Ingérence impérialiste en Russie: la NED / CIA prise la main dans le sac de l’ingérence dans les élections russes…

Protestations en Russie: Les mensonges des médias occidentaux

Ce que les médias disent et ce qu’ils ne vous disent pas

 

par Tony Cartalucci

 

Le 10 Décembre 2011,

 

Url de l’article original:

http://landdestroyer.blogspot.com/2011/12/russian-protests-western-media-lies.html

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

1. Ce que les médias disent:

De CNN: “Entre 20 et 25 000 manifestants se sont rassemblés dans la capitale Moscou, a dit Ria Novosti Samedi, citant la police. Il n’y a eu aucun trouble et la sécurité a été renforcée.

Vladimir Ryzhkov, co-premier secrétaire du parti de la liberté du peuple, a dit que 40 000 personnes étaient rassemblées et quelques 10 000 se dirigeaient vers des lieux de protestation, a rapporté l’agence de presse.”

Ce que les médias ne vous disent pas:

Vladimir Ryzhkov est un membre de la NED, financée par le gouvernement Etats-Unien.” La NED finançait également les observateurs des élections que Ryzhkov cite comme sa justification pour remplir les rues de Russie avec de la contestation.

2. Ce que les médias disent:

From CBS/AP: “Des centaines de personnes ont été arrêtées dans de plus petites manifestations plus tôt dans la semaine. Quelques-uns, incluant le bloggeur influent de l’opposition Alexei Navalny, furent condamnés à 15 jours de prison.”

Ce que les médias ne vous disent pas:

Alexei Navalny, défendu by Neo-Con, Fortune 500 think-tank (page 18) Henry Jackson Foundation, était le co-fondateur de US NED-funded « Da! » ou « Democratic Alternative. » L’autre co-fondateur Mariya Gaydar coordonnerait les activités avec un autre US NED-funded movement, le Moscow Helsinki Group qui mène la campagne “Stratégie 31”, mené par un autre activiste “important” que les médias occidentaux mentionnent beaucoup: Ilya Yashin.

3. Ce que les médias disent:

From the London Telegraph: “Les élections russes: Boris Nemtsov appelle pour une nouvelle élection. Boris Nemtsov, un personnage haut en couleur de l’opposition libérale du pays, fut un de ceux qui furent arrêtés durant la manifestation anti-Kremlin de Jeudi soir. Il a été relâché depuis.

Ce que les médias ne vous disent pas:

Boris Nemtsov mène le “Parti de la Liberté du Peuple” russe avec le sus-mentionné et collaborateur de la NED-USA (NdT: la NED est une vitrine reconnue de la CIA, branche de l’USAID), Vladimir Ryzhkov. A part le fait d’être membre du même parti, le conseiller politique de Nemtsov, Vladimir Kara-Murza (de Solidarnost), a récemment pris part le 14 Septembre 2011, à un évènement sponsorisé par la NED et intitulé: “Les élections en Russie: Sondages et perspectives”.

4. Ce que les médias disent:

From the Guardian, Comment is Free: “Pour avoir travaillé avec Golos, la seule organisation indépendante de Russie pour l’observation des élections, pendant plus de huit ans, je n’avais jamais imaginé que l’administration du président se serait engagée dans une campagne ouverte contre notre organisation, spécifiquement dans la semaine précédent les élections législatives pour la Douma de Dimanche dernier.”

Ce que les médias ne vous disent pas:

Golos est financée par la NED, elle-même financée par le gouvernement des Etats-Unis. Cité sur le site internet de l’agence the official NED.org website:

« Regional Civic Organization in Defense of Democratic Rights and Liberties “GOLOS”

65 000 US$ afin de procéder à une analyse détaillée du cycle des élections de l’automne 2011 et du printemps 2012 en Russie, ce qui incluera une observation de la presse, de l’agitation politique, de l’activité des commissions électorales et des autres aspects de l’application de la législation électorale sur le processus d’élection dans le long-terme. Golos tiendra des conférences de presse locales et nationales et publiera des rapports sur ses trouvailles, ainsi que donnera un avis méthodologique détaillé à ses observateurs et à ceux d’autres agences.”

Conclusion

Le fil conducteur inséparable entre la mozaïque des groupes d’opposition qui remplissent maintenant les rues de Russie est leur financement et leur soutien de courtoisie par le gouvernement des Etats-Unis et la NED. Les médias occidentaux de masse refusent de reconnaître ceci et sont complètement imperméables au fait que les observateurs qui ont reportés de la “corruption” et “de la fraude électorale” sont en première instance financés par la NED états-unienne, ceci incluant la très souvent mentionnée GOLOS. Quand certaines reconnaissances sont faites, elles sont minimisées et des mots comme “indépendant” sont toujours utilisés alors même que Golos est financée par un gouvernement étranger qui est clairement en faveur de l’opposition russe; ceci est une question importante et illustre parfaitement un conflit d’intérêt.

Quand les médias omettent systématiquement les liens de l’opposition russe avec le gouvernement des Etats-Unis qui facilite ses réseaux, ses ONG et son activité politique, il existe une conspiration réelle. Exposer ces liens entre le gouvernement américain et l’opposition russe est le devoir de tout journaliste digne de ce nom, ainsi que de relater les faits et la vérité de manière impartiale afin d’informer le public. Ce n’est seulement qu’avec un corps de journaliste honnête, motivé, éthique et fonctionnant correctement que la démocratie peut réellement fonctionner. Alors que le gouvernement des Etats-Unis croasse sur le fait de promouvoir “la vraie démocratie” en Russie, l’hypocrisie aveuglante qui émane des gouvernements occupés par la clique des financiers de Wall Street et de la City de Londres, ne peut que faire sonner le message creux.

23 Réponses to “Ingérence impérialiste en Russie: la NED / CIA prise la main dans le sac de l’ingérence dans les élections russes…”

  1. « Eloge du génie créateur de la société civile » – Tous candidats –
    Pierre Rabhi !!!

    • JFK executive order 11110 Says:

      Tout citoyen qui se respecte devrait être un petit président de la république. Mais cela passe par la bonne information.

      • La république est une illusion, une foutaise propagandiste pour détourner de la vraie démocratie, celle qui s’exercerait dans une société EGALITAIRE…
        Tant que les peuples n’auront pas résolu à la source la question de l’égalité sociale et donc celui de la propriété (privée ou d’état), rien ne pourra jamais changer… Jamais, car les systèmes étatiques quels qu’ils soient ne sont fait que pour protéger les privilèges du petit nombre et en cela participe du même schéma oligarchique et tendent à ne promouvoir que le consensus du statu quo…

        Tout citoyen n’est pas un « petit président de la république »… tout citoyen est un individu souverain qui doit librement s’associer pour l’exercice du pouvoir direct, non délégué et non dilué par la mièvrerie pseudo-politique ambiante. Il n’y a pas d’autre issue que celle de l’autogestion.

        L’Histoire le prouvera encore plus avant.

  2. TOUT A FAIT D ACCORD AVEC VOTRE DERNIERE ANALYSE ET VOTRE EXELLENT ARTICLE ET LE LIEN NED QUI PROUVE QUE L EMPIRE DU MAL INTOXIQUE NON SEULEMENT LA RUSSIE MAIS AUSSI PLEIN D AUTRES PAYS …….
    PAR CONTRE JE NE SUIS PAS D ACCORD QUAND VOUS DITES QUE LA REPUBLIQUE EST UNE ILUSION … IL FAUT DIRE LA REPUBLIQUE ACTUELLE ET NON PAS LE CONCEPT DE REPUBLIQUE …. JE CROIS QUE COMME MOI VOUS NE VOULEZ PAS D UN RETOUR A LA ROYAUTE !!!!

    VIVE LA REPUBLIQUE DE SAINT JUST ET DE ROBESPIERRE !!!

    • JFK executive order 11110 Says:

      L’empire tribalise (diviser pour régner).
      La nation fédère (l’union fait la force).

      • JFK executive order 11110 Says:

        A la place de ma dernière phrase, je dirai plutôt la vérité rassemble.

      • Le peuple fédère, pas la nation.. L’union est dans les peuples, pas les nations qui ne sont que des concepts résultant de discorde, de guerres et de contrôle oligarchique par la force.
        L’idée de nation est indubitablement liée à l’état et son emprise coercitive, à l’autorité mortifère. Les nations tout à tour dans l’Histoire sont devenus des empires, qui tous se sont écroulés: les empires antiques, Rome, Byzance, l’emoire romain-germanique, puis les empires espagnol, portugais, hollandais, francais, britannique, allemand, japonais, soviétique et maintenant l’empire sioniste anglo-américain et ses satellites occidentaux et moyen-orientaux.
        La réponse à l’impérialisme est l’autogestion populaire et la fédération des associations volontaires du peuple.

        Il est clair que cela se verra un jour comme l’évidence même. L’oligarchie lutte pour préserver ses privilèges mais la raison triomphera à terme et les peuples embrasseront l’autogestion et la démocratie directe comme la seule solution viable à la question sociale. Les psychopathes en charge le savent très bien, et ils savent que s’ils ne font pas évoluer (à leur sens…) la société vers la gouvernance fasciste mondiale du contrôle absolu et le vérouillage des peuples dans une grille de contrôle globale, ils seront au bout du rouleau, car le capitalisme lui-même est au bout du rouleau. Ils se doivent de faire muter le système dans une tentative de la dernière chance pour empêcher l’échéance de l’avènement de la société mondiale autogestionnaire, qui relèguera l’état, le capital et tous les dogmes, les « ismes » aux oubliettes de l’Histoire…

        Nous entrevoyons le tout début d’une prise de conscience et d’une action populaire planétaire contre tous les régimes oligarchiques, république inclus. Nos enfants ou nos petits enfants participeront peut-être à son avènement. C’est le vœu le plus cher que nous puissions formulés pour l’humanité.

    • Non, désolé, toujours pas d’accord, la république même de StJust et Robespierre est une république aristocratique, simplement les aristocrates ont changé de nom… avec une nouvelle religion (l’être suprème et son culte… comme celui de la Terre mère dont on est en train de gaver à l’humanité, nouvelle religion qui sera la porte ouverte au totalitarisme pseudo-écologique mais véritable pouvoir de contrôle sur tous les aspects de la vie de chacun, avec son inquisition « verte » et tout le toutim..).
      La republique est un outil de domination d’une oligarchie de la même manière que l’est une monarchie. L’astuce est d’avoir donné aux peuples L’ILLUSION de « démocratie », qui n’a jamais existée dans l’Histoire à grande échelle.
      La république est un concept platono-aristotélicien aristocratique par essence puisqu’il ne prévoit que la « guidance » d’un peuple ignare par une élite « éclairée » décidant pour le bien commun. Elle est basée sur la soumission et l’abdication de la souveraineté de l’individu au sein d’une entité sociale cohérente, ce qui mène donc à une abdication de la souveraineté collective à une clique de « délégués » que le pouvoir et le système corrompent. La monarchie est une théocratie puisqu’elle est de « droit divin » et une dictature dure même lorsqu’elle est constitutionnelle, la république est une oligarchie par abdication, par le mensonge du petit nombre au plus grand nombre, en cela la dictature de la « majorité » ne sert que le petit nombre en contrôle et les rentiers du pouvoir au détriment de l’intérêt général et du bien commun des peuples.

      La république est une dictature larvée plus pernicieuse que tous les totalitarismes durs (bien sûr pas aussi sanguinaire, quoi qu’elle puisse l’être dans sa forme de répression la plus extrême), elle est une dictature douce, une force d’érosion de la volonté du peuple, un leurre pour renforcer le statu quo oligarchique.

      Il n’y a pas de solutions au sein du système, voter c’est choisir la couleur de ses chaînes ni plus ni moins.
      L’illusion du choix n’est en rien le choix lui-même.

      La république est un outil de contrôle et d’oppression du vaste nombre par le plus petit… Définition de l’oligarchie par excellence !

  3. On a l’impression qu’une machine s’est mise en marche, actionnée par un monstre qui veut tout dévorer sur son passage… et qui ne s’arrêtera que lorsqu’il aura tout dévorer et soumis à ce qu’il a envie…
    On ne voit de cette machine que ce que l’on veut bien nous montrer, et ceci en plusieurs endroits de la planète actuellement…
    Le fait de ne faire voir que ce que l’on veut montrer aux bons peuples… fait que beaucoup croient dur comme fer tout ce qu’on leur fait gober…
    Un noyau encore trop petit a compris, et il est difficile de faire comprendre aux autres qu’on les roule dans la farine…
    Combien de décennies et de siècles faudra-t’il pour que les peuples comprennent ce qui se passe dans la réalité???

  4. Le projet de faire tomber la Syrie ne faiblit pas, bien au contraire et la propagande bat son plein et s’intensifie même, car le projet semble s’appuyer sur l’idée que la Syrie affaiblit tombe et enclenchera l’affaiblissement de l’axe entier Liban, l’Iran et ainsi de suite. On fait donner l’assaut en faisant porter la charge par les Sunnites ( islamistes ) dans tous ces pays contre les chites.

    Et la charge est donnée par l’mabassadeur deFrance en Syrie qui décrit comme d’habitude une situation apocalyptique crée, bien entendu, par Bachar El Assad et tente de convaincre. il faut dire que c’est un néo-conservateur, ayant travaillé à l’Otan à Bruxelles l’ONU de prendre une résolution, en ce sens.

    On ne nous cache rien : la soi-disant armée libre est approvisionnée en armes par les lybiens de Misrata , aidée en celà par les Saoud ( Monarchies du golfe) et Al Jaezira fait son travail.

    Lire pour cela, les 3 articles du figaro, le journal de Dassault. C’est un condensé qu’il se prépare et qui y est décrit.

    j’ajouterais qu’il y a bien eu, un bombardement des sites nucléaires en Iran qui a été présenté comme un accident au cours duquel un général a été tué, par les israéliens, certainement ( indiqué dans un autre article du Monde).

    Il ne faut pas s’attendre à un arrêt de la tension crée par le problème syrien, c’est l’angle d’attaque choisi, car du même coup ils renvient aux calendes grecques le problème palestinien.

  5. Et les manifestations russes est un morceau de choix qu’ils s’offrent en attendant que l’explosion se produise en Syrie.

    Ces manifestations, qu’on active, ne sont autrement que les mêmes qui ont lieu, pour une toute petite partie, à travers le monde et ce qu’on oublie de dire, c’est que les pertes de voix ont lieu en faveur du Parti communiste, mais les Occidentaux semblent vouloir récupérer l’affaire à leur profit, car les financiers entreprennent de présenter un candidat de leur jus à la présidence pour mars. C’est un des ministres qui est pressenti pour affronter Poutine.

  6. shana23jfw Says:

    On aurait jamais pu faire cela dans l’ancienne URSS…
    A l’époque, les Russes réagissaient très vite en pointant leurs missiles sur les US et sur l’Europe…

    A moins que rien n’est véritablement changé, mais on finira par le savoir en se ramassant un « pruneau »…?

    Vraiment bizarre ce changement de comportement !

    • La guerre froide n’a jamais été terminée, surtout concernant les Américains qui n’auront de cesse de s’approprier les ressources russes.
      Historiquement, les Etats-Unis brisent toujours les traités de manière unilatérale. Il est hors-de question de faire confiance a quelque gouvernement yankee que ce soit. Prenez les traités avec les natifs… Des centaines ont été signés en un peu plus de cent ans grosso modo (fin XVIIIème – fin XIXème siècles), tous ont été trahis par les blancs, il n’y a pas un exemple répertorié à notre connaissance où les nartions natives ont brisé un traité…
      Il en va de même internationalement. Le point clef à comprendre est le suivant: les Etats-Unis d’Amérique sont une nation fondée sur le mensonge, le meurtre, le génocide, la trahison, l’esclavage et le capitalisme monopoliste, ce qui a mené à une « culture » hégémoniste mortifère. Les Américains ne traitent pas, ils prennent de force, la politique de la canonnière est toujours en vigueur, peut-être plus que jamais, mais l’occident est victime du « syndrome seconde guerre mondiale », qui nous a (presque) convaincu que les Américains étaient les bons et les autres les méchants… Il suffit de lire les implications et ingérences non stop de Wall Street (et donc de la City de Londres) dans les affaires intérieures des nations depuis la fin du XIXème siècle pour comprendre qui sont les ordures !

      Les Russes ont été pillés par les agents du capital: Gorbatchev / Eltsine (aprés Lénine et Trotsky et la continuité stalinienne et post-stalinienne de l’oligarchie d’état assujettie au grand capital financier) et leur clique d’oligarques devenus milliardaires en une semaine en bradant le patrimoine national du peuple russe aux vautours corporatistes. Poutine y a mis les hola, ce qui n’était apparemment pas prévu dans le scénario. Le retour de Poutine aux affaires n’arrangent pas du tout l’oligarchie fasciste corporatiste, d’où les tensions récentes. Le temps presse pour essayer d’empêcher le retour de Poutine au Kremlin..

      On pense ce qu’on veut du bonhomme, mais il est semble t’il le garant d’un retour à un certain équilibre des forces… Les forces qu’on déchaîne contre lui ne font que confirmer le fait que la clique d’oligarques a peur du bonhomme car c’est un sérieux client contre le Nouvel Ordre Mondial, en cela il est le premier leader russe à s’opposer aux cartels de la haute finance et de l’industrie transnationaux depuis la révolution russe.

      A ce titre, notre feuilleton sur « Wall Street et la révolution bolchévique » que nous mettons en ligne toutes les semaines est essentiel pour saisir les rouages de ce qui se passe en ce moment.

      Ce n’est qu’en comprenant le passé, hors propagande, qu’on peut analyser et comprendre le présent et anticiper le futur. Aujourd’hui plus que jamais, c’est l’histoire qui est la plus utile à la compréhension du monde, celle-ci comme la science du reste a été détournée de sa fonction pour être diluée dans un tissu de fadaises socialement arrangeant pour garantir le consensus du statu quo oligarchique.
      Ce n’est qu’informés et conscients que les peuples briseront leurs chaînes…

      « La révolte est le fait de l’Homme informé qui possède la conscience de ses droits. »
      (Albert Camus, 1951)

  7. j’aimerais avoir des informations sur la période 1990-1999, soit avant l’arrivée de Poutine.

    Tout le monde s’accorde à dire qu’avant l’arrivée de Poutine, c’était le chaos et qu’il a remis de l’ordre, mais on met le mouchoir sur le fait que Eltsine a bradé l’économie du pays pour une bouchée de pain à une dizaine d’oligarques, dont on s’accorde oujourd’hui à tirer parti en disant que ce sont tous des transfuges du KGB qui auraient bénéficié des largesses de Poutine, alors qu’il n’a eu de cesse de leur faire rendre gorge et de restituer ce qu’ils avaient volé et ils se sont réfugié à l’étranger où on n’a cessé de les protéger, car la seconde étape après avoir pillé le pays, c’est en principe de s’associer avec les multinationales américaines qui s’invitent au partage, projet que Poutine a entravé, ne voulant pas des capitaux américains ou européens, au grand dam de l’Europe dans l’économie russe.

    • Bonne analyse…

      ceci est un extrait de wikipedia sur Eltsine et sa politique…
      Cet extrait concerne sa politique vue par les Russes, c’est assez bien fait.
      La tentative de vente de Youkos à Exxon-Mobil (Rockefeller) a été la goutte d’eau. Poutine y a remis bon ordre.

      Le pouvoir d’Eltsine vu par les Russes (extraits Wikipedia.fr)
      http://fr.wikipedia.org/wiki/Boris_Eltsine

      « La période de la présidence d’Eltsine est globalement considérée comme négative par une grande partie des Russes. Les privatisations massives effectuées dans des conditions douteuses, la « thérapie de choc » (tentative de passage brutal à l’économie de marché), la corruption aux plus hautes sphères du pouvoir (oligarques au sein des instances dirigeantes), les guerres médiatiques entre concurrents politiques et économiques par le biais de groupes de presse aux mains d’intérêts privés, expliquent entre autres l’indifférence (51%) et la désapprobation que la population russe ressent à son égard. En mai 2007, « 47 % des sondés estiment que l’époque Eltsine a apporté à la Russie plus de mal que de bien. 26 % des personnes interrogées ont un avis différent »3.
      L’héritage d’Eltsine est interprété différemment en Occident. Certains analystes estiment que le mépris ou la haine des russes vis-à-vis d’Eltsine, et sa bonne réputation en Occident, sont dues à sa politique de soutien sans faille aux États-Unis, aux évasions fiscales massives au bénéfice de pays occidentaux (de la Grande-Bretagne par des placements financiers en Bourse ou dans des clubs sportifs ; de la France et de l’Espagne par des achats de propriétés, etc.), et au fait que des pans entiers de l’économie russe étaient alors en train de passer entre des mains occidentales (exemple de Ioukos, avec les négociations quasi achevées, menées par Mikhaïl Khodorkovsky, pour revendre cette société pétrolière majeure à un groupe occidental). »
      ***

      • shana23jfw Says:

        Mais que faisait véritablement Eltsine durant toutes ces années où il a été « au pouvoir » en Russie ?
        Car en fait, à part , boire et se montrer toujours très gai, lors de visites de chefs d’Etats étrangers, et même lorsqu’il devait faire un discours devant une assemblée de Russes, il n’a jamais semblé vraiment « clean »… Tout le monde se souviendra de la grande scène de fous rires avec Clinton, qui pour un chef d’Etat d’une grande nation, n’était pas très net !

        Peut être buvait-il pour oublier qu’il avait « dû » donner les pouvoirs pour vendre la Russie aux oligarques ???

        • Eltsine, comme Gorbatchev, Lénine, Trotsky avant lui, était un agent de la haute finance occidentale. Son rôle était d’ouvrir la Russie ex-soviétique au pillage en règle et faire en sorte qu’elle devienne un satellite de l’empire anglo-américain de la même manière que l’était les pays satelites de l’URSS.

          Poutine a été et est toujours, quoi qu’on puisse penser du bonhomme, le seul politicard russe qui a dit non ! aux banquiers et aux gros business du pétrole depuis avant 1917 et durant et après la révolution russe.

          Lisez nos traductions du professeur Sutton, c’est édifiant ! Wall Street a financé la révolution russe et Hitler ensuite, et a continué avec Londres à financer Staline, même si la « façade politique » montrait un visage de « guerre froide »…

          Eltsine était un alcoolique facilement manipulable sorti du giron de Gorbatchev qui depuis vit comme un prince en Suisse aux crochets de l’oligarchie en récompense des services rendus au capital et fait des conférences pour la promotion du Nouvel Ordre Mondial fasciste…

  8. […] Pour plus de précisions sur l’action de ces « officines de subversion démocratique » en Russie, lisez cette traduction sur le site Resistance71 : https://resistance71.wordpress.com/2011/12/11/ingerence-imperialiste-en-russie-la-ned-cia-prise-la-ma… […]

  9. […] Pour plus de précisions sur l’action de ces « officines de subversion démocratique » en Russie, lisez cette traduction sur le site Resistance71 : https://resistance71.wordpress.com/2011/12/11/ingerence-imperialiste-en-russie-la-ned-cia-prise-la-ma… […]

  10. […] Ingérence impérialiste en Russie: la NED / CIA prise la main dans le sac de l’ingérence dans le… […]

  11. […] Pour plus de précisions sur l’action de ces « officines de subversion démocratique » en Russie, lisez cette traduction sur le site Resistance71 : https://resistance71.wordpress.com/2011/12/11/ingerence-imperialiste-en-russie-la-ned-cia-prise-la-ma… […]

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.