Paroles africaines au sujet de la fièvre ébola

Résistance 71

 

18 Octobre 2014

 

Deux choses nous frappent grandement depuis le début de la médiatisation de la “crise ébola”:

La première est son gonflage hors de proportion. Une fois de plus la peur paralyse les esprits, l’émotionnel l’emporte. Combien de morts “officielles” pour ébola ? Un peu plus de 1500 en 8 ou 9 mois dans 5 ou 6 pays. Combien de morts dans le même temps par le paludisme, le cancer ou pour rester dans le contexte, par maladies infectieuses comme amibiases et diarrhées concomitantes, maladies parfaitement sujettes à la prévention par la sanitisation de l’eau et de l’environnement. Combien de personnes dans les pays en voie de développemnt (que l’occident ne veut à aucun prix développés…) mortes de maladies apportées par le seul non accès à l’eau potable ? Des centaines de milliers voire des millions sur le même laps de temps. Bref, ébola en comparaison est de la petite bière, ce qui ne veut pas dire que la maladie n’est pas préoccupante, mais jusqu’à preuve du contraire, pour les populations pauvres, moins qu’une simple diarrhée dûe à de l’eau polluée consommée, ce qui est monnaie bien plus courante sous ces latitudes, sans mauvais jeu de mot, ceci dans la quasi-ignorance et le j’m’en foutisme d’un occident trop occuppé à assouvir son appétit gargantuesque pour l’achat de gadgets de plus en plus inutiles et futiles…

La seconde chose est le manque quasi-total de témoignage ou d’avis de personnes concernées, à savoir les Africains eux-mêmes. Quelles voix indépendantes avons-nous entendu pour expliquer ce qu’il se passe sur place concernant la “pandémie” ? Pourquoi nos médias ne donnent-ils pas plus la parole aux médecins africains qui ont été ou sont confrontés à la maladie ou ses effets collatéraux ? Pourquoi n’entendons-nous que l’avis des habituelles “tronches” de l’occident ? Les Africains n’ont-ils pas de personnels compétents pour émettre un avis ? Sont-ils incapables de s7exprimer ? Ou… a t’on peur de ce qu’ils auraient à dire ? Pourquoi la censure ?

Nous avons déjà mis des liens d’entretiens dans la section commentaires de nos deux articles publiés “Ébola, tout pour le vaccin?” et “Crise ébola…”

Nous continuons avec la publication coup sur coup de deux articles intéressant. L’un intitulé “Le virus Ébola” publié par le Docteur en médecine Guy Kodzo Alovor en Septembre 2014 sur ls site Afrohistorama et le second qui est la traduction de l’anglais d’un article qui circule beaucoup sur la toile “L’immense arnaque de la pandémie ouest-africaine de la fièvre ébola”, publié par Globale Presse et repris par le journal libanais Al Manar.

Nous ne prenons pas spécifiquement position quant aux idées tenues dans ces articles et entretiens, mais nous pensons que certaines questions se doivent d’être posées. Cette “affaire ébola” est des plus douteuses tant il y a de choses inexpliquées, de maquillage évident d’information et d’apparents “malfonctionnements” de la sécurité sanitaire entourant la “pandémie”, impliquant les services sanitaires occidentaux.

Ces deux articles méritent lecture, attention et réflexion et doivent titiller notre vigilance. Il est devenu clair depuis bien longtemps (rappelons-nous seulement la fadaise de la “pandémie” du H1N1 d’il y a quelques années…) qu’on ne peut pas faire confiance aux gouvernements et aux états en matière de santé publique (ni pour quoi que ce soit d’autre du reste…) et ce à plus forte raison que depuis maintenant plusieurs décennies, les gouvernements occidentaux sont totalement sous la houlette et contrôlés par des entités commerciales transnationales dont les seuls buts sont le profit à tout prix et toujours plus de contrôle des populations et de pouvoir que cela implique. Le vieil adage “le pouvoir corrompt, le pouvoir absolu corrompt absolument” se prouve aux yeux du monde quotidiennement.

Une Réponse vers “Paroles africaines au sujet de la fièvre ébola”

  1. Toujours plus d’informations:

    Yahoo News: « La firme Tekmira Pharmaceuticals Corporation a reçu 1.5 million de dollars de Monsanto » (anglais)
    http://conscience-du-peuple.blogspot.com/2014/08/yahoo-news-la-firme-tekmira.html

    Le Liberian Dailey Observer, mardi dernier, a accusé le gouvernement américain d’avoir intentionnellement manipulé génétiquement le virus Ebola et du Sida dans des laboratoires de recherche sur le bioterrorisme. Le journal va même plus loin en disant que les Africains ont été délibérément infectés par des programmes de vaccination.

    Selon la nouvelle, le gouvernement américain, le Département de la Défense et des universités de recherche américaines se sont alliés pour tester des armes biologiques sur les nations africaines.

    L’article a été écrit par le Dr. Cyril E. Broderick, un ancien professeur de phytopathologie à l’Université du Collège de l’agriculture du Libéria et il a également enseigné en agriculture à l’Université du Delaware.

    Tiré à 30 000 exemplaires, le Daily Observer est principalement distribué dans la capitale libérienne de Monrovia et le présent article, en première page, est critiqué parce qu’il alimente la méfiance concernant les programmes de vaccination dans les communautés africaines de l’Ouest.

    Le Dr. Broderick cite plusieurs organisations qui participent à la mise en place de points d’essai sur les maladies émergentes, en particulier sur le virus Ebola et les vaccinations. Parmi elles, l’Institut de recherche médicale sur les maladies infectieuses de l’Armée américaine (USARIID) à Fort Detrick dans le Maryland, l’Université Tulane, y compris une subvention de 7 millions de dollars pour l’Institut nationale de la santé, le CDC, Médecins sans frontières, Tekmira, une société pharmaceutique canadienne et GlaxoSmithKline du Royaume-Uni.

    Broderick a dit que les dirigeants africains ont besoin de protéger leurs citoyens pour ne pas qu’ils deviennent des cobayes. Il a continué en disant: « . « Il est très inquiétant que le gouvernement américain ait exploité une fièvre hémorragique virale dans un laboratoire de recherche sur le bioterrorisme au Sierra Leone. Y en a t-il d’autres?  »

    Source:
    http://washington.cbslocal.com/2014/09/11/largest-liberian-newspaper-us-government-manufactured-ebola-aids-virus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.