Résistance à l’empire: Le pays du goulag levant (ex-USA) et l’assassinat en guise de politique étrangère…

Très bonne analyse de PCR, mais face à face on ne pourrait pas s’empêcher de lui demander ce qu’il en était avant Clinton ? Bush père, Reagan et les affaires du Nicaragua, du Salvador, l’affaire Iran-Contras, c’était sous Reagan, PCR était secrétaire d’état à l’économie à l’époque, un des “petits-pères” des “reaganomics” avec leur grande copine Margaret “TINA” Thatcher, la guerre Iran-Irak avec le sponsorisé de service de la CIA Saddam Hussein attaquant l’Iran pour ses maîtres de Washington, qui l’ont mis au pouvoir. Carter a vu la création d’Al CIAda sous son mandat, et avant çà ? Ford, Nixon, Johnson… Le Vietnam ?… Mémoire courte PCR ou le fait de s’arrêter à Reagan sert-il à exonérer les crimes des autres administrations, dont celle dont il a fait partie ?…

Concernant la torture. En tyrannie, elle est rarement utilisée pour soustraire des informations, c’est plus un alibi, elle est généralisée à des degrés divers de façon à terroriser toute opposition. Le message est le suivant: “vous voulez résister ? Voilà ce qu’on fait à ceux qui ne sont pas d’accord….”

Tout cela n’empêche pas les mouvements populaires et si la torture ou l’idée de la torture dissuade une catégorie de personnes, bien des résistants continuent malgré les risques et font le boulot, parce qu’on ne peut pas museler un peuple violemment. La société de consommation est de fait bien plus efficace que la gestapo pour museler le commun. Il faut se débarrasser des deux, de l’état qui les commandite et instaurer la société des sociétés organique, autonome, anti-autoritaire, égalitaire et donc libre…

— Résistance 71 —

 

L’assassinat est la politique étrangère de Washington

Paul Craig Roberts

4 Mars 2016

url de l’article original:

http://www.paulcraigroberts.org/2016/03/04/murder-is-washingtons-foreign-policy-paul-craig-roberts/

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

Washington a une très longue histoire de massacrer les gens, par exemple, la destruction des Indiens des grandes plaines par les criminels de guerre de l’Union (le Nord) Sherman et Sheridan, les bombes atomiques larguées sur des populations civiles japonaises à Hiroshima et Nagasaki, mais Washington a progressé de massacres périodiques vers le massacre perpétuel. A partir du régime Clinton, les massacres de civils sont devenus ce qui caractérise et définit les Etats-Unis.

Washington est responsable de la destruction de la Yougoslavie, de la Serbie, de l’Afghanistan, de l’Irak, de la Libye, de la Somalie, du Soudan et maintenant d’une partie de la Syrie. Washington a permis à l’Arabie Saoudite d’attaquer le Yémen (NdT: avec Israël…), les attaques de l’Ukraine sur les anciennes provinces russes et la destruction de la Palestine par Israël ainsi que du peuple palestinien.

Le déferlement meurtrier des Etats-Unis sur le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord a été permis par la couverture diplomatique et militaire des pays européens en ce qui concerne les crimes de Washington. Aujourd’hui, les Européens en subissent les conséquences alors qu’ils sont submergés par des millions de réfugiés fuyant les guerres de Washington. Les Allemandes qui ont été violées par certains réfugiés peuvent blâmer leur chancelière Merkel, marionnette de Washington, pour avoir permis le carnage qui envoit tous ces réfugiés vers l’Europe.

Dans l’article ci-dessous, Mattea Kramer montre que Washington a ajouté à ses crimes le meurtre de masse de civils avec des drones et leurs attaques de missiles lors de mariages ou de funérailles, lors de matches de foot entre enfants, sur des centres médicaux et des maisons particulières. Rien ne peut mieux illustrer l’absence totale d’intégrité morale et de conscience morale de l’état américain et de sa population qui tolère tout ceci, que le dénigrement des plus cavaliers de tous ces milliers de morts innocents comme n’étant que des “dégâts collatéraux”.

http://www.tomdispatch.com/post/176110/tomgram:_mattea_kramer,_the_grief_of_others_and_the_boasts_of_candidates/

S’il y a un cri de désapprobation de la part des vassaux serviles de Washington que sont les Européens, le Canada, l’Australie et le Japon, il est par trop ettouffé pour être entendu ici aux Etats-Unis.

Comme le montre Kramer, les candidats à la présidence des Etats-Unis sont en concurrence sur la base de qui commettra les pires atrocités, les pires crimes de guerre. Un candidat majeur a approuvé la torture (NdT: Donald Trump), malgré sa prohibition à la fois par la loi américaine et la loi internationale. Ce candidat proclame que “la torture marche”, comme pour amener une justification, et ce malgré le fait que les experts savent parfaitement qu’elle ne fonctionne pas. Pratiquement tout ceux qui sont torturés disent n’importe quoi juste pour que la torture s’arrête.

La plus grande partie de ceux qui ont été torturés durant cette “guerre contre le terrorisme” ont été prouvés innocents. Ils ne savent pas les réponses aux questions posées et ce même s’ils étaient préparés à donner des réponses correctes. Alexandre Soljénitsyne relate très bien que les dissidents soviétiques qui étaient le plus sûrement vus comme pouvant être arrêtés et torturés par la police secrète soviétique, mémorisaient des noms lus sur des pierres tombales afin de pouvoir répondre aux demandes faites sur les noms de leurs complices. De cette façon, les victimes de la torture pouvaient répondre aux questions sans mettre en danger des innocents.

L’utilisation par Washington de l’invasion, des bombardements et de l’assassinat par drone comme arme principale contre les terroristes n’a aucun sens. Cela montre un gouvernement dénué de toute intelligence, qui ne se focalise que sur le meurtre et rien que le meurtre. Même un parfait abruti peut comprendre que la violence crée des terroristes. Washington n’a même pas le niveau d’intelligence d’un abruti.

L’état américain soumet maintenant ses citoyens aux exécutions sans aucune forme de procès malgré cette stricte prohibition par la constitution des Etats-Unis. L’état hors-la-loi que sont les Etats-Unis qui impose ses règles au monde, applique maintenant son chaos légal à ses propres citoyens.

La seule conclusion possible est que sous Clinton, George W. Bush et Obama, le gouvernement US est devenu irresponsable, hors-la-loi, une organisation criminelle et est un danger pour le monde entier et ses propres citoyens.

8 Réponses to “Résistance à l’empire: Le pays du goulag levant (ex-USA) et l’assassinat en guise de politique étrangère…”

  1. Tout à fait d’accord avec votre préambule ; Il s’exonère totalement en plaçant le début des problèmes à compter du W ainsi on ne remonte même pas à Prescott Bush et encore moins à ce qui fait l’essence de cette nation ; Le doctrine chrétienne de la découverte. Y rappelle vaguement le massacre des indiens = une phrase… Et ben ; Perso, j’imagine bien un face à face avec Pilger (y zont à près le même âge, non ?) Je pense que je vais le rebloguer celui-là… Merci A+ JBL

    • oui, mais Pilger ne s’est jamais compromis. PCR est entré dans un gouvernement et s’est pas là même compromis… Il faut quand même dire que ses dénonciations sont un bien, mais c’est toujours énervant de voir comment fonctionne aussi la « machine à omission »…

      • Tout à fait d’accord avec vous. PCR se rachète un peu mais par omission et ça toute comme vous je ne l’oublie pas. En fait, trop souvent, les gonzes y compte là-dessus ; Qu’on oublie… Bah, non ! C’est raté, on est là, on veille:-/

  2. Tenez, voici le résultat final ; https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/03/06/meurtre-mort-detruire/ J’ai été aussi loin que possible dans l’analyse en m’appuyant sur ce point de vue de PCR et j’suis pas sûre que je serai capable de faire plus… A vous lire – La fourni JBL😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s