Le convoi humanitaire russe en plus d’aider les civils en détresse, fait refocaliser les merdias sur l’Ukraine…

L’arroseur arrosé: La Russie utilise la tactique de l’empire pour refocaliser la pressetituée occidentale

 

Résistance 71

 

23 Août 2014

 

Au delà du fait que les assiégés d’Ukraine orientale ont grandement besoin de l’aide humanitaire apportée par le convoi russe qui a traversé la frontière malgré le refus des “autorités” (illégitimes rappelons-le) de Kiev, il est assez évident que la Russie fait d’une pierre trois coups avec cette action:

  • 1- Elle aide les civils assiégés dans le besoin
  • 2- Elle se positionne internationalement comme une nation humanitaire prenant des risques pour aider des populations en guerre à sa frontière et ridiculise la junte ukrainienne à la botte de l’empire
  • 3- Elle refocalise l’attention des médias sur l’Ukraine

Ce dernier point est directement emprunté à la tactique de l’empire qui depuis ses invasions de l’Afghanistan et de l’Irak de 2001 et 2003 sous des prétextes fallacieux, passe son temps à créer des points de tensions géopolitiques armés ou non et selon les résultats obtenus, ordonne à la pressetituée à la botte et propagandiste d’enflammer les opinions sur tel ou tel sujet, ou point géostratégique d’utilité du moment.

L’empire veut mettre l’Ukraine de côté pour l’instant et refocaliser les attentions sur sa création de l’EI et impliquer l’occident dans des bombardements et une intervention militaire directe en Syrie et en Irak, ce que la Russie ne peut permettre, surtout en ce qui concerne la Syrie.

L’exécution supposée du journaliste James Foley a aidé l’empire à redéchaîner les passions et les émotions de l’opinion contre la Syrie, car son opération criminelle fausse-bannière en Ukraine de l’abattage du vol MH17 pour impliquer la Russie n’a pas fonctionné, il faut faire oublier l’affaire… Exit l’Ukraine, retour sur l’Irak et la Syrie avec l’EI que l’empire a créé de toute pièce depuis 2007 et surtout depuis 2011 pour favoriser à terme un prétexte d’intervention directe dans la région.

La Russie ne veut pas que la Syrie se renflamme, car elle sait ce qu’elle y a à perdre: sa base navale de Tartous en plus de son alliance stratégique avec le régime Al-Assad.

L’occident se refocalise sur la région après l’affaire James Foley, la Russie décide donc de forcer son aide humanitaire en Ukraine de façon à recibler l’attention sur l’Ukraine.

L’empire a maintenant le cul entre deux chaises. La situation en Ukraine de l’Est rouvre la porte que l’empire voulait refermer pour un moment…

Finement joué Poutine !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :