Crise économique: l’oligarchie se prépare au grand chantage à la gouvernance mondiale !

« Les crises financières seront dorénavant scientifiquement planifiées. »

– Charles Lindbergh, membre du Congrès US, 1913 —

 

Destruction planifiée de l’économie mondiale: le chantage à la gouvernance mondiale se profile à l’horizon

 

par Résistance 71

 

Nous avons dit sur ce blog que l’objectif à terme de l’oligarchie financière est d’imposer la gouvernance mondiale par le truchement du contrôle total de l’économie mondiale au moyen d’un « comité économique » mondial, un cartel de gestion de l’ensemble de la finance et des transactions économiques.

Depuis l’accord du grand cirque barnum outre-Atlantique sur l’augmentation du plafond de la dette, qui fut orchestré comme un soap-opera, la note du crédit américain a été dévaluée, alors que la clique des « économistes » de Goldman Sachs qui compose le braintrust d’Obama, Tim Geithner en tête, avait déclaré auparavant et de manière péremptoire qu’il était impossible que la note du crédit du pays soit dégradée… Les menteurs professionnels à l’œuvre, c’est un classique.

Elle le fut dans les heures qui suivirent l’adoption de l’accord sur le plafond de la dette et l’instauration d’un « comité des 13 » qui dorénavant va diriger le grand législateur américain et contourner les débats du Congrès (fait superbement ignoré par les médias occidentaux à la botte). La baisse de la note du sale garnement américain a bien sûr provoqué une onde de choc sur les marchés financiers et les bourses ont perdu des sommes folles en quelques jours.  Ceci ajouté à la crise économique mondiale, les Etats-Unis non seulement en récession (doux euphémisme), mais de plus en plus en dépression d’après l’avis de certains experts, l’enlisement dans des guerres et ingérences sans fin (Afghanistan, Irak, Libye, Yémen, Somalie, Syrie), la crise de la zone Euro, les attentats fausse-bannières (Oslo), les émeutes au Royaume-Uni et la colère grandissante des peuples, et les discussions sur une « facilitation quantitative » troisième partie (QE3), tout concourt à forcer les peuples à jeter l’éponge et à demander (via la « grande sagesse » de leurs élus corrompus et acquis à la cause oligarchique) une régulation internationale afin de gérer cette crise tous azimuts sans précédent dans l’Histoire moderne.

Bien sûr l’oligarchie du cartel banquier et industriel transnational tient à la disposition de leurs sbires étatiques la solution toute prête: la gouvernance mondiale. Tous les grands titres de la presse internationale à l’unisson relaie le cri de détresse et les larmes de crocodiles du clone de Goldman Sachs et de Wall Street: Obama, qui veut rallier les états sous son panache blanc et sauver le monde du marasme économique que ses patrons de Wall Street et de la City de Londres ont créé en première instance.

Toutes les conditions sont réunies pour le chantage international à venir, qui va se résumer à ceci: unifions l’économie mondiale sous un régulateur commun (le cartel banquier privé) pour éviter l’effondrement et sauver capitalisme et propriété privée. Si vous refusez, ce sera le chaos plus avant et la 3ème guerre mondiale…

Peuples du monde: réveillez-vous ! Il est plus que temps de bouter hors de nos vies ces parasites fascistes et hégémoniques. Les derniers morceaux du puzzle géant du Nouvel Ordre Mondial prôné par les oligarques et leurs théoriciens (Jacques Attali en France) se mettent en place. Le piège se referme sur nous.

Si nous les laissons faire, ce qui nous attend est une société néo-féodale, contrôlée par une petite clique de technocrates aux ordres d’un cartel privé transnational de banquiers et d’industriels, qui dès lors passera à l’étape supérieure de leur plan, celle qui les intéresse vraiment dans leur délire néo-malthusien psychopathe: l’élimination de 90% de la population mondiale.

Tous l’ont dit et écrit sous des formes diverses, de Kissinger à John Holdren (le tsar de la science d’Obama à la Maison Blanche): la surpopulation (qui n’existe que dans leurs esprits malades) est le vrai problème à gérer d’urgence. Le fait est que dans la société post-industrielle dont nous voyons aujourd’hui les prémisces. Il n’y a plus de boulot pour les gens, devenus inutiles, les oligarques ont décidé de nous éliminer. Cela a déjà commencé avec les programmes eugénistes de stérilisation, la mort lente par cancer et autres maladies dégénératives induite par l’alimentation et le chimique. Mais une fois la gouvernance mondiale en place, ceci sera trop lent. Une solution finale planétaire est tenue sous le coude (vidéo documentaire avec sous-titrage français illustrant ce point particulier) .

Le chantage qui se dessine pour « sauver » l’économie mondiale n’est qu’une autre brique dans le mur carcéral qui s’érige autour de nous. L’heure est grave, et nous allons bientôt être à la croisée des chemins: accepter le Nouvel Ordre Mondial, l’esclavagisme total et l’eugénisme qui en résulteront, ou reprendre enfin nos destinées en main, faire table-rase de cette foutaise généralisée et vivre libre.. Enfin !

Vive l’autogestion seul modèle social viable pour l’Humanité !

24 Réponses to “Crise économique: l’oligarchie se prépare au grand chantage à la gouvernance mondiale !”

  1. ait aoudia arezki Says:

    votre analyse est angoissante,d autant plus que la riposte devant etre collective,cette vermine a tel un boxeur « travaillé » au corps les peuples qui ainsi fragilisé sont plus enclins a l egoisme et a la haine de l autre qu a la solidarité et la prise de conscience!

    • votre comparaison est excellente, c’est tout à fait cela ! Si chacun d’entre nous réveille deux ou trois personnes de son entourage, au bout de la chaîne ça fera un paquet de monde prêt à lutter pour la liberté. Notre survie à terme est a l’échelle de notre conscience.

    • AbdelKader Says:

      C est dingue j ai l impression d’être Neo dans Matrix. Parfois je me dis que je suis un des rares à y voir clair dans les projets du NWO. Et parfois j’ai l’impression de me faire de graves films. Quand j’essaie d’en discuter avec des amis, au mieux ça ne les interesse pas, au pire je passe pour un illuminé. Leurs sujets de conversations tournent plus autour du foot etc… « Du pain et du cirque… »
      Je trouve ton analyse très pertinente ainsi que les solutions proposées. Je pense que lutter avec leurs armes est la meilleure strategie. Mais qui voudra le faire? Qui voudra quitter son confort matériel? S’exposer à des problèmes sur la base de doutes? Quel peuple se mobilisera en nombre suffisant? Peut-être les grecs pour commencer…

  2. Oui vive la solidarité, nous sommes tous sur le même bâteau, ou tous au même niveau soit tout en bas de la pyramide…

    Réveiller deux ou trois personnes de son entourage, c’est faisable, mais au point où nous en sommes, franchement, il faut en plus réveiller deux ou trois personnes qui ne sont pas de notre entourage, je veux dire par là, prendre le risque de la confrontation dans le but de nous réconcilier les uns avec les autres, et ainsi former à terme cette vraie communauté nationale et solidaire, consciente et maîtresse de son destin, car sans elle c’est bien l’entreprise du Malin qui l’emporte par notre non-engagement, et plus on attend, plus on manquera de temps.

  3. MERCI DE M’y inscrire, j’ai eu le lien par l’intermediaire de ma mere janine fairweather.

  4. shana23jfw Says:

    Oui c’est comme tenter l’ascension du Mont-Blanc avec des ballerines de danse, voire pire… sans chaussures du tout et tout nu…
    Mais de toute façon, nous n’avons pas le choix, ou nous essayons d’informer certaines personnes motivées, nous savons d’avance ce qui nous attend.
    Pour ma part j’ai cette vision des choses depuis pas mal de temps et dans ce cas, lorsque j’ai l’occasion d’en parler, certaines personnes disent que c’est une vision pessimiste, moi je dis « lucide » et d’autres semblent réaliser et disent de toute façon on ne peut rien faire. Maintenant, ces personnes mises au piedt du mur, telles que je les connais finiront par bouger par instint de survie et pour leur famille… etc…
    Le mouvement de mai 68 ne s’est pas fait du jour au lendemain, cela a commencé en mars et à pris petit à petit de l’ampleur avant d’aboutir à ce que tout le monde connait, mai 68. Mais il y avait longtemps que la colère grondait, manqué l’élément déclencheur!
    A l’époque les gens ont pensé avoir tout gagné, en fait un sursis… car nous ne sommes plus en 1968, et en 43 ans la France a complètement changé. L’égoïsme règne, chacun pour soi et Dieu pour tous!
    Mais on sait que le peuple sera prêt à se battre et ne se laissera pas faire à partir du moment où c’est son intérêt, comme en mai 68 et comme précédemment le 14 juillet 1789.
    Sur ce point, j’aimerai connaître le sentiment du peuple, la veille, le 13 juillet… la colère devait grondée depuis longtemps!!!
    Internet était loin pourtant…!
    Là où la partie n’est pas gagné, c’est côté « Police et Armée » à la solde des gouvernements sans se poser de question… et quand il faut se battre ce sont contre eux que le peuple se retrouve comme en 1789 comme en 1968.
    En 1970 une conversation très édifiante avec un commando Marine français m’avait fait froid dans le dos, voilà ses paroles : »lorsque je reçois des ordres, je ne les discute pas. Si on me donne l’ordre de tuer, ma femme, mes parents, mes enfants, je le ferai, car cela signifie qu’il y a de bonnes raisons… »
    En mai 68, les commandos marines basés dans le sud de la France était partis le soir rejoindre toutes les casernes autour de Paris, armés jusqu’aux dents, munitions, couteaux,… contents de pouvoir « taper dans le tas », ils n’attendaient que l’ordre du Général De Gaulle pour intervenir.
    ça parait absurde et iréel, mais je vous assure que c’est malheureusement vrai, et il n’y a qu’à voir les manifestations dans Paris, où d’ailleurs il y a peu de temps, lors de l’une d’entre elle, des manifestants ont pu voir des policiers déguisés en manifestants masqués attaquer les manifestants.
    La méthode Sarkozy faite de primes est persuasive pour la police et l’armée!

    • Oui, d’accord avec vous… mais l’armée et la police doivent être payées pour subvenir aux besoins de leurs familles. Si le peuple par comités coordonnés commencent par boycotter les institutions et à faire de la désobéissance civile sur les paiements d’impôts (pourquoi les impôts?.. ils paient les fonctionnaires sur l’année d’après, ce qui paie les fonctionnaires et l’armée aujourd’hui est le budget, donc la dette, contractée après que la France ait payé aux banquiers les intérêts de la dette 2010… ) il n’y aura plus d’argent (paiement des intérêts de la dette aux banquiers bloquées) pour payer les sbires de l’état, le seul recours sera des mercenaires payées par les entreprises privées, qui ne pourront plus payer si l’économie est à l’arrêt.
      Nous avons des contacts dans les forces de l’ordre qui nous disent sans exception que trop sera trop, beaucoup rejoindront le peuple dès que çà partira en vrille. Le miroir aux alouettes oligarchique a tendance a ne plus faire trop d’effets sur les humains…

      Descendre dans la rue pour descendre dans la rue (avec des intentions belliqueuses) est une ineptie et c’est précisément ce que l’oligarchie attend. Ce à quoi ils sont bien moins préparés, c’est que le peuple lutte avec les armes de l’oligarchie: le fric (en l’occurrence la fermeture du robinet, halte à la traite des vaches à lait du peuple) et défier sa légitimité sociale (boycott total de tout vote, ce qui entrainera une paralysie étatique).
      Ce sont les deux piliers à attaquer, à l’issue, il n’y aura pas besoin de violence pour faire tomber le géant aux pieds d’argile. Le processus est simple, enfantin même, mais il faut suffisamment de citoyens déterminés pour le réaliser dans le temps. Pour y parvenir, il faut une conscience sociale, qui comme vous l’avez très bien souligné n’existe quasiment plus. Il faut s’y attacher sans plus tarder.

      c’est la reconquête même de l’identité populaire à laquelle nous nous attachons. Les peuples vaincront ! Puissent-ils par la suite apprendre des erreurs énormes du passé et ne plus jamais redéléguer le pouvoir.

      • Fran La_Louve Says:

        J’ai dit exactement la même chose que « Résistance 71 » à pas mal de gens que je connais…Hélas, beaucoup d’entre eux avaient toujours un prétexte à m’opposer. « Descendre dans la rue » avec tous les risques que cela comporte sera une véritable connerie monumentale. Ce n’est en effet qu’en « coupant le robinet » que nous pourrons faire tomber le colosse esclavagiste ! Encore maintenant, en fin 2012, malgré tous les coups fourrés que l’état nous a fait (notamment en signant nombre décrets dans notre dos
        pour nous mettre à mal), le chômage qui augmente, la malbouffe de plus en plus empoisonnée et que dire des médicaments chimiques et des diverses interdictions sur les produits naturels… bref, malgré tout ça (et j’en oublie), des tas de gens continuent à
        ignorer la menace ! C’est désespérant !
        Je finis finalement par me demander si ce n’est pas mon fils qui a raison, à savoir : Qu’il faudra que le NWO soit installé pour que les gens comprennent !!! On est mal barrés !!

        • Oui, mais d’un autre côté, croyez-en notre expérience, beaucoup de gens se sont éveillés depuis 2005-2006, progressivement puis de plus en plus rapidement.
          sont-Ils prêts à agir intelligemment ? C’est une autre histoire, mais il y a un progrès énorme, de plus, n’oubliez jamais qu’il ne faut jamais pas 100%, 80%, 60% ou moins de la population soient éveillés, il suffit toujours d’un groupe de gens socialement et politiquement éveillés, décidés et organisés pour secouer le cocotier comme il faut. L’erreur est de tomber dans la confrontation frontale, c’est ce que l’oligarchie attend et ce à quoi elle se prépare. Il faut la prendre à contre-pied en torpillant de l’intérieur, en créant le contre-pouvoir autogestionnaire qui court-cicuitera les institutions et la fange oligarchique institutionnalisée.

          Tout long voyage commence par le premier pas… Nous y sommes presque…

  5. shana23jfw Says:

    Désolée pour les fautes, je ne me suis pas relue…
    Mille excuses…

  6. emma b. Says:

    C’est le cirque de la dette qu’on nous sert quotidiennement, pour nous montrer qu’il n’y a pas d’autre issue que payer, mais on cherche les pare-feux à ce cirque médiatique et on n’en entend aucun. Que font ces centaines et milliers d’experts grassement payés dans nos services publics, qui n’ont rien vu venir pendant que les banksters travaillaient la classe politique pour leur permettre la plus grosse arnaque de tous les temps, qui eux sont vendus au plus offrant.

    Il serait peut-être temps de leur demander des comptes !

    • oui mais ce n’est pas le plus pressé, le plus pressé est d’augmenter la masse critique de citoyens informés prêts à user du boycott (vote) et de la désobéissance civile. Le système, nous nous tuons à le dire depuis que ce blog existe, est au delà de toute rédemption au delà de toute possibilité de réforme efficace et durable… Il faut en sortir et au plus vite, pour cela il faut des citoyens informés et motivés qui passent à l'(in)action directe (boycott du vote, des institutions et de l’impôt), seul moyen d’affaiblir suffisamment le système pour le mettre à bas sans violence.
      L’avenir de l’humanité est aujourd’hui dans les mains des peuples. Le grand règlement de compte à Ok Corral arrive: l’oligarchie contre les peuples qu’elle opprime, sans leurre, c’est la croisée des chemins. c’est bientôt…

      • Tout à fait d’accord, par la désobéissance civile sans colère,
        à tous niveaux, boycott total des urnes, sauf pour un référendum, boycott total des impôts d’autant plus que l’on nous serine qu’il n’y a plus d’argent dans les caisses, malgré les fortes dépenses de guerres que l’on nous impose et fait payer.
        Mais boycott aussi de tous impôts, ce qui implique les taxes, TVA etc. refusez de les payer dans les achats de biens de consommation. Il est toujours bon d’appliquer les règles qu’on nous applique. Pensez que les multinationales ne payent pas d’impôts, mais encaissent les taxes, et je ne pense pas qu’elles les restituent à l’état du pays dans lequel elles se trouvent (?).
        On ne nous fait pas de cadeau, n’en faisons pas.
        Il es vrai, que l’état provoque dans l’espoir d’une guerre civile
        qui lui donnerait la belle possibilité d’une loi martiale et de là….
        Ne tombons pas dans le piège, débarrassons nous d’un gouvernement mafieux répondant aux buts de la franc-maçonnerie: disparition de l’Eglise, des gouvernements, et de la PROPRIÉTÉE PRIVÉE. (John Coleman, La Franc maçonnerie de A à Z)

  7. L’heure approche, aux États-Unis le commencement de la grande révolte planétaire commencera le 17 septembre en face de Wall Street, on attend 20000 personnes pour une occupation de deux mois(tentes-cuisines etc.) Une autre immense manifestation par des activistes sérieux américains est prévu pour le 6 octobre ailleur aux US. La marche Européenne en route pour Bruxelles se termine justement le 17 septembre(la marche – pas le reste). La grande finale est prévue pour le 15 octobre partout dans le monde entier. L’organisation est commencé pour Londres Sydney Tokyo Frankfort Toronto – Los Indignados

    https://occupywallst.org/
    http://october2011.org/about

    p.s. je lis votre site Résistance71 depuis les débuts (en silence) du Canada, bravo!

    • emma b. Says:

      C’est le seul espoir qui nous reste, la révolte des peuples et les les USA sont un terrain favorable, pour que cela donne une impulsion encore plus grande aux peuples du monde entier et j’espère que c’est la voie ouverte à une occupation permanente !

    • Merci DG du support,

      oui aux Etats-Unis la seconde réunion de contestation aura lieu sur la place de la Liberté à Washington D.C.
      Nous avons relayé les infos de Octobre 2011. Il est important que la coordination se fasse bien, surtout donner des échéances est une chose mais cela donne à l’opposition le loisir de s’organiser aussi.

      Les peuples doivent reprendre la main et surtout… ne pas la rendre… Ce qui nous inquiète ne sont pas les mouvements à venir, ceux-ci peuvent être grandiose, notre soucis est le suivant: si par le volume et la persistance les peuples nord-américains et européens arrivent à réellement reprendre une forme de contrôle de la société, y aura t’il assez de clairvoyance collective pour ne pas retomber dans le schéma bidon et voué à l’échec de réorganiser des élections et repartir pour un tour dans l’ineptie de la « démocratie représentative » qui n’a de « démocratie » que le nom…

      Los indignados, si.. pero por la solidaridad y la revoluciòn social…

  8. emma b. Says:

    Les républicains ne sont pas inactifs. le gouverneur du Texas lui-même a réuni 30 000 personnes dans un stade pour prier pour l’Amérique, relayé sur internet sur un millier d’églises et sponsorisé par les conservateurs. C’est dire la perversion du système !

    Songez au pape qui vient à Madrid, faire sa tournée européenne !

    • quand les curetons s’en mêlent.. c’est foutu !.. la religion est toujours utilisée par l’oligarchie comme garde-chiourme. C’est un des derniers ressorts en fait, cela veut aussi dire, que ces ordures flippent… Qu’ils puissent encore y avoir autant de guignols lobotomisés par les églises de tout poil est le plus inquiétant, on n’aura pas trop ce problème en France… Le pape !… la Hitler Jugend à la rescousse… tout va bien, on reste dans l’air du temps !

      Foutaise!.. dehors les curés, l’heure est aux peuples !

  9. shana23jfw Says:

    De toute façon, à y regarder de plus près, nous avons depuis 1 an, 1 an et demi, un pays tout près de nous sans gouvernement, et pourtant ça fonctionne bien mieux qu’avec leurs précédents gouvernements…
    Je ne sais pas comment ça se passe, mais en tous les cas, ça n’a pas l’air de gêner qui que ce soit : la Belgique…
    Bon il est vrai que je ne connais pas tous les tenants du foncionnement actuel, mais ça fonctionne mieux qu’avec un gouvernement…
    Quant à l’église, en France, heureusement qu’il y a eu la séparation des pouvoirs entre le clergé et le pouvoir politique, car l’église, bien que par le passé elle a eu de très grands rôles, et n’a permis qu’une chose, la soumission du peuple au pouvoir en place, pour n’en citer que 2 : Richelieu et Mazzarin… n’a rien à faire dans la vie du peuple, ce qui n’empêche pas à chacun d’avoir ses idées personnelles religieuses et ça c’est une autre histoire et ça n’a rien à voir avec les curés, papes, cardinaux et tout le reste…
    Le peuple devra rester souverain, plus de chèques en blanc à un quelconque pouvoir en place.
    Démocratie, Liberté, Egalité, Fraternité… voilà bien des mots qui, je l’espère auront un jour prochain leur vrai sens.

  10. […] l’avons dit dans un article il y a quelques jours, le but final de l’oligarchie criminelle prend ses racines dans leur haine […]

  11. […] sociale » orwelliens et eugénisme de masse… Le cas de l’Irlande Nous l’avons dit dans un article il y a quelques jours, le but final de l’oligarchie criminelle prend ses racines dans leur haine […]

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.