France: Le sabordage par l’élection…

Point de vue intéressant de Thierry Meyssan. Pour notre part, il n’y a pas de solutions au sein du système, il n’y en a jamais eu et n’y en aura jamais ; croire le contraire est au mieux bien naïf (comme l’a prouvé, une fois de plus, le 1er tour de la pantalonnade électorale…), au pire être complice de notre mise en esclavage (moderne certes…), comme le prouvera une fois de plus, le second tour du Clown d’or 2017. L’oligarchie a mené une fois de plus le peuple veautard là où elle le désirait, comme en 2002, sauf que le vainqueur de cette supercherie ne sera plus un homme politique verreux certes, mais qui tenait encore tête à l’empire (refus d’envahie l’Irak en 2003…), mais un larbin de la haute finance formaté pour parachever le massacre enterpris sous les deux derniers pantins ayant siégé au palais des marioles.

Dès lors, le seul choix politique valide est l’abstention, qui doit être suivie d’une action populaire d’union en associations libres afin de court-circuiter le merdier ambiant et reléguer État et institutions aux oubliettes de l’histoire. Tout le reste, c’est piss…. vous connaissez la suite.

~ Résistance 71 ~

A lire en complément:

« Pauvre France… »

« Pour un mouvement abstentionniste politique »

 

Les Français se sabordent

 

Thierry Meyssan

 

25 avril 2017

 

url de l’article original:

http://www.voltairenet.org/article196093.html

 

Nous assistons à un renversement historique en France où le spectre politique ancien vole en éclats et où une nouvelle fracture apparaît. Compte-tenu de l’intense propagande médiatique qui s’est abattue dans le pays, les Français ne perçoivent plus les repères essentiels et s’attachent à des lignes rouges qui n’existent plus. Pourtant, les faits sont clairs et certaines évolutions prévisibles.

l’issue d’une campagne électorale très agitée, les Français ont sélectionné Emmanuel Macron (soutenu par les centre-villes) et Marine Le Pen (soutenue par les banlieues et les campagnes) pour le second tour de l’élection présidentielle.

D’ores et déjà presque tous les candidats vaincus, à l’exception de Jean-Luc Mélenchon —et ce n’est pas un hasard—, ont appelé à soutenir Macron qui devrait donc être facilement élu.

Les deux grands partis historiques qui ont gouverné la France depuis les débuts de la V° République, Les Républicains (ex-Gaullistes) et le Parti socialiste (ex-Jaurésiens) sont battus. Tandis qu’un nouveau venu, En Marche ! (surtout présent à l’Ouest d’une ligne Le Havre-Marseille) , arrive sur la première place du podium face au Front national (implanté à l’Est de cette ligne).

Y a-t-il un candidat du fascisme ?

Dans l’Histoire de la France, ce n’est pas la première fois que ce clivage s’impose : d’un côté, un partisan de l’alliance avec ce qui paraît être la plus grande puissance du moment (les États-Unis), de l’autre, un mouvement en quête d’indépendance nationale ; d’un côté, la totalité de la classe dirigeante, sans exception notable, de l’autre, un parti fait de bric et de broc, composé massivement de prolétaires, dont les deux-tiers proviennent de la droite et un tiers de la gauche.

À l’évidence, le futur président français sera donc M. Macron ; un homme, issu de la Banque Rothschild & Cie, soutenu dès à présent par la totalité des chefs d’entreprises du CAC40.

Or, n’en déplaise à nos préjugés, l’unanimité des puissances d’argent est la caractéristique fondamentale des partis fascistes.

Cette unanimité du Grand capital s’accompagne toujours d’une unité de la Nation qui gomme les différences. Pour être égaux, il faut devenir identiques. C’est ce que le président Hollande avait amorcé avec la loi du « Mariage pour tous », en 2012-13. Présentée comme établissant l’égalité entre les citoyens quelle que soit leur orientation sexuelle, elle posait de facto que les besoins des couples avec enfants sont les mêmes que ceux des couples gays. Il existait pourtant bien d’autres solutions plus intelligentes. L’opposition à cette loi suscita de très importantes manifestations, mais malheureusement sans porter aucune autre proposition et parfois mêlée à des slogans homophobes.

Identiquement, l’attentat contre Charlie-Hebdo fut célébré au son de « Je suis Charlie ! », et des citoyens osant affirmer « ne pas être Charlie » furent poursuivis en Justice.

Il est désolant que les Français ne réagissent ni devant l’unanimité du Grand Capital, ni face aux injonctions de recourir aux mêmes dispositifs juridiques et de professer les mêmes slogans. Au contraire, ils persistent à considérer comme « fasciste » le Front national actuel sans autre argument que son lointain passé.

Peut-on résister au candidat du fascisme ?

Les Français pensent majoritairement qu’Emmanuel Macron sera un président à la Sarkozy et à la Hollande, un homme qui poursuivra leur politique. Ils s’attendent donc à voir leur pays décliner encore et encore. Ils acceptent cette malédiction croyant ainsi évacuer la menace de l’extrême droite.

Beaucoup se souviennent qu’à sa création le Front national rassemblait les perdants de la Seconde Guerre mondiale et de la politique socialiste de colonisation de l’Algérie. Ils se focalisent sur les figures de quelques Collaborateurs avec l’Occupant nazi sans voir que le Front national d’aujourd’hui n’a absolument rien en commun avec ces gens-là. Ils persistent à tenir pour responsable du drame algérien le sous-lieutenant Jean-Marie Le Pen (le père de Marine) et à exonérer de leurs responsabilités les dirigeants socialistes de l’époque, particulièrement leur terrible ministre de l’Intérieur, François Mitterrand.

Nul ne se souvient qu’en 1940, c’est un ministre alors fasciste, le général Charles De Gaulle, qui refusa l’armistice de la honte avec l’Allemagne nazie. Cet homme, dauphin officiel du maréchal Philippe Pétain (qui était le parrain de sa fille), se lança seul dans la Résistance. Luttant contre son éducation et ses préjugés, il rassembla lentement autour de lui, contre son ancien mentor, des Français de tous horizons pour défendre la République. Il s’adjoint une personnalité de gauche, Jean Moulin, qui, quelques années auparavant, avait secrètement détourné de l’argent du ministère de la Marine et trafiqué des armes pour soutenir les Républicains espagnols contre les fascistes.

Nul ne se souviens qu’un collègue de De Gaulle, Robert Schuman, apposa sa signature à l’armistice de la honte, puis, quelques années plus tard, fonda la Communauté économique européenne (actuelle Union européenne) ; une organisation supra-nationale imaginée sur le modèle nazi du « Nouvel Ordre européen », contre l’Union soviétique et aujourd’hui contre la Russie.

Le modèle Obama-Clinton

Emmanuel Macron a reçu l’appui de l’ancien président états-unien Barack Obama. Il a réuni une équipe de politique étrangère composée des principaux diplomates néo-conservateurs et ne fait pas mystère de soutenir la politique extérieure des Démocrates US.

Barack Obama, s’il a présenté sa politique extérieure avec une rhétorique diamétralement opposée à celle de son prédécesseur, le Républicain George W. Bush, a dans la pratique marché en tous points dans ses pas. Les deux hommes ont successivement conduit le même plan de destruction des sociétés du Moyen-Orient élargi qui a déjà fait plus de 3 millions de morts. Emmanuel Macron soutient cette politique bien que l’on ne sache pas encore s’il entend la justifier par la « démocratisation » ou par la « révolution spontanée ».

Si lors de l’élection US, Hillary Clinton a été battue, Emmanuel Macron devrait être élu en France.

Rien ne prouve que Marine Le Pen sera capable de jouer le rôle de Charles De Gaulle, mais trois choses sont prévisibles : 
 De même qu’en 1940, les Britanniques, ravalant leur dégoût, accueillirent De Gaulle à Londres, de même aujourd’hui les Russes soutiendront Le Pen. 
 De même qu’en 1939, rares furent les communistes qui bravant les consignes de leur parti rejoignirent la Résistance, rares sont aujourd’hui les partisans de Jean-Luc Mélenchon qui franchiront le pas. Mais à partir de l’attaque nazie de l’URSS, c’est tout le Parti communiste qui soutint De Gaulle et forma la majorité de la Résistance. Il n’y a pas de doute que, dans les prochaines années, Mélenchon se battra aux côtés de Le Pen. 
 Emmanuel Macron ne comprendra jamais les hommes qui résistent à la domination de leur patrie. Il ne comprendra donc pas les peuples du « Moyen-Orient élargi » qui luttent pour leur indépendance réelle autour du Hezbollah, de la République arabe syrienne et de la République islamique d’Iran.

Publicités

42 Réponses to “France: Le sabordage par l’élection…”

  1. A relire : Simone Weil « Note sur la suppression générale des partis politiques »

  2. L’analyse de Meyssan est en effet sous le prisme de la votation.
    Alors, oui des communistes appellent clairement à veauter MLP pour faire barrage à Macron…
    Tenez, les derniers vrais chiffres du chômage donnés par Patdu49 source Agoravox ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2017/04/27/les-vrais-chiffres-du-chomage-de-032017-par-patdu49-source-agoravox/ qui démontrent, à mon sens, qu’aucune solution ne viendra de l’élection ! Et puisqu’il n’y a aucune solution au sein de ce système… Nos derniers billets sont en liens pour enfoncer le clou… Jo

  3. et si on y va et on met une feuille de PQ dans l’enveloppe ?

    • vote nul et ils s’en tapent royalement, celui qui fait çà a veauté, c’est à dire il a cautionné le système, il est COMPLICE. Ce qu’il y a dans l’enveloppe n’a absolument AUCUNE ESPECE D’IMPORTANCE… il fait bien comprendre çà ! ce qui a de l’importance c’est QUE LES GENS VEAUTENT ET ACQUIESCENT, qu’ils fassent le geste entérinant leur impuissance perpétuelle et par là même à se faire dépouiller de tout par l’oligarchie et ses marionnettes…
      Tout est là et une fois de plus il suffit de dire : ¡YA BASTA!

  4. @ ratuma = Te fatigues pas à y aller va !

    @ dabs = concernant la démission de PEB de France Inter, la justifications de Nagui est tip top ! On casse MLP ou EM tant qu’on veut, mais on appelle pas à l’abstention qui fait le jeu du FN 😦
    tenez, c’est là : Du côté de Nagui, le son de cloche est bien différent. « Sur le coup, je lui ai simplement dit qu’il n’était pas clair sur l’abstention. Qu’il casse Macron ou Le Pen, ok. Mais qu’il encourage l’abstention, c’est faire le jeu du FN. C’est ma responsabilité de producteur. Mais il a préféré ne pas venir à l’antenne. Après l’émission, je lui ai finalement proposé de faire sa chronique demain sans changer une ligne. Et moi, j’aurais ajouté un mot pour dire d’aller voter. Au lieu de ça, il a préféré le faire sur Internet. Libre à lui ».
    http://www.20minutes.fr/medias/2057671-20170426-video-humoriste-pierre-emmanuel-barre-claque-porte-france-inter-chronique-censuree

    Comme quoi, l’abstention leur fout vraiment les j’tons !

    « Être aimé par des cons, c’est dur. Être haï par des amis, c’est pire. »

    Ben des amis comme ça, on en a pas besoin, hein ? Mieux vaut être seul que mal accompagné. Même Mohawk Nation News nous l’a dit dans un de ses articles, l’an dernier, si si ; Jo

  5. “Les gens pensent qu’être seul fait de vous un solitaire. Je ne pense pas que cela soit vrai : être entouré par les mauvaises personnes est la chose la plus solitaire du monde. » Dans « Parfaite stupidité » du 3/01/2017 ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2017/01/06/ouvrons-loeil/

  6. Thierry Theller Says:

    Autrefois, de Gaulle, lui, parlait de veaux. Avec Macron, ce sont les serfs qui se sont exprimés.
    Du coup, par les temps qui courent, on ne sait plus vraiment à quelle orthographe se vouer.
    D’autant que, jusque aujourd’hui, on savait grosso modo que c’étaient les cerveaux qui généraient l’intelligence.
    Demain, grâce aux nouveaux “cerfs-veaux”, gardés par l’ineffable Macron, ce sont les règles de la servitude que les Français vont devoir apprendre par coeur. Et vite !

    • le problème est qu’ils les connaissent déjà par cœur, ce n’est que consolidation de la fange oligarchique.
      Il n’y a pas de solutions au sein du système, n’y en a jamais eu et n’y en aura jamais !
      Cela devrait être d’une évidence navrante aujourd’hui.. depuis le temps…

    • ratuma Says:

      Ne soyez pas méchant avec les veaux – en les comparant aux humains – si vous aviez observé une mère et son veau, vous n’en mangeriez plus jamais –

      on est même allés jusqu’à l’insémination artificielle – les pauvres …

      Quant à l’intelligence et au cerveau – cela ne fait que des zombis, s’il n’y a pas l’âme ou le coeur si vous préférez

  7. lesmoutons Says:

    Meyssan a oublié de dire qu’un candidat perdant François Fillon a appelé à élire Marine Lepen.http://nordpresse.be/fillon-jappelle-a-voter-marine-pen-fais-choix-de-lhonnetete/

    Donc en gros il critique Macron, juste pour faire élire l’autre.
    Il veut la France reste un pays vassal et perde son droit de veto à l’ONU en appartenant à une organisation de nations.

  8. lesmoutons Says:

    Thierry Meyssan ne veut pas l’auto-gouvernance.
    Le seul problème maintenant, c’est l’ONU. Les pays non reconnus par l’ONU ne sont pas respectés, leurs frontières bafouées. L’ONU est colonisateur et donc offre aux pays membres de l’ONU, les territoires des pays non membres de l’ONU. Il faudrait que tous les pays se retirent tous en même temps de l’ONU pour constituer l’anarchie. Ce qui est difficile.

    • non, ce serait facile… si les peuples reprenaient le pouvoir. C’est l’État, machine de protection des intérêts particuliers du plus petit nombre qui maintient l’incohérence (cohérence oligarchique) du système onusien inique, complice et totalement obsolète. Néanmoins, l’ONU est le squelette de l’hydre du N.O.M

  9. lesbergers Says:

    Si la France déclare son indépendance et se détache de l’ONU, l’ONU enverra son armée constituée des armes de tous les pays membres de l’ONU pour la mettre à genoux.
    En fait, d’une certaine manière, on comprends pourquoi le Nouvel Ordre Mondial est fasciste. Moins il y a de personnes sur un territoire donné, plus il sera facile de le maitriser et de l’envahir.
    En 2050, les humains seront moins nombreux que les robots
    http://www.alterinfo.net/En-2050-les-robots-seront-plus-nombreux-que-les-humains-et-aussi-plus-intelligents-les-humains-seront-puces-et_a129814.html (on a remarqué que cet article a été censuré par le moteur de recherche, il est invisible dans les résultats de recherche)

  10. Un passant Says:

    @R71 Vous me conseilliez à juste titre de ne pas sombrer dans la division sectaire mais Meyssan veaute MLP, non? Enfin, je sais pas s’il y a un bureau de vote pr les expat à Damas 😉
    @JBL A voir la page d’aujourd’hui – entre autres – Voltigeur veaute MLP, non? Sans parler des autres (OD etc)…
    C’est juste pcq j’aime bien qd les choses sont claires. Et d’ailleurs, vu le cas Macron je comprends que les non-Anarchistes, ça les démange d’aller veauter « contre »…

  11. nidieunimaitre Says:

    C’est à cause de cela que la résistance anarchiste mondiale Ni Dieu Ni Maitre échoue. Dès que les chefs d’un mouvement de résistance affiche une allégeance à un parti fasciste, cela ne donne pas envie aux Français de sang-mêlé et les Français d’origine étrangère de se joindre. Donc en gros, les mouvements de résistance deviennent juste des groupuscules du FN. Donc qui ne sont plus du tout des mouvements de résistance anarchiste.
    puisque le FN déteste les anarchistes et les syndicats.
    http://www.cgt.fr/spip.php?page=article_dossier2&id_article=41458
    On ne peut pas avoir deux maitres. Soit c’est l’anarchie, et le maitre c’est le peuple soit c’est le FN, et le maitre c’est le groupe de milliardaires à Bilderberg mais faut choisir l’un ou l’autre.

  12. @ un passant

    possible… probable ??…

    • Un passant Says:

      Vous le connaissez mieux que moi 😉
      J’utilise ma simple logique: cet article est selon moi, même en litote, une invitation à voter MLP – ok, why not, de tte façon pour moi et de nombreux autres lecteurs cet infâme Macron est pire que tout en un sens: mais pourquoi ne pas dire les choses clairement ? Question naïve sans doute… suis pas un pro de la réinformation 😉
      ps: vous dites vous-même souvent que c’est un étatiste, donc… il a soutenu Trump (face à Clinton), pourquoi pas Le Pen maintenant ? Surtout face à Macron…

      • faudrait lui demander… 😉

        • Un passant Says:

          « Il n’y a pas de doute que, dans les prochaines années, Mélenchon se battra aux côtés de Le Pen. 
 Emmanuel Macron ne comprendra jamais les hommes qui résistent à la domination de leur patrie. Il ne comprendra donc pas les peuples du « Moyen-Orient élargi » qui luttent pour leur indépendance réelle autour du Hezbollah, de la République arabe syrienne et de la République islamique d’Iran. »
          Puisque JLM n’est pas au 2e tour, il reste à T. Meyssan une candidate présente au 2e tour susceptible de rencontrer sa fibre nationaliste.

          • Tout cela c’est du flan au bout du compte, croire qu’on puisse « réformer » le système de quelque manière que ce soit est inepte. Meyssan comme tant d’autres ne semble pas vouloir comprendre le fond de l’affaire qui est à bas l’Etat, à bas l’économie, à bas toute forme d’exploitation. Tout ceci peut et doit s’arrêter en disant simplement NON ! en refusant de jouer le jeu et en créant et fédérant les associations libres populaires.
            Tout le reste n’est que p… tu connais la suite. 😉

  13. ratuma Says:

    il y a bien longtemps …….. à l’école de Hendon, Mr Cooney nous avait fait lire :

    https://ebooks.adelaide.edu.au/o/orwell/george/o79a/complete.html

    et aussi : Lord of the flies

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s