Archive pour résistance au nouvel ordre mondial

Résistance 71: Quelques stats 2015 et message…

Posted in actualité, altermondialisme, autogestion, colonialisme, démocratie participative, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, N.O.M, neoliberalisme et fascisme, politique et social, politique française, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , on 31 décembre 2015 by Résistance 71

Quelques stats et le Top 5 des articles les plus lus sur Résistance 71 en 2015

 

Résistance 71

 

31 décembre 2015

 

Petit bilan de fin d’année 2015. La fréquentation de notre blog est en très nette hausse et nous en remercions tous les lecteurs assidus ou occasionnels de nous suivre et de relayer l’information.

Si la France métropolitaine demeure, de loin, la source la plus forte de consultation du blog, la fréquentation et la visibilité de Résistance 71 a bien augmenté dans les pays suivants (par ordre décroissant après la France métropolitaine): le Canada, la Belgique, l’Algérie, la Suisse, le Maroc, la Tunisie, la Côte d’Ivoire, les Etats-Unis, le Cameroun et l’Espagne.

Ces derniers six mois ont vu une très forte progression du lectorat en provenance de la Côte d’Ivoire, du Cameroun, du Burkina Faso, du Mali, de l’île Maurice et de la Polynésie Française. Merci aux compagnons francophones de ces nations.

Voici la liste des 5 articles les plus lus sur Résistance 71 en 2015:

#5 “Un monde sans cancer, l’histoire de la vitamine B17” 1ère partie

#4 “Poutine va larguer la ‘bombe de la vérité’ sur les Etats-Unis”

 #3 “Nouvelle information confirme que la CIA est derrière l’attaque de Paris” (Charlie Hebdo, janvier 2015)

#2 “Que se cache t’il derrière l’attentat terroriste de Paris” (Ivachov janvier 2015)

 #1 “Le cartel de la réserve fédérale: les huit familles”

 L’année 2015 fut lourde et sans rémission. Elle nous a prouvé s’il le fallait encore, qu’il n’y a pas de solutions au sein du système, qu’il faut en sortir avec méthode, solidarité et organisation. Plus que jamais nous essaierons de vous faire part d’une vision objective du Que Faire ? dans l’année à venir. Ne nous leurrons pas: 2016 sera une année qui verra l’empire pousser toujours plus avant son modèle fasciste planétaire et transnational. Il deviendra évident pour encore plus de personnes que la grille de contrôle totalitaire se met plus précisément en place, mais aussi que nous, les gens des peuples sommes la solution, la seule solution à ce marasme systémique et cataclysmique en marche.

2016 verra, nous en sommes convaincus, plus d’initiatives populaires à reprendre le pouvoir, à se réapproprier le décisionnaire qui nous a été usurpé il y a bien trop longtemps, à tel point qu’on en a oublié le véritable fonctionnement démocratique d’un peuple politiquement alerte et éveillé.

Solidarité, Organisation, Action pour créer la société des sociétés anti-autoritaire, constituée des confédérations des associations libres et autonomes. Ce modèle est la réponse organique au colonialisme mortifère institutionalisé au travers des états-nations criminels et obsolètes, qui nous colonise autant que les peuples étrangrs cibles et il passe par nous et personne d’autre. Nous sommes la SEULE SOLUTION à notre problème de société. Ne comptons pas/plus sur l’État qui est l’outil de notre soumission, de notre oppression, l’État dans les grandes largeurs est, et de loin, le plus grand terroriste de la planète, sa fonction même est de terroriser les peuples à la soumission.

Il suffit de dire non et arrêter de consentir aux inepties et crimes qu’on nous impose pour que le mauvais film s’arrête et que nous dictions enfin notre scenario. Alors année 2016… Année du boycott général ? Chiche !?!

Enfin, nous finirons l’année et commencerons la nouvelle avec quelques textes de dénonciations sans abage de la doctrine coloniale eurocentrique toujours en vigueur de nos jours.

L’État et le colonialisme sont les deux piliers centraux sur lesquels reposent le système oligarchique qui nous opprime, continuons, accélérons le déconstruction de ces piliers en 2016.

Si vous lisez ce message… Vous êtes la résistance !

 

Publicités

Résistance au Nouvel Ordre Mondial: les oligarques dorment moins bien… L’éveil des peuples à leur turpitude renverse la vapeur…

Posted in actualité, crise mondiale, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, N.O.M, néo-libéralisme et paupérisation, neoliberalisme et fascisme, politique et social, résistance politique with tags , , , , , , , , , on 9 juillet 2011 by Résistance 71

à lire également pour plus dinformation:

https://resistance71.wordpress.com/2010/07/13/fascisme-global-et-nouvel-ordre-mondial/

 

=   =   =   =

 

Brzezinski: des troubles sociaux concernant la classe moyenne vont toucher les Etats-Unis

 

Par Paul Joseph Watson

Le 7 Juillet 2011

 

Url de l’article original (contenant une interview de 12 minutes de Brzezinski sur MSNBC):

http://www.infowars.com/brzezinski-middle-class-unrest-to-hit-u-s/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

 

Zbigniew Brzezinski, qui écrivit il y a quarante ans à propos d’une société du futur qui serait hautement sous contrôle et dont son élite technocrate aurait subjugué les populations, est apparu sur la chaîne MSNBC et son programme “Morning Joe” pour prédire que des troubles sociaux émanant de la classe moyenne causés par une situation économique aliénante, allaient bientôt se manifester aux Etats-Unis.

“Je ne veux pas être un prophète de l’apocalypse et je ne pense pas que nous nous en approchions, mais je pense que nous nous dirigeons vers un glissement plus intense dans des conflits sociaux, une hostilité sociale et certaines formes de radicalisme; le sentiment d’injustice sociale grandira.” A dit Brzezinski, ajoutant que des émeutes commenceront lorsque la classe moyenne inférieure sera plus sérieusement affectée par les aspects négatifs de la crise économique et une montée notable du chômage.

L’ancient conseiller à la sécurité nationale (NdT: de l’administration Carter) a prédit “de véritables et sérieux troubles internationaux” et ce en rapport direct avec le fait que les Etats-Unis, l’Europe et le Japon, les trois piliers traditionnels de la force économique globale, luttent avec de profondes crises financières.

La “préoccupation” de Brzezinski, qui est un membre du CFR, à propos des disparités sociales et d’une “société juste”, alors que les riches deviennent de plus en plus riches et la classe moyenne de plus en plus pauvre, est totalement hypocrite dans la mesure où il écrivit un livre il y a quarante ans qui se faisait précisément le porte-parole de ce type de société, où une petite élite sans scrupules et sans pitié contrôlait et dominait le reste de l’humanité.

Quoi qu’il en soit, ce n’est pas la première fois que Brzezinski se dit préoccupé par une rage causée par les échecs de l’économie et de son aliénation sociale corollaire, qui pourraient menacer les structures du pouvoir existantes.

Lors d’un discours qu’il fît pour le CFR (NdT: Council of Foreign Relation, un des éminents think-tank néolibéral aidant à propager l’idéologie fasciste globaliste. Le pendant américain du Royal Institute of International Affairs de Grande-Bretagne. La branche française en est l’IFRI ou Institut Français des Relations Internationales) à Montréal l’an dernier, Brzezinski, également un régulier des réunions Bilberberg, avertissait d’un “réveil politique global”, se composant essentiellement de jeunes gens des pays émergents, qui menaçaient de renverser l’ordre international existant.

“Pour la toute première fois dans l’Histoire humaine, presque toute l’humanité est politiquement active, politiquement consciente et politiquement interactive… La résultante de cet activisme politique global génère une résurgence pour la quête de dignité personnelle, de respect culturel et d’opportunité économique dans un monde douloureusement marqué par les souvenirs des siècles de domination impériale ou coloniale  étrangère”, dit Brzezinski à ses comparses élitistes.

Parce qu’un tel mouvement ne représente de danger que pour les cercles privilégiés qui monopolisent le pouvoir et dans lesquels Brzezinski évolue, nous pouvons en déduire qu’il décriait en fait ce développement récent. Etant un des architecres en chef de cette “hiérarchie globale existante” à laquelle il fait aussi référence dans son discours, Brzezinski est lui-même  sous cette menace directe, tout comme l’est la capacité continuelle de l’élite globale en général à contrôler les affaires du monde, un point sur lequel il est d’ailleurs revenu dans son interview sur MSNBC.

“L’humanité est maintenant éveillée et en mouvement”, a dit Brzezinski l’an dernier durant son discours, ajoutant que ceci additionné à la fracture de l’élite, “en font un contexte bien plus difficile pour toute puissance majeure, incluant en ce moment la puissance dominante du monde, les Etats-Unis d’Amérique.”

Puisque Brzezinski est un chantre d’une société hautement sous contrôle gérée par des technocrates, la perspective de voir une classe moyenne furieuse se soulever et défier la cible de leur rage, n’est pas quelque chose qui soit le bienvenu aux yeux de l’élite.

Dans son livre publié en 1970 “Entre deux âges: le rôle de l’Amérique dans l’ère technetronique”, Brzezinski écrivit ce qui suit:

“L’ère technetronique implique l’apparition d’une société bien plus sous contrôle. Une telle société serait dominée par une élite non restreinte par des valeurs traditionnelles. Bientôt il sera possible de mettre sous surveillance presque continue chaque citoyen et de maintenir des fichiers à jour contenant même les informations les plus personnelles au sujet de ces citoyens. Ces fichiers seront sujets à la possibilité d’une consultation instantanée par les autorités.”

Cela ressemble t’il à un homme qui désirerait exprimer sa sympathie pour une sous-classe sociale économiquement dépouillée, comme le feint Brzezinski dans son interview télévisée sur MSNBC, ou est-ce un homme pétrifié de peur que le nouvel ordre mondial qu’il a aidé à bâtir devienne plus vulnérable à l’effondrement même s’il resserre les boulons sur une population de plus en plus alerte, informée, en colère et désespérée ?

=  =  =

à lire également pour plus dinformation:

https://resistance71.wordpress.com/2010/07/13/fascisme-global-et-nouvel-ordre-mondial/

 

Résistance au nouvel ordre mondial: Wikileaks est-il une opération psy de contre-insurrection du CyberCommand US ?

Posted in actualité, CIA et traffic de drogue, désinformation, média et propagande, presse et média with tags , , , , , on 24 janvier 2011 by Résistance 71

Ceci est la traduction par nos soins d’un nouvel article de Webster Tarpley complémentaire de l’article que nous avons traduit il y a quelques jours, que vous pourrez lire ici si ce n’est déja fait:

https://resistance71.wordpress.com/2011/01/21/quy-a-til-derriere-la-revolution-tunisienne-attention-danger/

Une chose est certaine: plus on fouille dans l’affaire Wikileaks et plus l’eau devient trouble…

— Résistance 71 —

Les nihilistes du monde s’unissent: Wikileaks est l’opération d’infiltration intelligente demandée par Cass Sustein

Par Webster G. Tarpley

TARPLEY.net

Url de l’article original: http://tarpley.net/2011/01/20/wikileaks-cognitive-infiltration-operation/

Le 20 Janvier 2011,

— Traduit par Résistance 71 —

Le directeur du département pour la Russie du NSC (NDT: Conseil de Sécurité National) pour la maison blanche d’Obama Michael McFaul déploie le thérapeute de choc pour le FMI Boris Nemtsov comme force de la tentative de campagne “Stop Poutine en 2012”.

La conscience monte a travers le monde que le théâtre de l’absurde Wikileaks-Julian Assange est radicalement une illusion, une opération psychologique. Wikileaks et son patron représentent une forme classique d’auto-incrimination, une sorte de spectacle obscene dans lequel l’organisation officielle fuite des documents pré-sélectionnés et édulcorés fournis par une agence d’intelligence avec l’intention de toucher non pas la CIA, le Royaume Uni, Israël, mais plutôt les ennemis classiques de la CIA telles des figures comme Poutine, Berlusconi, Karzai, Khadaffi, Rodriguez de Kirchner etc. En Tunisie, des matériaux incriminants a propos de l’ex-président Ben Ali, fuités par Wikileaks, ont déja amené le vent du changement venant de Langley sous la forme d’un rare coup de balais dans un gouvernement arabe retranché de longue date.

A Foggy Bottom et Langley, une fievre est montée depuis le départ de Ben Ali. Les planificateurs américains croient qu’ils peuvent relancer maintenant leur modele éculé de révolution colorée, coups de main de peuples dirigés par la CIA, ou des putschs post-modernes au sein de toute une série de pays arabes et au dela, comme l’Italie. Les révolutions colorées sont tombées en désuétude récemment a cause de l’échec de la révolution verte en Iran a l’été 2009. Précédemment, la révolution des Cedres avait échoué au Liban en 2005. La révolution orange d’Ukraine a subi des retours de bâton avec l’éviction du pouvoir des cleptocrates du FMI et de l’OTAN Yuschenko et Timoschenko. En Géorgie, la révolution des roses a été considérablement discréditée par le régime répressif et belliqueux du psychopathe fasciste Saakachvili.

Les Etats-Unis cherchent a mobiliser une nouvelle génération de jeunes nihilistes a travers la planete

Maintenant, Le NSC, département d’état et la CIA pensent que la révolution colorée a un second souffle, parce que Wikileaks et Assange ont capturé l’imagination d’une nouvelle génération de jeunes nihilistes de part le monde, qui est décrite comme la génération de l’apres 11 septembre, étrangere aux gouvernements et aux parties d’opposition et ainsi toute prête a suivre le chemin illusoire et édulcoré de Langley.

Assange a commencé sa phase de déploiement intensive l’an dernier avec un crime de guerre de classe A en Irak, crime qui était tres graphique dans les faits, mais qui montrait un évenement qui était déja tres connu par ailleurs. Le second document focalisait sur l’Irak, mais il y eut un glissement d’attention sur Maliki le premier ministre et son héritage iranien, que les Etats-Unis par une étrange coincidence, essayaient de virer au profit de leur marionnette Allawi. Avec la troisieme fuite de documents, cette fois-ci des câbles du département d’état, nous trouvons plus de commérage a propos de classiques cibles de la CIA tels que Vladimir Poutine, Berlusconi, l’alliance stratégique russo-italienne, le président Kirchner d’Argentine, le président Karzai d’Afghanistan, ainsi que des coups directs a des alliés supposés des Etats-Unis qui doivent être maintenus en déséquilibre et dépendant, incluant la famille royale saoudienne, le président français Sarkozy, et d’autres. Ainsi Wikileaks dirige la vaste majorité de son feu contre des figures qui font parties de la liste des ennemis de la CIA.

Pour les opérations secretes de la CIA, Assange donne également un superbe prétexte pour l’avénement d’une censure draconienne et des limitations de la liberté d’expression sur internet. Le sénateur totalitaire libéral Feinstein veut revenir au tristement célebre Acte sur l’Espionnage de 1917 édicté par Woodrow Wilson en honneur d’Assange. Assange de fait ne doit pas être vu comme un activiste, ou un journaliste, ni même comme un artiste de spectacle, mais comme un espion. John Young de Cryptome.org, selon certains rapports, a dénoncé Wikileaks, dont il fut un des fondateurs, comme étant une couverture de la CIA. Dans une interview du 20 Décembre 2010 sur RT (NDT: traduit sur Résistance 71, ici), Young a décrit l’internet comme une vaste opération d’espionnage. 1.

L’internet est en effet un immense champs de bataille ou les services de renseignement des Etats-Unis, du Royaume Uni, de la Chine, Israel, Russie et bien d’autres s’affrontent a chaque heure du jour et de la nuit avec des espions commerciaux, des hackers, des membres de cultes, des trolls mercenaires et certains dérangés mentaux sous contrôle. Les agences de renseignement fuitent volontairement des informations réelles ou tronquées a divers sites internet, parfois utilisant leurs propres employés mécontents comme canaliseurs d’information et intermédiaires. Ceci veut dire entr’autre que quelqu’un comme Bradley Manning ne peut pas être pris pour argent comptant, même s’il est tout aussi clair que ni lui ni personne d’autre ne doivent être torturés.

Assange est célebre, mais les médias contrôlés par Wall Street peuvent rendre célebre quiconque, de Lady Gaga a Snooki en passant par Justin Bieber, et ceci s’est produit avec Julian Assange. Il est dangereux et malvenu de capituler face a la puissance démagogique de ces médias en reconnaissant qu’il puisse y avoir une valeur intrinseque en Assange. Jusqu’ici, la CIA a organisé les révolutions colorées en utilisant Facebook, Twitter, YouTube et des véhicules médiatiques similaires. Maintenant ils pensent avoir une figure culte avec laquelle ils pourront vendre leur salade a la jeunese des pays arabes et autres pays en voie de développement dont la population est essentiellement sous l’âge des trente ans. Ceci est une opération psychologique qui doit être exposée au grand public.

Plus récemment, Wikileaks a joué un rôle dans la “révolution du jasmin” en Tunisie organisée par la CIA en publiant quelques câbles du département d’état a propos du style de vie hyper luxueux du clan Ben Ali, ce qui a mené a la chute du régime. La CIA espere maintenant qu’avec l’aide de Wikileaks, elle peut renverser les régimes arabes selon sa volonté, de Moubarak a Khadaffi en passant par Boutelfika en les remplaçant par des marionnettes plus souples et plus enclines a lutter contre l’Iran, la Russie et la Chine.

Si Assange déclanche jamais sa machine infernale contre la Bank of America et quelques autres institutions financieres, nous trouverons les justifications de demander que la SEC (NDT: la commission de sécurité sur les échanges a Wall Street, le soi-disant régulateur des transactions boursieres) rende public l’importance des intérêts a court terme dans les stocks de certains hedge funds, spécifiquement ceux contrôlés par Georges Soros. Aussi loin que les attaques d’Assange sur le Vatican soient concernées, elles s’integrent tres bien dans les quatre siecles de combat du renseignement britannique contre le Saint Siege, remontant aussi loin que le complot de la poudre a canon de Guy Fawke et de Lord Robert Cecil en 1605 et au-dela. Rien de vraiment radical la dedans.

Wikileaks: Pas vraiment d’information sérieuse contre Israel et le Royaume Uni

Il est symptomatique qu’aucune des fuites d’Assange n’ait révélé de véritables scandales concernant le Royaume Uni et Israel. Aucune figure politique américaine n’a eu a démissionner a cause de ce que Wikileaks a révélé. Aucune opération secrete ou aucun agent en place ont été exposés. Apres tous ces mois, il n’y a toujours pas de charges américaines contre Assange, alors que nous savons qu’un grand jury américain inculperait un sandwich au jambon si le procureur général lui demandait. Si la CIA avait voulu réduire Assange au silence, elle aurait tres bien pu utiliser le systeme de kidnapping aussi connu sous le nom de rendition, ce qui veut dire qu’il aurait été enlevé, battu, drogué et transporté pour se réveiller dans une obscure prison en Egypte, Pologne ou a Guantanamo Bay. Nous pouvons aussi présupposer que le Cybercommand US aurait pu utiliser les vastes ressources qui sont les siennes pour neutraliser tous les sites mirroir de Wikileaks et ce indépendemment de leur nombre. La même chose vaut pour Anonymous et autres sites liés a Wikileaks. Mais ces considérations sont de la pure fantaisie; Assange apparait aujourd’hui comme le golden boy du New York Times, du Spiegel, du Guardian, d’El Pais, en bref de toute les groupies officielles médiatiques de l’empire anglo-américain. Il se pavanne aujourd’hui dans les splendeurs baronnieres de la résidence d’un officier britannique a la retraite et tres bien connecté qui devrait être, quant a lui, le fruit d’enquêtes sérieuses par les médias quant a ses liens avec les services de renseignement. Le monde radical snobinard, de Bianca Jagger a Michael Moore est aux pieds d’Assange.

Cass Sunstein présent a la création de Wikileaks

Wikileaks fut apparememnt créé en 2006. A l’origine, le groupe était programmé pour attaquer la Chine et son comité directeur était rempli de Chinois dissidents douteux et d’activistes “pro-démocratie” émanant de la sphere de Georges Soros et de sa fondation. De maniere tres intéressante, le premier boum publicitaire de Wikileaks dans les médias de masse aux Etats-Unis fut donné par un tristement célebre libéral totalitaire aujourd’hui ancré dans la maison blanche d’Obama: Cass Sustein. Dans son article publié dans le Washington Post le 24 Février 2007, sous le titre “Brave New Wikiworld”, nous lisons: “Wikileaks.org, fondé par des dissidents chinois et d’autres nations, planifie de publier des documents secrets de gouvernements et de les protéger de la censure au moyen de logiciel d’encryptage.” N’est-il pas intéressant de savoir que Cass Sustein était présent a la création de la nouvelle opération de guerre psychologique de Wikileaks !

C’est le même Sustein qui aujourd’hui est le chef du département de l’information et des affaires de régulation de la Maison Blanche sous Obama. Dans son analyse de Janvier 2008 a la faculté de droit de Harvard intitulée “Théories de la conspiration”, Sustein demanda que le gouvernement américain déploie des groupes d’agents sous couvert ainsi qu’un réseau d’agents pseudo-indépendants pour influer sur l’infiltration cognitive des groupes extêmistes, ce qui voulaient dire les organisations, les activistes et les sites internet qui embrassent la croyance de ce que Sustein classifie comme “de fausses théories de la conspiration”.

Wikileaks = programme d’inflitration cognitive de l’internet de Cass Sustein

Il doit être clarifié qu’Assange et Wikileaks sont précisément la réalisation pratique de Cass Sustein pour “l’infiltration cognitive” troupe de choc pour contrecarrer et annihiler toute véritable compréhension de masse de la domination oligarchique du monde moderne ainsi que toute discussion sur les politiques économiques qui doivent être appliquées et sont nécessaires pour que le monde puisse se sortir de la dépression économique actuelle.

En accord avec cette recette de Sustein, Assange est un ennemi déclaré du mouvement pour la vérité sur le 11 Septembre. Assange a déclaré au Belfast Telegraph en Juillet dernier en la personne de son journaliste qui l’interviewait Matthew Bell: “Je suis constemment ennuyé par les gens qui sont distraits par de fausses théories de conspiration telle celle du 11 septembre, alors que nous donnons les preuves de véritables conspirations concernant la guerre et la fraude financiere.” En d’autres termes, Assange dispute le fait que la vérité sur le 11 septembre n’est pas aussi radicale que les scandales variés que Wikileaks clame exposer au grand public. Mais il est vrai que les scandales qu’Assange expose prennent pour cible essentiellement les adversaires de la CIA.

Assange se doit aussi d’être vu comme un individu tres troublé et un possible psychopathe. Il a la complexité émotionnelle ravagée que l’on peut attendre d’un ancien pensionnaire d’une des nombreuses opérations MK-Ultra (NDT: programme d’opérations scientifiques de la CIA tres controversé, utilisant des drogues psychotropes et LSD sur des patients a des fins de travaux hypnotiques. Les expériences ce sont déroulés aus Etats-Unis et au Canada dans les annés 1950-60, officiellement terminées a la fin des années 60, elles ont neanmoins continué officieusement a travers les années 1970 – source wikipedia – ). Il a aussi passé plusieurs années dans le culte Anne Hamilton-Byrne (aussi connu sous le nom de Famille et Santiniketan), pres de Melbourne en Australie. La, des enfants étaient séparés de leur famille et étaient forcés d’ingérer du LSD, de l’anatensol, du diazepam, de l’haloperidol, du largactil, du mogadon, du serepax, de la stelazine, du tegretol, du tofranil et autres puissants psychothropes. Des douzaines d’enfants ont été endoctrinés a croire que Hamilton-Byrne était leur véritable mere et avaient leurx cheveux teints en blond. Anne Hamilton-Byrne considérait les cheveux blonds comme ceux d’une race supérieure. Des observateurs attentifs ont noté que la couleur de cheveux d’Assange est tantôt blonde, tantôt plus châtain, posant inévitablement la question de savoir si cela n’est pas un résidu d’une partie de sa vie passée avec Hamilton-Byrne, de laquelle il dit ne pas se souvenir. Quand d’autres enfants de son âge recevaient des biscuits et du lait, Assange était-il lobotomisé a grand renfort de LSD et de psychothropes sous les auspices de Hamilton-Byrne ? Certaines indications pointent dans cette direction.

Avec Assange, nous avons probablement le spectacle tragique d’un produit émotionnellement mutilé des opérations secretes de la CIA (ou du MI6 par sa composante australienne) d’il y a 40 ans, qui a maintenant été réactivé avec un rôle important dans un plan de contre-insurrection du temps présent. La jeunesse mondiale, déja sévérement échaudée par son obsession indécente d’Obama, sera t’elle une fois de plus dupée par un individu aussi dysfonctionnel ?

Le précédent: Les “documents du pentagone” ont blanchi la CIA, accablé l’armée et démonisé Kennedy

Les révélations d’Assange impliquent essentiellement des communications estampillées confidentiel ou secret et qui seraient en réalité sur-classifiées si elles étaient estampillées “Pour usage officiel seulement”. En d’autres termes, Assange n’est en réalité qu’un pourvoyeur de traffic de câbles de bas niveau et non pas de secrets a faire trembler la planete. Ceci nous rappelle une autre opération leurre connue sous le nom de Pentagon Papers (NDT: les documents du pentagone, affaire qui éclata durant la guerre du Vietnam). Ceci consista en une sélection tres spécifique de documents historiques, triés sur le volet, avec en supplément d’autres documents qui eux étaient de complets faux, en relation avec la guerre du Vietnam et compilée par Morton Halperin et Leslie Gelb, deux officiels qui ont connus une carriere charismatique par la suite dans l’establishment de la politique étrangere impérialiste. Gelb est devenu président du CFR (Conseil des relations etrangeres), tandis qu’Halperin est aujourd’hui le directeur des opérations politiques de la meute de loups des fondations de Georges Soros.

Les fameux documents furent fuités par l’ancien officiel de la RAND corporation Daniel Ellsberg, qui fut un des faucons virulents pour la guerre du Vietnam avant d’emprunter un suspicieux chemin de Damas vers la conversion au pacifisme. Il les publia dans la presse de masse etats-uniennes, de la même façon que le fait Assange aujourd’hui. Il n’y avait rien dans les “documents du pentagone” qu’un lecteur occasionnel du Monde ou du Corriere della Serra ne sache déja. Mais, comme le dit plus tard Mort Sahl, les libéraux de gauche avaient eu peu de héros, alors ils se sont rattachés a Ellsberg et l’ont idéalisé, emmené par Noam Chomsky, Howard Zinn et quelques autres. Ceci est un syndrôme que nous voyons encore aujourd’hui: au moment même de la forfaiture d’Obama sur les réductions d’impôts de Bush, un désillusionnement final pour beaucoup de libéraux de gauche, Assange arrive sur la scene comme leur nouveau sauveur. Ceci n’est pas une coïncidence pour Ellsberg d’avoir désigné Assange comme sa propre réincarnation et donc sûrement le nouveau messie.

Les documents du pentagone ont été soigneusement sélectionnés par la CIA elle-même pour couvrir les crimes de guerre de cette même CIA au Vietnam, blâmant des que possible l’armée américaine, tout en obscurcissant le plus possible le programme massif de production de drogue et le narco-traffic qu’elle gérait. Les documents du pentagone ont systématiquement caché le fait politique le plus important de toute l’ere de la guerre du Vietnam, a savoir que le président Kennedy allait mettre fin de facto au rôle combattant des Etats-Unis dans ce pays. En lieu et place, le président Kennedy fut systématiquement démonisé et calomnié, émergeant de la sorte comme le méchant de l’histoire. Inutile de dire que les docuements du pentagone ne jette aucune lumiere sur le rôle de la CIA dans l’assassinat du président Kennedy, exactement de la même façon que les documents fuités d’Assange ne nous apprennent rien d’important sur le 11 septembre, l’assassinat d’Ythzak Rabin, de l’affaire Iran-Contra, du bombardement de la Serbie en 1999, de l’incident du sous-marin Koursk, des multiples révolutions colorées de la CIA ou de quelques grosse opérations clandestines de ces dernieres décennies.

Les révélations leurres ne sont pas nouvelles; ce procédé fut décrit dans un memorandum secret du chef des services de renseignement vénitiens Paolo Sarpi rédigé pour le Sénat de Venise en 1620, comme étant “l’art de dire quelque chose de bon a propos de quelqu’un ou quelque chose tout en ayant l’air de dire quelque chose de mal”. Ceci est le dénominateur commun des opérations de déception psychologique de la CIA de Ellsberg a Philip Agee en passant par Julian Assange; avec au passage quelques anciens agents de la CIA devenus lanceurs d’alerte au fil du temps.

___________________________

1John Young of Cryptome, “‘Internet a very large-scale spying machine’ – info leaking site co- founder,” RT, 29 December, 2010, at http://rt.com/news/cryptome-classified-secret-wikileaks/