Nouvel Ordre Mondial: Bienvenus dans le monde du dogme de TIA pour « Total Information Awareness »…

“Le pouvoir contient en lui-même la résistance”

~ Proverbe Sioux ~

 

L’antre de l’hydre

 

Résistance 71

 

14 Juin 2013

 

Edward Snowden est-il un traître ou un héros ? Voilà la question qui se pose partout depuis plusieurs jours et une fois de plus question qui s’avère être une pirouette destinée à rendre possible que l’arbre puisse cacher la forêt.

Snowden le lanceur d’alerte, simple citoyen, héros de la résistance, Snowden le traître à poursuivre sans relâche, Snowden l’agent des services de renseignement chinois, Snowden l’agent de la CIA qui torpille la NSA au bénéfice de sa grande rivale du renseignement… Que n’avons-nous entendu ou lu ces derniers jours au sujet de la fuite d’informations ultra-confidentielles de la NSA (National Security Agency) américaine aux journaux du Washington Post et du Guardian de Londres.

Le fait est que Snowden n’a fait que confirmer ce que beaucoup savaient déja. Il n’est pas le premier lanceur d’alerte à avoir exposé les turpitudes de la “Prise en Compte Totale de l’Information” (traduction littérale du dogme des agences du renseignement américaines: “Total Information Awareness” ou TIA), d’autres comme Binney ou Drake l’avaient fait avant lui.

Ce que Snowden vient de nous reconfirmer et ce indépendamment de ce qu’il est vraiment et de ses motivations, est que la réalité quotidienne de notre monde numérisé est celle de l’anihilation totale du concept même de la vie privée au nom de notre “sécurité” contre un “terrorisme” tout aussi élusif qu’inexistant, du moins dans sa présentation officielle.

La réalité est que nos vies sont constamment espionnées, des informations strictement personnelles nous concernant sont systématiquement récoltées, classées, analysées à des fins ultérieures non avouables.

L’affaire Snowden nous fait entrer en temps réel dans l’antre de l’hydre du contrôle totalitaire de nos vies, nous expose l’ignomie non seulement de la volonté totalitaire de l’entreprise privée transnationale que sont devenus les états (70% du budget du renseignement au pays du goulag levant va au secteur privé… Ce pourcentage est en augmentation constante dans les autres nations occidentales…) de nous contrôler et de renforcer les pouvoirs coercitifs déjà en application contre les peuples, mais cela nous expose également à la réalité scientifico-technologique du détournement sans pareil de la science et de ses applications technologiques au profit d’entreprises privées monopolistes et partie prenante de la dictature technocratique imposée aux peuples de cette planète.

L’obsession des “élites” auto-proclamées pour une domination planétaire totale, qui se réalisera au moyen d’une gouvernance mondiale gérée par les cartels industrio-financiers, a induit la pire des dictatures possible: la dictature scientifique au service des intérêts oligarchiques du plus petit nombre.

Regardons autour de nous. Que nous propose le monde “de la science appliquée” (technocratique) moderne pour l’essentiel: le détournement de la science à des fins militaro-coercitives qui nous donne l’espionnage global numérique exposé par Snowden entre autres, la dominance des cartels de l’industrie chimique dans la santé, l’agriculture et l’industrie, polluant et empoisonnant l’environnement et la nourriture, la transformation du code génétique même de l’humanité et du vivant par l’introduction de monstruosités génétiquement modififiées, dont les aspects négatifs l’emportent de manière bien supérieure aux quelques aspects positifs occasionnellement remarqués.

Où sont les Copernic, Gallilée, Newton, Berthelot, Mendeleev, Einstein d’aujourd’hui ? Le monopole financier et industriel achète les “cerveaux”, les cantonne dans ses laboratoires pour accoucher de monstruosités perverses, qui toutes ont avant tout une utilité néfaste et destructrice. La science a été kidnappée par les apprentis sorciers qui jouent à vouloir créer un monde totalitaire global, une hydre maléfique écrasant la créativité et la bonté humaines sous les bottes cloutées d’un fascisme corporatiste mondial sans précédent dans l’histoire de l’humanité.

La réalité crue nous a été exposée une fois de plus. Nous vivons dans une matrice totalitaire, gérée par le petit nombre à seule fin d’augmenter ses privilèges et d’assouvir le désir psychopathe de dominer, de contrôler et d’écraser le grand nombre.

Cet état de fait est planétaire et le message de l’oligarchie est le suivant: “Il est futile de résister, vous n’avez aucun pouvoir, soumettez-vous à notre volonté et nous nous occuperons de vous.” Rien n’est inéluctable, il suffit de dire non !

La solution à cette ignomie qui détruit le monde et nous détruit en tant qu’humanité est en dehors du système imposé, qui est bien au-delà de toute rédemption possible. Il nous faut changer d’attitude, redécouvrir la force de la solidarité et de l’entre aide mutuelle, sortir et refuser cette société du spectacle mortifère et anihilatrice, redécouvrir l’intérêt commun réel au travers de communautés autogérées et librement associées (principe confédéraliste), parce que ceci est dans la nature profonde humaine. Les sociétés humaines de l’Afrique aux Amériques en passant par l’Europe et l’Asie centrale, avant l’avènement de la société de la division étatique, ont été avant tout des sociétés collectivistes, ignorant la propriété, souvent matriarcales, qui ont vécues et pour certaines, atteint une apogée, certes non dénuée de conflits toutefois moins nombreux qu’avec les sociétés étatiques, dans le respect de la dignité humaine.

Où est la dignité humaine aujourd’hui ? Dans la course à l’armement et au contrôle, au flicage systématique du commun pour le profit d’une clique de parasites ?

L’heure est venue de dire “assez!” de boycotter et de redécouvrir notre créativité vraie. Il y a une vie en dehors de cette fange étatico-totalitaire. Il ne s’agit pas de retourner au néolithique, le projet est de changer radicalement de société et d’adapter les concepts anarchistes des sociétés ante et anti-étatiques à notre époque. Une vie meilleure n’est pas un retour en arrière, c’est une adaptation au moyen d’une pratique non-étatique, autogestionnaire et anti-autoritaire, garante d’une vie sociétaire progressiste et émancipée.

Il suffit de la créer… Ensemble !

=  =  =

Bienvenus dans le monde de la surveillance totale:

Le nouveau modèle de drone: Argus

Vidéo (en anglais, mais le visuel est suffisamment explicite) de 4min54 – le message de l’oligarchie: que nous nous sentions plus vulnérables que révoltés.

Question: pourquoi des scientifiques et techniciens prennent-ils part à cette ignominie ?

http://www.youtube.com/watch?v=AHrZgS-Gvi4

14 Réponses vers “Nouvel Ordre Mondial: Bienvenus dans le monde du dogme de TIA pour « Total Information Awareness »…”

  1. pourquoi des scientifiques et techniciens prennent-ils part à cette ignominie ?

    parce que l’intellect seul ne donne pas un niveau de conscience supérieure : Einstein

    http://archives.polemia.com/article.php?id=1017

    mais il y en eu d’autres et des français – là c’est Poincarré qui est nommé – et les noms ne me reviennent pas en mémoire pour l’instant …………

    Laplace – svp trouvez en d’autres et nommez les

    • oui le fric aussi… pour être plus terre à terre…
      On a mis Berthelot…. Allez on ajoute Claude Bernard, Pascal, Marie Curie (franco-polonaise) est un bon exemple… Elle a travaillé sur la radioactivité, en a sorti le rayon X, est morte de ses expositions prolongées au radium… pour la bonne cause en ce qui la concerne.
      😉

  2. Excellent condensé,
    et pour « re-dire », l’affaire Snowden n’est qu’une demi révélation, ou simplement une confirmation.
    Les oreilles géantes américaines par exemple, posées sur une base anglaise, ne sont un secret pour personne. Avec, à la clé, espionnages en tout genre, dont le premier exemple qui me revient en mémoire consista à faire la pige à Airbus Industrie et à placer des Boeings en ayant « simplement » au préalable les devis secrets de l’entreprise européenne.
    Et il en est de même pour les particuliers…

    Une expérience personnelle, qui fut pour grosse partie de ma prise de conscience du bigntz mondial auquel on assiste et que l’on ne voit pas :
    j’ai quitté voilà dix ans un milieu urbain pour me retrouver paumé à la campagne.
    En vérité « paumé » est inexact.
    Et faire partie d’un « groupe civilisé » en ville est un leurre.
    Bref, ceux qui le peuvent, essayez de quitter les milieux urbains, beaucoup de choses deviennent limpides, et échapper à leurs m*rdes devient considérablement plus simple.

    • très juste, de plus lorsque l’économie s’effondrera comme c’est planifié par l’oligarchie, vaudra mieux être à la campagne qu’à la ville. La solidarité existe toujours en campagne, même sans être du cru, si on montre sa bonne volonté, la solidarité fonctionne.
      Sans les campagnes, les villes ne peuvent pas (sur)vivre. C’est ce que bien des révolutionnaires n’ont jamais compris, c’est ce que Marx le bon bourgeois n’a jamais compris !… encore moins Lénine et son acolyte Trotski. C’est essentiel de le comprendre, du reste, dans une société autogestionnaire, l’autogestion de campagne prend une signification essentielle.

    • Moi aussi j’ai vécu exactement le même « éveil » quand j’ai quitté la ville il y a 5 ans pour la campagne 🙂

  3. shana23 Says:

    Oui mais malheureusement, il faut avoir les moyens pour pouvoir acheter… on ne peut malheureusement pas squatter, et à l’heure actuelle, il n’y a plus rien à squatter à la campagne !

    • Toutes proportions gardées, il y a autant de boulot à la campagne qu’aillleurs et les loyers sont considérablement moins chers. Ma première idée dans mon commentaire concernait notamment ceux qui « peuvent » (dans le sens pas grand chose à perdre), sans emploi ou emploi à la noix : autant calter au grand air.
      Dans mon coin les bagnoles se prètent, le stop marche du tonnerre et un hiver suffit à calmer les ostentations 😉

      • shana23 Says:

        J’avais bien compris, mais j’habite pas très loin de la campagne, à, disons une dizaine de kms. Le problème est qu’à la campagne il n’y a pas d’HLM, en tous les cas pas ici, je ne travaille plus, puisqu’à la retraite, mais pas eu les moyens d’avoir un petit chez soi, avec un petit jardin…
        C’est mon grand regret… quant aux loyers des petites maisons, ici, c’est mini 900 – 1000 euro…
        ma voiture…, a bientôt 20 ans, en janvier prochain, une jeune fille… un diesel… elle fonctionne bien, pourquoi la changer… de toute façon, je n’en ai pas les moyens.
        Mais tout ce que vous dîtes sur la campagne, c’est tout à fait vrai, et quand on peut…
        Ah si je pouvais…!
        Bon week end,

  4. Quand y aura-t-il des scientifiques,des génies et meme des élites qui travaillerons pour notre bien etre,pas pour nous detruire.

    • Bonne question… Nous pensons: pas avant que nous soyons sortis de ce système mortifère. Il n’y a pas de solutions en son sein, il faut en sortir et retourner au mode de société pré-étatique, qui était bien souvent des sociétés autogestionnaires fonctionnant au moyen du confédéralisme (association volontaire de communes libres).
      Pour que la science refonctionne pour l’intérêt général, il faut retirer fric et profit de l’équation, faute de cela, rien ne changera car les monopoles s’intensifient.

  5. Quand les Etats-Unis inondent la Roumanie en capitaux – Le Monde
    http://www.lemonde.fr/…/quand-les-etats-unis-inondent-la-roumanie-en-ca...
    Quand les Etats-Unis inondent la Roumanie en capitaux. Le Monde | 14.06.2013 à 09h51. Par Mirel Bran. Le président de la Roumanie, Traian Basescu.

    Encore une bonne nouvelle !!!!!

    4 bases militaires américaines en Roumanie et l’installation du bouclier anti missile !

    Wesley Clark reconverti en conseiller spécial de l’industrie pétrolière américiaine et l’extraction du gaz de schiste et au conseil d’administration de la BNP péreoléum et de Victor Ponta, 1er ministre roumain §

  6. George Busch Says:

    SNOWDEN TRAHIS TOUT CEUX QUI LUI FONT CONFIANCE. LES SITES WES DES USA (facebook yahoo google etc…) NOUS TRAHISSANT DEJA QUOTIDIENNEMENT.

    LA CIA NA PAS BESOIN D’AVOIR ACCES AU SERVEURS DES SITES WEB PUISQUE LES SITES WEB DES USA TRAVAILLENT DEJA POUR LA CIA.

    MOI MEME JE ME TRAHIS POUR VOUS REPONDRE

  7. […] Les guerres générées par la nouvelle idéologie de la fin du XXème siècle: “Le clash des civilisations”, ineptie fabriquée de toute pièce par les politiciens financés par les mêmes banquiers et qui dresse le monde occidental dominant et tout puissant contre essentellement (mais pas exclusivement) le monde musulman “barbare”, tout en créant des conflits inter-ethniques dans le monde arabo-musulman par la même occasion. Cette idéologie du chaos reprise par le politologue universitaire Samuel Huntington, suit la ligne politique du philosophe Leo Strauss, idéologue des trotskistes néoconservateurs. Dans cette perspective, les guerres ne sont plus faites pour être gagnées, mais pour durer et générer le plus de chaos et de misères possibles afin de mettre les peuples à genoux, tout en aidant à reconcentrer pouvoir et richesses dans le moins de mains possible.Les guerres sont également générées en prétextant à la fois la sécurité face à un terrorisme (créé par les États occidentaux dans la très vaste majorité des cas) et de vastes opérations de déstabilisation créant un désastre humanitaire (Libye, tentative en Syrie..). Domestiquement, la guerre se retourne contre les peuples en générant une grille gouvernementale titanesque de contrôle et de mise en surveillance des populations au moyen de systèmes d’espionnage systématique gérés essentiellement par des entreprises privées sous un contrôle de plus en plus illusoire gouvernemental (cf la dernière saga de la NSA et du lanceur d’alerte Edward Snowden…) […]

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :