Communiqué du collectif Guerre de Classe sur l’arrestation d’Alain Soral et note de Résistance 71

 

 

A BAS TOUS LES ETATS !

A BAS TOUS LES MENSONGES DU  SPECTACLE MARCHAND !

A BAS TOUTES LES POLICES ET TOUTES LES JUSTICES DU CAPITAL !

A BAS TOUTE CENSURE !

Alain Soral a été dernièrement interpellé par la brigade de répression des pensées non-conformes…

Comme au temps des vastes répressions qui suivirent la Commune de Paris, les communistes maximalistes ne font pas le tri entre blanquistes, bakouninistes, internationalistes radicaux ou néo-proudhonistes…

Comme le disait Rosa Luxemburg, la liberté, c’est toujours la liberté de celui qui pense autrement…

C’est précisément parce que nos positions communistes radicales pour un monde sans argent ni Etat sont incompatibles avec celles d’Alain Soral qui veut refonder l’économie et la politique du salariat que nous nous devons de nous opposer – par tous moyens – à la dictature démocratique de la marchandise qui entend aujourd’hui le faire taire et qui demain essayera d’écraser le réveil du prolétariat lorsque ce dernier sortira de tous les mensonges du Coronavirus et de toutes les impostures idéologiques du gauchisme des progressions capitalistes…

C’est justement puisque nous voulons de véritables débats infiniment ouverts à tous et sur tout que nous entendons dénoncer et combattre les puissances de l’aliénation et de la domination qui, présentement, ont mis Alain Soral en garde à vue car nous savons qu’à l’avenir, ce seront les mêmes qui feront mitrailler le prolétariat insubordonné lorsque celui-ci engagera le combat de classe décisif contre la dictature démocratique de l’exploitation…

C’est pour cela que nous sommes donc solidaires d’Alain Soral contre le bannissement étatique qui le frappe, non pas parce que nous penserions à l’identique mais parce que nos pensées expriment expressément des continents historiques de nature complètement différente…

Un esprit enfermé dans le langage obligatoire du soliloque des vérités officielles du Capital est nécessairement incarcéré dans la prison schizophrénique du faux omni-présent…

CONTRE TOUTES LES CENSURES ETATIQUES DU CAMP DE CONCENTRATION CAPITALISTE, NOUS RAPPELLERONS TOUJOURS QUE POUR LES GREVISTES SAUVAGES DE L’EMANCIPATION HUMAINE, IL EST INTERDIT D’INTERDIRE… 

Source:

http://guerredeclasse.fr/2020/07/30/a-bas-toute-censure/

= = =

Note de Résistance 71 :

Nous sommes en accord avec ce communiqué de GDC et sur le commentaire d’opposition à Soral et en profitons pour y ajouter notre réflexion.
Nous pensons que l’action menée contre lui n’est qu’un symbole, l’oligarchie veut faire passer un message simple : si on s’attaque à un « ténor » de la contestation, les petits auront peur, voire seront terrifiés et lâcheront le morceau. La gouvernance par la terreur est toujours le choix de l’État, même s’il y a des degrés selon la conjoncture.
Soral n’est qu’un réformiste qui certes analyse juste, mais qui ne veut que réaménager toute la merde ambiante se voyant lui-même peut-être comme « l’homme providentiel »… Qui sait ?… Le seul danger qu’il représente pour le système est dans le nombre de ses suiveurs, pas dans ses/leurs idées qui n’ont rien de subversives puisque jamais il ne remet en cause la base du fonctionnement étatico-capitaliste. Lui et les « soraliens » ne sont qu’une autre catégorie de réformistes ne remettant en cause qu’une certaine méthodologie, pas le système qu’ils jugent valide et bon pour le service, patriotisme oblige. En cela, aucun changement radical à attendre d’eux et le système peut continuer à dormir sur ses deux oreilles.
« L’opération Soral » est une nouvelle PsyOp destinée à effrayer la contestation croissante, nul doute qu’elle aura ses effets dans les jours, semaines à venir, mais cela ne doit pas nous faire dévier du véritable combat, qui est celui de l’émancipation et d’un retour à la vie tout simplement, hors de tous diktats et supercheries de la dictature étatico-marchande.
Qu’on se le dise !

“Oui, il a été inventé là une mort pour les multitudes, une mort qui se vante d’être la vie: en vérité un fier service rendu à tous les prédicateurs de mort. J’appelle État le lieu où sont tous ceux qui boivent du poison, qu’ils soient bons ou méchants… État le lieu où le lent suicide de tous s’appelle… la vie.”

“Là où cesse l’État, c’est là que commence l’Homme, celui qui n’est pas superflu : là commence le chant de ce qui est nécessaire, la mélodie unique et irremplaçable. Là où cesse l’État — regardez donc mes frères ! Ne les voyez-vous pas, l’arc-en-ciel et les ponts du surhumain ?”

~ Friedrich Nietzsche, “De la nouvelle idole” ~

“La vaste majorité des humains est déconnecté de la terre et de ses produits, de la terre et des moyens de production, de travail. Ils vivent dans la pauvreté et l’insécurité. […] L’État existe afin de créer l’ordre et la possibilité de continuer à vivre au sein de tout ce non-sens dénué d’esprit (Geist), de la confusion, de l’austérité et de la dégénérescence. L’État avec ses écoles, ses églises, ses tribunaux, ses prisons, ses bagnes, l’État avec son armée et sa police, ses soldats, ses hauts-fonctionnaires et ses prostituées. Là où il n’y a aucun esprit et aucune compulsion interne, il y a forcément une force externe, une régimentation, un État. Là où il y a un esprit, il y a société. La forme dénuée d’esprit engendre l’État, L’État est le remplaçant de l’esprit.”
~ Gustav Landauer ~

« La machine de l’État est oppressive par sa nature même, ses rouages ne peuvent fonctionner sans broyer les citoyens, aucune bonne volonté ne peut en faire un instrument du bien public ; on ne peut l’empêcher d’opprimer qu’en le brisant. »
~ Simone Weil ~


Si tu ne sais pas où tu vas, arrête-toi,
retourne-toi et regarde d’où tu viens.
~ proverbe africain ~

19 Réponses vers “Communiqué du collectif Guerre de Classe sur l’arrestation d’Alain Soral et note de Résistance 71”

  1. « Lorsque les nazis sont venus chercher les communistes,
    je n’ai rien dit,
    je n’étais pas communiste.

    Lorsqu’ils ont enfermé les sociaux-démocrates,
    je n’ai rien dit,
    je n’étais pas social-démocrate.

    Lorsqu’ils sont venus chercher les syndicalistes,
    je n’ai rien dit,
    je n’étais pas syndicaliste.

    Lorsqu’ils sont venus chercher les juifs,
    je n’ai rien dit,
    je n’étais pas juif.

    Lorsqu’ils sont venus me chercher,
    il ne restait plus personne
    pour protester. »

    Poème de Martin Niemöller écrit en 1942

    =*=

    Ce même poème revu par Bertold Brecht ;

    […]

    Quand ils sont venus chercher les catholiques,
    je n’ai rien dit.
    je n’étais pas catholique
    Et, puis ils sont venus me chercher.
    Et il ne restait plus personne pour protester.

    =*=

    Poème revu par Jojo ce 30 juillet 2020 :

    Lorsqu’ils sont venus chercher Alain Soral,

    Je n’ai rien dit,

    Je n’étais pas Soralienne, et loin s’en faut.

    Puis ils sont venus me chercher.

    Et il ne restait absolument plus personne pour protester…

    =*=
    Donc oui, ouvrons-la, c’est le moment, il n’est plus que temps.

    La police aux ordres de Macron, le cyborg, et son monde vient de sonner le départ, si nous ne voulons pas être raflés et embarqués dans des trains en direction de la Camarde, il est temps de se lever, tels des lions, en nombre invincible.

    Nous sommes nombreux et ils sont peu…

    JBL1960

  2. surtout rester calme et ne pas oublier d’acheter une arme !
    lui, Soral, il n’a même pas tirer un coup de feu !

    • l’heure n’est pas aux armes mais à la réflexion, au rejet et à la solidarité, l’action collective concertée au niveau des communes, ceci constitue le ciment du collectif. Il y a énormément de choses à faire ensemble sans avoir besoin d’armes, le nombre est l’arme ultime, plus on est divisé (et ils dépensent des milliards, partout, pour nous maintenir divisés et ça marche jusque maintenant…), plus on devra se défendre individuellement ou par petits groupes, ce qui fait automatiquement le jeu de l’État, pas spécifiquement de l’état français, mais de l’État en général… 😉 qui réprime tranquillement les « poches » de résistance éparpillées et déconnectées.
      On joue aux Échecs, pas au « paintball »… 😉

  3. […] À lire la NOTE DE R71 de ce jour, dans :  Communiqué du collectif Guerre de Classe sur l’arrestation d’Alain Soral et note de Résistance… […]

  4. Voilà pourquoi ça urge, car en même temps : Coronavirus : Olivier Véran recommande le port du masque à l’extérieur quand il y a du monde ► https://www.sudouest.fr/2020/07/29/coronavirus-olivier-veran-recommande-le-port-du-masque-a-l-exterieur-quand-il-y-a-du-monde-7701875-710.php

    Prochaine étape = on abat sur place les réfractaires, dissidents, simples opposants ?

    Càd = Vous, moi, et donc c’est sûr qu’il n’y aurait plus personne pour protester…

    Jo

    • C’est pour cela que la résistance doit être collective et organisée, au-delà de tous les clivages factices induits par un système toujours plus à la dérive.
      A bas l’etat, a bas la marchandise, à bas l’argent, à bas le salariat !
      Il n’y a pas de solution au sein du système et ne saurait y en avoir…
      Vive la Commune des communes, la société des sociétés pour une humanité enfin émancipée !
      Tout le reste n’est que pisser dans un violon !
      😉

      • Oui, je suis parfaitement d’accord avec vous, vous le savez.

        Par ailleurs, je pense que c’est le signal.
        Comme dans le film I comme Icare, je n’en démords pas, du en même temps Macronien, le Jupiter machiavélique qui se veut le maitre des horloges.

        On embastille Soral, et en même temps Véran « conseille » le port du masque en extérieur, et par cette chaleur, bon courage, sincèrement, à ceux qui se soumettent par peur de se faire gicler de leur taf ou par peur de la prune.

        Mais celui qui se veut le maitre du temps, oublie le facteur X, ce peut être notre signal à nous aussi = notre moment Zéro, le signal que nous n’accepterons plus rien, à partir d’aujourd’hui 30 juillet 2020.

        C’est le moment où nos verrous pètent un à un, les uns après les autres, parce qu’avec cette chaleur étouffante, nous obliger à porter une muselière est totalement criminel et le moment où peut triompher l’organique !

        Puisque nous mourrons tous, c’est une certitude, libérons-nous debout, sans masque et bien sûr, sans arme, ni haine, ni violence puisqu’il suffit de dire NON…

        JBL

        • oui, dire NON ! en masse et les chaînes tombent, ils ne pourront absolument rien y faire…
          NON + BOYCOTT = fin de partie pour l’oligarchie et le système …
          Sans armes, ni haine, ni violence… à la Spaggiari… 😉

          • Exactement…

            Comme l’avait dit Canto, qui s’était fait latter par tout le monde et dont l’image avec cette phrase, a été supprimée par Gogole : S’il y a 20 millions de gens qui retirent leur argent (en même temps), le système s’écroule (…). La révolution se fait par les banques. Pas d’armes, pas de sang, rien du tout, à la Spaggiari…

            Les médias, les politiques, les banques, les trolls du système ont fait campagne contre cet appel… Bien sûr, il y en eut même pour ce moquer et pour dire, ben alors Canto, t’as retirer ton argent de la banque ?

            Ben non Dukon, lui tout seul, il va lui en toucher une sans faire bouger l’autre au système.

            20 millions, au moins et tous ensemble on t’as dit !

            • oui on se rappelle de cet épisode Canto… Il a raison sur la méthodologie. Mais les « bank runs » sont impossibles maintenant, les banques s’en sont prémunies…

  5. même si vous n’êtes pas d’accord avec le fond (ce qu’il défend comme projet politique) et la forme (sa façon de dire les choses),

    c’est bien sympa de votre part de déclarer votre soutien, même s’il ne vous connait pas, même si cela ne change rien.

    indeed, au delà du scandale de l’arrestation style Amérique Latine ou autre dictature Arabe, le motif annoncé publiquement est grave:

    atteinte à la sûreté de l’État. (!!)

    mis à part les gilets jaunes, cela doit faire depuis 1954-1962 et les événements d’Algérie que l’État n’était pas en guerre ouverte contre des individus ciblés médiatiquement?

    • Oui ce que dit GDC et ce que nous disons en sus est pour nous, le B-A BA du bon sens.
      Oui, l’étau se resserre parce que l’oligarchie, partout, pas seulement en France a compris depuis un moment que le temps ne joue plus pour elle. Elle est en train découvert et elle flippe. Elle commet(ira) immanquablement des erreurs qui lui seront fatales à terme.
      La France est toujours à la pointe la dictature qui ne dit pas son nom. Cela nous ramène effectivement à la « bataille d’Alger » de 1957, la torture et les « corvées de bois ». Relire « La question » de Henri Alleg…
      Suite à cela, les généraux comme aussaresse and co se sont retrouvés instructeurs à « l’École des Amériques », centre du Pentagone qui a formé les cadres de la torture de l’opération Condor en Amérique du Sud. La France était LA grande spécialiste mondiale de la « contre-insurrection ».
      AS a été relâché… jusqu’à la prochaine fois.
      L’oligarchie en charge du système est aux abois, la répression va se durcir, jusqu’à ce que les peuples reprennent la main et mènent la contre-contre-révolution vers la société des sociétés, seul salut pour une humanité émancipée.
      Fraternellement

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :