Archive pour sionisme fléau planétaire

Saga de l’affaire Dieudonné: La quenelle vue du pays du goulag levant (ex-USA)…

Posted in actualité, altermondialisme, désinformation, France et colonialisme, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, média et propagande, militantisme alternatif, N.O.M, neoliberalisme et fascisme, pédagogie libération, police politique et totalitarisme, politique et lobbyisme, politique et social, politique française, résistance politique, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , on 10 janvier 2014 by Résistance 71

Quenelle: Courage ou salut nazi inversé ?

 

…   Gordon Duff,  et  Press TV, Téhéran

 

2 janvier 2014

 

url de l’article:

http://www.veteranstoday.com/2014/01/04/the-courage-of-the-quenelle/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

[ Note de l’éditeur de “Veteran Today”:  NdT: La voix des anciens combattants des Etats-Unis –

“Chers lecteurs, ceci a été un commentaire très lu sur Press TV la semaine dernière. Ce geste, qui inclut tous les groupes ethniques et religieux est le genre de chose qui terrifie les docteurs pirouettes de l’establishment, car cela peut effacer des années et des années de lavage de cerveau en règle et rendre leurs efforts actuels complètement inopérants.

Nous ne pouvons pas nous permettre de ne pas largement diffuser un effort qui simplement contourne tous les blocages traditionnels empêchant les gens de gagner le jeu du diviser pour mieux régner que notre ennemi commun élitiste joue contre nous depuis bien trop longtemps. Nous avons le pouvoir entre nos mains de leur dire que nous ne jouons plus leur jeu dorénavant… mais allons nous retrousser nos manches et accepter de faire ce qui doit être fait ?…” Jim W. Dean ]

_________________________________

Il y a un drôle de geste qui balaie l’Europe en ce moment et qui s’appelle “la quenelle”. Dieudonné M’bala M’bala, le très populaire comédien et humoriste français et activiste pour la justice sociale, est crédité de l’avoir créé.

Qu’est-ce que c’est ?

Le journal Haaretz l’appelle “un salut nazi inversé”. Quand je le vois, cela ressemble à quelqu’un brossant quelque fibre inopportune de sa manche. Les sionistes d’Europe sont-ils le groupe politique contre lequel les masses se soulèvent et qui doit être considéré comme des “fibres inopportunes” à brosser dans la poubelle ?

Peut-être est-ce le message que les décennies de haine vociférée à l’encontre des Allemands, que l’endoctrination robotique des Européens dans une histoire questionable, une auto-flagellation et une obéissance d’esclave à une “élite” banquière (bankster) est le cœur véritable du sionisme.

Ceci est le vrai message de la quenelle, une résistance contre l’apartheid en Israël qui légalement ne fut jamais pensé pour être un “état juif” mais plutôt une “patrie” pour des juifs persécutés pendant la guerre. Ne jamais confondre l’un avec l’autre.

Badge honorifique

La quenelle est l’anti-thèse du sionisme. Elle est internationale, inclusive, non-sectaire, ancrée non seulement dans l’humour mais la dédication à la justice sociale qui tourne le dos à la violence. Voyez-vous, les juifs sont victimisés. Peu de non-juifs comprennent et encore moins de juifs le “comprennent” chaque jour qui passe. Les juifs sont la chair nourricière de la “mythologie de la haine”, une industrie de la mythologie fabriquée, qui est la racine depuis plus de 60 ans de conflits et de morts qui se chiffrent maintenant en millions.

Quoi que ce soit qui soit dit, il n’y aurait pas de guerre en Syrie sans le sionisme, pas de “guerre contre le terrorisme”, pas de crise de Suez, pas d’attentats à la bombe tchétchène en Russie. Nous pouvons aller plus loin, il n’y aurait pas de va t’en guerre “tea party” et d’extrémistes aux Etats-Unis sans l’argent sioniste qui les abreuve, pas d’inondation par les drogues et les narcotiques de toute sorte dans les écoles du monde, les maternelles  et plus important encore, pas de crises économiques et monnétaires.

Est-ce ceci une exagération, un argument sur-simplifié ? Si seulement cela était vrai alors la quenelle, étiquetée “geste antisémite” par ceux qui veulent la dénoncer, est un véritable succès. En premier lieu, pourquoi donc les sionistes utilisent-ils toujours le terme de “sémite” ?

Une étude hautement respectée faite à l’université John Hopkins par un groupe d’universitaire emmené par le scientifique israélien le professeur Eran El Haïk a prouvé de manière conclusive que les juifs israéliens sont génétiquement européens. La vaste majorité des juifs, à 97,5% n’ont aucune ADN moyen-orientale de quelque sorte que ce soit et certainement pas sémite. Cela veut-il dire qu’il ne peut pas y avoir de patrie juive ? En fait non. Cela veut-il dire que des colons peuvent simplement arriver, déplacer des résidents eux bien sémites, car les Palestiens sont eux totalement sémites et voler leurs maisons ?

Les conventions de genève qualifient ceci de crime de guerre. Même l’Union Européenne met maintenant hors-la-loi quiconque ayant des accords financiers avec des entreprises israéliennes ou des personnes vivant sur des terres illégalement volées, pas seulement en Cisjordanie, mais 40% de l’Israël pré-1967 également.

Ceci est la loi, bien que non rapportée. Au lieu de cela, les journaux appellent la quenelle “geste antisémite” mais ne reconnaissent pas ou ne rapportent pas que leurs propres gouvernements ont sanctionné Israël pour des actes d’apartheid contre la véritable population sémite. Voilà pourquoi la “quenelle” est si importante ; c’est une question de justice.

_____________________________

Le terrorisme en tant que politique nationale

Jamais publié, jamais débattu en public, les organisations du renseignement dans le monde sont parfaitement au courant que la plupart des actes terroristes sont mis en scène comme évènements théâtraux afin de pousser en avant les buts économiques d’organisations puissantes quasi-nationales. La plus grosse organisation terroriste au monde est israélienne. L’appeler le “Mossad” est une simplification de mauvais aloi.

Actuellement, cela comprend des factions d’organisations du renseignement de douzaines de nations, l’Arabie Saoudite, la Turquie, la Grande-Bretagne, l’inde et spécifiquement les Etats-Unis. Le Mossad ne fait que gérer ces factions. Ces groupes, tour à tour, soutiennent des révolutions, truquent des élections, font exploser des voitures piégées, s’allouent les services de “tireurs solitaires” et de “kamikazes” ainsi qu’entraînent des groupes terroristes dans trois douzaines de pays.

La semaine dernière, l’Afrique a souffert d’une “décharge” de cette très réelle conspiration. Peu l’ont reconnu, peu ont vu le schéma dessiné, mais cela était bien présent. Est-ce que les “juifs” font tout ceci ? La réponse est non. Les juifs sont des personnes comme toutes les autres. Les rendre différemment, les rendre haïs ou craints est le travail des sionistes. Rapporter l’histoire de ces faits reconnus et bien documentés peut-être fatal.

_______________________________

Nier l’holocauste ?

Comme tous bons parents, j’ai emmené mes enfants à Dachau, deux fois en fait. Je n’ai rien dit. Plus tard il fut admis que Dachau ne fut jamais “un camp de la mort” et les millions d’enfants qui l’ont visités, bus après bus, décennie après décennie, ont été trompés.

Ceci veut aussi dire que les millions de militaires américains qui clâment avoir visité les chambres à gaz de Dachau ont souffert de ce qu’on appelle la “Légionitis américanus”, une maladie qu’on attrappe à rester trop longtemps assis sur un tabouret de bar. J’ai aussi été à Auschwitz, quelque chose que peu (d’entre eux) peuvent dire. Des heures de voiture de Berlin, impliquant la location d’un appartement à Cracovie et continuer à conduire au sud. Auschwitz doit être vu en hiver, quand les jours sont les plus courts.

C’est un endroit morbide. Il y a une histoire là-bas, IG Farben, la Standard Oil (NdT: des Rockefellers), la famille Bush (NdT: le grand-pêre paternel de deubeuliou Bush, Prescott Bush, était un banquier pour les nazis aux Etats-Unis…), les usines de caoutchouc synthétique, une énorme zone industrielle, des camps de travail, une vérité réelle qui n’est dite que morceau par morceau. Vous pouvez sentir la souffrance et la mort. Ce que vous pouvez aussi sentir est quelque chose d’autre qui cloche. Vous voyez, Auschwitz, qui fut à une époque crédité du gazage de millions de juifs n’est plus, officiellement, considéré comme un “camp de la mort”. Y a t’il eu un mal énorme perpétré à cet endroit ? Quiconque en doute est fou. Est-ce que l’histoire, de la façon dont elle est enseignée en Europe, virtuellement à la pointe du fusil, est fausse ?

Si la vérité est justice, alors pourquoi la vérité est-elle un crime ? La réponse est simple, la vérité exposerait quelque chose de monstrueux, bien au-delà de l’holocauste. Si les “game theory warriors” ont raison, on nous fait ingurgiter des absurdités historiques pour nous confondre et nous aveugler.

_______________________________

Une simple vérité

La guerre sioniste contre “la quenelle” est une guerre contre la tolérance et non pas contre la haine. Le sionisme est la définition de la haine. Le sionisme est plus qu’une tête de l’hydre. La mythologie de la victimisation des juifs n’est rien d’autre qu’un outil. Si les “game theory warriors” ont raison, la persécution des Palestiniens est un peu plus qu’un jeu, partie d’une équation complexe, “théorie du chaos”, faits pour créer un environnement fertile à la subjugation humaine.

Alliés malgré tout

Bizarrement, je reçois probablement plus d’attaques “antisémites” que la plupart, bien que je sois une voix principale contre le sionisme et les “bénis oui-oui” likudistes. Il y a néanmoins une vérité très moche que les juifs doivent accepter. On se fout de leur gueule. La “quenelle” est un moyen de démontrer ceci. “N’importe quel idiot peut le voir”. C’est le boulot du sionisme de s’assurer que chaque enfant juif passe chaque moment éveillé dans la terreur d’être transformé en savon ou en abat-jour de lampe, bien que toutes ces choses furent démenties il y a bien longtemps déjà.

Qui voudrait victimiser un enfant de la sorte ? La réponse est simple, des monstres. Pourquoi voudraient-ils faire cela ? La réponse est tout aussi simple: pour l’argent et le pouvoir.