Archive pour sébastien faure

Gilets Jaunes, Grève Générale, une chanson inspiratrice: « La révolte » de Sébastien Faure (avec vidéos)

Posted in actualité, altermondialisme, autogestion, crise mondiale, démocratie participative, gilets jaunes, militantisme alternatif, pédagogie libération, politique et social, politique française, résistance politique, société des sociétés, société libertaire, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , , on 12 décembre 2019 by Résistance 71

 

Question simple: Où en est-on depuis 133 ans que cette chanson a été écrite ? Question subsidiaire: Pourquoi, comme d’habitude, se sent-on si proche de ces paroles et a t’on le sentiment que cette chanson est d’une actualité brûlante ?.. Serait-ce par hasard parce que rien en fait n’a changé en profondeur, que tout changement n’est que cosmétique et un aménagement après un autre de la merdasse étatico-capitaliste ?

Nous avons trouvé deux interprétations  audio/vidéo de cette chanson de Sébastien Faure que nous vous mettons sous le texte, elles en valent la peine… Note toutefois: dans la seconde vidéo, Les 4 barbus ne chantent pas les deux derniers couplets sans doute pour respecter une durée impartie sur vinyle.

A écouter et diffuser sans modération histoire de remettre un bon coup de motivation à ceux qui auraient tendance à baisser les bras !

Vive la Commune ! Vive la Société des Sociétés !

~ Résistance 71 ~

 

La révolte (chanson)

 

Sébastien Faure

1886

 

Nous sommes les persécutés
De tous les temps et de toutes les races
Toujours nous fûmes exploités
Par les tyrans et les rapaces
Mais nous ne voulons plus fléchir
Sous le joug qui courba nos pères
Car nous voulons nous affranchir
De ceux qui causent nos misères

Refrain :

Église, Parlement, Capitalisme, État, Magistrature
Patrons et Gouvernants, libérons nous de cette pourriture
Pressant est notre appel, donnons l’assaut au monde autoritaire
Et d’un cœur fraternel nous réaliserons l’idéal libertaire

Ouvrier ou bien paysan
Travailleur de la terre ou de l’usine
Nous sommes dès nos jeunes ans
Réduits aux labeurs qui nous minent
D’un bout du monde à l’autre bout
C’est nous qui créons l’abondance
C’est nous tous qui produisons tout
Et nous vivons dans l’indigence

(Refrain)

L’État nous écrase d’impôts
Il faut payer ses juges, sa flicaille
Et si nous protestons trop haut
Au nom de l’ordre on nous mitraille
Les maîtres ont changés cent fois
C’est le jeu de la politique
Quels que soient ceux qui font les lois
C’est bien toujours la même clique

(Refrain)

Pour défendre les intérêts
Des flibustiers de la grande industrie
On nous ordonne d’être prêts
À mourir pour notre patrie
Nous ne possédons rien de rien
Nous avons horreur de la guerre
Voleurs, défendez votre bien
Ce n’est pas à nous de le faire

(Refrain)

Déshérités, soyons amis
Mettons un terme à nos tristes disputes
Debout! ne soyons plus soumis
Organisons la Grande Lutte
Tournons le dos aux endormeurs
Qui bercent la misère humaine
Clouons le bec aux imposteurs
Qui sèment entre nous la haine

(Refrain)

Partout sévit l’Autorité
Des gouvernants l’Internationale
Jugule notre liberté
Dont le souffle n’est plus qu’un râle
L’heure a sonné de réagir
En tous lieux la Révolte gronde
Compagnons, sachons nous unir
Contre tous les Maîtres du Monde

(Refrain)