Archive pour technologie et contrôle des populations

Dictature technologique: L’appli WhatsApp de Facebook espionne les usagers…

Posted in actualité, altermondialisme, colonialisme, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, Internet et liberté, militantisme alternatif, N.O.M, neoliberalisme et fascisme, politique et social, résistance politique, sciences et technologie, sciences et technologies, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , , , on 19 mai 2019 by Résistance 71

Nous l’avons dit il y a longtemps et le répèterons sans cesse: vivons heureux, vivons cachés et débranchés !… La technologie moderne qui culmine avec la 5G se mettant en place n’est qu’un outil de contrôle et de destruction de nos vies, au sens social comme au sens physique du terme, la 5G est un projet eugéniste de génocide planétaire.

Une résistance efficace s’organise hors électronique, l’humain prime, l’humain sauvera l’humain et rien d’autre.

~ Résistance 71 ~

 

 

La vulnérabilité de WhatsApp ?… Soyons sérieux, Le Mossad possède et a créé WhatsApp pour les imbéciles (comme moi…)

 

Veterans Today

 

15 mai 2019

 

url de l’article original:

https://www.veteranstoday.com/2019/05/14/whatsapp-vulnerability-get-real-the-mossad-owns-and-created-whatsapp-for-idiots-like-me/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Note des éditeurs: Les révélations d’aujourd’hui que WhatsApp est hacké par la sécurité israélienne n’est pas vraiment une info. Des millions de personnes utilisent cette application pour téléphoner gratuitement sous WiFi dans le monde entier.

Les créateurs de cette app ont toujours eu des liens très étroits avec Israël mais lorsque Fakebook l’a achetée, le Zuckstein, ce fut totalement abandonné au renseignement militaire israélien (NdT: Shinbeth), pas le Mossad, mais ceci est un mot que certains pourront comprendre.

Des groupes comme l’EIIL / Daesh communiquent via Google, utilisent des vidéos YouTube (propriété de Google) et des écrans de communication pour faire passer des messages. Nous avons dénoncé cela il y a des années, un jour peut-être que la NSA le fera aussi.

Nous pensons que Google est l’EIIL / Daesh…

 

RT/Moscow: 

L’application WhatsApp messenger, propriété de Facebook, a été transformée en arme électronique afin de piéger les téléphones de ceux qui font campagne pour les droits de l’Homme, ainsi que d’autres dissidents, avec des logiciels espions israéliens, ce qui a déclenché un feu nourri contre le fabricant du programme.

Le groupe NSO vend ses produits aux gouvernements qui sont connus pour leurs violations outrancières des droits de l’Homme, leur donnant ainsi des outils de traçage des activistes et des critiques politiques. L’attaque sur Amnesty International fut la goutte d’eau.” a déclaré Danna Ingelton, directrice adjointe d’Amnesty Tech dans un communiqué lundi dernier. “Il est temps d’arrêter d’utiliser le groupe NSO et ses outils d’infiltration, d’intimidation et de réduction au silence de la société civile.

Amnesty, qui a été ciblée avec plusieurs autres avocats des droits de l’Homme par WhatsApp, travaille avec un groupe de citoyens israéliens et des groupes de protection légale sur une action en justice qui forcerait le ministère israélien de la défense à révoquer la licence d’exportation du groupe NSO, affirmant que le produit phare de l’entreprise, appelé Pégase, est dangereux et prône aux abus et que NSO le vend délibérément à des gouvernements répressifs.

Après avoir découvert la “vulnérabilité la semaine dernière, WhatsApp affirme travailler 24/24 pour développer une protection pour les utilisateurs, chose qui fut apparemment faite lundi. WhatsApp a aussi rapporté la chose au ministère de la justice américain, qui a refusé de faire tout commentaire au Financial Times. L’entreprise ne sait pas comment les quelques 1,5 milliards de personnes utilisant son App ont été affectées.

Les agresseurs ont installé Pégase sur les téléphones de leurs utilisateurs cibles au travers la fonction d’appel de WhatsApp, d’après l’entreprise. Les utilisateurs n’avaient même pas à répondre au téléphone pour être infectés. Pégase peut allumer la caméra et le microphone d’un utilisateur ciblé à la commande, espionner et utiliser la messagerie, tracer la géo-location, tout cela sans que la victime ne sache quoi que ce soit. Alors que l’entreprise affirme que Pégase n’est que pour l’utilisation de gouvernement, son site internet insiste sur le fait que sa mission est de “développer une technologie pour empêcher et enquêter sur le crime et le terrorisme”, NSO affirme sélectionner ses clients ; un certain nombre d’activistes et de défenseurs des droits de l’Homme au Moyen-Orient se sont retrouvés du mauvais côté de l’application et de l’attaque de Pégase. Amnesty International affirme que des activistes, journalistes, défenseurs des droits de l’Homme au Mexique ont été inquiétés, un employé, des activistes saoudiens, un activiste des droits de l’Homme aux EAU et même soi-disant le dissident saoudien Jamal Kashoggi dont les tortionnaires et tueurs utilisèrent l’application pour le suivre et le tracer, tous ces gens ont été des victimes de Pégase.

En aucun cas NSO serait impliquée dans le fonctionnement ou l’identification de cibles de sa technologie, qui est uniquement utilisée par des agences de renseignement ou autorités légales”, a dit NSO ajoutant que l’entreprise n’aurait pas la capacité technique de cibler des individus ou des organisations. AI n’est pas la seule organisation traduisant NSO en justice. Alaa Mahajne, une avocate de Jérusalem, se porte partie civile pour des citoyens mexicains et saoudiens ciblés par le logiciel. “C’est déconcertant mais pas surprenant que mon équipe ait été ciblée avec la même technologie que nous attaquons en justice”, a t’elle ajouté.

Rapporté il y a deux ans en Israël:

Comment WhatsApp expose vos données

WhatsApp, service de messagerie propriété de Facebook, chiffre (code) les messages des utilisateurs, mais un développeur de logiciel a découvert des utilisateurs partageant des liens internet pouvant exposer des données personnelles.

Un des avantages majeurs du service de messagerie texte, photo, audio, et vidéo de WhatsApp est son chiffrage des messages d’un bout à l’autre de la chaîne de transmission. L’appli, propriété de Facebook, n’offre pas nécessairement le service le mieux protégé, mais cette caractéristique est un avantage majeur pour un service de messagerie qui est le plus largement utilisé de par le monde. L’encryptage peut permettre la protection des messages d’être hacké par des particuliers ou des gouvernements, mais il est devenu apparent cette semaine que la façon dont WhatsApp gère les liens avec les sites internet envoyées sur l’application expose les données des utilisateurs.

Ce point faible fut d’abord dévoilé cette semaine par un développeur de logiciel gardant l’anonymat, répondant au pseudonyme de “mulander” sur Twitter, après que cette personne ait remarqué quelque chose de bizarre lorsqu’elle examina la fonction du serveur pour son blog. Il se passe que lorsque quelqu’un tape des adresses de sites internet sur l’application, WhatsApp envoie l’adresse au serveur du site désiré lettre par lettre. Ceci donne à l’utilisateur un pré-visionnage plus rapide de la page demandée, mais cela provoque aussi un défaut dans la sécurité du message…

Facebook n’a pas encore répondu à la demande du journal Haaretz à ce sujet.

 


Résistance universelle à la tyrannie…

Publicités

Boycott: Association de boycott du compteur Linky, comment refuser cette escroquerie Big Brother…

Posted in actualité, altermondialisme, autogestion, écologie & climat, N.O.M, neoliberalisme et fascisme, politique et lobbyisme, politique et social, politique française, résistance politique, science et nouvel ordre mondial, sciences et technologie, sciences et technologies, terrorisme d'état, Union Europeenne et nouvel ordre mondial with tags , , , , , , , , , , , , , , , on 31 janvier 2017 by Résistance 71

Le collectif stop linky de Montreuil montre son courage alors que la date de pose du Linky dans leur ville est imminente (1 er février)




 

Source anonyne

 

31 janvier 2017

 

Le collectif Stop Linky Montreuil agit alors contre le compteur Linky qui lui sera imposé dès le 1 er février :

« Il arrive à Montreuil le 1er février 2017

Vous avez le droit de refuser Linky. Que vous soyez propriétaire ou locataire, dans le privé ou dans un logement social :

Aucune sanction n’est instaurée en cas de refus du Linky

Le nouveau compteur électrique espion provoque des pannes, des incendies, l’augmentation de toutes les factures

  • Radiofréquences cancérigènes, électrosensibilité…

Personne n’a remboursé les centaines d’appareils déjà grillés par le Linky dans toute la France : télévisions, ordinateurs, frigos, congélateurs, machines à laver, thermostats de chauffage, lampes, etc.

2 compteurs Linky brûlent dans le Tarn 
source la dépêche

http://www.santepublique-editions.fr/images/2-compteurs-Linky-brulent-la-depeche-27-10-2016.png

Le nouveau compteur Linky provoque des pannes et des incendies

http://www.santepublique-editions.fr/objects/Linky-et-les-pannes-linky-et-les-incendies-diaporama-18-12-2015.pdf

Un compteur Linky explose en Auvergne

http://www.santepublique-editions.fr/objects/Un-compteur-Linky-explose-en-Auvergne-27-decembre-2016.pdf

EDF et ERDF s’exonèrent de toute responsabilité en cas de pannes, d’incendies et d’explosions.

Pire BDF peut vous couper si son compteur marche mal en disant que si le compteur ne fonctionne pas, ce n’est pas la faute du compteur mais à celui du client source page 3 du contrat de vente d’EDF

http://www.santepublique-editions.fr/objects/edf-conditions-generales-de-vente.pdf

Les assurances ont d’ores et déjà exclu des garanties « les dommages de toute nature causés
par les champs et ondes électromagnétiques ». Même exclusions pour les communes : les incendies provoqués par le Linky ne seront pas couverts.

http://www.santepublique-editions.fr/objects/GROUPAMA_RESPONSABILITE_GENERALE_DES_COMMUNES_EXCLUSIONS_PAGES_8_9_VILLASSUR.pdf

Si votre compteur est à l’intérieur de votre appartement 
ou de votre jardin fermé à clé : 

- N’ouvrez pas la porte au poseur

- Envoyez la lettre recommandée de refus proposée en ligne

- Téléphonez au numéro indiqué sur la lettre d’ENEDIS pour dire que vous connaissez
votre droit de refus et mentionnez votre contact avec le Collectif Stop Linky Montreuil. Si votre compteur est à l’extérieur, sur le pallier ou dans la rue :
Organisez la vigilance avec les voisins pour vous interposer collectivement. 

Une lettre recommandée ne suffit pas (ENEDIS passe outre et installe quand même le Linky). Une solution a été utilisée avec succès par 2 500 personnes dans toute la France : la « sommation de ne pas faire » délivrée par huissier (voir en ligne comment procéder).

319 villes françaises ont refusé Linky par délibération du conseil municipal, mais la municipalité de Montreuil a refusé de nous protéger. 

Pour en savoir plus, participez aux réunions organisées par le Collectif Stop Linky Montreuil

www.santepublique-editions.fr/alerte-linky-montreuil.html

Nous sommes présents au marché Croix de Chavaux devant la rôtisserie Rue de Paris 
tous les dimanches de 10h30 à 12h30

stoplinkymontreuil@riseup.net

Bon à savoir : à Montreuil, Attac, la CNL et 
des conseils de quartier refusent le Linky ! »

Le collectif stop Montreuil propose des réunions ces jours-ci:
Ralentir la progression du compteur Linky à Montreuil, c’est ralentir la progression du compteur Linky dans toute la France!

 »Le 1er février, premier jour du déploiement du Linky à
Montreuil, approche. Vous êtes cordialement invité-e-s à la
réunion d’organisation du collectif Stop Linky Montreuil qui se
déroulera ce soir.

Le premier groupe de « sommations de ne pas faire » montreuilloises a
été déposé vendredi, directement chez l’huissier, essentiellement avec
des sommations membres du collectif qui sont
venus lundi dernier à la réunion d’organisation
(13 dossiers complets déposés).

Venir aux réunions d’organisation (le lundi soir) et aux réunions
publiques d’information (le samedi après midi) ou passer au marché
Croix de Chavaux (le dimanche entre 10h30 et 12h30) est la meilleure façon
d’être informé-e de l’actualité Linky à Montreuil.

Bien sincèrement à vous,

Pour le Collectif Stop Linky Montreuil

Annie Lobé

 

Samedi prochain de 15h à 18h

Réunion Pourquoi et comment refuser Linky

A la Boissière, attendons confirmation du lieu. »

« Les délibérations communales de refus du Linky sont légales.
Une commune peut s’écarter des décisions d’investissement prises au niveau du syndicat départemental.

Les communes ont :
• la capacité d’agir (article L. 111-56-1 du Code de l’énergie) 
•le devoir d’agir   (article L. 2224-31 du CGCT) 
•un intérêt à agir   (article 1384 alinéa 1er du Code civil).

Quand des compteurs Linky installés dans les écoles provoqueront des incendies, si des décès d’enfants adviennent, les maires des communes n’ayant pas délibéré en Conseil municipal pour refuser la pose des Linky pourront être tenus pour responsables.

Le défaut d’assurance et ses conséquences sont détaillés relativement au risque incendie, en prenant appui sur un document publié par la Fédération française des métiers de l’incendie. voir plus sur:

http://www.santepublique-editions.fr/objects/linky-capacite-devoir-interet-a-agir-des-communes.pdf

Technologie et Nouvel Ordre Mondial: Quand le numérique nous réduit en esclavage, surtout nos enfants…

Posted in actualité, guerres hégémoniques, média et propagande, N.O.M, neoliberalisme et fascisme, politique et social, résistance politique, santé, science et nouvel ordre mondial, sciences et technologies, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , on 27 septembre 2016 by Résistance 71

L’héroïne électronique ou comment les écrans transforment les enfants en drogués psychotiques

 

Dr Nicholas Kardarage

 

2 septembre 2016

 

url de l’article en français:

http://partage-le.com/2016/09/lheroine-electronique-comment-les-ecrans-transforment-les-enfants-en-drogues-psychotiques/

 

Susan* a acheté un iPad à son fils de 6 ans, John, lorsqu’il était au CP. « J’ai pensé : ‘Pourquoi ne pas le laisser prendre de l’avance?’ » m’a-t-elle confié durant une séance de thérapie. L’école de John avait commencé à utiliser ces outils avec des élèves de plus en plus jeunes — et son professeur de technologie ne tarissait pas d’éloges à l’égard de leurs bénéfices éducatifs — Susan voulait donc faire ce qui était le mieux pour sa petite tête blonde qui adorait lire et jouer au baseball.

Elle a commencé par laisser John jouer avec différents jeux éducatifs sur son iPad. Finalement, il a découvert Minecraft, dont l’enseignant en technologie lui a assuré qu’il n’était rien d’autre qu’un « Lego électronique ». Se souvenant du plaisir qu’elle avait, étant enfant, à construire et à s’amuser avec ces blocs de plastiques qui s’emboîtent, elle a laissé son fils jouer à Minecraft des après-midi durant.

Au début, Susan était assez satisfaite. John semblait être engagé dans un amusement créatif, alors qu’il explorait le monde cubique du jeu. Elle n’a pas remarqué que le jeu n’avait rien à voir avec les Lego dont elle se souvenait — après tout, elle n’avait pas à tuer des animaux ni à trouver des minerais rares pour survivre et accéder au niveau suivant lorsqu’elle jouait à son ancien jeu bien aimé. Mais John semblait vraiment apprécier ce jeu et l’école avait même une association Minecraft, alors est-ce que ça pouvait vraiment être néfaste ?

Pourtant, Susan ne pouvait pas nier qu’elle voyait des changements chez John. Il commençait à être de plus en plus concentré sur son jeu, et perdait tout intérêt dans le baseball et la lecture, tandis qu’il refusait d’effectuer ses corvées. Certains matins, il se réveillait et lui disait qu’il pouvait voir les formes cubiques dans ses rêves.

Bien que cela l’inquiétait, elle pensait que son fils faisait peut-être simplement preuve d’une imagination active. Alors que son comportement continuait à se détériorer, elle a essayé de retirer le jeu mais John a commencé à faire des crises de colère épouvantables. Ces crises étaient si intenses qu’elle a abandonné, rationalisant toujours en se répétant encore et encore que « c’est éducatif ».

Puis, une nuit, elle a compris que quelque chose n’allait vraiment pas.

« Je suis entrée dans sa chambre pour le surveiller. Il était censé dormir – et j’ai eu si peur… »

Elle l’a trouvé assis dans son lit le regard fixe, les yeux écarquillés et injectés de sang, perdus dans le vide, l’écran scintillant de son iPad posé près de lui. Il semblait être en transe. Ne pouvant plus contenir sa frayeur, Susan a dû secouer le garçon à plusieurs reprises pour le sortir de cet état. Affolée, elle ne pouvait pas comprendre comment son garçon qui avait autrefois été un enfant sain et heureux soit devenu si accro au jeu qu’il se tordait dans une stupeur catatonique.

Il y a une raison pour laquelle les parents les plus méfiants face à la technologie sont les concepteurs et les ingénieurs en technologie. Steve Jobs était bien connu pour être un parent anti-technologie. Les directeurs techniques et ingénieurs de la Silicon Valley placent leurs enfants dans les écoles Waldorf, non-technologisées. Les fondateurs de Google, Sergey Brin et Larry Page sont issus d’écoles Montessori, non-technologisées, à l’instar du créateur d’Amazon Jeff Bezos et du fondateur de Wikipédia Jimmy Wales.

Bon nombre de parents comprennent intuitivement que les écrans lumineux omniprésents ont un effet négatif sur les enfants. On observe des crises de colère lorsque ces outils leur sont retirés et des périodes de déficit d’attention lorsque les enfants ne sont pas sans arrêt excités par leurs appareils ultra stimulants. Pire, on constate que les enfants s’ennuient, deviennent apathiques, inintéressants et indifférents lorsqu’ils ne sont pas connectés.

Seulement, c’est encore pire que ce que nous pensons.

Nous savons désormais que ces iPads, smartphones et Xbox sont une forme de drogue numérique. Des recherches récentes en imagerie cérébrale montrent qu’ils affectent le cortex frontal — qui contrôle la fonction exécutive, y compris le contrôle des impulsions — exactement de la même façon que la cocaïne. La technologie est tellement stimulante qu’elle augmente les taux de dopamine — le neurotransmetteur du plaisir le plus impliqué dans la dynamique de l’addiction — autant que le sexe.

Cet effet addictif explique pourquoi le Dr Peter Whybrow, directeur du programme de neuroscience à l’Université de Californie de Los Angeles, appelle les écrans la « cocaïne électronique » et pourquoi les chercheurs chinois l’appelle « l’héroïne numérique ». D’ailleurs, le Dr Andrew Doan, à la tête de la recherche sur les addictions pour le Pentagone et la marine américaine — qui a enquêté sur l’addiction aux jeux vidéo — appelle les jeux vidéo et les dispositifs technologiques munis d’écrans des « pharmakeia numériques » (terme grec pour désigner les drogues).

Dans mon travail clinique auprès de plus de 1000 adolescents au long des15 dernières années, j’ai compris que le vieil adage “mieux vaut prévenir que guérir” est particulièrement juste lorsqu’il s’agit de dépendance aux technologies. Une fois qu’un enfant a passé le cap de l’addiction technologique, le traitement peut être très difficile. J’ai même trouvé qu’il était plus facile de traiter un patient accro à l’héroïne ou à la méthamphétamine en cristaux que des joueurs invétérés « perdus dans la Matrice » ou que des toxicomanes des réseaux sociaux accros à Facebook.

Selon la Déclaration de Politique de l’Académie Américaine de Pédiatrie de 2013, les enfants de 8 à 10 ans passent 8 heures par jour devant différentes formes de médias numériques, tandis que les adolescents passent 11 heures devant des écrans. Un enfant sur trois utilise des smartphones ou des tablettes avant de savoir parler. Dans le même temps, le manuel de « l’Addiction à Internet » du Dr Kimberly Young affirme que 18% des jeunes adultes usagers d’Internet aux États-Unis souffrent d’une addiction aux technologies.

Une fois qu’une personne a franchi la limite d’une véritable addiction — que ce soit aux drogues, au numérique, ou autre — elle doit se désintoxiquer avant qu’aucune autre sorte de thérapie puisse avoir la moindre chance d’être efficace. Avec la technologie, cela signifie une désintoxication numérique complète — pas d’ordinateurs, pas de smartphones, pas de tablettes. La désintoxication numérique radicale supprime même la télévision. Le temps préconisé est de 4 à 6 semaines ; c’est le temps généralement requis pour qu’un système nerveux ultra-stimulé se réinitialise. Mais ce n’est pas chose aisée dans notre société remplie de technologie où les écrans sont omniprésents. Une personne peut vivre sans drogue ou sans alcool ; avec une addiction à la technologie, les tentations numériques sont partout.

Dès lors, comment empêcher nos enfants de franchir cette limite ? Ce n’est pas simple.

La clé est d’empêcher vos enfants de 4, 5 ou 8 ans de devenir accros aux écrans, pour commencer. Cela signifie plutôt des Lego que Minecraft ; plutôt des livres que des iPads ; la nature et le sport plutôt que la télé. S’il le faut, demandez à l’école de votre enfant de ne pas lui donner de tablette ou de Chromebook avant qu’il atteigne 10 ans, au moins (d’autres recommandent d’attendre 12 ans).

Ayez des conversations honnêtes avec vos enfants pour leur expliquer pourquoi vous limitez leur accès aux écrans. Dinez avec vos enfants sans aucun objet électronique à table — tout comme Steve Jobs avait l’habitude de dîner sans technologie avec ses enfants. Ne devenez pas victime du « Syndrome d’Inattention Parentale » — comme nous l’avons appris dans la Théorie de l’Apprentissage Social, les enfants ont tendance à imiter, ou au moins à s’imprégner, des actions de leur entourage.

Lorsque je parle à mes jumeaux de 9 ans, j’ai des conversations honnêtes avec eux pour leur expliquer pourquoi je ne veux pas qu’ils aient des tablettes ou qu’ils jouent aux jeux vidéo. Je leur explique que certains enfants aiment tellement jouer avec leurs appareils qu’ils ont du mal à s’arrêter ou à contrôler le temps qu’ils y passent. Je les ai aidés à comprendre que s’ils se laissaient attraper par les écrans et par Minecraft comme certains de leurs amis, d’autres parties de leur vie pourraient en pâtir. Ils ne voudraient plus jouer au baseball aussi souvent ; ni lire de livres aussi souvent ; ils seraient moins intéressés par les projets de science et de nature ; deviendraient plus déconnectés de leurs amis dans la vie réelle. Étonnamment, ils n’ont pas besoin que je sois très persuasive maintenant qu’ils ont vu les changements de certains de leur petits camarades victimes d’un excès de temps devant l’écran.

Les psychologues en développement comprennent que le développement sain d’un enfant implique des interactions sociales, des jeux d’éveil, de l’imagination et de la créativité, et le contact avec le monde réel et naturel. Malheureusement, le monde addictif et immersif des écrans atténue et retarde ces processus de développement.

On sait aussi que les enfants sont plus enclins à la fuite dans l’addiction s’ils se sentent seuls, aliénés, sans but, et s’ils s’ennuient. Par conséquent, la solution est souvent d’aider les enfants à se connecter à des expériences ayant du sens dans la vraie vie et à des relations en chair et en os. L’enfant attaché à des activités créatives et connecté avec sa famille est moins à même de s’évader dans un monde fantastique numérique. Pourtant, même si un enfant a le meilleur soutien et la plus aimante des familles, il ou elle peut tomber dans la Matrice s’il se mettait à utiliser des écrans hypnotiques et à expérimenter leurs effets addictifs. Après tout, environ une personne sur 10 est prédisposée à des tendances à l’addiction.

Finalement, ma patiente Susan a récupéré la tablette de John, mais la guérison fut une dure bataille chaotique et parsemée de coups durs tout au long du chemin.

Quatre ans plus tard, après beaucoup de soutien et de renfort, John va désormais beaucoup mieux. Il a appris à utiliser un ordinateur de bureau de façon saine, et a acquis à nouveau le sens de l’équilibre : il joue dans l’équipe de baseball et à plusieurs amis proches au collège. Mais sa mère est toujours vigilante et reste une force positive et proactive face à son usage des technologies car, comme dans toute forme de dépendance, une rechute peut s’insinuer au moindre moment de faiblesse. S’assurer qu’il possède des exutoires sains, qu’il n’a pas d’ordinateur dans sa chambre, et qu’il dîne à table et sans technologie, tout cela fait partie des solutions à mettre en œuvre.

* Les noms des patients ont été changés.

Le Dr Nicholas Kardaras est le directeur exécutif de The Dunes East Hampton, l’un des meilleurs instituts de réhabilitation et ancien professeur clinicien au Stony Brook Medecine. Son livre “Glow Kids: How Screen Addiction Is Hijacking Our Kids — and How to Break the Trance” ( Les enfants luminescents : comment l’addiction aux écrans dévoie nos enfants – et comment mettre fin à cette transe ) (St. Martin’s) vient de sortir.

Espionnage, contrôle des populations et Nouvel Ordre Mondial: La saga de la NSA continue…

Posted in actualité, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, Internet et liberté, militantisme alternatif, N.O.M, neoliberalisme et fascisme, police politique et totalitarisme, résistance politique, science et nouvel ordre mondial, sciences et technologies, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , , , , on 30 décembre 2013 by Résistance 71

La NSA intercepte des achats d’ordinateurs portables en ligne pour y installer des logiciels espions

 

29 décembre 2013

 

url de l’article:

http://dprogram.net/2013/12/29/the-nsa-intercepts-laptops-purchased-online-to-install-malware/

article connexe:

http://www.presstv.ir/detail/2013/12/29/342674/nsa-installing-spy-malware-on-laptops/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

(TheWire) – 

D’après un article du magazine allemand Der Spiegel sur l’équipe de super-hackers de la NSA, l’agence d’espionnage intercepte des objets électroniques achetés en ligne (sur internet) avant qu’ils ne soient délivrés à leurs acheteurs pour y installer des logiciels ,des malware et autres outils d’espionnage.

La division de la Tailored Access Operation (TAO) de la NSA (NdT: qu’on pourrait traduire par la division d’ “opération d’accès ciblé” ) est responsable  des plus grosses opérations de hacking qui ont été divulguées cette année, ainsi l’article du magazine Der Spiegel est un regard spécial sur les méthodes et la folie totale derrière cette équipe de tordus de la NSA. Lorsque le téléphone portable d’un leader d’une nation est envahi, “hacké” par la NSA, la division TAO en est responsable. Ils sont les hackers qui peuvent avoir accès à toutes les informations de tout le monde où que ce soit sous quelques conditions que ce soit.

Les hackers du TAO peuvent tracer vos mouvements numériques à distance en exploitant des faiblesses dans la sécurité des systèmes opérateurs, comme Windows par exemple (NdT: sans compter du fait que ces plateformes ont été construites à dessein avec ces faiblesses qui peuvent ainsi être constamment exploitées par les agences d’espionnage gouvernementales ou privées, tout en dédouannant les entreprises responsables qui se réfugient toujours derrière le “Oh, désolé de l’erreur, on va l’arranger…” pour ouvrir une autre backdoor à côté…), qui est un des favoris du TAO à exploiter. Mais quand de nouvelles stratégies d’invasion à distance ne fonctionnent pas, alors la NSA emploie les moyens d’antan. Les hackers les plus talentueux de la NSA ne travaillent pas toujours derrière des écrans d’ordinateur. Parfois, une cible se doit d’être physiquement interceptée pour que la NSA puisse recueillir les infos. Dans ces cas précis, TAO attend que la cible commande de nouveaux gadgets électroniques en ligne. Quand leur système de surveillance les alerte que la cible X vient d’acheter un nouvel ordinateur portable sur internet, le TAO intercepte le colis d’envoi et l’ordinateur est livré à la NSA. Ils ouvrent le packet, installent les nouveaux logiciels, malwares sur l’ordinateur de la cible puis ils réempaquettent l’ordinateur et le réexpédient vers son destinataire.

Si une personne, entreprise ou agence ciblée commande un nouvel ordinateur ou des accessoires, par exemple, TAO peut alors détourner la livraison vers ses propres ateliers secrets. La NSA appelle cette méthode “interdiction”. Dans ces “stations de chargement”, les agents ouvrent le paquet précautionneusement afin de charger les outils espions dans les objets électroniques ou même installent des composants harware qui peuvent fournir un accès furtif via backdoors a l’agence d’espionnage. Toutes les étapes suivantes peuvent être ensuite effectuées depuis un ordinateur à distance. Ces petites interférences dans l’envoi de paquets sont parmi les “opérations les plus efficaces” des hackers de la NSA, un document secret relate tout ceci avec grand enthousiasme. Cette méthode, continue la présentation, permet à la TAO d’obtenir un accès aux réseaux “dans le monde entier”. Et vous vous demandez pourquoi votre commande Amazon prend tant de temps à arriver ?

Mais habituellement, l’équipe adhère aux méthodes de hacking de la nouvelle école, comme l’utilisation d’un système compliqué appelé QUANTUM, qui focalise sur les réseaux sociaux qu’une cible fréquente souvent comme Facebook, Yahoo, Twitter et YouTube afin de gagner un accès à distance de leur ordinateur. Lorsque l’équipe a fait suffisamment de surveillance et est prête à frapper, le système QUANTUM de TAO va alerter les hackers lorsqu’une cible essaie de visitier un site particulier. Si le travail de TAO est fait correctement, le système se dépêche d’intercepter la demande d’information de la cible et va au lieu de cela injecter le système opérateur de la cible avec un malware / outil espion. Pour certaines raisons Linkedin est particulièreemnt efficace pour cela:

La technique peut littéralement être une course entre les serveurs, une course qui est ainsi appellée dans le jargon interne de l’agence de renseignement: “attente pour l’initiation par le client  d’une nouvelle connexion”, “Shoot!” et “espérons vaincre la réponse serveur-client”. Comme dans toute compétition, parfois la surveillance furtive de l’agence et de ses outils sont “trop lents pour gagner la course”. Le plus souvent, ils sont effectifs. Les implants avec QUANTUMINSERT, spécifiquement lorsqu’utilisé en connexion avec Linkedin, ont maintenant un ratio de succès au-delà de 50%, d’après un document interne.

Parfois les hackers du TAO ont besoin d’aide, alors ils vont sur l’unique “catalogue de commande” d’outils d’invasion électronique, qui peut avoir accès à tout système informatique auquel vous pouvez rêver. Vos mesures de sécurité n’ont aucune importance. Les hackers de la NSA ont les outils pour craquer des systèmes créés par Cisco, Western Digital, Huawei ou toute autre firme de cybersécurité. Personne n’est à l’abri.

Source: The Wire

Science technologie et Nouvel Ordre Mondial: Le cas des « chemtrails »…

Posted in actualité, écologie & climat, média et propagande, N.O.M, OGM et nécro-agriculure, réchauffement climatique anthropique, résistance politique, science et nouvel ordre mondial, sciences et technologies, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état, Union Europeenne et nouvel ordre mondial with tags , , , , , , , , , , on 6 octobre 2013 by Résistance 71

Ceci n’est pas un phénomène nouveau. Il est établi que les gouvernements (principalement dans les pays de l’OTAN il apparaît..), « sèment » l’atmosphère de substances toxiques à terme… Quelle est la véritable raison ? Sommes-nous face a une mesure de terrorisme d’état , une de plus ?…

Quelques éléments de réponse ici…

– Résistance 71 —

 

Chemtrails et geoingeneering

 

Richard Sachs

 

5 Octobre 2013

 

url de l’article en français:

http://fawkes-news.blogspot.fr/2013/10/chemtrails-et-chimiotherapie-plus.html

 

Il existe des explications différentes données aux chemtrails, pour lesquels des scientifiques qui voudront bien en parler utilisent le terme de « géo-ingénierie » pour rendre sensiblement le largage de métaux toxiques au-dessus de nos têtes et notre empoisonnement ainsi que celui de nos familles plus respectable et, disons, « scientifique ».

 

Certains des soi-disants « scientifiques » de la géo-ingénierie disent que la géo-ingénierie est nécessaire pour sauver la planète d’un changement climatique désastreux, mais bien sûr cela n’arrive pas en ce moment, c’est juste une proposition. D’autres affirment que rien de tel n’est même envisagé (ce n’est qu’une énorme théorie du complot). Aucun des porte-paroles officiels du gouvernement ne reconnaît ce qui se passe maintenant. Ils sont confiants que vous ne regardez jamais sérieusement vers le ciel, et que si pour une quelconque raison vous le faites, grâce à l’effet abrutissant de l’éducation publique et des médias, vous ne saurez pas ce que c’est que vous voyez.

 

Le phénomène lui-même est très simple à identifier à l’œil nu. Vous pouvez observer des chemtrails se faire répandre presque tous les jours depuis à peu près n’importe où aux USA, et désormais dans beaucoup d’autres pays (dont la France, ndt). Quand des avions volent à haute altitude, vous pouvez parfois voir une très courte traînée de gaz derrière eux qui disparaît très rapidement. C’est ce qui s’appelle un « contrail », abréviation de condensation trail (traînée de condensation, ndt), provenant de la condensation de la vapeur, et qui apparaît alors que les gouttelettes d’eau se dispersent. Ensuite il y a d’autres avions qui laissent de longues traînées derrière eux qui ne se dispersent pas. Celles-là sont les chemtrails. Elles ne se dispersent pas parce qu’elles sont constituées de particules solides, pas de gouttelettes d’eau.

Ce n’est plus une théorie

Pendant longtemps, commençant quand les chemtrails ont commencé à apparaître dans tous les USA dans les années 90, ceux qui en parlaient étaient rejetés comme des théoriciens illuminés de la conspiration. Mais maintenant, il y a des preuves solides que les chemtrails sont réels. Des patentes décrivent certains des matériaux qui sont pulvérisés. Des lanceurs d’alerte militaires confirment que ces matériaux sont chargés à bord des avions à réaction pour être pulvérisés. Nous avons des preuves vidéo des embouts de pulvérisation sur les avions, et des nuages qui se gonflent des particules pulvérisées. Des échantillons d’air, d’eau et de sols relèvent les mêmes métaux toxiques, dont l’aluminium, le baryum et le strontium, et une liste d’autres matériaux toxiques dans le mélange, qui pleuvent sur nous presque tous les jours. Il n’y a plus de doute sur la question de savoir si cela se produit ou pas, ni subsiste-t-il de doute sur le fait que notre santé et la santé des animaux, des plantes et de la biosphère dans son ensemble sont gravement agressées. Les nano-particules telles que celles qui sont pulvérisées peuvent traverser la barrière sang-cerveau et affecter nos fonctions cérébrales, tout en empoisonnant d’autres parties de notre corps en même temps. L’aluminium et les autres métaux élèvent le pH des sols, réduisent radicalement la santé et les effectifs de toutes les formes de vie, depuis les micro-organismes du sol, en passant par les plantes et les arbres, les animaux, et l’humanité.

Nous avons besoin des chemtrails comme nous avons besoin des chimiothérapies

Certains des « scientifiques » qui admettent cette pratique, qu’ils nomment « géo-ingénierie » (c’est-à-dire ingénierie de la Terre), disent que la géo-ingénierie pourrait être requise pour nous sauver du réchauffement global et du changement climatique. Bien sûr, ils le font déjà, mais ils disent seulement que cela pourrait devenir nécessaire. Ils peuvent reconnaître qu’elle pourrait avoir « quelques effets nocifs » mais que nous pourrions en vouloir de toute façon tout comme nous pourrions avoir besoin de chimiothérapie contre le cancer.

Une grande partie de mon parcours comprend une longue expérience en santé holistique. Je peux vous affirmer que je ne voudrais JAMAIS de chimiothérapie contre le cancer ou contre quoique ce soit d’autre, tout comme n’importe quel médecin ayant une compréhension claire de ce que c’est, de ce que cela fait au corps humain, et qu’il existe des alternatives naturelles et sûres. La chimio »thérapie » tue les cellules avec des poisons très puissants, injectés directement dans votre système sanguin. L’idée est qu’ils tuent aussi les cellules cancéreuses, ce qui est vrai, et l’espoir est qu’ils les tuent avant qu’ils ne vous tuent. Souvent, cela ne se passe pas très bien, et vous mourez en premier, alors que les cellules cancéreuses prolifèrent. Même avec la faible dose de chimiothérapie pratiquée par certains médecins que je respecte et dont les motivations sont bonnes, je ne suis pas convaincu qu’elle soit jamais un bon choix, en comparaison à ce qu’il est possible de faire d’autre.

Bloquons simplement les rayons du soleil avec des métaux toxiques, aucun problème

Avec les chemtrails (géo-ingénierie), l’idée est qu’en bloquant l’ensoleillement naturel et en l’empêchant d’atteindre la Terre, un refroidissement peut se produire, et à priori si on le fait perpétuellement, un réchauffement global dangereux peut être évité. La même technologie dévie des perturbations pluvieuses et des courants aériens dans les directions où des « scientifiques » pensent qu’ils devraient être, puisqu’ils sont tellement plus sages que la nature. Bien sûr un problème avec cette théorie est que les matériaux utilisés (tout comme en chimiothérapie) sont mortels en eux-mêmes. Ils tuent la vie sur Terre, depuis les organismes du sol jusqu’à nous, et ils bloquent l’ensoleillement qui est indispensable à la vie (ce qui aboutit à couper dans nos ressources en oxygène). Il y a bien sûr un point d’intérêt à cette approche pour les entreprises fabriquant des OGM comme Monsanto, qui travaillent en ce moment-même avec des Universités comme Cornelle et d’autres, à développer des arbres et des plantes OGM toxiques qui vivront là où les formes de vie naturelles périraient d’empoisonnement à l’aluminium. L’idée est que les entreprises de biotechnologie seront propriétaires de toute la nature, pour notre propre bien bien sûr.

Dans quel but?

Naguère je pensais que ces choses étaient commises du fait de la stupidité de nos dirigeants. Maintenant je me rends compte que c’est en partie vrai et en partie faux. c’est vrai, parce que beaucoup de gens à beaucoup de niveaux du gouvernement et de l’industrie croient leurs supérieurs qui leur disent que rien de mal ne va leur arriver s’ils vont pulvériser ces poisons partout, c’est juste les affaires courantes, et les scientifiques ont déjà déterminé que c’est une bonne idée. C’est déjà très haut sur le stupidomètre, mais c’est plus confortable pour beaucoup de gens, plutôt que de devoir vraiment réfléchir à ce que tout cela veut dire et au futur que cela crée. Où cela ne vient pas de la stupidité, c’est quand vous regardez aux niveaux plus élevés de contrôle, et vous arrivez là où la conception, les programmes et les ordres proviennent d’eugénistes. Ce sont là les gens dont l’intention est de réduire la population de la Terre. La plupart d’entre eux se disent qu’ils resteront dans l’élite privilégiée, et seuls ceux qui sont « en-dessous d’eux » mourront, et aussi c’est nécessaire « pour la Terre ». La plupart ou tous ces niveaux de contrôleurs ont tort, ils sont aussi programmés pour l’extermination, une fois leur fonction remplie.

Pareillement, dans ce qui se fait appeler de nos jours la « santé publique », les protocoles tels que la chimiothérapie sont administrés par ceux qui ne veulent pas s’admettre à eux-mêmes ce qu’ils sont en train de donner au patient, bien que beaucoup d’entre eux ne prendraient jamais ce genre de traitement pour eux-mêmes. Mais aux niveaux plus élevés de contrôle, le but de la plupart de la médecine moderne est aussi l’eugénisme, tout comme c’est le cas avec les chemtrails.

Pour davantage de détails et de documentation sur les chemtrails et la géo-ingénierie, vous pouvez commencer par étudier ce qui se trouve sur le site Internet www.geoengineeringwatch.org, ainsi que sur www.globalskywatch.com. Ils vous mèneront à d’autres sources à étudier. Pour une bonne explication de l’effet mortel de la médecine moderne, vous pouvez commencer en lisant le papier écrit par le Dr. Gary Null et le Dr. Carolyn Dean, intitulé « Death by Medecine » (« La mort par la Médecine », ndt). Mais ce qui est important, c’est que nous nous faisons graduellement et volontairement tuer, éliminer comme indésirables de la planète, par ceux qui sont actuellement au contrôle du gouvernement et des systèmes économiques. Et la purge s’accélère maintenant, devenant beaucoup moins graduelle. La vérité est que nous sommes face à un système qui est très sophistiqué, se servant d’opérations psychologiques, de tromperies et de programmation pour faire que la population ciblée fasse son travail, et concrètement se détruise (c’est-à-dire nous). Les détails sont très complexes, mais le plan n’est pas si compliqué. Se servir des moyens à la disposition du petit groupe aux manettes pour se débarrasser de la population indésirable de la Terre, leur laissant la planète, et peut-être un petit nombre d’esclaves si les robots ne peuvent pas gérer toutes les tâches pour eux. Voilà, en gros, où nous nous trouvons.

Trop effrayant pour s’en préoccuper

Alors pourquoi devrions-nous nous préoccuper de ces détails qui, si nous les regardons de près, pourraient être trop stressants et pénibles? Quand j’ai décidé d’aller aussi profondément dans l’étude de ces nombreux domaines reliés entre eux, afin de voir comment nous pourrions améliorer l’humanité, j’ai dû prendre la décision que je ne me laisserais pas aspirer par la sombre mentalité qui transpire de ces programmes malveillants, et l’équilibre a été difficile, mais nécessaire, à maintenir. En réalité, la seule raison de devenir complètement éveillé à cette situation est de voir comment nous pouvons y remédier.

Ils attendent notre rebellion

L’un de nos droits inaliénables et essentiels, reconnu mais non issu de notre Constitution, est le droit de nous défendre ainsi que d’autres par la force si nous sommes attaqués. Je pense qu’il est crucial de préserver ce droit, mais je ne pense pas que cela soit la manière de régler définitivement ce problème du système gigantesque qui a été mis en branle pour notre destruction. En fait, je pense que les dirigeants espèrent que nous aurons recours à la force physique en premier, pour qu’ils puissent lâcher leurs sbires et leurs meilleures armes sur nous, et ne pas être vus comme les agresseurs. Ils ont mis beaucoup d’accent sur la préparation à nous massacrer en masse.

Que redoute nos agresseurs?

Mais tandis qu’ils espèrent que nous devenions les agresseurs violents qu’ils peuvent facilement étiqueter comme « les méchants », ce qu’ils redoutent réellement est quelque chose de beaucoup plus subtil, et infiniment plus puissant, au point qu’ils feront quasiment tout et n’importe quoi pour que nous n’en sachions rien.

Einstein a enseigné au monde que la quantité d’énergie cachée dans une seule particule de matière est en fait suffisante pour reconstruire l’univers entier. E=mc². La puissance de la conscience chez les êtres humains éclipse cette équation an comparaison. Si jamais nous nous éveillons et réalisons qui nous sommes réellement, ce de quoi nous sommes véritablement faits, et ce qu’est cette chose à laquelle nous nous référons avec le terme totalement inadéquat de « conscience », leur domination sur nous est terminée. Cette puissance appartient à chacun(e) d’entre nous, et attend d’être découverte. Elle nous permettra de faire directement tout ce que nous pouvions faire avec la technologie, et beaucoup plus. Là se terre la peur de ceux qui sont en haut du noir système, qui connaissent cette puissance, mais savent aussi qu’ils n’y auront jamais accès, comme il ne peut jamais être utilisé par ceux qui ont une intention malveillante.

Il est inévitable que nous allons le découvrir, comme nous avions cette conscience il y a longtemps. Quand cela sera dépend de nous. Cette pièce de théâtre se dévoile sur plusieurs niveaux, bien que nous ne soyons pas conscients de la plupart d’entre eux. Que la souffrance continue et devienne grandement pire, ou que nous initions un changement vers l’expérience de l’amour et de la guérison est en réalité entre nos mains. Nous regarderons en arrière vers cette époque un jour, que j’espère très prochain, saurons que c’est vrai, et nous aurons accompli les changements pour libérer cette puissance.

Liens connexes:

Des preuves solides de la realité des chemtrails

Quand le président equatorien dénonçait les chemtrails

Chemtrails, nanoparticules d’aluminium et effets sur le développement et la dégénérescence des neurones

Le ciel à la sauce chemtrails dès 8H du matin

 

Source:

Natural News / Richard Sachs

Traduction:

Global relay Network

 

Technologie et Nouvel Ordre Mondial: La nouvelle puce 3G du processeur Intel vPro permet l’espionnage global des données personnelles…

Posted in actualité, Internet et liberté, média et propagande, N.O.M, neoliberalisme et fascisme, résistance politique, science et nouvel ordre mondial, sciences et technologies, technologie et totalitarisme with tags , , , , , , , , , , , , on 27 septembre 2013 by Résistance 71

Il est effarant de constater que toute avancée technologique depuis quelques décennies n’a été faite que pour deux raisons majeures:

  • Le profit
  • Le contrôle des populations

Souvent sous couvert de « rendre la vie meilleure et plus facile »… La science et la technologie ont été kidnappées par l’oligarchie il y a bien longtemps et il est grand temps que nous nous en apercevions et que nous fassions enfin quelque chose à ce sujet avant que la grille de contrôle du N.O.M ne se soit refermée complètement…

Mise à jour du 2 Octobre: Une solution que nous proposons avec nos lecteurs à ce problème informatique, à voir ici

— Résistance 71 —

 

La puce secrète 3G Intel donne un accès backdoor furtif aux ordinateurs PC

Les processeurs Intel vPro permettent un accès furtif aux ordinateurs même lorsque ceux-ci sont éteints et hors réseau…

 

Paul J. Watson

 

27 Septembre 2013

 

url de l’article original:

http://www.infowars.com/91497/print/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Les processeurs Intel Core vPro contiennent une puce 3G “secrète” qui permet l’incapacitation à distance et un accès backdoor à tout ordinateur, même si celui-ci est éteint.

Bien que cette technologie ne soit pas nouvelle, les préoccupations sur l‘atteinte au domaine privé viennent juste de se faire jour. La puce “secrète” 3G qu’Intel a ajouté à ses processeurs en 2011 n’a pas causé beaucoup de consternation jusqu’à l’affaire de l’espionage de la NSA suite aux révélations du lanceur d’alerte Edward Snowden.

Dans une vidéo promotionnelle pour la technologie, Intel se vante que ces puces donnent en fait plus de sécurité car elles ne demandent pas aux ordinateurs d’être allumés et permettent aux problèmes d’être règlés à distance. La promotion met également en valeur la capacité pour un administrateur d’éteindre à distance des ordinateurs PC et ce “même si l’ordinateur n’est pas connecté au réseau”, ainsi que la capacité à contourner le système de cryptage/chiffrage du disque dur.

“Intel a inclus la puce 3G afin de permettre sa technologie anti-vol Anti Theft 3.0. Et comme cette technologie se trouve sur tous les Core/i3/i5/i7 CPU après Sandy Bridge, cela veut dire que beaucoup de CPU, pas seulement les nouveaux vPro, peuvent avoir la connexion secrète 3G que tout le monde ignorait jusqu’à maintenant”, rapporte Softpedia.

Jeff Mark, directeur de l’ingénierie clientèle chez Intel, a reconnu que le microprocesseur ‘Sandy Bridge’ de la compagnie, qui a été diffusé en 2011, avait la capacité “de terminer et de restaurer un ordinateur perdu ou volé à distance par la puce 3G”.

“Les processeurs Core vPro contiennent un second processeur physique intégré au sein du processeur principal, qui a son propre système opératoire intégré dans la puce elle-même,” écrit Jim Jones. “Tant qu’il est sur secteur et en état de fonctionnement, il peut être réveillé par le processeur Core vPro, qui fonctionne sur le système phantom et qui est capable d’allumer les composants du hardware de manière discrète et à distance et donner accès à ceux-ci.”

Bien que cette technologie soit promue comme étant une facilité pour les experts en informatique afin de résoudre les problèmes d’ordinateurs à distance, cela permet également aux hackers ou aux taupes de la NSA de visionner le contenu total du disque dur de quiconque et ce même lorsque l’ordinateur est éteint et non connecté sur le réseau wi-fi.

Cela permet également à des tierces parties de mettre en panne l’ordinateur à distance par le biais de la puce “secrète” 3G construite au sein des processeurs Intel Sandy Bridge. Les webcams et micros peuvent également être activés à distance.

“Cette combinaison de hardware d’Intel permet à vPro d’avoir accès à des portes d’accès qui opèrent indépendemment des manipulations normales d’utilisation”, rapporte TG Daily. “Ceci inclut les communications out-of-band (les communications qui existent en dehors du cadre de tout ce que la machine peut faire au travers de son système opératoire, OS ou hypervisor), l’observation et la modification du trafic de réseau entrant et sortant. En bref, cela fonctionne secrètement, à l’insu de l’utilisateur et espionne, manipule potentiellement les données.”

Non seulement cela représente t’il un cauchemard en ce qui concerne la vie privée, mais cela augmente aussi dramatiquement le risque de l’espionage industriel. La capacité pour des tierces parties d’avoir accès aux ordinateurs par la puce 3G permettrait également à des informations non voulues d’être implantées sur des disques durs, rendant ainsi possible pour les agences de renseignement et les forces de l’ordre corrompues de piéger les gens (NdT: En injectant à distance par exemple des fichiers de pornographie pédophile sur l’ordinateur d’un dissident…) et mieux les contrôler.

“La finalité de tout cela ? Le processeur Intel Core vPro signe la fin de toute prétention de garder des données privées sur un ordinateur”, écrit Stone. “Si vous pensez que le cryptage/chiffrage, Norton, ou quoi que ce soit d’autre vont être capables de protéger votre vie privée et vos infos personnelles, incluant de ne jamais plus vous connecter sur le web, pensez-y à deux fois. Il y a maintenant bien plus qu’un fantôme dans votre machine.”

=  =  =

Solution possible… A voir ici

Média et contrôle: Facebook auxiliaire d’espionage pour notre sécurité bien entendu…

Posted in actualité, ingérence et etats-unis, Internet et liberté, média et propagande, N.O.M, presse et média, résistance politique, sciences et technologie, sciences et technologies, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , on 7 novembre 2012 by Résistance 71

Les réseaux sociaux auxiliaires de l’espionnage des citoyens pour Grand-Frère

Voir notre traduction de Février 2011:

https://resistance71.wordpress.com/2011/02/18/revolutions-et-reseaux-sociaux-facebook-google-twitter-et-la-face-cachee-du-totalitarisme-technologique/

 

— Résistance 71 —

 

Facebook instrument de l’impérialisme

 

Irib

 

Le 5 Novembre 2012

 

url de l’article:

http://french.irib.ir/analyses/item/223089-facebook,-instrument-de-l’impérialisme

 

Promu comme l’instrument de la « révolution » par les régimes occidentaux, la réalité du site communautaire Facebook est toute autre pour ceux qui sont du mauvais côté de la « démocratie ».

En effet, la plateforme relaie depuis plusieurs semaines des pages appelant au lynchage et à l’assassinat de citoyens et des fonctionnaire syriens, accusés d’être favorables à leur gouvernement qualifié de « sanguinaire ».

Ainsi la page anti shabiha invite à envoyer les coordonnées et les descriptions complètes de ces personnes, considérées par les auteurs de la page comme des « ennemis de Dieu ».

Connaissez-vous des gens proches de fonctionnaires, de soldats ou qui sont membres de leur famille ?

Pouvez-vous fournir photos, identité complète, téléphone, lieu de résidence, collègues de travail, identité des enfants ?

La délation et les menaces ne se limitent pas aux fonctionnaires et à l’armée. Tous les citoyens patriotes sont visés. Ainsi la page fournit une liste de personnes à exécuter comprenant entre autre le maire d’une commune, l’entraineur d’une équipe de sport, des restaurateurs et des commerçants. Les responsables de l’« ONG » (sic) fournissent aussi photos et adresses de personne accusées d’avoir manifesté en faveur du gouvernement ou d’arborer des tee-shirts favorables au président Assad.

Les miliciens de l’ASL et les médias occidentaux et du Golfe justifient cette politique de terreur en qualifiant les victimes de shabiha, c’est-à-dire de « miliciens pro-régime », ouvrant ainsi la possibilité d’éliminer arbitrairement tout Syrien soutenant son pays face à l’agression étrangère ou soutenant son gouvernement [1].

En absence de textes pertinents dans le droit international, la multinationale de la Silicon Valley et ses dirigeants ne risquent absolument rien en permettant la diffusion de tels appels au meurtre. Cependant, Facebook peu désormais être considéré comme un « média de la haine », au sens donné par l’Unesco à cette expression.

Dans le passé, la secrétaire d’État étasunienne Hillary Clinton s’est publiquement félicitée du rôle joué par Facebook dans les changements de régimes du printemps « arabe », en Égypte, en Tunisie et en Libye.

Son fondateur Mark Zuckerberg était notamment l’un des participants de la conférence 2011 du groupe de Bilderberg, le club de relations publiques de l’OTAN [2].

Le jeune milliardaire fut aussi l’un des convives ultra-vip du diner grandiose organisé en l’honneur de Shimon Perez à Washington lors de sa réception de la « Médaille de la Liberté » le 13 juin dernier.

Zuckerberg a personnellement supervisé la création et la promotion de la page officielle du président israélien, lancée en mars dernier et créé une campagne vidéo intitulée « Be my friend for peace » (deviens mon ami pour la paix), où figurent notamment les pacifistes et militants des droits de l’homme Nicolas Sarkosy, David Cameron, Recep Erdogan ou encore la reine Elizabeth II d’Angleterre.

L’objectif de l’opération est d’assurer la promotion d’Israël en créant « une communication avec des citoyens de pays qui n’ont pas de relations diplomatiques avec Israël, en mettant l’accent sur la jeunesse du monde arabe ».

Présenté par la communication occidentale comme un soutien « jeune » et « branché » aux « révolutionnaires », Facebook est aujourd’hui un élément clé du dispositif de propagande de impérialisme « 2.0 » des États-Unis et d’Israël.

[1] « Politique d’assassinats ciblés à Damas », Réseau Voltaire, 16 février 2012.

[2] « Ce que vous ignorez sur le Groupe de Bilderberg », par Thierry Meyssan, 9 avril 2011.

 

Réseau Voltaire