Archive pour ukraine défaut paiement gaz

Ukraine: La Russie coupe le robinet du gaz… Le peuple ukrainien trinque…

Posted in actualité, crise mondiale, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, N.O.M, néo-libéralisme et paupérisation, neoliberalisme et fascisme, politique et social, Union Europeenne et nouvel ordre mondial with tags , , , , , , , , on 17 juin 2014 by Résistance 71

Parce que c’est de cela dont il s’agit: Le peuple ukrainien est puni et entre en galère énergétique parce que Washington et l’UE ont fait un coup d’état pour virer un président et son gouvernement trop russophones à leur goût pour y mettre des néo-nazis russophobes à la place. Qui paiera ? Sur le terrain, les gens du commun, la facture ? les « citoyens » / esclaves de l’UE. Le chaos organisé par l’oligarchie continue… Ceci dit, sur un plan tactique, c’est bien vu de la part des Russes, car que va devoir faire le gouvernement ukrainien ? Pomper le gaz de l’UE qui transite par son territoire, à échéance, cela provoquera une zizanie entre l’UE et les guignols de Kiev soutenus par l’UE et le pays du goulag levant. Le droit (commercial) est pour la Russie, l’Ukraine est en défaut de paiement à échéance déterminée et donc en tord.

— Résistance 71 —

 

La Russie arrête de fournir du gaz non payé à l’Ukraine (Moscou)

 

Press TV

 

16 Juin 2014

 

url de l’article original:

http://www.presstv.ir/detail/2014/06/16/367186/russia-halts-gas-supply-to-ukraine/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

La Russie a arrêté de fournir du gaz naturel qui n’est pas payé à l’Ukraine alors qu’une échéance de paiement de sa dette de gaz pour l’Ukraine a passé sa limite et qu’aucun paiement n’a été effectué, dit le géant russe de l’énergie GazProm.

Le porte-parole de l’entreprise GazProm Sergeï Kouprianov a dit Lundi que la décision a été prise alors que l’Ukraine n’avait toujours fait aucun paiement pour sa dette à l’heure échéance de 06:00 GMT. Ainsi dès cette heure, Moscou n’a plus aucune base légale pour fournir du gaz à l’Ukraine.

Moscou avait demandé que Kiev paie la somme de 1,95 milliards de dollars de paiement de sa dette avant la date limite de Lundi.

Kouprianov a ajouté qu’en plein accord avec le contrat existant, GazProm avait passé l’entreprise ukrainienne Naftogaz dans un système de pré-paiement pour ses fournitures en gaz, disant que ce changement était basé sur le “non-paiement chronique” de l’entreprise gazière ukrainienne.”

De plus, la Russie a averti l’Europe que de possibles interruptions d’acheminement de gaz se produiront si l’Ukraine pompe le gaz pour sa demande. L’Ukraine est un pays transit clef pour le flot d’énergie vers l’Europe de l’Ouest.

De plus Moscou a annoncé qu’elle allait se tourner vers un tribunal d’arbitrage de Stockholm dans la capitale suédoise et “attaquer en justice Naftogaz d’Ukraine pour revouvrer 3,3 milliards d’Euros de dette.”

Ceci intervient alors que les deux parties ont échoué de trouver un accord pendant des pourparler arbitrés par l’UE, dans la capitale ukrainienne de Kiev ce dimanche. L’Ukraine a rejeté l’offre du président russe Vladimir Poutine pour un “prix final” de 385 US$ / 1000m3 de gaz, disant qu’elle ne paierait que 326 US$. Kiev a refusé de payer pour son gaz en avance en signe de protestation de la décision de la Russie en Avril de presque doubler le prix du gaz, GazProm avait en effet augmenté le prix du gaz pour les consommateurs ukrainiens de 268 US$ / 1000m3 à 485 US$ dans le cours du premier trimestre 2014.

L’Ukraine dit que le Kremlin a augmenté le prix après que le président Yanoukovitch fut déposé en Février. Kiev dit que la décision fut politiquement motivée, mais les autorités russes réfutent cette affirmation.

La Russie fournit environ la moitié de la demande total de gaz naturel de l’Ukraine et environ 30% de celle de l’UE, au travers d’un réseau majeur de gazoducs passant sur le territoire ukrainien.