Archive pour udo ulfkotte CIA BND

Terrorisme et Nouvel Ordre Mondial: Grosse censure sur internet au sujet de la fusillade de Las Vegas (Paul Craig Roberts)

Posted in actualité, ingérence et etats-unis, Internet et liberté, média et propagande, militantisme alternatif, N.O.M, politique et lobbyisme, politique et social, presse et média, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , on 9 octobre 2017 by Résistance 71
 

Article connexe: Fusillade de Las Vegas.. Que pensez-vous de cette photo 1 et 2

 

Une grosse censure touche l’internet

 

Paul Craig Roberts

 

8 octobre 2017

 

Source: http://www.informationclearinghouse.info/47976.htm

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

D’après ce rapport, YouTube a censuré toute la couverture des médias indépendants sur l’évènement de la fusillade de Las Vegas, dans une manœuvre désespérée de protéger le narratif officiel.

Je ne peux pas me porter garant de la véracité de ce rapport ; mais il a été porté à mon attention que la vidéo qui a été faite depuis l’intérieur de l’hôpital, que j’avais mise en lien dans mon article et qui paraissait montrer des acteurs de crises transportant de fausses victimes à l’hôpital, a été retirée de You Tube. Clairement, si de vrais blessés avaient été transportés à l’hôpital, pourquoi montrer en même temps des acteurs jouant la scène ? Il me paraît évident que cette vidéo a été censurée parce que ceux qui étaient transportés n’étaient visiblement pas blessés et n’étaient pas manipulés et aidés de manière professionnelle.

Je suis au courant de livres publiés par d’anciens employés qui décrivent l’alliance de la CIA avec des membres des médias. Lorsque j’étais moi-même membre du personnel du congrès des Etats-Unis, j’ai été averti de la collaboration du Washington Post avec la CIA. De plus, nous avons l’affaire Udo Ulfkotte, dont le livre “Journalisme acheté” fut un grand succès en Allemagne, mais la traduction anglaise de ce livre a été retirée du marché. Ulfkotte, jounaliste éditeur d’un des principaux journaux allemands (NdT: Frankfurter Allgemeine Zeitung), a écrit que lui et la plupart des journalistes européens publient des articles qui leur sont directement  donnés par la CIA.

La méthode par laquelle le 1% dirige est par le moyen du contrôle des explications. Ils font cela au travers des déclarations officielles répétées en boucle par les membres de la pressetituée qui ont vendu leur âme il y a belle lurette.

Vous vous rappelez des presstitués qui ont vendu au public la fausse histoire de “Saddam Hussein et ses armes de destruction massive”, la fausse histoire d’”Assad et de son attaque chimique”, la fausse histoire des “armes nucléaires iraniennes”, les fausses histoires au sujet de Kadhafi, de “l’invasion de l’Ukraine par la Russie”, de l’Afghanistan, etc, etc… Spécifiquement lorsque les contradictions émaillant les histoires officielles ne sont jamais expliquées ni clarifiées et qu’on nous donne en guise de preuves des déclarations biaisées et des photos truquées. Le sénateur Richard Burr, président du comité sénatorial sur les affaires de renseignement a dit il y a deux jours que la commission d’enquête sur le “Russiagate” a découvert quelques agences de presse qui ont déroulé un tapis d’informations non factuelles sur le sujet. Il a dit: “Nous allons utiliser les résultats de nos recherches afin que le public américain puisse rendre responsable toutes les agences de presse pour ce qu’elles ont affirmé être les faits.”

Le gouvernement aux Etats-Unis et les putes médiatiques qui servent ce gouvernement et ses agendas ont un énorme problème de crédibilité. Nous ne pouvons en aucun cas nous fier à la véracité de toute déclaration du gouvernement ou des médias. Tout comme ce petit garçon qui criait sans cesse au loup, Washington et la pressetituée ont rendu impossible de savoir quand et si ils disent la vérité.

Médias et propagande: Mort du journaliste Udo Ulfkotte qui dénonça l’emprise de la CIA sur les médias occidentaux…

Posted in actualité, ingérence et etats-unis, Internet et liberté, média et propagande, militantisme alternatif, N.O.M, neoliberalisme et fascisme, pédagogie libération, politique et social, résistance politique, terrorisme d'état, Union Europeenne et nouvel ordre mondial with tags , , , , , , , , , , , on 19 janvier 2017 by Résistance 71

L’opération « Mockingbird » de la CIA dans les médias yankees généralisée à l’occident via les succursales des services de renseignement vassaux et aussi la CIA directement.

~ Résistance 71 ~

 

Un journaliste allemand qui avait dénoncé la CIA retrouvé mort

 

Al Manar avec Sputnik News

 

17 janvier 2017

 

url de l’article en français:

http://french.almanar.com.lb/196854

 

Udo Ulfkotte était le rédacteur en chef de l’un des plus grands journaux allemands, le Frankfurter Allgemeine Zeitung, lorsqu’il a publié son bestseller «Journalistes qui s’achètent» révélant comment la CIA contrôlait les médias allemands, un livre qui lui a coûté sa carrière – et peut-être sa vie.

L’ancien rédacteur en chef du Frankfurter Allgemeine Zeitung, l’écrivain Udo Ulfkotte est décédé à l’âge de 56 ans. Alors qu’il avait été interdit aux médias allemands d’évoquer sa personne ces dernières années, ils ont été obligés maintenant de constater que le journaliste avait succombé à une « crise cardiaque ».

Sa mort éveille d’autant plus de questions parce qu’il était surtout connu pour son livre-dénonciateur « Journalistes qui s’achètent » (« Gekaufte Journalisten »).

Là, Udo Ulfkotte a dévoilé comment la CIA payait des journalistes en Allemagne, en France, au Royaume-Uni, en Australie et en Nouvelle-Zélande pour qu’ils publient de fausses informations.

Le journaliste connaissait bien les menaces qu’il affrontait, mais croyait qu’il était mieux placé que la plupart des journalistes pour exposer la vérité puisqu’il n’avait pas d’enfants qui pourraient courir un risque.

Dans un entretien au journal russe Russian Insider, le journaliste avait partagé : « Quand j’ai exprimé au Frankfurter Allgemeine Zeitung mon intention de publier le livre, leurs juristes m’ont envoyé une lettre de menaces contenant toutes les conséquences légales dans le cas où je publierais certains noms ou secrets — mais moi, je n’ai pas eu peur. Vous comprenez, je n’ai pas d’enfants que je dois choyer ».

Craignant une guerre en Europe, il a pris la décision de dévoiler la vérité quant aux médias contrôlés par les services secrets.

« J’ai été journaliste pendant presque 25 ans, on m’a appris à mentir, à trahir, à ne pas dire la vérité au public », avait indiqué M. Ulfkotte à RT. « La CIA me soutenait, pourquoi ? Parce que j’étais pro-américain ».

Selon l’écrivain, les médias allemands et américains tentent d’amener la guerre en Europe mais aussi en Russie.

C’est contre cette propagande médiatique qu’il s’est dressé avec son « Journalistes qui s’achètent » qui est devenu un bestseller. Un livre qu’il était interdit de mentionner dans les médias allemands.

Ulfkotte a lui-même contribué à la presse « achetée ». Par exemple, il a écrit une fausse histoire parlant du dirigeant libyen Mouammar Kadhafi qui aurait construit des usines de gaz toxique en 2011.

Sputnik