Leçon politique: Le contrôle des « chefs » par la société non-autoritaire

Ceci est une illustration nord-américaine de ce que Pierre Clastres avait théorisé concernant les sociétés non-étatiques ou la société est une et indivisée et où les « chefs » n’ont aucun pouvoir et ne sont que les portes-parole de la communauté envers laquelle ils sont endettés pour le prestige accordé. Pierre Clastes et Marshall Sahlins ont tous deux mentionné la mise à pied, voire la mise à mort de chefs de sociétés indigènes (Amérique du Sud pour Clastres, sociétés mélanésiennes pour Sahlins) lorsque ceux-ci se mettaient à errer du mauvais côté du pouvoir…

Après lecture de la procédure de contrôle d’un ou de chef(s) errant dans la société iroquoise, imaginons une situation de contrôle similaire de contrôle par le peuple de ses « chefs » de gare tels Bush, Obama, Sarkozy, Blair, Hollande et on en passe…

François, Barack auraient-ils les c…. d’aller jusqu’au lâcher du wampum noir ?

Faudra filmer la scène et le pantalon des intéressés…

— Résistance 71 —

 

Les chefs errant

 

Mohawk Nation News

 

26 Mai 2014

 

url de l’article original:

http://mohawknationnews.com/blog/2014/05/26/errant-chiefs/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Royaner oya tahontahonton ensonwarontiakeh. Royaner oya tahontahonton ensonwarontiakeh. Ces chefs qui amènent l’autorité entrepreneuriale violent la Grande Loi de la Paix. Ils peuvent en conséquence être soit déposés, soit exécutés. Ils seront avertis trois fois en conseil ouvert: d’abord par les femmes de famille, ensuite par les hommes de famille et enfin par les chefs de la nation à laquelle il(s) appartient (nnent). En continuant de se soumettre aux lois étrangères comme la loi sur les Indiens et la loi fédérale indienne, les chefs renient leur droit.

Wampum 25.

Pour remettre les chefs errant dans le chemin. Un wampum est créée, large de trois mains, la moitié supérieure est blanche et représente les femmes. La moitié inférieure est noire et représente des contributions égales des hommes de la nation. Ils se sont combinés en une tête, un corps et une pensée pour ratifier le pacte de paix du peuple.

Après que le troisième avertissement ait été ignoré, le conseil des femmes considèrent l’affaire et s’en remet aux hommes. Le peuple doit se rencontrer en réunion. Les chefs de guerre doivent entrer dans le conseil public pour avertir à leur tour tous les chefs errant et leur demander de revenir dans la Grande Loi de la Paix.

Il y a alors deux options si le(s) chef(s) refuse(nt) de prendre en considération le troisième avertissement. Soit les hommes déposent le(s) chef(s). Ses bois de cerfs, symbole de la chefferie, “tombent” de son (leur) front mais demeurent néanmoins au sein de la nation, puis le chef de guerre récuse le chef offensant et renégat. Au travers d’Onowarageh (l’île de la grande tortue), il sera alors appelé: “celui ou ceux qui se sont aliénés” de leur peuple et de leur nation [tehonatonkoton].

Dans la seconde option, le chef de guerre devra faire un wampum noir. Les hommes entrent dans le conseil et se tiennent à côté du ou des chef(s) errant. Le chef de guerre tient le wampum noir et dit: “Tu n’as pas entendu les avertissements des conseils généraux des femmes et des hommes des nations. Il n’y a plus qu’une seule solution.” Le chef de guerre laisse alors tomber le wampum noir et les hommes se redressent d’un bond et frappent à mort le(s) chefs errant avec leurs massues de guerre. Tout chef peut se resoumettre au peuple avant que le wampum noir ne soit lâché.

Wampum 58.

Le droit d’exécuter un traître est tenu par le conseil général des hommes et le conseil général des femmes. Le wampum noir symbolise le pouvoir des hommes d’exécuter. Le wampum noir est ensuite enterré, mais peut-être déterré pour agir de nouveau comme cela a été décrit ci-dessus.

Wampum 59.

The Band enrage au sujet de la grande peine de la trahison “Tears of rage, tears of grief. Why must i always be the thief? Come to me now, you know we’re so alone, and life is brief“. The Band. “Tears of Rage”.

UNCED. The new [old] world order.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.