Social, retraites: Ainsi font, font, font…

Ainsi font, font, font….

par Résistance 71

Pres de deux millions de citoyens dans les rues, une journée de « greve générale » contre le projet de réforme des retraites de l’oligarchie néo-libérale, qui rappelons-le n’est pas propre a la France, mais bien partie d’une doctrine destructrice en application dans tous les pays occidentaux a des degrés divers et dont le but est l’élimination définitive des souverainetés populaires et l’assujettissement total du travail et de la société aux maitres du grand capital.

Sur le papier, ça en jette; mais dans la réalité ? Qu’en sortira t’il si ce n’est l’habituel remaquillage de projet apres quelques faux-semblant de discussion entre politicards « concernés » du bout des lèvres par l’avenir du peuple ? Illusion cosmétique dont on gavera la populace a grand renfort de média, fanfaronnant sur la « dureté des négociations » qui a aboutie a un compromis sur la base de la bonne volonté des représentants du peuple. Foutaise !

Tout ce que l’on demande pour sauvegarder l’illusion de la « démocratie sociale-démocrate » oligarchique, c’est que les citoyens « en colère » soient canalisés et encadrés par les garde-chiourmes du système: les syndicats; tous plus vendus au grand capital et au patronat les uns que les autres. « Défilez en rangs, déconnez pas les gars… c’est pour le comptage, vous savez ?.. les stats… » Ainsi les moutons, encadrés par les larbins du patronat, les syndicats, défilent, défoulant une frustration de quelques semaines ou mois dans une convivialité de lutte sociale.

Une fois les défilés arrivés a bon port, rentrez chez vous et laissez vos délégués continuer les débats avec vos élus nationaux et le gouvernement qui en est issu. En clair, la délégation de pouvoir aristocratique reprend ses droits, et les aristocrates parlent aux aristocrates… Cette « réforme des retraites » est une occasion rêvée pour vraiment unifié le peuple au de la des frasques du pouvoir et de la fadaise de l’illusion représentative. Les syndicats ne représentent plus les ouvriers et les travailleurs. Les syndicats représentent les intérêts particuliers corporatistes pour arrondir les angles du status quo et préserver un pouvoir en place dont ils font bien évidemment partie.

Le véritable syndicalisme est mort depuis longtemps !

Le syndicalisme petit-bourgeois asservi au patronat et aux puissances de l’économie, par sa vaste étendue de bureaucratie et de délégation de pouvoir diluant totalement la volonté des travailleurs, est de la même veine mensongère que la « dictature du prolétariat », qui en ne remettant rien en cause du système dans lequel ils évoluent sont contraints a collaborer avec l’ennemi oppresseur de toujours. Le but ultime du syndicalisme a toujours été l’émancipation sociale des travailleurs. Pour ce faire, il faut faire tomber le système capitaliste et non collaborer avec lui. L’avenement de la société de consommation, arme efficace de muselage socio-politique par l’utilisation de la dette individuelle, a été une aubaine pour le capital qui a enchaîné plus avant les travailleurs. La clairvoyance syndicale des débuts a été soudoyées jusqu’à totale déliquescence et assujettissement. En cela le syndicalisme moderne a non seulement failli a sa mission, mais pire.. a trahi les travailleurs.

Un nouveau mot d’ordre de greve pour le 23 Septembre ?… pour plus de palabres aristocratiques entre « élus » et qu’en sortira t’il ?… Une nouvelle révision cosmétique et « consensuelle » du projet au détriment des travailleurs ?.. Alors que le fric pour financer, il existe, il suffit d’aller le chercher la ou il est: chez les banquiers et autres multinationales qui se gavent quand des millions sont au chômage avec peu de perspective d’avenir, encore moins de retraite…

Forçons la main pour un référendum républicain, laissons le peuple trancher sur le sort de sa retraite dans le pur modele républicain… Si le gouvernement refuse, greve générale expropriatrice, pas d’une journée symbolique, mais illimitée, que le peuple prenne la direction de la production et des décisions, directement, participativement, sans cette mascarade de « démocratie représentative » qui ne fait bouger les choses que dans le sens unique du capitalisme et de l’oppression.

L’oligarchie politico-financiere a décidé de la retraite-cercueil pour les travailleurs… A nous de lui faire comprendre de maniere intangible que le peuple ne mourra pas au travail pour engraisser les aristocrates de la finance, du gros business et de la république. Forçons aussi les syndicats a vraiment représenter l’émancipation sociale et non pas de demeurer les négociateurs a la petite semaine d’améliorations de conditions de travail et de salaires devant un patronat et un Etat goguenards.

Comme le disait déjà Ericco Malatesta en 1923: « On ne  doit pas demander aux travailleurs de faire greve, mais de continuer a travailler pour leur propre avantage. » L’organisation syndicale n’est pas une fin en soi, mais un moyen parmi bien d’autres, même important, de préparer le véritable changement de société, celui qui verra disparaître et reléguera l’injustice sociale aux oubliettes de l’Histoire. La véritable liberté est a ce prix, et la lutte contre l’oppression est permanente. Nous ne pouvons plus perdre de temps en compromissions futiles et oppressives. L’oligarchie elle, est motivée et unie pour parachever son oeuvre hégémonique et totalitaire et asservir nos sociétés aux diktats de leur nouvel ordre mondial.

« On peut accepter l’ordre établi, reconnaitre la légitimité du privilège économique et du gouvernement qui le défend et se contenter de manoeuvrer entre les diverses fractions bourgeoises pour obtenir des améliorations. C’est la cas des grandes organisations syndicales qui ne sont pas animées par un idéal élevé. On devient alors en pratique un instrument entre les mains de ses propres oppresseurs et on renonce a se libérer de son propre esclavage. »

— Ericco Malatesta (1925) —

Autres articles sur ce site:

https://resistance71.wordpress.com/2010/06/25/la-cocotte-minute-sociale-avec-ou-sans-soupape/

https://resistance71.wordpress.com/2010/07/13/fascisme-global-et-nouvel-ordre-mondial/

https://resistance71.wordpress.com/2010/06/25/que-faire-la-marche-vers-la-tyrannie-globale-comment-sen-sortir/

https://resistance71.wordpress.com/2010/08/27/resistance-71-diviser-pour-mieux-regner-la-doctrine-universelle-de-loppression-du-peuple/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.