La marche en avant de la dictature française

 

Résistance 71

 

21 juillet 2016

 

Alors que les questions s’amoncellent au sujet de la tuerie de Nice et rejoignent celles restées sans réponse des affaires du Bataclan et de “Charlie” en 2015, comme celle évidente de savoir comment un camion de 19t a pu se retrouver si facilement dans une zone piétonne soi-disant bouclée pour un évènement public majeur lors de la fête nationale, alors même qu’il est avéré maintenant que la Police Nationale, plus compétente à gérer ce type de situation dans un cadre d’état d’urgence nationale ne l’oublions pas, avait été relevée de ses fonctions plus d’une heure avant le drame par la milice politique… pardon… la police municipale locale… Comme nous l’avons dit auparavant, nous sommes ici en présence au mieux d’une énoooooorme négligence du système de sécurité (on s’attend à ce que le, la ou les responsbles reçoivent l’avancement prévu à cet effet…), au pire d’une complicité interne, soyons sûrs et mega certains que l’enquête fera toute la lumière sur cette sombre affaire… (si vous ne croyez pas celle-là on peut vous en dire une autre…)

Quoiqu’il en soit, la France en a repris non pas pour 3 mois mais 6 mois d’état d’urgence, le même bazar sécuritaire inique qui nous a donné le Bataclan et maintenant Nice, prouvant l’efficacité irréprochable de telles mesures liberticides. Personne ne moufte, tout va bien Mme la Marquise, la liberté fleurira sous les bottes de la bidasserie en action.

Dans la petite foulée suivant ces évènements, le gouvernement d’escrocs et de pantins aux ordres de l’oligarchie financière transnationale, vous savez, celle que notre Flanby national avait nommément cité comme son “ennemi personnel” pendant sa propagande électoraliste, tout en se précipitant pour faire amende honorable et ramper devant ses maîtres de la City de Londres, à la City précisément, ce gouvernement donc fait passer pour la troisième fois en un temps record, la loi El Khomri ou “loi travail” à grand coup de bélier 49.3, le tout dans un hémicycle déserté et quasiment en vacances, sans qu’aucune motion de censure ne soit bien évidemment déposée par une “opposition” qui n’en a jamais été une, tant tous ces pitres sont interchangeables et pathétiquement identiques dans leurs costards à 1500 Euros de ronds-de-cuir éculés d’un système malade et décrépit, totalement à bout de souffle. Précisons de plus que le sénat soi-même avait rejeté la loi en première instance… Qu’à cela ne tienne… On nous remet un p’tit coup de 49.3 et hop ! Fini le code du travail, retoqué à merveille pour bien prépaer le terrain de cette’infâmie du “traité” de partenariat transatlantique qui arrive au triple galop, conçue pour dissoudre les états-nations dans la bouillie économique néo-libérale du marché roi et de la marchandise indispensable comme ces OGM des Monsanto-Syngenta (maintenant chinoise…), s’affirmant de force sur des populations conscientes de ses dangers et les refusant en toute logique. Qu’à cela ne tienne, l’oligarchie fera passer tout çà en force avec des traités “négociés” à huis-clos et en secret dans les burlingues feutrés des PDG des grandes transnationales et leurs porte-flingues politiques de la commission européenne et autre congrès yankee .

Alors tous ces guignols de la politique étatico-capitaliste, bouffant sans complexe aucun, au ratelier de la finance et du gros business, vont pouvoir aller pantoufler en vacances, avec la conscience béate du devoir accompli pour avoir fait passer en force une loi de destruction sociale et un renouvellement d’un état d’urgence dictatorial, permettant “l’exploitation des données informatiques”, le tout bien sûr pour une “sécurité” accrue des citoyens, comme on a pu en constater le résultat probant au Bataclan de Paris et à Nice en ce 14 juillet courant.

Nous l’avons dit et le répéterons sans cesse: tout ceci n’a absolument rien à voir avec le “terrorisme” (question à 5 balles: qui le sponsorise ce terrorisme international pseudo-djihadiste ?) ou la sécurité des citoyens ou de la nation, mais cela à tout à voir avec le contrôle de nos vies, avec la limitation de nos libertés individuelles et collectives, cela à tout à voir avec la croissance et l’entretien d’un état policier n’ayant pour objectif que le flicage de la population, le contrôle de celle-ci et la mise en place finale de la grille de contrôle totalitaire planétaire de leur Nouvel Ordre Mondial eugéniste.

Dans le fond, il n’y a aucune différence entre les régimes fasciste de Mussolini, nazi d’Hitler ou marxistes de Lénine, Staline ou Mao et notre Vème république, les Etats-Unis, ou la monarchie constitutionnelle britannique, ce ne sont que des régimes autoritaires par design (l’État en étant l’outil, la carotte et le bâton sortis du chapeau de l’illusionniste démocratique) dont le totalitarisme et l’autoritarisme ne sont de fait qu’une question de degré, le thermostat de la dictature se trouvant dans un endroit très particulier: à la City de Londres, au siège de la Banque d’Angleterre/Vatican/Rothschild l’épicentre de la malfaisance sur cette planète, épicentre qui délègue certains pouvoirs à ses succursales de Wall Street et aux banques centrales siégeant à la BRI de Bâle et règle le curseur de la dictature selon ses besoins du moment. Du reste tous les grands tyrans modernes, ainsi que les présidents et hommes politiques influents en occident furent et sont toujours financés et mis en place par la City de Londres, Wall Street et les succursales du boursicottage tel le CAC40, l’histoire en dit bien long pour ceux qui désirent chercher pour surtout comprendre…

Alors, Valls en nouveau Mussolini ou Franco ? Manu la tremblotte en a la morgue et le cynisme pour ne pas dire la sociopathie galopante. L’avenir le dira, peut-étre plus tôt qu’on ne le pense, mais une chose demeure certaine: à l’échelle citoyenne, continuer à s’intéresser à ce cirque morbide, continuer à aller voter, c’est à dire à aller déposer un billet de suggestion dans la boîte prévue à cet effet pour les esclaves, n’est plus de l’inconscience… C’est carrément de la complicité. Aujourd’hui on ne peut plus dire: “je ne savais pas”… Aujourd’hui le devoir de chacun est d’œuvrer pour que le peuple reprenne le pouvoir, le redissolve en son sein, là où il est particulièrement soluble et crée de nouveau (juillet 2016, 80ème anniversaire de la révolution sociale espagnole, suivez notre regard…) la société des sociétés, confédération des associations et des communes libres.

Il n’y a pas, n’y a jamais eu et n’y aura jamais de solutions au sein du système, nous sommes victimes d’une vaste illusion démocratique mise en place pour nous leurrer, bon, maintenant qu’on l’a vu, il est plus que temps d’agir en conséquence. Cela devrait maintenant sérieusement sauter aux yeux de tout à chacun. Reprenons donc l’affaire là où les anciens l’ont laissé en 1939 pour que refleurisse la sociale et le chemin du bonheur pour tous !

=*=*=*

Voici ce que dit fort justement une militante de la Fédération Anarchiste:

État d’urgence partout… liberté nulle part !

“Les débat sur la prolongation de l’état d’urgence ont commencé. Les perquisitions administratives sont de retour et le droit de copier toutes les données informatiques durant ces dernières, refusé jusqu’à lors par le conseil constitutionnel, devrait être autorisé. Cela concerne les ordinateurs, les téléphones portables et tout autre équipement ou terminal informatique. Les « Républicains » en profitent pour demander que l’état d’urgence soit porté à 6 mois au lieu de 3 et proposent diverses lois anti-immigrés. Ils disent qu’ils pourraient s’abstenir de voter la prolongation de l’état d’urgence si leurs propositions ne sont pas retenues. De son coté, Manuel Valls a ouvertement affirmé qu’il prendra en compte les propositions de tous les groupes parlementaires, sous couvert de « grand rassemblement après l’attentat de Nice »… Nous devrions donc avoir droit aux nouvelles lois sécuritaires directement puisées dans le programme des « Républicains »…

Source : militante FA.

http://monde-libertaire.fr/?article=Etat_durgence_partout_!

8 Réponses to “La marche en avant de la dictature française”

  1. Analyse très pertinente de Francis Cousin sur Nice et au-delà:

  2. […] Je vous propose par exemple, de lire l’analyse du blog Résistance71 d’hier qui vous dira la même ; https://resistance71.wordpress.com/2016/07/21/la-marche-en-avant-de-la-dictature-francaise/ […]

  3. En appui du VLOG#48 de Greg Tabibian qui explique très clairement la grande nouveauté de ce 6 mois de plus dans la Loi intérieure n°2015-912 Article L851-2 soit avant pour être surveillée toute personne préalablement identifiée comme présentant une menace et dès maintenant toute personne préalablement identifiée susceptible d’être en lien avec 1 menace et en appui avec votre billet plus haut = https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/07/22/a-gauche-et-puis-a-droite-toute/
    Et de très nombreuses infos actualisées, et des liens vers l’exemple de commune fondée sur les associations libres comme Germinal de la Sierra que vous avez proposé hier et toujours dans l’optique d’être force de proposition à tout ce grand bazar. JBL

    • de plus en plus de gens sont en train de passer en phase de contestation, mais ils n’ont pas encore une vision panoramique de l’affaire, ni une conscience politique pour le que faire dans l’action radicale du changement de paradigme politique.
      Plus que jamais l’information et la pratique servant à montrer aux gens qu’il faut nécessairement sortir du système pour créer (sans rien avoir à inventer), sachant que quasiment tout à été dit et fait dans le passé, suffit de savoir où se trouve l’info, en prendre connaissance, la divulguer au plus large et l’adapter au monde moderne dans la pratique.
      L’action révolutionnaire n’est qu’un retour à la matrice sociale originelle, celles du communisme primordial qui fait partie de la nature (sociale) humaine. Le mot « révolution » implique un mouvement cyclique rotatif, jusqu’ici, dans l’histoire, les forces révolutionnaires n’ont que peu de fois essayé de renouer avec la matrice sociale primordiale, au moment de conclure, là est à notre sens toute la subtilité, il faut être capable de « sortir », de désaxer le mouvement politique hors du moule pour retourner dans un cycle vertueux, qui se situe dans un cercle tangent ; si on n’y arrive pas alors le système, dernièrement, depuis 1789 et la révolution incomplète, le capitalisme, happera de nouveau le mouvement politique et le phagocytera. Lorsque la société dans sa totalité passe dans le cercle sociétal vertueux tangent (la société anarchiste), sa trajectoire quitte la circularité et devient plus linéaire, carrément linéaire même s’étendant sur un axe progressiste infini.
      Nous pensons que l’État et les institutions, la division politique de la société est ce qui incurve la trajectoire de la société humaine et plus ces contraintes sont fortes et plus on retourne en rond, jusqu’à ce qu’une nouvelle fois, après une période de temps Ω, les conditions soient réunis pour sortir du cercle et « prendre la tangente ». Il est possible de sortir en tout point du cercle pourvu que les conditions qualitatives et quantitatives de sortie soient réalisées.
      Tu vois le truc ? ou c’est du chinois ?…😉

      • Ah je vois très bien le truc au contraire. Vous avez toujours les mots qu’il faut et les explications qui vont avec pour « percer à jour » et mettre en lumière ce qui souvent échappe à l’œil et fait qu’on tourne en rond, aspirer par une force centripète nous entrainant même parfois dans les abysses où se mêlent le doute, l’impuissance et l’incompréhension. Merci pour ces mots justes, comme souvent ! JBL

        • ok merci, on n’a pas encore exposé cette théorie, on n’a encore jamais croisé quelque chose de similaire… c’est peut-être une « trouvaille » R71… qui sait ?…😉 😀

        • Et pourquoi pas…😉

        • Je me suis permise d’intégrer cette théorie en préambule de ce billet de blog à tiroirs = https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/07/23/comme-un-ouragan-au-ralenti/ Et en précisant bien que vous en étiez les auteurs. J’espère qu’ainsi une base de discussion s’établira permettant de l’étayer car cet article relayé par Alterinfo sur le projet de l’OMS de déclarer maladie mentale « l’hésitation à la vaccination » sous l’appellation TOMIA m’a fait froid dans le dos… Attestant ainsi de leur volonté, dont nous savions tout le machiavélisme avec Meurtre Par Décret, jamais départie avec cette révélation de plus, et surtout très actuelle. JBL

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s