Voyage personnel au fin fond du terrier du lapin blanc du 11 septembre avec Gordon Duff (New Eastern Outlook, Veterans Today)

Gordon Duff raconte pas mal de conneries au sujet du COVID et des soi-disant vaccins, injections OGM depuis un moment, mais sur les affaires d’état profond, de renseignement et du 11 septembre, il est des plus pointus…
Un article comme celui que nous avons traduit ci-dessous ne passerait pas / plus en France, il y aborde à un moment donné la question qui “tue” ces derniers temps : “Qui ?”, “qui ?” est derrière toutes les turpitudes géopolitiques et guerres planétaires et il y répond en toute franchise et connaissance. Pourquoi Duff n’a t’il pas encore fait la connexion entre le 11 septembre, la fausse guerre contre le terrorisme, leurs commanditaires et toute cette affaire fabriquée et manipulée de toute pièce du COVID19 alors que ce sont les mêmes oligarques aux manettes ? En mars 2020, VT et Duff publient un article que nous avons traduit et publié (voir ici), montrant que le SRAS-CoV-2 responsable de la COVID19 a été créé dans un laboratoire de l’université de Caroline du Nord entre 2006 et 2015 avant d’être récupéré et conditionné en arme biologique par le Pentagone et quelques mois plus tard, il soutient cette arnaque criminelle totale de la “vaccination généralisée” sous injection OGM mortifère ? Qui croit-il a travaillé à ces “vaccins”, injections OGM ? Alors sa femme est infirmière, y a t’il eu des pressions ? possible, probable. Cependant, Duff nous montre encore de quoi il est capable dans l’article ci-dessous. Il y a à boire et à manger chez VT, on le sait, il faut faire le tri. Nous ne pensons pas nous tromper… et faisons le tri attendu. La question demeure néanmoins : pourquoi Duff et sa femme divulguent-ils et soutiennent la propagande pro-injection OGM anti-COVID ? Mystère…
~ Résistance 71 ~

Notre page : « Au sujet d’un 11 septembre nucléaire »

jeuechecs_fondnoir

NEO : Un voyage personnel au fin fond du terrier du lapin blanc du 11 septembre

Gordon Duff

12 septembre 2021

Publié sur New Eastern Outlook (NEO), journal de l’académie des sciences russe depuis 1816

Source:
https://www.veteranstoday.com/2021/09/12/neo-9-11-a-personal-journey-down-the-rabbit-hole/

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

Nous nous rappelons tous de cette journée du 11 septembre 2001, comme nous nous rappelons de bien d’autres jours marquants, comme le désastre de la navette spatiale Challenger, les assassinats des Kennedy et pour moi, la chute de Saïgon.

En ce qui me concerne, le 11 septembre 2001 fut le commencement d’un tout nouveau voyage. J’avais essayé quelques années auparavant de changer ma carrière de ces affaires de défenses et de renseignement vers le monde sain, réel avec des gens réels. Le boulot dans le système de la défense et du renseignement n’a que très peu à voir avec le réel, cela implique plateforme sur plateforme de mensonges et d’affabulations. Toute l’affaire est une illusion ; les espions, les guerres, le terrorisme, tout le monde multi-polaire n’est que pur théâtre.

Faisons un retour en arrière en ce jour fatidique. Cela commença avec des avions détournés. Il y a eu des détournements d’avions depuis des décennies, mais il y a aussi eu des efforts pour y mettre (techniquement) fin. Des marshals de l’air furent mis dans les vols pour rassurer le public, mais bien d’autres choses furent également entreprises, incluant des procédures d’”abattage des avions en vol” de tout appareil survolant les Etats-Unis et l’Amérique du Nord et ayant été pris sous contrôle terroriste.

Cette décision fut prise et mise en place il y a bien des années fondée sur un scénario à la “Black Sunday” d’un avion s’écrasant sur la finale Super Bowl de football américain ou cible similaire, tuant 100 000 personnes.

Les Etats-Unis maintiennent des avions supersoniques en état d’alerte permanente sur les aérodromes militaires un peu partout sur le territoire national, avions qui peuvent selon leur lieu de décollage atteindre un avion détourné, en vitesse supersonique, où que ce soit dans le ciel américain en quelques minutes et il n’y a aucune échappatoire pour que le ou les appareils détournés ne soient abattus. C’est pourquoi le 11 septembre n’est pas ancré dans le réel. Puis il y a cette autre petite chose technologique appelée le “fly by wire” ou télécommande des avions à distance. Ceci est en fait une procédure de prise en charge électronique externe des commandes de tout appareil commercial volant. Ceci fait partie du système de contrôle de la gestion motrice, qui permet de faire atterrir les avions de manière télécommandée en cas de besoin. Ce système est géré à distance par la CIA. Des communications satellites peuvent prendre en compte les systèmes de vol des appareils et permettre l’atterrissage contrôlé de tout appareil technologiquement pourvu. Le vol MH370 avait un de ces systèmes tout comme les autres appareils “détournés” en ce 11 septembre 2001. Tous les personnels militaires et du renseignement savent cela. Partout dans le monde. On se demande bien pourquoi ceci ne fut jamais mentionné ?

Puis le Pentagone et cette idée qu’il y ait eu un avion de ligne commercial volant juste au dessus de la rivière Potomac à quelques 750 km/h. Problème ici : sous les 25 000 pieds ou 7500m, tout avion avec des ailes remplis de carburant, comme celles d’un avion de ligne commerciale, tomberait en morceaux. Tous les avions ayant participé aux attentats du 11 septembre ont violé les lois de la physique.

Ils ne peuvent pas voler si vite et si bas et s’ils le pouvaient, les surfaces de contrôle auraient été mise hors service ce qui veut dire que les avions se seraient simplement écrasés au sol, hors de contrôle.

Bien sûr, je sais tout cela grâce à de vieux amis, pilotes de longue date, dont un pilote de ligne aujourd’hui chef de la sécurité d’une compagne aérienne importante. Deux de mes amis proches sont des ingénieurs chez Boeing.

Puis un groupe d’architectes et d’ingénieurs ont affirmé que même des avions volant à des vitesses incroyables percutant les tours n’auraient pas pu endommager sérieusement les bâtiments, plus de cent d’entre eux, des personnes hautement qualifiées.

911_nuke
atomisation de la structure d’acier… effarant !

Mais ensuite, même eux ont commencé à donner des solutions bien étranges affirmant que les démolitions furent le fait pour certains d’armes à énergie dirigée qui n’existent pas ou pour d’autres d’une poudre de (nano)thermite. Leur point le plus important étant que le WTC7, la 3ème tour effondrée qui ne fut pas touchée par un avion et n’était que très peu endommagée, s’effondra à son tour. Leurs autres affirmations, comme celle de la poudre de thermite ne sont pas seulement improbables, elles sont tout simplement fausses. Il y a toujours le problème du “mais comment ont-ils fait ?” qui montre que l’hypothèse ne peut être correcte.

Alors que tout ceci se passe, de manière prévisible, le monde est immergé dans la guerre. Les Etats-Unis ont mis en place des prisons secrètes et un gros programme d’enlèvement et de torture de “suspects de terrorisme” voit le jour. (NdT: Dans cette sombre histoire, le programme de rendition de la CIA a utilisé des services par procuration pour effectuer la sale besogne de séquestration et de torture de “suspects de terrorisme”, ces pays ont participé à ce programme et ont torturé essentiellement des innocents enlevés contre des sommes d’argent : les pays baltes, la Pologne, le Kosovo, la Syrie, la Thaïlande et certains pays d’Amérique centrale et du Sud…)

Pour ceux travaillant dans la sphère de la défense et du renseignement, la guerre mondiale contre le terrorisme a mené tout le monde vers un effort unique, non pas celui de battre le terrorisme mais plutôt de faire la queue pour engranger une portion des milliards de dollars dépensés pour quiconque voulant bien rejoindre ce cirque de folie furieuse, à savoir une guerre contre un terrorisme imaginaire. (NdT: ou plutôt, un terrorisme contrôlé par ceux-là même qui paient pour le “combattre”, la sempiternelle histoire du pompier pyromane toujours recommencée…)

Voyez-vous, certains d’entre nous étaient dans le système au moment de la guerre en Afghanistan qui commença il y a bien des années. Les Etats-Unis alors aidés par le Pakistan, créèrent des groupes terroristes pour renverser le gouvernement pro-soviétique de Kaboul et entrer en guerre par procuration contre l’URSS.

Presque dans le même temps, les Etats-Unis mirent aussi en place une capacité similaire, secrètement hébergée en Libye, pour mener une guerre terroriste en Europe au cas où l’URSS mènerait une offensive réussie et une invasion contre l’Europe occidentale. Cet effort particulier fut appelé “L’opération Gladio” (NdT: l’armée “Stay Behind” de l’OTAN), qui vit alors l’armement de groupes terroristes qui reçurent une formation d’artificiers poseurs de bombe et furent mis au frais en cas de nécessité.

Ceux-ci sortirent de la glacière où ils avaient été mis. Ils avaient pour noms “Septembre Noir”, “Les Brigades Rouges”, ainsi que d’autres organisations crées par la CIA comme Al Qaïda et plus tard l’EIIL / Daesh.

Durant les 20 années qui suivirent, ils kidnappèrent, posèrent des bombes et terrorisèrent l’Europe. Ils firent de même en Amérique Centrale et du Sud. Ceci nous ramène aux questions habituelles : Pourquoi les Etats-Unis feraient-ils cela ? Quelles capacités rendent tout ceci possible ? Ce genre d’opération ou série d’opérations demanderaient une très grande corruption au sein à la fois de l’armée et du renseignement.

Ce qui est évident est que quel que soit le niveau de corruption et de mauvaise gestion des Etats-Unis dans le passé, et la guerre du Vietnam est la preuve d’une corruption massive et de contrôle du gouvernement par ceux qui profitent grassement des guerres, ce cas de figure est pire.

A un moment donné, la presse stoppa de soutenir la guerre du Vietnam et, alors que des anciens combattants activistes, groupe que je rejoignit à mon retour de la guerre, commencèrent à mener les manifestations de rues contre la guerre, et celle-ci fut exposée au grand jour pour ce qu’elle était. Alors qu’y a t’il de changé ? Pourquoi n’y a t’il plus de manifestations dans les rues ? Pourquoi n’y a t’il plus de presse indépendante ? Où est donc partie la “gauche” américaine ?

Il est facile de répondre à cette dernière question. C’est Benjamin Netanyahou qui nous a dit que les attentats du 11 septembre étaient très bon pour Israël. Et bien, les juifs américains, avec quelques 1 million d’entre eux disposant d’un passeport israélien, constituent la “gauche” américaine.

Ce qui s’est passé en Amérique est qu’après la présidence Reagan, le dernier américain suffisamment fort pour tenir tête à Israël, chaque président depuis lors a dû rendre des comptes aux milliardaires qui contrôlent les deux partis politiques aux Etats-Unis, des milliardaires qui sont dans la plupart des cas, également des citoyens israéliens.

S’opposer à la volonté de ces milliardaires et aux organisations qu’ils gèrent, Google, Facebook, Wikipedia ainsi que le Congrès des Etats-Unis, la Cour Suprême, n’oublions pas non plus qu’ils gèrent la bourse, n’est que suicide.

Voyez-vous, ils contrôlent aussi la presse, ils en sont propriétaires et ceci n’est en rien une supputation, ce sont des faits avérés et vérifiables.

Ainsi donc, quiconque s’oppose à l’islamophobie ou à la russophobie ou qui remet en question qui gère vraiment les groupes terroristes comme l’EIIL / Daesh ou ceux qui ont vraiment mis en place les attentats du 11 septembre 2001, sera accusé systématiquement d’antisémitisme.

Personne ne peut survivre politiquement à ce genre de campagne de diffamation. Demandez à Jeremy Corbyn ce qu’il en pense.

Conclusion

Depuis 20 ans, le réalité même a été attaquée. Nous avons une dualité mondiale, les ignorants et ceux qui se font “mener” contre ceux qui comprennent mais choisissent de rester silencieux et de survivre.

Des avions ne peuvent pas faire s’effondrer des bâtiments constitués de larges poutres en acier.

L’acier ne fond pas des suites de la combustion de kérosène et d’ethylene glycol, ni de feux de kérosène, de carburant d’avions.

On ne peut pas détourner un avion aux Etats-Unis, il serait soit abattu en l’air ou, depuis les années 1990, il serait simplement amené au sol gentiment par contrôle robotisé.

On voit ces choses à la télé tout le temps et ce n’est pas nouveau. Si une voiture Tesla robotisée peut traverser New York aux heures de pointes sans problème, un avion de ligne commercial peut être amené au sol en utilisant la télécommande “fly by wire”, qui existe depuis… “toujours” en tout cas depuis un bon moment.

De Wikipedia:

Les surfaces de contrôle servo-commandées furent en premier lieu testés dans les années 1930 sur un Tupolev soviétique ANT-20. Les connexions mécanico-hydrauliques furent remplacés par des câbles et des commandes servo-électriques. En 1941, un ingénieur de Siemens, Karl Otto Altvater, développa et testa le tout premier système de “fly-by-wire” pour l’avion Heinkel He-111, qui voyait l’avion totalement contrôlé par des impulsions électroniques.

En 1934, Karl Otto Altvater breveta un système électronique automatique qui “allumait” l’avion lorsqu’il était proche du sol.

Le premier engin équipé du système fly-by-wire purement électronique sans aucun support ou soutien mécanique ni hydraulique fut le Véhicule d’Entraînement à l’Alunissage Apollo qui vola en 1968.

Le premier appareil non expérimental qui fut conçu et vola en 1958 avec le système de contrôle électronique fly-by-wire fut le Avro Canada CF-105 Arrow, ce qui ne se reproduisit plus sur un avion de production en série jusqu’au Concorde en 1969, qui devint le tout premier avion de ligne capable de voler avec le système fly-by-wire.

[…]

Aujourd’hui, la dernière fausse controverse est au sujet du rôle de l’Arabie Saoudite dans le financement et l’organisation des attentats du 11 septembre. Ceci, bien entendu, est une imposture tout aussi fondée sur la fausse croyance que la famille royale saoudienne, qui est “L’Arabie Saoudite”, soit “l’ennemi de sang” d’Israël.

Depuis toutes ces années, l’association, le partenariat entre les deux pays est ouvert et ne se cache même plus, ce par exemple dans leur alliance contre la Syrie, contre l’Irak, contre le Liban, tout ceci est factuel depuis bien longtemps, bien que non “histoire officielle”. (NdT: Des pilotes israéliens font des missions contre le Yémen aux commandes de F-16 saoudiens. Les armes nucléaires tactiques qui ont été utilisées au Yémen ont été larguées par des avions saoudiens pilotés par des Israéliens…)

Lorsqu’on retourne dans le temps, sachant ce que nous savons, regardant les vidéos des avions volant à 700km/h près du niveau de la mer et les explosions massives qui ont fait s’effondrer les trois tours du WTC de New York, l’effroi que certains d’entre nous ont ressenti ce jour là ne fut pas au sujet de ceux qui périrent.

Non, ce fut au sujet de ceux qui allaient mourir, peut-être même par millions et cet assaut sur l’ordre mondial, les droits de l’Homme et la raison elle-même, qui allait s’ensuivre.

= = =

Il n’y a pas de solution au sein du système, n’y en a jamais eu et ne saurait y en avoir ! (Résistance 71)

Comprendre et transformer sa réalité, le texte:

Paulo Freire, « La pédagogie des opprimés »

+

4 textes modernes complémentaires pour mieux comprendre et agir:

Guerre_de_Classe_Contre-les-guerres-de-l’avoir-la-guerre-de-l’être

Francis_Cousin_Bref_Maniffeste_pour _un_Futur_Proche

Manifeste pour la Société des Sociétés

Pierre_Clastres_Anthropologie_Politique_et_Resolution_Aporie

sionismepyromane

gladio1

6 Réponses vers “Voyage personnel au fin fond du terrier du lapin blanc du 11 septembre avec Gordon Duff (New Eastern Outlook, Veterans Today)”

  1. marsoin scarabée Says:

    Leurs autres affirmations, comme celle de la poudre de thermite ne sont pas seulement improbables, elles sont tout simplement fausses
    si ce n’est pas de la thermite alors c’est quoi ??

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :