Archive pour USAID terrorisme d’état

Ingérence occidentale en Ukraine: La CIA en visite officielle à Kiev…

Posted in actualité, colonialisme, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, N.O.M, neoliberalisme et fascisme, politique et lobbyisme, politique et social, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , on 18 juin 2014 by Résistance 71

USAID (et son agence de la NED) = CIA

Ne jamais l’oublier. Selon des cadres du ministère des affaires étrangères du pays du goulag levant dont dépend l’agence: « L’USAID fait aujourd’hui au grand jour ce que la CIA faisait secrètement il y a quelques décennies »…

En clair, Porotchenko prend sa feuille de route de la CIA pour la marche à suivre concernant: la coupure de gaz et le nettoyage ethnique à venir en Ukraine orientale.

— Résistance 71 —

 

L’administrateur de l’USAID en visite à Kiev

 

RIA Novosti

 

18 Juin 2014

 

url de l’article:

http://fr.ria.ru/world/20140618/201555731.html

 

L’administrateur de l’Agence américaine pour le développement international (USAID), Rajiv Shah arrive mercredi à Kiev pour s’entretenir avec le président ukrainien élu Piotr Porochenko, annonce l’agence UNN.

« Lors de sa visite à Kiev, l’administrateur de l’USAID évoquera avec le président Piotr Porochenko et le maire de Kiev Vitali Kitchko les programmes de l’USAID visant à soutenir les réformes », indique l’agence.

Par ailleurs, M.Shah devrait intervenir dans une université ukrainienne et prendre part à la présentation du projet de l’USAID destiné à permettre aux femmes d’intégrer plus largement le monde des affaires et d’occuper des postes de direction.

Ce n’est pas la première fois que l’USAID participe à la vie politique en Ukraine. En mai, l’Agence a déclaré qu’elle était prête à soutenir les médias lors de la campagne présidentielle dans le pays.

Cette organisation s’est rendue tristement célèbre lorsqu’on a appris qu’elle avait dépensé 1,2 millions de dollars pour créer le « Twitter cubain » appelé ZunZuneo,  afin de mobiliser les Cubains dans la confrontation politique avec le gouvernement de La Havane.

Impérialisme et Nouvel Ordre Mondial: La machine à s’ingérer dans les affaires des autres (USAID) est hors de contrôle…

Posted in actualité, colonialisme, désinformation, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, média et propagande, N.O.M, néo-libéralisme et paupérisation, neoliberalisme et fascisme, politique et lobbyisme, politique et social, résistance politique, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , on 10 avril 2014 by Résistance 71

Cela fait longtemps que c’est le cas, çà a au moins le mérite d’être officiel maintenant, mais rassurons-nous… rien ne changera. L’USAID et sa succursale de la NED font au grand jour ce que la CIA faisait sous couvert il y a 30 ans et plus… C’est l’empire et son soutien étatico-entrepreneurial qu’il faut abattre si on veut que quelque chose change vraiment.

— Résistance 71 —

 

L’administrateur de l’USAID ignore qui dépense l’argent du contribuable

 

Réseau Voltaire

 

10 Avril 2014

 

url de l’article:

http://www.voltairenet.org/article183184.html

 

L’administrateur de l’Agence des Etats-Unis pour le développement international (USAID) a affirmé au Senat qu’il ignore d’où est surgie l’idée de créer un « réseau social » destiné à provoquer une révolte à Cuba.

Interrogé à ce sujet, le 8 avril 2014, au cours d’une audience sur le budget de l’USAID au sous-comité du Sénat aux opérations extérieures, l’administrateur de l’agence, Rajiv Shah (Sur la photo), a tenté de démentir les révélations de l’Associated Press [1] en affirmant que la création d’un « réseau social » pour les Cubains n’était pas une opération clandestine mais « discrète ».

Le programme en question s’était concrétisé en 2009 sous la forme d’un réseau social appelé « Zunzuneo », qui avait fonctionné jusqu’en 2012, depuis un pays tiers, afin d’attirer des usagers résidant à Cuba dans l’espoir d’arriver à les manipuler pour déclencher une révolte dans l’île.

Pendant l’audience, M. Rajiv Shah a voulu éluder une question directe du sénateur Patrick Leahy sur la paternité du projet, qui s’était caractérisé surtout par des envois massifs de SMS non souhaités à des centaines de milliers de personnes à Cuba.

A la question du sénateur Leahy sur « Qui a eu cette idée ? », M. Shah balbutia que le projet avait été conçu en 2007-2008 et voulut passer à d’autres aspects secondaires malgré les rappels à l’ordre du sénateur, qui finit par perdre patience. L’administrateur de l’USAID finit alors par déclarer : « Je ne sais pas, spécifiquement. » [2].

Au cours de l’audience, le sénateur Leahy souligna à plusieurs reprises que le projet était une absurdité et, en plus, « facile à découvrir » et il rappela que l’Etats-unien Alan Gross est en train de purger 15 ans de prison à Cuba, où il avait tenté de monter illégalement un réseau de télécommunications numériques… sur ordre de l’USAID [3].

Au début de ses questions à l’administrateur de l’USAID, le sénateur démocrate Patrick Leahy – qui occupe depuis décembre 2012 la présidence pro-tempore du Sénat US – rappela que :

« Les Etats-Unis consacrent entre 15 et 20 millions de dollars aux soi-disant programmes pour la démocratie à Cuba. » (sic) [4]

Présentée par Washington comme une institution indépendante qui s’efforce de favoriser le développement de par le monde, l’USAID est en fait une agence fédérale, financée par des fonds fédéraux – donc, par le contribuable US – approuvés par le Congrès et ses objectifs sont fixés par le Département d’Etat.

De nombreux Etats, dont la Bolivie [5], Cuba, Haïti, le Honduras, l’Uruguay, le Venezuela et la Russie [6], ont signalé l’USAID comme un écran de la CIA.

 

[1] Associated Press, « US Secretly Built ‘Cuban Twitter’ to Stir Unrest », par Desmond Butler, Jack Gillum et Alberto Arce ; et « US Secretly Created ‘Cuban Twitter’ to Stir Unrest », par Desmond Butler, Jack Gillum et Alberto Arce, 3 et 4 avril 2014.

[2] « Angry Exchange on Capitol Hill over Cuban Twitter », Associated Press, 8 avril 2014.

[3] « Alan Gross Case Spotlights U.S. Democracy Programas in Cuba », The National Security Archive, 18 janvier 2013.

[4] « The U.S. rise 15 to 20 million dollars for so-called democracy programs in Cuba… »

[5] « Le président Morales expulse l’USAID de Bolivie », 7sur7.be, 1er mai 2013.

[6] « Moscou interdit l’USAID, mais veut poursuivre la coopération économique », Ria Novosti, 21 septembre 2012.