Mise à jour sur le massacre d’Orlando et l’implication de la CIA…

Résistance 71

 

14 juin 2016

 

Précédemment: « Orlando, anatomie d’un massacre »

 

Voici quelques informations supplémentaires au sujet du massacre attentat faux-drapeau (note de précision: attentat réel, imputé à un terroriste se revendiquant d’une entité politico-religieuse contrôlée par les services de renseignement occidentaux) ayant eu lieu dans une boîte de nuit LGBT d’Orlando en Floride:

L’auteur du flinguage de masse, Omar Mateen, travaillait pour une grosses boîte de sécurité américaine du nom de G4S (Group 4 Securicor), qui en fouillant un peu se révèle être le nouveau nom de la nébuleuse de la corporation Wackenhut (fondée par l’ex-agent du FBI Russell Wackenhut), devenue depuis les années 1960 la plus grosse boîte de sécurité au monde. Tout comme l’entreprise mercenaire Blackwater qui changea de nom au fil de ses turpitudes et crimes révélés en Irak pour devenir successivement Xe puis Academi, Wackenhut est devenue G4S.

Il est notoire dans le monde de la “sécurité”, que si vous avez besoin d’un “sale boulot” à faire… Appelez Wackenhut…

Voici quelques anciens membres du bureau directeur de l’entreprise, ce qui se lit comme un véritable Who’s who de la sécurité pour mafia mondialiste cartélisée:

  • Clarence Kelley, ex-directeur du FBI
  • Frank Carlucci, ex-ministre de la défense yankee et ex-directeur adjoint de la CIA
  • Général Joseph Carroll, ex-directeur de la Defense Intelligence Agency ou renseignement militaire américain
  • James J. Rowley, ex-directeur des Services Secrets (SS) yankee
  • Amiral Robert Inman, ex-directeur adjoint de la CIA
  • William Casey, qui fut le conseiller juridique de l’entreprise avant de devenir directeur de la CIA sous Ronald Reagan. William Casey est au cœur de la création et de la continuité d’Al Qaïda et de son contrôle, il fut un haut-fonctionnaire clef responsable de la sinistre affaire du traffic d’armes et de fric “Iran-Contra” sous le gouvernement Reagan.

Donc, Omar Mateen, le fingueur d’Orlando, travaillait pour cette boîte de sécurité (mercenaire) connue depuis des lustres pour faire le “sale boulot” de la CIA et du FBI lorsque nécessaire…

Faut-il faire vraiment en plus faire un dessin ?

20 Réponses to “Mise à jour sur le massacre d’Orlando et l’implication de la CIA…”

  1. Euh ! J’crois que là, ça va être compliqué pour eux de nous faire avaler le story telling !
    Tenez, sur wikistrike de ce matin, déjà on pouvait lire cela ;
    « Ce qui est encore plus troublant c’est que cet agent de sécurité a été interrogé a au moins 3 reprises par le FBI pour des supposés liens avec le terrorisme mais à chaque fois, l’affaire a été classé sans suite (alors même que l’un des interrogatoires le reliait à un terroriste notoire qui s’est ultérieurement fait sauter en Syrie). Mateen était donc sous surveillance du FBI ces dernières années, pourtant ses habilitations de sécurité et son autorisation de port d’arme n’ont jamais été révoquées. Il a d’ailleurs acheté les armes dont il s’est servi pour la fusillade parfaitement légalement aux Etats-Unis. Comment une telle chose est-elle concevable au pays de Big Brother alors que l’homme était déjà connu du FBI ? »

    Mais le plus troublant c’est ça ; « Enfin, cette entrevue d’un témoin de la fusillade est particulièrement suspecte. Celui-ci affirme que quelqu’un maintenait la porte de la boite de nuit fermée depuis l’extérieur pendant la fusillade et c’est à ce moment que l’entrevue est mystérieusement coupée. Cela tend à prouver qu’il n’a pas agit seul. Pourtant, cela ne ressort nul part dans le récit officiel. Qui est donc ce mystérieux complice ? »

    Voilà, c’est confirmé, y nous prennent pour des cons sans cervelle juste bon à coller leur bulletin dans les urnes pour prétendre que nous sommes en démocratie.

    Et donc, il est temps de dire non, non ?

    https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/06/12/nattendons-plus/

    JBL1960

  2. Lu en commentaire sur LME ce lien = http://www.panamza.com/130616-orlando-g4s/ Peut-on y croire, vraiment ?

    • Hmmm possible mais y a d’autres moyens de ramener une entreprise dans le « chemin sioniste », en plus c’est le genre d’entreprise qui doit avoir un paquet de dossiers sur un paquet de gens et de pays… G4S, c’est Wackenhut security, si G4S est ce qu’elle est c’est à cause de Wackenhut et non pas l’inverse… C’est du lourd et du sioniste de longue date, règlement de compte interne ? possible, mais c’est pas le moment pour eux… bizarre…

      • C’est questionnant pour le moins oui… Je me méfie toujours un peu avec Panamza car c’est très tranché et parfois, ça demande un peu plus de retenue. Mais ce gars abat du boulot ça on ne peut le lui retirer.

  3. perret aline Says:

    Bjr, quelle est cette interview qui dit que la porte était maintenue fermée pendant la fusillade? et qu’il n’a pas agit seul? Merci. Aline.

  4. […] de fumée ; En eaux […]

  5. Tout cela m’aura inspirée cette analyse avec en préambule un poème de Zénon L’aîlé et l’article de Joe Quinn via Sott.net = https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/06/14/bas-les-masques/
    JBL1960

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s