Archive pour standing rock solidarité mohawk

Résistance au colonialisme: A Standing Rock les prières ont échoué, quelle suite pour stopper l’oléoduc ?… (Mohawk Nation News)

Posted in actualité, altermondialisme, écologie & climat, canada USA états coloniaux, colonialisme, France et colonialisme, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, média et propagande, N.O.M, politique et lobbyisme, politique et social, résistance politique, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , , , , on 30 mars 2017 by Résistance 71

“Le traité de Fort Laramie de 1868 [reconfirmant essentiellement celui de 1851] place la limite orientale des terres de la “Grande Nation Sioux”, Oceti Sakowin sur les rives Est de la rivière Missouri. La presque totalité de l’aquifère connu sous le nom de Formation Madison se situe dans les limites de ces frontières de notre territoire, comme défini par ce(s) traité(s). Ceci veut dire que toute l’eau de la rivière Missouri et de son expansion occidentale, ainsi que les réseaux phréatiques de la partie occidentale du Dakota du Sud, appartiennent au peuple Lakota. Notre droit à cette ressource a été garantie à perpétutité par les Etats-Unis et son gouvernement à Fort Laramie.
De cette manière, nos ancêtres ont pourvu à ce que notre peuple conserve d’amples réserves d’eau afin que se développe notre terre ancestrale, génération après génération. Même après que nos Paha Sapa (Collines Noires) et notre ‘territoire indien non-cédé’ nous furent volés en 1877, la rivière Missouri et la vaste majorité du réseau aqueux demeurèrent notre propriété. Les Américains étaient intéressés dans l’or à cette époque. L’eau n’était pas une préoccupation, donc l’eau fut laissée en terre indienne…”

~ Ward Churchill & Russell Means, discours de Means, 1982 ~

“L’homme blanc nous a fait maintes promesses, mais il en a gardé une seule. Il avait promis de prendre notre terre et il la prise.”
~ Chef Lakota Nuage Rouge, 1882 ~

 

Alignez vos prières

 

Mohawk Nation News

 

29 mars 2017

 

url de l’article original:

http://mohawknationnews.com/blog/2017/03/29/line-up-your-prayers/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Les Etats-Unis furent si heureux lorsque tout le monde se mit à prier pour arrêter l’oléoduc du DAPL à Standing Rock.

En 1974, l’American Indian Movement (AIM) devint célèbre à travers le monde pour se dresser contre la corruption.
Le mouvement du pouvoir rouge (Red Power) commença à Minneapolis au début des années 1970 lorsque des hommes onkwe’hon:weh (autochtones des peuples originels) commencèrent à volontairement patrouiller les rues, remplissant ainsi leur responsabilité de maintenir leur peuple en sécurité. Ceci évolua en la création de l’AIM. La dépravité et les meurtres sur la réserve de Pine Ridge atteignirent des proportions épiques. L’AIM fut appelé à la rescousse par le peuple traditionnel et ses conseils. L’AIM y invita ses alliés et ses supporteurs. Puis un des hommes fut tué par un agent du gouvernement. Les Etats-Unis et les entreprises coloniales poussèrent pour que le chef tribal (élu) CEO de Pine Ridge et marionnette gouvernementale, Bill Wilson et son conseil tribal colonial, virèrent l’AIM de la réserve pour y avoir exposé la dépravité et la corruption ambiantes.

L’AIM fut affaibli parce que des saboteurs l’infiltrèrent. Doug Durham, alors proche des leaders du mouvement, était un agent du FBI. Ward Churchill écrivit “Agents of Repression”, sur le comment le gouvernement infiltra et détruisit l’AIM, les mouvements noirs et quiconque essayait de se défendre justement de l’oppression subie.

Churchill fut viré avec perte et fracas de l’université du Colorado et sa réputation fut éclaboussée et ternie pour avoir critiqué l’histoire officielle du gouvernement au sujet de la démolition contrôlée des tours jumelles du WTC en 2001.

Aujourd’hui, nos hommes portent les symboles de la résistance. Certains d’entre eux agissent même comme l’homme blanc en tuant, attaquant et volant leur propre peuple.

Une fois de plus en 2016, les alliés et supporteurs furent invités à Standing Rock pour mettre un coup d’arrêt à l’oléoduc. Plus de 10 000 d’entre eux s’y rendirent.

Les gens du monde entier se sont rendus compte des périls auxquel la nation Lakota devait faire face. Une fois de plus le conseil tribal colonial du gouvernement des Etats-Unis de Standing Rock a viré tous les supporteurs.

Avec toute cette attention, qu’ont protégé les protecteurs de l’eau ? Les prières n’ont rien changé. Ils voulaient une récompense pour quelque chose qu’ils n’ont pas fait. D’autres voulaient juste quelques photos souvenirs du fait d’y avoir été.

Les oléoducs sont en construction. Toujours plus de prières s’alignent. La terre n’est pas protégée.

= = =

Note de résistance 71:

MNN pose ici la question devenue classique du quand assez est-il assez ? Le monde colonial occidental est un monde de domination et d’oppression, de coercition et de rapports de force. Son outil coercitif majeur, l’État et ses institutions de la domination, ne connait que la force et la violence dont il monopolise la soi-disant “légitimité”, même quand il viole et bafoue traités et loi internationale et faveur de transnationales qui à terme paient les états pour garantir leur pérennité.

La question posée par MNN est simple: que fait-on quand on a épuisé l’action non-violente pour rétablir une situation fondée à la base sur une usurpation et un abus de pouvoir par les autorités, reconnus par l’analyse des traités légiférant dans le système même impliqué ? On plie les gaules, on dit “tant pis…” et on laisse faire ? Ou on passe à autre chose ?

Les leçons tirées de la crise d’Oka en 1990 sont que le système colonial serait dans l’impossibilité physique de répondre efficacement non pas à un Oka, mais à 10 Oka simultanés éparpillés sur l’ensemble de l’Amérique du Nord ; en l’occurence, n’oublions pas que toute cette affaire d’oléoducs implique un vaste réseau appelé à l’origine Keystone XL Pipeline, dont le DAPL n’est qu’un tronçon. Ce réseau vise à amener cette merde ignoble d’hydrocarbure issue des sables bitumeux d’Alberta au Canada, mélangé pour être mieux liquéfié à des produits chimiques hyper-toxiques, au Golfe du Mexique, le tout pour l’exportation vers la Chine !
Ce qui veut dire que stratégiquement, il serait raisonnable de penser à déclencher des opérations coup d’arrêt simultanées en territoires autocthones à la fois en terre coloniale états-unienne et en terre coloniale canadienne. Opérations où il y aurait moins de “prières” et plus d’action de blocage menées de manière coordonnée par les “warrior societies” des nations concernées, leurs alliés et supporteurs, sur une dizaine de sites, de manière conjointe et coordonnée.

MNN pose la question de l’action directe marchant la main dans la main avec la diplomatie. Oka en fut une réussite récente dont les leçons ont été tirées…

Publicités

Résistance au colonialisme: Vivres et logistiques donnés aux protecteurs de l’eau de Standing Rock séquestrés par l’armée et son laquais « chef » tribal Archambaut II…

Posted in actualité, altermondialisme, colonialisme, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, militantisme alternatif, N.O.M, néo-libéralisme et paupérisation, police politique et totalitarisme, politique et lobbyisme, politique et social, résistance politique, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , on 16 décembre 2016 by Résistance 71

L’auge tribale

 

Mohawk Nation News

 

14 décembre 2016

 

url de l’article original:

http://mohawknationnews.com/blog/2016/12/14/tribal-trough/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Nous voyons l’ennemi et le mal sur leurs visages. Les dirigeants maladivement immoraux veulent nous voir prier les mains jointes, devant le trou. Pan! Nous mourons et tombons dans la tombe. Ils pensent qu’ils pourront alors faire passer l’oléoduc ou la galerie marchande ou une des stations hotel/casino de Trump sur nos cadavres.

Les anciens combattant sont arrivés [à Standing Rock] et ils ont pu constater que les réserves sont en fait des camps de prisonniers de guerre (NdT: comme l’a toujours dit le grand activiste Russell Means, Oglala, Lakota: “les réserves indiennes sont des camps de prisonniers, en fait ma réserve sioux de Pine Ridge est administrativement, le camp de prisonniers de guerre #44), gérés par l’armée. Les “présidents” des conseils indiens corporatistes sont les “chefs maton”. Lakota Inc. est la propriété frauduleuse de la corporation “USA” et des banques. Archie [Archambaut II], “chef” de conseil tribal élu et porte-voix de l’état colonial) a ordonné péremptoirement que tout le monde quitte maintenant les camps mis en place pour les protecteurs de l’eau à Standing Rock.

Le président Abraham Lincoln était un voyou. Le 26 décembre 1862, il ordonna la pendaison publique de 38 Sioux qui demandaient de la nourriture pour leur peuple affamé dans un camp de concentration.

“Saint Paul le 27 décembre 1862… Mr le président, j’ai l’honneur de vous informer que 38 Indiens dont vous avez ordonné l’exécution, ont été pendus hier à Mankato, état du Minnesota à 10 heures du matin. Tout s’est passé dans le calme, les autres prisonniers sont sous les verrous. Respectueusement,

H.H Sibley, Brigadier-Général”.

Aujourd’hui, le président de Lakota Inc., Archie Archambaut II ainsi que l’armée ont séquestré toutes les rations de vivre et de matériel qui furent données et envoyées aux protecteurs de l’eau. Ils ont entreposé ces vivres et logistique, les boîtes et colis postaux dans l’entrepôt de la Rock Industries Corporation, un contractant du ministère de la défense et avec lequel Lakota Inc. est associée. Ils fournissent de l’équipement militaire à la Garde Nationale et à la réserve de l’armée. La tribu fournit du propane et maintient un centre de communication élaboré en territoire Lakota. [Standing Rock Development Corporation Inc.]. Archie et la Lakota Tribe Inc. refusent tout courrier, paquet ou colis à destination des protecteurs de l’eau.

De telles tactiques d’escroqueries maffieuses ne pourront briser notre lien avec notre Mère, avec les autres et toute la vie qui nous entoure. La création nous a donné la volonté naturelle de combattre la corporation qui viole notre mère et essaie de la transformer en égoût à ciel ouvert. Le courage et la vérité ne laisseront pas ces gens malfaisants pourrir notre planète.

Tous les “chefs”/”présidents” des conseils de bandes/tribus corporatistes à travers l’Île de la Grande Tortue se sont aliénés le peuple. Ils ont renoncé à leur voix et à leur parole, à leur droit de naissance, leur terre, leur clan, leurs noms onkwe’hon:weh et tout ce qui va avec notre communauté inhérente. Leur boulot est de signer des actes de cession de terres bidons et de vendre notre existence, notre terre et nos ressources à leurs maîtres des entreprises et des banques, ceci est partie constituante du génocide perpétuel à notre égard. Ils travaillent d’arrache-pied pour toujours affaiblir plus avant nos traditions qui nous lient entre nous, qui nous rappellent nos droits inhérents. Seul le peuple peut décider du sort des traîtres.

Teio’hateh ou le Wampum Deux Rangées, est la base, la fondation de notre relation avec la création et toute vie.

Peut-être que bientôt, les choses ne tourneront plus rond pour les “Custer” des bandes et tribus corpo, comme Johnny Cash le chante au sujet du “General” [Custer]:

“With victories he was swimmin’ he killed children dogs and women. But the General he don’t ride well anymore. Crazy Horse sent out the call to Sitting Bull and Gall. And the General he don’t ride well anymore”.

“Il nageait dans les victoires, il tuait des enfants, des chiens et des femmes. Mais le général ne monte plus très bien à cheval. Crazy Horse envoya le message à Sitting Bull et Gall et depuis le général ne monte plus très bien à cheval.”

Et le reste fait partie de l’histoire…

La résistance au colonialisme passe par balayer son pas de porte… (Mohawk Nation News)

Posted in actualité, altermondialisme, autogestion, écologie & climat, canada USA états coloniaux, colonialisme, démocratie participative, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, militantisme alternatif, N.O.M, neoliberalisme et fascisme, politique et social, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , on 12 décembre 2016 by Résistance 71

Nous devons réparer notre maison

 

Mohawk Nation News

 

8 décembre 2016

 

url de l’article original:

http://mohawknationnews.com/blog/2016/12/08/we-have-to-fix-it/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Tous les oléoducs doivent être stoppés.

Les agents de la répression sont parmi nous à Standing Rock. Apparemment, Oren Lyons, le Seneca qui se fait passer pour un Onondaga est arrivé. En tant que “gardien de la foi”, un titre religieux chrétien inventé pour entretenir le “diviser pour mieux règner” (NdT: du dogme chrétien/iroquois (seneca) de Handsome Lake ou « gaiwiio », la « bonne parole », créé en 1803 et publié par écrit en 1850) par les traîtres et leurs marionnettistes. Il est envoyé à Standing Rock par le Bureau of Indian Affairs (BIA) colonial pour lequel il travaille. Il convaincra le président du conseil tribal (colonial) Lakota de faire un arrangement quelconque afin d’autoriser l’oléoduc.

A cause de ses actes de trahison contre la nation Onondaga et autres rotino’shonni (iroquois), sa parole n’a aucune valeur au sein de la confédération.

Pendant le siège de Wounded Knee en 1973, Lyons brisa les relations entre la Confédération Iroquoise, les peuples de l’Ouest et l’American Indian Movement (AIM). L’AIM invita des guerriers respectés pour venir les aider à combattre et riposter à l’oppression. Durant une réunion, l’AIM demanda à la nation Onondaga: “Que faites-vous lorsque vous êtes attaqués ?” Les chefs tribaux Onondaga répondirent qu’ils tendaient l’autre joue, comme préconisé dans la bible qu’ils appellent le “livre noir”. Depuis cette époque, le soutien populaire pour les chefs Onondaga s’est bien amenuisé.

Les peuples Tuscarora (NdT: adopté dans la confédération qui date du XIIIème siècle en 1715), Seneca, Oneida et Mohawk auront toujours résisté du mieux qu’ils pouvaient.
Le Wampum Noir est la dernière offre de paix en accord avec kaiane’re:kowa, la Grande Loi de la Paix. Quand cette chance n’est pas saisie, le wampum est lâché et lorsqu’il touche le sol, il n’y a alors plus de palabres.
Archambaut ne représente que lui-même et ceux qui ont voté pour lui (NdT: les “chefs” des conseils de tribus aux USA ou de bandes au Canada, résultant de la loi fédérale indienne, ne sont élus que par 15 à 20% des gens de leurs nations respectives, mais bien que totalement délégitimés, ils représentent officiellement le lien entre les gouvernements fédéraux coloniaux et les peuples autochtones… Une totale mascarade bien entendue passée sous silence et validée comme représentation officielle). Il ne suit en rien la loi du peuple Lakota. C’est un assimilé, un de ces “Indiens de forts”.

Les conseils corporatistes parlent de la souveraineté américaine et canadienne dont ils font partie. Les seuls souverains sur l’Île de la Grande Tortue sont les peuples autochtones originels. Nous devons choisir. Nous ne pouvons pas avoir un pied dans notre canoë et l’autre dans le bateau de l’homme blanc. Au premier coup de vent, c’est le bouillon assuré et la mort par noyade.
Trop de gens de nos peuples veulent des bénéfices et du confort mais aucune responsabilité. Ils veulent que tout leur soit donné afin de pouvoir justifier de leur irresponsabilité et ne pas être blâmés.

Nous devons chasser le renard du poulailler par tous les moyens nécessaires.

Nous pouvons toujours blâmer dieu, le rififi dans nos communautés ou l’économie pour ne pas faire attention et prendre soin de nos enfants et de notre terre-mère.

Retroussons nos manches et faisons un bon ménage.

Résistance au colonialisme: résister aux infiltrations à Standing Rock ! (Mohawk Nation News)

Posted in actualité, altermondialisme, canada USA états coloniaux, colonialisme, démocratie participative, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, militantisme alternatif, neoliberalisme et fascisme, politique et social, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , on 9 décembre 2016 by Résistance 71

L’apartheid était légal.
L’holocauste était légal.
L’esclavage était légal.
Le colonialisme était (et est toujours) légal.
Ainsi, on peut constater que la légalité est une affaire de pouvoir et non pas de justice.

Retour vers le futur

Mohawk Nation News

5 décembre 2016

url de l’article original:

http://mohawknationnews.com/blog/2016/12/05/back-to-the-future/

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

L’écran de fumée corporatiste continue de plus belle. Ses stratégistes ont dit: “Donnons-leur un ultimatum, puis observons comment ils, le pays et le monde réagissent. A la dernière minute, nous introduirons un faux plan disant que nous arrêtons l’oléoduc.” DAPL n’a absolument aucune crédibilité, alors les tentes et sacs de couchage doivent demeurer à Standing Rock.

A notre peuple et nos alliés: Kaiane’re:kowa, la Grande Loi de la Paix, est pour tout le monde. A l’arrivée des visiteurs (il y a quelques siècles), notre main vous fut tendue pour que nous vivions tous en co-existence avec la nature sur l’Île de la Grande Tortue. Vous avez acquiescé au Wampum Deux Rangées et à Kaiane’re:kowa, la Grande Paix. Puis vous avez renié vos promesses.

Nous avons continué à demeurer fidèle à la Grande Loi de la Paix et avons suivi ses lois naturelles desquelles toute vie est dérivée. Nous nous respectons, nous respectons la création et travaillons pour amener la paix et l’harmonie entre nous. Notre responsabilité est de protéger notre terre-mère et de la préserver en bonne santé. Si sa cicatrisation ne se fait pas immédiatement, toute vie va souffrir. On vous a montré comment la remercier quotidiennement pour tout ce qu’elle nous fournit naturellement.

Vous avez vu que le peuple forme la base du système interdépendant des relations de tous les éléments de la nature. Les femmes ont des rôles très puissants dans la vie sociale, politique et économique. Les rotiskenrakete (société de ceux qui “portent la responsabilité de la paix”), les hommes, se dévouent à la protection du peuple et de toute forme de vie.

Alors que le temps passait, on attendait de vous que vous utilisiez votre esprit et non pas que vous accomodiez des forces tyranniques extérieures ou leur matrice de contrôle. La religion et autre formes de coercition furent mis en place pour renforcer les abus de pouvoir et pour vaincre l’esprit naturel de la liberté. L’équilibre est attaqué à chaque fois que nos ressources sont tirées du sol.

Les critiques et les questionneurs indépendants furent chassés, punis, menacés, arrêtés ou assassinés. Les perpétrateurs du génocide eux, demeurent impunis. Ils doivent comparaître devant la justice du peuple et le feu du grand conseil mondial.

La classe dirigeante et son complexe militaro-industriel nous ont contrôlé, abusé et assassiné. Ils nous ont forcés à nous soumettre à leur volonté en utilisant des armes de destruction massive et se sont mis en tête de nous annihiler. Ceci se voit avec leurs tactiques incessantes et courantes à Standing Rock. Vous, nos alliés, vous êtes dressés à nos côtés et avez (temporairement) fait cesser le massacre. Nia:wen kowa (merci beaucoup).

Les conseils de bandes et de tribus corporatistes sont fondés sur la hiérarchie coloniale religieuse et ont l’habitude de nous détruire. Ils mettent en place et exécutent le programme génocidaire corporatiste. Les gens du peuple utilisent leur esprit pour essayer de continuer à faire prévaloir nos instructions originelles d’attention à l’Iˆle de la Grande Tortue. Nous devons maintenant faire le ménage dans notre propre maison. Aucun dogme ne peut nous être imposé pour instituer le pacifisme et la peur. La vérité, la réalité et la demande de la preuve de tout sont les bases naturelles de la pensée pour toute chose dans la création.
Kaia’nere:kowa est un système relationnel indépendant de tous les éléments de la nature, qui sont tous égaux, fait pour ceux qui désirent la paix et être entendus.

Les visiteurs coloniaux et les résidents ont besoin de notre consentement pour utiliser notre terre et nos ressources. Nous déciderons comment partager ces possessions. L’Indian Trust Fund peut être utilisé pour restaurer notre terr-mère dans son état naturel de santé. Notre peuple et nos alliés travailleront collectivement.

Les peuples originels auront tous les biens et chaque centimètre carré de la terre seront retournés à leurs gardiens originels et sous notre attention.

La solution au problème entrepreneurial/corporatiste est d’enlever la clause de non-responsabilité des actionnaires, ce qui les rendrait légalement responsable pour les crimes de leur entreprise. Ceci sera le premier signal que la paix commence à prendre racine. Ceci mettra fin au problème de la guerre.

Tous les groupes de la haine suivent un modèle maçonnique hiérarchique et une modalité de secret. Ils rampent et s’imicent comme des serpents dans la société en suivant le plan du diviser pour mieux règner. Ils doivent être virés de l’Île de la Grande Tortue.
Pas d’oléoducs, pas de trains bombes à retardement, pas de vols de ressources où que ce soit. Toutes transactions, interactions et vie seront fondées exclusivement sur la VERITE.

=*=*=*=

N’éteignons pas nos feux

 

Mohawk Nations News

 

6 décembre 2016

 

url de l’article original:

http://mohawknationnews.com/blog/2016/12/06/lets-not-extinguish-our-fire/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Ne permettez à personne de venir éteindre notre feu. Nous devons continuer à l’attiser et ne pas le laisser devenir un tas de bûches à moitié consummées. En 1973, le feu de Wounded Knee fut éteint lorsque les chefs (indiens) coloniaux ont dit à l’American Indian Movement (AIM) de partir. Le monde focalisait sur les droits de l’Homme, les meurtres et les violations des traités. Un homme fut tué. Nous savons tous que cela peut arriver.
Maintenant, Greenpeace, les célébrités du show-biz, les associations des droits de l’Homme, les environnementalistes, nos alliés et des millions de notre peuple se sont rassemblés et ont créé une énorme pression à travers le monde devant l’inhumanité, l’injustice et la criminalité. Nous nous tenons debout, côte à côte contre la corporation.

Le Corps du Génie de l’armée des Etats-Unis ne va pas donner de permis au DAPL pour déterrer nos corps et creuser notre mère !! DAPL dit “Ceci ne change rien.” S’Il n’y a personne sur place, ils vont continuer les travaux.
Le type “chef” tribal corpo Archambaut dit “L’hiver arrive. Retournez chez vous et passez les fêtes en famille.” L’hiver vient toujours. La corporation sait parfaitement qu’une fois partis, ils ne pourront plus revenir. Beaucoup ont leur famille sur place à Standing Rock.

Cela a pris près de 45 ans pour qu’un tel mouvement se reproduise de nouveau. Allons-nous encore attendre 50 ans pour le prochain ? Dans 60 ans, il n’y aura plus aucune terre viable pour planter et nourrir les gens.

Archambaut dit qu’il y a eu victoire. Nous célébrons bien prématurément. Notre moral a été boosté temporairement. Pour la première fois, des anciens combattants de toutes les couleurs se tiennent avec nous et la création. Nous devons sauver l’eau. Son empoisonnement cause des cancers digestifs parmi le gens, les animaux et les plantes.

Archambaut se réfère à Obama comme son président et le politicien du Nord-Dakota comme son gouverneur. Il admet ouvertement être un agent du gouvernement colonial. Il ne représente aucunement le peuple Lakota. C’est bien mieux pour l’entreprise lorsque les moutons se contrôlent entre eux. La forme ultime de l’esclavage est lorsque les esclaves croient qu’ils sont libres. Archambaut n’est que le chien de berger pour l’entreprise commerciale, la corporation.

Le dernier décret d’Obama devrait être: pas de nouveaux oléoducs aux Etats-Unis. Les lois de la terre sont violées. Ils fabriquent les lois qui disent que nous n’avons pas le droit d’utiliser librement notre terre, notre eau et notre air. Les camps de concentration de la FEMA sont prêts pour les défenseurs de l’eau. Donald Trump se prépare à entrer comme le fit le général Custer. Leurs jeux politiques sont toujours des jeux d’argent et de contrôle. La religion est contrôle de l’esprit, l’argent c’est la dette. Votre gouvernement est une corporation et ses actionnaires ont tous des noms et des adresses.

Le feu a été attisé et les chemins ont été débroussaillés de toutes les directions.

Résistance au colonialisme: état policier et exploitation sans retenue (Mohawk Nation News)

Posted in actualité, altermondialisme, écologie & climat, canada USA états coloniaux, colonialisme, démocratie participative, France et colonialisme, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, militantisme alternatif, N.O.M, neoliberalisme et fascisme, police politique et totalitarisme, politique et lobbyisme, politique et social, résistance politique, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , , , on 5 décembre 2016 by Résistance 71

Gorge Profonde

 

Mohawk Nation News

 

2 décembre 2016

 

url de l’article original:

http://mohawknationnews.com/blog/2016/12/02/deep-throat/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Raniakwes, Gorge Profonde*, nous dit ces mots de sagesse:

Nous vivons dans un état policier. L’entreprise crée l’esclavage, l’endoctrination et le génocide du peuple. Lorsque nous ne nous soumettons pas, on nous voit comme des INDIENS ‘hors réserve’. Géronimo, Crazy Horse, Gall et bien d’autres aujourd’hui qui n’obéissent pas, sont diabolisés, bannis ou mis en prison, voire même assassinés. Nous refusons de laisser les envahisseurs mettre en place et forcer sur nous, leurs règles personnelles qui ne servent qu’eux-mêmes.
D’autres Onkwe’hon:weh, peuples naturels, tout comme des Américains et des Canadiens ainsi que le monde, refusent d’être contrôlés par cet ordre mondial de la domination par le Vatican, la City de Londres, Washington DC (NdT: Les 3 cités états qui gèrent le monde) et Goldman Sachs.

Ils utilisent nos fils et nos filles, nos neveux et nièces et nos petits-enfants pour imposer leur programme d’annihilation ici et à l’étranger. Ils leur font faire le sale boulot et se prostituer afin de réduire leur propre peuple en esclavage, de façon à ce que le 1% (NdT: le 0,001% en fait, c’est a dire en gros 70 000 membres de l’hyper-classe capitaliste dans le monde entier contrôlant 80-90% de la richesse et du patrimoine, qui tiennent en laisse les 7 autres milliards et quelques, surréaliste non ?…) puisse devenir encore plus riche, plus puissant et plus brutal.

Cet agenda apocalyptique est fondé sur l’exploitation des humains, des ressources, de la nature, des minerais et de tout ce qui peut les rendre plus puissants. De fait, absolument rien ne leur appartient de manière légale.

Nous refusons d’être intimidés. Nous laisserons un héritage à nos enfants qu’ils respecteront et dont ils seront fiers, ainsi ils pourront continuer d’accomplir à leur tout les instructions originelles.

L’exploitation corporatrice de tout le monde ne sera pas tolérée. La volonté de la création est que le pouvoir est en fait les gens et toutes espèces vivantes sur cette planète. Kaia’nere:kowa, la Grande Loi de la Paix, nous aide à l’instrospection afin de trouver les réponses.

Le tout premier groupe d’anciens combattants est arrivé aujourd’hui à Standing Rock afin de créer un bouclier humain aurout des protecteurs Onkwe’honweh de l’eau. Ce moment historique nous rappelle 1917 et le début de la révolution en Russie. La police refusa de combattre le peuple et le rejoignit. Le tsar Nicolas II envoya l’armée pour mâter le peuple et la police. L’armée aussi rejoignit le peuple. La vie du tsar se termina peu de temps après. L’union objective commune coupera la tête du serpent noir. Nous savons que pour survivre, nous devons sauver la terre, l’eau, l’air et toute vie.”

(*) “Gorge Profonde” ou “Deep Throat” en anglais était le nom de code du fuiteur du FBI dans l’affaire du Watergate. Il était le contact et la “taupe” des journalistes du Washington Post Bob Woodward et Carl Bernstein en 1972, qui leur refilait des infos sur les agissements du gouvernement de Richerd “je ne suis pas un escroc” Nixon. En utilisant ce nom comme personnage de ce billet, l’auteure fait une référence directe à la corruption inhérente et intrinsèque à l’État et à ses institutions.

Le véritable nom de “Gorge Profonde” était le direcrteur adjoint du FBI d’alors Mark Felt, décédé en 2008, il admit et il fut confirmé par de multiples sources y compris le WP en 2005 qu’il était bien “Gorger Profonde”.

Résistance au colonialisme: Empire et terrorisme… Bas les masques !

Posted in actualité, altermondialisme, autogestion, écologie & climat, canada USA états coloniaux, colonialisme, démocratie participative, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, média et propagande, militantisme alternatif, N.O.M, néo-libéralisme et paupérisation, neoliberalisme et fascisme, politique et lobbyisme, politique et social, résistance politique, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , on 25 novembre 2016 by Résistance 71

“Nous ne retournerons pas, nous n’abandonnerons pas. Ils devront nous tuer pour construire ce serpent noir !… Merci à tous d’être de si bons membres de la famille !”
~ Grand-mère Lakota, Standing Rock, nov. 2016 ~

“Vous avez tué le fils de votre dieu lors de sa venue sur terre et seulement après l’avoir tué, avez-vous commencé à le vénérer et à tuer ceux qui ne le faisaient pas.”

“Formons un corps, un cœur et un esprit et défendons jusqu’au dernier notre terre, nos maisons, notre liberté et les sépultures de nos ancêtres.”

~ Tecumseh, chef de guerre Shawnee ~

“L’amour de la propriété est une maladie de l’homme blanc… Si j’acquiesce à céder une partie de notre terre, je serai alors coupable de retirer la nourriture de la bouche de nos enfants et je ne désire pas ètre aussi méchant…”

“Mettons nos esprits en commun et voyons ce que la vie peut donner à nos enfants.”
~ Chef Sitting Bull, Lakota, Hunkpapa ~

 

haudenosaunee

 

La diplomatie de la “bombe”

 

Mohawk Nation News

 

24 novembre 2016

 

url de l’article original:

http://mohawknationnews.com/blog/2016/11/24/bomb-diplomacy/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Comme ce fut démontré à Standing Rock le 20 novembre dernier, les forces du mal ont commis un acte de guerre en attaquant des gens désarmés en utilisant leur technologie. Pour l’entreprise corporatiste, la violence paie. Ils n’apprécient pas que les Lakota et nos alliés révèlent au monde le pire de la nature des Etats-Unis.
Quelle est la mère qui donna naissance à ces monstres qui visent délibérément les gens pour les tuer ou les estropier ? Leurs stratèges sont assis au chaud dans des burlingues et tirent les ficelles. Ils ont essayé de nous démoraliser. Ils ne peuvent pas détruire notre volonté ni notre ténacité.

Les Etats-Unis résolvent leurs problèmes à coup de massacres, ils l’ont toujours fait. Du moment où les colons arrivèrent ici sur l’Île de la Grande Tortue, ils se sont entretués, nous ont massacré, puis s’en allèrent massacrer autour du monde.

La solution à tous les problèmes planétaires est la Loi de la Grande Paix: Kaia’nere:kowa qui fait de nous des êtres humains naturels. Les envahisseurs pensent qu’ils sont des dieux, créés par eux-mêmes pour se servir eux-mêmes et pour ignorer tout le reste de la création.

Les Lakota sont un vrai peuple en accord avec la fabrique naturelle des choses, un peuple qui va dans le sens de l’unité et de la création. Tout ce qui vit est égal, pas de différence. La loi humaine n’est en aucun cas supérieure ni ne peut supplanter notre droit naturel de naissance. Nous utilisons notre cerveau pour penser et nos yeux pour voir. Nous n’écoutons pas ceux qui ne font que protéger leurs propres intérêts.
On ne peut pas imposer la paix avec des bombes. Les Etats-Unis ne font que maintenir leur pouvoir par la tyrannie. Ils utilisent cette fabrication doctrinaire de “l’exceptionnalisme américain” pour étendre leurs guerres à travers le monde (NdT: action typiquement impérialiste). Les Etats-Unis se moquent complètement de toutes considérations humanitaires. Leurs tribunaux de l’amirauté leur permettent de le faire et de s’en sortir sans ambage. Ils violent en permanence la convention de Genève et les autres conventions et devraient être jugés pour crimes de guerre et contre l’humanité.

Les Etats-Unis affirment qu’ils œuvrent pour la paix mais ils nous font tous chanter en maintenant leur doigt sur le bouton nucléaire. Le véritable gouvernement des Etats-Unis est en fait partie des 13 familles de sang. Nous, rotino’shonni (Iroquois) leur ont rendu visite en Angleterre en 1710 pour essayer de leur faire entrevoir et de leur enseigner la paix. Ils continuent depuis tout ce temps à l’ignorer et maintenant ces familles tentent de faire la promotion de leur guerre perpétuelle.

Les Lakota et tous les peuples naturels n’ont pas d’autre choix que de se dresser et de défendre notre terre pour toujours, nous n’avons nulle part d’autre où aller. Nous appartenons à cette terre où nous sommes.

Les Etats-Unis (NdT: et l’oligarchie en contrôle du monde occidental) sont terrifiés de l’unification du peuple, des peuples, afin que nous mettions un terme à la bombe et à la destruction de notre mère la terre. Nous devons nous dresser comme un seul homme et clâmer: “NON !” car nous faisons tous partie de la Nature et de l’ordre naturel des choses.

Les cinq flèches rotino’shonni en sont le symbole (voir ci-dessus)

Notre esprit commun pour toujours. Nous demandons aux gens de nous rejoindre.

Empire !… Rends-toi tu es cerné !…

Posted in actualité, altermondialisme, autogestion, écologie & climat, canada USA états coloniaux, colonialisme, crise mondiale, démocratie participative, France et colonialisme, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, militantisme alternatif, N.O.M, néo-libéralisme et paupérisation, pédagogie libération, police politique et totalitarisme, politique et lobbyisme, politique et social, résistance politique, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , , , , , , , on 18 novembre 2016 by Résistance 71

“Et la destinée murmure au guerrier: ‘tu ne peux pas résister à la tempête !’ et le guerrier lui murmure en retour: ‘Je suis la tempête…’ “

 

Levez vous pour notre mère Nature

 

Mohawk Nation News

 

16 novembre 2016

 

url de l’article original:

http://mohawknationnews.com/blog/2016/11/16/stand-up-for-creation/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Seuls le vrai et le faux existent dans la vie. Nous vivons pour les générations ici, celles du passé et celles à venir. Les faiseurs de fric vivent dans le moment. Tout le monde a le choix, la capacité de raisonner. S’ils ne l’utilisent pas, ils devront faire face aux conséquences de leurs actions.
Plus on utilise de force contre le peuple, et toujours plus de pouvoir et de puissance possède t’il, lui et ses supporteurs. L’unification des gens pour protéger notre terre-mère est en train de se produire de partout. Tout le monde agite le drapeau des guerriers parce qu’ils veulent s’unir pour résister à la corporation.

Après la fin du voyage de Dekanawida, il laissa derrière lui l’accord de paix et de défense de cette paix (Kaiane’re:kowa) pour protéger les innocents. Onkwe’hon:weh (habitants de l’Île de la Grande Tortue) fut chargé de disséminer le message et d’utiliser la force psychique qui vient avec le fait d’avoir le bon esprit.
Les 300 manifestations aujourd’hui aux Etats-Unis montrent que tout le monde désire se tenir avec la création/nature. Ils veulent la liberté et exercer leur pouvoir.

La création/nature nous aide, tout comme l’eau que nous préservons, qui façonne notre action et notre destinée. La police et l’armée élaborent leurs attaques en fonction d’un ennemi qu’elles ne comprennent pas. Pour elles, nous sommes imprévisibles. Nous changeons constamment la situation tandis que leur situation, leur position sont statiques. Lorsque c’est nécessaire, la nature nous fait changer de tactiques.
Nos ennemis seront subjugués sans même les combattre. Leurs villes se tiennent déjà à nos côtés. Elles renversent leur propre royaume.

Nous capturerons notre opposant militarisé sans même combattre ou le détruire.

Nous demeurerons comme une grande rivière qui maintient son cours ou ajuste ses flots. Nous avons une forme mais ils ne peuvent pas la voir.. Nous n’avons pas de leaders à renverser, personne n’est en charge, personne ne nous donne des ordres ou met quiconque en formation pour attaquer.
Nous nous adaptons et n’avons aucune peur des batailles. Nous vaincrons ceux qui ont déjà perdu. Puis, ils viendront nous rejoindre. Nous nous lèverons tous contre leur machine de guerre avec la vérité…