Histoire de l’anarchisme de 1840 à 1940 (vidéo)

Ni dieu ni maître, une histoire de l’anarchisme

de 1840 à 1940

Documentaire historique de Tancrède Ramonet, co-produit par Arte France, 2016

Durée: 2h22

1ère partie: 1840-1914

2ème partie: 1914-1940

 

A voir et à diffuser sans aucune modération
Résistance 71

 

21 Réponses to “Histoire de l’anarchisme de 1840 à 1940 (vidéo)”

  1. C’est vraiment excellent ; Je vais l’intégrer en préambule d’un billet, et j’intègrerai en suivant votre dernier article de Kropotikne. Ainsi, que la conclusion de Zénon dans Nakba qui est parfaitement ad hoc sur le rapport possédants / possédés. Je n’avais jamais autant compris la différence entre Proudhon et Bakounine ! Comme quoi, ça sert de lire, relire voir et écouter ! A+ Jo

  2. […] ne saurai trop vous conseiller de visionner la vidéo que propose R71 sur son blog […]

  3. LyseAnne d'Avignon Says:

    Cette vidéo n’est plus accessible à cause des droits d’auteur réclamés. Signé par Arte
    Y a-t-il un autre site où je peux la visionner ? Merci de me répondre
    /LyseAnne

  4. La censure du fric (et politique) ! tout çà parce qu’ils vendent un DVD du documentaire… Parions que ce sera de nouveau en ligne bientôt…

  5. Bonjour,
    Votre second lien n’est plus valide, par contre tout aussi intéressante est cette émission en cinq parties !
    http://www.rts.ch/docs/histoire-vivante/8078404-ni-dieu-ni-maitre-1-5.html
    Le championnat du monde d’échecs débute bientôt,
    http://www.capakaspa.info/evenement/championnat-monde-echecs-2016/
    je vous inviterais à aller vous détendre le neurone en regardant les parties sur le net et pourquoi pas, pour ceux qui ne sauraient pas jouer, à vous initier à ce jeu vraiment passionnant ; la tragi comédie mondialisée pourra bien nous attendre pour nous délivrer son épilogue à rallonges…
    Bien à vous,
    Patrice

    • excellent Patrice,
      merci des liens. On savait que « Ni dieu ni maître, histoire de l’anarchisme » n’était visible qu’en Suisse, mais on n’avait pas recherché le lien. Même tronçonné.. pas de lézard, c’est excellent !…
      Les échecs… Appliquer la méthodologie Sun Tzu au jeu est aussi très intéressant…

      • Je rebondirais à la manière d’une pierre sur un go ban pour parler stratégies !
        Les russes ont les échecs qui est un jeu d’attaque frontal,représentation de la vie à échelle réduite selon Kasparov, les asiatiques ont le go et toute la philosophie qui va avec, qui est une stratégie d’attente et d’encerclement, et les amerloques avec leurs caniches européens ne sont que des joueurs de poker menteur ou de bonneteau avec leur général en chef brezinski qui avait commis l’ouvrage ; les deux tréteaux et le carton, ce qui serait plus idoine et moins insultant pour le noble échiquier !
        Je viens de lire ce très intéressant article sur le go, à noter que la machine a battu à plates coutures un champion de go contrairement aux prédictions !
        http://strasbourg.jeudego.org/Le%20Monde.htm
        Bonne soirée

        • Oui, Sun Tzu jouait plus que certainement au Go et pas aux échecs (qui ne devaient pas exister à son époque de toute façon….). Les Japonais ont aussi un jeu de stratégie intéressant appelé « Shogi » ou « les échecs japonais ».
          Pour les échecs, ceux-ci font partie des sports nationaux en Russie (et avant en URSS), donc que Poutine et Lavrov mettent une pilée aux occidentaux au « jeu de stratégie diplomatique » n’est pas étonnant loin s’en faut, il n’y a eu qu’un seul et unique Bobby Fisher (qui a renié sa patrie du reste on se demande bien pourquoi hein ?…), mais il y a plein de Spassky… Là réside la différence fondamentale.😉

    • on a remis un nouveau lien pour la vidéo…

  6. J’ai aussi joué aux échecs japonais ainsi qu’aux échecs à 3, c’était avant que je ne me décille les yeux et l’esprit sur notre réalité illusoire, réalité oxymorique totalement virtuelle à présent, et une époque où je croyais encore que bobby était un affreux antisémite totalement barré !
    J’en suis toujours revenu au roi des jeux, certainement par atavisme occidental, connaissez-vous le systéme de jeu Fischer, j’aime le pratiquer à mille lieues des ouvertures de jeu disséquées jusqu’à l’os ?

    • Non. pas de vrais spécialistes chez nous, sans soute pour la raison que tu mentionnes, le décorticage insensé de tout et en tout, plus aucune place pour la créativité. Boooooring disent-ils en anglais !
      Du style « Ah il bouge son pion de là à là donc c’est comme Karpov-Kasparov 1984 et 1986 ou alors il me fait Fisher-Spassky 1973 dans la 3ème partie à 28min40… blablablablabla… »
      Rideau…😉

      Le mieux est de jouer entre amateur comme on le voit, comme on le sent, provoquer des situations insensées et essayer de s’en sortir…

      Description succinte si possible, du système de jeu Fisher ??… merci…
      fraternellement

    • Y a aussi les échecs sur trois différents niveaux d’échiquiers comme Sheldon Cooper dans « Big Bang Theory »…😉 😀

      • Je vois que j’ai affaire à un connaisseur !
        Je ne connais pas ce systéme de jeu, je note et je vais faire des recherches !
        C’est un peu ma philosophie sur l »échiquier, un minimum de théorie pour un maximum de plaisir tant qu’à faire.
        Si tu le veux on pourrait jouer en différé, sur capakaspa ou ailleurs ???
        Et puis je comptais envoyer à R 71 mon histoire : Renaissance d’une apocalypse cérébrale, qui vient de paraître aux éditions l’harmattan où je consacre un chapître à un éloge du noble jeu d’échecs !
        Je vous envoie le pdf de ce pas et en diagonale.

  7. Oups, je me rends compte que je suis passé à coté de l’explication du système Fischer qui, pour échapper à l’ennui des ouvertures qui ne surprennent plus personne, a eu l’idée géniale de proposer les pièces placées de manières aléatoires et en totale symétrie noires blanches naturellement !

    « Selon Fischer, le fait de tirer au hasard la position initiale des pièces offre l’avantage d’empêcher les parties préarrangées et favorise la créativité échiquéenne et le talent plutôt que la mémorisation et l’analyse de multiples variantes d’ouvertures. »

    On en revient à l’approche romantique du jeu, le plaisir sans les emmerdes rébarbatives de la théorie !
    A l’heure actuelle, de nombreux sites proposent le fischer random ou 960 aléatoire aux internautes.
    Allez je vais aller jeter un coup d’oeil au circus américanus, on n’est pas au bout de nos surprises malheureusement…

    Si seulement le yellowstone avait la bonne idée de se réveiller, tuez les tous, satan reconnaitra les siens !

    Morrabora adepte du gambit taliban

    • ah ok oui c’est excellent comme principe oui. Sacré Fisher !
      Quand on disait de jouer en se créant des situations difficiles et d’essayer de s’en sortir, çà rejoint le truc dans le temps de la partie, mais çà ne résout pas en effet le pb des ouvertures. Fisher l’a résolu, cool…
      Le cirque électoral, en l’occurrence on demande aux yankees de choisir de quoi ils veulent crever… Vaut-il mieux crever de la variole ou de l’ébola ?… Ils le sauront après que tous les petits votards aient fini d’appuyer sur leur bouton en attendant que le prochain Bozo de la Maison blanche appuie sur d’autres boutons…
      C’est la guerre des boutons donc…😉
      « si j’avais su… »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s