Ingérence occidentale en Syrie: Mieux comprendre les enjeux du point de vue local…

« Parvenir à l’unité entre les Sunnites et les Chi’ites dans les différents pays et à tous les niveaux est un des buts fondamentaux du Hezbollah… Une force unie doit se réunir devant des menaces et des défis. De telles causes communes et objectifs peuvent être spécifiés ainsi que les mécanismes pratiques de coopération peuvent être dessinés en accord avec de la capacité de chaque partie, des niveaux de conviction et des caractéristiques particulières. La coopération doit ouvrir de nouveaux horizons qui n’étaient pas visibles de manière évidente auparavant et devraient créer un environnement cordial au sein des différentes branches du mouvement. »

« La campagne de diabolisation concentrée lancée par les médias occidentaux et spécifiquement américains et dirigée par Israël et les cercles hégémoniques contre cette relation intime entre l’Iran et le Hezbollah, n’est qu’une partie d’une politique colonialiste visant à démanteler les différentes forces de terrain en pratiquant la tactique du diviser pour mieux régner…  Dans ces circonstances (historiques), l’Iran a déclaré son soutien pour la Syrie et sa promptitude à mener les ordres de l’Imam Kohmeini et d’envoyer ses gardiens de la révolution pour se tenir aux côtés du Liban dans sa confrontation avec l’occupation (1982). Le président Al-Assad (Hafez) fut d’accord et les gardiens passèrent par la Syrie pour entrer au Liban afin d’entrainer la jeunesse qui allait devenir le Hezbollah avec pour priorité le refus et le défi absolus de l’occupation israélienne. »
~ Naïm Qassem, 2005

 

Le meilleur discours de Hassan Nasrallah sur la Syrie

 

Source: http://www.gilad.co.uk/writings/syria-hassan-nasrallahs-best-speech-on-syria.html

 

~Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

21 Juin 2014

 

Traduction du discours depuis les sous-titres de la vidéo à visionner sur le site de Gilad Atzmon (lien ci-dessus) ou dans la section commentaire sous cet article.

Résistance 71 — Les terroristes Takfiris (légion arabe mercenaire CIA/MI6/Mossad/DGSE…), financés par l’Arabie Saoudite et les pays de Conseil de Coopération du Golfe (CCG), armés par le pays du goulag levant (ex-USA), encadrés par des officiers des forces spéciales américaines, britanniques et françaises et entraînés dans des camps en Jordanie et en Turquie, sont passés en grand nombre de la Syrie en Irak pour y répandre massacres, terreur et obscurantisme religieux dans des opérations d’escadrons de la mort planifiées pour le compte de l’empire et de l’oligarchie pétro-financière aux commandes et son agenda de création du Ordo ab Chao. Il sont en cela la légion mercenaire de la CIA pour les sales besognes de déstabilisation des états s’opposant à l’empire.

Pour mieux comprendre la situation en Syrie, nous avons traduit un discours récent du secrétaire général du Hezbollah libanais, Hassan Nasrallah. Il n’y a pas grand chose à y rajouter tant il est clair et concis sur la situation. Laissons-lui la parole:

-[]-[]-  “Nous sommes le Hezbollah et quand le jour du jugement arrivera et que nous nous tiendrons devant dieu, le monde entier témoignera qu’en Syrie, nous n’avons combattu que les terrorisrtes Takfiris.

Je veux vous dire dès à présent, que ces gens ne sont pas des Sunnites. Ces gens n’ont pas de religion, n’ont pas de confession, n’ont pas de patrie. Ce ne sont pas des Syriens, ni des Palestiniens, ni des Arabes et ils ne sont ni mulsulmans ni Sunnites ; ils ne sont rien d’autre que des assassins. Ces gens ont tué plus de Sunnites que de Chi’ites, plus de Sunnites que de Chrétiens. Ils ont tué plus de lettrés sunnites que chi’ites. Ils ne sont rien d’autre qu’un groupe de terroristes aveugles et sans cœur.

Je le leur dis, si vous travaillez directement avec Israël, ainsi soit-il. Nous savons à présent ce que vous êtes et nous allons en finir avec vous.

Nous ne sommes pas un remplacement du gouvernement pour défendre le Liban et sa sécurité ; mais à chaque fois que je vois que le gouvernement n’est pas à la hauteur de ses responsabilités, alors nous prenons en compte ces responsabilités.

En ce moment, nous combattons dans des zones bien limitées de Syrie et quand nous combattons, nous le faisons selon nos règles et nos valeurs. Nous n’exécutons pas les prisonniers. Vous alignez vos prisonniers le long d’un mur, une caméra devant leur visage et vous les exécutez en plein jour. Nous ne tuons pas de civils et dans certaines batailles, pour éviter de tuer des civils, quelques uns de nos combattants se font tuer. Tout ce qui a été dit ces derniers mois sur les chaînes d’information arabes, que nous posons des bombes, que nous tuons et commettons des massacres n’est rien d’autre que pur mensonge.

Si vous pensez qu’en tuant nos femmes et nos enfants et en détruisant nos villes et nos villages, nous allons nous retirer de notre lutte contre vous, vous faites une très grave erreur. Vous êtes des idiots qui devriez lire plus au sujet de notre combat contre Israël ces trente dernières années. Notre réponse à tout attentat à la bombe et je le dis en toute transparence, si nous avons 100 combattants en Syrie, ils deviendront 200, si nous en avons 5000, ils deviendront 10 000 et si cette guerre contre les terroristes Takfiris demande que j’entre en Syrie avec toute l’armée du Hezbollah, alors nous irons en Syrie et nous irons en Syrie pour la Syrie et le peuple syrien, pour le Liban et le peuple libanais à la fois musulman et chrétien, pour la Palestine et pour Jérusalem et pour notre grande cause.

Voilà pourquoi ils ne devraient pas penser qu’en commençant une guerre contre nous, ils seront ceux qui vont l’emporter. Nous allons remporter cette bataille. Contre Israël en 2000, nous avons tiré le dernier coup de feu. En 1996 nous avons tiré le dernier coup de feu et en 2006, nous fûmes encore ceux qui tirèrent la dernière cartouche.

Si vous voulez que nous entrions dans cette bataille avec notre pleine puissance, alors je dis aux Libanais, aux Syriens, aux Palestiniens et à tout le monde dans cette région, que nous allons gagner cette guerre contre les terroristes, tout comme nous avons gagné chaque bataille que nous avons engagée contre Israël.

Chaque bataille que nous livrerons, le sera pour défendre la dignité, l’honneur et le sang des gens. Nous sommes les hommes de cette bataille et aucune quantité de sang versé ou de tuerie ne nous fera battre en retraite.

Nous sommes ceux qui ont toujours dit que notre sang triomphera toujours de l’épée.”

Hassan Nasrallah, Mai 2014.

Une Réponse to “Ingérence occidentale en Syrie: Mieux comprendre les enjeux du point de vue local…”

  1. Certains y verront une vidéo de propagande, nous y voyons une bonne contre-propagande, une de celle qui fait sans aucun doute trembler l’ennemi. Pourquoi Israël prend-il une branlée à chaque fois contre le Hezbollah ? Réponse ici… Pour ceux qui voient cette force de résistance comme un genre de Talibans à la sauce libanaise, accrochez-vous…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.