Archive pour technologie terrorisme d’état

Dictature technologique: la relation explosive entre fuite de gaz et compteurs « intelligents » à ondes gazpar / GRDF

Posted in actualité, documentaire, militantisme alternatif, politique et lobbyisme, politique et social, politique française, résistance politique, science et nouvel ordre mondial, sciences et technologies, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , on 19 avril 2019 by Résistance 71

 

Engie propriétaire de GRDF avoue sur sa propre page indirectement que les compteurs gazpar sont dangereux en disant qu’il ne faut pas utiliser de téléphone mobile à proximité d’une fuite de gaz

 

Source anonyme

article reçu par courriel

 

19 avril 2019

 

A lire également:

stop-linky-gazpar-5G (PDF)

Notre « dossier 5G »

 

Quand les multinationales des compteurs intelligents prennent les français pour des ignorants…ils savent que les ondes provoquent des explosions en cas de fuite de gaz, mais impose quand même les compteurs intelligents (Engie est côté à la Bourse Euronex thttps://www.boursorama.com/cours/1rPENGI/  donc le fric passe avant tout, faut compenser les pertes de la bourse et remplir les poches des actionnaires en faisant grimper les factures le plus possible et tant pis pour la sécurité des citoyens https://www.alterinfo.net/GRDF-impose-le-compteur-gazpar-par-la-force-l-installe-en-l-absence-des-habitants-mais-pretend_a146556.html) , alors qu’ils ne savent même pas empêcher les fuites de gaz (provoqués possiblement par les compteurs intelligents eux-mêmes à cause de leurs piles en lithium explosives…)

https://stoplinky76320.wordpress.com/tag/fuites-de-gaz/

https://resistance71.wordpress.com/2019/03/30/technologie-et-securite-le-piege-mortel-que-constituent-les-compteurs-gazpar-et-linky-pour-les-habitations/

https://resistance71.wordpress.com/2019/02/28/compteurs-gazpar-risques-averes-dexplosion/

43 700 fuites de gaz en France 

htps://www.bfmtv.com/societe/43-700-fuites-de-gaz-recensees-en-ile-de-france-en-2018-1639077.html

Ondes électromagnétiques + fuite de gaz= explosion (partie 1):

Engie le sait ( ondes électromagnétiques + fuite de gaz= explosion) car il dit sur sa propre page de ne pas utiliser de téléphone mobile à côté d’une fuite de gaz en disant que cela causerait des étincelles pouvant causer l’explosion 

Engie propriétaire de GRDF dit sur sa page « que faire en cas de fuite de gaz » qu’il ne faut pas utiliser de téléphone mobile en cas de fuite de gaz car cela risque de provoquer une étincelle et donc une explosion.

Source citation : 

« Si vous suspectez une fuite, n’appelez pas d’ascenseur, n’utilisez aucun interrupteur, téléphone fixe ou mobile, appareil ménager, lampe de poche ou sonnette car ils pourraient créer une mini étincelle et entrainer une explosion »

https://particuliers.engie.fr/gaz-naturel/conseils/normes-securite/que-faire-fuite-gaz.html

copie de l’article d’Engie au cas où Engie censure ou modifie  sa page en supprimant le mot mobile:

https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2019/04/les-conseils-dengie-en-cas-de-problc3a8mes-graves-avril-2019.pdf

Pourquoi le téléphone mobile c’est à dire le téléphone portable est indiqué comme dangereux à utiliser en cas de fuite de gaz ?

Le téléphone portable est exactement similaire au compteur gazpar.

Il marche avec des ondes wifi.

Voilà pourquoi GRDF (pourtant filiale d’Engie), a supprimé « téléphone mobile » sur les consignes en cas de fuite de gaz sur le site de GRDF

source citation:

« Fuite de gaz : que faire ?

1. Ouvrez les fenêtres.

2. Fermez votre arrivée de gaz.

3. Evitez les flammes et les étincelles.

4. Ne touchez à aucun appareil électrique ni téléphone.

https://www.grdf.fr/fuite-de-gaz 

, comme on le voit, GRDF a uniquement mis téléphone tout court à ne pas utiliser en cas de fuite de gaz à proximité,car s’il avait mis téléphone mobile comme sur la page d’Engie, il aurait avoué par là que les compteurs gazpar sont dangereux en cas de fuite de gaz, car les téléphones mobiles c’est pareil que les compteurs intelligents gazpars.

la mention de téléphone mobile a donc  été supprimé par la  filiale gazière de ENGIE, on voit donc qu’il ne recopie pas toutes les consignes de Engie, car il a supprimé mobile, et n’a mis que téléphone, sans doute pour empêcher qu’on fasse le lien entre compteur intelligent et téléphone mobile…

GRDF a supprimé la mention de mobile à côté de téléphone dans sa page

https://www.grdf.fr/fuite-de-gaz alors que pourtant GRDF est la filiale d’Engie et devrait écrire comme lui, que les téléphones mobiles sont dangereux à utiliser en cas de fuite de gaz.

Voici ce qu’a écrit Engie:

« Si vous suspectez une fuite, n’appelez pas d’ascenseur, n’utilisez aucun interrupteur, téléphone fixe ou mobile, appareil ménager, lampe de poche ou sonnette car ils pourraient créer une mini étincelle et entrainer une explosion »

https://particuliers.engie.fr/gaz-naturel/conseils/normes-securite/que-faire-fuite-gaz.html

Engie a bien précisé de ne pas utiliser de téléphone mobile à côté d’une fuite de gaz.

Mais GRDF met uniquement téléphone. Il ne met téléphone mobile nul part. Pourquoi? Parce que téléphone mobile c’est exactement pareil que le compteur gazpar, et donc GRDF avouerait sur sa propre page que les compteurs gazpar sont dangereux en cas de fuite de gaz à proximité s’il mettait téléphone mobile, car téléphone mobile cela émet des ondes wifi et cela une batterie en lithium exactement comme les compteurs intelligents.

Là, donc on voit bien que Engie sur sa propre page

https://particuliers.engie.fr/gaz-naturel/conseils/normes-securite/que-faire-fuite-gaz.html

[copie de l’article d’Engie au cas où Engie censure ou modifie  sa page en supprimant le mot mobile

https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2019/04/les-conseils-dengie-en-cas-de-problc3a8mes-graves-avril-2019.pdf], avoue que les compteurs intelligents gazpar sont dangereux en cas de fuite de gaz à proximité, puisqu’il dit que les téléphones mobiles ne doivent pas être utilisés à côté d’une fuite de gaz, or téléphone mobile émet des ondes, et compteur gazpar émet des ondes.

D’ailleurs le CRIIREM avait avoué carrément que les compteurs intelligents gazpar (télé-relève) sont dangereux en cas de fuite de gaz car pouvaient risquer de provoquer des explosions (création de zones latex explosives): citation

Source du CRIIREM : « Les compteurs à gaz équipés de télé-relevés sont à déconseiller, car les lieux où ils seront installés doivent être considérés comme des zones à atmosphère explosive (zones ATEX) en cas de fuite de gaz. De plus, l’installation de ces compteurs va encore entrainer la mise en place d’équipements supplémentaires, en antennes de réception et en répéteurs dont les émissions ne feront qu’augmenter le niveau de champ électromagnétique global dans les lieux de vie. »

https://www.criirem.org/autres-emetteurs/compteurs-telereleve-radioreleve

Donc Cette citation d’Engie sur sa page officielle « Si vous suspectez une fuite,(…) n’utilisez aucun téléphone  mobile car ils pourraient créer une mini étincelle et entrainer une explosion » https://particuliers.engie.fr/gaz-naturel/conseils/normes-securite/que-faire-fuite-gaz.html est très révélatrice. 

En effet cette citation (tronçonné par GRDF sur son site qui a supprimé le mot mobile) avoue par là que les ondes des portables peuvent provoquer des explosions en cas de fuite de gaz, et donc par conséquent, les ondes des compteurs intelligents gazpar, linky, eau (qui sont comme des portables en fin de compte) peuvent provoquer des explosions en cas de proximité d’une fuite de gaz, ce qui montre qu’Engie avoue sur sa propre page que les compteurs gazpar sont dangereux en cas de fuite de gaz.

Ironique n’est-ce pas, quand on s’attaque aux détails le NVO se contredit lui-même….Il installe des compteurs intelligents partout alors qu’il sait qu’en cas de fuite de gaz à proximité des compteurs intelligents gazpar, linky et cie c’est le risque d’explosion.

En tout cas enregistrer la page d’Engie au cas où https://particuliers.engie.fr/gaz-naturel/conseils/normes-securite/que-faire-fuite-gaz.html, elle risque d’être censurée ou l’élément « téléphone mobile » supprimé, vu que GRDF a déjà supprimé l’élément « téléphone mobile » et l’a remplacé juste par « téléphone » sur sa propre page 

https://www.grdf.fr/fuite-de-gaz https://particuliers.engie.fr/gaz-naturel/conseils/normes-securite/que-faire-fuite-gaz.html

Ces sites de conseils de sécurité de quoi faire en cas de fuite de gaz  disent également de ne pas utiliser de téléphone mobile à côté d’une fuite de gaz

https://www.medisafe.fr/urgence/consignes-d-urgence/consignes-securite-gaz.html

https://www.signaletique.biz/panneau-consigne-de-securite-gaz-a0335-,fr,4,A0335.cfm

https://www.virages.com/Panneau-Pictogramme-Securite/Consignes-Securite-Gaz

https://www.securinorme.com/affichage-reglementaire/11573-poster-consignes-de-securite-gaz.html

https://www.handinorme.com/affichage-legal/8200-poster-consignes-de-securite-gaz.html?utm_source=affiliation&utm_medium=banniere&utm_campaign=testeffi

https://gazissimo.fr/conseils/securite/fuite-de-gaz-et-risque-d-explosion-que-faire-et-ne-pas-faire

Le site gazissimo dit qu’il faut téléphoner avec son portable très loin de l’immeuble où il y a la fuite de gaz, donc il avoue que les ondes du portable peuvent déclencher l’explosion en cas de fuite de gaz, et donc que tous les objets connectés devraient être interdits près du réseau à gaz et des compteurs à gaz, et donc que les compteurs à gaz ne devraient pas être intelligents et donc que les compteurs intelligents gazpar devraient être interdits et ne pas émettre d’ondes par mesure de sécurité.

https://gazissimo.fr/conseils/securite/fuite-de-gaz-et-risque-d-explosion-que-faire-et-ne-pas-faire

Mais comme le site gazissimo n’interdit pas le compteur gazpar mais uniquement les ondes. 

Quel paradoxe de dire pas d’ondes en cas de fuite de gaz et pourtant de mettre des compteurs à ondes (gazpar) pour s’occuper du réseau de gaz 

https://gazissimo.fr/conseils/securite/fuite-de-gaz-et-risque-d-explosion-que-faire-et-ne-pas-faire

https://resistance71.wordpress.com/2019/03/30/technologie-et-securite-le-piege-mortel-que-constituent-les-compteurs-gazpar-et-linky-pour-les-habitations/

Les multinationales des compteurs intelligents dont Engie propriétaire de GRDF savent donc que les téléphones mobiles émetteurs d’ondes à proximité d’une fuite de gaz peuvent déclencher l’explosion et donc que les compteurs intelligents gazpar, linky et eau émetteurs d’ondes à proximité d’une fuite de gaz peuvent déclencher l’explosion (création de zone latex explosive)

Mais ils prennent les gens pour des cons et leur impose des objets connectés (compteurs gazpar) quand même.

D’ailleurs des sites capitalistes totalement corrompus comme GRDF (qui est côté à la Bourse Euronext pour vendre le big data des français https://www.boursorama.com/cours/1rPENGI/ , on sait déjà que la loi d’informatique et libertés n’existe plus source http://www.alterinfo.net/GRDF-impose-le-compteur-gazpar-par-la-force-l-installe-en-l-absence-des-habitants-mais-pretend_a146556.html

et en plus, Gazprom entreprise nationale RUSSE vante le compteur gazpar dans son site, donc GRDF va vendre les français à la Russie

Gazprom et GRDF sont copains http://www.gazprom.com/press/news/2013/may/article163491/

Gazprom l’entreprise nationale Russe fait la publicité du compteur Gazpar sur son site ► https://www.gazprom-energy.fr/gazmagazine/2017/03/apres-linky-bonjour-gazpar/

En plus, le site Gazprom montre fièrement les dates de déploiement du compteur Gazpar en France pour chaque commune de France en faisant la publicité pour le compteur Gazpar à chaque fois ;

https://www.gazprom-energy.fr/gazmagazine/2017/05/gazpar-calendrier-deploiement-2017/

https://www.gazprom-energy.fr/gazmagazine/2018/03/gazpar-simulateur-date-deploiement/

La Russie SMART-GRID veut nous inonder de compteurs intelligents Gazpar avec sa multinationale Gazprom fusionné à son amant GRDF et GRDF va vendre les données des français à la Russie,https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2019/03/stop-linky-gazpar-5g-cie-version-pdf-jbl1960-mars-2019.pdf

) ont déjà supprimé la mention de téléphone mobile dans leurs consignes de fuite de gaz, et n’ont gardé que le téléphone fixe, donc ils ont peur de montrer que les téléphones mobiles sont dangereux en cas de fuite de gaz, car cela reviendra à dire que tous les objets connectés, compteurs intelligents, caméras intelligentes, tous les émetteurs d’ondes à proximité d’une fuite de gaz risquent de déclencher des explosions.

la preuve que la mention téléphonie mobile dans les consignes de sécurité en cas de fuite de gaz gène le NVO car elle rappelle que les objets connectés sont dangereux en cas de fuite de gaz:

En effet, il y a 2 liens qui ont supprimé la mention de téléphone mobile et ont juste mis téléphone

https://www.signals.fr/consigne-securite-chaufferie.html#CS10G

https://www.usine-digitale.fr/article/interview-plus-que-jamais-nous-croyons-en-la-smart-city-et-aux-objets-connectes-pierre-andrade-suez.N810040

Donc Engie dit la même chose que le CRIIREM en fin de compte, il met juste téléphone mobile au lieu de compteur gazpar,voilà pourquoi GRDF a supprimé le mot mobile à côté de téléphone dans sa page web pour pas qu’on fasse le lien entre téléphone mobile et compteur gazpar qui sont des émetteurs d’ondes tous 2.

Ondes électromagnétiques + fuite de gaz = explosion (partie 2) 

les stations de gaz le savent (ondes électromagnétiques + fuite de gaz= explosion) car ils déconseillent dans certains états (ils sont présents dans le monde entier mais ne donnent ces conseils que dans certains états voir source https://www.scienceabc.com/humans/can-using-a-cellphone-at-a-gas-station-petrol-pump-cause-an-explosion.html) l’usage de portable à proximité des pompes à gaz liquéfié naturel et on voit que ceux qui ne suivent pas ces consignes en subissent les conséquences  voir vidéos ci-dessous montrant que les ondes des portables causent des explosions en présence de gaz liquéfié naturel:

GRDF sait que le compteur gazpar peut provoquer l’explosion en cas de fuite de gaz au niveau du compteur gazpar, puisqu’il se démet de toute responsabilité en cas de fuite de gaz au niveau du compteur gazpar et accusera l’habitant à la place (donc si l’habitant meurt  ce sera de sa faute selon la logique de GRDF)

https://droit-finances.commentcamarche.com/forum/affich-4861802-fuite-de-gaz-sur-le-compteur#answers

Voilà pourquoi le CRIIREM dit que la fuite de gaz à côté des compteurs intelligents gazpar va provoquer des explosions https://www.criirem.org/autres-emetteurs/compteurs-telereleve-radioreleve, voilà pourquoi il faut s’opposer aux compteurs intelligents gazpar car ils sont ceux qui sont en contact direct avec le réseau de gaz, et à la moindre fuite de gaz, les ondes électromagnétiques du compteur gazpar provoqueront l’explosion si la fuite de gaz est à proximité, ou si les ondes électromagnétiques des compteurs intelligents gazpar, linky et eau se sont répandus pour se mettre en contact avec la fuite de gaz, ondes électromagnétiques+ gaz= explosion.

D’ailleurs Engie et les autres sites le savent puisque ils disent de ne pas utiliser de portable en présence de fuite de gaz, or portable= objet connecté= émetteurs d’ondes= compteurs intelligents (gazpar, linky et cie)

https://particuliers.engie.fr/gaz-naturel/conseils/normes-securite/que-faire-fuite-gaz.html

https://www.medisafe.fr/urgence/consignes-d-urgence/consignes-securite-gaz.html

https://www.signaletique.biz/panneau-consigne-de-securite-gaz-a0335-,fr,4,A0335.cfm

https://www.virages.com/Panneau-Pictogramme-Securite/Consignes-Securite-Gaz

https://www.securinorme.com/affichage-reglementaire/11573-poster-consignes-de-securite-gaz.html

https://www.handinorme.com/affichage-legal/8200-poster-consignes-de-securite-gaz.html?utm_source=affiliation&utm_medium=banniere&utm_campaign=testeffi

https://gazissimo.fr/conseils/securite/fuite-de-gaz-et-risque-d-explosion-que-faire-et-ne-pas-faire

les piles en lithium causent des incendies :

L’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI), une agence de l’ONU basée à Montréal, vient d’interdire à ses 191 pays membres de transporter des piles lithium-ion en cargaison sur les avions de ligne de passagers en raison des risques élevés d’incendie.

http://www.rcinet.ca/fr/2016/02/23/loaci-interdit-les-cargaisons-de-piles-lithium-sur-les-avions/

« Il est important de noter qu’une pile lithium-ion surchauffée présente un très grave risque d’explosion »

https://www.arrow.com/fr-fr/research-and-events/articles/cr2032-batteries-keep-a-light-shining-in-the-window

Autres sources 

https://ulisse.cnrs.fr/page.php?page=DT1229355884&lang=fr&codej=france 

https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/760961/piles-lithium-danger-incendie-transport-avion

https://www.tc.gc.ca/fra/tmd/les-piles-au-lithium-sont-des-marchandises-dangereuses-1162.html

voir plus de liens de piles en lithium causant des explosions sur

https://resistance71.wordpress.com/2019/02/28/compteurs-gazpar-risques-averes-dexplosion/

La fuite de gaz peut aussi être provoqué par un compteur linky, vu que le compteur linky possède aussi une pile en lithium

https://www.4suisse.com/linky-londe-de-trop-des-etudes-montrent-que-les-ondes-cpl-du-compteur-linky-augmentent-le-risque-de-cancer-de-diabete-dhyperactivite-et-plus/

http://www.alerte-usine-eaunes31.fr/images/articles/Linky/le-compteur-ne-peut-pas-tre-obligatoire.pdf

et une pile en lithium  peut causer des incendies source

https://resistance71.wordpress.com/2019/02/28/compteurs-gazpar-risques-averes-dexplosion/

Si le compteur linky explose et cause un incendie, alors le compteur gazpar situé à côté explosera, causera une fuite de gaz, et l’incendie venant du compteur linky causera l’explosion de l’immeuble.

https://resistance71.wordpress.com/2019/03/30/technologie-et-securite-le-piege-mortel-que-constituent-les-compteurs-gazpar-et-linky-pour-les-habitations/

Tous les compteurs intelligents ont des piles en lithium et les piles en lithium peuvent exploser et causer l’incendie des compteurs intelligents et donc des fuites de gaz ou incendies dépendant si  la pile en lithium qui a explosé était dans un compteur gazpar ou un compteur linky ou un compteur d’eau (là cela provoquerait des inondations, et l’humidité fera causer l’incendie du compteur linky qui causera l’explosion du compteur gazpar qui causera la fuite de gaz qui causera l’explosion à cause de l’incendie venant du compteur linky ou des ondes wifi émis par d’autres compteurs intelligents pas encore abimés des voisins du palier)

https://resistance71.wordpress.com/2019/02/28/compteurs-gazpar-risques-averes-dexplosion/

https://resistance71.wordpress.com/2019/03/30/technologie-et-securite-le-piege-mortel-que-constituent-les-compteurs-gazpar-et-linky-pour-les-habitations/

les compteurs gazpar et linky lancés par Sarkozy en 2009 ont été faits réduire la population

https://resistance71.wordpress.com/2019/04/08/agenda-oligarchique-de-depopulation-sarkozy-et-compteurs-intelligents/

Agenda entier de réduction de la population de Sarkozy ici

http://stoplinky28.blogg.org/la-folie-des-ondes-5g-a161753442 

Quand GRDF veut contrôler tout ce qui se passe dans les chaumières des français

En plus des compteurs intelligents Gazpar, GRDF veut lancer des drônes de 4kilos à caméra infra-rouges qui permettent de voir tout ce qui passe à l’intérieur des habitations des français (voir si une habitation est occupée ou pas par exemple)

http://www.alterinfo.net/En-plus-des-compteurs-intelligents-Gazpar-GRDF-veut-lancer-des-drones-de-4kilos-a-camera-infra-rouges-pour-faire-une_a128974.html

Ici après avoir repéré une habitation qui a été inoccupée de puis longtemps grâce à ses drones à caméras infra-rouges, GRDF veut contrôler tout ce que fera l’habitante dans l’aménagement de sa chaumière

https://droit-finances.commentcamarche.com/forum/affich-7341691-grdf-qui-impose-un-controle-sur-une-maison-achetee-inoccupee

Autre danger à savoir: 

Les voitures électriques peuvent exploser à cause de leurs batteries en lithium explosives et facilement inflammables

Des smartphones qui s’enflamment, des voitures qui explosent, des avions qui prennent feu… Et tout cela, à cause d’une batterie lithium-ion. Le phénomène ne date pas d’hier et a enflammé la Toile à de nombreuses reprises. Dernièrement, c’est l’incendie ravageur qui est survenu à Steckborn en Suisse le 21 décembre 2016, à cause d’une batterie rechargeable d’un modèle réduit de voiture. http://www.infoprotection.fr/RISQUE-INCENDIE/Article.htm?Zoom=fc469291d03d115fbc7d387fb1e81bef

« Les batteries lithium-ion ont fait parler d’elles suite à divers incendies

Des voitures électriques qui explosent, des téléphones qui brûlent, des avions qui s’enflamment. Tout dernièrement, c’est la vidéo de l’embrasement d’une voiture électrique de Tesla Motors qui a mis le feu à la Toile. Le responsable de ces incendies à répétition ? Les batteries lithium-ion »

https://www.industrie-techno.com/article/les-batteries-lithium-ion-enflamment-le-web.25829

Un type se plaint de l’incendie de sa voiture électrique à cause de la batterie (en lithium comme toutes les batteries…)

http://forum.autoplus.fr/autoplus/Entretien-et-mecanique/batterie-voiture-prend-sujet_1117_1.htm

Un chercheur dénonce que les voitures électriques sont dangereuses à cause de leurs batteries en lithium explosives et causes d’incendie

https://www.cnetfrance.fr/cartech/danger-voiture-electrique-incendie-lithium-ion-39762091.htm

sur le site scienceabc, ils avouent que les ondes électromagnétiques des portables peuvent causer des explosions en cas de fuite de gaz :

«le rayonnement électromagnétique est une cause de préoccupation; parce qu’ils transportent beaucoup d’énergie, ils peuvent provoquer des étincelles et par conséquent enflammer les gaz, ce qui pourrait causer des dommages monumentaux dans un endroit comme une station-service de gaz! »

https://www.scienceabc.com/humans/can-using-a-cellphone-at-a-gas-station-petrol-pump-cause-an-explosion.html

Batteries Lithium-ions : un danger chimique dans nos voitures électriques

Lors d’un accident routier, si la batterie prend feu, il ne faut pas, dans la mesure du possible, entrer en contact avec les vapeurs qui peuvent s’échapper de celle-ci la combustion des cellules de la batterie pourrait provoquer l’émanation de substances chimiques nocives pour l’homme, dont le fluorure d’hydrogène (ou HF). L’article du Monde précise qu’une minute dans un lieu contaminé à 10 grammes de HF par mètre cube d’air provoque les premiers effets létaux. Aussi, pour une exposition de 20 minutes, 0,5g suffisent pour provoquer la mort.

sources https://www.prevor.com/fr/batteries-lithium-ions-un-danger-chimique-dans-nos-voitures

htps://www.sudouest.fr/2011/07/28/les-batteries-de-voitures-electriques-plus-dangereuses-que-les-moteurs-classiques-455644-3.php

Vélo électrique : incendie d’un magasin lié à l’explosion d’une batterie en lithium dans un vélo électrique

https://www.breezcar.com/actualites/article/incendie-magasin-velos-electriques-explosion-batterie-0317

L’été 2016 aura été émaillé par 2 incendies de voitures électriques à cause de leurs batteries en lithium: une BMW i3 de la police italienne, et une Tesla Model S au cours d’un essai en France.

https://www.automobile-propre.com/voitures-electriques-thermiques-incendies/

Une auto électrique provoque un important incendie à cause de sa batterie en lithium

http://www.enerzine.com/une-batterie-lithium-polymere-provoque-un-important-incendie/17757-2016-01

Les batteries de voitures électriques sont plus dangereuses que les moteurs classiques

Le chimiste Michel Armand dénonce que les batteries en lithium des voitures électriques sont dangereuses (il a été renié par la suite par le CNRS pour avoir avoué cela):

» Le chimiste Michel Armand, directeur de recherche au CNRS (institution avec qui il est du coup brouillé) et spécialiste en électrochimie, qui se fait le pourfendeur des batteries au lithium et révèle selon lui les effets dangereux de cette technologie de batteries en lithium. »

htps://www.sudouest.fr/2011/07/28/les-batteries-de-voitures-electriques-plus-dangereuses-que-les-moteurs-classiques-455644-3.php

On peut répertorier différents risques non négligeables avancés par Michel Armand, dus au manque de sécurité apportée à la batterie:

• En cas de choc, un court-circuit pourrait se produire, et avec lui un danger direct pour les passagers (incendie, explosion, électrocution, etc.).

• Avec l’usure, une batterie en mauvais état serait susceptible de provoquer un incendie. Du fait de la nouveauté de ces batteries, on en connaît mal les conditions de vieillissement, d’où les doutes qui planent sur la capacité des constructeurs à prévenir des risques.

• Autre risque, celui de la surcharge de la batterie au lithium, qui pourrait ainsi entrainer son implosion, de la même manière que les Iphones il y a quelques temps (comme il est possible de lire dans l’Express), eux aussi dotés d’une batterie au lithium ion, mais dont les dommages seraient bien plus conséquents. Une cellule de la batterie (l’unité de base) qui se dégrade provoquerait un effet domino avec les autres cellules qui s’embraseraient aussitôt.

• Enfin, la combustion des cellules de la batterie pourrait provoquer l’émanation de substances chimiques nocives pour l’homme, dont le fluorure d’hydrogène (ou HF). L’article du Monde précise qu’une minute dans un lieu contaminé à 10 grammes de HF par mètre cube d’air provoque les premiers effets létaux. Aussi, pour une exposition de 20 minutes, 0,5g suffisent pour provoquer la mort.

A la suite de ces allégations, les constructeurs automobiles électriques se font discrets.

htps://www.sudouest.fr/2011/07/28/les-batteries-de-voitures-electriques-plus-dangereuses-que-les-moteurs-classiques-455644-3.php

https://resistance71.wordpress.com/2019/04/08/agenda-oligarchique-de-depopulation-sarkozy-et-compteurs-intelligents/

Mise à jour du 22 avril 2019:
« le rayonnement électromagnétique est une cause de préoccupation; parce qu’ils transportent beaucoup d’énergie, ils peuvent provoquer des étincelles et par conséquent enflammer les gaz, ce qui pourrait causer des dommages monumentaux dans un endroit comme une station-service de gaz! »
https://www.scienceabc.com/humans/can-using-a-cellphone-at-a-gas-station-petrol-pump-cause-an-explosion.html

 

Technologie et nouvel ordre mondial: Logiciel espion israélien pour pirater les iPhones…

Posted in actualité, colonialisme, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, N.O.M, neoliberalisme et fascisme, police politique et totalitarisme, politique et lobbyisme, politique et social, résistance politique, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , on 30 août 2016 by Résistance 71

Une compagnie israélienne accusée d’avoir produit un logiciel espion pour iPhone

 

Chronique de Palestine

 

29 août 2016

 

url de l’article en français:

http://chroniquepalestine.com/compagnie-israelienne-accusee-espionnage-iphone/

 

 

Peter Beaumont – Un programme développé par une firme israélienne (NSO Group) et qui permet de transformer un iPhone en dispositif d’espionnage à distance (ou spyware), aurait été utilisé pour s’attaquer à des militants de défense des droits humains au Moyen-Orient.

Mise à jour logicielle d’urgence pour Apple

La découverte, annoncée ce jeudi, a incité Apple à émettre une mise à jour logicielle d’urgence pour bloquer l’attaque.

La société considérée comme responsable du programme – une start-up mise en place par d’anciens membres de l’unité 8200 et qui développe de la surveillance électronique pour le compte de l’armée israélienne – a refusé de nier qu’elle était à l’origine du spyware.

Le trou de sécurité aurait pu rester ignoré et non corrigé, s’il n’avait été découvert par un opposant politique harcelé aux Émirats Arabes Unis. Le spyware, qui a été développé légalement, a été identifié par le Citizen Lab de l’Université de Toronto, après qu’Ahmed Mansoor, qui dans le passé a été arrêté, torturé et interdit de voyager à l’étranger, ait envoyé au laboratoire un lien suspect qui lui a été envoyé dans un message texto. Il avait été précédemment la cible de tentatives d’intrusions (hack).

Citizen Lab a identifié le gouvernement des Émirats Arabes Unis (UAE) comme étant « l’opérateur probablement à l’initiative de l’attaque » et a tracé l’origine du spyware jusqu’à la société israélienne NSO Group, qui produit et commercialise des logiciels d’espionnage pour divers clients dont des gouvernements étrangers.

Une société issue de l’armée d’occupation et qui contribue à la prolifération des outils d’espionnage

Le directeur général de NSO, Shalev Hulio – qui a servi dans l’unité sinistrement connue sous le numéro 8200 – a renvoyé les questions à son porte-parole Zamir Dahbash, qui a déclaré que la société « ne peut pas confirmer les cas particuliers » figurant dans les rapports.

Dahbash a déclaré que NSO a réalisé, dans le cadre des lois israéliennes à l’exportation, des ventes avec des gouvernements qui ont ensuite exploité le logiciel. « Les accords signés avec les clients de l’entreprise exigent que les produits de la société soient utilisés d’une manière légale. Plus précisément, les produits ne peuvent être utilisés que pour la prévention et l’investigation des crimes ».

Les agences gouvernementales israéliennes et les entreprises technologiques privées ont activement investi dans la « guerre cybernétique, » pour à la fois espionner et lancer des attaques logicielles. Certains de leurs employés se sont vantés dans le passé de disposer de quinze ans d’avance sur le reste du monde.

Mais ce lien étroit entre les unités cybernétiques militaires israéliennes et leurs anciens employés qui ont mis en place des startups ou qui développent ce type de technologie dans le secteur privé, a soulevé des inquiétudes sur le fait que certaines entreprises sont à l’origine d’une véritable prolifération des outils de guerre cybernétique.

Citizen Lab a identifié l’origine de l’attaque

Dans un communiqué publié jeudi, Citizen Lab – qui travaille avec Lookout, une société spécialisée en sécurité informatique – a décrit la tentative de piratage comme portant la marque d’un spyware précédent développé par NSO Group.

Selon Mansoor, des messages texto lui ont été expédiés sur son iPhone les 10 et 11 août, promettant « de nouveaux secrets » au sujet des détenus torturés dans les prisons des Émirats Arabes Unis s’il cliquait sur le lien indiqué. Au lieu de cela, il a a transmis ces liens aux chercheurs de l’université de Toronto.

« Nous avons identifiés les liens comme appartenant à une infrastructure d’exploitation reliée à NSO Group, une société basée en Israël et spécialisée en « cyber-guerre », qui vend Pegasus, un système légal « d’interception » sur les réseaux, et produit des spywares dans le cadre de contrats exclusifs avec des gouvernements », a déclaré Citizen Lab dans un communiqué.

« Une fois infecté, le téléphone de Mansoor serait devenu un espion numérique de poche, capable d’utiliser la caméra et le microphone de son iPhone pour espionner toutes les activités au voisinage de l’appareil, enregistrant ses appels WhatsApp et Viber, journalisant les messages de chat envoyés depuis son mobile, et traçant tous ses déplacements. »

Le marché des « interceptions légales » et particulièrement les outils de piratage gouvernementaux, sont depuis peu sous une surveillance renforcée et des révélations ont été faites sur leur utilisation avec des visées politiques par des régimes autoritaires.

Les chercheurs du Citizen Lab ont condamné ce qu’il ont appelé l’utilisation sophistiquée de « spywares légaux » développés par le secteur privé dans des démocraties mais vendus aux États en dépit des contrôles à l’exportation.

Les sytèmes Android et BlackBerry également infectés ?

Le secteur marketing de NSO a dit avoir également des produits destinés aux appareils Android et BlackBerry. Aucune version de leurs logiciels n’a été découverte comme infectée, ce qui indique que le spyware reste opérationnel.

Mansoor est un défenseur des droits de l’homme connu internationalement, et le bénéficiaire du prix Martin Ennals – parfois appelé « prix Nobel des droits de l’homme ».

Nouvel Ordre Mondial au forum de Davos: La grille de surveillance transnationale se met en place

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, média et propagande, N.O.M, néo-libéralisme et paupérisation, neoliberalisme et fascisme, police politique et totalitarisme, politique et lobbyisme, politique et social, résistance politique, science et nouvel ordre mondial, sciences et technologies, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état, Union Europeenne et nouvel ordre mondial with tags , , , , , , , , , , , , , , , , , on 27 janvier 2015 by Résistance 71

L’État totalitaire policier planétaire continue de se mettre en place, il semblerait que cela s’accélère même tandis que nous laissons ces ordures élitistes et eugénistes discuter gentiment entre eux pour savoir à quelle sauce ils vont nous croquer. Attendons bientôt l’avènement du Patriot Act à la française, déjà promis par quelques politicards dégénérés.

Les lois liberticides se mettent en place. Il faudra un jour que les peuples REFUSENT à ces ordures le droit de se rassembler pour comploter contre nous. Les discours se tenant à l’assemblée nationale de nos jours se fascisent grandement. La soi-disante « assemblée du peuple » est devenue un nid de va t’en guerre crachant leur vindicte à un pare-terre de complices dans la supercherie démocratique. Quand assez est-il assez ??…

— Résistance 71 —

 

Des drones moustiques du gouvernement vont collecter votre ADN selon une professeure de Harvard (Forum de Davos)

 

Le concept de vie privée est mort

 

Paul Joseph Watson

 

23 Janvier 2015

 

url de l’article original:

http://www.infowars.com/harvard-prof-government-mosquito-drones-will-extract-your-dna/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

La professeure de Harvard Margo Seltzer a prévenu que des drones moustiques miniatures collecteront un jour votre ADN pour le compte des gouvernements et des compagnies d’assurance, comme elle l’a dit à la réunion élitiste du Forum Économique Mondial de Davos en Suisse, disant ainis que la vie privée était défunte.

Seltzer, une professeure d’informatique à l’université de Harvard a dit aux attendants de la conférence; “La vie privée comme nous l’entendions dans le passé n’est plus possible… La façon dont nous pensons à la vie privée de manière conventionnelle est morte.

Seltzer a même prédit que dans un futur très proche, des robots miniatures de la taille d’un moustique surveilleront perpétuellement les individus ainsi que collecteront des échantillons d’ADN et des informations biométriques sur les individus au profit des gouvernements et des corporations.”

Il n’est plus question de savoir si cela va vraiment se produire, cela se produit déjà,” a dit Seltzer au sujet de la surveillance pervasive et intrusive. “Nous vivons aujourd’hui dans un état de surveillance”.

La professeure a ajouté que la technologie des drones miniatures devrait être utilisée dans des buts utiles, comme par exemple en envoyant les mêmes gadgets dans une zone infectée par Ébola pour y éliminer le virus.

Sa collègue de Harvard Sophia Roosth a aussi averti qu’une ère de “McCarthysme génétique” était en cours du fait que l’information génétique individuelle devenait accessible aux gouvernements via l’internet.

Mais un autre intervenant, l’entrepreneur tech Anthony Goldbloom a dit au panel en attendance que la jeunesse ne se soucie plus des problèmes de surveillance et qu’elle était tout à fait prête à sacrifier, échanger la vie privée pour plus de facilité.

Les gens se comportent souvent mieux lorsqu’ils savent que leurs actions sont observées”, a dit Goldbloom, apparemment invoquant le personnage d’O’Brien dans le roman “1984” de George Orwell.

Comme nous l’avions rapporté hier (As we reported yesterday,), le PDG de Google Eric Schmidt, qui n’est pas connu pour sa défense de la vie privée a graissé les gonds pour l’introduction d’une puce cérébrale internet lorsqu’il a dit aux participants du forum de Davos que le world wide web “disparaîtrait” en tant que concept externe.