-palestinien-tue-par-des-soldats-israeliens.html#4FqHBlw320wAizbT.99

    Cela pourrait confirmer les rumeurs comme quoi en même temps qu’Israel est proclamé nation des juifs,ils feront un tremblement de terre artificielle pour détruire la mosquée d’Al-Aqsa et construire le temple de Salomon à la place: « Les juifs ont célébré, samedi 21 juillet 2018, ce qu’ils appellent « l’anniversaire de la destruction du Temple de Salomon ».
    Read more at http://www.jacques-tourtaux.com/blog/palestine/cisjordanie-occupee-un-adolescent-palestinien-tue-par-des-soldats-israeliens.html#4FqHBlw320wAizbT.99

    l’association BDS France proteste sur l’annulation de l’étiquetage des produits des colonies israélienneshttp://collectif69palestine.free.fr/spip.php?article1258

    23 juillet 2018: Le gouvernement français fait annuler l’étiquetage des produits des colonies israéliennes
    En gelant l’application de cette réglementation, le gouvernement français ouvre une brèche dangereuse dans son application et encourage le gouvernement Netanyahou dans ses tentatives de blanchiment de la colonisation
    http://www.france-palestine.org/Le-gouvernement-francais-recule-sur-l-etiquetage-des-produits-des-colonies

    26 juillet 2018: L’ONU licencie 250 personnes en Palestine en disant que c’est uniquement la faute de Trump (comme d’habitude, ils veulent faire croire que la solution est dans le système et que si cela déraille c’est uniquement à cause d’une branche du système) (par contre l’ONU ne manque jamais d’argent quand il s’agit de financer les militaires casques bleus violeurs et faire ses campagnes vaccinales dans le tiers monde)

    . Avec les coupes budgétaires, 700 écoles sont menacées de fermeture. L’organisation gère des écoles où plus de 500 000 enfants étudient. Elle gère également les aides sociales et une partie de la santé. C’est également l’un des principaux employeurs de la région pour les Palestiniens puisqu’elle comporte plus de 20 000 salariés, en majorité des Palestiniens. Le fait de baisser les aides envers l’UNRWA est criminel de la part de l’administration Trump et va accentuer la crise économique, sociale et politique à Gaza, renforçant la pauvreté et le chômage. Une crise qui, si elle s’accentue, pourrait déstabiliser encore plus la région, ce qui en soi est la dernière chose que souhaitent les puissances impérialistes.

    La Banque Mondiale obligée de passer à la caisse pour contre-balancer la politique internationale de Trump

    Depuis la reconnaissance de Jérusalem comme capitale de l’Etat israélien par Trump, la situation s’est fortement dégradée en Palestine. En effet, cette décision a poussé les Palestiniens à défier l’Etat colonial israélien. Lors des manifestations pacifistes de la Grande Marche du retour, plus de 150 palestiniens ont été abattus par les snipers de Tsahal. Depuis la fin de cette mobilisation, le Hamas a repris ses tirs de roquettes en direction du territoire occupé par l’Etat israélien. Le Hamas s’appuie sur la terrible répression pour justifier sa politique. Rappelons que les tirs de roquettes ne blessent quasiment jamais personne et en tuent encore moins. La dernière personne qui en est morte ne l’a pas été directement, cette personne âgée a fait une attaque lorsque l’alarme de prévention de tir de roquette a retenti.

    Il y a quelques mois, Trump a annoncé que les Etats-Unis allaient drastiquement baisser leur aide à l’agence onusienne pour les réfugiés palestiniens (UNRWA). Les dotations états-uniennes représentaient 30% des fonds de l’UNRWA. Cette année les USA ne donneront que 60 millions au lieu de 360 millions l’an passé. L’administration Trump fait du chantage à l’Autorité Palestinienne (AP) en expliquant qu’ils sont prêts à donner plus si la Palestine revient à la table des négociations. Une proposition inacceptable au vu de ce qui se cache derrière le plan de paix de Trump.

    L’une des premières conséquences est donc le licenciement de 250 employés de l’UNRWA.

    Le porte-parole de l’organisation, Chris Gunness, explique dans un communiqué, que 154 employés palestiniens en Cisjordanie occupée et 113 dans la bande de Gaza seraient licenciés, à cause du gel de dotations états-uniennes qu’il qualifie de « menace existentielle » pour l’agence. 250 chômeurs qui viennent s’ajouter au chômage de masse en Palestine. Parmi les Palestiniens âgés de 15 à 29 ans, 60 % sont au chômage. Selon la Banque mondiale, environ 30% des Palestiniens sont privés d’emploi. La situation est encore plus dramatique à Gaza, où la moitié de la population est au chômage.
    L’ONU licencie 250 personnes en Palestine à cause de la baisse des aides de l’Administration Trump

    Voilà l’un des effets du gel de l’aide états-unienne à l’agence onusienne pour les réfugiés palestiniens, l’ONU licencie 250 salariés à Gaza et en Cisjordanie. Pour tenter de ralentir l’aggravation de la situation économique, sociale et surtout politique à Gaza, la Banque Mondiale est obligée de lâcher 90 millions de dollarshttps://www.revolutionpermanente.fr/L-ONU-licencie-250-personnes-en-Palestine-a-cause-de-la-baisse-des-aides-de-l-Administration-Trump

    Donc le 26 juillet, la Palestine a été vendue à la Banque Mondiale considéré comme sauveur de la Palestine. Banque mondiale qui vole les terres agricoles, spécule sur les produits agricoles, provoque la famine dans le monde, etc…

    27 juillet 2018 jour de la lune sanglante éclipse:
    Esplanade des Mosquées: des heurts entre Palestiniens et la police israélienne
    Des affrontements ont éclaté ce jeudi entre la police et des Palestiniens, venus prier pour la première fois sur l’Esplanade des mosquées, après un long boycott du site.
    Des affrontements ont éclaté ce jeudi entre la police israélienne et des Palestiniens sur l’esplanade des Mosquées à Jérusalem-Est annexée, alors que des milliers de fidèles musulmans pénétraient sur ce site, au terme de deux semaines de boycott. Le Croissant rouge palestinien a fait état de 46 personnes blessées sur l’esplanade des Mosquées et aux alentours du troisième lieu saint musulman. https://www.lexpress.fr/actualite/monde/proche-moyen-orient/esplanade-des-mosquees-des-heurts-entre-palestiniens-et-la-police-israelienne_1931149.html

    Deux Palestiniens tués par l’armée israélienne lors d’affrontements à Gaza (ministère)

    « L’armée israélienne tire des gaz lacrymogènes en direction de protestataires palestiniens rassemblés près de la barrière séparant Israël de Gaza, le 27 juillet 2018

    Deux Palestiniens, dont un adolescent de 14 ans, ont été tués vendredi par des tirs israéliens lors d’affrontements à la frontière entre la bande de Gaza contrôlée par le Hamas et Israël, a indiqué le ministère gazaoui de la Santé.

    Les deux victimes se trouvaient près de la barrière qui sépare l’enclave palestinienne d’Israël et où ont lieu depuis mars des manifestations hebdomadaires tournant à la confrontation avec l’armée.

    Les deux Gazaouis ont été tués d’une balle dans la tête dans le sud de la bande de Gaza, selon le ministère: l’adolescent à l’est de Rafah et l’homme de 43 ans à l’est de Khan Younès.

    L’armée israélienne ne s’est pas exprimée sur les décès
    Selon elle, 7.000 « émeutiers » palestiniens ont lancé des pierres et des pneus enflammés vers les soldats israéliens.

    « Les troupes répondent avec des moyens anti-émeutes et tirent selon les régles d’engagement », a-t-elle ajouté.

    Au moins 156 Palestiniens ont été tués par l’armée israélienne et plus de 4.000 blessés par balles depuis le 30 mars, début d’un mouvement de protestation contre le blocus israélien imposé à Gaza. L’enclave coincée entre la Méditerranée, Israël et l’Egypte, vit dans une situation de crise humanitaire.

    L’usage par Israël de balles réelles avait fait polémique au début des manifestations. »

    https://www.afp.com/fr/infos/335/deux-palestiniens-tues-par-larmee-israelienne-lors-daffrontements-gaza-ministere-doc-17z2gy8

    Israel signe des partenariats avec la France pour faire des reportages médiatiques pour redorer son image.
    http://collectif69palestine.free.fr/spip.php?article1254

    Pendant ce temps, les palestiniens font appel aux dons pour financer un reportage pour dénoncer les crimes des militaires israéliens à Gaza https://www.leetchi.com/c/film-palestinien-et-tournee-en-france-a-la-memoire-de-razan-el-najjar:

    Razan el-Najjar, jeune infirmière palestinienne de 21 ans, de la ville de Khan Younes, a été tuée le 1er juin 2018, lors de la Grande marche du retour, sur la bordure orientale de Khan Younès, dans le sud de la Bande de Gaza. Alors qu’elle travaillait comme ambulancière et portait une veste avec le logo des services sanitaires, Razan a été mortellement touchée d’une balle explosive tirée par un sniper de Tsahal.

    Nous allons suivre la maman de Razan et sa famille, dans sa maison, dans le quartier et rencontrer les voisins, pour apprendre de la vie de cet ange qui a été abrégée si tôt.

    La maman de Razan, est très motivée pour parler de sa fille Razan et de son travail. Lorsqu’elle raconte l’enfance de sa fille Razan, j’ai le sentiment que ça la rend beaucoup plus forte que de rester isolée et coincée dans sa maison. Mais certains moments sont difficiles pour la maman. Bien sûr, lorsqu’elle se retrouve toute seule, elle navigue dans ses souvenirs.

    La mort de Razan a changé beaucoup de choses pour sa famille ; par exemple ses sœurs et son petit frère qui étaient très attachés à Razan se demandent : pourquoi Razan a été tuée ?

    Dans ce film que j’ai l’intention de nommer ‘’Razan, une trace du papillon qui ne se dissipe pas’’, une partie des images d’archives sera présente, comme les images de Razan pendant son travail et d’autres images de la grande marche du retour.

    30 ans, d’origine palestinienne, j’ai grandi à Gaza dans la ville de Khan-Younis. En 2009 j’ai fini des études de langue française à l’Université Alaqsa de Gaza. Après avoir obtenu mon diplôme de langue française (FLE), j’ai travaillé deux ans au sein des associations humanitaires et de solidarité et des ONG de Gaza. J’ai été traducteur Arabe-Français et Français-Arabe.

    En 2011, j’ai obtenu une bourse pour faire des études en France et j’ai commencé desétudes de réalisation cinéma à l’IUT de Corse. En 2012, j’ai poursuivi des formations techniques image et son. En 2013, dans le cadre de la formation, j’ai réalisé mon premier documentaire Donne un poisson à un homme…, qui a participé et remporté plusieurs prix dans différents festivals en Europe et au Maghreb. En 2015, j’ai réalisé mon deuxième documentaire intitulé La conductrice du bus qui a remporté des prix en Palestine et au Liban.
    Films réalisés:

    – Donne un poisson à un homme , 2013, Prod G.R.E.C., Corse

    Corse, Iyad, jeune palestinien rencontre Michel, un pêcheur, et évoque avec lui son pays, la Palestine et ses misérables pêcheurs, le manque de liberté et de solidarité entre les peuples. Les textes de Mahmoud Darwich résonnent comme un écho pour établir le lien de proximité entre les deux rives.

    Prix : Festival Pêcheurs du monde : Mention Spéciale du Jury Jeune (2014) / CAM – Festival : Troisième prix pour le film documentaire (2013)

    Festivals : Rencontres cinématographiques de Hergla (2013) / CAM Festival (2013) / Karama Human Rights Film Festival (2013) / Festival Pêcheurs du monde (2014) / Rencontres du cinéma européen – Vannes (2014) / London Palestine Film Festival (2014) / Aljazeera International Documentary Film Festival (2014) / Festival du film franco-arabe (2014) / Al Ard Doc Film Festival (2015) / Prix des Marins-Pêcheurs Guadeloupéens (2015) / OFF – Olonne Film Festival (2016)

    – La conductrice du bus, 2015, Prod Community Media Center, Gaza.

    La vie à Gaza n’est pas des plus facile pour réaliser ses rêves, mais Salwa a toujours du plaisir lorsqu’elle conduit le bus de l’école maternelle et qu’elle effectue le ramassage scolaire. En exerçant un métier traditionnellement réservé aux hommes, elle défie les codes de la société palestinienne.

    Prix : Festival des Films de Femmes 2015.

    Festivals : Days of Cinema 2016 – Palestine, Lebanon festival international 2016, Festival du films des femmes 2015 –Gaza, Sphinx International film festival 2016 Egypte.

    BUDGET POUR DEVELOPPEMENT DU PROJET DE FILM DOCUMENTAIRE ET LE VOYAGE DE 4 PERSONNES POUR LA TOURNEE EN FRANCE:

    Equipe de tournage à Gaza (3 semaines) = 6000 euros

    Frais de régie à Gaza = 1000 euros

    Pré-montage et divers droits images = 4000 euros

    Voyage (4 personnes de Gaza à Paris) = 4000 euros
    https://www.leetchi.com/c/film-palestinien-et-tournee-en-france-a-la-memoire-de-razan-el-najjar

    Nous avons été très choqués par l’assassinat délibéré le 1er juin dernier par un sniper israélien, de Razan El Najjar, jeune secouriste gazaouie unanimement reconnue pour son dévouement et son comportement non violent.
    https://www.leetchi.com/c/film-palestinien-et-tournee-en-france-a-la-memoire-de-razan-el-najjar

    Iyad Alasttal, un cinéaste gazaoui qui a étudié le cinéma en France, a alors eu l’idée d’organiser une tournée dans notre pays des parents de Razan, afin de témoigner de tout ce qui se passe « la-bas », à Gaza, cet endroit rapidement oublié de nos médias « mainstream ».

    Iyad est l’auteur de plusieurs court-métrages où il dénonce les conditions de vie dans la bande de Gaza. Le premier d’entre eux, « Donne un poisson à un homme » a été vu sur FR3 et a été présenté dans divers festivals en France. Il a commencé à tourner un film dans la famille de Razan autour de l’histoire de leur fille. Son idée est de le présenter en même temps que les parents de Razan nous raconteront leur drame, la vie à Gaza et répondront à nos questions.

    Cette tournée va s’organiser à travers la France en octobre avec pour point de départ une soirée dans un cadre prestigieux à Paris le 9 octobre 2018.

    Pour que cette tournée réussisse il est nécessaire de la financer et de commencer rapidement, vue l’approche de la période des congés d’été, une levée de fonds. La réalisation du film et le voyage de nos invités vont en effet coûter cher. Nous vous invitons à contribuer à leur financement, à titre individuel ou en tant qu’associations, en participant à notre levée de fonds.

    Nous remercions par avance tous celles et ceux qui s’organiseront afin de recevoir et présenter au public de leur ville nos invités et le film d’Iyad. Cette tournée est largement ouverte à tous avec une limite (financière): chaque groupe ou ville invitante doit prévoir de payer le voyage des invités et leur hébergement.

    Enfin ceux, organisations ou particuliers qui voudront soutenir cette belle initiative sont aussi les bienvenus.

    L’Association France Palestine Solidarité et l’Union juive française pour la Paix, dans le cadre de « 2018 Le temps de la Palestine », lancent une campagne de financement d’un film qui sera tourné cet été à Gaza par le cinéaste gazaoui Iyad Alasttal et qui accompagnera une tournée avec la famille de Razan Al Najjar, volontaire secouriste tuée le 1er juin dernier dans la bande de Gaza lors de la Marche du Retour.

    L’évènement sera lancé à partir du 8 octobre 2018 dans toute la France, pendant un mois. Il s’agit d’un film qui sera tourné cet été à Gaza par un cinéaste Gazaoui, Iyad Alasttal, et qui accompagnera une tournée avec la mère et la famille de Razan Al Najjar, cette jeune secouriste gazaouie assassinée le 1er juin dernier par un sniper israélien lors de la Marche du Retour, à proximité de la bordure de la ville de Khan Younès, dans la bande de Gaza.

    Pour rendre ce projet possible, un appel à participation financière est lancé à tou-te-s, individus, associations, et collectifs.

    L’assassinat délibéré le 1er juin dernier par un sniper israélien, de Razan El Najjar, jeune secouriste gazaouie unanimement reconnue pour son dévouement et son comportement non violent, a choqué le monde entier.

    Iyad Alasttal, un cinéaste gazaoui qui a étudié le cinéma en France, a alors eu l’idée d’organiser une tournée en France des parents de Razan, afin de témoigner de tout ce qui se passe « la-bas », à Gaza, cet endroit rapidement oublié des médias « mainstream ». Iyad est l’auteur de plusieurs court-métrages où il dénonce les conditions de vie dans la bande de Gaza. Le premier d’entre eux, « Donne un poisson à un homme » a été vu sur FR3 et a été présenté dans divers festivals en France. Il a commencé à tourner un film dans la famille de Razan autour de l’histoire de leur fille. Son idée est de le présenter en même temps que les parents de Razan raconteront leur drame, la vie à Gaza et répondront aux questions.

    Cette tournée va s’organiser à travers la France en octobre 2018 avec pour point de départ une soirée dans un cadre prestigieux à Paris le 9 octobre.

    A l’initiative de l’AFPS et l’UJFP, soutenu par BDS France et La Coordination des associations palestiniennes en France.
    http://www.france-palestine.org/Appel-a-Financement-participatif-En-memoire-de-Razan-Al-Najjar

    27 juillet 2018: La Flottille de la Liberté pour Gaza (association française en soutien à Gaza) approche des eaux palestiniennes et réclame la protection du gouvernement français pour ne pas être bombardé par les drones et snippers israéliens:

    D’ici dimanche ou lundi, les quatre bateaux composant la flottille seront à portée de la bande de Gaza, sous blocus israélien illégal depuis plus de 11 ans. Deux millions de personnes, piégées dans moins de 400 km², dans des conditions sanitaires, médicales et humaines effrayantes, les attendent.

    A défaut d’action déterminée des Etats pour faire respecter le droit dont ils sont pourtant garants, ce sont des citoyen-ne-s du monde qui valorisent avant tout la justice et le droit qui ont pris la mer pour les rejoindre.
    Deux Français sont à bord des bateaux. Ils apportent, en plus des médicaments dont les hôpitaux de Gaza ont un besoin criant, la solidarité internationale à un peuple assiégé.

    Il faut absolument qu’ils puissent arriver au port de Gaza.

    Des flottilles précédentes ont été attaquées et arraisonnées en eaux internationales par la marine israélienne, bateaux volés, équipages et participants kidnappés, amenés de force en Israël avant d’en être expulsés.

    « Nous en appelons au gouvernement français pour qu’il prenne les mesures nécessaires afin de protéger nos ressortissants et l’ensemble de la Flottille de la Liberté », déclare Claude Léostic, coordinatrice de la Flottille en France
    http://www.france-palestine.org/La-Flottille-de-la-Liberte-pour-Gaza-approche-des-eaux-palestiniennes

    Ete 2017 la répression sanglante de Jerusalem Est avait déjà commencé pour préparer l’annoncement de Jerusalem capitale d’Israel pour décembre 2017:

    « Intense mobilisation dans toute la Palestine pour la défense de la mosquée d’Al-Aqsa. Très forte répression israélienne

    Des témoins ont déclaré que des forces israéliennes ont attaqué l’hôpital vendredi après-midi pour kidnapper les Palestiniens qui ont été blessés lors des affrontements.

    Des témoins ont déclaré que Sharaf a été abattu par une balle dans le cou par un colon israélien, et qu’il a plus tard succombé à ses blessures.

    Très peu de temps après sa mort, les funérailles de Sharaf ont eu lieu, dans la crainte que les autorités israéliennes d’occupation ne volent son corps. Les participants au cortège ont scandé des slogans pour l’adolescent et pour Al-Aqsa.

    – Vendredi 28 juillet 2017 : La police israélienne a annoncé qu’elle interdisait vendredi l’accès à l’esplanade des Mosquées pour la prière hebdomadaire aux hommes de moins de 50 ans. De nouveau des restrictions d’accès !

    L’armée israélienne a tué un jeune palestinien de 16 ans au Centre de la bande de Gaza au cours d’une manifestation de plus de 500 personnes en solidarité avec les Palestiniens de Jérusalem. Il s’agit de Abdel Rhmane Abou Hamissa, originaire de Deir El-Balah, au Centre de la bande de Gaza.

    Deux Palestiniens blessés par balle dont un grièvement dans la ville de al-Ram en Cisjordanie occupée.

    Un jeune Palestinien abattu au croisement de Gush Etzion suite à une prétendue attaque sur un soldat israélien.

    – Jeudi 27 juillet 2017 Le soir, des heurts ont lieu sur l’esplanade des mosquées, la police israélienne ferme une des portes d’accès et provoque 96 blessés par balles enrobée de caoutchouc et gaz lacrymogène. (croissant rouge).

    Jeudi matin, le gouvernement israélien fait marche arrière, la police est revenue aux mesures de sécurité en vigueur le 14 juillet. « Les autorités religieuses musulmanes à Jérusalem appellent les Palestiniens à entrer à Al-Aqsa pour faire la prière de l’après-midi », a déclaré le chef du Waqf, l’organisme chargé des biens musulmans à Jérusalem, lors d’une conférence presse.

    Mort du jeune Mohammed Fathi Kanaan (26 ans), suite à ses blessures subies lors des affrontements avec l’occupation il y a 3 jours dans la ville de Jérusalem.

    – Mardi 25 juillet 2017 En réponse à la mobilisation palestinienne, Israël déclare retirer des détecteurs de métaux pour installer d’autres moyens de surveillance. Les autorités musulmanes déclarent : « Pas d’entrée dans la mosquée Al-Aqsa sur l’Esplanade jusqu’à ce qu’un comité technique du Waqf (organisme gérant les biens musulmans à Jérusalem-Est) fasse une évaluation de la situation et que la situation revienne à ce qu’elle était avant le 14 juillet »

    Le soir, des milliers de Palestiniens ont fait un sit-in devant les portes de la mosquée. Répression de la police d’occupation. La mobilisation ne faiblit pas.

    – Dimanche 23 Juillet 2017 deux Jordaniens ont été tués dimanche par un agent de sécurité de l’ambassade israélienne.

    – Dimanche 23 juillet 2017 Des manifestations de masse sont appelées aujourd’hui à Ramallah.

    – Samedi 22 juillet 2017 : La mobilisation palestinienne ne faiblit pas. A Jérusalem les palestiniens refusent de passer sous les portiques de sécurité israéliens, la prière a lieu aux abords de l’esplanade. La répression continue : encore deux jeunes Palestiniens ont été tués par les forces d’occupation.

    Dans la nuit des miiliers de manifestants ont participé à la marche funéraire du jeune Yousif Kashur à Abu Dis.

    Une réunion d’urgence du Conseil de sécurité des Nations unies se tiendra lundi 24 juillet sur les violences à Jérusalem, à la demande de la France, de la Suède et de l’Égypte.

    – 21 juillet 2017 à Jérusalem : « Jour de colère » en défense de la mosquée d’Al-Aqsa : 3 Palestiniens tués

    Vendredi 21 juillet, les portiques de sécurité restreignant les accès de l’esplanade des mosquées ont été maintenus par Israël . Trois palestiniens ont été tués et des centaines de blessés dans des affrontements à Jérusalem. Les palestiniens de Cisjordanie et de Gaza, manifestent pour la défense d’Al-Aqsa. Mahmoud Abbas annonce la rupture des contacts avec Israël. La ligue arabe dénonce la répression et l’utilisation de balles réelles par Israël. Jérusalem-Est est « ville morte » ce 22 juillet 2017

    C’est manifestations marquent la résistance des Palestiniennes et des Palestiniens à la colonisation israélienne.

    Les derniers décès portent à 287 le nombre de morts palestiniens depuis le début d’une vague de violences en octobre 2015,
    http://collectif69palestine.free.fr/spip.php?article1136

    On comprends maintenant pourquoi les snippers israéliens tuent les secouristes palestiniens.
    Nous avons été très choqués par l’assassinat délibéré le 1er juin dernier par un sniper israélien, de Razan El Najjar, jeune secouriste gazaouie unanimement reconnue pour son dévouement et son comportement non violent.
    https://www.leetchi.com/c/film-palestinien-et-tournee-en-france-a-la-memoire-de-razan-el-najjar

    Cela ne leur suffit pas de tuer les palestiniens, ils veulent en plus voler leurs cadavres dans les hôpitaux palestiniens et les champs de bataille, on se demande pourquoi… traffic d’organes j’imagine…

    On comprends maintenant pourquoi le 26 juillet 2018, la Banque Mondiale veut financer les hôpitaux palestiniens à la place des Etats Unis, pour y infiltrer des voleurs de cadavres et accroitre son business de rente de traffic d’organes.https://www.revolutionpermanente.fr/L-ONU-licencie-250-personnes-en-Palestine-a-cause-de-la-baisse-des-aides-de-l-Administration-Trump

  4. 27 juillet 2018, lune sanglante, Israel annonce un bain de sang palestinien pour installer 400 colonies supplémentaires:
    Israël va construire de nouveaux logements dans une colonie après une attaque false flag terroriste par un israélien déguisé en palestinienhttp://www.liberation.fr/planete/2015/12/24/en-israel-une-video-d-extremistes-juifs-celebrant-la-mort-d-un-bebe-palestinien-fait-scandale_1422798:
    « Le ministre israélien de la Défense, Avigdor Lieberman, a annoncé vendredi la construction de 400 nouveaux logements dans la colonie de Cisjordanie occupée où un Israélien a été tué la veille par un assaillant palestinien.

    « La meilleure réponse au terrorisme est le renforcement des implantations (…) », a affirmé M. Lieberman sur Twitter, en annonçant la construction de 400 logements dans la colonie d’Adam, près de Ramallah, dans le nord de la Cisjordanie.  »

    https://www.levif.be/actualite/international/israel-va-construire-de-nouveaux-logements-dans-une-colonie-apres-une-attaque/article-normal-871147.html

    En 1995, un israélien d’extrême droite comme Netanyahu assassinait de plusieurs balles un politicien israélien qui voulait la paix entre la Palestine et Israel
    http://www.lefigaro.fr/histoire/archives/2015/11/04/26010-20151104ARTFIG00110-yitzhak-rabin-assassine-en-1995-par-un-extremiste-juif-sur-l-ordre-de-dieu.php

    On y voit des extrémistes juifs participant à un mariage et brandissant des couteaux, des feuilles de boucher, un fusil mitrailleur, des armes de poing et des cocktails molotov. Certains portent des tee-shirts au sigle de Kach, une organisation d’extrême droite se revendiquant de l’héritage du rabbin raciste Meir Kahane, et d’autres arborent le slogan «Tag mehir» («le prix à payer»), que l’on retrouve régulièrement sur les maisons palestiniennes et les établissements chrétiens vandalisés durant la nuit.

    L’un des participants danse sur les épaules d’un ami avec le visage caché. Durant sa ronde extatique, il s’approche de la photo d’un enfant palestinien qu’il poignarde. Horrible. Encore plus si l’on sait que la photo transpercée est celle d’Ali Dawabsheh, un bébé brûlé vif avec ses deux parents à la fin de l’été, lorsque deux cocktails molotov ont été lancés dans le salon de leur maison familiale de Douma (Cisjordanie).

    La suite de la vidéo est du même acabit, puisque l’on voit d’autres extrémistes poignarder le portrait des époux Dawabsheh en hurlant «mort aux Arabes».

    Laxisme envers ces ultras

    Certes, le Premier ministre, Benyamin Nétanyahou, a estimé la séquence «choquante» et condamné le comportement de ces ultras. Et la police a ouvert une enquête. Mais trois mois après l’attentat de Douma, pour lequel cinq kahanistes se trouvent en détention provisoire sans que la moindre inculpation n’ait été prononcée, les extrémistes juifs bénéficient toujours de soutiens au plus haut niveau de l’Etat.

    Surtout au sein du parti d’extrême droite Foyer Juif, dont Betzalel Smotrich, l’un des députés, maintient que la tuerie de Douma «n’était pas un acte terroriste». Selon lui, elle serait le résultat d’un règlement de comptes interpalestinien. Quant au ministre de l’Agriculture, Ouri Ariel, il s’est prononcé en faveur de la dissolution du département du Shabak (la Sûreté générale israélienne, équivalent à la DGSI) chargé d’enquêter sur les extrémistes juifs.
    http://www.liberation.fr/planete/2015/12/24/en-israel-une-video-d-extremistes-juifs-celebrant-la-mort-d-un-bebe-palestinien-fait-scandale_1422798

    Selon les médias israéliens, le marié qui apparait sur la vidéo est un membre très connu de l’extrême droite, et de nombreux invités sont des amis ou des proches des suspects arrêtés dans le cadre de l’enquête sur l’incendie qui a décimé la famille Dawabsheh

    Lors d’un mariage célébré à Jérusalem il y a une dizaine de jours, une vidéo prise lors de l’événement montre des extrémistes juifs célébrant la mort du bébé palestinien brûlé vif avec ses parents en juillet dernier en Cisjordanie. Les images ont choqué les internautesDans le village de Douma, un incendie criminel a tué un bébé de 18 mois, Ali Dawasheh, ainsi que ses deux parents. Une attaque brutale perpétrée à l’aide d’un cocktail Molotov qui avait déclenché des réactions de fureur et d’effroi parme les Palestiniens. Plusieurs mois après l’attaque, des images diffusées mercredi dernier sur la chaîne israélienne Channel 10 ont choqué les internautes et les téléspectateurs
    Read more at http://www.non-stop-zapping.com/actu/politique/des-extremistes-juifs-celebrent-la-mort-dun-bebe-palestinien-les-images-chocs-20001#l0IqrG0I6VtBvL7z.99

    les extrémistes sionistes de la colonisation mettent une étoile de David et et un slogan : « Il y a un prix ! » (à payer) sur leurs voitures une étoile de David et et un slogan ont été découverts lundi sur un véhicule blindé d’une base de l’armée israélienne. C’est l’ultime avatar d’une campagne haineuse menée par des juifs ultranationalistes contre ceux qui à leurs yeux entravent la colonisation des Territoires occupés.

    Leurs vicieuses attaques sont devenues quasi quotidiennes : descentes « musclées » dans les villages palestiniens, vignobles arrachés, puits bouchés, pneus de voitures lacérés, mosquées incendiées, églises vandalisées. « Mort aux Arabes,…
    https://www.la-croix.com/Actualite/Monde/En-Israel-des-juifs-extremistes-menent-une-campagne-de-haine-2014-05-14-1150335

    Israël: un extrémiste juif interrogé par la police
    La police israélienne a interrogé mardi 11 août le chef d’une organisation extrémiste juive qui a défendu l’idée de brûler les églises chrétiennes de Terre sainte.https://www.dailymotion.com/video/x31ch3q

    Les juifs extrémistes sont toujours relâchés par la police
    israélienne après leur interrogation http://www.liberation.fr/planete/2015/12/24/en-israel-une-video-d-extremistes-juifs-celebrant-la-mort-d-un-bebe-palestinien-fait-scandale_1422798:

    l’extrême droite européenne et française officialise son alliance avec l’ultra sioniste Israel
     » l’Axe du «monde blanc» allant de la Russie aux Etats-Unis en passant par Israël  » « l’État d’Israël en tant que représentant de «l’esprit européen» en Orient  » « Fin janvier 2010, Gilles-William Goldnadel est élu «triomphalement» au comité directeur du CRIF (Conseil représentatif des institutions juives de France). Un des premiers dans la communauté juive à avoir rencontré Jean-Marie Le Pen et sa fille, cet avocat parisien ne cache pas ses sympathies pour une certaine «droite nationale» (extrême droite quoi). Pour preuve, la création d’une section jeunesse de l’association France-Israël par un ancien membre du Front national. A sa tête, il s’emploie à jeter des passerelles entre «patriotes français» et sionistes de droite. Benoît Fleury, ancien dirigeant du groupuscule néo-fasciste estudiantin Groupe Union Défense (GUD) à la Faculté parisienne d’Assas et antisémite notoire, a ainsi reçu le soutien de France-Israël Jeunes lors de la polémique sur sa nomination à l’université »
    http://www.resistances.be/edzion03.html

    Un agent sioniste aux manettes de l’extrême-droite en Australie
    https://reseauinternational.net/un-agent-sioniste-aux-manettes-de-lextreme-droite-en-australie/

    POUTINE « CROIT EN ISRAËL » ET ADMIRE NETANYAHOU

    Spéciale dédicace aux groupies de Vladimir Poutine.

    Lundi 16 juillet, Donald Trump -le président américain le plus dévoué à la cause sioniste- a affirmé sur l’antenne de Fox News que son homologue russe était un « grand croyant en Israël » et un « fan » de Benyamin Netanyahou.

    La déclaration a été reprise et diffusée sur le compte Twitter de Netanyahou. Dans une vidéo, le suprémaciste juif et criminel de guerre à la tête d’un régime colonial et ségrégationniste en a également profité pour remercier Trump et Poutine, ajoutant être particulièrement satisfait de la coopération militaire israélo-russe.

    Rappel : planifié et perpétré alors que Poutine était déjà président de la Russie, le 11-Septembre fut essentiellement une opération israélo-américaine sous faux drapeau islamiste dans laquelle de nombreux Israélo-Russes étaient impliqués via une base du Mossad dirigée par Dominik Otto Suter et dénommée Urban Moving Systems.

    {SOURCES :
    *https://twitter.com/Panamza/status/938508913263202304
    *https://www.almasdarnews.com/…/netanyahu-thanks-putin-trum…/
    *https://www.jpost.com/…/Netanyahu-uploads-clip-of-Trump-say…
    *https://twitter.com/netanyahu/status/1019120811020562434
    *https://youtu.be/7RP4lJVYmgs}.

    Pourquoi l’AfD d’extrême droite en Allemagne défend-elle Israël ?

    Gauland. Cet homme de 77 ans est le chef d’un parti extrémiste de droite saturé des traditions fascistes du passé.Et nous le disons clairement », a-t-il déclaré aux acclamations des extrémistes de droite. Il a explicitement loué la Wehrmacht impliquée dans les meurtres de millions de Juifs en Europe
    maintenant, Gauland a non seulement rejoint les déclarations de solidarité avec Israël, mais a cherché à surpasser les autres partis. Alors que les autres parties se sont engagées à garantir la sécurité d’Israël, Gauland a appelé « à se battre et à mourir aux côtés d’Israël en cas de menace grave pour son existence ».
    Un coup d’œil sur la carte politique du Moyen-Orient montre pourquoi Gauland veut « mourir », ou plutôt en envoyer d’autres à la mort. Le gouvernement israélien de Benjamin Netanyahu œuvre délibérément pour saborder l’accord nucléaire iranien et provoquer un affrontement militaire avec l’Iran. Il le fait en étroite collaboration avec le gouvernement Trump aux États-Unis. Gauland considère l’alliance avec Israël comme une opportunité pour l’Allemagne d’obtenir une partie du butin lorsque Washington fera éclater le Moyen-Orient et qu’un nouveau partage du monde aura lieu.

    La motion pour défendre les intérêts d’Israel a été proposée par les partis du gouvernement, l’Union chrétienne-démocrate / Union chrétienne-sociale (CDU / CSU) et le Parti social-démocrate (SPD), ainsi que le Parti libéral démocrate (FDP) de l’opposition. Les Verts et l’Alternative pour l’Allemagne (AfD) d’extrême droite ont aussi voté pour la résolution. La résolution du Parti de gauche a également appelé le gouvernement allemand à « continuer à plaider activement pour l’existence et les intérêts de l’État d’Israël en matière de sécurité en tant que principe central de la politique étrangère et de sécurité allemande. »

    Au cours du débat, les orateurs de tous les partis ont souligné que l’obligation de l’Allemagne pour défendre la sécurité d’Israël découle de la responsabilité de l’Allemagne pour la Shoah, le meurtre de 6 millions de Juifs.En réalité, la reconnaissance des intérêts d’Israël en matière de sécurité n’a rien à voir avec les considérations morales découlant de la Shoah, les partis parlementaires exploitent la crise de l’État sioniste pour renforcer le militarisme allemand. Ils considèrent l’alliance avec Israël comme un moyen de s’impliquer dans la nouvelle division impérialiste violente du Moyen-Orient.Il est révélateur que personne au Bundestag n’a critiqué la politique étrangère provocatrice du gouvernement Netanyahu et sa répression brutale contre les manifestants palestiniens à Gaza
    https://www.wsws.org/fr/articles/2018/05/07/afdg-m07.html

    Gaza : au moins 55 Palestiniens tués par des tirs israéliens
    Des heurts violents ont éclaté lundi entre manifestants palestiniens et soldats israéliens à la frontière de la bande de Gaza, faisant des dizaines de morts et des centaines de blessés parmi les Palestiniens peu avant l’inauguration prévue à Jérusalem de l’ambassade américaine en Israël.http://www.lefigaro.fr/international/2018/05/14/01003-20180514LIVWWW00140-en-direct-israel-gaza-jerusalem-une-jour-historique-et-de-violences.php

    Macron veut jouer le messie:
    Macron «condamne les violences des forces armées israéliennes»
    https://www.lexpress.fr/actualites/1/politique/gaza-macron-condamne-les-violences-des-forces-armees-israeliennes_2008517.html

    Emmanuel Macron a condamné, ce soir, les violences à Gaza et a annoncé qu’il parlera à tous les acteurs de la région dans les prochains jours
    http://www.lefigaro.fr/international/2018/05/14/01003-20180514LIVWWW00140-en-direct-israel-gaza-jerusalem-une-jour-historique-et-de-violences.php

    Encore un autre faux-cul:
    Edouard Philippe condamne «sans ambiguïté» les violences meurtrières contre les Palestiniens
    Gaza.

    Édouard Philippe a à son tour condamné mardi «sans ambiguïté» les violences meurtrières contre des Palestiniens près de la bande de Gaza, rappelant le «droit fondamental des Palestiniens à manifester pacifiquement». «La France condamne évidemment et sans aucune ambiguïté ces violences car si nous sommes sans aucune ambiguïté attachés à la sécurité d’Israël, nous ne pouvons pas accepter un tel niveau de violence face au droit fondamental des Palestiniens à manifester pacifiquement», a déclaré le Premier ministre au Sénat.

    Édouard Philippe, qui répondait à une question du sénateur centriste des Hauts-de-Seine Hervé Marseille, a également rappelé l’attachement de la France à une solution à «deux États, Israël et la Palestine, vivant dans la paix et la sécurité (…) avec Jérusalem pour capitale des deux États»
    http://www.liberation.fr/planete/2018/05/14/gaza-plusieurs-pays-demandent-une-enquete-independante_1649933

    Le Canada juge «inexcusable» que des civils aient été tués

    Le Canada s’est dit « très préoccupé » après la mort de 52 Palestiniens tués par l’armée israélienne lors de manifestations contre le transfert à Jérusalem de l’ambassade américaine en Israël, jugeant « inexcusable » que des civils aient été tués
    http://www.lefigaro.fr/international/2018/05/14/01003-20180514LIVWWW00140-en-direct-israel-gaza-jerusalem-une-jour-historique-et-de-violences.php

    Comme toujours les chefs d’Etats européens blâment Israel en paroles (comme le fait de toujours demander une enquête indépendante, alors qu’ils savent que la seule solution c’est le boycott d’Israel, car sans fric, plus d’armes) donc ils le soutiennent en douce

    Les soldats israéliens ont tué près de 60 Palestiniens et fait près de 2 400 blessés dans la bande de Gaza lundi, selon un bilan du ministère gazaoui de la Santé. Les Palestiniens protestaient contre l’inauguration à Jérusalem de l’ambassade américaine en Israël. Deux autres personnes ont été tuées mardi.

    Au sein de la communauté internationale, des voix s’élèvent depuis pour demander une enquête indépendante.

    le CRIF défend le carnage de Gaza et s’en prend aux palestiniens:
    Gaza : le Crif publie une citation non vérifiée de Golda Meir qui s’en prend aux «Arabes»
    http://www.liberation.fr/planete/2018/05/14/gaza-plusieurs-pays-demandent-une-enquete-independante_1649933

  5. Tenez, un extrait du discours de Trump en Arabie Saoudite, doublé en français ;

    Source Le cercle des volontaires : Pour ceux qui espéraient, avec l’élection de Donald Trump, une politique étrangère alternative des États-Unis, je crois que c’est raté. Pour son premier voyage à l’étranger, le président américain a commencé par une visite en Arabie Saoudite. Voici quelques extraits du discours de Donald Trump à Riyad :

    « Guerre du Bien contre le Mal, des gens censés contres les barbares », guerre contre le terrorisme, diabolisation de l’Iran, de la Syrie, du Hezbollah et du Hamas, le président américain a en revanche a été très obséquieux envers ses hôtes saoudiens, soulignant qu’ils ont signé pour 400 milliards de dollars de contrat (dont plus de 100 milliard pour l’armement), et se réjouissant de l’octroi de pouvoirs supplémentaires au femmes saoudiennes d’ici 2030.

    Point très surprenant : il appelle tous les pays arabo-musulmans à chasser les terroristes hors de leurs frontières (et par conséquences, à les répandre dans le monde) là où l’on aurait pu s’attendre de sa part, à ce qu’il appelle plutôt à les tuer (ce qui ne serait pas une solution en soit) ou à les capturer.

    • Trump… comme en tout… suivez le fric, d’où vient le pognon ? et la lumière est. 😉

      • Alors qu’il ne tient qu’à nous d’éteindre la lumière, non ?

        https://jbl1960blog.wordpress.com/2018/07/02/la-lumiere-du-n-o-m/

        • plutôt de la rallumer… 😉

          • La nôtre oui, mais pas celle du N.O.M., non ?

            • oui mais on peut aussi considérer que le N.O.M a éteint la lumière, plus facile ainsi de perdre les gens dans le noir. Faut la rallumer, pour ça… faut trouver l’interrupteur. 😉

            • Ah oui, effectivement !
              D’oû le temps de trouver l’interrupteur, et les tâtonnements des uns et des autres pour le trouver l’interrupteur central !

              C’est surement de là que vient l’expression « il/elle a pas la lumière à tous les étages » !

            • Exactement… 😉 😀

            • Je suis plongée dans « Les chaines de l’esclavage » de Marat, car j’ai décidé dans faire une nouvelle version PDF, que je ne manquerais pas de venir vous coller ici…

              Et l’on comprend mieux pourquoi il devait être éliminé. Avec lui tout aurait été changé…

              Prenons soin des jeunes pousses comme AT qui nous aident à semer les graines du futur…

            • Quand on lit « Les chaînes de l’esclavage » que Marat écrivit une quinzaine d’années AVANT la révolution de 1789, on comprend qu’il était le véritable visionnaire de cette révolution, il avait la confiance du peuple, des sections communales, il avait la vision et l’aura pour faire court-circuiter le système étatique et le capitalisme en marche. C’était l’homme à abattre qui ne pouvait être guillotiné comme l’escroc Danton ou l’autocrate intègre Robespierre. Marat était la hantise de la bourgeoisie ayant accédé au pouvoir, son erreur à notre sens, comme beaucoup en pareilles circonstances, il a voulu piloter le changement de l’intérieur, ce qui est im-pos-si-ble. Il aurait dû se retirer, se concentrer sur les sections en faisant diffuser « L’ami du peuple » partout pour consolider les sections sur tout le territoire. Le peuple aurait repris la barre. Marat savait que la « république » était un leurre oligarchique. Dans les chaînes de l’esclavage, il parle des « princes » (le livre se veut être l’anti-« Prince » de Machiavel…) parce qu’en 1774, il n’y avait que ça. A la lecture, il faut remplacer le mot « princes » par « gouvernants » et la vision s’élargit d’un coup..
              Vers la fin du livre, dans la section « ruiner le peuple » il dit ceci (en 1774 hein !?!…):

              « Lorsque les princes [gouvernants] ne peuvent plus recourir aux emprunts, ils ont d’autres ressources: ils établissent des sociétés de banquiers, qui mettent en émission des effets de commerce […], des caisses d’escompte où les marchands trouvent des billets au porteur et des espèces, pour les effets qu’ils ont en portefeuille. Lorsque ces papiers sont accrédites, ls se matent à la tête de ces établissements, ils attirent tout le numéraire par des émissions énormes et ils se l’approprient par de honteuses banqueroutes, d’autrefois ils établissent des papiers-monnaies forcés, et par ces funestes inventions, toutes les richesses des particuliers vont se perdre pour toujours dans les coffres des princes [gouvernants et banquiers]. […] C’est ainsi que les peuples sont conduits par degrés, de l’aisance ou de l’opulence à la pauvreté, de la pauvreté à la dépendance, de la dépendance à la servitude, jusqu’à ce qu’ils succombent sous le poids de leurs chaînes. »

              Peut-on faire plus justement analytique que ça en 1774 ?

            • Non, on ne peut faire juste analytiquement que ça en 1774, et c’est d’ailleurs, la situation actuelle, qui m’a poussée a réaliser une nouvelle version PDF des chaines de l’esclavage.

              Notamment avec les appels à destitution du MacDeRoth suite à l’affaire ou l’enfumage en règle Benlala.

              Car je trouve particulièrement malhonnête de faire au preuve, encore une fois, qu’il procèdera ainsi à un nouveau 1789, alors qu’il se prépare plutôt un 18 Brumaire Force 8.

              Marat avait aussi analysé ceci : « Si les bourgeois ont pris les armes en 89, c’est avant tout par effroi des pauvres. La bourgeoisie s’est servie des pauvres dont elle avait besoin pour intimider la Cour et pour établir sa propre oligarchie. Et les nouveaux maîtres, la Législative, sont des faiseurs d’affaires pour qui la liberté c’est le privilège de s’enrichir sans obstacle. »
              Jean-Paul Marat, « L’ami du peuple », 20 nov. 1791, cité par Henri Guillemin dans « Les deux révolutions. », p. 110. ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/08/09/les-princes-contre-les-peuples/

              Comme nous sommes de + en + nombreux à avoir compris que nous n’avons pas le pouvoir, nous le peuple, car il nous a été retiré dès 1789 = Ici, ou là avançons l’idée que rien ne nous empêche de reprendre le pouvoir, en refusant de cautionner l’infamie de cette escroquerie « démocratique » càd l’élection piège à « ons » et à prolos, comme disait l’Émile !

              En nous associant librement, en formant la fédération des communes libres, et en France nous avons un socle prêt à l’emploi avec les + 36500 communes (et notez qu’il y a plus de 44500 églises sur tout le territoire pour compliquer les choses alors qu’elles sont forts simples).

              C’est la seule issue véritablement démocratique, qui avait été initiée avec les sections communales entre 1790 et 1793 et qui fut mis à bas par les Jacobins bourgeois terrifiés de perdre leur pouvoir oligarchique mis en place.

              Et Mélenchon, est pour moi, un de ces jacobins bien plus proche de Robespierre que de Roux et Varlet et des sections communales. Et pour conserver le pouvoir et les privilèges des fonctions d’État, JLM écrasera les sections, du moins, il essaiera

              Voilà pourquoi, tout comme vous, je pense notamment, qu’il n’y a pas de SOLUTIONS au sein du SYSTÈME ! Et que Marat effectivement a commis cette erreur d’analyse, comme Proudhon, était le « maillon faible » des théoriciens / praticiens anarchistes puisqu’il s’est fait élire député et qu’il a tenu 6 mois !

              Comme Kropotkine endorsa la « propagande par le fait » même s’il s’en détache 10 ans plus tard, c’est sa part d’ombre.
              Comme Bakounine qui fut brièvement FM, et comme Louise Michel d’ailleurs, 2 ans avant sa mort, et sur proposition de Madeleine Pelletier, elle sera initiée le 13 Septembre 1904 au sein de la Loge «La Philosophie Sociale» de la Grande Loge Symbolique Ecossaise «maintenue et mixte».

              Elle donnera sa première conférence le lendemain, le 14 septembre 1904, au sein de la Loge «Diderot» sur le thème du féminisme.

              Malatesta, quant à lui avait la conviction que rien ne pourrait se faire sans une insurrection qui mettra à bas le système. Il fait élire dans le programme de l’UAI en 1920 que « la seule voie qui reste au peuple qui veut s’émanciper est d’opposer la force à la force »…

              Tout le monde a sa part d’ombre, et il faut l’assumer.

              Cependant que le chemin émancipateur est hors du sentier, hors État et ses institutions obsolètes et coercitives…

              Et que nous le trouverons, en prenant la tangente, les chemins de traverses, non en suivant le chemin tout tracé par un Ruffin, un Mélenchon et tant d’autres ennemis du peuple…

              Je le termine aujourd’hui et je pense qu’il vous intéressera, ainsi qu’à votre lectorat, d’en avoir un exemplaire pour lecture, téléchargement, diffusion et partage tout ça, plus que jamais gratuitement.
              Jo

            • bien vu, merci et +1
              😉

            • C’est grâce à cette lecture, Marat nous avait donnés des clefs, elles n’attendaient plus qu’on s’en serve.

              C’est je trouve cela qui démontre le mieux que tout n’est ni à réinventer, ni à réécrire. Et qu’il nous suffit d’extraire, le meilleur, le sublime de l’ancien (La Boétie, Marat et tant d’autres et encore plus ancien, comme vous nous le démontrer avec votre Manifeste) et d’en adapter ce qui peut l’être au monde d’aujourd’hui, avec un processus mental différent, puisque toute vie nouvelle demande des formes nouvelles.

              En tout cas c’est comme ça que j’ai compris votre « Adaptons l’ancien au neuf » et je m’applique ce conseil à moi-même, et je puis dire, que ça fonctionne plutôt bien !
              Merci à vous ; Jo

            • De la section sur le « commerce » du livre: Qu’y a t’il de changé depuis ? Le « système » peut-il y remédier ? Bien évidemment que non, car il ne peut y avoir de solutions en son sein…

              Entrevoir la solution avec le « Manifeste de la société des sociétés »

              « … Sur le système des monopoles se modèle graduellement l’administration des finances. Les revenus de l’état sont affermés à des traitants, qui se mettent ensuite à la tête des compagnies privilégiées et qui détournent à leur profit les sources de l’abondance publique. Bientôt la nation devient la proie des maltotiers, des financiers, des publicains, des concussionnaires: vampires insatiables qui ne vivent que de rapines, d’extorsions, de brigandages et qui ruinent la nation pour se charger de ses dépouilles.
              Les compagnies de négociants, de financiers, de traitants, de publicains, d’accapareurs, donnent toujours naissance à une foule de courtiers, d’agents de change et d’agioteurs: chevaliers d’industrie uniquement occupés à propager de faux bruits pour faire hausser ou baisser les fonds, enlacer leurs dupes dans des filets dorées et dépouiller les capitalistes en ruinant le crédit public. Bientôt la vue des fortunes immenses de tant d’aventuriers inspire le goût de la spéculation, la fureur de l’agiotage s’empare de tous les rangs et la nation n’est plus imposée que d’intrigants cupides, d’entrepreneurs de banques, de tontines ou de caisses d’escompte, de faiseurs de projets, d’escrocs et de fripons, toujours occupés à rechercher les moyens de dépouiller les sots et de bâtir leur fortune particulière sur les ruines de la fortune publique. […]
               »
              ~ Jean-Paul Marat, 1774 ~

            • Oui, et c’est ce passage, qui m’aura fait tout particulièrement penser à la situation actuelle :

              39 – Des écrits peu fondés, ou des dénonciations hasardées.

              Dans un État bien ordonné, la liberté de la presse doit être illimitée pour les écrivains qui surveillent les fonctionnaires publics. Et comme les complots contre la patrie sont toujours tramés dans les ténèbres ; comme les princes n’appellent point de témoins dans leur conciliabule pour machiner sous leurs yeux ; comme ils ne transigent point par-devant notaire avec leurs agents ; comme ils remettent très rarement des instructions écrites aux scélérats qu’ils chargent de l’exécution de leurs attentats ; comme ces écrits, presque toujours tracés en caractères hiérogliphiques, ne sont jamais signés d’eux ; il doit être permis de les dénoncer sur les plus légères apparences.

              Dans les États où la constitution est assez vicieuse pour laisser un libre cours aux sourdes machinations du prince, les écrivains qui surveillent ses agents ne sauraient trop être sur leurs gardes.

              Lorsqu’ils prennent à partie le gouvernement, il est à propos qu’ils se retranchent dans des chefs d’accusation dont ils puissent fournir la preuve. Une seule démarche inconsidérée de leur part suffirait pour ruiner la meilleure cause. Le prince qui d’abord tremblait de voir ses machinations dévoilées, tant qu’ils se renfermaient dans les bornes de la prudence, triomphe au moment qu’ils en sortent ; il se récrie à son tour, il les attaque, il les traduit devant les tribunaux , et laissant-là les griefs publics pour ses injures particulières, souvent il parvient à faire perdre de vue l’objet principal.

              Ainsi les défenseurs du peuple, qui par une sage conduite fussent venus à leurs fins, perdent entièrement le fruit de leurs efforts par le moindre trait hasardé.

              Vérité dont les Anglais ont encore la preuve sous les yeux. Tandis que l’auteur du North Briton se bornait à censurer les démarches illégales du gouvernement, à dévoiler ses sourdes menées, à poursuivre ses desseins secrets ; les ministres frémissaient sous le fouet de la censure ; mais lorsqu’il vint à se lâcher en invectives contre la princesse douairière, il cessa de porter des coups sûrs aux ennemis de la liberté, et il leur fournit des armes pour l’écraser lui-même à leur tour.

              N’oubliez pas que notre Zident Zupitérien a soutenu sa maitrise de philo sur Machiavel, comme quoi il n’y a pas de hasard. Qu’il a affirmé tout de suite vouloir être le « Maitre des horloges ».

              Or Machiavel avait défini que « celui qui contrôle la peur des gens devient le maitre de leur âmes ».

              Rappelons que pour Gustav Landaeur, en 1911 = L’objectif est le peuple, la société, la communauté, la liberté, la beauté, la joie de vivre…

              Et je sais que GL est cher à votre cœur…
              Jo

  6. Cela confirme en tout point notre analyse sur les Potus, en Potus…

    C’est pourquoi je ne regrette absolument pas d’avoir réalisé ce PDF de vos traductions du livre de NQ « Hezbollah son histoire de l’intérieur » tant, encore une fois, Donnie Mains d’Enfant Trump réaffirme sa Nation = Exceptionnelle et Indispensable, différemment d’Oblabla certes, mais le résultat est le même, la cible est toujours l’Iran et par ricochet le HH.
    Et il ose dire que l’Amérique est pour la paix dans le monde…
    Demandez-donc aux Natifs !

    Je me permets de rappeler mon billet d’analyse et d’introduction au PDF ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2017/12/03/hezbollah-son-histoire-de-linterieur-par-naim-qassem-traduit-par-r71-version-pdf-par-jbl1960/

  7. pour la liberté d'expression Says:

    Israel fête le décès d’une avocate pro palestinienne d’origine allemande et une association sioniste d’allemagne veut interdire la célébration de sa mémoire
    https://fr.timesofisrael.com/allemagne-deces-de-lavocate-pro-palestinienne-felicia-langer/

    Israël a kidnappé la nuit dernière, trois avocats palestiniens, dont le seul tort est de défendre les droits des prisonniers politiques palestiniens source censuré http://www.europalestine.com/spip.php?article13677&lang=fr

    Salah Hamouri : avocat en Palestine, prisonnier en Israël
    En 2005, Salah Hamouri poursuivait des études de sociologie. Né à Jérusalem, d’une mère française et d’un père palestinien, le jeune homme y habitait mais n’avait que la nationalité française. « Du fait de l’annexion de la ville par Israël, les Palestiniens vivant à Jérusalem ne sont ni Israéliens ni Palestiniens. Ils ont en tout et pour tout une carte dite de « résident »» souligne Jean-Claude Lefort, aujourd’hui beau-père de Salah Hamouri. Il constate, également, que si ce dernier a dû plaider coupable lors de sa première arrestation, ce n’est pas pour autant un aveu. « 99% des détenus palestiniens plaident coupables pour éviter une peine plus lourde. Pour lui c’était ou 7 ou 14 ans [de prison ]. »
    Jean-Claude Lefort met en exergue l’impossibilité de prouver son innocence devant le tribunal militaire israélien. Lorsque vous êtes Palestinien, « Ce n’est pas la justice qui est rendue. Vous êtes condamné d’avance » constate-t-il. Elsa Lefort, épouse de Salah Hamouri, avait été expulsée de Jérusalem en janvier 2016 alors qu’elle possédait un visa permettant de travailler au Consulat de France. Enceinte de six mois, elle avait été enfermée dans un centre de détention israélien durant deux nuits. Depuis, elle est interdite de séjour sur le territoire israélien. La détention administrative est une procédure dont l’armée israélienne use pour garder une personne jusqu’à 6 mois renouvelables sans procès ni même inculpation. C’est ce qui explique qu’aucun chef d’inculpation n’est donnée pour expliquer la détention du franco-palestinien
    il s’agit d’une détention arbitraire. Pour Jean-Claude Lefort, la politique judiciaire israélienne est une « machine à emprisonner les Palestiniens ». D’autre part, il la relie directement au système d’occupation. Il s’explique : « Là-bas on est devant un rouleau compresseur visant à non seulement voler les terres palestiniennes mais aussi à chasser les Palestiniens et à les « casser ». La prison est un de ces outils. »http://www.lejournalinternational.info/salah-hamouri-avocat-en-palestine-prisonnier-en-israel/

    Un enfant palestinien emprisonné sans inculpation ni jugement prévient qu’il pourrait lancer une grève de la faim

    L’enfant palestinien prisonnier Nour Issa, 16 ans, le plus jeune Palestinien emprisonné sans inculpation, ni jugement

    L’usage de la détention administrative n’est qu’une des violations commises par les forces d’occupation envers les enfants prisonniers palestiniens et leur famille. En juillet 2017, le tribunal militaire d’Ofer a imposé des amendes de 87.000 NIS (20.600 €) à des enfants prisonniers de moins de 18 ans. Pendant le mois précédent il y a eu des amendes imposées à des enfants prisonniers d’un montant de 42.000 NIS (9.950 €), rapporté la Commission des Affaires des Prisonniers Palestiniens. 36 enfants ont été déférés en juillet devant le tribunal militaire d’Ofer, parmi lesquels 18 enlevés chez eux, 12 sur les routes et six sur des points de contrôle militaires. 34 d’entre eux ont été condamnés à des peines de un à quarante mois d’emprisonnement dans les prisons de l’occupant israélien, en plus du lourd fardeau de ces amendes.

    D’autres enfants prisonniers palestiniens ont fait état de leurs expériences de torture et de violences derrière les barreaux dans un rapport de la Commission des Affaires des Prisonniers Palestiniens. Par exemple, Yazan Abu Odeh, 14 ans, de Ramallah, a rapporté qu’il a été enlevé le 27 juillet par des forces armées secrètes de l’occupant israélien près du point de contrôle de Beit El, quand il a été attaqué et frappé à la tête avec un fusil, avant d’être emmené à la colonie pour interrogatoire. Il a été battu et humilié au cours de l’interrogatoire et la présence d’un avocat ou de ses parents lui a été refusée, a déclaré Yazan.

    Mohammed Taha, 16 ans, a déclaré qu’il a été enlevé le 21 juillet et qu’il a été battu par les soldats de l’occupant israélien qui l’ont blessé à la tête et au bras. Il a été emmené pour des soins à l’hôpital Hadassah et renvoyé ensuite en interrogatoire après avoir été durement battu par les forces d’occupation. Wadie al-Ghoul, 17 ans et Ezzedine Amarneh, 17 ans, du village de Yabad dans le district de Jénine, ont rapporté aussi qu’ils avaient été soumis à des violences, des tortures et des traitements dégradants pendant leur interrogatoire à Jalameh/Kishon avant d’être transférés à la section des enfants de la prison de Megiddo.
    Un-enfant-palestinien-emprisonne-sans-inculpation-ni-jugement-previent-qu-il

    28 juillet 2018 Gaza : un adolescent palestinien touché par des tirs israéliens succombe à ses blessures
    Un adolescent palestinien a succombé samedi à ses blessures infligées par des tirs de soldats israéliens durant une manifestation près de la barrière séparant Israël de la bande de Gaza, a annoncé le ministère de la Santé dans cette enclave.

    L’adolescent âgé de 17 ans avait été touché vendredi à la poitrine, lors des heurts qui ont émaillé les manifestations près de la ville de Rafah, dans le sud de la bande de Gaza contrôlée par le mouvement islamiste Hamas.

    Sa mort porte à trois le nombre de Palestiniens tués lors de ces protestations, après le décès d’un Palestinien de 12 ans et d’un homme de 43 ans d’une balle dans la tête tirée par l’armée israélienne selon le ministère gazaoui.

    L’armée ne s’est pas exprimée sur les décès. Selon elle, 7.000 « émeutiers » palestiniens ont lancé des pierres et des pneus enflammés vers les soldats israéliens postés à la barrière. Les troupes ont répondu « avec des moyens anti-émeutes et tiré selon les règles d’engagement ».

    Au moins 157 Palestiniens ont été tués dans la bande de Gaza depuis le début, le 30 mars, de manifestations contre le blocus israélien qui dure depuis plus de 10 ans et pour réclamer le droit au retour des Palestiniens qui ont fui ou ont été chassés de leurs terres à la création d’Israël en 1948.
    http://www.france-palestine.org/Gaza-un-adolescent-palestinien-touche-par-des-tirs-israeliens-succombe-a-ses

    En Russie aussi, les avocats sont interdits aux anarchistes qui critiquent l’oligarchie régnante et qui crèvent de maladie dans les prisons du goulag:

    « Liberté pour Alexandr Koltchenko et Oleg Sentsov, activistes de Crimée, kidnappés et emprisonnés par l’Etat russe !

    L’État russe a condamné Alexandr Koltchenko à 10 ans d’emprisonnement et Oleg Sentsov à 20
    ans de la même peine. L’accusation de « terrorisme » qui a servi à couvrir ces ignobles décisions d’un tribunal qui exécute les ordres du pouvoir politique russe n’a aucun fondement.
    Alexandre Kolchenko, 28 ans, souffre actuellement de problèmes cardiaques. Le 26 février, Koltchenko a été emmené à la colonie n °6 à Kopeysk (région de Tcheliabinsk), où il purge sa peine.
    Il vient de passer une dizaine de jours à l’hôpital (hospitalisation obtenue à la demande du Consulat général d’Ukraine). En octobre 2017, il avait été hospitalisé pour insuffisance de poids.

    Les colis sont actuellement bloqués et l’avocat ne peut plus lui rendre visite.

    Nos organisations ont lancé une campagne pour
    informer de la situation faite notamment à A.
    Koltchenko, militant qui se considère comme
    ukrainien, connu en Crimée pour ses engagements
    antifascistes, syndicaux, anarchistes, écologistes et
    qui a participé, dans le camp clairement antifasciste,
    aux manifestations de la Place Maïdan. Nous
    soutenons bien entendu aussi le cinéaste O. Sentsov,
    ainsi que et toutes celles et tous ceux qui sont
    victimes de la répression du régime de Poutine.

    Alexandr Koltchenko et Oleg Sentsov sont condamnés à des années de camps de travail parce qu’ils luttent contre l’oppression exercée par l’Etat russe ; tant sur le territoire russe qu’en Crimée, celle-ci est inadmissible

    Koltchenko est étudiant et militant syndical ; il travaillait aussi comme postier, en parallèle de ses études. Il défend activement, par sa pratique, le droit de s’organiser librement, le droit de créer et
    faire vivre des organisations associatives, syndicales, écologistes ou politiques.

    Alexandr Koltchenko fait partie des hommes et des femmes qui luttent contre l’extrême droite, qu’elle soit ukrainienne, russe ou autre.

    Parce qu’ Alexandr Koltchenko lutte contre la corruption et pour l’égalité des droits entre tous et toutes, il est la cible
    des clans oligarchiques, en Russie et en Ukraine.

    A. Koltchenko milite pour le droit de chaque
    peuple à décider de son avenir.

    A travers A. Koltchenko, ce sont les libertés démocratiques de tous et toutes que nous défendons.

    Notre démarche, comme celle d’A. Koltchenko, s’oppose donc à celles et ceux qui veulent restreindre ces libertés. »
    https://solidaires.org/Liberte-pour-Alexandr-Koltchenko-et-Oleg-Sentsov-activistes-de-Crimee-kidnappes-11069

    En Chine aussi, on arrête les avocats qui s’opposent à la politique de stérilisation forcée et à l’avortement
    https://avocat-a-quebec.blogspot.com/2007/12/scandaleux-un-avocat-emprisonn-pour.html

    Décidément le NVO a une dent contre les avocats.

  8. blocus gaza continue Says:

    Soutien à la Flottille de la Liberté 2018
    30 Juillet 2018

    La Flottille de la Liberté 2018 a été arraisonnée par la marine israélienne. Les quatre équipages partis de Suède en mai espéraient rompre pacifiquement le blocus imposé à Gaza depuis 11 ans par Israël, et qui vient encore d’être durci. Ce blocus terrestre, aérien et maritime est à l’origine d’une situation humanitaire désastreuse. Selon l’ONU, si ces conditions illégales, contraires à tous les droits humains, continuent d’être imposées à Gaza, l’enclave palestinienne ne sera plus vivable pour des êtres humains d’ici 2020.

    La réponse de l’armée israélienne aux précédentes flottilles a toujours été de les arraisonner, parfois via de véritables opérations de piraterie d’État dans les eaux internationales, de saisir les bateaux voire d’emprisonner les équipages. En 2010 l’armée israélienne a même tué neuf personnes et blessé vingt-huit.

    Face à l’inaction des gouvernements occidentaux, et notamment français, pour défendre les droits des Palestiniens, nous soutenons cette flottille qui concourt à briser le silence entretenu autour de l’oppression inacceptable subie par les gazaouis. Conformément à la demande des équipages, nous vous invitons à partager le plus largement possible les informations relatives à la Flottille de la Liberté. Et nous demandons au gouvernement israélien de relâcher ces équipages qui ne sont pas des terroristes mais des défenseurs pacifiques des droits humains.

    Pour en savoir plus sur la Flottille de la Liberté 2018 :

    https://www.facebook.com/FlottilleGazaFrance/

    http://www.france-palestine.org/La-Flottille-de-la-Liberte-pour-Gaza-2018

    http://www.ujfp.org/spip.php?article6555

    Acte de piraterie israélien et silence complice des États

    dimanche 29 juillet 2018

    Le 29 juillet vers 13 h 30 heure française, le bateau Al Awda (le Retour) a été arraisonné par la marine de guerre israélienne dans les eaux internationales à environ 50 milles marins de Gaza.

    Al Awda fait partie de la flottille internationale qui tente de briser le blocus illégal de la bande de Gaza.

    Al Awda transporte des médicaments. Il a à son bord 8 membres d’équipage et 14 passager-e-s dont une Française, Sarah Katz, membre de l’Union Juive Française pour la Paix. Il y a en tout 16 nationalités représentées sur ce bateau.

    D’autres bateaux de la flottille vont bientôt arriver vers Gaza dont le Freedom à bord duquel se trouve un autre citoyen français, Pascal Maurieras, membre de l’équipage.

    Cet arraisonnement est un acte de piraterie qui révolte les consciences. Le silence de la communauté internationale en général et du gouvernement français en particulier est une vraie honte, un permis donné à l’occupant israélien de violer sans arrêt les droits de l’Homme et le droit international.

    Interrogée, l’ambassade de France à Tel-Aviv affirme : « nous ne pouvons rien faire », confirmant ainsi une complicité de fait avec la politique israélienne.

    La coalition française pour la Flottille de la Liberté :

    – Dénonce l’acte de piraterie commis par Israël qui s’ajoute aux nombreux assassinats perpétrés contre la population de Gaza.
    – Exige de la part du gouvernement français une dénonciation claire de l’attaque en eaux internationales d’un bateau pacifique.
    – Exige que le gouvernement français assure la protection des autres bateaux de la flottille et des personnes à leur bord.
    – Exige que ce même gouvernement français se porte garant publiquement de la sécurité de Sarah Katz.

    Pour les organisateurs en France,

    la Flottille de la Liberté en France

    Paris le 29 juillet 2018
    http://www.ujfp.org/spip.php?article6549

    Flottille de la Liberté pour Gaza : Paris interdit à la solidarité internationale

    lundi 18 juin 2018 par Claude Léostic

    Communiqué de la Flottille de la Liberté sur les événements de Paris.

    Depuis 11 ans Israël inflige un blocus illégal et inhumain à la Bande de Gaza. S’y sont ajoutées 4 attaques militaires massives et la violence quotidienne de l’occupation, comme lors des Marches du Retour depuis le 30 mars 2018, violemment réprimées par l’armée d’occupation israélienne (plus de 130 morts et 13 000 blessés). Devant l’impunité dont jouit Israël, des militant.e.s de la solidarité veulent apporter aide et solidarité aux Palestiniens de Gaza, en tentant de briser le blocus par la mer.

    La flottille était à Paris ce 17 juin 2018, en route vers la Méditerranée. Deux petits voiliers suédois remontaient la Seine, quand ils ont été vigoureusement interceptés par la police fluviale. D’abord longuement retardés par un contrôle plus que pointilleux à l’écluse de Suresnes, ils ont pu repartir vers les quais de Seine encadrés par les cerbères de la Préfecture, plutôt contents d’eux. Harcelés pendant des heures par deux ou trois vedettes de la brigade fluviale, ils ont maintenu le cap vers les quais sous l’Institut du Monde Arabe où les attendaient M. Jack Lang son président, Mme Leila Chahid, Mme Christiane Hessel et des éluEs ainsi que l’ambassadeur de Palestine et quelque 300 citoyen.ne.s de Paris. Le rassemblement était dûment autorisé.

    Quand les bateaux que nous accueillons et soutenons ont voulu s’arrêter au bord du quai -largement occupé par de nombreux bateaux de la fluviale- les vedettes et zodiacs les en ont vigoureusement empêchés, les collant à la coque et les poussant loin du quai puis les contraignant à s’éloigner vers l’amont, suivis tout le long du quai St Bernard par une douzaine de fourgons de police.

    Des rangées de policiers contenaient dans le même temps les manifestants pacifiquement rassemblés afin de leur interdire l’accès au quai.

    Les organisateurs de cet accueil s’indignent de la politique scandaleuse de l’État français qui refuse dans sa capitale l’arrêt de deux embarcations pacifiques en mission de solidarité avec les deux millions de Palestiniens de Gaza, emprisonnés par un blocus implacable que condamne la communauté internationale dont la France. Refusant d’assumer cette contradiction et d’agir concrètement pour la levée effective du blocus de Gaza, affichant une grave irresponsabilité dans le traitement infligé à la flottille à Paris, la France a-elle choisi le camp de la force brute et du déni du droit ?

    Campagne de la Flottille de la Liberté pour Gaza
    Paris le 18 juin 2018

    http://www.ujfp.org/spip.php?article6471

    Gaza : Israël arraisonne un navire humanitaire, ses passagers veulent porter plainte pour « kidnapping »

    ARTICLE PUBLIÉ LE MARDI 31 JUILLET 2018

    La marine israélienne a de nouveau intercepté hors de ses eaux territoriales un bateau chargé d’aide médicale qui cherchait à contourner l’embargo de la bande de Gaza. Une Française était à bord : elle entend porter plainte en Israël pour « kidnapping ».

    Le navire humanitaire « Al-Awda » au port de Bergen
    (Norvège) en avril. © Freedom Flotilla Coalition
    L’issue était prévisible, elle n’en est pas moins problématique. Dimanche 29 juillet 2018, aux alentours de midi, quatre navires de guerre israéliens ont arraisonné le chalutier Al-Awda, battant pavillon norvégien, qui s’approchait de ses côtes dans le but de livrer du matériel médical à Gaza. À son bord, deux douzaines de militants de seize nationalités différentes, désireux à la fois de venir en aide sur un plan humanitaire à l’enclave palestinienne soumise à un embargo quasi total de la part d’Israël (avec l’appoint de l’Égypte), mais également d’attirer l’attention sur le sort de la bande de Gaza, coupée du monde.

    Selon Claude Leostic, coordinatrice française de l’opération et responsable de la plateforme des ONG pour la Palestine, « nous avons perdu tout contact avec l’Awda dimanche peu avant midi, alors que le bateau se situait environ à une soixantaine de milles marins des côtes », c’est-à-dire en dehors des eaux territoriales israéliennes.

    « La marine israélienne est montée à bord de l’Awda et a exigé que le capitaine redémarre les moteurs pour se rendre au port d’Ashdod. Face à son refus et à celui de son second, les soldats les ont frappés et ont fait usage de Taser. Ils ont également frappé une médecin de 69 ans. Ils ont ensuite conduit le navire à Ashdod. Ils ont libéré les deux ressortissants israéliens à bord puis ont emprisonné la vingtaine d’étrangers, dont une Française, Sarah Katz. »

    La tentative de briser le blocus à l’aide d’un bateau ou d’une flottille n’est pas une première, puisque chaque année ou presque, depuis 2008, des militants tentent de rallier Gaza par la mer. À chaque fois, ils sont interceptés par la marine israélienne avec plus ou moins de violence. En 2010, l’arraisonnement du bateau turc Mavi Marmara avait fait dix morts et provoqué de fortes tensions dans les relations entre Israël et la Turquie. Cette opération meurtrière avait également été condamnée par de nombreux pays, ainsi que par l’ONU, ce qui n’avait pas particulièrement ému les gouvernants israéliens.

    En toile de fond de ce qui s’apparente superficiellement à un jeu du chat et de la souris, il y a en fait le droit international. Si le rapport Palmer, commandé par l’ONU à la suite de l’arraisonnement du Mavi Marmara, avait conclu en 2011 à la légalité du blocus à l’encontre de Gaza (notamment pour éviter que des armes ne parviennent au Hamas, qui contrôle la bande de terre palestinienne), il posait néanmoins la question de la proportionnalité des moyens. Ayant examiné la question, la Cour de justice internationale a décidé de ne pas s’emparer du dossier, tout en admettant la possibilité qu’un crime de guerre ait été commis.

    Tous les bateaux des différentes flottilles qui ont vogué vers Gaza ont en effet été arraisonnés alors qu’ils ne transportaient que des denrées ou des équipements humanitaires, et ils l’ont été en dehors des eaux territoriales israéliennes, ce qui est illégal au regard du droit maritime. La souveraineté de chaque État s’étend sur seulement 12 milles marins (environ 22 kilomètres). L’Awda a été intercepté alors qu’il se situait entre 35 et 50 milles marins des côtes israéliennes.

    Jusqu’à présent, aucun des gouvernements des pays possédant des ressortissants à bord de l’Awda ne s’est manifesté pour condamner (ou approuver) l’action israélienne, en dépit de sa légalité douteuse. Jointe par Mediapart, l’ambassade de France en Israël s’est contentée d’indiquer qu’un de ses représentants avait rendu visite à Sarah Katz dans la prison où elle est détenue, afin de s’assurer de ses conditions d’emprisonnement. Pour l’aspect plus politique, le porte-parole de l’ambassade renvoie vers le Quai d’Orsay, qui est resté muet face à notre demande d’éclaircissement.

    Habituellement, les personnes emprisonnées à la suite de ce type d’interpellation sont relâchées au bout de 48 heures et expulsées vers leur pays d’origine. Mais cette fois-ci, plusieurs militants pourraient déposer plainte en Israël pour « kidnapping », d’après Pierre Stambul, le coprésident de l’Union Juive Française pour la Paix et compagnon de Sarah Katz (qui signe une tribune dans Mediapart).

    Dans ce cas de figure, les détenus pourraient rester en prison une dizaine de jours en attendant d’être entendus par un juge d’instruction.

    « La justice israélienne reste l’une des rares institutions qui n’ont pas été touchées par la droitisation complète de la société ces deux dernières décennies, mais le succès d’une telle plainte reste hasardeux », témoigne un juriste israélien, qui préfère rester anonyme car il n’a pas accès aux éléments éventuels de la plainte. « Israël déteste que l’on vienne regarder de trop près la manière dont il garantit sa sécurité. »

    Mercredi 1er aout, ou peut-être jeudi, un nouveau bateau, cette fois-ci le voilier Freedom, devrait lui aussi approcher des côtes israéliennes pour tenter de briser le blocus, avec un autre Français à son bord. L’issue a toutes les chances d’être identique, tant que les gouvernements concernés ne feront pas savoir ce qu’ils pensent de l’arraisonnement de navires étrangers en haute mer
    http://www.ujfp.org/spip.php?article6557

    La Flottille de la Liberté une fois de plus interceptée par Israël : l’inacceptable blocus de Gaza

    mardi 31 juillet 2018

    Ce dimanche, la marine israélienne a commis l’acte de piraterie dont elle est coutumière depuis maintenant 10 ans : une intervention en eaux internationales pour intercepter la Flottille de la Liberté et s’en prendre à son équipage. L’Awda, le navire amiral de la flottille partie cette année de Suède et de Norvège, a été intercepté par la marine israélienne, et détourné vers le port israélien d’Ashdod. Son équipage et ses passagers ont été arrêtés et sont actuellement détenus en Israël.

    L’Awda apportait une cargaison de médicaments dont la Bande de Gaza manque cruellement, et devait elle-même être remise en cadeau aux pêcheurs palestiniens de Gaza. Rien, absolument rien, qui puisse porter atteinte à la « sécurité d’Israël » au nom de laquelle tant de crimes sont commis. Mais ses 22 passagers et membres d’équipage, de 16 nationalités différentes dont la militante française Sarah Katz, apportaient un message bien plus dangereux pour la politique israélienne : la solidarité et l’espoir. Un espoir qu’Israël cherche méticuleusement à tuer, jour après jour, en continuant à réprimer dans le sang les Marches du retour, et en étranglant chaque jour un peu plus la Bande de Gaza.

    Avec la fermeture, puis la réouverture limitée et sporadique du dernier point de passage pour les marchandises, la situation à Gaza, dans la chaleur étouffante de l’été, empire jour après jour. Et après les réductions des salaires payés aux fonctionnaires de Gaza, décrétées par l’Autorité palestinienne, ce sont maintenant les salariés et les services d’éducation et de santé de l’UNRWA, l’agence de l’ONU en charge des services aux camps de réfugiés, qui sont menacés par la coupure unilatérale de la part de financement des Etats-Unis. Gaza est devenue, au fil des années, un laboratoire ignoble : celui des techniques pour tuer une société et lui faire perdre tout espoir en l’avenir.

    Celles et ceux qui connaissent la population palestinienne de Gaza, sa créativité, son engagement, sa profonde humanité, ne sont pas surpris par sa résistance à ce blocus inhumain. Mais rien ne sera possible sans une intervention concertée des Etats.Nous demandons constamment et avec insistance au gouvernement français et au président de la République d’agir pour que cesse le scandale que constitue ce blocus. Et pour commencer, d’agir pour que le gouvernement israélien laisse passer la Flottille. Nous n’avons eu aucune réponse, pas plus que nous n’avons eu d’explication à l’inexcusable attitude de la police fluviale de la préfecture de police, qui a empêché par la force deux petits bateaux de la flottille d’accoster à Paris.

    La Flottille doit passer, l’Awda doit être restituée pour pouvoir aller à Gaza, et son équipage et ses passagers libérés. Et la « Freedom », le voilier qui va la suivre dans quelques heures, ne doit pas faire l’objet d’un acte de piraterie similaire. Nous demandons au gouvernement français d’agir dans ce sens, de toute urgence et publiquement, en prélude à une indispensable intervention, ferme et assortie de sanctions, pour la levée du blocus de Gaza.Nous renouvelons toute nos félicitations et notre solidarité aux équipages et passager.e.s courageux de la Flottille. Nous adressons toute notre solidarité à nos amis palestiniens de Gaza, et notamment aux animateurs des Marches du Retour, qui ont aussi publié un communiqué de solidarité avec la Flottille, et à toutes les femmes et les hommes de Gaza qui continuent à se battre pour la vie et pour l’espoir. Nous sommes et resterons mobilisés à leurs côtés
    http://www.ujfp.org/spip.php?article6553

    Questions publiques au gouvernement français

    « Al Awda, bateau de la flottille de la liberté en route pour Gaza a été arraisonné en eaux internationales par la marine israélienne à cinquante milles nautiques de Gaza. Il y a eu des blessés et tous les passagers (dont une Française) ont été transférés dans la prison de Givon. Cet acte est-il légal, oui ou non ? » interroge Pierre Stambul, coprésident de l’Union Juive Française pour la Paix dans cette lettre ouverte adressée à Emmanuel Macron, Edouard Philippe et Jean-Yves Le Drian.

    MONSIEUR EMMANUEL MACRON, MONSIEUR EDOUARD PHILIPPE, MONSIEUR JEAN-YVES LE DRIAN,

    Vos discours sont lisses quand vous parlez d’Israël/Palestine. Vous prenez un ton grave pour parler de paix, de sécurité. Mais vos actes disent le contraire.

    Alors répondez aux vraies questions :

    Al Awda, bateau de la flottille de la liberté en route pour Gaza a été arraisonné en eaux internationales par la marine israélienne à cinquante milles nautiques de Gaza. Il y a eu des blessés et tous les passagers ont été transférés dans la prison de Givon. Cet acte est-il légal, oui ou non ?

    L’article 224-6 du code pénal dit que « Le fait de s’emparer ou de prendre le contrôle par violence ou menace de violence d’un aéronef, d’un navire ou de tout autre moyen de transport à bord desquels des personnes ont pris place, ainsi que d’une plate-forme fixe située sur le plateau continental, est puni de vingt ans de réclusion criminelle. » Allez-vous poursuivre en justice l’État d’Israël conformément à nos lois que vous avez le devoir de faire appliquer ?

    Après Salah Hamouri détenu sans procès depuis de nombreux mois, c’est Sarah Katz, citoyenne française également, qui est en prison en Israël. Pourquoi n’avez-vous pas fait une déclaration publique exigeant sa libération ?

    Pourquoi vos services (cellule de crise du Ministère des Affaires Étrangères ou Consulat de France à Tel-Aviv) sont-ils à la limite de l’impolitesse et ne montrent aucune intention d’aide réelle quand on les interroge sur le sort de Sarah Katz ? Vous la jugez coupable de quelque chose ?

    Deux millions de Gazaouis vivent depuis de nombreuses années dans une prison à ciel fermé bouclée par terre, par mer et par air. Approuvez-vous ce blocus inhumain ?

    Les soldats israéliens ont tiré impunément sur une foule désarmée à plusieurs reprises à Gaza. On en est à 150 mort·e·s et 15 000 blessé·e·s. Les balles explosives sont interdites contre les éléphants mais on les utilise contre les Gazaouis. Vous n’avez rien à dire là-dessus ? Pourquoi ce silence ? Vous approuvez ?

    Pourquoi votre police fluviale a-t-elle empêché les deux voiliers de la flottille pour Gaza d’accoster à Paris ? Pourquoi autorisez-vous Israël à exposer et à vendre les armes les plus sophistiquées expérimentées contre les Palestinien-ne-s au salon de l’armement d’Eurosatory ? Pourquoi les produits israéliens, y compris ceux des colonies, arrivent-ils en France librement et sans taxe ?

    Pourquoi Monsieur Emmanuel Macron a-t-il accueilli à plusieurs reprises Benyamin Nétanyahou en lui donnant du « cher Bibi » ? Pense-t-il ainsi exprimer sa compassion pour les Juifs ? Ne pense-t-il pas plutôt que l’idéologie et les actes de ce Bibi sont infiniment plus proches de ceux qui ont commis le génocide que de ceux qui l’ont subi ?

    L’histoire jugera. Si vous n’êtes pas complices de ce qui est à l’œuvre, répondez-moi, changez de politique et sanctionnez l’occupant !

    Pierre Stambul, coprésident de l’Union Juive Française pour la Paix, fils de Dvoira Vainberg seule rescapée d’une famille exterminée et de Yakov Stambul, membre du groupe Manouchian, déporté à Buchenwald,

    compagnon de Sarah Katz, passagère de la flottille de la liberté pour briser le blocus de Gaza, emprisonnée à la prison de Givon en Israël, fille de celui qui était le « Docteur Laffitte » dans la Résistance, juif communiste né en Roumanie où une bonne partie de sa famille a disparu
    http://www.ujfp.org/spip.php?article6556

    Les forces d’occupation israéliennes ont attaqué violemment l’Al Awda, son équipage et ses passagers

    mercredi 1er août 2018

    La déclaration des autorités israéliennes affirmant que l’al-Awda, le bateau de la Coalition de la Flottille de la Liberté, avait été intercepté, abordé et détourné sans violence de Gaza en Palestine, vers Ashdod en Israël le 29 juillet est fausse.
    Selon les témoignages directs que nous avons reçus, les forces d’occupation israéliennes (IOF) ont attaqué violemment notre navire, al-Awda (le Retour) battant pavillon novégien, alors qu’il se trouvait dans les eaux internationales.

    Avant que toutes les communications avec le bateau ne soient coupées, 4 navires de guerre israéliens étaient présents près de lui. A la suite de directives illégales données par radio à notre capitaine et vu notre insistence à affirmer notre droit de libre passage dans les eaux internationales, des soldats armés et masqués ont abordé al-Awda sans notre permission.

    Ils ont attaqué plusieurs des participants non armés en les frappant et en utilisant des tasers tandis que certains de nos participants, s’appuyant sur l’entrainement à la non violence reçue pendant deux jours à Palerme, tentaient de résister à cette tentative de détournement. D’autres participants ont également été frappés par les soldats lors de cet exercice de l’’IOF qui n’avait rien de pacifique, pour un certain nombre de « raisons ».

    Parmi les nombreuses personnes attaquées par les soldats se trouvent le Capitaine Herman Reksten, Mike Treen et le Dr Swee Ang. Avec toutes ces violences, y compris les coups portés à une femme frèle de 69 ans, chirurgienne, non armée, une ligne a été franchie et il faut une enquête et que les criminels soient tenus pour responsables de leurs actes. Nous continuons à collecter des témoignages et nous ferons tout pour nous assurer que la justice prévaudra.

    Deux citoyens israéliens (Yonatan Shapira etZohar Chamberlain Regev) et deux journalistes internationaux d’Al Jazeera ont été relâchés mais 18 des participants viennent de passer une deuxième nuit en détention illégale dans la prison de Givon en Israël. Pour protester contre les actions illégales commises par Israël et contre le traitement qu’on leur fait subir, deux participantes ont commencé une grève de la faim.

    Nous appelons le gouvernement norvégien, ainsi que tous les gouvernements de ceux et celles qui subissent ces multiples violations du droit international, à intervenir et à exiger que al-Awda nous soit rendu, immédiatement et sans conditions, ainsi que tout ce qui se trouvait à bord dont bien sûr tous les participants et aussi l’aide médicale que nous apportons à Mycare à Gaza à fin de distribution.

    Nous exigeons que l’IOF ne commette pas d’actes similaires, illégaux et violents, contre le voilier ‘Freedom’, l’autre bateau de la Flottille,alors qu’il approche de Gaza en Palestine, sur les eaux internationales.
    http://www.ujfp.org/spip.php?article6561

  9. 1 site pro palestine a été censuré le 24 juillet 2018
    http://palestine-info.cc/?reqp=1&reqr=

  10. anti censeurs Says:

    europalestine un autre site censuré régulièrement pour ses articles pro palestine.

    9 août 2018 : 140 bombardements sur Gaza cette nuit : une femme enceinte et son bébé de 18 mois tués !

    Qui va arrêter les assassins ? Comment peut-on laisser massacrer ainsi une population sans défense ? Trois Palestiniens, dont une jeune femme enceinte et sa fillette de 18 mois, ont trouvé la mort cette nuit sous les bombardements israéliens.
    http://europalestine.com/spip.php?article14556

    Israel contourne le boycott en faisant passer des produits israéliens pour des produits venant d’Afrique du Sud
    http://www.europalestine.com/spip.php?article14569

    Maintenant, on comprends pourquoi Israel veut mettre la main sur l’Afrique.

    La Chine fait pareil, elle fait des contrats avec des entreprises françaises qui font croire que des produits chinois viennent de France ou d’Europe et donnent des labels bio à des produits remplis de pesticides.

    un produit «fabriqué en France» peut très bien ne contenir que des ingrédients provenant de partout sauf de France. Il suffit qu’il ait été assemblé ou emballé en France», explique t-elle au Figaro.
    L’Italie importe de grandes quantités de tomates de Chine, de Californie ou encore d’Espagne. Après avoir été transformées, elles sont conditionnées dans des conserves portant la mention «produites en Italie».
    Pire l’industriel Giaguaro a, par exemple, été inquiété par la justice pour un réseau de production de faux concentré fabriqué à partir de déchets de tomates en 1997 et 2007. Pour autant, «la marque est distribuée chez Carrefour, Leclerc, Auchan, Casino et Monoprix», précise le journaliste dans son livre. Une «arnaque» mise en place par la mafia italiennele mensuel 60 millions de consommateursestimait qu’en France, «une partie de la marchandise viendrait de la fraude par approvisionnement à l’importation». Il semblerait qu’il en soit de même pour l’Italie. Pour Foodwatch, «ces pratiques consistent finalement à arnaquer les consommateurs en les dupant sur la véritable composition des aliments».
    http://www.lefigaro.fr/conso/2017/05/17/20010-20170517ARTFIG00138-des-sauces-italiennes-mais-avec-des-tomates-chinoises.php
    https://magazine.laruchequiditoui.fr/miel-industriel-le-gros-enfumage/

    Début 2012, c’est même toute un trafic de produits bio entre la Roumanie et l’Italie qui avait été démantelé. Les trafiquants achetaient des céréales issues de l’agriculture conventionnelle avec pesticides en Roumanie, les réemballaient et leur faisaient obtenir une fausse certification biologique en Italie, avant de les écouler dans toute l’Europe. Mafia, producteurs mus par l’appât du gain, certificateurs corrompus, cette affaire rappelle que tout n’est pas rose dans le monde de l’agriculture
    https://www.huffingtonpost.fr/2012/10/15/quest-ce-quon-mange-quand-on-mange-produits-bio_n_1967885.html

    Les champignons de Paris viennent surtout de Chine
    https://www.journaldunet.com/economie/agroalimentaire/les-faux-produits-du-terroir/champignons-de-paris.shtml

    http://archives-lepost.huffingtonpost.fr/article/2011/12/11/2657866_comment-s-assurer-qu-on-achete-europeen-plutot-que-chinois.html

    Et Il y a déjà des produits chinois qui bénéficient d’un vrai label européen !

    Roquefort et Comté ont donné des labels européens à des produits chinois en échange de pouvoir mieux vendre leurs propres produits en Chine.
    Pour voir les produits made in china qui ont un label européen ici
    http://www.challenges.fr/conso-et-luxe/20120821.CHA9714/des-ecrevisses-chinoises-sous-protection-europeenne.html

    « 70 % de la consommation de champignons de Paris en France proviennent de Chine et de ses 10 millions d’éleveurs »
    En savoir plus sur http://www.consoglobe.com/legumes-asiatiques-contamines-pesticides-cg#4gZuGrduImglHc1p.99

    « Comme le confirme l’ONG Food Sentry : les aliments d’origine chinoise sont bien ceux qui posent le plus problème en termes de pollution aux pesticides, malgré une politique qui officiellement cherche à les limiter depuis 2007. »
    En savoir plus sur http://www.consoglobe.com/legumes-asiatiques-contamines-pesticides-cg#4gZuGrduImglHc1p.99

    « En 2012 29 pesticides ont été trouvés dans le thé des Chinois »
    En savoir plus sur http://www.consoglobe.com/legumes-asiatiques-contamines-pesticides-cg#4gZuGrduImglHc1p.99

    « les éleveurs chinois utilisent de nombreuses substances chimiques pour l’élevage des bêtes.

    Ces substances sont non seulement interdites en Europe mais également très dangereuses pour la santé … sans même parler des pauvres porcs, littéralement drogués jusqu’à la moelle !

    Beaucoup des substances utilisées ne sont pas éliminées ou pas complètement évacuées par l’organisme des cochons.

    Ceux-ci vont à l’abattoir bourrés de toxines, d’hormones et de substances nocives en tout genre. »

    En savoir plus sur http://www.consoglobe.com/alerte-au-porc-chinois-pharmacie-ambulante-cg#aK2wvwWPu40b6smO.99

    Quand le « made in China » se transforme en « made in Europe »

    Pékin cherche à implanter sa production en Europe, afin de faciliter l’accès de ses produits au marché unique.
    https://www.lemonde.fr/economie/article/2012/02/21/quand-le-made-in-china-se-transforme-en-made-in-europe_1646215_3234.html
    http://fr.apolliner.com/2016/06/made-in-france-made-in-china-fabriques-etiquettes-origine-vetements/

    Février 2018, la Chine achète les forêts françaises pour exporter le bois des forêts vers la Chine
    https://www.sciencesetavenir.fr/nature-environnement/plantes-et-vegetaux/les-scieries-denoncent-les-exportations-de-bois-des-forets-francaises-vers-la-chine_120579

    l’appétit de la Chine pour le chêne français désempare les scieries françaises
    https://www.challenges.fr/entreprise/l-appetit-de-la-chine-pour-le-chene-desempare-les-scieries-francaises_53559

    Macron va vendre des millions de bœufs français à la Chine. Celle-ci va en profiter pour les cloner et les revendre à bas prix made in France en France, et avec un label bio par dessus le marché.
    https://www.ouest-france.fr/economie/agriculture/le-boeuf-francais-toutes-ses-chances-en-chine-5495864
    https://www.lemonde.fr/economie/article/2015/11/28/la-chine-se-dote-d-une-usine-de-clonage-de-vaches_4819615_3234.html

    La Chine se lance déjà dans le clonage des bœufs japonais
    Xu Xiaochun se contente de vouloir devenir le premier fournisseur planétaire de bœuf « cloné », en concevant des « super-vaches » au patrimoine génétique identique et dont la chair, promet-il, sera aussi goûteuse que le délicat boeuf japonais de Kobé
    https://www.sciencesetavenir.fr/nature-environnement/une-usine-pour-cloner-les-vaches-et-peut-etre-d-autres-animaux-en-chine_17314

    Les cornichons français sont en faits d’Inde, les consommateurs achètent plus cher quand c’est français, alors les multinationales achètent à bas prix les produits en Inde ou en Chine, ou chez des entreprises israéliennes en Afrique (voilà pourqui Israel veut mettre la main sur l’Afrique), et ensuite les font labelliser français
    http://www.leparisien.fr/economie/arnaque-sur-le-made-in-france-le-cornichon-du-loir-et-cher-vient-d-inde-13-07-2017-7130616.php

    Voilà pourquoi Israel laisse les liens BDS qui ne le dérangent pas tant que cela. Le seul moyen c’est de faire le BDS de toutes les entreprises et multinationales du monde entier. Comme cela, plus de traffiquage de labels d’origine possible, chacun fait son propre potager chez soi, et fait son métier à tisser pour coudre soi-même ses vêtements, et se rince à l’eau de puit.

    europalestine lance une collecte de dons pour les hôpitaux de Gaza. Des médecins chirurgiens français s’y sont rendus pour y extraire les balles des corps blessés.
    Le problème c’est qu’avec la sélection universitaire en France,et le stupide numéro clausus, il y a de moins en moins de médecins
    http://europalestine.com/spip.php?article14144

    Le site europalestine parait marcher, mais certains de ses liens sont censurés comme ceux-ci:

    1)  »

    Trois manifestants assassinés à Gaza, dont deux ambulanciers. Appel à rassemblement !

    Les assassins continuent leur nettoyage ethnique, visant délibérément les secouristes dans la… »
    http://europalestine.com/spip.php?article14561&lang=fr (article censuré donc on ne peut pas voir la suite de l’intro)

    2)

    « 22ème jour d’interrogatoire et de torture pour Lama Khater, dont les écrits ne plaisent pas à Israel

    Voici maintenant 22 jours que Lama Khater, écrivaine et mère de 5 enfants qui habite la région…  »
    http://europalestine.com/spip.php?article14568&lang=fr (article censuré donc on ne peut pas voir la suite de l’intro)

    3)

    Le chantage à l’antisémitisme contre Jeremy Corbyn bat son plein

    Qualifié de « menace existentielle pour les Juifs de Grande-Bretagne » (rien que ça !) le leader du… (suite)
    http://europalestine.com/spip.php?article14553(article censuré donc on ne peut pas voir la suite de l’intro)

    4)

    Les crocodiles des colons envahissent la Vallée du Jourdain (photo)

    Des centaines de crocodiles élevés dans une colonie juive de Cisjordanie, sur des terres volées…
    http://europalestine.com/spip.php?article14562&lang=fr(article censuré donc on ne peut pas voir la suite de l’intro)

    5)

    Des milliers de manifestants israéliens d’origine palestinienne contre la nouvelle loi d’apartheid

    Plusieurs dizaines de milliers d’Israéliens musulmans et chrétiens, ainsi que des Juifs opposants
    http://europalestine.com/spip.php?article14563&lang=fr(article censuré donc on ne peut pas voir la suite de l’intro)

    6)

    Le plus grand centre culturel de Gaza détruit par Israel.

    Ziad Medoukh nous envoie cette photo du centre culturel El-Misshal, le plus important de Gaza…
    http://europalestine.com/spip.php?article14560&lang=frhttp://europalestine.com/spip.php?article14563&lang=fr(article censuré donc on ne peut pas voir la suite de l’intro)

    7)

    L’Arabie Saoudite attaque un bus scolaire au Yemen, tuant plus de 30 enfants

    La France peut être fière d’avoir l’Arabie Saoudite comme l’un de ses principaux clients pour la… (suite)
    http://europalestine.com/spip.php?article14558&lang=fr(article censuré donc on ne peut pas voir la suite de l’intro)

    8)

    Des Jordaniens refusent de travailler pour le gazoduc entre Israel et la Jordanie

    Une firme jordanienne, qui avait vendu du sable en croyant que c’était pour les besoins d’un… (suite) http://europalestine.com/spip.php?article14528&lang=fr(article censuré donc on ne peut pas voir la suite de l’intro)

    9) Gaza Plage : La Voix de la Palestine
    http://europalestine.com/spip.php?article10922&lang=fr(article censuré donc on ne peut pas voir la suite de l’intro)

    10) Match de foot à l’israélienne (Video – English subtitles)
    http://europalestine.com/spip.php?article10526&lang=fr(article censuré donc on ne peut pas voir la suite de l’intro)

    11) Vidéo du rassemblement anti-apartheid devant l’Opéra de Paris
    http://www.europalestine.com/spip.php?article11434&lang=fr(article censuré donc on ne peut pas voir la suite de l’intro)

    12)

    Le vétéran anti-occupation Uri Avnery hospitalisé dans un état critique

    Le militant israélien anti-occupation Uri Avnery, âgé de bientôt 95 ans, est actuellement… http://europalestine.com/spip.php?article14557&lang=fr(article censuré donc on ne peut pas voir la suite de l’intro)

    13)
    Flotille Gaza : Pascal Maurieras et John Turnbull accueillis à Roissy ce mercredi (Photos)

    Le Français Pascal Maurieras (avec l’écharpe palestinienne) et le Canadien John Turnbull avec le… (suite)
    http://europalestine.com/spip.php?article14554&lang=fr(article censuré donc on ne peut pas voir la suite de l’intro)

    14)

    « Les politiques israéliennes à Gaza sont génocidaires », par Haidar Eid

    C’est bien de génocide qu’il faut parler concernant la politique israélienne vis à vis des deux… (suite)
    http://europalestine.com/spip.php?article14543&lang=fr(article censuré donc on ne peut pas voir la suite de l’intro)

    15)

    Gaza : une incroyable exposition des produits interdits par Israel

    De la robe de mariée au biberon en passant par le savon et la couche pour bébé, les Palestiniens… (suite) http://europalestine.com/spip.php?article14547&lang=fr(article censuré donc on ne peut pas voir la suite de l’intro)

    16)

    La CGT proteste contre les actes de piraterie israélienne et l’absence de réaction du gouvernement français

    La CGT a publié ce lundi un communiqué La CGT protestant contre les actes de piraterie pratiqués… (suitehttp://europalestine.com/spip.php?article14539&lang=fr(article censuré donc on ne peut pas voir la suite de l’intro)

    17)

    Meyer Habib se croit décidément en Israel !

    La France n’a pas encore voté de loi donnant aux Juifs des droits que les autres n’ont pas, mais… (suite)
    http://europalestine.com/spip.php?article14545&lang=fr(article censuré donc on ne peut pas voir la suite de l’intro)

    Meyer Habib, en hébreu : מאיר חביב, né le 28 avril 1961 à Paris, est un dirigeant d’entreprise, responsable associatif et homme politique franco-israélien.

    Directeur général du groupe Vendôme à Paris, spécialiste de joaillerie, il est, depuis le 9 juin 2013, le député de la huitième circonscription des Français établis hors de France. Député de centre-droit en France, il est proche de la droite radicale israélienne1.
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Meyer_Habib

    18)

    LDJ : Mélenchon lance un appel à témoignage

    Dans le contexte de l’affaire Benalla, Jean-Luc Mélenchon revient sur l’expulsion brutale dont il… (suite) http://europalestine.com/spip.php?article14541&lang=fr(article censuré donc on ne peut pas voir la suite de l’intro)

    19)

    Hilel, refuznik de 19 ans, arrêté et détenu pour son refus public de servir dans l’armée d’occupation

    Tous nos encouragements et félicitations à Hilel Grami qui vient de faire une déclaration… (suite) http://europalestine.com/spip.php?article14540&lang=fr(article censuré donc on ne peut pas voir la suite de l’intro)

    20)

    Avraham Burg : « Israel est l’Etat des Israéliens et non des Juifs »

    La levée de boucliers contre la nouvelle loi qui officialise Israel comme une nation pour le… (suite) http://europalestine.com/spip.php?article14537&lang=fr(article censuré donc on ne peut pas voir la suite de l’intro)

    21)

    Israël : les Druzes se rebiffent contre la loi d’apartheid

    Plusieurs dizaines de milliers de personnes, principalement issues de la minorité druze, ont… (suite) http://europalestine.com/spip.php?article14538&lang=fr (article censuré donc on ne peut pas voir la suite de l’intro)

    22)

    Le 2ème bateau de la Flotille de la Liberté attaqué à son tour.

    Le Freedom a été attaqué ce vendredi 3 août, vers minuit par la marine de guerre israélienne et… (suite) http://europalestine.com/spip.php?article14536&lang=fr(article censuré donc on ne peut pas voir la suite de l’intro)

    23)
    « Gaza : Les assassins continuent à tuer des manifestants non armés

    Deux morts et 220 blessés ce vendredi 3 août lors de la 19ème marche du retour à Gaza.
    Ce bilan… (suite) « http://europalestine.com/spip.php?article14535&lang=fr
    (article censuré donc on ne peut pas voir la suite de l’intro)

    24)

    22 enfants palestiniens tués par Israël en trois mois

    Voici leurs noms et leurs visages. « Nous ne les oublierons pas », annonce Defense Children… (suite) http://europalestine.com/spip.php?article14533&lang=fr (article censuré donc on ne peut pas voir la suite de l’intro)

    25)

    Flotille de la Liberté : un arraisonnement « sans violence », a menti israel

    « Ils ont pris la tête du capitaine et l’ont cognée contre le mur à de multiples reprises, en le… (suite) http://europalestine.com/spip.php?article14534&lang=fr ( article censuré donc on ne peut pas voir la suite de l’intro)

    26)

    Yahiya, 2 ans, privé de visite pour punir sa mère, nouvelle victime de la censure israélienne

    Entre autres formes de torture, Yahiya, deux ans, a été empêché de voir sa mère, une Palestinienne… (suite) http://europalestine.com/spip.php?article14526 ( article censuré donc on ne peut pas voir la suite de l’intro)

    27)

    Patients atteints de cancer bouclés dans Gaza, sous les bombardements

    Si ce n’est pas un génocide, cela s’appelle comment ? Israel vient d’assassiner 5 Palestiniens de… (suite) http://europalestine.com/spip.php?article14527article censuré donc on ne peut pas voir la suite de l’intro)

    Comme on peut le voir, (là j’en ai trouvé 27 articles censurés mais il y en d’autres…), il y a énormément d’articles censurés sur le site europalestine, à tel point qu’on peut considéré ce site comme censuré tout à fait, même si l’accueil est présent normalement en ligne. http://europalestine.com/spip.php?article14144&debutartsinrub=20#paginationartsinrub

    Comme ils continuent apparemment de poster des articles malgré la censure, l’idéal, ce serait de copier leurs articles (qui sont à droites, cliquer en haut à droite, 0-10-20, etc… pour voir les articles précédents) avant qu’ils soient censurés, donc faire une course à la montre avec les censeurs.

    Sans doute le site europalestine fait peur, car ce n’est plus un mouvement local, ou même national qui fait la défense de la Palestine, mais l’union de plusieurs pays en même temps qui fait la défense de la palestine.

    • rien ne changea tant que nous, les peuples ne changeront pas radicalement le système, c’est à dire tant que nous ne mettrons pas en place la société des sociétés.
      Tout le reste n’est que pisser dans un violon, ceci devrait être de plus en plus acquis et assimilé de façon à ce que nous puissions agir en conséquence.

  11. oui fin des Etats, et vive l’anarchie!

    L’ennuyeux est que les médias anarchistes sont censurés ou déférencés par les moteurs de recherche sur le net aussi, donc les médias anarchistes n’ont pas beaucoup d’audience.

    A la place t’as de faux médias anarchistes qui obligent les gens à s’inscrire pour pouvoir exprimer leurs idées afin d’établir la future liste des fichés S anarchistes qui seront à faire abattre par l’empire étatiste dans des camps FEMA, Goulag, Lao Gai, etc…

  12. Voilà pourquoi, tant que internet est ouvert à tous, il faut que les anarchistes continuent à écrire jusqu’au bout.
    ( Comme Tom et Oliver qui continuent à se battre jusqu’au bout pour marquer un but)

    Tiens en cherchant un ancien commentaire sur Madagascar et virus Pasteur qui m’a semblé être dans la catégorie 3 ème guerre mondiale, j’ai vu qu’une des vidéos que vous avez essayé de partager en commentaire a été censuré https://www.youtube.com/watch?v=H7qAOV72XPA
    Apparemment partager des vidéos sur WordPress ne permet pas de les sauvegarder…
    Mais je ne me rappelle plus l’article où le commentaire a été posté.
    J’étais si pressé de retrouver le commentaire qui parlait de virus fabriqués en laboratoire. J’aurais du le copier collé quand je l’ai vu en commentaire. Maintenant, c’est autant chercher une aiguille dans une meule de foin pour voir dans quel article le commentaire a été vu…

    Au fait, l’article idéal, c’est quand les liens se trouvent à l’intérieur de l’article ou à la fin de l’article en référence?

    • les deux sont biens, les hyperliens dans le texte permettent de suivre l’info au fur et à mesure de la lecture, mais bien des personnes une fois hors de l’article n’y reviennent plus car distrait par autre chose… En cela les lien en référence en fin d’articles peuvent être mieux, il y a du positif et du négatif dans les deux options… tant que les liens sont là pour plus d’info c’est l’idéal, après les gens font ce qu’ils veulent… 😉

  13. retrouvé le commentaire.

    « 2007, Wyndham W Lathem, PhD annonce travailler sur la peste Yersinia dans un laboratoire de Chicago
    https://web.archive.org/web/20170614220550/http://www.feinberg.northwestern.edu/faculty-profiles/az/profile.html?xid=18254

    En 2008, un américain annonce que la peste Yersinia fait partie des armes biologiques de laboratoire
    http://www.science20.com/scientist/bioterrorism_plague_as_a_biological_weapon-8573

    Septembre 2009, un laboratoire de Chicago annonce qu’il travaille sur la peste Yersinia
    https://www.cdc.gov/mmwr/preview/mmwrhtml/mm6007a1.htm

    En 2016, Lathem (qui avait travaillé sur la peste Yersinia dans un laboratoire de Chicago en 2007 https://web.archive.org/web/20170614220550/http://www.feinberg.northwestern.edu/faculty-profiles/az/profile.html?xid=18254 ) , annonce sur son compte twitter qu’il part à Madagascar

    Un site déclare que c’est un Français lié à l’institut Pasteur et qui aurait fui aux USA qui serait à l’origine du relâchement de la peste à Madagascar, la peste par les poumons,( donc qui peut être relâché par avion pour être respiré par les habitants, et ensuite infecter leurs poumons et leur donner la peste des poumons)

    « L’équipe de PORTBLOG a mis en garde contre la possibilité d’une épidémie de peste pneumonique liée à l’arrestation de l’un des meilleurs chercheurs sur la peste pneumonique au monde en tant que cerveau derrière un triangle de meurtre fétichiste gay vraiment bizarre. Deux mois plus tard, une épidémie de peste pneumonique très inhabituelle est en cours à Madagascar, et elle a été déclarée à risque de se propager à l’échelle internationale par avion. Voici ce que nous savons sur le type qui pourrait être à l’origine de cette épidémie inhabituelle : (1) Il a admis qu’il a récemment voyagé à Madagascar. (2) Il a été nommé responsable de la recherche sur la peste pneumonique à l’Institut Pasteur à Paris

    (3) Les autorités françaises ont étrangement tué son habilitation de sécurité pour manipuler des armes biologiques. (4) Il est retourné aux États-Unis et a apparemment organisé un rituel de meurtre fétiche avec un étranger pour assassiner plusieurs personnes, y compris lui-même et son complice. (5) Son profil apparent correspond au type de personne qui se livrerait à un meurtre de Bioterror. (6) Il a fait des recherches et a mis au point des formes virulentes de bactéries de la peste dans l’air dans son laboratoire. (7) Le moment est venu pour lui d’avoir semé la peste pneumonique à Madagascar (8) Un foyer de peste pneumonique très inhabituellement transmis dans l’air s’est produit à Madagascar. (9) Depuis son arrestation, Wyndham Lathem a admis que : » il n’est pas la personne que les gens pensaient qu’il était « . Rien de tout cela ne prouve que Wyndham Lathem est à l’origine de l’épidémie, mais c’est une coïncidence que des personnes prudentes puissent se préparer à une épidémie mondiale comme la Banque mondiale l’a fait hier.
    https://ascendingstarseed.wordpress.com/2017/10/27/airborne-black-death-outbreak-may-be-deliberate-man-made/

    Des allemands manipulent la bactérie de la peste noire en laboratoire.
    https://globalbiodefense.com/2013/07/26/german-scientists-develop-rapid-test-for-plague/

    citation: « Je ne peux pas être la seule personne qui trouve suspect qu’à chaque nouvelle épidémie en Afrique, l’Amérique soit toujours tôt pour répondre, il n’y avait pas de temps perdu dans la façon dont ils sont arrivés à Madagascar pour contenir l’épidémie
    Aussi l’épidémie d’Ebola a attiré beaucoup d’attention des médias et même des accusations que les États-Unis étaient à l’origine de la fabrication de la maladie qui semble maintenant avoir disparu dans l’air, cette attention médiatique qu’ils ne voulaient pas alors ils ont déménagé dans une région plus isolée (Madagascar) avec moins de couverture médiatique et l’intérêt de poursuivre leurs essais de guerre biologique mortels. Les quatre-vingt-deux travailleurs de la santé qui étaient en contact avec les malades n’ont pas été contaminés pourtant avec des maladies compatibles

    Et les dirigeants africains corrompus savent que cela se passe, c’est une répétition de la façon dont les États-Unis ont utilisé les Noirs pour les tests médicaux et biologiques, seulement maintenant ils l’ont apporté sur le continent. C’est ma théorie de conspiration sur les essais américains d’armes biologiques en Afrique »https://www.lipstickalley.com/threads/the-strange-disease-outbreak-of-madagascar.1398023/

    En octobre 2017, les hôpitaux dénoncent l’émergence d’une peste à Madagascar
    http://www.shtfplan.com/forecasting/madagascar-hospitals-on-high-alert-no-one-is-safe-from-the-black-plague_10232017

    La peste pneumonique identifiée à Madagascar le 13 novembre 2017

    L’Afrique du Sud, Maurice, les Seychelles, la Tanzanie, La Réunion, le Mozambique, le Kenya, l’Éthiopie et les Comores ont tous été avertis qu’ils pourraient également être menacés par une éventuelle épidémie. Beaucoup de ces pays sont des destinations touristiques populaires, et beaucoup d’entre eux abritent des communautés ethniques établies ici aux États-Unis, ce qui fait que les voyages entre les pays par les familles et les hommes d’affaires sont très courants.http://www.selfreliancecentral.com/2017/11/13/black-death-move-10th-country-infected/

    Février 2018, L’Organisation mondiale de la santé veut que vous vous inquiétiez de la « maladie X ».
    Le comité s’est réuni au début du mois de février de cette année, et la liste des maladies prioritaires a été publiée. La liste est composée de menaces familières, dont Ebola, Zika, Lassa Fever et une maladie respiratoire au Moyen-Orient connue sous le nom de MERS. Et puis il y a la « Maladie X ». C’est la dernière sur la liste, et la plus mystérieuse. Qu’est-ce que la maladie X ? La maladie X est littéralement une maladie mystérieuse. C’est une reconnaissance du fait que nous ne pouvons pas tout voir venir. En 2018, il est tout à fait possible que nous verrons un tout nouveau pathogène. Ou, comme dans le cas de Zika, une vieille maladie démontrera soudainement une nouvelle façon de nous faire du mal. La maladie X est le lieu d’un désastre que nous ne pouvons pas encore imaginer. https://www.undispatch.com/world-health-organization-wants-worry-disease-x/

    Lathem lui-même admet que dans la première vidéo ci-dessous, une vidéo intitulée peut-être «Comment Yersinia pestis a évolué pour provoquer la peste pneumonique». Si vous ne l’avez pas encore regardé, cela vaut la peine de regarder dans la tête d’un fou, dont les amis et les collègues ne savaient pas qu’il était capable d’assassiner, qui avait accès à du matériel qui pourrait effacer un énorme une partie de la race humaine

    Et de Chicago Now vient la preuve que le microbiologiste Wyndham Lathem connaissait en effet le professeur Malcolm Casadaban, microbiologiste mort, grâce au tweet que Chicago Now a sauvegardé ci-dessus, car il a été effacé du compte de Lathem.

    Cependant, son compte Twitter est toujours bien vivant et en ce moment, il admet son récent voyage à Madagascar, comme le montre la prochaine capture d’écran ci-dessous.

    (Donc Lathem qui a travaillé comment transformer la peste yersinia en la peste pneumonique, pourrait être à l’origine de la peste pneumonique de Madagascar actuellement)

    Selon le Daily Northwestern, au cours des 14 dernières années, Lathem s’est établi comme l’un des plus éminents chercheurs de la peste Yersinia de la nation. Il a contribué à 28 différents résultats de recherche publiés qui ont été cités plus de 1 700 fois, selon sa base de données sur ResearchGate

    Avant de partir pour l’université de Washington Saint Louis Nord-Ouest en 2007, Lathem a découvert un gène du Yersinia pestis, connu sous le nom de PLA, qui permet à la peste de se répliquer rapidement dans les zones remplies d’air – comme les poumons, où elle cause la pneumonie, l’élément clé de la peste pneumonique – mais n’affecte pas son taux de réplication dans les ganglions lymphatiques et la circulation sanguine. Beaucoup plus d’informations à ce sujet ci-dessous

    l’article sur le lien entre Lanthem et la peste pneumonique à Madagascar a été censuré https://www.the-scientist.com/?articles.view/articleNo/50179/title/The-Strange-and-Stranger-Case-of-Wyndham-Lathem/rd/yes/

    Lanthem a été arrêté avec un autre complice scientifique aux USA en août 2017 pour avoir assassiné sa propre petite amie (qui devait connaître tous ses secrets), et un ex chercheur

    Au cours des 14 dernières années, Lathem s’est imposé comme l’un des plus éminents chercheurs de la peste Yersinia de la nation. Il a contribué à 28 différents résultats de recherche publiés qui ont été cités plus de 1 700 fois, selon sa base de données sur ResearchGate. Louis pour le nord-ouest en 2007, il a découvert un gène de Yersinia pestis, connu sous le nom de PLA, qui permet à la peste de se répliquer rapidement dans les zones remplies d’air – comme les poumons, où elle cause la pneumonie, l’élément clé de la peste pneumonique – mais n’affecte pas son taux de réplication dans les ganglions lymphatiques et la circulation sanguine. À Feinberg, Lathem a découvert que le développement du gène PLA était le facteur qui a fait évoluer le pestis à partir de ses bactéries ancestrales et que le PLA désactive un « régulateur clé » de la réponse du système immunitaire humain à l’infection bactérienne, connu sous le nom de PAI-1.Moins de cinq mois avant le coup de couteau, Lathem s’est vu refuser par les autorités françaises l’autorisation de travailler à l’Institut Pasteur à Paris, selon un rapport de la Tribune. Lathem avait prévu de transférer son laboratoire de Feinberg à l’Institut Pasteur en France depuis l’été dernier, selon la Tribune, et a tweeté le 10 mars qu’il était » en train de tout emballer et devrait être à Paris dans deux semaines « . Il s’est ensuite vu refuser une habilitation de sécurité par les autorités françaises, ce qui lui a fait perdre son emploi, selon la Tribune. La porte-parole de l’Institut, Aurelie Perthuison, a déclaré à la Tribune que les autorités françaises n’ont pas fourni à l’Institut les raisons du refus d’agrément. On en sait beaucoup moins sur Warren, le complice présumé de Lathem, qui a voyagé de l’Angleterre aux États-Unis deux jours seulement avant l’assassinat de Cornell-Duranleau, selon le Sun-Times

    Cornell-Duranleau, qui, selon certaines sources, aurait pu sortir avec Lathem, a été retrouvée morte de plus de 40 coups de couteau dans l’appartement de Lathem sur North State Street, ce qui a déclenché une chasse à l’homme d’une semaine de Lathem et Warren. Le jour du coup de couteau, un don de 1 000 $ aurait été fait par l’un des suspects à une bibliothèque du Wisconsin au nom de Cornell-Duranleau. La police a également déclaré que Lathem a envoyé une vidéo d’excuses à ses amis et à sa famille. Lathem et Warren se sont rendus séparément dans la région de la baie le 4 août
    Lathem a été limogé le 4 août par Northwestern pour « avoir fui la police quand un mandat d’arrêt lui avait été délivré », a déclaré à l’époque le porte-parole de l’université, Al Cubbage, qui a mis fin à dix ans à Feinberg. Virginia Miller, une ancienne mentor de Lathem à l’Université de Washington qui avait gardé le contact avec lui au fil des ans, a déclaré que Lathem était un homme dévoué à la science qu’elle ne pouvait imaginer commettre un meurtre.https://dailynorthwestern.com/2017/08/15/campus/wyndham-lathem-suspect-fatal-stabbing-extradited-chicago-end-of-week/

    Une news annonce que bien que l’institut Pasteur ait officiellement annoncé qu’elle a refusé l’entrée de Lathem, Lathem aurait quand même entré chez l’institut Pasteur . Donc veulent-ils cacher que Lathem a fait des expériences aussi à l’institut Pasteur?
    Comme mentionné précédemment, selon cette histoire très importante du Daily Northwestern, Lathem avait découvert un gène dans Yersinia pestis, connu sous le nom de PLA, qui permet aux pestis de se répliquer rapidement dans des zones remplies d’air – comme les poumons, où il cause la pneumonie, élément clé de la peste pulmonaire – mais n’affecte pas son taux de réplication dans les ganglions lymphatiques et la circulation sanguine. À Feinberg, Lathem a découvert que le développement du gène PLA était le facteur responsable de l’évolution des pestis de ses bactéries ancestrales et que le PLA désactive un «régulateur clé» dans la réponse du système immunitaire humain aux infections bactériennes, connu sous le nom de PAI-1. C’est également un ex chercheur de Feinberg que Lathem a assassiné.https://dailynorthwestern.com/2017/08/15/campus/wyndham-lathem-suspect-fatal-stabbing-extradited-chicago-end-of-week/

    mort mystérieuse d’un chercheur qui avait dénoncé les projets de Lanthem de répandre la peste Yersinia:

    Donc un chercheur qui menaçait de dire au monde entier que Lathem a inventé une nouvelle arme biologique ( la peste a été Yersinia ) assassiné par Lanthem .https://myangelscloud.com/something-dark-disturbing-outbreak-bizarre-coincidences-deadly-proficiency/

    Cet arme biologique en cours à Madagascar à suivre de très près.
    Le Nouvel Ordre Mondial et ses hypocrites scientifiques fous de laboratoire vont sans doute la propager dans le monde entier. Cette maladie X annoncée à l’avance par l’ONU »

  14. histoire cachée Says:

    Oui, d’autant plus que l’institut Pasteur est présent à Madagascar aussi… Lanthem est allé à l’institut Pasteur en France.

    l’institut Pasteur de Madagascar avoue qu’il a des virus de la Peste Yersinia en laboratoire et qu’elle les étudie en collaboration avec l’institut Pasteur de Paris.https://www.glopid-r.org/wp-content/uploads/2017/11/plague-epidemics-madagascar-institut-pasteur.pdf

    Et Lanthem est allé à l’institut Pasteur de Paris, et ensuite part à Madagascar, où se trouve un autre institut Pasteur.

    A mon avis, il est possible qu’il y ait une complicité entre l’institut français et le virologue Lanthem. Après tout Madagascar, est une ex colonie française, et dont la langue officielle est le français.

    Et surtout, la Peste Yersinia est un virus qui a été breveté par un membre de l’institut de Pasteur , Yersin Alexandre (un suisse naturalisé français) qui avait un laboratoire en Indochine.Il a pris la bacille de la peste Yersinia en laboratoire en Indochine et l’a ensuite ramené en France.

    Le 20 juin 1894, Alexandre Yersin, un médecin militaire formé à l’Institut Pasteur, isole à Hong-Kong le bacille de la peste.
    le jeune homme obtient en 1890 un poste de médecin militaire en Indochine
    Yersin réussit à identifier et isoler en trois semaines le bacille de Yersin (« Yersinia pestis »).

    Yersin teste avec succès le bacille sur des cochons d’Inde, dans la paillotte ci-contre. (donc ils admettent que Yersin a contribué à propoger lapeste en Indochine en injectant le virus de la Peste aux cochons que mangeaient les indochinois)

    Revenu à Paris l’année suivante, Alexandre Yersin met au point avec Calmette et Roux un vaccin et un sérum contre la peste. De retour à Canton, il démontre l’efficacité de ces remèdes sur un séminariste promis à la mort. (« démontre » ne veut rien dire. Car le condamné à mort sur lesquel il a fait ses tests de vaccins est mort au bucher de la sorcière tout de suite après, donc facile de dissimuler les effets secondaires d’un vaccin, quand le patient est de tout façon destiné à mourir avec la tête coupé par un bourreau toute de suite après).

    Paradoxalement, la Suisse et la France (dont il avait adopté la nationalité) l’ont en revanche bien délaissé quand le Japon est venu occuper l’Indochine (si la Suisse et la France ont délaissé Yersin, c’est parce que celui-ci s’occupait réellement de faire des armes biologiques avec la peste Yersinia, toutes les preuves étaient dans son laboratoire d’Indochine, et si la France et la Suisse l’auraient soutenu, ils auraient été accusé par le Japon occupant d’avoir fabriqué des armes biologiques, et cela aurait entrainé une guerre mondiale… Vu que Yersin avait déjà fait sa mission (ramené le bacille de la Peste Yersin à l’institut Pasteur de Paris
    https://www.herodote.net/20_juin_1894-evenement-18940620.php

    on remarque qu’Hérodote évide de dire qu’au début, Yersin n’avait pas nommé la peste noire, Yersin, mais du nom de son institut Pasteur , Pasteurella pestis,( Yersin named it Pasteurella pestis after the Pasteur Institute https://www.thefreedictionary.com/Pasteurella+pestis) ce qui prouve que l’institut Pasteur avait envoyé Yersin pour chercher et ramener la bacille de la Peste afin d’en faire une arme biologique, et avait contraint le changement de nom, afin que l’institut Pasteur ne soit pas associé à l’arme biologique, donc l’institut Pasteur l’a mis uniquement au nom du trouveur Yersinia Pestis.

    Alexandre Yersin est né le 22 septembre 1863 à Lavaux (Canton de Vaud, Suisse), dans une famille protestante. Son père, intendant des poudres de la Suisse française

    Alexandre Yersin était suisse avant d’être nationalisé français
    https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/18653838

    A la demande du Gouvernement français et de l’Institut Pasteur, Alexandre Yersin, jeune médecin militaire, se rend à Hong-Kong, pour y étudier la nature de l’épidémie de peste qui y fait rage depuis 1894.http://medarus.org/Medecins/MedecinsTextes/yersin.htm

    Faut se souvenir que Louis Pasteur lui même vendait des virus aux monarques à travers le globe,quand ils voulaient se débarasser de témoins génantshttps://www.lexpress.fr/informations/les-bonnes-affaires-de-l-institut-pasteur_599319.html
    Quand Pasteur réclamait des prisonniers comme cobbayes pour ses vaccins (et cela n’a pas changé, s’il y a autant de gens emprisonnés en France, c’est parce que les labbos pharmaceutiques ont besoin de cobbayes pour tester leurs médicaments et vaccins)
    http://www.morpheus.fr/pasteur-et-la-peine-de-mort/. Ainsi Louis Pasteur proposa à l’empereur du Brésil d’acheter ses virus et ses vaccins pour les tester sur ses condamnés à mort, ensuite faire croire que les condamnés à mort étaient guéris par les vaccins après avoir été contaminés délibéremment par des virus, ce qui est évidemment impossible à vérifier, vu que le détenu était fermé en prison, sans aucun témoin extérieur, avant la montée vers le bourreau.
    https://www.lexpress.fr/informations/les-bonnes-affaires-de-l-institut-pasteur_599319.html

    Quand la famille Windsor (la famille du prince William et du prince Harry) offrit ses bijoux royales à l’institut Pasteur pour l’aider à financer ses recherches sur les virus et les vaccins
    https://www.lexpress.fr/informations/les-bonnes-affaires-de-l-institut-pasteur_599319.html
    https://www.parismatch.com/Royal-Blog/Royaume-Uni/Wallis-Simpson-ses-bijoux-ont-fait-le-bonheur-de-l-Institut-Pasteur-1052446

    Le premier cas de la peste à Madagascar était en 1898.
    Exactement la même année où l’institut Pasteur s’est installé à Madagascar!  » L’Institut Pasteur de Madagascar est un établissement scientifique privé (tout comme l’IMRA, le CDU, ou CMM Labo) Malgache créé en 1898. Il est lié à l’Institut Pasteur de Paris »
    https://annuaire.mg/institut-pasteur/

    Madagascar était alors sous colonie française depuis 1897
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Colonie_de_Madagascar_et_d%C3%A9pendances
    https://research.pasteur.fr/en/publication/epidemiological-data-on-the-plague-in-madagascar/

    Et rappelons nous, que Alexandre Yersin avait ramené le bacille de la Peste à l’institut de Pasteur à Paris en 1895! (Revenu à Paris l’année suivante Alexandre Yersin met au point avec Calmette et Roux un vaccin et un sérum contre la peste (s’il a fait un vaccin contre la peste cela signifie qu’il a ramené le bacille de la Peste avec lui à l’institut de Pasteur de Paris…https://www.herodote.net/20_juin_1894-evenement-18940620.php)

    Et 3 ans après, on trouvait le bacille de la Peste à Madagascar en même temps que l’installation de l’institut de Pasteur à Madagascar.

    Avouez que les coïncidences sont frappantes et très troublantes….

    Pis la peste n’est pas si terrible,( puisqu’elle a disparu de Madagascar après les 20 ans de son apparition (qui correspond à peu près à la durée de la colonisation française) , et il est fort possible que les pestifiés avaient attrappés la peste à cause d’une vaccination contre la Peste, vu que Yersin a inventé le vaccin contre la Peste en 1895 à Paris, avant que la Peste apparaisse en 1898 à Madagascar en même temps que l’installation de l’institut Pasteur à Madagascar ) depuis plus deux siècles et là, rebellote, on a un nouveau Yersin, cette fois américain et non suisse, Lanthem, qui vient à l’institut de Paris de Pasteur, sans doute pour donner une nouvelle version de la peste plus résistante, et ensuite, on a rebellote, une nouvelle épidémie à Madagascar…L’histoire se répète sans cesse… Madagascar est une île bourré de pesticides donc déjà les habitants de Madagascar sont affaiblis par la pollution des pesticides, en plus des armes biologiques du NVO
    https://www.sciencedaily.com/releases/2016/02/160204150605.htm

    Le plan du NVO affaiblir la population avec des insecticides, pesticides (et ainsi détruire l’efficacité des plantes et détruire les aliments afin de créer une population sous nutrionnée car les pesticides font perdre aux fruits et aux légumes leurs valeurs nutrititionnelles) avant de leur jeter des armes biologiques.

    D’ailleurs c’est après la colonisation, en 1967, que l’institut Pasteur fit changer le nom de la peste, qui avant était à son nom, Pasteurella Pestis, pour la mettre sous le nom de Yersinia Pestis…
    https://en.wikipedia.org/wiki/Yersinia_pestis

    Peut-être voulait-il dissimuler que les apparitions de la peste dans les colonies françaises étaient du à l’installation de l’institut Pasteur dans les colonies françaises?

    2012, Madagascar vient d’acquérir un laboratoire de chimie et de microbiologie à Antananarivo, la capitale malgache, pour contrôler la qualité et les normes des produits alimentaires entrant sur tout le territoire national (Hummm….Est-ce vraiment pour contrôler? Et si tous les produits alimentaires passent par un laboratoire chimique et microbiologiste qui nous dit que celui-ci n’ajoute pas des virus et des bacilles de la peste à l’intérieur des produits alimentaires pour rendre la population de Madagascar malade de la peste?)
    https://www.madaplus.info/Acquisition-d-un-laboratoire-de-chimie-et-de-microbiologie-a-Madagascar_a4040.html

    Bizarre, 2 laboratoires microbiologistes à la capitale de Madagascar, et la peste apparait justement à la capitale de Madagascar
    https://www.washingtontimes.com/news/2017/oct/16/in-madagascar-plague-outbreak-now-threatens-larges/

    Un peu moins d’un millier d’enfants à Antananarivo -capitale de madagascar – et à Moramanga ont été suivis dans le cadre du programme BIRDY, initié par l’Institut Pasteur de Madagascar (IPM) en 2012
    En 2012, 394 nouveau-nés ont été suivis sur un site urbain à Antananarivo (capitale de madagascar) et 587 en milieu semi-rural à Moramanga, soit un total de 981
    http://www.midi-madagasikara.mg/societe/2018/02/15/infections-du-jeune-enfant-a-madagascar-incidence-40-fois-superieure-a-celle-observee-aux-etats-unis/

    Comme par hasard, la peste a ensuite émergé, 3 ans après que Pasteur a vacciné ces nouveaux nés dans ces mêmes viles Antananarivo et Moramanga
    https://www.the-scientist.com/the-nutshell/plague-outbreak-in-madagascar-34858
    https://www.bbc.co.uk/news/world-africa-41537193

    7 octobre 2017: L’OMS bourre les malgaches de la ville d’Antananarivo et de Moramanga d’antiobiotiques ( ce qui rend la peste plus résistante, voilà pourquoi le 16 octobre 2017 (une semaine après avoir bourré la population d’antibiotiques, Washington parle d’ampleur inattendue https://www.washingtontimes.com/news/2017/oct/16/in-madagascar-plague-outbreak-now-threatens-larges/)
    https://www.bbc.co.uk/news/world-africa-41537193

    l’Institut Pasteur utilise comme son fondateur Pasteur, les prisonniers comme cobbayes à Madagascar. Les prisons sont bourrés de d’insecticides par l’institut Pasteur et la croix rouge et l’ambassade suisse et le gouvernement collabo malgache et ensuite ils mettent leurs puces de laboratoire contaminés avec le bacille de la peste dans les prisons pour tuer les prisonniers qui vivent avec les rats dans les cellules.

    Les prisons de Madagascar sous le contrôle de l’institut Pasteur (sous prétexte d’étude) :
    « En 2012, une étude sur la résistance des puces aux insecticides a été menée au niveau de six centres de détentions dans tout Madagascar sous la supervision technique de l’Institut Pasteur de Madagascar (IPM) et en collaboration avec la Comité internationale de la Croix Rouge (CICR) (ong américaine, d’où le fait que Lanthem notre virologue américain a peut-être participé au projet vu qu’il a créé son bacille de la peste yersinia modifié en 2007)
    Les puces des rats ont été collectées et testées au laboratoire d’Entomologie Médicale de l’IPM, dans le but d’évaluer la sensibilité des puces aux insecticides. Douze insecticides ont été testés selon le protocole recommandé par l’Organisation Mondiale de la Santé. Cette étude a menée à la conclusion que les puces vectrices de la peste récoltées auprès de la prison d’Antanimora (dans la capitale) ne sont plus sensibles à aucun de ces insecticides
    il est recommandé de continuer à surveiller la sensibilité des puces aux insecticides afin d’identifier l’insecticide efficace à utiliser pour lutter contre les puces. Il est à noter que les mécanismes conférant la résistance des puces aux insecticides sont encore mal-connus, et mériteraient d’être étudiées, afin d’optimiser l’utilisation de ces insecticides et gérer la résistance des puces aux insecticides. »
    Ce programme de dératisation dans les prisons était un programme piloté par l’Unité Peste de l’IPM en partenariat avec le Ministère de la Santé Publique (MinSan) et le Ministère de la Justice (MinJus), avec la collaboration du Comité Internationale de la Croix Rouge (CICR), un financement de l’Ambassade de Suisse « (Traduction du novlangue : ces connards vont continuer à répandre des insecticides de plus en plus fort dans tout Madagascar sous prétexte de lutter contre les bacilles de la peste, ils contaminent des puces dans un laboratoire avec des bacilles de la peste et ensuite les met sur des rats et les font mettre dans les prisons et bourre les prisons de pesticides pour que les bacilles de la peste soient plus résistantes que jamais). le fait qu’ils disent qu’ils vont continuer à injecter des insecticides partout dans Madagascar, prouvent qu’ils veulent augmenter la résistance des bacilles de la peste, en même temps qu’ils détruiront l’agriculture malgache , les insectes pollinisateurs (abeilles vulnérables aux insecticides) et donc les plantes médicinales. On remarque qu’outre l’institut Pasteur, la croix rouge américaine, le laboratoire microbologiste nationale, il y a aussi l’ambassade de Suisse, qui participent à ce plan génocide de la population malgache, et la suisse, c’est le pays d’origine de notre médecin militaire Yersin envoyé par l’institut Pasteur et le gouvernement français dans les colonies Indochine pour isoler et prendre la bacille de la peste Yersinia et le ramener à l’institut Pasteur de Paris)
    http://www.pasteur.mg/lutte-contre-peste-publication-resultats-sensibilite-puces-aux-insecticides-prisons/

    Tiens à Madagascar l’institut Pasteur contamine les moustiques avec le bacille de la Peste en laboratoire aussi et ensuite les contamine aux insecticides pour que les moustiques restent malades et gardent le bacille de la peste en eux.
    https://parasitesandvectors.biomedcentral.com/articles/10.1186/s13071-017-2419-7?utm_content=buffer555d5&utm_medium=social&utm_source=plus.google.com&utm_campaign=buffer

    Voici tous les lieux où l’institut Pasteur a conduit des expériences, on remarque que ces mêmes lieux ont été plus tard contaminés par la peste
    https://idpjournal.biomedcentral.com/articles/10.1186/s40249-017-0356-5

    le vaccin contre l’hépatite B rend plus vulnérable face à la peste
    https://bmcpublichealth.biomedcentral.com/articles/10.1186/s12889-017-4630-z?utm_content=buffer53e1a&utm_medium=social&utm_source=twitter.com&utm_campaign=buffer

    l’institut Pasteur continue à bourrer tous les moustiques qui lui tombent sous la main d’insecticides pour qu’ensuite relâchés dans la nature, le système immunitaire des moustiques ne fonctionne plus, et donc ils pourront être contaminés par la peste, et donc ils pourront le propager dans la population plus facilement
    http://www.pasteur.mg/formation-acteurs-de-lutte-anti-vectorielle-a-surveillance-de-resistance-moustiques-aux-insecticides/?utm_content=buffer76f70&utm_medium=social&utm_source=plus.google.com&utm_campaign=buffer

    l’institut Pasteur avoue qu’il utilise des puces et des moustiques pour faire propager la peste (il les contamine en laboratoire et les répand ensuite dans la population):
    « Les insectes tels les puces et les moustiques sont les minuscules compagnons quotidiens des techniciens de laboratoire et des chercheurs au sein de l’unité d’entomologie médicale de l’Institut Pasteur de Madagascar (IPM) »
    http://www.midi-madagasikara.mg/societe/2017/08/09/journees-dentomologie-medicale-puces-et-moustiques-sous-la-loupe/

    En 2016, 1 an avant l’apparition de la peste à Madagascar, l’institut Pasteur de Madagascar avait annoncé avoir découvert une puce permettant la transmission de la peste
    http://www.newsmada.com/2016/09/05/peste-decouverte-dune-nouvelle-espece-de-puce-vectrice/

    Point n’est besoin de rappeler que les rongeurs tels que les rats prolifèrent particulièrement dans nombre d’établissements pénitentiaires à Madagascar, incluant celui d’Antanimora où les détenus, déjà en surnombre, cohabitent quasiment avec les rongeurs.
    Les puces des rats ont été collectées et testées au laboratoire d’entomologie médicale de l’IPM afin d’en évaluer la sensibilité aux insecticides
    Les puces d’Antanimora insensibles à tout insecticide
    http://www.midi-madagasikara.mg/societe/2017/12/12/lutte-contre-la-peste-les-puces-dantanimora-insensibles-a-tout-insecticide/

    Donc l’institut Pasteur a testé des insecticides sur les puces transmetteurs de la peste, pour que le bacille de la peste soit plus résistant, et ensuite a contaminé les rats qui envahissent les prisons, pour que les prisonniers meurent. Et ainsi ils ont pris les prisonniers comme cobbayes afin de tester leur nouveau moyen de génocide de population.

    Cet article avoue que les lieux bourrés d’insecticides sont les lieux les plus susceptibles d’être des foyers de la peste
    https://idpjournal.biomedcentral.com/articles/10.1186/s40249-017-0356-5

    Ils ont commencé par bourrer les prisons d’insecticides, mis des rats avec des puces de transmission de la peste dedans, et voir comme les prisonniers évoluaient dans un environnement bourré d’insecticides avec des rats ayant des puces venant des laboratoires et qui ont été contaminés auparavant avec la peste.

    Maintenant, ils reproduisent ce schéma partout. (recettes insecticides dans les villes à outrance, introduction de rats avec des puces de laboratoire contaminés avec le bacille de la peste, résistance, donc indication d’une peste plus forte jamais déclarée auparavant, normal, puisque que les insecticides rendent les éléments pathogènes plus résistants, tout comme la résistance aux antibiotiques…)

    Me souviens que des voleurs au Moyen Age volaient les pestiférés et évitaient la contamination grâce à des plantes. Ils avaient été tués pour ne pas répandre l’information. https://www.masantenaturelle.com/chroniques/conseil/vinaigre-4-voleurs.php
    Voilà pourquoi les maladies comme la peste ne touchaient jamais les nobles, mais toujours le peuple.

    Des moyens de réduction de population déjà mis en œuvre dans les royaumes.

    La formule aurait été révélée au XVIIème siècle, par quatre détrousseurs de cadavres, arrêtés en flagrant délit lors des grandes pestes de Toulouse, de 1628 à 1631 (certaines versions citent la ville de Marseille).

    Le fait qu’ils aient réussis à s’approcher des cadavres, fortement contagieux par la peste, sans être eux-mêmes atteints de la maladie étonna fortement les juges.

    Les archives du Parlement de Toulouse rapportent que: Quatre voleurs furent convaincus, lors de l’ancienne grande peste, qu’ils allaient chez les pestiférés, les étranglaient dans leur lit et après volaient leurs maisons.

    Ils furent condamnés à être brûlés vifs et pour qu’on adoucit la condamnation, ils révélèrent leur secret. Celui-ci étant qu’ils s’enduisaient le corps d’une préparation à base de vinaigre, d’épices et d’herbes. Ils se protégeaient le visage avec un masque imbibé de ce vinaigre.
    https://www.masantenaturelle.com/chroniques/conseil/vinaigre-4-voleurs.php

    La recette originale de ce vinaigre antiseptique serait:

    – 3 pintes de fort vinaigre de vin blanc
    – 1 poignée d’un mélange d’absinthe, de reine des prés, de grains de genièvre, de marjolaine sauvage, de sauge
    – 50 clous de girofle
    – 2 onces de racine d’inula campana
    – 2 onces d’angélique
    – 2 onces de romarin
    – 2 onces de marrube
    – 3 grammes de camphre

    Voilà pourquoi l’UE est si désespéré pour faire disparaitre les plantes. Car si les plantes étaient vraiment inutiles, alors les gens se tourneraient vers d’autres alternatifs (chimiques, vaccins).

    Car les dirigeants de l’UE, descendants des monarques qui vivaient de longues vies pendant que leurs sujets se faisaient tuer par la peste, savent que les plantes peuvent mettre à l’abri de toute peste et virus.

    La deuxième pandémie de peste (une peste bubonique, dite
    « grande peste » ou « peste noire ») ravage l’Occident entre
    1346 et 1353. Elle culmine en 1348
    http://www.larousse.fr/encyclopedie/divers/peste/78778

    Pendant ce temps là, les rois sont en forme, les soldats bien entretenus avec du vinaigre sont en forme et font la guerre

    1337 à 1453

    La guerre de Cent Ans
    https://www.herodote.net/1337_a_1453-synthese-109.php

    Or les pestiférés sont trop faibles pour faire la guerre. C’est donc la preuve que les nobles et les soldats n’étaient pas touchés par la peste puisqu’ils étaient en forme pour faire leurs duels d’épée à la d’Artagnan.

    Guerres, famine, Grande Peste, révoltes sociales… Les malheurs des Français prennent fin avec la remise en ordre du royaume par Charles V le Sage

    Bizarre que la peste se termine justement à la fin de la guerre non? Pourquoi elle n’a pas continué après la guerre de 100 ans? La preuve que la peste était utilisée comme une arme biologique dès cet époque.

    ou alors certains vont dire que Jeanne d’Arc était brulé comme sorcière car elle aurait réussi à mettre fin au fléau de la peste qui envahissait la France en même temps que les anglais…
    https://www.herodote.net/1337_a_1453-synthese-109.php

    la vraie raison de la peste en France:

    En 1346, Le roi de France Phillippe 6 introduisait une loi pour interdire à ses sujets d’utiliser ses rivières et ses forêts ( ce qui conduit donc à une population non hygiénique et sous alimentée vulnérable à n’importe quelle maladie)
    https://www.herodote.net/almanach-ID-2935.php

    dans Hérodote, ils indiquent que les campagnes étaient trop remplies de paysans au goût du roi (ils ont osé prononcer le mot surpopulation ces connards de dépopulationnistes https://www.herodote.net/1337_a_1453-synthese-109.php) , ce qui n’est pas étonnant car on sait que les rois (comme nos rois aujourd’hui) n’aimaient pas les paysans en grande quantité, qu’ils n’aimaient que les soldats qui leur permettaient d’aggrandir leur royaume pour les donner à leurs descendants (chaque descendant de roi hérite toujours d’une région, d’un dauphiné, d’un fief à lui seul, et dieu sait combien les rois avaient de concubines en plus de leur épouse légitime). donc que fait le roi de France Phillippe 6 pour réduire la population rurale? il interdit aux paysans de se laver dans ses rivières et de manger les baies et de chasser le gibier dans ses forêts.
    En 1346, Le roi de France Phillippe 6 introduisait une loi pour interdire à ses sujets d’utiliser ses rivières et ses forêts ( ce qui conduit donc à une population non hygiénique et sous alimentée vulnérable à n’importe quelle maladie)
    https://www.herodote.net/almanach-ID-2935.php

    • du bon et du moins bon dans tout ça… mieux vaut éviter les spéculations (celles faites sur les périodes moyen-ageuses) et s’en tenir aux faits plus tangibles. Info néanmoins intéressante dans l’ensemble.

  15. Oui, dur de faire un article. Le seul truc qu’on peut reprocher officiellement à l’institut Pasteur est d’avoir avait lancé les médicaments pour hémophiles contaminés au Sida au Moyen Orient.
    https://www.lyoncapitale.fr/Actualite/Sang-contamine-quand-Merieux-contaminait-l-Irak/

    Le seul truc qu’on peut reprocher à la Croix rouge est d’aussi de distribuer des médicaments contaminés par le sida
    alors présidente de la Croix Rouge, se défend: «Oui, je me sens responsable, mais nullement coupable».
    http://www.liberation.fr/cahier-special/1999/02/09/proces-du-sang-contamine-les-dates-cles-de-l-affaire-du-sang_264518

    Et aussi la Croix rouge financer l’expérimentation de la
    la résistance des puces transvecteurs de la peste aux insecticides dans les prisons de tout Madagascar , donc distribuer des médicaments contaminés par le sida n’a pas suffit, maintenant la croix rouge utilises sa position humanitaire pour financer des insecticides?
    http://www.pasteur.mg/lutte-contre-peste-publication-resultats-sensibilite-puces-aux-insecticides-prisons/

    Mais bon de dire ouvertement tester la résistance aux insecticides des puces transmission de la peste aide à propager la peste, c’est dur, il faut que le lecteur lui même ait l’intelligence de constater par lui même, sans qu’on le lui dise, que si on met des insecticides, forcément, les puces transmetteurs de la peste vont être plus résistantes, et par conséquent, la peste elle même risque d’être plus résistante, et là, faut que le lecteur ait aussi l’intelligence de faire le parallèle avec les antibiotiques qui rendent les bactéries plus résistantes.

    Donc, voilà pourquoi faire un article sera difficile, il faut trop compter sur l’intelligence du lecteur qui sera mis à l’épreuve, si un troll payé par Big Pharma récite sa prose.

    Déjà dans le site initiative citoyenne, t’as des trolls chargés de faire taire toutes les victimes des vaccins, je me demande pourquoi le site santé citoyenne qui dénonce tous les scandales liés aux vaccins permet aux trolls de polluer son site et d’harceler ses lecteurs qui ont le courage de mettre des commentaires pour témoigner de leurs souffrances liées aux vaccins
    http://initiativecitoyenne.be/2018/08/italie-suppression-de-la-vaccination-obligatoire.un-vote-historique.html

    Le dirigeant de Mérieux dont l’entreprise a lancé des médicaments contaminés au Sida au Moyen orient et en Afrique est le petit fils de l’élève de Louis Pasteur
    http://www.biomerieux-usa.com/about-us/heritage/history-innovation
    https://www.upi.com/French-HIV-blood-scandal-spreads-overseas/84041049904562/

    C’était Pasteur et Abbot qui était chargé de tester si les médicaments pour hémophiles étaient contaminés ou non. (donc tous les médicaments pour hémophiles passaient par leurs laboratoires):
    « 19 juin 1985. Le Premier ministre annonce à l’Assemblée nationale la mise en oeuvre du dépistage systématique sur les dons du sang, sans donner de date. 21 juin 1985. Le test Pasteur est homologué. Celui d’Abbott le sera le 24 juillet. »
    http://www.liberation.fr/cahier-special/1999/02/09/proces-du-sang-contamine-les-dates-cles-de-l-affaire-du-sang_264518

    Et ils ont dit qu’aucun médicament n’était contaminé. Ce qui s’est révélé faux par la suite:
    .

    « Décembre 1987. Première plainte d’hémophiles.

    Avril 1989. Création du premier fonds d’indemnisation pour les victimes des médicaments hémophiles contaminés. 25 avril 1991. L’article d’Anne-Marie Casteret dans l’Evénement du Jeudi relance l’affaire: «Tous les lots (de 1985) sont contaminés». Selon une enquête menée sur Paris, ces lots de concentrés coagulants destinés aux hémophiles étaient le produit de dons du sang venant de 4 000 à 5 000 donneurs, dont certains infectés par le virus du sida
    http://www.liberation.fr/cahier-special/1999/02/09/proces-du-sang-contamine-les-dates-cles-de-l-affaire-du-sang_264518

    Le ministère irakien de la Santé a intenté un procès aux Laboratoires Mérieux (devenus en 1999 Aventis Pasteur), réclamant des dédommagements de 33 millions de dollars pour avoir livré à l’Irak en 1986 du sang contaminé par le virus HIV qui a infecté 123 hémophiles. L’Institut Mérieux avait reconnu en 1992 qu’une livraison de produits sanguins facteur VIII non chauffés et non testés pour le Sida avait été expédiée en Irak en 1986. Cependant, Aventis Pasteur a récemment déclaré n’avoir  » connaissance, à ce jour, d’aucun élément permettant d’affirmer une éventuelle contamination du facteur VIII antihémophilique mis sur le marché par l’Institut Mérieux « . https://www.industriepharma.fr/juridique-sang-contamine-l-irak-porte-plainte-contre-les-laboratoires-merieux,13622

    Sang contaminé exporté de France en Tunisie : VIH sur ordonnance
    Des dizaines de malades, hémophiles ou transfusés, ont contracté le sida après avoir reçu des produits fabriqués par le laboratoire français Mérieux. Enquête sur un scandale aux ramifications internationales.

    L’Institut Mérieux a-t-il sciemment exporté vers la Tunisie des dérivés de produits sanguins contaminés ? La famille d’Abdelkader Fradi, un jeune hémophile tunisien mort du sida le 3 juin 1989, en est convaincue. Elle a déposé, le 5 novembre, une plainte contre X pour « empoisonnement » auprès du doyen des juges d’instruction du tribunal de grande instance de Paris. Selon Me François Honnorat, l’avocat des parents de la victime, un juge d’instruction devrait bientôt être désigné : « La plainte sera déclarée recevable.

    En novembre 1985, la Tunisie reçoit un envoi de Mérieux-Pasteur, dix à seize flacons de fractions plasmatiques anticoagulantes (destinées principalement aux hémophiles). Tout Le lot de Mérieux-Pasteur est infecté par le sida. Le 1er octobre 1985, un arrêté ministériel français met fin à la distribution de ces fractions plasmatiques à cause d’un risque élevé de transmission du sida. Une mesure dont la portée se limite au territoire français et que l’Institut Mérieux, qui exportait la totalité de sa production, s’est bien gardé d’appliquer immédiatement, écoulant son reliquat de lots dangereux contaminé par le sida auprès de ses clients : la Grèce, la Libye, l’Égypte, l’Irak, le Bénin, et, dans des proportions moindres, la Tunisie

    . On ignore le nombre d’hémophiles contaminés par les médicaments Mérieux entre-temps, le drame se poursuivant en silence dans certains pays. Car ces produits de longue conservation (trente mois) ont pu être administrés à d’autres malades une, voire deux années après le dernier envoi. Les clients – souvent des pays pauvres qui travaillaient en toute confiance avec leur prestigieux partenaire français – n’ont été avertis à aucun moment par Mérieux de la dangerosité des lots réceptionnés. La logique industrielle a pris le pas sur l’éthique médicale, pour le plus grand malheur des victimes, affligées d’un mal incurable à l’époque, et vouées à une mort quasi certaine.

    Alain Mérieux, dans une interview au quotidien Le Monde en 1992, reconnaît que les produits dont l’utilisation a continué jusqu’en novembre 1985 n’étaient ni chauffés ni testés. « Or, affirme François Honnorat, tous les grands industriels travaillant, à l’instar de Mérieux, dans le domaine des fractions savaient, dès novembre 1984, l’efficacité de la technique du chauffage vis-à-vis du VIH. Pourtant, cette firme a continué à exporter ses produits dangereux jusqu’en novembre 1985, et elle s’est abstenue de rappeler, pour les détruire, les lots suspects qu’elle avait expédiés à ses clients. Si elle avait au moins daigné informer la Pharmacie centrale de Tunisie, le jeune Fradi, qui a reçu du Facteur VIII Mérieux en janvier 1986, à l’hôpital de Sousse, serait peut-être encore en vie. » Les fractions plasmatiques utilisées en Tunisie pour le traitement de l’hémophilie et des troubles de la coagulation étaient – et sont toujours – importées par la Pharmacie centrale. Ce sont elles qui ont contaminé une centaine de patients. Et pas seulement des hémophiles : des opérés et des femmes en couche ont aussi contracté la maladie. Car, à chaque fois que se produisait une hémorragie importante, les médecins, en plus de la transfusion classique, injectaient « par acquis de conscience » du PPSB, un dérivé sanguin importé aux effets anticoagulants recherchés. Le gros des contaminations s’est produit entre 1982 et 1984, à un moment où les connaissances sur le sida et ses modes de transmission étaient très limitées [1]. Les produits venaient de France – donc de Mérieux. Aucune faute ne peut être retenue s’agissant de cette période. Cela ne signifie pas pour autant que les victimes n’ont droit à aucune indemnisation

    En 1992, c’est le coup de théâtre : les autorités tunisiennes révèlent publiquement le scandale, et accusent Mérieux. Des journalistes commencent à enquêter. La machine s’emballe. Mérieux avoue à demi-mots sa responsabilité en invoquant la fatalité.

    Les victimes n’ont rien touché. Y a-t-il eu des tractations entre Mérieux et la Tunisie ? Un arrangement s’est-il conclu sur le dos des victimes ? Mystère.

    En 1996, l’affaire revient dans l’actualité. Le ministre tunisien de la Santé tire à boulets rouges sur la France. Sur le fond, rien de nouveau. Mais les relations avec l’ancienne puissance « protectrice » ont viré à l’aigre, la gestion par Tunis du dossier des droits de l’homme ayant été très critiquée. En remettant l’histoire des produits Mérieux sur le tapis, la Tunisie a-t-elle voulu inviter ses détracteurs malintentionnés à balayer devant leur porte ? Rien ne permet de l’affirmer. Inversement, rien ne permet d’infirmer cette thèse. La poussée d’urticaire est sans lendemain. La douloureuse histoire de la contamination des hémophiles par le VIH retombe prestement dans l’oubli. Des enquêtes sont diligentées au moment de la révélation du scandale. Pharmaciens et médecins sont auditionnés. Ils attendent toujours la publication des conclusions. Les victimes ou leurs ayants droit, désemparés, ne peuvent pas faire grand-chose contre Mérieux si leurs démarches ne sont pas appuyées par l’État.http://lemegalodon.net/a8004-sang-contamine-exporte-de-france-en-tunisie.html

    Je voulais faire un article sur la peste de madagascar pour mettre en relation la croix rouge, l’institut Pasteur, l’ambassade suisse (la suisse base des nazis:  » La Suisse aurait blanchi 85% de l’«or nazi »http://www.liberation.fr/planete/1997/10/08/la-suisse-aurait-blanchi-85-de-l-or-nazi-un-rapport-commandite-par-le-congres-juif-mondial-relance-l_218919), etc…

    Mais cela va être compliqué, à moins de mettre les coïncidences les unes à côté des autres, par dates de proximité, pour que le lecteur fasse lui-même le lien.

    Tiens, Xi Jinping et sa femme sont copains avec la famille Mérieux.
    https://www.ecns.cn/2018/05-03/301183.shtml

    Pour le président chinois Xi Jinping, la visite en France commence par le lyonnais BioMérieux (filiale de Mérieux)

    Pour la première étape de sa visite en France, le président chinois a choisi de se rendre, ce mercredi 26 mars, sur le site de BioMérieux, spécialiste des tests de diagnostic medical. En raison de liens forts avec la famille industrielle lyonnaise Mérieux.

    C’est par Marcy-l’Etoile, prés de Lyon, que le président chinois démarre sa visite en France, ce mercredi 26 mars. Xi Jinping souhaitait visiter de longue date le siège de BioMérieux, spécialiste des tests de diagnostic médical et pilier du patrimoine industriel de la puissante famille lyonnaise Mérieux. Une famille à la place singulière dans les relations économiques franco-chinoises.

    Ainsi, si le président chinois a voulue cette étape, c’était pour « une rencontre amicale et familiale », selon les explications données au patriarche, Alain Mérieux. C’est aussi l’occasion de renforcer des liens nés des années plus tôt, les deux hommes s’étant déjà rencontrés en Chine à trois reprises. La première visite en Chine d’Alain Mérieux remonte en 1978 ; il avait alors présenté les activités de vaccins de l’Institut Mérieux. Son beau-père, Paul Berliet, avait établi des relations avec ce lointain pays dès 1965 en réalisant l’un des premiers transferts de technologie vers Pékin avec ses camions Berliet.

    La Chine, bientôt deuxième filiale de BioMérieux
    Le groupe cinquantenaire figure dans le top dix mondial des spécialistes du diagnostic médical. « Plus de 70% de notre chiffre d’affaires est fait de positions de leadership mondial, en diagnostic des maladies infectieuses et en contrôle de la qualité microbiologique des produits industriels », explique son PDG, Jean-Luc Bélingard. BioMérieux a réalisé 1,6 milliard d’euros de chiffre d’affaires en 2013, à 90 % à international dont un tiers dans les pays émergents. La Chine deviendra son deuxième marché dès 2015, passant devant la France.
    https://www.usinenouvelle.com/article/pour-le-president-chinois-xi-jinping-la-visite-commence-par-le-lyonnais-biomerieux.N250909

    Le laboratoire BioMérieux, premier partenaire français pour le président chinois
    Une opportunité pour le spécialiste du diagnostic médical et les autres entreprises de la galaxie Mérieux.

    Cette étape, le dirigeant l’avait lui-même demandé en raison des liens particuliers qui unissent la famille industrielle Mérieux à la Chine depuis cinquante ans.

    C’est donc en famille, avec sa femme et son fils Alexandre à ses côtés, que le président de l’institut Mérieux, Alain Mérieux, 76 ans, a accueilli ce mercredi matin Xi Jinping sur le campus de Marcy-l’Etoile. C’est ici que son grand père, élève de Pasteur, avait implanté ses activités de sérothérapie en 1917, explique-t-il.

    En Chine, c’est désormais une présence diversifiée dont dispose l’institut Mérieux, la holding du groupe. Une présence médicale grâce à sa fondation, qui collabore notamment avec le ministre de la Santé chinois dans la lutte contre les infections nosocomiales. Une présence industrielle, avec le siège Asie de BioMérieux à Shanghai, un site de production et une activité R&D dans le diagnostic in vitro, les laboratoires d’analyse de Mérieux Nutrisciences, filiale spécialisée dans les contrôles de sécurité alimentaire… Et une présence scientifique, avec la filiale à Shanghai de Transgène, la biotech du groupe dédiée à l’immunothérapie des cancers.

    Pour Xi Jinping, « l’histoire de la famille Mérieux peut être qualifiée comme une bataille de l’homme contre le virus ». Cet hommage est l’occasion pour le président chinois de mettre l’accent sur un axe fort de la politique qu’il mène depuis un an : une grande réforme du système de santé national, accompagnée de la construction de 11 000 hôpitaux pour couvrir le vaste territoire chinois. « Nous souhaitons renforcer nos capacités de lutte contre les grandes épidémies, pour accroître sans cesse le niveau de santé de la population », explique le dirigeant.

    Avec, d’ici peu, la conception et la fabrication sur place de produits en microbiologie pour les pays émergents. Les autres branches de l’Institut Mérieux suivent la tendance
    P4 chinois, le laboratoire sauvé par Alain Mérieux
    La France dispose de sa propre unité à Lyon grâce à la fondation Mérieux, qui en a confié la gestion à l’Inserm. Elle avait donc promis à la Chine de lui apporter son savoir-faire pour l’aider à s’équiper. A Wuhan, une première pierre a été posée en 2011, mais la contribution française s’enlisait. Alain Mérieux l’a relancée. « J’espère sur le plan diplomatique que la France se rend compte que nous avons encore une présence médicale, scientifique et biologique forte en Chine », confie-t-il.
    https://www.usinenouvelle.com/article/le-laboratoire-biomerieux-premier-partenaire-francais-pour-le-president-chinois.N251245

    Xi Jinping, esclave de Mérieux, Va-t-il se mettre à distribuer des médicaments contaminés par le sida dans le tiers monde lui aussi? Cela explique la tendance de la Chine à installer des hôpitaux en Afrique.

    J’arrive pas à croire que la femme de Xi Jinping ose déclarer à la presse que la famille Mérieux est la meilleure pour contrer le Sida dans le monde, alors que c’est le même groupe dont le scandale a été dénoncé par la presse 30 ans auparavant qui a distribué des médicaments contaminés par le sida aux hémophiles dans le monde entier !
    « Peng Liyuan, épouse du président chinois Xi Jinping, a rencontré mercredi le président de la Fondation Mérieux Alain Merieux à Beijing.

    Peng, qui est également l’Ambassadeur de bonne volonté de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) pour la tuberculose et le VIH / sida, a apprécié les efforts à long terme déployés par Merieux pour faire avancer la coopération sino-française dans la prévention de la tuberculose et du VIH / sida.  »
    https://www.ecns.cn/2018/05-03/301183.shtml
    https://french-healthcare-alliance.cn/news/chinese-president-xi-jinping-visits-biomerieux-research-center-france

    La Chine est utilisé pour blanchir les entreprises occidentales génocidaires du moyen orient et de l’Afrique. Et c’est sous protection de la Chine, que les entreprises occidentales vont continuer leur génocide du monde entier en répandant leurs médicaments contaminés qui répandent la mort.

  16. 11 mai 2018: Les forces israéliennes ont arrêté Waed Tamimi, le frère de l’adolescent palestinien emprisonné Ahed Tamimi, lors d’un raid qui a eu lieu pendant la nuit dans le village de Nabi Saleh en Cisjordanie, a déclaré la famille jeudi à Middle East Eye

    Selon le père de Waed, Bassem Tamimi, une dizaine de soldats ont attaqué la maison de la famille vers 5 heures du matin jeudi matin, entourant la maison avant d’emmener Waed, 21 ans, dans une jeep de l’armée.

    « C’est la politique de l’occupation », a-t-il déclaré à MEE, ajoutant qu’il pensait que son fils avait été arrêté pour exercer de nouvelles pressions sur sa famille.

    Lorsqu’on lui a demandé de clarifier le sens des « actes terroristes populaires », le porte-parole a déclaré que cela incluait des « émeutes violentes » – le terme de l’armée israélienne pour les manifestations palestiniennes.
    Ahed et Nariman Tamimi ont été arrêtées en décembre après que l’une d’elles de 16 ans eut giflé un soldat israélien attaquant Nabi Saleh le jour même où son cousin Mohammed Tamimi avait reçu une balle en acier recouverte de caoutchouc. Nariman a été arrêtée pour avoir filmé l’incident et l’avoir partagé sur les réseaux sociaux
    Ahed et sa mère ont toutes deux été condamnées à huit mois de prison après avoir accepté un accord de plaidoyer en mars, qui les verrait libérées en juillet. La publication de séquences vidéo de l’interrogatoire israélien de l’adolescent en avril a provoqué l’indignation des policiers quant à l’utilisation du harcèlement sexuel comme tactique d’intimidation pour obtenir des aveux
    https://www.middleeasteye.net/news/tamimi-nabi-saleh-israeli-army-detention-waed-ahed-palestine

    21 aout 2018:
    Israël condamne le frère d’Ahed Tamimi à 14 mois de prison pour avoir jeté des pierres
    La famille de Waed Tamimi pense que sa condamnation moins d’un mois après la libération de sa soeur est une tentative délibérée de faire pression sur eux.
    Waed Tamimi, le frère d’Ahed Tamimi, une adolescente palestinienne récemment libérée, a été condamné à plus d’un an de prison pour avoir jeté des pierres, a annoncé mardi l’armée israélienne.
    Ahed a attiré l’attention du monde entier lorsqu’une vidéo a été diffusée en décembre dernier – quelques heures à peine après avoir appris que les forces israéliennes avaient tiré sur son cousin Mohammed Tamimi, âgé de 15 ans
    Ahed et sa mère, Nariman – qui avait filmé et partagé la scène – ont été arrêtés peu après et condamnés à huit mois de prison, provoquant un tollé.

    Waed Tamimi, 22 ans, a été arrêté en mai par les forces israéliennes pour « implication présumée dans des actes terroristes », a déclaré l’armée israélienne à Middle East Eye à l’époque.

    Lundi, un tribunal militaire israélien a déclaré Waed coupable d’avoir participé à une « émeute violente » – le terme habituellement utilisé par les forces israéliennes pour décrire les manifestations palestiniennes – dans lequel un policier israélien avait été blessé par des pierres lancées sur son véhicule.

    Selon un document judiciaire vu par l’AFP, Tamimi a été condamné à 14 mois de prison après avoir négocié un plaidoyer

    Toute l’affaire contre mon fils est un avertissement, a déclaré mardi à MEE Bassem Tamimi, le père d’Ahed et Waed. « Je considère cela comme une revanche contre toute la famille. »
    Bassem a ajouté qu’il estimait que la peine était disproportionnée par rapport aux accusations
    De nombreux enfants dans des affaires similaires sont rentrés chez eux sans inculpation. Si c’était quelqu’un d’une autre famille, je pense qu’il aurait reçu moins de temps « , a-t-il déclaré.
    Jusqu’à ce que Ahed et Nariman soient libérées de prison il y a moins d’un mois, le 29 juillet, la moitié de la famille Tamimi était détenue par Israël – seuls Bassem Tamimi et ses deux plus jeunes fils, Mohammed, 14 ans et Salem, 12 ans étaient restés dans le village occupé de Cisjordanie de Nabi Saleh.
    « Cette sentence a été une surprise pour nous. Cela a volé notre moment de joie avec la libération d’Ahed », a ajouté Bassem, notant que la condamnation a eu lieu pendant la fête de l’Aïd al-Adha
    « Nous n’attendons pas la justice de ce système  »
    Depuis sa détention, Ahed est devenue un symbole de la résistance palestinienne – un rôle qu’elle-même et sa famille ont enduré, tout en soulignant à plusieurs reprises que des centaines de mineurs palestiniens sont détenus par Israël sans recevoir le même niveau d’attention internationale.
    Nabi Saleh, la ville natale des Tamimis, est connue depuis longtemps pour ses manifestations contre l’occupation israélienne.
    En juin, les forces israéliennes ont tué par balle Ezz al-Din Abd al-Hafeezh Tamimi, un cousin d’Ahed Tamimi âgé de 21 ans, lors d’un raid dans le village. https://theantimedia.com/israel-sentences-waed-tamimi-prison/

  17. La pénurie de médicaments à Gaza met en danger de mort des patients !
    700 patients de l’hôpital Abdel al-Aziz al-Rantisi, dont 200 enfants
    « Nos patients sont en danger. Aujourd’hui, les patients sont venus à l’hôpital et nous les avons informés que nous n’avions pas de traitement médical pour eux ; ils sont rentrés chez eux en pleurs », a déclaré Mohamed Abu Salmiya, directeur de l’hôpital.

    « Nous sommes dans une situation très dangereuse. Si nous ne trouvons pas de solution, des centaines de patients perdront la vie », a-t-il ajouté.
    Mahmoud Ahmad, un avocat de 27 ans atteint d’un ostéosarcome, une forme de cancer osseux, est dans ce cas. Israël a refusé sa demande de sortie pour recevoir un traitement médical et les médecins lui ont indiqué qu’un traitement de « chimiothérapie protocolaire », indisponible à Gaza, était nécessaire.Khadija, la mère d’Ahmad, a expliqué à MEE que son fils souffrait d’une profonde dépression et refusait de voir quiconque.

    Très inquiète pour son fils, elle a ajouté : « Chaque jour qui passe, la vue de mon fils en souffrance me tue. Je ne peux rien y faire et l’état de mon fils s’aggrave. »

    « Israël n’a aucune pitié, ils ne savent pas à quel point mon fils nous est précieux », a-t-elle ajouté.

    Occasionnellement, l’attente d’une autorisation de sortie pour recevoir un traitement se termine tragiquement.

    Après trois mois passés à attendre son autorisation médicale pour obtenir sa chimiothérapie, Subhi Abu Nour, 62 ans, a succombé le 12 août dernier à un lymphome, une forme de cancer des ganglions lymphatiques.

    « Si je ne reçois pas d’autorisation dans les prochains jours, je perdrai la vie et mes enfants perdront leur mère »

    – Areej Abu Zayed, patiente cancéreuse

    Areej Abu Zayed, une mère de quatre enfants âgée de 33 ans, souffre d’un cancer du sein et attend une chimiothérapie depuis plus d’un mois. Son mari doit s’occuper des enfants alors qu’elle est toujours hospitalisée à al-Rantisi.

    « Si je ne reçois pas d’autorisation dans les prochains jours, je perdrai la vie et mes enfants perdront leur mère », a-t-elle confié à MEE.

    « Il est très difficile pour nous tous [les patients cancéreux] de ne pas pouvoir recevoir notre traitement. Nous avons le droit de recevoir nos médicaments. Ma vie est en danger, je ne veux pas mourir », a-t-elle ajouté, avant d’être prise d’une toux si forte que sa mère a dû l’aider à mettre un masque à oxygène.

    Israël, qui continue d’imposer des restrictions à la bande de Gaza, a interdit et retardé l’arrivée de divers types de médicaments dans l’enclave assiégée.

    L’Autorité palestinienne à Ramallah aurait envoyé mardi dernier un camion de médicaments anticancéreux à Gaza pour tenter de soulager partiellement les souffrances que connaissent actuellement les patients.

    Pendant ce temps, des Palestiniens comme Zayed, Ahmad et Bahnsawi attendent leur traitement.
    http://www.lelibrepenseur.org/la-penurie-de-medicaments-a-gaza-met-en-danger-de-mort-des-patients/

    Les hôpitaux sont en ruine et Mme Buzyn continue de faire comme si de rien n’était !Voici encore une fois la preuve que le système de santé hospitalier est en ruine et que les services d’urgence souffrent d’un manque de moyens criminel dont les conséquences finissent toujours dans des drames épouvantables. Pourtant la ministre de la santé actuelle a passé le début du mois d’août à faire sa tournée des popotes devant les caméras afin de faire semblant de faire tout ce qu’il faut pendant cette période de canicule ! Sourire ultra bright devant des journalistes complices et incapables de poser les bonnes questions, le tour est joué.http://www.lelibrepenseur.org/les-hopitaux-sont-en-ruine-et-mme-buzyn-continue-de-faire-comme-si-de-rien-netait/

    Pendant ce temps, la chef de service de l’hôpital de Montélimar se plaint de travailler dans des conditions inacceptables avec un manque d’effectif scandaleux. Qui croire à votre avis ? Celui qui travaille au quotidien ou celui qui se pavane devant les caméras !

    • Gaza est le ghetto de Varsovie du MO version moderne. Les mêmes sionistes « chasseurs de nazis » qui soutiennent le régime néo-nazi de Kiev et instaure des camps de la mort comme Gaza et qui sont soutenus par la « communauté international » aussi hypocrite que bidon…
      Quand on pense avoir touché le fond, ça continue de creuser. « Toujours plus profond (dans l’ignominie) » est le mantra de ces ordures…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.