Archive pour supercherie russiagate

Médias et propagande: Le MI6 derrière le « Russiagate » (Dean Henderson)

Posted in actualité, altermondialisme, colonialisme, désinformation, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, média et propagande, militantisme alternatif, N.O.M, néo-libéralisme et paupérisation, neoliberalisme et fascisme, pédagogie libération, police politique et totalitarisme, politique et lobbyisme, politique et social, résistance politique, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , on 29 avril 2018 by Résistance 71

Les services de renseignement britanniques derrière le “RussiaGate”

 

Dean Henderson

 

20 avril 2018

 

url de l’article original:

https://hendersonlefthook.wordpress.com/2018/04/19/british-intelligence-behind-russiagate/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Lorsque le président Trump a dit en mars 2017 que le GCHQ (Government Communications Headquarters)  espionnait la Trump Tower, il avait raison. L’affirmation initiale, faite sur Fox & Friends par l’analyste juridique et ancien juge de cour suprême Andrew Napolitano, fut ridiculisée par les merdias et la chaîne Fox a dû se rétracter de cette information.

GCHQ travaille officiellement pour “le gouvernement de sa majesté” britannique avec les services de renseignement extérieur britannique, le MI6 et son pendant du contre-espionnage le MI5. En 2013, Edward Snowden avait révélé que le GCHQ se trouvait derrière “Tempora”, un programme de surveillance téléphonique et de données cybernétiques en Grande-Bretagne.

Le GCHQ est au sommet de l’alliance des “5 yeux” du renseignement, qui comporte les agences de renseignement de la GB, des USA, du Canada, de l’Australie et de la NZ. Tous sont membres de la couronne, à l’exception ostentatoire des Etats-Unis. Les 5 yeux coopèrent également avec le programme Echelon, qui analyse les données de communication du monde entier.

Michael Wolff parle dans son livre “Fire & Fury: Inside the Trump White House” de l’avertissement a Trump fait par l’ancien premier ministre britannique Tony Blair qu’il y avait une possibilité “que les Britanniques aient eu la campagne présidentielle sous surveillance, espionnant ses communications téléphoniques et autres communications et de manière plus que probable Trump lui-même”. Blair bien entendu, nie ceci.

Le scandale impliquant Cambridge Analytica renforce les possibilités que le GCHQ ne surveillait pas seulement Trump mais qu’il essayait de faire basculer les élections en sa faveur. Le conseiller spécial Robert Mueller pourrait très bien être un agent du MI6. Mueller a un historique de couvrir pour les crimes de la couronne, incluant les scandales de BNL et de la BCCI (NdT: Bank of Commerce and Credit International, ex-banque de la CIA).

Le but de l’enquête est de forcer Trump à rester antagoniste envers la Russie. Ceci sert parfaitement les intérêts de la couronne en maintenant divisés les Etats-Unis et la Russie. C’est la raison du vocable très spécialement sélectionné pour cette affaire du “Russiagate”.

Mais alors que des acteurs importants de ce drame de la propagande sont effectivement russes, une attention plus particulière révèle leur animosité envers Poutine et leur allégeance à la couronne franc-maçonne. Rien ne le prouve mieux que l’affaire si extravagante mais si peu enquêtée de l’affaire de l’Alfa Bank, qui avaient de fait des serveurs informatiques communicant avec les gens de la campagne électorale de Trump.

Ce que les merdias propagandistes insinuent est qu’Alfa Bank est quelque part un outil de Vladimir Poutine. Rien ne peut être plus éloigné de la vérité. Bien que Poutine ait déclaré il y a longtemps la guerre aux oligarques russes qui aidèrent le MI6 à détruire son pays en 1998, les merdias continuent d’amalgamer Poutine avec les oligarques à fin propagandiste et de tromperie.

En 1997, Poutine a fait enquêter sur Alfa Bank. Le FSB russe trouva qu’Alfa travaillait avec les familles du crime organisé tchétchène pour faciliter le commerce illicite de la drogue dans cette région puis plus tard au Kosovo. Alfa travaillait aussi avec la firme de Dick Cheney Halliburton et sa succursale Brown & Root pour la construction d’oléoducs passant à travers la région poudrière disputée de la Tchétchénie et du Daguestan Ces deux choses étaient toutes deux subversives envers l’état russe.

En 1999, Alfa a repris Marc Rich Holdings du financier fugitif éponyme. Rich fut condamné pour évasion fiscale et avait travaillé avec Bruce Rappaport et le directeur de la CIA sous Ronald Reagan Bill Casey dans leur projet de démantèlement de l’URSS. Alfa était un partenaire important de cet effort. Le président Bill Clinton a grâcié Marc Rich juste avant de quitter la Maison Blanche.

Alfa Bank est la propriété de l’Alfa Group Consortium qui a des intérêts dans le pétrole, le gaz entre autre. Ses propriétaires Mikhaîl Fridman et German Khan ont tous deux des liens importants et extensifs en Ukraine et ont plus que certainement eu leurs mains dans la manipulation et la montée au pouvoir de Petro Porochenko dans le coup d’état perpétré par le MI6 dans ce pays.

Trois “coïncidences” supplémentaires:

  • Cambridge Analytica s’est vantée d’utiliser des prostituées ukrainiennes pour truquer les élections et le trafic d’organes est devenu épidémique là-bas
  • Le bras commercial d’Alfa pour le commerce européen de pétrole et de commodité est appelé “Crown Resources”
  • Le directeur commercial d’Alfa Group International, Alexeï Kouzmichov a fondé le projet Babylone en 2002. Le groupe a joué un rôle majeur dans la restauration du musée national irakien qui fut de manière intéressante pillé de ses vestiges summériens un an après en 2003.

Fridman, Khan et le quatrième homme d’Alfa Petr Aven sont tous juifs. Fridman et Khan ont la double nationalité israélienne tandis qu’Aven fut nommé par le président russe Boris Eltsine à la tâche de rendre le rouble convertible. Peu de temps après qu’Aven et les gars de la Goldman Sachs aient rendu cela possible, le rouble s’est effondré. Une vente éclair d’après dégâts de biens auparavant possédés par l’état russe, eut lieu, ventes qui engrossa les associés oligarques russes et leurs partenaires de Big Oil et de Wall Street, qui engrangèrent les profits de ces privatisations. Depuis lors, le président Poutine s’est attaqué répétitivement à cette mafia russo-israélienne, en expulsant et en faisant mettre en prison un certains nombre de ses membres.

C’est à cause de cela qu’Alfa opère maintenant essentiellement depuis l’Ukraine. Mikhaïl Fridman a virtuellement coupé tous les ponts avec la Russie et a demandé résidence définitive à la… devinez… bingo ! à la Grande-Bretagne. Kahn possède aussi un passeport ukrainien et est impliqué avec TNK Oil, qui en 2003 a formé un partenariat à 50-50 avec… devinez qui ?… et oui la British Petroleum (BP, intérêts Rothschild) dans ce qui fut le plus gros investissement étranger en Russie. Depuis, Poutine a viré BP de Russie…

Il est parfaitement évident que les mêmes diablotins qui nous ont récemment concocté le faux-empoisonnement Skripal et les fausses attaques au gaz en Syrie sont aussi derrière le Russiagate. Les services de renseignement britanniques, au service des banquiers de la City de Londres dirigés par les Rothschild, la couronne, vont continuer à semer le chaos et le désastre dans le monde, comme ils l’ont fait depuis des siècles, à moins que nous ne décodions le plus gros mensonge d’entre tous:

l’empire britannique n’est jamais mort. Il est juste devenu particulièrement efficace à s’effacer dans le décor tandis que ses sbires font le sale boulot alentour.

Publicités

Nouvel Ordre Mondial: L’agenda du contrôle des armes à Yankland… Pas de goulag possible sans désarmer le peuple (Paul Craig Roberts)

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, canada USA états coloniaux, colonialisme, guerre iran, guerre Libye, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, média et propagande, militantisme alternatif, N.O.M, neoliberalisme et fascisme, pédagogie libération, politique et lobbyisme, politique et social, résistance politique, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , on 31 mars 2018 by Résistance 71

“Avant qu’une armée ne puisse diriger, le peuple doit d’abord être désarmé.”
~ Noah Webster ~

De fait, toutes les “révolutions” ne substituant qu’une oligarchie à une autre, prennent toujours le soin de désarmer le peuple dès que possible et au plus tôt le plus souvent. La révolution française ne fit pas exception à cette règle et si le peuple  ne rendit pas les armes, on l’enrôla dans la plus grande armée de l’époque et l’envoya guerroyer pour préserver la révolution bourgeoise. Seule la véritable révolution, celle de la France des sections où le peuple restait en arme, eut un véritable impact révolutionnaire, mais la “république” s’empressa d’y mettre fin en noyautant le processus révolutionnaire de la base et en éliminant ses leaders.

Qu’on le veuille ou non, le simple fait que les Etats-Unis aujourd’hui ne soient pas encore un goulag actif est dû au fait que le peuple est armé et préservé de la sorte par le second amendement de leur constitution. Le peuple en arme et responsable préserve de l’ultime tyrannie de l’État, monstre froid ayant le “monopole de la violence dite légitime”: celle du goulag. En cela, nous donnons raison à PCR dans son billet que nous avons traduit ci-dessous.

~ Résistance 71 ~

 

Toujours plus de mensonges en provenance de la pressetituée

 

Paul Craig Roberts

 

27 mars 2018

 

Url de l’article original:

https://www.paulcraigroberts.org/2018/03/27/61962/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Les menteurs sans scrupules qui composent les merdias américains ont exagéré intentionnellement les manifestations contre “la violence par armes à feu” d’environ 4 fois le chiffre réel. Pourquoi ?

Pourquoi la pressetituée est-elle impliquée dans la défense des agendas privés et non pas dans le fait de rapporter des informations factuelles ?

De récents sondages montrent que la majorité des Américains pensent que la possession d’armes augmente la sécurité des gens. Les Américains ne pensent pas que le peuple doit se voir refuser la sécurité par leurs armes du fait d’un barjot occasionnel qui pète un plomb ou d’évènements de flinguages manipulés pour faire avancer un agenda de contrôle des armes à feu.. En fait, les gens se demandent qui se cache derrière l’agenda du contrôle des armes pour le peuple. Ils se préoccupent de tous ces connards qui manifestent contre le second amendement au lieu de protester contre la course folle de Washington pour une guerre contre la Russie.

Il ne fait aucun doute pour moi que les groupes en faveur du contrôle des armes sont organisés par des agents de l’état policier. Les Etats-Unis partent en sucette. Toute l’augmentation des revenus et de la richesse ne va exclusivement qu’au 1% de l’oligarchie. Tout le reste d’entre nous souffre toujours plus, jour après jour.

La grande majorité des Américains est écrasé sous la botte du gouvernement à tous les niveaux. Il n’y a aucune démocratie. Il n’y a que pillage. Le 1% tremble à l’idée que tôt ou tard même les plus insouciants des Américains ne se soulèvent, mais ils ne pourront pas le faire s’ils sont désarmés. C’est ça le nœud de l’affaire du contrôle des armes à feu, rien d’autre.

Les décès par ce que les propagandistes moutons du système et de l’état policier appellent “la violence par armes à feu” et qu’ils montent en épingle comme étant un terrible problème, ne sont qu’un très très faible pourcentage de tous les décès aux Etats-Unis, des chiffres si minuscules qu’ils n’apparaissent même pas d’habitude dans les statistiques de mortalité ; et pourtant maintenant nous avons sur les bras toutes ces manifestations pour un chiffre infinitésimal de morts et absolument aucune protestation par ceux qui s’opposent à la “violence pas armes à feu”, contre les assassinats commis par la police, qui représentent pourtant plus de morts par an que les statistiques d’agressions et de morts par armes à feu en général, ni n’avons nous de manifestations contre le massacre de masse perpétré par les Etats-Unis dans le monde. Où sont les manifestations contre la “violence par armes à feu” quand il s’agit des millions de morts et des millions de personnes déplacées en Irak, en Libye, en Somalie, en Syrie, au Yémen, en Afghanistan, au Pakistan ?… Où sont les manifestations contre la “violence par armes à feu” contre le choix de Trump dans son conseiller à la sécurité nationale en la personne de John Bolton qui planifie de bombarder et de ramener à l’âge de pierre des pays comme l’Iran et la Corée du Nord ? On ne les voit pas du tout… Quelle preuve de plus voulez-vous pour comprendre que la clique des personnes contre la “violence par armes à feu” est en fait tout à fait insensible à la véritable violence et ne font que servir l’agenda bien défini d’un état policier ?

[…]

Note de R71: S’ensuit ici dans l’article original, la reproduction d’un commentaire de lecteur de PCR sur les RS, détaillant des statistiques américaines sur les décès et décès par armes à feu aux Etats-Unis. Nous n’avons pas traduit ces données car PCR demande à ses lecteurs de vérifier si les chiffres sont corrects, lui n’ayant pas le temps (ou l’envie…) de le faire. Nous avons donc décidé de ne pas traduire cette portion de l’article… pour l’heure… Si besoin était nous ferions un addendum.

Média et propagande: L’effondrement de l’affaire du RussiaGate (VT)

Posted in actualité, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, média et propagande, militantisme alternatif, N.O.M, neoliberalisme et fascisme, politique et lobbyisme, politique et social, résistance politique, terrorisme d'état, Union Europeenne et nouvel ordre mondial with tags , , , , , , , , , , , , on 29 mars 2018 by Résistance 71

L’ancien directeur de la CIA Mike Hayden sur Vladimir Poutine

 

Jonas Alexis

 

24 mars 2018

 

url de l’article original:

https://www.veteranstoday.com/2018/03/24/former-cia-director-michael-hayden-on-vladimir-putin/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Des trucs pareils ça ne s’invente pas… Les agents du NOM deviennent de plus en plus fous à mesure que les jours passent. L’ancien directeur de la CIA, Michael Hayden, semble avoir juste réalisé que la CIA n’a présenté absolument aucune preuve probante montrant que la Russie avait effectivement hacké les élections présidentielles américaines de novembre 2016. Mais Hayden vient d’inventer une toute nouvelle théorie toute aussi folle: Poutine a manipulé Trump au travers de son ego.

D’après la feuille de chou sioniste “Newsweek”, Hayden croit que “le président russe Vladimir Poutine a œuvré pour influencer sa contre-partie américaine Donald Trump, non pas avec de l’argent ou en le faisant chanter avec des infos potentiellement embarrassantes pour lui, mais au travers de son ego.” [1] Hayden a déclaré:

Nous avons ce petit acronyme mnémotechnique que nous utilisons MICE (NdT: en anglais qui veut dire * souris [au pluriel] pour Money, Ideology, Compromise and Ego et si je regarde ces 4 approches, si je suis les Russes observant Trump, je ne sais pas si j’irai instinctivement avec le compromis.” [2]

Si vous pensez que Hayden ne faisait que vous charrier, alors vous n’avez encore rien vu.

L’ancien directeur de l’Agence de la Sécurité Nationale (NdT: la tristemement célèbre NSA…) a continué:

C’est très difficile d’embarrasser le président. Il est passé au travers de cette vidéo d’Hollywood Access sans sourciller. Si je devais essayer d’influencer notre président si j’étais russe, je pense que je jouerai la carte de l’ego et nous avons vu, nous avons vu Poutine se surpasser à féliciter le président Trump.” [3]

Rappelez-vous que Hayden n’est pas l’abruti de base incapable de lacer ses chaussures. Le type a un Masters d’histoire et fut général de l’armée de l’air des Etats-Unis (USAF) Il sait ce que veut dire présenter des preuves de ce qu’on avance surtout lorsqu’on affirme quelque chose de particulièrement extraordinaire. Il sait parfaitement que la preuve est quelque chose de très important sur un point de vue académique. Comment aurait-il pu obtenir un Masters en histoire autrement ?…

Mais parce qu’il vit dans un monde où il est payé pour dire des choses bizarres et barjot, il doit faire sortir du chapeau claque des trucs qui n’existent même pas ou qui ne peuvent être prouvés devant un tribunal. Après tout, pourquoi CNN louerait-elle ses services en tant qu’analyste ?…

Les gens comme Hayden ne veulent en rien discuter les choses sérieuses. Ils trouvent en général ce que la machine de guerre, les nouveaux cons et le régime d’Israël n’aiment pas et en parlent sans discontinuer. C’est comme ça qu’ils gagnent leur fric et c’est ainsi qu’ils sont capables de berner des centaines de milliers de citoyens américains.

La question centrale à laquelle ils ne répondront jamais est simplement celle-ci: si les officiels russes avaient hacké les élections américaines, qu’ont ils finalement publié que le peuple américain ne sache déjà pas ?  Appelez CNN, le Washington Post, le NYT et autres officines sionistes et posez leur cette question brûlante. La réponse pourrait vous surprendre.

La chose la plus incroyable une fois de plus  est que les gens comme Hayden ne vont jamais réfléchir sur les problèmes brûlants et vitaux auxquels l’Amérique doit faire face en ce moment. Une très large section de la population est ravagée par le fait d’être sans abri, [4] et des gens dans des états comme Washington par exemple, sont incapables de trouver un salaire décent qui les fasse vivre. [5]

Mais on a toujours assez de fric pour l’armée, ah ça oui. On a toujours assez de pognon pour tuer des millions de personnes au Moyen-Orient et ailleurs. L’armée vient juste de recevoir 1300 milliards de dollars à dépenser sur de magnifiques jouets comme ce gouffre à pognon qu’est le F-35 et les hélicoptères Lakota [6]  (NdT: incroyable aussi les noms autochtones donnés à leurs engins de mort, hélicoptères Lakota, apache, iroquois, missiles tomahawks, transporteurs de troupes cherokee etc, etc…)… mais Hayden veut que nous sachions tous que Poutine a influencé Trump au travers de son ego !…

Notes:

  • [1] Jason Le Miere, “Putin Has Manipulated Trump Through His Ego Because It’s Impossible to Embarrass Him, Former CIA Director Says,” Newsweek, March 22, 2018.
  • [2] Ibid.
  • [3] Ibid.
  • [4] “NIMBY in America: The US Struggles with its Large Homeless Population,” Sputnik, March 25, 2018.
  • [5] “US Capitalism: Workers at the Happiest Place on Earth Rally for ‘Living Wage,’” Sputnik, March 12, 2018.
  • [6] Richard Sisk, “Here’s What the Military Gets in $1.3 Trillion Omnibus Spending Bill,” Military.com, March 22, 2018.