Turquie: vrai-faux ou faux-vrai coup d’état ?… Les dessous (sales bien entendu) de l’affaire…

Manipulation en Turquie

Thierry Meyssan

19 juillet 2016

chronique originellement publié dans le journal syrien de langue française Al-Watan

source:

http://www.mondialisation.ca/manipulation-en-turquie/5536825

Le président Erdoğan est issu de la Millî Görüş, une milice islamiste qui soutenait les jihadistes en Russie dans les années 90 et ourdit un coup d’État en 1999.

En 2003, Recep Tayyip Erdoğan est devenu Premier ministre d’un État membre de l’Otan.

En 2011, le gouvernement Erdoğan a signé un traité secret avec la France l’impliquant dans les guerres contre la Libye et la Syrie en échange du « droit » d’expulser sa population kurde vers un État qui serait créé pour l’occasion.

En 2012, le président Erdoğan a pris la succession du prince Bandar bin Sultan dans la coordination des réseaux jihadistes.

En 2013, le président Erdoğan a pris la succession de l’émir Hamad du Qatar dans le parrainage des Frères musulmans. Puis, il a installé à Izmir le Commandement joint des forces terrestres de l’Otan, le LandCom, qui coordonne la guerre contre la Syrie.

En 2014, le gouvernement Erdoğan a participé à la transformation de l’Émirat islamique en Irak en lui apportant les 80 000 combattants de la confrérie irakienne des Naqchbandis —qui avait créé la Millî Görüş turque—.

Aussi, la tentative de le renverser est-elle apparue comme la fin de la guerre contre la Syrie. Pourtant, elle aurait simplement désorganisé la coalition internationale le temps nécessaire à ce que les différentes fonctions du président Erdoğan soient attribuées à d’autres leaders.

Les militaires du 16 juillet ont été trahis de l’intérieur : aucune des personnalités du régime n’a été arrêtée, ni Hakan Fidan, ni Recep Tayyip Erdoğan. Ceux qui ont pris les locaux de la télévision nationale, la TRT, ont eu beau annoncer qu’ils contrôlaient le pays, aucun des objectifs stratégiques n’avait été visé. Il y a eu beaucoup de rumeurs, mais aucune trace de coup, sinon ceux de l’attaque contre les bâtiments vides de la Grande Assemblée nationale ; des traces qui apparaissent désormais comme une mise en garde des députés.

Aucun leader du putsch n’a pris contact avec l’opposition pour l’associer au nouveau régime, si bien que celle-ci, effrayée à l’idée du retour possible d’une dictature militaire, s’est rangée au côté de son ennemi, l’AKP.

Avant même la fin de la tentative, les hommes du président Erdoğan arrêtaient les officiers de la gendarmerie qui s’étaient opposés à lui et qui n’étaient aucunement impliqués dans le coup. Une fois celui-ci terminé, ils ont non seulement arrêté les putschistes, mais aussi plus de 7 000 autres personnes, limogé plus de 8 000 fonctionnaires, suspendu 2 700 magistrats et le vice-président de la Cour constitutionnelle dont les noms attendaient depuis longtemps au Palais blanc. La grande purge des disciples de Fethullah Gülen se poursuit.

Les États-Unis semblent les plus surpris par cette trahison. Après avoir sollicité l’ancien président Abdullah Gül, puis un magistrat, comme possibles successeurs du président, ils ont soutenu le Parti démocratique des Peuples (HDP) lors des élections truquées de novembre 2015, et récemment un magistrat. À l’évidence, ils étaient informés à l’avance du coup et s’en réjouissaient. La France, également au courant, avait fermé son ambassade et son consulat le 13 juillet au soir.

Ayant désormais anéanti ses oppositions, le président Erdoğan peut continuer sans encombre à conduire son pays dans la voie du sultan Abdühamid II et des Junes Turcs : le nettoyage ethnique.

10 Réponses to “Turquie: vrai-faux ou faux-vrai coup d’état ?… Les dessous (sales bien entendu) de l’affaire…”

  1. Alain Brunot Says:

    Aussi à lire :
     » Coup d’état en Turquie. Poutine a sauvé la vie à Erdogan !  »
    http://www.camerounliberty.com/coup-detat-en-turquie-poutine-a-sauve-la-vie-a-erdogan/

  2. […] Celle de The Saker Is du 18/07/16 sur le Saker Francophone dont voici l’url = http://lesakerfrancophone.fr/coup-detat-manque-en-turquie-quelques-premieres-reflexions Celle de Pepe Escobar qui est très construite bien que dans son style totalement déjanté que perso j’adore, toujours sur le Saker Francophone ; Source Sputnik News du 17/07/16 http://lesakerfrancophone.fr/la-sainte-colere-du-sultan-teflon Mais surtout celle de Thierry Meyssan via Résistance71 […]

  3. J’ai intégré ce que je considère la meilleure analyse de Meyssan à la fin de ce billet en 2 parties sur le confédéralisme démocratique lancée par Abdhulla Ocalan dont on peut légitimement se poser qques questions vu la purge qui semble commencer..
    Mais l’analyse du Saker Is et de Pepe Escobar pour avoir un panel le plus large et de grandes pointures sachant que Meyssan gagne haut la main cette fois si ; https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/03/28/dans-la-vallee-du-rojava-2/

    Mais aussi celui-ci = https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/06/03/letat-a-abattre/ parfaitement sur le sujet et qui complète bien le sujet, à mon sens. Les 2 sources viennent de chez vous… JBL

    • Très bonne conclusion de ton « état à abattre », c’est exactement çà.
      Le pire pour le Rojava est que comme les yanks « soutiennent » le YPG & PYJ, la CIA et les barbouzes de terrain contrôlent la zone et depuis, on ne reçoit plus de reportages indépendants sur le confédéralisme démocratique kurde syrien, tout est étouffé et vu la situation, cela est difficile d’accéder à la zone et d’en rapporter des infos sans montrer « patte blanche » à la barbouzerie. Que se passe t’il vraiment au Rojava aujourd’hui ? plus personne ne le sait, seuls ceux de l’intérieur le savent…

      • D’autant plus que ce silence est savamment entretenu afin qu’on ne parle plus du tout du PKK insoumis de cette Vallée du Rojava…

        • oui et ceux qui pourraient y aller et rendre compte parce que sympathisants, ne doivent plus obtenir les autorisations, bref, c’est devenu l’omerta pour que les yanks fassent ce qu’ils veulent. Leur but est de casser ce bastion anarchiste qui pourrait bien donner des idées aux alentours et rétablir, assujettir les Kurdes à un système étatique en leur faisant miroiter un état souverain indépendant. Espérons qu’ils n’en croient pas un mot.

        • Espérons-le oui et qu’il est la force de lutter et de tenir… Vous imaginez comme le Herdogan a les mains libres en ce moment pour faire ce qu’il veut. AO dans son île prison en Mer de Marmara est-il toujours vivant ? Il est en QHS d’accord, mais bon… JBL

        • apparemment oui il serait toujours vivant…

        • Merci de l’info. Et donc après Munich où on tente de faire la même qu’avec Nice. Daesh revendique l’attentat à Kaboul = 61 morts direct. Bon personne n’appelle à PRAYFORKABOUL mais cela n’étonne vraiment personne ce qui du reste est le comble de la bêtise pour moi…

        • Erdogan était en vacances à l’Hôtel Marmaris quand le vrai faux coup d’état a commencé c’est pour cela que je me suis demandé si AO ne risquait rien. Bon c’est une île prison dans la Mer de Marmare, mais je me demande où se situe cette Hôtel Marmaris ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s