Du point de vue de Quasimodo…

 

Résistance 71

 

17 avril 2019

 

Selon le vieil adage politicard de « ne jamais laisser se perdre une bonne crise », la classe politique moribonde et les enfumeurs professionnels du gouvernement, flanqués de la clique oligarchique des milliardaires habituels, sont montées au créneau et ont pleurniché en chœur sur le désastre « Notre Dame de Paris ».

Là réside le danger que les Gilets Jaunes (et tout le monde en fait) doivent identifier et contrer: la récupération de l’évènement pour réaliser une pseudo-union nationale. On n’a pas encore vu les panneaux « Je suis Notre Dame », mais ça ne saurait sans doute tarder…

Micronus 1er a reporté sine die sa déclaration où il devait annoncer des mesures miettes de pain pour contrer l’effet Gilets Jaunes qui devient un mouvement (r)évolutionnaire et il tente de rallier le peuple en se servant de cet évènement sans aucun doute opportun. Attention danger !

Les merdias vocalisent à l’unisson sur les « dons » des milliardaires habituels qui ne sont pour eux qu’évasion fiscale supplémentaire, en effet quand un de ces oligarques fait un chèque de 200 millions d’Euros pour la « cause Notre Dame »,  alors qu’il engrange près de 9 milliards de bénéfices par an, combien devrait-il casquer alors que l’indulgence et la complaisance du système l’exonère dans les grandes largeurs ?… 200 millions pour ces personnes représentent un infime pourcentage de ce qu’ils devraient payer dans ce système inique. On les fait passer pour des mécènes et de grands philanthropes alors qu’ils ne font qu’engranger les dividendes du pillage en règle de notre société et lancent une aumône de temps à autre.

Déplorons bien sûr la perte d’un des joyaux de l’intelligence humaine, d’une structure architecturale qui a défié le temps, les guerres et l’adversité pour ne succomber finalement que devant la veulerie de l’exploitation financière et marchande de tout. On apprendra peut-être (rien n’est moins sûr) dans un futur plus ou moins proche, que tout cela ne fut que le triste résultat d’une négligence parce qu’un petit patron sous-contractant aura voulu économiser 3 francs six sous pour faire plus de profit au détriment de la sécurité élémentaire en ce lieu ou autre fadaise similaire tout droit issue de la veulerie capitaliste bon teint ou alors qu’un ouvrier a oublié d’éteindre le gaz portable du café. La question est aussi: rénovation bien nécessaire ou complaisance d’attribution de contrats ? Maintenant il est clair que oui, le bâtiment a sérieusement besoin d’une rénovation, pas du bidon là !

Alors bien entendu certains parlent « d’incendie volontaire », d' »attentat ». Rien ne permet de le dire jusqu’à maintenant. Les accidents continuent de se produire, même s’il devient de plus en plus difficile d’y croire lorsque sont concernés de grandes tragédies et que de gros enjeux politiques collatéraux existent.
Soyons positifs: pas de victimes, que des dégâts matériels, considérables et qui ne pourront certes jamais être remplacés. Même rénovée, Notre Dame de Paris ne sera plus jamais la même et oui, une partie du patrimoine historique est parti en fumée…
J’ai aidé les pompiers et si vous observez bien, vous me verrez toujours protéger mes cloches… Je continue à regarder d’en haut, notre société si basse qui continue de sombrer dans la folie du tout mercantile et de la volonté de contrôle absolu, en attendant le retour d’Esmeralda…

Reste avec tes cloches là-haut Quasimodo, elles sonnent moins creux que celles d’en bas et leur cacophonie insupportable.

Nous sommes Quasimodo !

Publicités

16 Réponses to “Du point de vue de Quasimodo…”

  1. Il est de l’avis de la rédaction que « Notre Dame de Paris » de Victor Hugo est la plus grande histoire romantique jamais écrite dans l’histoire de l’humanité, devant « Les Hauts de Hurlement » d’Emily Brontë et sans doute le « Frankenstein » de Mary Shelley.
    L’opportunité est trop bonne pour ne pas lui rendre hommage…

  2. J’ai pleuré à chaque fois que j’ai lu la fin de Notre Dame de Victor Hugo.

    Notre dame de Paris est devenu une légende de l’asile de ceux qui sont persécutés par la justice de l’Etat. (Esméralda y trouvant l’asile pour s’échapper à la justice la condamnant comme sorcière)

    En brûlant Notre Dame de Paris, le NVO a donné un symbole, celui qui dit qu’il ne laissera plus de refuge à ses opposants politiques du NVO devant ses chars de du NVO

    Tout comme Alaqsa, était le refuge des palestiniens persécutés à Jérusalem.

    Tous les temples où se réfugiaient les opposants politiques sont brûlés, car le NVO veut montrer sa puissance de destruction des opposants politiques jusqu’au bout en brûlant jusqu’au temples devenus légendaires par fiction ou pas d’accueillir des opposants politiques

    Victor Hugo était contre la peine de mort. Notre Dame de Paris était le symbole de la vie, contre la peine de mort, c’était celle qui maintenait Esmeralda en vie et l’empêchait d’être mise à mort par les soldats du roi.

    Hors l’Etat a déjà commencé à appliquer la peine de mort sur les gilets jaunes en les massacrant à coup de flashball…

    L’incendie de Notre Dame de Paris c’est une déclaration de guerre à Victor Hugo, l’un des légendaires écrivains à s’opposer à la peine de mort.

    C’est d’ailleurs pour cela que j’ai lu tous ses bouquins d’ailleurs.

    • Oui, c’est pour cela que nous avons dit qu’à notre sens (c’est bien sûr subjectif), il n’y a pas une histoire romantique (au sens propre du terme, tourment dans la souffrance de l’amour impossible ou rendu impossible, le romantisme est l’exaltation de l’esprit, de l’âme humaine devant la grande adversité, il y a en cela un indéniable côté romantique chez les GJ) qui rivalise avec « Notre Dame de Paris » de V. Hugo, cette histoire est l’essence même du romantisme. Une passion immortelle dont effectivement ND est un personnage central et non pas un lieu banal de l’action se déroulant.
      Quasimodo fut interprété à l’écran plusieurs fois, les palmes revenant ex-aequo au phénoménal Charles Laughton (Maureen O’Hara est Esmeralda), qui interprète un Quasimodo plus près du livre que celui interprété par un autre géant: Anthony Quinn (Gina Lollobrigida est Esmeralda), qui joue un Quasimodo plus « bestial », mais dont la transformation par amour touche vraiment au sublime à notre sens.
      Le tout de force de ces œuvres (Chaplin inclus) est qu’on a beau savoir ce qui va se passer…. ça nous arrache toujours une larme, simplement parce cela touche une corde émotive universelle.
      Donnons un 1er accessit à la comédie musicale qui fut très plaisante.

  3. Texte éloquent et qui sonne très juste comme les cloches de Notre Dame.

  4. Le nombre de cloches qui sonnent creux qu’on entend depuis lors…
    C’en est assourdissant…

    Nous sommes tous Quasimodo résonne fort bien à nos oreilles, pour une fois, car il s’en faut de très peu oui, que sonnent les « NOUS SOMMES NOTRE DAME DE PARIS » hier soir, à la téloche se fut un concert de louange et zont tous changé leur programme pour repasser des docs ou le chef d’œuvre « NDDP » avec GL Esmeralda et AQ Quasimodo (bien leur en a pris d’ailleurs).

    Martelons que les généreux donateurs ne donnent que parce que ces sommes sont quasi entièrement défiscalisées… Ça aide, hein ?…
    Heureusement qu’il n’y a eu aucun mort à déplorer.

    Une autre coïncidence troublante, l’incendie a eu lieu le lundi du début de la semaine « sainte »…

    Pour certains, le symbole est trop fort, et ils prétendent que c’est dieu lui-même qui lance un dernier avertissement, Paris étant devenu un autre S&G…

    Le simple fait de poser la question « Cui Bono » comme je l’ai fait, hier, nous fait passer, direct, dans le camp des Haut-Conspirateurs…

    Aujourd’hui, nous n’avons même plus le droit de nous demander « à qui cela profite-t-il » ?

    Pourtant, à l’évidence, c’est toujours le même qui tire son Macron du feu…

    Jo

  5. Tenez, cette excellente vidéo sur l’histoire et l’instrumentalisation de NDDP au service du pouvoir ;

    Macron qui veut reconstruire dans les 5 ans… Surement pour en faire la 1ère Cathédrale-connectée du monde…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.