Saga de l’affaire Dieudonné: La quenelle vue du Liban…

Dans notre prochain article de la saga: La quenelle vue du pays du goulag levant (en cours de traduction..).

Le tribunal administratif de Nantes annule l’interdiction du préfet, le saltimbanque pourra soliloquer sur la scène du Zénith de Nantes… Le sinistre de l’intérieur saisit le Conseil d’État… La pantomime continue: « Attention guignol… Il est derrière !… »

— Résistance 71 —

 

Quenelle de Dieudo: l’humour vert et l’humour rouge

 

Al Manar

 

09 janvier 2014

 

url de l’article original:

http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?eid=149202&cid=19&fromval=1&frid=19&seccatid=26&s1=1

 

L’affaire de la quenelle de Dieudonné qui a suscité l’indignation de la classe politique en France, Manuel Valls entre autres, a ressuscité l’ancien débat sur les limites et les lignes rouges à respecter dans l’humour.

On se souvient de la vague de contestation qui avait ravagé le monde musulman suite à la publication des caricatures satiriques contre le prophète Mohammad (S) dans Charlie Hebdo. En Europe comme aux Etats-Unis, c’est la liberté d’expression elle-même qui constitue la ligne rouge à ne pas enfreindre: dura lex, sed lex !

La maxime faussement attribuée à Voltaire :  » Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » est d’ailleurs maintes fois invoquée dans les débats médiatiques pour illustrer la sacralité de ce droit qui relève des libertés fondamentales intouchables.

Tout est donc permis ! Rire de tout et avec tout le monde ! Jouer aussi avec le feu, et même en cas d’incendie et d’embrasement des esprits et des relations inter-humaines et internationales, on peut rire de cet incident et des dommages collatéraux qu’il a engendrés.

On peut parfois éviter le désastre tragi-comique en fermant par exemple certaines ambassades à l’étranger et en avertissant les expatriés de prendre les mesures nécessaires en prévision de possibles attaques vindicatives ; leur liberté sera menacée et  restreinte mais ça reste un prix anodin devant celui de la liberté d’expression.

Et la quenelle alors

Et la quenelle alors !? – Non ! – Ce n’est pas de l’humour ça ! C’est de l’antisémitisme ! – Pourquoi ? – C’est le salut nazi à l’envers ! – Qui vous a dit ça !? – C’est clair !

On ne peut pas l’interpréter autrement ! – Et comment interprétez-vous donc les caricature contre le prophète Mohammad (S) (…)

Pour les juifs, ce n’est pas pareil ! On ne plaisante pas avec l’Holocauste !

Tant que ce n’est pas dans une chambre à gaz, ce n’est point un génocide

En fait, mon interlocuteur virtuel avait raison ! Pas de plaisanteries au sujet de l’Holocauste ! Ça devient un crime contre l’humanité ! Un crime contre Arte ! N’oubliez jamais !

 

C’est le génocide le plus atroce de l’histoire humaine ! Un génocide inhumain perpétré dans des chambres à gaz ! Mais attention ! Tant que ce n’est pas dans une chambre à gaz, ce n’est point un génocide ! Les massacres barbares de Dir Yassine (1948), de Sabra et Chatila (1982), de Jénine (2002) et les tueries injustifiées lors de la première (1987-1993) et de la seconde Intifada (2000-2003) n’étaient pas des génocides mais … des tests d’insecticides. Après de longues années d’essai, il s’est avéré que l’anti-cafards le plus réussi était le phosphore blanc (ce n’est pas un gaz) !

Ces recherches en matière d’écosphère et de protection de la couche d’ozone ont valu à Peres de recevoir le Prix Nobel de la Paix en 1994. Ariel Sharon, lui, s’est contenté du titre de « L’homme de paix » (2006).

Je le répète donc : pas de plaisanteries au sujet de l’Holocauste ! Aborder un tel sujet c’est comme toucher les quelques cheveux résistants sur la tête d’un chauve ! (de là vient l’expression « chauvinisme »).

En fait, même chauve, la tête d’un juif demeure intouchable (il porte toujours une kippa) !

Tous les Français savent cette vérité et exercent sur eux-mêmes une sorte d’autocensure !

Un islamisme mais pas de juivisme

Il y a d’ailleurs islamisme mais pas de « juivisme » ! On appelle le musulman intégriste un « islamiste » mais le juif intégriste qui tue les enfants palestiniens : « un sioniste » ! Un « hébreu » ! Un « colon » ! Un « fou » (comme Baruch Goldstein qui a tué 29 Palestiniens dont 7 enfants, tous en train de prier à Al aqsa!), un Israélien. Mais jamais un « juif » !

Si c’est le kamikaze palestinien qui attaque cette fois-ci, les victimes (re)deviennent comme par enchantement des juifs ! Des familles juives ! La communauté juive ! Et l’agresseur : un islamiste terroriste !

Dans le journal Tv de France 2 ou de TF 1, on emploie l’expression « les colons juifs » mais c’est pour parler des extraterrestres qui ont fui l’Holocauste martien et qui cherchent à s’installer sur la Terre de leurs aïeux, la Terre sur laquelle ces derniers ont atterri il y a des années-lumière.

Sionistes donc s’il vous plaît ! Et ne parlez jamais de l’Holocauste ! Humour interdit sur ce point ! Sinon vous tombez dans l’antisémitisme ! Le négationnisme ! Le révisionnisme ! Le nazisme ! Et tous les crimismes.

L’antisémitisme c’est uniquement pour les juifs

Demandez maintenant à tous les pro-israéliens si Isra-Hell a commis un seul crime ou un seul génocide ! Eux, ils sont les enfoiristes !

Oui je sais ce que vous allez dire ! Les Arabes sont sémites aussi ! Mais l’antisémitisme c’est uniquement pour les juifs ! Droits d’auteur Messieurs !

Oui, Oui ! Je sais aussi ce que vous allez dire à propos de la deuxième guerre mondiale ! L’Union soviétique a perdu 21 millions d’individus, la Chine 20 millions et l’Allemagne 9 millions ! Et on n’en parle pas comme on parle des victimes juives ! Combien d’ailleurs ! – On dit que c’est à peu près le même nombre des réfugiés palestiniens aujourd’hui !

L’humour vert et l’humour rouge

Mais revenons à nos moutons et à l’humour vert (permis) et l’humour rouge (interdit) ! Il est indéniable que la liberté d’expression est sacrée mais a-t-on le droit, au nom de cette liberté, de représenter un africain noir comme un singe et dire que c’est de l’humour (noir, blanc, jaune ou tout ce qu’on veut !) Ou crier comme un singe pour démoraliser un joueur noir et dire que c’était pour plaisanter et que c’était un geste humoristique !

En outre, peut-on saluer un travail humoristique (provocateur) dont l’objectif est d’ancrer dans les esprits certains stéréotypes dévalorisants sur les Arabes et les Musulmans (des terroristes, des ignares, des obsédés sexuels, des voleurs !!!) ???

Les Arabes et les Musulmans sont l’Ennemi mondial n°1

Au cours de la seconde guerre mondiale, Les médias dans les Etats Unis, l’Union soviétique et l’Allemagne ont malignement exploité toutes les stratégies humoristiques pour animaliser et diaboliser l’ennemi (bien évidemment pour le rapetisser aux yeux de l’opinion publique et justifier son anéantissement), mais aujourd’hui, pourquoi les Arabes et les Musulmans sont désignés à travers certains supports médiatiques comme l’Ennemi mondial n°1 ! Les tenants de la théorie du choc des civilisations connaissent bien la réponse.

Dans des centaines de films américains des années 60 et 70, l’Arabe ou le Musulman n’apparaît souvent pour ne pas dire toujours que comme un pervers idiot à la mentalité préhistorique, riche mais plus sale et plus bête que son chameau (un barbare quoi).

Au cours des années 80 et 90, il a évolué un tout petit peu : il a manié  les armes et il est devenu un terroriste professionnel qui menace la civilisation occidentale.

Avilir un peuple au nom de la liberté d’expression

Dans le documentaire canadien « zone doc : Hollywood et les arabes », Jack Shaheen a judicieusement montré comment Hollywood  a réussi à « avilir un peuple » ! (en revanche, combien de films dévalorisants sur les juifs trouve-t-on dans les archives cinématographiques mondiales!)

Et il faut préciser: Hollywood avilit un peuple au nom de la liberté d’expression ! Et dans un style humoristique authentique ! (www.youtube.com/watch?v=TJ7nwbbIpkc)

C’est ce que continuent à faire aujourd’hui certains médias européens sous couvert de cette prétendue liberté illimitée ! Ils continuent d’une façon trop bête et trop primaire à animaliser et déshumaniser toute une communauté en prétendant tourner en dérision certains faits ou certaines vérités.

L’humour sollicite avant tout l’intelligence et non le regard

Je dis trop bête et trop primaire parce que l’humour (le vrai) sollicite avant tout l’intelligence et non le regard !

C’est en effet l’idée ou le message implicite que recèle l’image ou le discours humoristique (et qui exige une certaine compétence interprétative, ce que les uns appellent tout bonnement l’intelligence) qui importe le plus.

C’est en ce sens qu’il est considéré par les uns comme le signe de supériorité intellectuelle ou de génie. On est impressionné par ces humoristes qui manient les mots comme des magiciens et qui parviennent à nous faire rire et réfléchir en même temps. L’humour est un don ! Point à la ligne !

Dessiner un prophète avec une bombe sur la tête ne fera pas rire même la vache qui rit. Ai-je besoin même d’une seule cellule grise pour comprendre le message transmis ? Et où réside la part d’inventivité dans ces bêtises !

Qui a commencé à jeter les pierres sur le toit d’autrui

(La quenelle de Dieudo est mille fois plus subtile et intelligente ! Pour Valls, c’est un salut nazi ! Pour moi, c’est un geste de résistance, « un bras d’honneur » (double) adressé au système et aux politicards de son acabit !)

Désormais, si vous faites la moindre allusion négative aux juifs, vous êtes taxé immédiatement d’antisémitisme !

Rappelons à ce propos que de tous les stéréotypes attribués aux juifs et qui remontent en réalité au Moyen âge, deux seulement sont tolérés aujourd’hui : le gros nez  et l’amour de l’argent. Les autres ont été légués aux arabes et aux musulmans ! (www.youtube.com/watch?v=k9czNkb9J2I)

Et quand vous parlez aujourd’hui de justice à géométrie variable ou de la logique des deux poids deux mesures, on vous accuse immédiatement d’être raciste et antisémite ! Mais qui a commencé à jeter les pierres sur le toit d’autrui !??

Les alternatives sont claires : ou bien vous acceptez et vous respectez les règles du jeu que vous avez vous-mêmes inventées et imposées aux autres (Patere legem quam ipse fecistiou) ou bien vous les modifiez et vous précisez les lignes rouges infranchissables ou  vous arrêtez carrément le jeu !

La réaction choquante de Valls m’a inspiré cette réflexion

Je n’ai jamais été un fan de Dieudo, mais c’est la réaction inattendue et même choquante de Valls qui m’a inspiré cette réflexion !

Pour conclure, je dirai en pastichant Pierre Desproges qu’on peut rire de tout et avec tout le monde à condition de ne pas tomber dans l’infra-humain !

Moez Lahmédi

Mounadil al Djazaïri

47 Réponses vers “Saga de l’affaire Dieudonné: La quenelle vue du Liban…”

  1. Doctorix Says:

    Valls vient de perdre les élections 2017, définitivement.
    Pour bien comprendre que l’antisémitisme est une industrie, avec un budget de 70 millions d’euros, et pour bien comprendre que même un grand nombre de juifs, israéliens ou non, n’en sont plus dupes, je vous invite fortement à voir ce film en deux parties:
    http://www.dailymotion.com/video/xq
    et:

    J’y ai beaucoup appris, beaucoup compris.
    Vous verrez notamment comment les enfants israéliens sont conditionnés dès l’enfance à se comporter en victimes éternelles, et à haïr du coup l’humanité entière, justifiant ainsi de facto leur persécution des palestiniens.
    C’est pathétique. C’est effrayant.
    Pauvres gosses…

    • Toute société totalitaire endoctrine sa jeunesse. De fait, nos soi-disantes « démocraties » font de même, tout n’est qu’une question de degré. La société jugulée dans le carcan étatique, coercitif, aristocratique, arrogant par essence et ethnocidaire (avant que d’être génocidaire, cf Pierre Clastres..), ne peut être que totalitaire, inégalitaire et répressive. La base du concept du « peuple élu », ou d’une « élite » rayonnante, guidant le peuple vers la lumière est un concept aristocratique, qui a été érigé en dogme depuis la Grèce antique en occident, depuis Platon, Aristote, St Augustin et la litanie qui s’en suivie, culminant avec celui qui fît de l’État la Raison incarnée: Hegel. Ce même Hegel qui fut piégé lui-même par la « ruse de la Raison », qu’il entrevit pour mieux y succomber.

    • je me permets de corriger la fin du 1er lien video; il est tronqué :

      xqsz41_defamation-un-film-documentaire-de-yoav-shamir-1de2_school

  2. Ouais, il démontre bien qu’il est enragé ce gars, non ?
    Je parle de Valls, pas de Dieudo…
    Pour être franche, moi qui suis athée, ben ça me gonfle, grave, tout ce bordel…
    Merci à R71 de permettre à toutes les sensibilités d’exprimer son point de vue, dans le calme. Y’a des blogs où ça pète les plombs et puis, on ne parle plus que de cela. A+

    • Quelque part c’est un peu le but, qu’on ne parle plus « que » de cela. C’est l’effet diversion.
      En ce qui nous concerne, nous devons couvrir cette saga, car elle est symptomatique de la société. Peut-être que cela aura le mérite de faire faire la part des choses à bien des personnes, qu’on y voit plus clair à l’ouvrage…
      Valls est un excité du même acabit que le nabotléon sarko. Les piles vont s’user… suffira de pas les remplacer et le gugusse arrêtera sa gesticulation stérile et retournera dans le placard d’où il n’aurait jamais dû sortir.
      Valls c’est le guignol utile (et dangereux…) de l’oligarchie, le type du gugusse que les banquiers sortent à dessein pour accomplir des tâches totalitaires bien spécifiques.
      Ce sont des hommes-kleenex: on s’en sert et on jette !
      Tous les hommes/femmes politiques sont des kleenex… certains plus que d’autres voilà tout.

  3. Valls est en train d’enterrer le ps avec lui;on peut considerer cela comme la meilleure action du ministre de l’interieur.Un pas vers l’autogestion.

  4. Doctorix Says:

    Ce qu’il faudrait, c’est que ce soir Dieudo centre son message sur les exactions des israéliens à Gaza, qu’il explique que c’est cela qu’il combat.
    Qu’il explique aussi qu’il est insupportable de voir un Ministre Français, comme un président de la République, faire allégeance complète à un état totalitaire, raciste, et pratiquant l’apartheid.
    Et que donc il n’a pas de haine envers des hommes, mais envers une politique et ceux qui la pratiquent ou la défendent.
    Comme tous ses propos seront repris aux fins de procès, qu’il en profite pour faire connaître ces faits que le mouvement sioniste veut à tout prix cacher, ou minimiser, ce qui leur donnera une large diffusion.
    Ce n’est pas un combat contre des hommes ou une religion, c’est un combat contre des actes barbares et ceux qui les pratiquent, les cachent ou les défendent.
    Dans le film que j’ai passé plus haut, on voit clairement que l’antisémitisme est une industrie juteuse, qu’il est extrêmement rare, marginal, et qu’il est complètement instrumentalisé.
    Je vous le recommande à nouveau. Il est d’ailleurs fait par des juifs de bon sens et modérés.

    • Doctorix Says:

      J’ajoute que BFM, en ce moment même, affirme que les Français sont pour l’interdiction de Dieudonné, alors que ce même BFM a fait hier un sondage ou 13.129 personnes disent le contraire à 81%!!!
      http://rmc.bfmtv.com/info/560753/interdiction-spectacles-dieudonne-une-atteinte-a-liberte-dexpression/
      C’est ce qu’on appelle une télé de merde.

    • Doctorix Says:

      Le conseil d’Etat est venu au secours d’un gouvernement en perdition.
      Valls a gagné une bataille, mais il a perdu la guerre.
      Je ne savais pas ce qui déciderait les Français à descendre enfin dans la rue: je crois qu’on y est.

    • Doctorix Says:

      Suite à l’appel de Dieudonné, la soirée nantaise est paisible, les gens sont calmes et il n’y a pas même un chahut:
      il n’y avait donc aucun trouble à l’ordre public à craindre.
      Tout est mensonge.

      • le calme des spectateurs, les visages rigolards que montre les photos dans la presse, alors que Valls triomphant à des airs de dangereux maniaque, …
        Cela laisse sur l’impression que celui qui a perdu la partie ce soir, c’est bien Valls (le complice de l’ethnocide des gitans d’Europe et des milices d’extrême-droite qui les terrorisent et les assassinent)

        Bizarre mais Dieudonné et son public sont montés de quelques crans dans mon estime ce soir…

      • Doctorix Says:

        Le plus terrible à considérer est que c’est l’antisémitisme qui a probablement fait hier un bond en avant.
        Il est en effet patent que c’est au CRIF que Valls est allé chercher ses ordres de mission.
        Je n’étais pas non plus un fan de Dieudonné encore récemment, et je ne le suis toujours pas. Mais j’ai signé hier soir sa pétition pour l’interdiction du CRIF, qui a recueilli jusqu’ici plus de 150.000 signatures, ce qui est énorme.
        http://t.co/f3oDVf7P2t
        Le CRIF et la LICRA sont deux cancers dans notre république, j’en suis convaincu, tout comme le sont l’ADL et l’AIPAC aux USA.
        Ils prétendent lutter contre l’antisémitisme, mais en font leur fond de commerce, et sa promotion.
        Le plus extravagant est qu’Israël est l’un des états les plus racistes qui soient, avec des racistes actifs, qui persécutent et assassinent, et que ses ressortissants ou leurs amis viennent donner des leçons au monde.

        • …l’antisémitisme qui a probablement fait hier un bond en avant…
          En effet, et ça me laisse d’autant plus perplexe : ça non plus ils ne pouvaient pas l’ignorer.
          Dans quel but tout ca ?

        • C’est bien pourquoi il est important de faire la différence entre Israël et LES juifs. Alors que le reproche est rabâcher pour d’autres communautés : « Ils ne veulent pas s’intégrer », les juifs qui aimeraient pouvoir continuer à l’être, et être des français comme les autres, sont sans cesse désignés comme « à part », appartenant de fait plus à Israël qu’à la France. Ils sont victimes d’un double déni, le régime sioniste israélien les dénoncent comme traître à leur judaïté alors que les racistes français, les rangent d’office dans une cinquième colonne sioniste.
          Les descendants de ceux qui dans leur pays d’origine avaient réussi à surmonter les traumatismes de l’occupation et de la collaboration, une réconciliation, se voient sommés par des sionistes qui entretiennent un culte obsessionnel d’un mythe de guerre permanente de se différencier de leurs concitoyens, et de se comporter comme une sorte d’élite non intégrable par droit divin.
          Les enfants d’Israël sont sommés de devenir des « surhumains », une race supérieure à toutes les autres races, Jung aurait parlé de compensation de l’ego, au lieu d’aller vers l’équilibre : tous humains, de la même race, Israël pratique en permanence une réactivation du racisme en se posant comme une nouvelle super-race face à laquelle tous les autres sont des sous-hommes. Une idéologie de guerre qui creuse la différence avec leurs cousins héritiers de ceux qui par leur réintégration dans leur pays d’origine, ont choisi un chemin de réconciliation et d’apaisement. Lutter contre la judéophobie envers ceux qui ont fait ce chemin de concorde, poser les différences qui existe entre les nouveaux « Seigneurs Israéliens » qui ont été éduqués d’une manière très spécifique qui creuse cette différence, comme ce sont toujours creusées des différences entre la partie migrante d’une espèce, comme ce sont creusé les différences entre les descendants de ceux qui ont émigré en « Amérique » et leurs cousins d’Europe, cela devient une urgence. Il y a une sorte de prise en otage des juifs par Israël. Ceux qui jouissaient d’une bonne intégration, qui contribuaient à la disparition de toute forme de racisme, se voient de plus en plus haïs par une partie de leurs voisins au nom d’une idéologie, le racialisme Israélien, qu’ils ne partagent pas, et que beaucoup même dénoncent.
          J’ai été choquée de voir comment certains juifs exhibent les cadavres d’enfants victimes de l’holocauste pour les instrumentaliser dans leur cause de détraction de Dieudonné, c’est indécent, c’est un manque de respect pour ses enfants qui devraient avoir le droit de reposer en paix…
          Voici ce que pense de ce genre d’ignominie quelques juifs de France.
          http://d-d.natanson.pagesperso-orange.fr/cm2.htm

        • se référer à l’excellent ouvrage d’Alan Hart ancien journaliste, honnête et humain, de la BBC qui a publié un ouvrage en 3 volumes (bien sûr non traduit en français aussi loin qu’on sache…) « Zionism the Real Enemy of the Jews »…
          Il y a beaucoup de juifs, en fait peut-être de + en + qui s’en rendent compte mais qui ont peur…

  5. Sûr qu’il se défonce Valls, du speed high tech pour ministre : complètement halluciné.
    Sinon, donc il décroche son téléphone et en deux temps trois mouvements te me court-circuite tout et obtient la réalisation de son/de leur caprice ?
    Ce n’est plus un naufrage cette société (civilisation), c’est une tragédie à l’absurdité abyssale.

  6. Exact, Marc, c’est tout à fait ça.
    Pathétique, hein ?
    Et oui, Anne, il faut absolument ne pas amalgamer les juifs, et Israël. La seule chose positive de tout ça (à mon sens) c’est que Hollandouille et sa Valkyrie sont à poil ! Ah, après ça y vont ramer pour faire croire qu’ils veulent réussir dans la dignité et la justice leur projet pour la France… Quels guignols ! Allez, A+

  7. J’ai relu la page q à laquelle je vous renvoie, Sarkosy qui veut imposer aux petits français de parrainer un enfant de la « shoah », elle décrit les traumatismes que subissent des enfants à qui on impose de porter sur le dos le cadavre d’autres enfants.en gardant en tête que ce qui est décrit là est ce qui est imposé aux enfants d’Israël. C’est tout simplement terrifiant…

    Un des auteurs à une proposition autrement intéressante, qui s’adresse aussi directement à Valls, concernant les rafles de migrants et de roms qui est toujours d’actualité
    « Ce sont nos policiers et gendarmes français, lesquels n’ont jamais hésité à les confier rapidement aux bons soins des bourreaux nazis! Il serait donc cohérent que dans chaque commissariat soient rappelé régulièrement les exploits des anciens de nos forces de l’ordre.
    De tels rappels à l’Histoire seraient tout à fait salutaires, en un temps où policiers et gendarmes sont constamment en mission pour traquer les sans papiers et, à l’occasion, les séparer de leurs enfants – sans que cela les traumatise particulièrement. »
    http://d-d.natanson.pagesperso-orange.fr/cm2.htm

    • Un des nombreux coups d’épée dans l’eau de sarko, destiné à se faire bien voir du crif.
      Mais que font d’autre Valls et Hollande?
      Des ronds de jambe à ces deux institutions mafieuses, le crif et la licra.

      • Ce qui fut un coup d’épée dans l’eau de Sarko est la réalité traumatisante vécue par les enfants d’Israël qui sont sommés de porter en permanence les morts d’une guerre ancienne sur le dos. Et de devenir les missionnaires mondiaux de cette mémoire de guerre qui ne doit jamais être apaisée. Ceux qui cherchent les chemins de pacification sont qualifiés de « traîtres à la cause juive » avec d’autant plus d’intolérance si eux-même sont juifs, Ils deviennent des Juda de la judéïté. En Israël, on les met en prison. Ceux qui estiment qu’aujourd’hui il faut protéger les enfants menacés par des guerres actuelles, des déportations actuelles, sont stigmatisés.
        On nage dans des monceaux de paradoxe. Pour ces juifs là, c’est Sarkozy ou Valls et leurs déportations contemporaines qu’il convient d’arrêter au nom de la mémoire.
        Et je crois que c’est cela qu’il convient de faire passer : en envoyant aujourd’hui les forces de l’ordre de la Nation Française déporter des petits Gitans, des petits Afghans, des enfants qui risquent de voir leur déportation se transformer en condamnation à mort, ils font plus qu’insulter la mémoire des enfants de la Shoah, ils perpétuent le crime. Et faire cesser cela est bien plus urgent que les spectacle de Dieudonné.
        L’interdit est un aveu d’impuissance, l’aveu que l’état n’a plus d’arguments de débat assez puissant pour empêcher que des propos antisémites par des arguments fondés, et pour cause, puisqu’il met son « droit de violence » au service du racisme.

    • Un juge unique (inique?) a pris hier cette décision au nom du conseil d’Etat. Il s’agit de Bernard Stirn, arrière-petit-neveu d’Alfred Dreyfus.
      Bon sang de bon sang, il a en France 450.000 juifs, soit 0.6% de la population. Il y avait donc une chance sur 150 pour qu’une telle décision soit prise par un juif, et c’est tombé pile-poil. C’est certainement pour cela qu’on la choisi, n’en doutons pas.
      Et on vient nous parler de la glorieuse indépendance du Conseil d’Etat?
      Oui, l’antisémitisme va faire un grand bond en France, y-compris chez les meilleures âmes. Parce que trop, c’est trop.
      Moi-même, je sens que le poison s’infiltre…Même si je le réserve exclusivement à ces pseudo-élites dévoyées.

      • Quand je lis les textes auxquels je renvoie, j’ai des larmes qui coulent. Je ne suis pas juive, mais je suis le produit direct de l’éducation qui se reflète dans ces textes.
        Après avoir lu un texte d’une juive française, du parti de gauche, qui instrumentalise les enfants de la shoah et n’hésite pas à les exhumer pour s’en servir comme arguments dans son désir fanatique de faire interdire Dieudonné, j’ai senti une emportée de colère, de rage, et… d’antisémitisme.
        Je comprends alors le devenir antisémite de beaucoup. Comprendre ici ne veut pas dire accepter, mais bien faire le chemin qui permettent à chacun de faire la différence entre cette personne – juive – qui n’hésite pas à utiliser le martyr d’enfant dans une nouvelle cause de haine et tous ceux – juifs ou non – qui estiment que la mort de ces enfants nous rend responsable de tous les enfants de la Terre, sans exception, qui aujourd’hui subissent de tels calvaires… Et malheureusement il n’y a que l’embarras du choix, puisque aujourd’hui encore les enfants qui ont droit à une enfance heureuse et sereine, partout dans le monde, sont en voie de disparition.

      • Incroyable…
        Mais choisi pourquoi en définitive,
        pour bien montrer qui décide « et je vous emmerde » ?
        pour en rajouter une couche dans l’antisémitisme ambiant ?
        Ca tient du délire ou alors c’est une farce !
        Par ailleurs, j’ai cru comprendre qu’en saluant son public Dieudonné exécute un salut mi-nazi mi-machin-chose, nazose peut-être.
        Il ont perdu la tronche, Doctorix des suppos !

    • Absolument ! Quand on dénonce les génocides… On dénonce TOUS LES GENOCIDES…

  8. Manuel Valls et Dieudonné font un tabac

    • Ouais enfin, décidément, il est grave ce zemmour…
      Certaines choses énoncées sont vraies, mais, alors, il transpire tellement la haine ce type et c’est pour ça, en tout cas pour moi, que ses propos sont répugnant. En tout cas, c’est pas fini cette histoire. Allez, A+

    • L’art de dire tout et son contraire.
      « On cherche ce qu’il dit après qu’il a parlé
      Et je lui crois, pour moi, le timbre un peu fêlé. »
      Sacré Zemmour…

    • Dieudo a remplacé Semoun !!

  9. Manuel Valls – Quand Même ! (Single) !!!

  10. Interdiction de Dieudonné / Clash entre Plantu et Finkielkraut

    • Doctorix Says:

      Finkelcrotte a un problème avec la gestuelle. On croirait qu’il va péter un boulon.
      C’est du Malraux!
      Ces sionistes bornés sont odieux de mauvaise foi.
      Plantu est autrement intéressant que ce dinosaure frustré.

  11. Je voudrais revenir tout de même à quelques déclarations de Dieudonné dans l’interview publié ici même. Merci à R71, qui en la publiant nous permet de nous fonder sur du concret, un discours, ces arguments et éventuellement ce qu’il occulte.
    En lisant cet interview, sur le mode « ce qui n’est pas dit est souvent plus important que ce qui l’est », je constate que Dieudonné fait plusieurs allusion à une REVOLUTION, qu’il mène avec Alain Soral et au service de laquelle il est. Vous pouvez relire la totalité du texte ici :
    https://resistance71.wordpress.com/2014/01/05/liberte-dexpression-et-totalitarisme-affaire-dieudonne-la-parole-a-laccuse/

    Je vais reprendre les phrases qui synthétisent les points sur lesquels je me pose des questions et qui reviennent en plusieurs occurrences dans le texte, après je formulerai mes questions. Dieudonné dit :

    (…) l’idée est de faire peur aux gens qui pourraient adhérer au mouvement de pensées que je sers, qui m’anime et pour lequel je travaille.

    (…)En fait, sur Soral, il est important d’accepter l’idée qu’il est bon de ne plus s’opposer (…) ce qui compte, c’est l’arbre, c’est la France ! Avec ce que nous avons construit chacun dans notre spécialité, on a rassemblé un spectre plus large. Il est beaucoup plus compliqué de détruire ce que nous avons construit tous les deux que d’anéantir un individu, seul, avec une histoire

    (…)Notre association nous a rendu plus forts contre cela. Et l’un et l’autre. Et a contribué à rendre plus forte cette révolution qui se met en marche… (…)Je crois qu’on a réussi à mettre en marche quelque chose. Dans un combat aussi important, il faut parvenir à faire abstraction de certaines différences et nous, on a réussi à le faire, à montrer que c’était possible.

    (…) La quenelle, effectivement, ne m’appartient plus, de même que cette révolution : j’en suis un serviteur.

    J’aimerais avoir une définition claire et précise de ce mouvement de pensée pour lequel il travaille. En quoi consiste cette REVOLUTION ???
    Comme il en parle ici, il travaille conjointement avec Soral a un objectif politique précis, auquel ils tentent de faire adhérer un maximum de gens.

    Après quand il dit qu’il n’est pas politique parce qu’il n’est pas éligible car interdit… un peu gros… le parti antisionniste il l’a fondé et se présenterait s’il pouvait le faire.

    Et donc il y a bien un combat politique, révolutionnaire qui ambitionne de prendre le pouvoir an France… pour lequel Dieudonné travaille, qu’il sert de même que Soral, ce qui est loin d’être anodin..

    Pourquoi faire ? Sur base de quel programme, de quelle idéologie ? Avec quels alliés ?
    Cela je crois sont des questions qui font sens.

    • Nous ne savons pas pour Dieudonné, qui politiquement n’a fait que le Parti Anti Sioniste et honnêtement, Dieudonné est un artiste qui met certes son art au service d’une cause de rebellion contre un système mais que veut-il en sortir ?… Difficile à dire, pour Soral c’est un peu différent, car il est beaucoup engagé et visible politiquement.
      Em ce qui nous concerne, quiconque aujourd’hui propose une solution « au sein du système », par le vote, en proposant une « réforme » truc bidule machin-chose, n’est pas crédible.
      Alors si c’est pour faire du vent et appeler à voter pour truc, machin, bozo, kiri les clowns… Non, non, non et re-non !
      ¡Ya Basta! No ?

      • Si !
        Ya basta !
        Rien dans et pour le système actuel !
        Rien, nada… Comme vous dîtes ; Non, non, non et re-non !
        Ah, ça va mieux en le disant ! Non ?

      • Je continue a décortiquer ce texte et ce qu’il exprime, et très clairement : il travaille conjointement avec Alain Soral à la conduite d’une révolution qu’ils construisent ensemble et à laquelle ils cherchent à rallier un maximum de gens pour qui la France est la priorité.
        Il exprime aussi face à l’échec de la démocratie la nécessité de la transformer, en prenant le Pouvoir !
        Il fait de la « Quenelle » le geste révolutionnaire héroïque de ceux qui ne redoutent ni la peur, ni la mort… tout cela et explicite dans le texte de son interview mais noyé.
        Il nie le côté politique de ses spectacles mais s’il n’avait pas été interdit d’éligibilité, il est clair que ses spectacles auraient aussi été le lieu d’une propagande pour son projet politique.
        En liant explicitement ce travail de construction d’un courant, qui tout aussi explicitement veut prendre le pouvoir en France, à Alain Soral, sans donner un mot de ce programme il le fusionne à une idéologie déterminée. Et nous pouvons affirmer que ce que cherche Soral, ce n’est certainement pas à promouvoir une souveraineté populaire de type autogestionnaire.
        D’autres éléments, me donnent à penser que se prépare en Europe une prise de pouvoir de l’extrême-droite qui passe par les urnes quand le terrain est favorable (Hongrie, Slovaquie, Espagne), mais qui prépare et entraîne ses milices armées, ce que fait Soral, et les milices dont il participe et dont le but est le Pouvoir, par n’importe quel moyen. Et dans le cadre d’une internationale de l’extrême-droite qui sévit sur tous les continents, de ce que je sais elle gagne du terrain en Europe, aux Etats-Unis et dans plusieurs pays d’Amérique Latine. Le nazi-chic en Asie ne me semble pas non plus anodin, Hitler comme peluche oreiller des bébés….

        Une partie de la propagande actuelle est destinée à « banaliser » l’extrême-droite de manière à ce que l’opinion publique ne réagisse pas (si le nazi-chic culmine sur le mode anodin, le néo-nazisme sauce mexicaine est à l’avenant). A la limite la Marine Le Pen est la potiche qui dégage le terrain pour d’autres, qui se passeront des « institutions démocratiques » pour assoir leur pouvoir, sans se gêner pour utiliser les outils de contrôle et de répression qui auront été mis en place par d’autres…
        Cette théorie repose sur des dizaines de faits convergents mais arriver à les synthétiser est un travail immense, un boulot de recherche de plusieurs moi, à plusieurs et dégagés d’autres contraintes.

        Ceci dit ma conclusion est qu’au lieu de faire taire Dieubonné, il faut au contraire le sommer de s’expliquer publiquement, clairement et complètement sur : ce qu’est cette révolution et de quelle manière elle envisage d’exercer ce pouvoir qu’elle ambitionne de prendre en France (et ailleurs).

      • Doctorix Says:

        Moins long svp!
        Je pense plus simplement que Dieudo veut faire prendre conscience de certaines choses, et provoquer une révolte citoyenne sur le mode 68.
        Ce qu’il en sortira, qui récupérera le mouvement, il n’en sait rien lui-même.
        L’important pour lui est de sortir du système: c’est ce que symbolise la quenelle, qui veut dire: vous êtes des hypocrites, on vous dénonce pour que vous ne trompiez plus personne.

      • Doctorix Says:

        Marrant.
        J’avais fait une remarque sur Mediapart, disant qu’un homme seul et non l’ensemble du conseils constitutionnel avait prix la décision d’interdiction hier soir, que cet homme était Bernard Stirn, arrière petit-neveu d’Alfred Dreyfus.
        Je soulignais l’incroyable coïncidence qui veut que, vu que la population juive en France était de 0.6%, il y avait une chance sur 150 que ce fut un juif qui prenne cette décision, et que, coïncidence, c’était le cas.
        Ça n’a pas plu à la direction.
        Elle m’a censuré.

    • Décidément baavard ce soir, je vous cite un fait que je viens de découvrir:
      Ben Gourion, le fondateur de l’Etat d’Israël écrivait, dans une lettre à son fils en 1936 : « Un Etat juif partiel n’est pas une fin, mais seulement un commencement. Je suis convaincu que l’on ne peut nous empêcher de nous établir dans les autres parties du pays et de la région. » Et de préciser sa pensée au Conseil de Paalei Zion, futur Parti Travailliste, à Tel-Aviv en 1938 : « Les frontières des aspirations sionistes, incluent le Liban Sud, le sud de la Syrie, la Jordanie d’aujourd’hui, toute la Cisjordanie, et le Sinaï. »
      Au moins c’était clair au départ.

      • Merci,j’essaye de comprendre cette partie de l’histoire, pendant longtemps j’ai refusé de m’aventurer sur ces chemins, c’est une pièce du puzzle qui éclaircit beaucoup de choses.

        Avant la guerre, les sionistes faisaient du racolage, plein de juifs ne sentaient pas concernés par le projet sioniste, ils se sentaient Allemands, Belges, Français avant que d’être juifs. Et des « faisceaux d’indices convergents » ne cesse de confirmer que de ceux là, les sionistes et leurs alliés n’ont eu que faire même sachant qu’ils seraient condamnés à mort.
        « Le crime occidental » de Vivian Forester donne une autre vision que la vision officielle de cette période.
        Après la guerre, certain(e)s étaient trop traumatisés pour encore vivre en Europe, où ils n’auraient plus jamais pu dormir en paix.
        C’est là qu’Israël « fut vendu » comme refuge, mais la sélection de ceux qui y étaient admis était drastique.
        Et beaucoup d’enfants d’Israël ont été élevés par l’état qui a creuser un fossé entre eux et leurs parents… ce n’était pas la même mémoire de l’histoire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :