Contourner pour enfin vivre !


« La force, même cachée, induit la résistance. »
(proverbe lakota)

Résistance 71

29 novembre 2020

« L’État est la négation de l’humanité. » (Michel Bakounine)

« Ne doutez jamais qu’un petit groupe de citoyens motivés et impliqués puisse changer le monde ; en fait, c’est la seule chose qui ne l’ait jamais fait ! » (Margaret Mead)

Il va être temps de comprendre que défiler dans les rues de France et de Navarre avec pour seuls slogans une volonté de réforme du système pour le rendre plus « vertueux » n’a jamais eu aucun sens et en a encore mois aujourd’hui devant la mise en place à marche forcée de la dictature technotronique oligarchique post-capitaliste.
La solution n’est pas dans les rues des grandes villes où les forces de répression de l’État marchandisé nous attendent pour une bataille rangée perdue d’avance, elle est chez nous, de là où nous sommes, dans nos villes, villages, quartiers, communes, lieux de travail. Elle est dans le contournement, dans notre organisation autonome, dans notre pouvoir de dire NON ! localement et de reprendre l’initiative décisionnaire en agissant ensemble dans la coopération et l’entraide, le boycott, hors institutions et dans la gouvernance populaire des communes se liguant afin de reléguer le vieux monde de l’abjection oppressive et de la pourriture exploiteuse au musée des horreurs et des erreurs de l’histoire humaine.
Arrêtons de suivre les canaux officiels de tout ce ramassis de syndicats, partis politiques, associations, asservis, soumis et qui n’existent que pour nous maintenir divisés pendant que la même fine équipe maintient le pouvoir séparé du corps social et se barre avec la caisse.
Le changement radical (à la racine) de la société ne surviendra pas des manifs’ encadrées par les cerbères du système (syndicats, partis et autre) ; il proviendra de notre remise en cause profonde de l’entité étatico-capitaliste mortifère même si moribonde. L’État et le capitalisme se meurent ?… Très bien, achevons-les en créant l’antidote à la soumission et à la mort. Car ne vous leurrez pas, défiler dans les rues de France ou d’ailleurs derrière des banderoles et des pancartes n’est que cela : de la soumission, de la soumission à une utopie réformiste qui ne peut qu’échouer, car il n’y a pas de solution au sein du système et ne saurait y en avoir. Par delà cette apparence, cette illusion de « résistance » au système, il n’y a que la soumission car jamais la croyance en ce dogme social en putréfaction n’est remise en cause. Il ne faut pas vouloir un « retrait de la loi sécurité globale » (jusqu’à la prochaine fois…), il faut vouloir qu’aucun système en place ne puisse avoir le pouvoir d’agir de la sorte. Pour ce faire, il faut absolument tout changer de fond en comble et aplatir la pyramide du pouvoir, qui ne peut être que coercitif sous cette forme, en rediluant ce pouvoir là où il est particulièrement soluble et non coercitif : dans le corps social lui-même.
Il n’y a pas d’autre solution que celle d’un changement radical (en profondeur, des racines mêmes de notre société humaine), un abandon, un lâcher prise de cette illusion démocratique que constituent l’État et la « république », tous deux garant du consensus du statu quo oligarchique de la maintenance du pouvoir séparé du corps social, et depuis quelque temps déjà également assujettis à la dictature du fétichisme marchand. Pour ce faire, il faut cesser d’obéir et reprendre notre destinée en main. Il est temps pour nous, peuples du monde, de devenir enfin politiquement adulte et cesser de dépendre de notre soumission à un système qui, à terme, ne fera que nous exterminer ; il a déjà commencé du reste.
Cessons de jouer ce jeu truqué depuis le départ !
Organisons-nous de là où nous sommes !
Boycottons les institutions !
Tout le pouvoir aux Communes des assemblées !
Épanouissons-nous dans l’exercice d’un pouvoir non coercitif…
Ancré dans la complémentarité de notre diversité !
Nous ne voulons pas survivre dans un monde rendu précaire et oppresseur pour le bénéfice du plus petit nombre, nous voulons vivre… enfin !

A bas les antagonismes ! A bas l’État ! A bas la marchandise ! A bas l’argent ! A bas le salariat !

Solidarité, Entraide, Fraternité, Paix et Amour

Tout le reste n’est que pisser dans un violon !

Dans l’esprit de Cheval Fou


Contourner-pour-enfin-vivre (format tract PDF)
Merci Jo !

= = =

Comprendre et transformer sa réalité, le texte:

Paulo Freire, « La pédagogie des opprimés »

+

4 textes modernes complémentaires pour mieux comprendre et agir:

Guerre_de_Classe_Contre-les-guerres-de-l’avoir-la-guerre-de-l’être

Francis_Cousin_Bref_Maniffeste_pour _un_Futur_Proche

Manifeste pour la Société des Sociétés

Pierre_Clastres_Anthropologie_Politique_et_Resolution_Aporie

A lire et diffuser:

Tract_Gilets_Jaunes_AnII_sauce_CoV19


État = oppression, mort
Société des sociétés = liberté, vie

28 Réponses vers “Contourner pour enfin vivre !”

  1. C’est tellement évident et pourtant tellement difficile à faire, et la première difficulté est le dialogue. Il est impossible aujourd’hui de parler avec les gens. Ils portent des masques(au sens figuré) et ne disent pas ce qu’ils pensent. Pas moyen de les ramener à la réalité et à la franchise, ils se cachent.
    C’est horrible, même si ceux qui voudraient bien être gentils avec moi, me jugent complotiste ou dérangé, avant même d’essayer de comprendre ce que je dis.
    Ils voient que les arguments sont forts mais refusent la difficulté d’intégrer dans leur logiciel les implications de ces vérités.
    C’est vraiment très compliqué.

    • oui on comprend bien, le but de toute façon n’est pas de convaincre tout le monde, c’est impossible bien entendu, même plus de 50% des gens c’est impossible. Il nous faut 10-15% de la population pour sortir suffisamment de gens de la dissonance cognitive pour aller de l’avant et pouvoir opérer ce changement profond qu’en fait tout le monde attend (à par les oligarques bien entendu…) et qui est de notre seul ressort et non pas de celui du bon vouloir des pitres des « hautes sphères pyramidales » du pouvoir en place, le visible… et l’invisible.
      C’est pas le moment de mollir, ne baisse pas les bras, on a besoin de toutes les forces vitales populaires.
      😉 😀

  2. […] Résistance71 – 29 novembre 2020 ► Il va être temps de comprendre que défiler dans les rues de France et de Navarre avec pour seuls slogans une volonté de réforme du système pour le rendre plus « vertueux » n’a jamais eu aucun sens et en a encore mois aujourd’hui devant la mise en place à marche forcée de la dictature technotronique oligarchique post-capitaliste. La solution n’est pas dans les rues des grandes villes où les forces de répression de l’État marchandisé nous attendent pour une bataille rangée perdue d’avance, elle est chez nous, de là où nous sommes, dans nos villes, villages, quartiers, communes, lieux de travail. Elle est dans le contournement, dans notre organisation autonome, dans notre pouvoir de dire NON !… […]

  3. Tenez, l’appel du 29 novembre du Dr. Pascal Sacré sur son FB à diffuser, sauvegarder (ché pas comment on fait) avant qu’il ne soit censuré comme il le dit lui même !

    https://fr-fr.facebook.com/pascal.sacre.35/videos/2850405315236561/

    • Je rappelle que le dernier médecin généraliste que j’aie vu le 12 novembre dernier a exigé que je mette mon masque HAUT sur le nez, sous peine de rester dehors !

      Comme je suis spasmophile et que le masque sur le nez, me met en condition de stress musculaire, provoquant des crises de tétanie = Je me suis barrée !

      Pas en courant vu que je n’ai plus de rotules !

      Mais à ce jour je suis à nouveau sans médecin traitant ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2020/11/13/in-vivo-nouvelle-attaque-dun-convidiot-mute-en-convidordure/

      Le gars était vert de rage que je refuse de me soumettre et il s’est pas privé pour me dire qu’il se battait au quotidien dans les EHPAD pour que tout le monde porte le masque au sur le nez !

      Je lui ai rappelé que la taille d’un virus est de 0.1µ et qu’on ne protège personne avec des masques de papier ! J’étais sur le pas de la porte, j’ai ôté mon masque pour respirer à l’air libre et à plein poumon…

      Jo

      • Bien vu !! Il est effarant de voir le nombre de médecins, scientifiques, qui refusent de voir plus loin que le bout de leur magazine médical ou autre (Lancet), prouvés payés et manipulés par des intérêts bien particuliers. Tous les toubibs n’en croquent pas, mais peu ont le temps et le volonté de chercher vraiment. Aussi il y a le sentiment de « sécurité », pas faire de vagues, garder le job… Une fois de plus : LA PEUR
        Cette peur du croquemitaine (quel qu’il soit) savamment entretenue par en haut.
        Temps de foutre toute cette merdasse par dessus bord… 😉

        • Oui et bien que n’étant pas sur la même ligne que Jovanovic (vous vous doutez pour quoi, car pour lui la solution est dans le coup d’État, et dans coup d’État, ben y’a État et on se retrouvera même heure même pomme dans moins de 10 ans…) il a des sources diverses et souvent de petits commerçants et le lundi tout est permis chez lui !

          Et on peut prendre le pouls et ça pulse fort ;

          • 😀 😀 « et mon cul sur la commode ! »

            • Ouais ça fait plaiz !

              Tenez, pendant ce temps, les ConVidORDURES passent la surmultipliée : Covid-19 : la Haute autorité de santé recommande de vacciner les résidents des Ehpad en priorité

              La HAS est aussi favorable à une vaccination volontaire et rappelle que prioriser est nécessaire pour diminuer les hospitalisations et les décès tout en préservant le système de santé.
              Source Le Figaro du jour, je vous la mets pas, ce serait lui faire de la pub !

              Alors qu’on sait maintenant, grâce à de simples recherches, que sur 600 000 résidants en EHPAD avec une moyenne d’âge proche de celle de l’espérance de vie, chaque année meurent 150 000 résidants, toutes causes confondues, soit 12500/mois ou encore 415/420 par jour !

              Voyez que l’analyse visionnaire de Zénon, dans son texte de mars 2020 « Reset » – Ou le coup de grâce de la Couronne à l’Humanité ?

              Page 7 : […] il s’agit aussi d’une offensive morale, visant à nous faire accepter comme la nouvelle norme sociale de laisser mourir les plus faibles. D’une sur-sollicitation émotionnelle, alimentée par des citoyens eux-mêmes, peu conscients du mécanisme de prédation à l’œuvre, et appelant à toujours plus de contrôle public au lieu d’agir selon leur propre sens de la responsabilité personnelle.

              A visé, encore une fois, dans le mille !

              Cliquer pour accéder à reset-ou-le-coup-de-grace-de-la-couronne-a-lhumanite-zenon-mars-2020-version-pdf-nov-20.pdf

        • Celle-ci est terrible, car la vague de suicides submerge tout sur son passage en ce moment…

          Alors même que les pompiers pyromanes, Véreu, MonSalo s’en sont ouvertement émus !!!

          • les eugénistes psychos aux manettes se frottent les mains… Si on veut les faire chier jusqu’au bout la consigne : « Restons en vie et mettons leur profond ! »
            De fait: se suicider aujourd’hui c’est être complice du système ! 😉
            Vive la vie vraie ! Résistance toujours !…

            • Hé hé vouiii ! Après tout nous sommes en Absurdistan, même Kafka n’y retrouverait pas ses cancrelats…

              Les dernières folies de ces derniers jours, m’a remis en mémoire ce texte publié par le blog « Survivre au chaos » et je suis loin d’être d’accord avec eux, mais ce récit fictionnel d’Élisabeth « Le Jour de Judas » tape dans le mille aussi avec le projet eugénisme de « Terre Saine » vendu par les Merdias aux Ordres ► http://survivreauchaos.blogspot.com/2020/08/le-jour-de-judas.html

              Tant de les CONTOURNER, hein ?
              Et sans tarder !
              JBL

    • On peut pousser ce raisonnement sur les vaccins : vous affirmez que vos vaccins sont efficaces (CoV19, maladie infectieuse contagieuse), donc si on laisse le choix aux gens de se faire piquer. Ceux qui le font ne peuvent pas dire et affirmer que ceux qui ne le font pas les mettent en danger puisque techniquement ils sont « immunisés » non ? Si les non vaccinés s’infectent entre eux, c’est leur choix, pour les non vaccinés de moins de 80 berges n’ayant pas de maladies de comortalité, il s’agira de traiter rapidement une « grippe pulmonaire ».
      Le fait de dire que ne pas se faire vacciner met les autres en danger est soit:
      1- un non sens qui doit être dénoncer et corriger…
      2- ce qui est plus grave : reconnaître intrinsèquement que les vaccins ne fonctionnent pas comme ils le devraient. En ce cas pourquoi vacciner si ce n’est pour.. vendre et faire du fric.
      Quand un argument « scientifique » peut être inclus dans ce genre de raisonnement de bons sens c’est que peut-être cet argument se doit d’être révisé. Merde…. ça mène au révisionnisme encore ?.. 😉 😀 😀

      • Oui ! D’accord à 1000% !
        Pour les masques, c’est l’argument massue du ConVidiot(e) de base !

        D’ailleurs, un couple qui tient une boulangerie pâtisserie à Uzès a décidé de rester fermés jusqu’au 4 janvier car ils ne portaient pas de masque et n’obligeait personne à le porter, laisser libre le choix du port ou pas !
        Et bien des zélateurs/délateurs/clients se sont plaints, certains ont appelé la gendarmerie et ont abreuvés d’injures ces gens via les réseaux sociaux, Tripavisor…

        Et c’est eux qui ont décidés de fermer tant que la mascarade durerait. Beaucoup prétendaient que c’était des égoïstes irresponsables parce qu’ils ne portaient pas de masque !

        https://france3-regions.francetvinfo.fr/occitanie/gard/nimes/gard-opposes-au-port-du-masque-gerants-boulangerie-uzes-decident-fermer-leurs-portes-1897510.html

        J’ai cherché à les joindre, car le « Vive la fougasse libre » m’a interpellée, mais je n’ai trouvé que le n° de la boulangerie et il y a un bandeau vocal informatif, on ne peut pas laisser de message. Cela se comprend vu le tombereau d’injures qu’ils ont subi.

        Je voulais faire un article en prenant appui sur cette décision qui les honorent et qui va dans le sens des dernières déclarations des Dr. Fouché, Sacré, Pavan…

        Je n’ai pas dit mon dernier mot !

        JBL

        • oui ce serait bien de les toucher et d’avoir leurs mots en direct. La connerie humaine est incommensurable mais pas générale ni généralisée fort heureusement. Nous savons que tous n’adhérerons pas à un nouveau paradigme évolutif politique dans un premier temps, mais cela n’est pas bien grave. Il tiendra aux acteurs de la nouvelle société de montrer et de gagner cœurs et esprits par leur modèle…

  4. Je me permets juste de rappeler que le Dr. Vincent PAVAN est lui aussi menacé et qu’il est convoqué le 3 décembre prochain, nous pouvons nous lever et l’aider car, tout comme le Dr. Pascal Sacré nous le rappelle, nous pouvons ainsi être du bon côté de l’histoire, soutenir le Dr. PAVAN c’est se lever, dire NON et s’y tenir ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2020/11/soutenons-le-dr-pavan-et-appelons-au-deconfinement-immediat.pdf

    JBL

  5. Alexandre Langlois le SG du syndicat Vigi de la police a démissionné. C’était la seule option honorable : celle d’arrêter d’acquiescer car même en dénonçant de l’intérieur on est toujours restreint et contraint. Aujourd’hui il est totalement libre de parler. Ils vont sans doute essayer d’acheter son silence contre peut-être une « carrière » politique s’il refuse, un « accident » est à craindre. Langlois doit rester sous les feux de la rampe et rendre public TOUT ce qu’il sait sur le fonctionnement interne de cette administration glauque, ce faisant il ralliera certains de ses collègues qui eux aussi en ont ras la casquette (le casque) de toutes ces turpitudes mais qui doivent continuer à faire bouillir la marmite… Le résultat sera une scission au sein des forces de « l’ordre » étatico-capitaliste ce qui sera un sérieux grain de sable (un pavé ?) dans les rouages de cette machine à broyer toute contestation.
    Sa démission ne doit-être que la première étape de quelque chose de plus grand, de toujours plus honorable : le démantèlement de la machine. En a t’il conscience ? Le fera t’il ? Peut-être Alexandre Langlois lira t’il ces lignes ?… Ta mission continue compagnon, servir le peuple, c’est aider à démanteler cette ignoble machine étatique. Il n’y a pas de solution au sein du système, n’y en a jamais eu et ne saurait y en avoir.

  6. les labos refusent de faire une assurance sur les vaccins
    tout en avouant que les vaccins ne stoppent pas la propagation (donc utilise ce prétexte pour vacciner tout le monde), mais disent que leurs vaccins c’est soit disant pour atténuer les symptômes du covid pour tout le monde, quand on sait qu’il y a 99% d’asymptomatique, on voit que cela sert à rien
    plus inquiétant ces vaccins tueront

    changer de système, ignorer le système c’est bien, mais que faire s’ils jouent Ramsès 2 et envoie leurs soldats arracher les individus de leurs chaumières, et les mettre dans des prisons sanitaires et bracelets électroniques émetteurs d’ondes cancérigènes 5G 24h/24 7j/7 impossible de l’enlever pour dormir émettant des bruits sonores après de faux tests bidons positifs?

    • L’organisation locale veut aussi dire la défense locale. 15% de la population adulte de la France ça fait environ 7 millions de personnes, c’est pas 10 cars de CRS et 3 estafettes de pandores qui y mettront un terme, mais pour ça il faut 15% de la population déterminée, organisée et inflexible…
      Quand les communes se mettront à fonctionner de manière autonome gérées par une bonne partie du peuple assemblé, l’effet boule de neige mènera rapidement à la fin de partie pour l’oligarchie, très rapidement des sceptiques rejoindront les mouvements populaires, la révolution sociale en marche baillera tout sur son passage. Imaginons les concepts organisationnels mis en place au Chiapas (sud-Mexique) par les Zapatistes dans des milliers de communes françaises… La vie, enfin !…
      😉

      • Il faudrait alors 15% de résistance dans chaque ville
        et qu’il soit tous regroupés au même endroit
        sinon cela ne marchera pas

        • Pour faire un ghetto ?… certainement pas ! Imagine une ville moyenne de 50 000 habitants, 15% représenterait environ 7500-8000 personnes réparties dans tous les secteurs d’activités commençant à fonctionner de manière autonome, certains secteurs s’y prêtant peut-être mieux que d’autres au début selon la ville, village et l’environnement. Il ne faut pas faire un ghetto mais ouvrir toutes les activités au participatif, l’idée est de prendre l’habitude de fonctionner ensemble, de prendre les décisions ensemble etc…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.