Archive pour terrorisme d’état USA

Nouvel Ordre Mondial: la dispute entre la Chine et le Japon est provoquée par le pays du goulag levant (ex-USA)…

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, économie, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, N.O.M, neoliberalisme et fascisme, terrorisme d'état, Union Europeenne et nouvel ordre mondial with tags , , , , , , , , , on 23 janvier 2013 by Résistance 71

Comme nous l’avons dit il y a peu. Le chaos se doit d’être propagé en Asie, bien trop calme et dangereuse dans la « prospérité ». AFRICOM se charge maintenant de l’Afrique et de sa partition en utilisant ses caniches français. L’heure est venue de porter le fer et le chaos en Asie. Tout prétexte est bon et provoquer des incidents entre la Chine et le Japon, ceci est normal pour yankland. N’oublions pas que depuis 1945, le Japon est le caniche du pays du goulag levant en Asie. En fait yanks et chinois se jappent au nez ( 😉 ) par pays interposés: le Japon pour le pays du goulag levant et la Corée du Nord pour la Chine. La seule question digne d’intérêt est celle que nous posons sans cesse à ce sujet: à quel jeu joue la Chine ? Étant liée par l’achat de la dette US (elle est le premier créditeur du pays maintenant…), la Chine en croque t’elle avec le pays du goulag levant ou est-elle vraiment contre l’hégémonie occidentale ? Bien malin qui peut répondre…

Le bras de fer est engagé par proxy, l’enjeu est l’établissemet de la dernière grille de contrôle du monde pour le Nouvel Ordre Mondial. L’Europe ? C’est fait avec la dictature de l’UE et la disparition proche des souverainetés des états par le truchement du « contrôle » de la dette par les pompiers pyromanes de la haute finance, l’Amérique ? Idem… Les  accords NAFTA et du pacte de sécurité sont en train d’abolir les frontières entre les USA, le Mexique et le Canada. L’Amérique du sud (mis à part le Vénézuéla, l’Équateur et la Bolivie) est assujettie. L’Afrique ? C’est en cours de contrôle..

Reste l’Asie, nous y sommes…

— Résistance 71 —

 

Pékin mouche les Etats-Unis sur son commentaire au sujet de la contreverse insulaire sino-japonaise

 

RT

 

Le 21 Janvier 2013

 

url de l’article original:

http://rt.com/news/china-us-japan-disputed-islands-378/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Pékin a haussé le ton contre l’avertissement de Washington à la Chine de ne pas défier le contrôle du Japon sur les îles disputées de la Mer de Chine orientale, une dispute entre les deux pays qui s’est intensifée ces derniers mois.

Le ministère chinois des affaires étrangères a exprimé son mécontentement une journée après que la ministre des affaires étrangères américaine Hillary Clinton ait assuré Tokyo du soutien américain pour ses droits territoriaux et a averti la Chine contre une action unilatérale sur la dispute en cours.

Vendredi, Clinton au cours d’une conférence de presse avec le ministre japonais des affaires étrangères, n’a pas mentionné directement la Chine, mais a dit qu’elle voulait que la dispute se résolve de manière pacifique.

“Bien que les Etats-Unis ne prennent pas position sur la souveraineté ultime de ces îles, nous reconnaissons le fait qu’elles sont sous l’administration du Japon”, a dit Clinton, ajoutant “Nous nous opposons à toutes actions unilatérales qui mettrait en danger l’administration japonaise des lieux et nous implorons toutes les parties en cause de prendre toutes les mesures nécessaires afin de prévenir des incidents et de gérer les désaccords au travers de moyens pacifiques.”

La Chine est “fortement dissatisfaite de ces propos et s’y oppose véhémentement”, a dit le porte-parole du ministère chinois des affaires étrangères Qin Gang dans une déclaration officielle.

La querelle maritime qui se déroule depuis des années s’est intensifiée l’an dernier lorsque Tokyo a nationalisé les îles. La réponse de la Chine fut d’augmenter son trafic maritime et ses patrouilles aériennes dans la zone des îles Senkaku / Diaoyu. Le Japon par ailleurs a envoyé sa chasse aérienne dans le territoire disputee. Il n’y a pas eu de confrontation physique jusqu’ici.

“Nous demandons aux Etats-Unis de traiter ce problème des îles Diaoyu d’une manière responsable”, a dit Qin, demandant à Washington “d’être prudent avec les mots et les formules et prudent dans ses actions” ainsi que de “prendre action de manière réaliste afin de protéger la paix et la stabilité de la région et des relations sino-japonaises.”

George Koo, le fondateur de l’International Strategic Alliances, pense que les Etats-Unis font monter la sauce dans le conflit entre les deux puissances asiatiques.

“Les Etats-Unis ont créé cet imbroglio et les Etats-Unis prolongent le problème entre le Japon et la Chine. Ils sont encore en train de jouer le jeu de l’ambiguité strtatégique en disant d’un côté, nous sommes neutre à ce sujet et nous ne prenons pas partie pour l’un ou l’autre côté entre la Chine ou le Japon, et de l’autre côté, nous reconnaissons que le Japon a un contrôle administratif sur ces îles, et que par conséquent, nous serons opposés à toute action unilatérale. Mais comment le Japon a t’il obtenu un contrôle militaire de la place ? Les Etats-Unis ont donné ces îles au Japon. Du début à la fin, les Etats-Unis sont responsables de ce merdier.” A dit Koo à RT.

Ces îles appartiennent historiquement à la Chine depuis des siècles, mais le Japon a assumé le contrôle de ces territoires suite à la guerre sino-japonaise de 1894-95. “Après les termes de réditions sans conditions du Japon durant la seconde guerre mondiale, tout territoire et iles à l’extérieur ne pouvaient plus faire partie du Japon. Mais les termes de rédition furent changés durant le traité de paix qui fut écrit à San Francisco. Les Chinois ne furent pas partie prenante de ce traité,” explique Koo. En 1971, les Etats-Unis et le Japon se sont mis d’accord pour que le Japon ait le contrôle administratif de ces îles. Washington insiste qu’il est neutre dans cette affaire mais dit que les îles sont sous contrôle administratif japonais.

Ces îles spnt supposées être riches en ressources naturelles.