Résistance au nouvel ordre mondial: Wikileaks est-il une opération psy de contre-insurrection du CyberCommand US ?

Ceci est la traduction par nos soins d’un nouvel article de Webster Tarpley complémentaire de l’article que nous avons traduit il y a quelques jours, que vous pourrez lire ici si ce n’est déja fait:

https://resistance71.wordpress.com/2011/01/21/quy-a-til-derriere-la-revolution-tunisienne-attention-danger/

Une chose est certaine: plus on fouille dans l’affaire Wikileaks et plus l’eau devient trouble…

— Résistance 71 —

Les nihilistes du monde s’unissent: Wikileaks est l’opération d’infiltration intelligente demandée par Cass Sustein

Par Webster G. Tarpley

TARPLEY.net

Url de l’article original: http://tarpley.net/2011/01/20/wikileaks-cognitive-infiltration-operation/

Le 20 Janvier 2011,

— Traduit par Résistance 71 —

Le directeur du département pour la Russie du NSC (NDT: Conseil de Sécurité National) pour la maison blanche d’Obama Michael McFaul déploie le thérapeute de choc pour le FMI Boris Nemtsov comme force de la tentative de campagne “Stop Poutine en 2012”.

La conscience monte a travers le monde que le théâtre de l’absurde Wikileaks-Julian Assange est radicalement une illusion, une opération psychologique. Wikileaks et son patron représentent une forme classique d’auto-incrimination, une sorte de spectacle obscene dans lequel l’organisation officielle fuite des documents pré-sélectionnés et édulcorés fournis par une agence d’intelligence avec l’intention de toucher non pas la CIA, le Royaume Uni, Israël, mais plutôt les ennemis classiques de la CIA telles des figures comme Poutine, Berlusconi, Karzai, Khadaffi, Rodriguez de Kirchner etc. En Tunisie, des matériaux incriminants a propos de l’ex-président Ben Ali, fuités par Wikileaks, ont déja amené le vent du changement venant de Langley sous la forme d’un rare coup de balais dans un gouvernement arabe retranché de longue date.

A Foggy Bottom et Langley, une fievre est montée depuis le départ de Ben Ali. Les planificateurs américains croient qu’ils peuvent relancer maintenant leur modele éculé de révolution colorée, coups de main de peuples dirigés par la CIA, ou des putschs post-modernes au sein de toute une série de pays arabes et au dela, comme l’Italie. Les révolutions colorées sont tombées en désuétude récemment a cause de l’échec de la révolution verte en Iran a l’été 2009. Précédemment, la révolution des Cedres avait échoué au Liban en 2005. La révolution orange d’Ukraine a subi des retours de bâton avec l’éviction du pouvoir des cleptocrates du FMI et de l’OTAN Yuschenko et Timoschenko. En Géorgie, la révolution des roses a été considérablement discréditée par le régime répressif et belliqueux du psychopathe fasciste Saakachvili.

Les Etats-Unis cherchent a mobiliser une nouvelle génération de jeunes nihilistes a travers la planete

Maintenant, Le NSC, département d’état et la CIA pensent que la révolution colorée a un second souffle, parce que Wikileaks et Assange ont capturé l’imagination d’une nouvelle génération de jeunes nihilistes de part le monde, qui est décrite comme la génération de l’apres 11 septembre, étrangere aux gouvernements et aux parties d’opposition et ainsi toute prête a suivre le chemin illusoire et édulcoré de Langley.

Assange a commencé sa phase de déploiement intensive l’an dernier avec un crime de guerre de classe A en Irak, crime qui était tres graphique dans les faits, mais qui montrait un évenement qui était déja tres connu par ailleurs. Le second document focalisait sur l’Irak, mais il y eut un glissement d’attention sur Maliki le premier ministre et son héritage iranien, que les Etats-Unis par une étrange coincidence, essayaient de virer au profit de leur marionnette Allawi. Avec la troisieme fuite de documents, cette fois-ci des câbles du département d’état, nous trouvons plus de commérage a propos de classiques cibles de la CIA tels que Vladimir Poutine, Berlusconi, l’alliance stratégique russo-italienne, le président Kirchner d’Argentine, le président Karzai d’Afghanistan, ainsi que des coups directs a des alliés supposés des Etats-Unis qui doivent être maintenus en déséquilibre et dépendant, incluant la famille royale saoudienne, le président français Sarkozy, et d’autres. Ainsi Wikileaks dirige la vaste majorité de son feu contre des figures qui font parties de la liste des ennemis de la CIA.

Pour les opérations secretes de la CIA, Assange donne également un superbe prétexte pour l’avénement d’une censure draconienne et des limitations de la liberté d’expression sur internet. Le sénateur totalitaire libéral Feinstein veut revenir au tristement célebre Acte sur l’Espionnage de 1917 édicté par Woodrow Wilson en honneur d’Assange. Assange de fait ne doit pas être vu comme un activiste, ou un journaliste, ni même comme un artiste de spectacle, mais comme un espion. John Young de Cryptome.org, selon certains rapports, a dénoncé Wikileaks, dont il fut un des fondateurs, comme étant une couverture de la CIA. Dans une interview du 20 Décembre 2010 sur RT (NDT: traduit sur Résistance 71, ici), Young a décrit l’internet comme une vaste opération d’espionnage. 1.

L’internet est en effet un immense champs de bataille ou les services de renseignement des Etats-Unis, du Royaume Uni, de la Chine, Israel, Russie et bien d’autres s’affrontent a chaque heure du jour et de la nuit avec des espions commerciaux, des hackers, des membres de cultes, des trolls mercenaires et certains dérangés mentaux sous contrôle. Les agences de renseignement fuitent volontairement des informations réelles ou tronquées a divers sites internet, parfois utilisant leurs propres employés mécontents comme canaliseurs d’information et intermédiaires. Ceci veut dire entr’autre que quelqu’un comme Bradley Manning ne peut pas être pris pour argent comptant, même s’il est tout aussi clair que ni lui ni personne d’autre ne doivent être torturés.

Assange est célebre, mais les médias contrôlés par Wall Street peuvent rendre célebre quiconque, de Lady Gaga a Snooki en passant par Justin Bieber, et ceci s’est produit avec Julian Assange. Il est dangereux et malvenu de capituler face a la puissance démagogique de ces médias en reconnaissant qu’il puisse y avoir une valeur intrinseque en Assange. Jusqu’ici, la CIA a organisé les révolutions colorées en utilisant Facebook, Twitter, YouTube et des véhicules médiatiques similaires. Maintenant ils pensent avoir une figure culte avec laquelle ils pourront vendre leur salade a la jeunese des pays arabes et autres pays en voie de développement dont la population est essentiellement sous l’âge des trente ans. Ceci est une opération psychologique qui doit être exposée au grand public.

Plus récemment, Wikileaks a joué un rôle dans la “révolution du jasmin” en Tunisie organisée par la CIA en publiant quelques câbles du département d’état a propos du style de vie hyper luxueux du clan Ben Ali, ce qui a mené a la chute du régime. La CIA espere maintenant qu’avec l’aide de Wikileaks, elle peut renverser les régimes arabes selon sa volonté, de Moubarak a Khadaffi en passant par Boutelfika en les remplaçant par des marionnettes plus souples et plus enclines a lutter contre l’Iran, la Russie et la Chine.

Si Assange déclanche jamais sa machine infernale contre la Bank of America et quelques autres institutions financieres, nous trouverons les justifications de demander que la SEC (NDT: la commission de sécurité sur les échanges a Wall Street, le soi-disant régulateur des transactions boursieres) rende public l’importance des intérêts a court terme dans les stocks de certains hedge funds, spécifiquement ceux contrôlés par Georges Soros. Aussi loin que les attaques d’Assange sur le Vatican soient concernées, elles s’integrent tres bien dans les quatre siecles de combat du renseignement britannique contre le Saint Siege, remontant aussi loin que le complot de la poudre a canon de Guy Fawke et de Lord Robert Cecil en 1605 et au-dela. Rien de vraiment radical la dedans.

Wikileaks: Pas vraiment d’information sérieuse contre Israel et le Royaume Uni

Il est symptomatique qu’aucune des fuites d’Assange n’ait révélé de véritables scandales concernant le Royaume Uni et Israel. Aucune figure politique américaine n’a eu a démissionner a cause de ce que Wikileaks a révélé. Aucune opération secrete ou aucun agent en place ont été exposés. Apres tous ces mois, il n’y a toujours pas de charges américaines contre Assange, alors que nous savons qu’un grand jury américain inculperait un sandwich au jambon si le procureur général lui demandait. Si la CIA avait voulu réduire Assange au silence, elle aurait tres bien pu utiliser le systeme de kidnapping aussi connu sous le nom de rendition, ce qui veut dire qu’il aurait été enlevé, battu, drogué et transporté pour se réveiller dans une obscure prison en Egypte, Pologne ou a Guantanamo Bay. Nous pouvons aussi présupposer que le Cybercommand US aurait pu utiliser les vastes ressources qui sont les siennes pour neutraliser tous les sites mirroir de Wikileaks et ce indépendemment de leur nombre. La même chose vaut pour Anonymous et autres sites liés a Wikileaks. Mais ces considérations sont de la pure fantaisie; Assange apparait aujourd’hui comme le golden boy du New York Times, du Spiegel, du Guardian, d’El Pais, en bref de toute les groupies officielles médiatiques de l’empire anglo-américain. Il se pavanne aujourd’hui dans les splendeurs baronnieres de la résidence d’un officier britannique a la retraite et tres bien connecté qui devrait être, quant a lui, le fruit d’enquêtes sérieuses par les médias quant a ses liens avec les services de renseignement. Le monde radical snobinard, de Bianca Jagger a Michael Moore est aux pieds d’Assange.

Cass Sunstein présent a la création de Wikileaks

Wikileaks fut apparememnt créé en 2006. A l’origine, le groupe était programmé pour attaquer la Chine et son comité directeur était rempli de Chinois dissidents douteux et d’activistes “pro-démocratie” émanant de la sphere de Georges Soros et de sa fondation. De maniere tres intéressante, le premier boum publicitaire de Wikileaks dans les médias de masse aux Etats-Unis fut donné par un tristement célebre libéral totalitaire aujourd’hui ancré dans la maison blanche d’Obama: Cass Sustein. Dans son article publié dans le Washington Post le 24 Février 2007, sous le titre “Brave New Wikiworld”, nous lisons: “Wikileaks.org, fondé par des dissidents chinois et d’autres nations, planifie de publier des documents secrets de gouvernements et de les protéger de la censure au moyen de logiciel d’encryptage.” N’est-il pas intéressant de savoir que Cass Sustein était présent a la création de la nouvelle opération de guerre psychologique de Wikileaks !

C’est le même Sustein qui aujourd’hui est le chef du département de l’information et des affaires de régulation de la Maison Blanche sous Obama. Dans son analyse de Janvier 2008 a la faculté de droit de Harvard intitulée “Théories de la conspiration”, Sustein demanda que le gouvernement américain déploie des groupes d’agents sous couvert ainsi qu’un réseau d’agents pseudo-indépendants pour influer sur l’infiltration cognitive des groupes extêmistes, ce qui voulaient dire les organisations, les activistes et les sites internet qui embrassent la croyance de ce que Sustein classifie comme “de fausses théories de la conspiration”.

Wikileaks = programme d’inflitration cognitive de l’internet de Cass Sustein

Il doit être clarifié qu’Assange et Wikileaks sont précisément la réalisation pratique de Cass Sustein pour “l’infiltration cognitive” troupe de choc pour contrecarrer et annihiler toute véritable compréhension de masse de la domination oligarchique du monde moderne ainsi que toute discussion sur les politiques économiques qui doivent être appliquées et sont nécessaires pour que le monde puisse se sortir de la dépression économique actuelle.

En accord avec cette recette de Sustein, Assange est un ennemi déclaré du mouvement pour la vérité sur le 11 Septembre. Assange a déclaré au Belfast Telegraph en Juillet dernier en la personne de son journaliste qui l’interviewait Matthew Bell: “Je suis constemment ennuyé par les gens qui sont distraits par de fausses théories de conspiration telle celle du 11 septembre, alors que nous donnons les preuves de véritables conspirations concernant la guerre et la fraude financiere.” En d’autres termes, Assange dispute le fait que la vérité sur le 11 septembre n’est pas aussi radicale que les scandales variés que Wikileaks clame exposer au grand public. Mais il est vrai que les scandales qu’Assange expose prennent pour cible essentiellement les adversaires de la CIA.

Assange se doit aussi d’être vu comme un individu tres troublé et un possible psychopathe. Il a la complexité émotionnelle ravagée que l’on peut attendre d’un ancien pensionnaire d’une des nombreuses opérations MK-Ultra (NDT: programme d’opérations scientifiques de la CIA tres controversé, utilisant des drogues psychotropes et LSD sur des patients a des fins de travaux hypnotiques. Les expériences ce sont déroulés aus Etats-Unis et au Canada dans les annés 1950-60, officiellement terminées a la fin des années 60, elles ont neanmoins continué officieusement a travers les années 1970 – source wikipedia – ). Il a aussi passé plusieurs années dans le culte Anne Hamilton-Byrne (aussi connu sous le nom de Famille et Santiniketan), pres de Melbourne en Australie. La, des enfants étaient séparés de leur famille et étaient forcés d’ingérer du LSD, de l’anatensol, du diazepam, de l’haloperidol, du largactil, du mogadon, du serepax, de la stelazine, du tegretol, du tofranil et autres puissants psychothropes. Des douzaines d’enfants ont été endoctrinés a croire que Hamilton-Byrne était leur véritable mere et avaient leurx cheveux teints en blond. Anne Hamilton-Byrne considérait les cheveux blonds comme ceux d’une race supérieure. Des observateurs attentifs ont noté que la couleur de cheveux d’Assange est tantôt blonde, tantôt plus châtain, posant inévitablement la question de savoir si cela n’est pas un résidu d’une partie de sa vie passée avec Hamilton-Byrne, de laquelle il dit ne pas se souvenir. Quand d’autres enfants de son âge recevaient des biscuits et du lait, Assange était-il lobotomisé a grand renfort de LSD et de psychothropes sous les auspices de Hamilton-Byrne ? Certaines indications pointent dans cette direction.

Avec Assange, nous avons probablement le spectacle tragique d’un produit émotionnellement mutilé des opérations secretes de la CIA (ou du MI6 par sa composante australienne) d’il y a 40 ans, qui a maintenant été réactivé avec un rôle important dans un plan de contre-insurrection du temps présent. La jeunesse mondiale, déja sévérement échaudée par son obsession indécente d’Obama, sera t’elle une fois de plus dupée par un individu aussi dysfonctionnel ?

Le précédent: Les “documents du pentagone” ont blanchi la CIA, accablé l’armée et démonisé Kennedy

Les révélations d’Assange impliquent essentiellement des communications estampillées confidentiel ou secret et qui seraient en réalité sur-classifiées si elles étaient estampillées “Pour usage officiel seulement”. En d’autres termes, Assange n’est en réalité qu’un pourvoyeur de traffic de câbles de bas niveau et non pas de secrets a faire trembler la planete. Ceci nous rappelle une autre opération leurre connue sous le nom de Pentagon Papers (NDT: les documents du pentagone, affaire qui éclata durant la guerre du Vietnam). Ceci consista en une sélection tres spécifique de documents historiques, triés sur le volet, avec en supplément d’autres documents qui eux étaient de complets faux, en relation avec la guerre du Vietnam et compilée par Morton Halperin et Leslie Gelb, deux officiels qui ont connus une carriere charismatique par la suite dans l’establishment de la politique étrangere impérialiste. Gelb est devenu président du CFR (Conseil des relations etrangeres), tandis qu’Halperin est aujourd’hui le directeur des opérations politiques de la meute de loups des fondations de Georges Soros.

Les fameux documents furent fuités par l’ancien officiel de la RAND corporation Daniel Ellsberg, qui fut un des faucons virulents pour la guerre du Vietnam avant d’emprunter un suspicieux chemin de Damas vers la conversion au pacifisme. Il les publia dans la presse de masse etats-uniennes, de la même façon que le fait Assange aujourd’hui. Il n’y avait rien dans les “documents du pentagone” qu’un lecteur occasionnel du Monde ou du Corriere della Serra ne sache déja. Mais, comme le dit plus tard Mort Sahl, les libéraux de gauche avaient eu peu de héros, alors ils se sont rattachés a Ellsberg et l’ont idéalisé, emmené par Noam Chomsky, Howard Zinn et quelques autres. Ceci est un syndrôme que nous voyons encore aujourd’hui: au moment même de la forfaiture d’Obama sur les réductions d’impôts de Bush, un désillusionnement final pour beaucoup de libéraux de gauche, Assange arrive sur la scene comme leur nouveau sauveur. Ceci n’est pas une coïncidence pour Ellsberg d’avoir désigné Assange comme sa propre réincarnation et donc sûrement le nouveau messie.

Les documents du pentagone ont été soigneusement sélectionnés par la CIA elle-même pour couvrir les crimes de guerre de cette même CIA au Vietnam, blâmant des que possible l’armée américaine, tout en obscurcissant le plus possible le programme massif de production de drogue et le narco-traffic qu’elle gérait. Les documents du pentagone ont systématiquement caché le fait politique le plus important de toute l’ere de la guerre du Vietnam, a savoir que le président Kennedy allait mettre fin de facto au rôle combattant des Etats-Unis dans ce pays. En lieu et place, le président Kennedy fut systématiquement démonisé et calomnié, émergeant de la sorte comme le méchant de l’histoire. Inutile de dire que les docuements du pentagone ne jette aucune lumiere sur le rôle de la CIA dans l’assassinat du président Kennedy, exactement de la même façon que les documents fuités d’Assange ne nous apprennent rien d’important sur le 11 septembre, l’assassinat d’Ythzak Rabin, de l’affaire Iran-Contra, du bombardement de la Serbie en 1999, de l’incident du sous-marin Koursk, des multiples révolutions colorées de la CIA ou de quelques grosse opérations clandestines de ces dernieres décennies.

Les révélations leurres ne sont pas nouvelles; ce procédé fut décrit dans un memorandum secret du chef des services de renseignement vénitiens Paolo Sarpi rédigé pour le Sénat de Venise en 1620, comme étant “l’art de dire quelque chose de bon a propos de quelqu’un ou quelque chose tout en ayant l’air de dire quelque chose de mal”. Ceci est le dénominateur commun des opérations de déception psychologique de la CIA de Ellsberg a Philip Agee en passant par Julian Assange; avec au passage quelques anciens agents de la CIA devenus lanceurs d’alerte au fil du temps.

___________________________

1John Young of Cryptome, “‘Internet a very large-scale spying machine’ – info leaking site co- founder,” RT, 29 December, 2010, at http://rt.com/news/cryptome-classified-secret-wikileaks/

Publicités

22 Réponses to “Résistance au nouvel ordre mondial: Wikileaks est-il une opération psy de contre-insurrection du CyberCommand US ?”

  1. Marie Roche Says:

    Ce qui explique, peut-être la montée en Europe de tous ces gouvernements conservateurs y compris au Portugal, ces temps-ci et l’offensive de Benoit Xvi, à travers l’Europe et leurs corollaires. Hier, une manifestation monstre de dizaine de milliers de personnes anti-avortement. Avec les gauches que nous avons, gauche caviar et gauche extrêrme engoncée cette dernère, dans le souci de ne pas déplaire à un électorat de fonctionnaires qui a envie bien confortablement de vivre des principes comme les catho le’ faisaient en leur temps. Cest vrai, de ce côté-là, nous sommes mal partis, mais dénoncer ( Wikileaks)l’oeuvre du fatah pour Gaza est encore utile et n’est pas connu de la grande majoriité des gens.

    • oui sans doute, mais il y a beaucoup d’information qui circule dans la presse alternative anglo-saxonne et de langue espagnole. La plupart des infos divulguées par Wikileaks si elles font parfois l’effet d’une bombe dans un public non averti, ces infos sont connues depuis longtemps dans le milieu alternatif.
      En cela Tarpley a raison de dire que rien de fondamental n’est vraiment révélé, a part des détails sur la vie privée de personnalités politiques etc…

      Wikileaks est attendu au tournant par la presse alternative sur les prochaines « révélations » sur le milieu bancaire et financier. Wikileaks va engager une grosse part de crédibilité sur ce coup la… Qui sera vilipendé qui sera épargné, qu’en sera t’il des payeurs derriere Assange ?..

      Le but de l’oligarchie aujourd’hui et le travail primordial des agences de propagande est de diviser a qui mieux mieux les peuples… Les oligarques savent que si les écrans de fumée sont pompés, si les peuples finalement y voient clair et se solidarisent, le systeme actuel ne résistera pas 2 ou 3 mois… Ce sera la fin, avant même d’avoir réussi a implanter leur gouvernance mondiale. Ils feront tout, tou, absolument tout pour nous diviser, c’est leur seule chance et ils le savent, notre but est de casser le réflexe pavlovien induit par des siecles de larbinisation des masses… Y parviendrons-nous avant qu’il ne soit trop tard ?

      Espérons-le, ou nous donnerons raison au visionnaire Orwell qui disait:
      « Vous voulez savoir a quoi ressemblera le futur ? Imaginez une botte écrasant un visage humain… pour toujours !… »

      • Marie Roche Says:

        C’est comme Goldman Sachs qui avaient ses anciens responasables dans toutes les sphères gouvernementales y compris en Europe. Ce qu’on découvre aec le Médiator où des gens appointés par Servier étaient en même temps à l’Agence du Médicament Afsaaps pour donner des autorisations de mise sur le marché ou des responsables chez Servier embauchés étaient en mêm temps l’épouse d’un Directeur de grand hôpital et ainsi de suite. La collusion est permamente entre grandes entreprises et gouvernements, sous prétexte de favoriser partenariat public-privé, on a fait entrer le loup dans la bergerie et je crois même que lorsque les soi-disants experts ne sont plus performants, on les recycle comme brillants experts dans nos organismes de contrôle publics ceux-là. il faut aussi chercher de ce côté-là.

  2. Absolument !.. tout a fait d’accord, ce qui nous amene a considérer un fait politique essentiel: contrairement a ce que beaucoup de citoyens continuent a croire, a savoir que le business et le capital est assujetti au politique, au mieux ils marchent la main dans la main… Il n’en est (plus) rien, même si cela était vrai jusqu’a disons encore les guerres napoléoniennes.
    Depuis bien longtemps, le politique a été acheté et a vendu son âme (et donc mandat apres mandat en alternance la souveraineté du peuple) aux plus offrants de la finance et de l’industrie pour finalement être a ce jour completement assujetti aux pouvoirs suprêmes des dieux fric et profits.

    C’est en cela que nous disons que de maniere évidente, le systeme est bien au-dela de toute rédemption, et qu’il n’y a aucune solutiion a espérer pour nous en son sein.

    • Marie Roche Says:

      Comme Novartis qui nomme comme Directeur de recherche un de ces anciens responsables à l’OMS sur une des directions les plus porteuses et moi je crois même que lorsque ces experts ont fait leur temps dans les grandes entreprises et ne sont plus productifs pour la recherche et la communication, on les envoie avec un CV en béton en tant qu’expert sur un de nos organismes de contrôle et de propositiob. Mais ce que j’ai pu constater depuis quelque temps, ils investissent internet en envoyant de petits collectifs pro OGM par exemple et j’ai pu interférer et arrêter comme cela, par des arguments, mais jusqu’à quand. C’est pour cela que j’ai décidé de changer de pseudo et d’intervenir ponctuellement, parce que je suis arrivé à les contrer et à deux reprises, ils ont quitté le blog en question, mais je pense qu’ils vont revenir en force.

      • il y a une expression anglo-américaine pour ce que vous dites « revolving doors » qui fait allusion a ces portes tourniquet des grands hotels ou ca rentre ca sort en permanence. La politique et le gros business a tous les échelons, que ce soit le complexe militaro-industiel de chaque pays ou celui plus transnational, la pétro-chimie, le biologique, le chimique médicamenteux des labos, l’agro-alimentaire (liés au chimique et au biologique par les engrais, pesticides et autre poisons en « ide » et OGM), etc… sont liés par ces portes tourniquets ou on ne sait plus qui est qui au bout d’un moment.
        L’administration yankee regorge de ces sbires de l’industrie transnationale don l’agenda est le profit pour leur intérêts particulier et se contre-foutent de l’intérêt et du bien commun du peuple. Ce qui vaut dans la société « modele » néolibérale yankee, vaut partout en occident.

        Sur certains blogs il y a en effet une cohorte de trolls de l’establishment, ils sont faciles a repérer. Nous avons toujours énormément de plaisir a férailler avec ces clones larbins de la pensée unique. Nous avons été a la pointe de la bataille lors de l’éveil sur la supercherie du réchauffement climatique anthropique, sur le 11 septembre, sur le sionisme et sur le syndrôme du larbin en général tant ancré dans le dogme de la pensée unique actuel.

        Bizarrement, la suspicion légitime sur Wikileaks paraît être mieux acceptée, sûrement parce que cela arrange aussi les vrais ultra-conservateurs de voir que même les médias alternatifs sont circonspects a l’égard de cette affaire.

        N’ayez pas peur des troils. Ils sont nécessaires a l’avancée de toute pensée progressiste. Gardons a l’esprit les 3 étapes de la vérité de Schopenhauer:
        Une idée juste mais radicale passe par trois étapes:
        1- Elle est moquée
        2- Elle est combattue avec acharnement
        3- Elle est acceptée comme une évidence

        En combattant la pensée unique fasciste néolibérale, nous sommes actuellement en phase 2… La plus dure… Courage, nous sommes loin d’être seuls !…

        Vive la résistance au nouvel ordre mondial !

      • bien vu.

        la plupart des « recherches » en génétique, immunité et autres sont des leurres, qui visent soit à mettre au point des thérapies longues et très couteuses, soit des armes biologiques, les deux en même temps si possible, et sinon de la manipulation de masse par la peur de la maladie. la grippe aviaire….. etc….

        en 2005, le gramme de produit chimio »thérapeutique » se négociait en france 1 000 euros. calculez le kilo.

        25% des français meurent du cancer, un très grand nombre sont traités en chimio, généralement pour rien.

        une dette, en france ?

        ah bon….

        la prophylaxie du cancer est INEXISTANTE. Il existe toutefois des campagnes anti tabagiques voire de lutte contre l’alcoolisme (au volant, surtout) Il est connu que l’excès de publicité sur un produit a des effets opposés à celui recherché.
        tous les paquets de tabac comportent des avertissements sur les conséquences de son usage (aux moyens vendus dans les bureaux de tabac). plus on dira que c’est mauvais et plus ils fumeront. c’est tout bête.

  3. Maya Mediouni Says:

    Merci beaucoup pour cet article donc si je comprend bien
    Julian ASSANGE est en train de mettre au point une manipulation gigantesque alors qu’il aurait pu faire partie de ces paumés à snifer de la colle dans une sombre ruelle en Australie.
    Au lieu de cela il est bombardé à la tête de wikileaks et reçoit, de milieux diplomatiques feutrés via des sites cryptés, des informations brutes (qui ne relèvent certes pas du secret défense n’exagérons rien) normalement non publiques.
    c’est super important qu’on sache pour apprendre aux gens à être plus circonspects car j’en connais qui boivent ces révélations (déjà connues) de wikileaks tout simplement parce qu’elles proviennent justement de wikileaks ce qui leur donnent un parfum de désobéissance civile citoyenne! .
    Il faut replacer cet individu dans le contexte et surtout arrêter cette supercherie au niveau mondial, l’avenir de milliers de personnes crédules, en dépend.
    vous faites œuvre de salut public!
    Maya

    • Merci de vos commentaires qui nous flattent Maya,

      Oui, il semblerait que votre résumé de la situation soit correct.
      Un petit bémol toutefois: Assange n’est qu’un pion, on lui a proposé un deal qu’il ne pouvait pas refusé a une époque de sa vie, n’oublions pas (comme nous l’avons publié auparavant) qu’Assange a commencé sa carriere comme hacker sous le nom de « Mendax » qui veut dire « menteur » en latin. Il a été pris dans les ann´és 90 la main dans le sac en train de hacker dans le systeme du géant canadien de la télécommunication Nortel. Comme par hazard, l n’a jamais été condamné… Ce ne serait pas la premiere fois qie les services de renseignement utiliserait le chantage pour recruter quelqu’un qui aurait une valeur intrinseque pour leur besogne… En bien des points, il était le parfait candidat pour le con-job.

      Des le départ, cette affaire de Wikileaks nous a paru suspicieuse et nous avons considéré qu’il était important d’essayer d’en savoir plus. Comme tres peu d’information de la presse alternative américaine est relayée en France et francophonie, nous estimons qu’il est important pour tous les citoyens ne parlant pas anglais d’avoir acces a une information qu’on ne trouve quasiment nulle part traduite en français ou simplement analysé en français. Nous entreprenons donc ce travail de traduction que nous pensons utile, provenant de sources alternatives les plus sûres possibles.
      Comment le savons-nous ?.. Parce que nous lisons les analyses de ces jpurnalistes experts en divers domaines depuis des années et ceux que nous publions ont un historique de justesse dans leurs analyses tres haut dessus de la moyenne. Nous mettons les liens des articles originaux en anglais pour que les lecteurs familiers avec la langue anglaise puissent trouver et lire l’article par eux-mêmes.

      Ceci, en plus de nos propres analyses (publiés sur la page « résistance 71 » en haut a droite des liens de la page d’accueil), que nous engageons bien sûr tout le monde a lire.

      Merci de votre support, la lutte pour la vérité et la liberté est une lutte de tous les instants. Ultimement, les peuples triompheront, mais il faut empêcher ces oligarques psychopathes de nuire a l’intérêt général de l’humanité, qui par essence est progressiste, alors que la société qui nous est proposée est au mieux stagnante dans le statu quo oligarchique, au pire en totale régression; mais quoi qu’il en soit: répressive, limitative, coercitive, parasitaire, inégalitaire et obsolete.

      Ensemble nous vaincrons, ne jouons plus sur le terrain de ces dégénérés anti-sociaux. Unité, solidarité, égalité pour enfin une liberté universelle !

  4. Amélie Mérévan Says:

    Edwy Plenel a parlé hier soir chez Tadéï d’ information indépendante. Voilà le maïtre mot, il faut une information indépendante alternative et à mon sens nous avons le même travail que les tunisiens à faire, car nos journaux sont dépendants des oligarchies et le lecteur ou auditeur ( pour la télé ) autant que le journaliste est façonné par ces oligarchies. je suis obligé, moi-même qui suis extrêmement sensible comme vous à la qualité de l’information d’aller chaque matin sur 5 journaux pour avoir quotidiennement, une information correcte et idem pour les débats et je perçois pour chacun d’entre eux
    les défauts ou les insuffisances caculées par les oligarchies dont nous dépendons.

  5. Bien sûr.

    La plupart d’entre nous procede de la façon suivante:
    Nous allons sur les médias de masse (journaux, audio-visuel…) pour avoir une idée claire de ce que l’oligarchie a pondu aujourd’hui, puis nous cherchons et / ou écrivons sur les sujets chauds sur lesquels l’oligarchie veut briefer les peuples a sa sauce. Le mieux est de la faire en plusieurs langue de façon a recoupé l’info et augmenter la pertinence de la réaction a la propagande oligarchique. Parfois il est possible d’anticiper la propagande, souvent non , mais il est de plus en plus facile de la contrer car le fil conducteur est essentiellement similaire.

    Le temps de réponse de la réaction a l’info oligarchique est de plus en plus réduit. L’info alternative, quand on sait ou aller la chercher de maniere fiable, est tres performante, quelque soit la langue. Le probleme majeur de la France est celui de la communication en d’autres langues et ceux qui peuvent par exemple comprendre l’anglais, souvent ont politiquement intérêt a étouffer l’info alternative ou ne rien faire pour qu’elle se divulgue. La masse doit se contenter des médias vendus ou d’une info alternative qui peine parfois a trouver sa niche en français.
    Notre but est d’essayer de réduire ce handicap pour le citoyen a notre petit niveau.

    Le Français doit subir un carcan informatif et pédagogique plus important que le citoyen américain ou britannique par exemple pour qui la variété d’info alternative est presque même étouffante parfois, simplement a cause de l’accessibilité de l’info alternative dans sa langue maternelle.
    Idem en espagnol, énormément de choix alternatif.

    L’émancipation des peuples passent par l’information, la pédagogie critique et constructive pour développer une action directe efficace, solidaire et concertée.

    Aussi frustrant que cela puisse être parfois, nous sommes sur la bonne voie, c’est l’évidence même.

    Vive la résistance au nouvel ordre mondial !

  6. je n’ai qu’un mot a dire : BRAVO !!!

    je me doutais bien que ce  » truc de wikileaks » était une immense manipulation. Le Bon sens permet simplement d’être lucide sur ce qu’on essaye de nous faire avaler !!

    • oui, pas de certitude a 100% mais beaucoup de « coïncidences » et de pistes que l’on trouve quand on gratte un peu la surface du probleme, laissent a penser que Wikileaks n’est pas ce qu’il prétend être.
      Le bon côté de la chose est que la presse alternative, rôdée aux turpitudes du systeme a mis un bémol de suite sur cette affaire.
      A un moment donné, ils feront un faux pas et les masques tomberont…

  7. atanguy Says:

    Je ne partage pas du tout votre analyse de Wikileaks: C’est pratiquement l’ensemble des medias qui a attaque Assange. Ses divulgations sur la guerre en Irak et les cables des ambassades US. Tout ceci ne peut etre le resultat d’un complot…
    Et n’oubliez pas qu’un homme est en prison et a ete torture pour que ces informations soient dans le domaine publique: Bradley Manning

    • Malheureusement il faut bien donner le change. Manning a été sacrifié (comme tous les patsies/boucs-émissaires a un moment ou un autre) pour la crédibilité et l’exemple. Wikileaks ciblent toujours ses « révélations », les transmet par des voies officielles (New York Times etc..) totalement inféodées et noyautées par le renseignement et la propagande américains.

      Quand ça paraît trop beau pour être vrai… ça l’est sûrement, c’est ce que l’expérience prouve le plus souvent.

  8. […] Finalement, l’opération de propagande de la CIA connue sous le nom de Wikileaks a déjà fourni un cas tout ficelé pré-fabriqué pour l’incompétence et la malfaisance de l’actuel gouvernement norvégien, qui autorise toutes ces choses, ceci dans une série de documents réels ou fabriqués, qui documentent la soi-disant négligence de ce gouvernement concernant les affaires de menaces du terrorisme, tout ceci étant vu sous l’angle des membres officiels du département d’état américain. […]

  9. bonjour à tous,

    que la manipulation soit l’ordre général des choses n’a en soi rien d’étonnant. La manipulation fait partie du pouvoir, depuis toujours, la démocratie n’étant qu’une facette de plus. Un leurre qui s’écroule sous son propre poids.

    la conscience est la seule voie, qui nous amène à une seule question, fondatrice de la civilisation et de l’humain au sens noble : existe-t-il une vie après tout ce cloaque ?

    la réponse est comprise dans le fait de poser la question.
    La mise en œuvre de la réponse dépend, comme pour tout, des moyens. que nous décidons, seul, d’utiliser dans ce but.
    je précise que les religions sont une forme très abouties de la manipulation. particulièrement lorsqu’elles prétendent décrire quel mode de vie nous devons adopter. A mourir de rire.
    La liberté est un fait individuel qu’aucune idéologie ou loi ne peut déterminer. La liberté, c’est de ne plus avoir peur de la mort, et de faire de cet état une source de générosité GRATUITE.

    bien à vous.

  10. […] « Wikileaks: une opération d’infiltration de l’internet commandité par Cass… (Article de Webster Tarpley de janvier 2011, traduit par Résistance 71 et publié sur ce blog…) […]

  11. […] « Wikileaks: une opération d’infiltration de l’internet commandité par Cass… (Article de Webster Tarpley de janvier 2011, traduit par Résistance 71 et publié sur ce blog…) […]

  12. […] Que vous pouvez lire en français, puisque R71 l’avait traduit et publié sous l’intitulé : Wikileaks est-il une opération psy de contre-insurrection du CyberCommand US ? […]

  13. […] pouvez lire en français, puisque R71 l’avait traduit et publié sous l’intitulé : Wikileaks est-il une opération psy de contre-insurrection du CyberCommand US […]

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.