6 Août 1945~6 Août 2015: Hiroshima…

… 70 ans de crimes contre l’humanité impunis !

Nous mettons « crime » au pluriel, parce les Yanks ont aussi incendié Tokyo de leurs bombes, dont des milliers de civils subirent le même sort que les civils de la ville de Dresde en Allemagne sous les bombes incendiaires, mais aussi et surtout pour le fait que 3 jours plus tard le 9 Août 1945, ils lâchèrent tout aussi lâchement une seconde bombe atomique sur la ville de Nagasaki.

70 ans plus tard, plus personne ne croit en la version officielle yankee qui maintient depuis tout ce temps que ces deux bombes atomiques mirent fin prématurément à la guerre et… sauvèrent des vies ! Ce qui est sûr est que cela servît d’avertissement à l’URSS et ces crimes furent commis dans ce but alors que la nécessité de terrain ne le justifiait pas: le Japon allait capituler, ce n’était plus qu’une question d’heures ou de quelques jours.

Il est stupéfiant que ces deux crimes abominables et terroristes contre l’humanité n’ont toujours pas été menés devant la justice, qui il est vrai, est toujours celle des vainqueurs…

Rappelons que la bombe d’Hiroshima a tué instantanément plus de 100 000 personnes et la bombe de Nagasaki 70 000. A trois jours d’intervalle, plus de 170 000 civils ont péri. S’ajoutent à ces victimes, les dizaines de milliers qui moururent des suites de l’irradiation des populations et la contamination des sols et des cultures environnantes.

Nous conseillons vivement de visionner le remarquable film (animé) japonais d’Isao Takahata « Hotaru no Haka » ou la « tombe des lucioles » (1988), d’après le roman d’Akiyuki Nosaka . Un chef-d’œuvre poignant, qui dépeint l’horreur de l’après… A voir et à diffuser sans modération. Nous mettons le film en section commentaire. Pour les puristes, il serait mieux de le trouver en VO japonaise avec sous-titrage français.

— Résistance 71 —

9 Réponses to “6 Août 1945~6 Août 2015: Hiroshima…”

  1. La Tombe des Lucioles, Isao Takahata, 1988:

  2. ratuma Says:

    le japon allait capitulé ! non, le Japon « avait capitulé » – livre jaune n° 5

  3. Duc1950 Says:

    Et du mème coup;le Japon est devenu un béni-oui-oui pour les us a,on peut le constater encore aujourd’hui.

    • JBL1960 Says:

      Absolument ! C’est incroyable… J’ai vu sur Arte « Hiroshima » qui était assez bien fait (Arte a des positions très curieuse sur de nombreux sujets, et souvent c’est inregardable !). Quelle tragédie, et les Zuniens, celui qui a largué la bombe, à baffer avec gant à pointes (oui je sais, c’est dur d’être non violente parfois). Et cette nation exceptionnelle, donne des leçons, à la planète entière…

    • Cela fait parti du deal: procès cosmétique de criminels de guerre, mais l’ensemble de la structure nipponne fut conservée, les grands criminels de guerre patrons des Zaïbatsu/conglomérats industriels demeurèrent en place. Les banquiers prietèrent à tout va pour la « reconstruction du pays vaincu », qui en échange devenait une succursale des entreprises yanks et jusqu’à ce jour laissait les yanks occuper le pays de leurs bases militaires qui ont pollué et dévasté les îles de l’archipel d’Okinawa…
      La banque du japon ne peut rien faire sans l’aval de Wall Street etc… La guerre a servi à faire du Japon un autre marché captif pour l’oligarchie. L’impérialisme nippon a été supplanté par l’hyper-impérialisme yankee en quelque sorte, il s’agit d’une phagocytose capitaliste monopoliste…

    • Hiroshima et Nagasaki ont fait au bas mot 150 000 morts, de ces gens qui ont péris, moins de 10% étaient des militaires. Cibler des villes comme Dresde en Europe, Tokyo au Japon passées sous le feu des bombes incendiaires et un crime contre l’humanité, point barre… Il doit être puni et le sera éventuellement,
      Qui connaît ou se souvient, ou parle même du drame de la ville de Royan en France: première ville, premiers civils de l’histoire à avoir été passés au napalm par les yanks ??!…

  4. ratuma Says:

    « L’historien Howard Zinn relate dans un documentaire25 son expérience du bombardement de la ville, auquel il a participé comme pilote de B-17 au sein du 490th Bombardment Group. C’est au cours des raids sur Royan que le napalm fut expérimenté pour la première fois de façon massive : durant la seule journée du 15 avril, environ 725 000 litres de napalm sont déversés sur la ville26. Le matin du 17 avril, les premiers chars Sherman M4 du bataillon Foch pénètrent dans les ruines fumantes de Royan. De brefs combats éclatent aux abords du quartier général allemand, avant que le contre-amiral Michahelles ne consente à se rendre, aux environs de 12 heures 4027. C’en est fini de l’occupation allemande dans la presqu’île d’Arvert.

    Quelques jours plus tard, au soir du 8 mai, la guerre était terminée en Europe.

    À la suite de son martyre, il fut décidé le 28 février 1949, par la décision ministérielle n°14, de citer la ville de Royan à l’ordre de l’armée avec attribution de la croix de guerre avec palmes28. »

    j’ai lu ça sur wikipedia – je pense effectivement que la majorité des gens l’ignore

    je comprends maintenant pourquoi ma mère disait : nos libéra-tueurs

    • Exactement ! Nous pensions bien sûr à Howard Zinn en écrivant au sujet de Royan, il documente toute l’affaire dans un chapitre sur sa participation à la seconde guerre mondiale. C’est son expérience de jeune bombardier qui l’a fait basculé très tôt dans l’activisme pacifiste et anti-guerre. Toute sa vie, il contre toutes les guerres…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s