Résistance politique: La City de Londres, les Rothschild

Lire notre dossier sur la City de Londres, la Vatican et Washington DC

 

 

La City de Londres alias la Couronne contrôle la finance et l’argent du monde

 

Humans are Free

 

30 avril 2017

 

url de l’article original:

http://humansarefree.com/2017/04/the-city-of-london-aka-crown-is.html

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Ce que l’on appelle “la couronne” n’est pas la propriété de Westminster ni de la reine d’Angleterre…

 

La City de Londres a reçu des privilèges variés et spéciaux depuis la conquête normande, tel que celui de gérer ses propres affaires, dû en partie aux pouvoirs de son capital financier. Ceux-ci sont aussi mentionné dans les statuts de William et Mary de 1690.

La City de Londres est l’épicentre du monde de la finance et le kilomètre et demi au carré le plus riche de la planète, il contient la Banque d’Angleterre sous contrôle de la famille Rothschild, la Lloyd’s de Londres, le London Stock Exchange (bourse de Londres), TOUTES les banques britanniques, les succursales de 385 banques étrangères et de 70 banques américaines.

Elle a ses propres tribunaux, lois, drapeau et force de police, elle ne fait pas partie de Londres, du greater London, ni de l’Angleterre, ni du Commonwealth britannique. ELLE NE PAIE AUCUN IMPOT !!

L’état de la City de Londres abrite les journaux de Fleet Street ainsi que les monopoles de publication comme la BBC et l’agence d’information Reuters, elle est aussi le QG mondial, le GQG, de la Franc-Maçonnerie anglaise et du cartel de la finance mondiale connu sous le nom de “la couronne”…

Depuis des siècles la Banque d’Angleterre a été le centre du système monnétaire frauduleux mondial, fondé sur la “dette” (et sa monnaie de singe inhérente).

Le cartel banquier des Rothschild a maintenu une poigne de fer sur le système monnétaire global au travers de:

  • La Banque des Règlements Internationaux (BRI), la Banque centrale des banques centrales, basée à Bâle en Suisse
  • Le Fond Monnétaire International (FMI)
  • La Banque Mondiale (BM), les banques centrales de chaque nation (comme la Réserve Fédérale dans leur colonie américaine) et les banques satellites des paradis fiscaux des Caraïbes.

Ils déterminent d’un coup de stylo la valeur de toutes les monnaies sur la planète ; c’est leur contrôle du volume d’argent qui leur permet de contrôler les marchés internationaux et tout le commerce planétaire – les propriétaires de la réserve fédérale ici: (click here for Federal Reserve owners) — en finançant les deux côtés de toute belligérence par le truchement de directoires entre-mêlés de fabrication d’armemement, exécutant des schémas et des plans de dépopulation mondiale, des croisades, des génocides, en contrôlant les réserves alimentaires, les médicaments et leur fabrication ainsi que TOUTES les nécessités basiques de l’humanité.

Ils ont façonné leur inaudibilité par le moyen du contrôle de la soi-disante “presse libre” et ils sortent des feux de la rampe à chaque fois que ceux-ci sont pointés sur eux, avec leur sempiternelle accusation d’antisémitisme.

Les tentacules sionistes atteignent toute transaction financière dans le monde… Un pouvoir sans concession !

La couronne n’est en aucun cas la famille royale ou le monarque britannique.

La Couronne est une entreprise privée basée à la City de Londres, son conseil de 12 membres est appellé le comité directeur, règne sur l’entreprise sous la houlette d’un maire, dont la représentation légale est fournie par S.J Berwin.

Un comité de 12 hommes règne sur le Vatican juif.

Ils sont connus sous le nom de “LA COURONNE”. La City et ses dirigeants. La Couronne n’est pas sujette au parlement. Ils sont un état dans l’état. La City est le cœur de la haute finance mondiale.

C’est là que les Rothschild ont la base de leurs opérations et c’est le noyau central du contrôle:

  • La banque centrale d’Angleterre (contrôlée depuis longtemps par les Rothschild) est située à la City.
  • Toutes les banques principales du Royaume-Uni ont leurs QG à la City
  • Il y a 385 banques étrangères situées à la City
  • 70 banques américaines sont situées à la City
  • Le London Stock Exchange (la bourse britannique) est situé à la City
  • La banque Lloyd’s de Londres est située à la City
  • Le Baltic Exchange (régissant des contrats maritimes) est à la City
  • Fleet Street (journaux, maisons d’édition) est localisé à la City
  • Le London Metal Exchange est localisé à la City
  • Le London Commodity Exchange (commerce du caoutchouc, de la laine, du sucre, du café, du cacao etc…) est situé à la City

Chaque année, le Lord Mayor est élu comme monarque de la City.

Le parlement britannique ne bouge pas le petit doigt sans d’abord consulter le Lord Mayor. Car ici, au cœur de Londres sont regroupées les institutions dominées par la Banque Centrale d’Angleterre, elle-même sous contrôle Rothschild.

Les Rothschild ont traditionnellement choisi le Lord Mayor depuis 1820. Qui est le Lord Mayor de la City de Londres actuel ? Seuls les Rothschild le savent pour sûr…

Comment la City de Londres est-elle parvenue au pouvoir en Angleterre

Entrée des Rothschild

Mayer Amschel Bauer a ouvert une affaire d’usurerie sur la Judenstrasse à Francfort en Allemagne en 1750 puis a changé son nom en Rothschild.

Mayer Rothschild avait cinq fils.

Le plus intelligent de ses fils, Nathan, fut envoyé à Londres pour y établir une banque en 1806. Une grande partie du financement initial de la nouvelle banque fut pris de la compagnie des Indes (British East India Company), sur laquelle Mayer Rothschild avait un contrôle assez important. Mayer plaça ses quatre autres fils à Francfort, Paris, Naples et Vienne.

En 1815, Nathan Rothschild vit une opportunité en la bataille de Waterloo, Tôt dans la bataille, Napoléon parût gagner et le premier rapport militaire envoyé à Londres communiquait ce fait. Mais les évènements tournèrent en la faveur de Wellington.

Un courrier de Nathan Rothschild amena la nouvelle avec lui à Londres le 20 juin. 24 heures avant que le courrier de Wellington n’arrivât à Londres avec la nouvelle de la victoire de Wellington. Voyant ce fait fortuit, Nathan Rothschild commença à faire répandre la rumeur que l’Angleterre avait été vaincue.

Avec tout le monde ayant cru à la défaite de Wellington, Nathan Rothschild commença à vendre son portfolio d’actions sur le marché boursier anglais. Tout le monde paniqua et commença aussi à vendre, ce qui eut pour effet un effondrement des cours.

A la dernière minute, Nathan Rothschild commença à racheter les actions au plus bas prix.

Cette opération donna à la famille Rothschild le contrôle de l’économie britannique, à l’époque déjà le centre financier mondial et força l’Angleterre à mettre en place une Banque d’Angleterre complètement revampée ayant Nathan Rothschild comme contrôleur avéré.

Des noms du comité directeur dit “comité des 300” de la “Couronne” incluent dans cette corporation basée à Londres:

 

 

Pourquoi ces “Américains” sont-ils dans un comité étranger ?… parce qu’en fait la COURONNE est toujours propriétaire de l’entreprise Etats-Unis, qui est une corporation / entreprise privée !…

 

La Lord Mayor (maire de la City) et le conseil des 12 membres sont des représentants par procurations pour ceux qui s’assoient pour les 13 plus grosses et plus riches familles banquières au monde à la tête desquelles se tient la dynastie Rothschild, ces familles incluent:

 

  • Les Warburg
  • Les Oppenheimer
  • Les Schiff

Ces familles et leurs descendants gèrent et dominent l’entreprise de la couronne sise à la City de Londres.

Le syndicat (du crime) Rockefeller dirige la colonie américaine, la succursale au travers de directorats intrinqués entre la JP Morgan Chase/Manhattan Bank/Bank of America et la Brown Brothers Harriman (BBH) et la BBH de New York, ainsi que leur oligarchie du pétrole d’Exxon-Mobil (anciennement le colosse multi-têtes de la Standard Oil)

Ils gèrent également les biens pétroliers des Rothschild et leur British Petroleum (BP et de la Royal Dutch Shell). La corporation de la couronne possède des titres de propriété foncière dans le monde entier, dans des colonies de la couronne comme le Canada, la Nouvelle-Zélande, l’Australie et beaucoup des îles de la mer des Caraïbes.

Le parlement britannique et le premier ministre servent de vitrine publique pour le pouvoir caché de ces familles banquières de la couronne.

Aujourd’hui la voie pour une dictature totale aux Etats-Unis peut-être établie avec des moyens strictement légaux… Nous avons un groupe d’action politique très bien organisé dans ce pays, groupe qui est bien déterminé à détruire notre constitution et à établir un état au parti unique…

Il opère secrètement, silencieusement et continuellement pour transformer notre gouvernement… Cette élite sans pitié avide de pouvoir est une des grandes maladies de notre siècle… Ce groupe n’est responsable ni devant le président, ni le congrès, ni les tribunaux. Il est pour ainsi dire inamovible.”

— Senator William Jenner, dans un discours datant de 1954 —

Publicités

36 Réponses to “Résistance politique: La City de Londres, les Rothschild”

  1. Excellent et essentiel rappel !

  2. benchikh Says:

    un grand merci pour l’argent de l’or noir qui a fait pousser tous ces banques.

    • en fait c’est l’argent du trafic mondial de la came géré par la CIA qui a fait le fric de ces ordures. Tout cela a commencé au XIXème siècle avec les deux guerres de l’opium menées en Chine par la compagnie des Indes anglaise…

  3. benchikh Says:

    je m’excuse de cette faute( toutes ces banques) à cause du raisonnement en Arabe la banque est masculin .

  4. Je relaye un commentaire de CV chez réseau international qui a relayé votre traduction…

    « Article faux nez,
    Rothschild est un agent de la Reine, notamment dans la hiérarchie royale de la Jarretière.
    La Reine préside le très WASP et sélect club « the Pilgrim’s society », qui regroupe l’ensemble de la Haute Finance Anglo-Saxonne( City, Wall-street)….bordel de merde, ELLE PRESIDE!
    Elle siège en faux nez, au gouvernement de la City à côté du Gouverneur Poutine par ex, ça c’est pour les responsables politiques étrangers, sinon elle a à partir de son « cabinet privé »et sa clique de conseillers « crown servants », protégé par « l’Official Secrets Acts », une ligne directe avec les pouvoirs juridiques correspondants sur la Banque d’Angleterre. En tant que Pape de l’église Anglicane, elle est de fait à la tête de toute une cohorte d’institutions les plus anciennes et puissantes au coeur-même de la City notamment.
    Par ailleurs, elle est entre autre au Capital de Black Rock qui supervise 1 multinationale américaine sur 5, dont les 4 plus grosses banques de Wall-Street( Goldman Sachs, etc….), sans parler des Paradis Fiscaux qu’elle supervise par l’intermédiaire de ses « Crown servants », qu’ils soient à Londres, aux iles Caîman, aux Bahamas, dans les îles Vierges, etc….
    Dans ces conditions, faire croire que la Reine n’aurait aucun Pouvoir de décision concernant la City relève de la tentative d’enfumage…..! »

    http://reseauinternational.net/la-city-de-londres-alias-la-couronne-controle-la-finance-et-largent-du-monde/

    • La reine n’a effectivement aucun pouvoir en l’occurence, elle n’est qu’une figure représentative.
      La reine d’Angleterre ou le roi si c’est le cas, ne peuvent pas entrer à la City sans y être invitée par le Lord Mayor, il y a une procédure spéciale où le monarque rencontre le Lord Mayor au barreau du temple, y est officiellement accueilli et pénètre dans la City à pied, en marchant DERRIERE le Lord Mayor. Tout protocole est une symbolique, celle-ci est évidente.
      Ceci dit, il est bien évident que la famille des roitelets rosbifs en profite largement et est grassement payée en retour.
      La City, la véritable « couronne » possède la petite couronne de pacotille que constitue la maison des Windsor, qui fait bien sûr néanmoins partie des rouages du haut de la pyramide, c’est une évidence.
      Ce qui est dit dans le commentaire n’est pas faux, mais est une analyse partielle. Il faut avoir une vision la plus panoramique possible… 😉

    • regarde la video de Cousin ci-dessous, ce qu’il dit du christianisme devrait te plaire. Nous sommes assez en phase avec cela aussi sur un plan du message convoyé… 😉

  5. En parlant de capitalisme forcené entrant en phase terminale avant explosion en vol, excellent entretien de Francis Cousin.
    Nos sources de réflexion (mis à part Guy Debord que nous avons en commun) sont différentes, mais nous aboutissons aux mêmes conclusions sur la société et l’impérialisme capitaliste en phase terminale. Dommage qu’il ne reconnaisse pas plus les grands penseurs anarchistes… Quoi qu’il en soit, il est certain que Cousin force à une relecture de Marx et en cela, faisant table-rase sur le capiitalisme d’état (marxisme d’application) comme imposture aliénatoire, corrige le tir sur bien des points.

    • Un passant Says:

      Intéressant bien sûr, mais un peu décevante la fin de la vidéo: c’est à force de fréquenter Soral qu’il émet cette espérance certes hypothétique au sujet de Marine ? – j’aimerais entendre sa réaction suite au débat tv doublement (tant l’une que l’autre) nullissime d’hier.
      Et à part ça: https://fr.wikipedia.org/wiki/Emmanuel_Ratier

      • Salut l’ami…
        Tu veux dire quoi avec le lien sur Ratier ?

      • J’avais pas encore vu la vidéo au moment où je posais ma question sur Ratier…

      • Cousin comme nous, juge sans doute sur le résultat. Les analyses/enquête de Ratier étaient très pointues. Il avait ses « entrées » dans les services, c’est une évidence… Ceux-ci se servaient aussi de lui pour faire passer des infos qu’ils ne pouvaient lâcher… donnant-donnant.
        Question: Pourquoi Cousin (marxien, debordien) était-il proche de Ratier ?… la vérité a t’elle une « couleur » politique ?…

      • Un passant Says:

        Il juge sur le résultat? Quel résultat? MLP à 35 ou 45%?
        Ratier, c’était pour avoir votre avis, les amis…
         » Pourquoi Cousin (marxien, debordien) était-il proche de Ratier ?… la vérité a t’elle une « couleur » politique ?  »
        Vaste question que j’aime me poser… 😉
        Justement, un autre petit aphorisme que j’ai pondu ces deniers mois (passés sur l’internet alternatif) :
        Pour paraphraser le dicton bien connu « la vérité sort de la bouche des enfants », on peut dire que sur internet la vérité sort de celle de « l’extrême-droite »…

        … Souvent en tout cas, non? Et ça me trouble.

        • d’où notre question… 😉

          • Un passant Says:

            La vérité n’a pas de couleur politique mais les gens qui la disent en ont une.

            • pas forcément, les anarchistes sont hors de l’illusion étatique et sa division factice « gauche-droite », disent des vérités depuis au moins Varlet et Roux et n’œuvrent que pour l’avènement du bien commun. A cet effet, nous dénonçons tout ce qui entrave le chemin et débrouissaillons sans cesse…

            • Un passant Says:

              Oui bien sûr, j’allais le dire: … sauf les Anarchistes. Mais c’est bien les seuls !

            • Un passant Says:

              Et la plupart de ceux qui cherchent et révèlent la vérité sont plus ou moins « d’extrême-droite », et même qd ils sont parait-il d’extrême-gauche (Cousin par exple) ils sont copains comme cochons avec des gars d’extrême-droite (Soral, Ratier, et bien d’autres). CQFD.

    • Bonne intervention de Francis Cousin…
      Le communisme ça marche toujours sur le papier…
      Le problème vient des gens qui récupèrent les grandes idées pour les finir en « isme »…
      Le « isme » ouvre la porte à la fraude…
      Il est intéressant d’entendre son analyse sur Calvin…
      Je rajoute…
      La synagogue est passée par le protestantisme…
      Le « isme » encore une fois…
      Les problèmes soulevés par Luther était pourtant légitimes…
      La réforme protestante était juste à l’origine…
      Mais par Calvin est arrivé le protestantisme…

      Je ne sais pas si vous faites bien la différence chez vous….
      Dans ce schisme chrétien…devenu christianISME…

      À un moment donné dans l’interview….quand il parle des gens de la manif pour tous…il m’a fait penser à cette situation de Bossuet…

       » Dieu se rit des hommes qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes  »

      J’apprécie que Francis Cousin s’appuie sur Jésus pour appuyer ses propos…
      C’est l’esprit que j’aimerais vous voir développer…

      Merci pour le partage R71…

      • Mais quelque part nous y sommes para… la seule différence est que, comme nous l’avons déjà stipulé, nous jugeons inutile de se référer à une mythologie, pour faire passer un message de paix et d’amour. C’est la nature humaine. Il a été jugé sans doute plus facile de le faire passer via une histoire à dormir debout, ou plus pernicieusement, ceux qui ont inventé cette histoire nous disent en substance que seul un « fils de dieu » peut tenir de tels propos car l’humain est trop abruti pour pouvoir le faire seul, ce qui ouvre d’emblée la porte au contrôle des esprits et à l’écrasement des individualités pensantes et libres au profit d’une caste « connectée » avec le « divin » et la « parole » d’un dieu factice.
        Il est évident que « dieu » n’a pas créé l’Homme à son image, c’est l’inverse, l’Homme a crée (un) ‘dieu » à son image…
        C’est la où nous coinçons, avec la mythologie, pas avec le message en tant que tel. Il est universel, mais il est en nous tous, pas en un « sauveur, rédempteur »…
        C’est là où nous rejoignons la spiritualité et fustigeons la religion, toute religion que ce soit, car forcément mythologique par essence.
        Cousin doit sans doute penser quelque chose de similaire, faudrait l’écouter parler des religions monothéistes…

    • Ne saviez vous pas que Francis Cousin a fait ses premières armes militantes dans des groupes anarchistes. Il mentionne avoir lu Proudhon, Bakounine, Kropotkine avant avoir lu Marx.

      • Non, il mentionne des groupes radicaux ouvriers situationnistes, il a aussi dit qu’il ne faisait pas partie de groupes militants de l’extrême gauche du capital.
        En bien des domaines son analyse est « anarchiste ».
        Le truc qui nous gêne chez lui est sa défense coûte que coûte de Marx, qui a pourtant rédigé la « Manifeste du parti communiste » où il condamna et enferma le prolétaire dans le « parti d’avant-garde » et la lutte sociale-démocrate par les urnes, donc Marx s’est peut-être dit « non marxiste » à la fin de sa vie, mais il l’a été le plus clair du temps et de manière bien dogmatique.
        On connaît le plus souvent son différent de longue durée avec Bakounine de son point de vue (les marxistes ont passé quelques générations à laver les cerveaux…), mais on le connaît bien moins et pour cause, du côté de Bakounine.
        A cet égard, la biographie de Mark Leier de « Bakounine » (2006) est très bien faite pour en comprendre les tenants et aboutissants. Elle n’a bien évidemment pas été traduite en français et c’est bien dommage.
        Marx n’est pas la SEULE pensée radicale valide loin de là. Ceci dit la lecture et l’exposé de l’idéologie par Cousin facilite une réconciliation au gré de ses conclusions (ah oui c’est vrai, pas celle de Cousin, mais celle de Marx qui aurait « tout dit »… 😉 ) et c’est bien là l’essentiel, ce que nous disons du reste de cette manière: nous arrivons aux mêmes conclusions et schémas d’action tout en ayant analysé la chose d’angles différents.
        Comme quoi….

        • Alors Cousin a des mots très durs à l’encontre des anarchistes « toujours au cul du pouvoir », et ce qu’il appelle le néo-proudhonisme en particulier, il a notamment rompu avec eux, ainsi que l’extrême gauche du capital, après avoir appris d’un ouvrier espagnol la répression que le gouvernement « anarchiste » CNT-FAI avait commis envers les mouvements de communisation et d’abolition de l’argent à travers la Catalogne en 1936-37.

          Quant au manifeste communiste, Cousin a mentionné que lorsque l’on lit les préfaces des rééditions successives, Marx & Engels finissent par admettre eux même que le partitisme était bien une énorme bourde. J’ajouterai qu’une autre bourde a été de ne pas avoir fait connaître leurs textes les plus radicaux, comme les manuscrits de 44, abandonnés et je cite Marx « à la critique rongeuse des souris », de leur vivant.

          Ceci dit, le fait que vous rejetez sans ambiguïtés, l’argent et l’échange commercial prouve ce que vous dites, que l’on peut très bien être radical sans avoir à passer par Marx, Hegel et les pré-socratiques, comme rappellent les jacqueries paysannes et les révoltes ouvrières d’antan.

          Pour finir je vous laisse l’extrait où Cousin revient sur son passé anarchiste.

          @30:20

          • Un passant Says:

            Pas de réponse !? Pour une fois qu’il y a un commentaire réellement intéressant, constructif et pas nombriliste !

  6. Merlinl'enchanteur Says:

    faudrait la liste des 300 en entier.
    Cela serait bien de connaître tout sur la City de Londres.
    Pourquoi on a tout en données éparpillés?
    Donnez nous tous les chevaliers de la table ronde, par la barbe de Merlin!

  7. […] Traduit de l’anglais par Résistance 71 : https://resistance71.wordpress.com/2017/05/03/resistance-politique-la-city-de-londres-les-rothschild… […]

  8. […] Traduit de l’anglais par Résistance 71 : https://resistance71.wordpress.com/2017/05/03/resistance-politique-la-city-de-londres-les-rothschild… […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s