Archive pour USA labos biologiques

Les Russes mettent en garde contre les centaines de labos biologiques yankees dans le monde…

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, crise mondiale, gilets jaunes, guerres hégémoniques, média et propagande, neoliberalisme et fascisme, santé et vaccins, science et nouvel ordre mondial, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , on 26 juillet 2022 by Résistance 71

12monkeys

Lavrov avertit de centaines de laboratoires biologiques américains dans le monde

Al Manar

25 juillet 2022

Source : https://french.almanar.com.lb/2386529

Le chef de la diplomatie russe a mis en garde contre l’existence des centaines de laboratoires biologiques américains à travers le monde.

S’exprimant dimanche 24 juillet au siège de la Ligue arabe au Caire, le ministre russe des Affaires étrangères a souligné qu’il s’agissait d’une question dangereuse.

Il n’y a pas si longtemps, Eligor Krylov, le commandant des forces de soutien aux attaques chimiques et biologiques affiliées aux forces armées russes, a annoncé que le département américain à la Défense menait 10 projets sur le sol ukrainien pour travailler sur la propagation de maladies dangereuses et infectieuses.

Il a averti que l’apparition de ces maladies peut avoir des effets économiques mondiaux.

Selon lui, un échantillon d’agents infectieux sera également envoyé sur le sol américain pour examen.

Lors de son discours, le ministre russe des Affaires étrangères a déclaré que Moscou n’avait rien à cacher sur les opérations de la Russie en Ukraine, et que l’envoi d’armes à l’Ukraine par l’Occident confirme maintenant les préoccupations légitimes de Moscou par rapport à la Sécurité.

Il a rappelé : « L’intégrité de l’Ukraine était garantie par les par l’accord de Minsk, mais le régime de Kiev n’a pas rempli ses obligations et a plutôt tenté de le détruire, et l’Union européenne n’est intervenue d’aucune manière pour empêcher cette action. »

M.Lavrov a ajouté : « L’Union européenne n’a même pas exprimé sa préoccupation concernant la violation de l’accord commise par le régime de Kiev, ainsi que la situation dans le Donbass. »

Et de noter: « Les garanties de sécurité que nous réclamions assuraient la sécurité de l’Europe, mais l’OTAN a répondu à cette demande de la Russie en envoyant des armes meurtrières à l’Ukraine. »

« Aucun pays ne peut garantir sa sécurité aux dépens de la sécurité des autres pays », a affirmé le ministre russe des Affaires étrangères avant de déclarer : « La Russie était préoccupée par les plans expansionnistes de l’OTAN, et ce pacte militaire a ignoré les préoccupations de sécurité de la Russie concernant l’adhésion de l’Ukraine à l’alliance. »

Il a poursuivi : « Le régime de Kiev a délibérément interdit de parler russe dans l’est de l’Ukraine, les autorités ukrainiennes se sont délibérément engagées dans le racisme et l’inimitié avec la Russie. »

Plus loin dans ses propos, le chef de la diplomatie russe a indiqué : « La Russie n’a pas clos le dialogue avec l’Ukraine, et c’est l’Occident qui fait obstruction au processus de négociations entre la Russie et l’Ukraine. »

Sergueï Lavrov a dénoncé l’action de l’armée ukrainienne pendant la guerre et notamment l’utilisation des civils comme boucliers humains.

Selon lui, l’Union européenne a complètement manqué à ses obligations et Kiev a non seulement violé l’accord de Minsk, mais a bombardé les zones où étaient présentes les forces de l’opposition.

Céréales russes: Lavrov rassure

Sur un autre plan, le chef de la diplomatie russe a rassuré ses partenaires égyptiens après l’accord sur des «couloirs sécurisés» pour les exportations de grains d’Ukraine et de Russie qui doit éloigner les risques d’insécurité alimentaire en Afrique notamment.

«Nous avons confirmé l’engagement des exportateurs russes de produits céréaliers à respecter toutes leurs obligations», a déclaré Sergueï Lavrov, lors d’une conférence de presse après des pourparlers avec son homologue égyptien Sameh Choukri.

«Le président Vladimir Poutine a également souligné cela lors d’une récente discussion téléphonique avec le président égyptien (Abdel Fattah) al-Sissi», a poursuivi Sergueï Lavrov, qui doit également visiter la semaine prochaine l’Ouganda, l’Éthiopie et le Congo.

L’accord signé vendredi à Istanbul entre la Russie et l’Ukraine, sous l’égide de l’ONU, prévoit l’instauration de «couloirs sécurisés» afin de permettre la circulation en mer Noire des navires marchands, que Moscou et Kiev s’engagent à ne pas attaquer.

Il doit permettre d’exporter 20 à 25 millions de tonnes de grains bloquées en Ukraine et de faciliter les exportations agricoles russes, réduisant ainsi le risque d’une crise alimentaire mondiale, en particulier en Afrique.

La Russie a obtenu la garantie que les sanctions occidentales ne s’appliqueront pas, ni directement, ni indirectement, à ses exportations de produits agricoles et d’engrais.

«Le secrétaire général (de l’ONU) a pris la responsabilité de lever ces restrictions illicites, prises par les Etats-Unis et l’Union européenne, contre les chaines logistiques et financières (russes)», a réaffirmé dimanche Sergueï Lavrov depuis le Caire.

Par ailleurs, il a salué une «satisfaction mutuelle» concernant les relations entre Moscou et Le Caire, et évoqué la construction en cours de la première centrale nucléaire en Egypte, confiée à Moscou.

Sources: PressTV + AFP

cocktail_bill