Défense de la cabane des Gilets Jaunes de Commercy contre le pouvoir institutionnel coercitif

RASSEMBLONS NOUS POUR DÉFENDRE LA CABANE DES GILETS JAUNES DE COMMERCY SAMEDI 2 FÉVRIER À 14H

Le Maire de Commercy dit : « Ce ne sont pas les commerciens qui décident! »

Voilà les paroles prononcées lundi 28 janvier par Jérôme Lefevre, le « premier magistrat » de notre commune !  Alors que nous, gilets jaunes de Commercy, lui avons simplement proposé d’organiser une grande assemblée avec les habitants pour savoir s’il fallait détruire ou garder notre cabane solidaire installée Place Charles de Gaulle depuis deux mois ! 

Mais le Maire nous a annoncé que nous étions désormais « « hors la loi » » pour « occupation illégale du domaine public » et que nous devions démonter notre cabane. Sinon celle-ci serait détruite sur ses ordres mercredi 30 ou jeudi 31 au plus tard. Il a prétendu qu’elle gênait les commerciens. Et quand on a proposé de consulter les habitants à ce sujet, il a montré son vrai visage : c’est moi qui décide et l’opinion des habitants n’y changera rien.

Que voilà de la belle démocratie !

Dans ces conditions, nous refusons de détruire ce « chalet de la solidarité ». Nous l’avons construit sur la place dés le début du mouvement des gilets jaunes justement pour ne pas gêner la circulation des commerciens. C’est un symbole local de la lutte contre les injustices mais aussi de la solidarité retrouvée. Nous avons eu beau expliquer que de nombreuses personnes de Commercy et environs y viennent régulièrement pour y trouver écoute, échange et entraide, rien n’y a fait. Le Maire a maintenu sa décision.

Alors que les gilets jaunes de Commercy et leur cabane sont désormais connus dans toute la France, montrés en exemple pour leur volonté constructive de démocratie, d’échange, de réflexion.

Alors que des délégués des gilets jaunes de 75 villes et rond-points de France ont participé samedi 26 janvier, à une grande rencontre nationale organisée par les gilets jaunes de Commercy, qui a fait la Une de nombreux médias,

Alors que notre seul but est de nous battre pour une meilleure société plus solidaire pour tous et pour nos enfants,

La seule réponse de l’autorité locale, c’est une application aveugle de la loi qui permet au maire d’interdire d’occuper le domaine public.

A cela nous répondons une seule chose  : nous défendrons notre cabane ! Le domaine public doit être un espace où la solidarité et l’échange peuvent s’exprimer !

C’est pour cela que nous lançons un appel à la population locale pour:

1) Signer massivement la pétition pour le maintien de la cabane des gilets jaunes

2) Venir nous aider à protéger la cabane dès que possible

3) Participer à un GRAND RASSEMBLEMENT DE SOUTIEN  ce samedi 2 février à 14 h place Charles de Gaulle

C’est aux commerciens de décider de ce qui les concerne ! Pour nous aider vous pouvez aussi envoyer un mail pour affirmer votre soutien à mairie@commercy.fr et appeler au 03 29 91 02 18 !

Notre cabane et nos idées vivront ! Vive la vraie démocratie ! Vive le pouvoir au peuple, par le peuple, pour le peuple !

 

Publicités

9 Réponses to “Défense de la cabane des Gilets Jaunes de Commercy contre le pouvoir institutionnel coercitif”

  1. Oui, comme quoi « le 1er Magistrat de la Ville » agit avec toute la verticalité que lui confère sa fonction !
    Aussi, les Gilets Foies Jaunes qui succombent aux chants des sirènes de l’élection = piège à « ons » ou prolos comme dit le Père Peinard, prétextant même que les Municipales n’auraient rien à voir avec la Présidentielle se foutent le doigt dans l’œil jusqu’au coude ;
    Une Mairie, les pouvoirs du Maire et du CM fonctionnent comme une petite république dans la République !

    Voter pour son Maire (surtout s’il est issue de LaREM) c’est voter pour que le bouzin continu…

    =*=
    Avez-vous reçu mon mail sous protonmail hier ?
    Jo

    • Voter c’est se soumettre et abandonner son pouvoir décisionnaire, c’est l’évidence même.
      Il n’y a pas et ne saurait y avoir de solutions au sein du système. Les GJ de Commercy sont sur la voie du futur qui chante, loin des … chants des sirènes et autres miroirs aux alouettes.
      Oui, bien reçu et répondu. 😉

      • Oui, merci, itou à l’instant.

        Cette évidence n’a pas sauté aux yeux de certains, tout de suite, mais elle semble quand même faire son chemin… Comme quoi !
        Bon pas auprès de la Jacline Mouraud qui, droite dans ses bottes, affirme que seul le « sale gosse » Macron peut nous sortir du merdier, elle en voit pas d’autres (tu m’étonnes) et donc n’appelle pas à sa démission (re tu m’étonnes) et appelle au contraire à bien veauter… Pitoyable…

        • Perte de temps aussi, ne pas s’arrêter aux élucubrations des foies jaunes, il faut aller de l’avant, garder le cap pour une conscientisation maximum.
          Pas à pas, goutte à goutte… 😉

          • Oui vous avez raison ;
            Pour être très franche, car ça n’a pas duré trop longtemps, ça m’a bien fait marrer de voir la Jacline tomber le masque en live.
            Car sa déclaration de création de son parti « Les émergents » était tellement caricaturale qu’on pouvait croire à un sketch !
            Et les occases de se marrer sont rares en ce moment !

  2. […] call to gather for Saturday, February 2, 2019 Vests Yellow Commercy in the Meuse, to save their hut from […]

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.