Archive pour santé eugénisme et nouvel ordre mondial

Santé: Nouvel épisode de la dictature vaccinale…

Posted in actualité, altermondialisme, colonialisme, désinformation, Internet et liberté, média et propagande, militantisme alternatif, N.O.M, politique et social, politique française, résistance politique, santé, santé et vaccins, science et nouvel ordre mondial, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état, Union Europeenne et nouvel ordre mondial with tags , , , , , , , , , , , , , , , , on 9 décembre 2016 by Résistance 71

Lire notre dossier « santé et vaccins » sur Résistance 71

 

Vaccins le dernier coup de poignard de Marisol Touraine

 

Jean-Marc Dupuis

 

Décembre 2016

 

Source: Santé Nature & Innovation

 

 

Chère lectrice, cher lecteur,

 

Cette fois, je me suis dit que la folie s’était emparée des autorités de santé.

 

Mercredi dernier, le 30 novembre, après une année de pseudo « consultations démocratiques », le comité sur la vaccination a rendu son rapport, dans lequel il préconise de :

faire passer de trois à onze le nombre de vaccins obligatoires pour les nourrissons (plus les rappels) [1].

Cela ressemble au dernier coup de poignard de la ministre de la Santé, Marisol Touraine.

Ainsi, dans son esprit :

  • puisque les gens demandent le retour du bon vieux vaccin DT-Polio sans aluminium ;
  • puisqu’ils n’ont pas l’air contents qu’on injecte à la place à leurs bébés un super-vaccin avec aluminium et trois vaccins non obligatoires supplémentaires,

alors la solution la plus simple, selon elle, est de :

  • rendre obligatoires tous les vaccins présents dans le super-vaccin
  • et, tant qu’on y est, rendre obligatoires encore cinq vaccins supplémentaires (pneumocoque, méningocoque C et triple vaccin ROR).

Un tel abus de pouvoir paraîtrait déjà inimaginable.

Et pourtant, ce n’est pas tout.

Ce n’est pas tout

Pour nous « assaisonner » jusqu’au bout, le comité recommande de :

mettre à la charge de la collectivité (c’est-à-dire vous et moi) les inévitables accidents qui découleraient de la généralisation des vaccins, par un « régime d’indemnisation pris en charge par la solidarité nationale », plutôt qu’à celle de l’industrie pharmaceutique (voir page 32 du rapport) ;

« la mise en œuvre sans délai de l’ensemble de ces recommandations » afin de ne pas nous laisser le temps de réagir (page 32 du rapport) ;

envisager le « changement de statut » – c’est-à-dire rendre obligatoire- du très controversé vaccin contre le papillomavirus (contre le cancer du col de l’utérus), et même d’étendre la vaccination « aux jeunes garçons » (page 33 du rapport) !

Que cherchent-ils à faire ?

À mettre le feu aux poudres ?

À déclencher un sentiment d’injustice et de révolte, et perdre le peu de crédibilité qui leur reste ?

Une vaste mascarade

Déjà, la crédibilité de cette consultation prétendument « démocratique » sur les vaccins avait été ébranlée en février lorsqu’un haut fonctionnaire avait claqué la porte du ministère de la Santé.

Ancien diplômé de Sciences-Po Paris, secrétaire général de la Conférence nationale de santé (CNS), Thomas Dietrich a démissionné pour dénoncer la « vaste mascarade » que constitue la « démocratie en santé » [2].

Il dénonçait, en particulier, le fait que le débat public sur la vaccination ait été confié à un institut faussement démocratique, fondé en 2015 et géré par une des anciennes conseillères de Marisol Touraine, l’Institut pour la démocratie en santé.

« Il lui fallait s’assurer que la démocratie en santé serait à sa botte », a-t-il expliqué au sujet de Marisol Touraine, selon « la volonté de la ministre de cadenasser l’ensemble des moyens d’expression de la démocratie en santé ».

De son côté, le quotidien Libération s’étonnait que « l’élaboration de cette parole citoyenne s’est faite en l’absence de toute publicité [3] ».

Je vous le confirme : au cas où vous vous seriez posé la question, je n’ai pas eu la possibilité de participer à ces débats prétendument ouverts, et personne dans mon entourage non plus !

La voix de son maître

Je n’ai pas été surpris de constater que les conclusions de la « consultation citoyenne » sur les vaccins reflétaient dans les plus menus détails la position personnelle de la ministre Marisol Touraine, qui avait fameusement déclaré : « La vaccination, ça ne se discute pas [4]. »

Néanmoins, je ne m’attendais pas à une telle agressivité, une telle hâte d’aller à l’encontre de la volonté des citoyens, un tel manque de respect pour les légitimes préoccupations de la population.

(la suite ci-dessous)

 

Les remèdes que votre médecin ne vous propose pas…

Que ce soit par manque de formation ou par conviction, de nombreux médecins ne proposent pas toutes les solutions à leurs patients pour soulager leurs douleurs et soigner les maladies liées à l’âge. Il existe pourtant des solutions pour vous aider à vivre en bonne santé longtemps… Rendez-vous ici pour en savoir plus.

Suite de la lettre de ce jour :

Personne ne souhaite le retour des grandes épidémies. Personne ne souhaite exposer ses enfants à des maladies. Il est faux également de taxer de dangereux « antivaccins » les personnes qui interrogent la politique vaccinale française.

Nous nous rappelons tous que, lorsque nous avons demandé le retour du vaccin DT-Polio avec l’IPSN et le professeur Joyeux, les accusations « d’antivaccins » n’ont pas tardé à fuser.

Cela ressemblait à une tactique pour empêcher le débat. Pourtant, aucun acte médical n’est anodin et ce n’est pas un crime que de réfléchir et de débattre.

Au contraire, selon la loi Kouchner du 4 mars 2002, « aucun acte médical, ni aucun traitement ne peut être pratiqué sans le consentement libre et éclairé de la personne ».

Est-on encore libre si l’État vous menace de rétorsion, d’exclusion, de répression en cas de désaccord ?

Ce n’est pas ma définition de la liberté.

Il est logique, normal et sain de se poser des questions avant de vacciner contre l’hépatite B et le papillomavirus des petits enfants qui n’ont aucun risque d’attraper ces maladies.

Quant aux autres, c’est à voir au cas par cas. Dès qu’on aborde le sujet des vaccins, on agite le chiffon rouge du retour des grandes maladies infectieuses, des hécatombes. On oublie un peu vite que :

  • les pays qui n’ont aucune vaccination obligatoire n’ont pas plus d’épidémies que la France (l’Allemagne et l’Espagne notamment) ;
  • la fin de l’obligation de vacciner contre la tuberculose n’a donné lieu à aucune recrudescence de la maladie chez les enfants.

Dernier coup de poignard de Marisol Touraine : agissez pour l’en empêcher

La question est de savoir maintenant si Marisol Touraine va oser mener l’offensive jusqu’au bout pour faire passer dans la précipitation ces nouvelles obligations vaccinales.

Sachant que les élections sont dans six mois et qu’elles signeront de façon presque certaine la fin de son ministère, il est à craindre, en effet, qu’elle ne tente de passer en force.

D’un autre côté, cette affaire de « rapport sur les vaccinations » était certainement pour elle aussi un moyen de sonder l’opinion, et de tester les résistances.

C’est pourquoi nous devons nous mobiliser, chacun à son niveau, pour manifester haut et fort notre totale opposition à ces procédés indignes d’une démocratie.

Une immense mobilisation citoyenne doit avoir lieu pour protester contre ces mesures dangereuses et injustes. Je sais que l’Institut pour la protection de la santé naturelle est sur le coup. Ses pétitions ont régulièrement dépassé le million de signatures.

Mais il ne faut pas qu’il soit seul à réagir. Le mouvement doit être divers, solidaire, multiple, et atteindre si possible plusieurs millions de personnes, stoppant net ce dernier « coup de poignard » de Marisol Touraine.

J’appelle tous les citoyens à réagir. Montrons-lui que nous ne sommes pas des moutons. Et que nous sommes aussi nombreux que déterminés !

Envoyez-moi vos initiatives (rassemblements, lettres ouvertes, manifestations, pétitions) en cliquant ici. Je les relayerai auprès de tous les lecteurs de Santé Nature Innovation.

Je compte sur vous.

Tous ensemble, nous pouvons changer le cours de l’histoire !

À votre santé !

Jean-Marc Dupuis

Nouvel Ordre Mondial: Bayer Monsanto et le Vatican pour des contraceptifs toxiques…

Posted in actualité, altermondialisme, militantisme alternatif, N.O.M, néo-libéralisme et paupérisation, OGM et nécro-agriculure, politique et lobbyisme, politique et social, résistance politique, santé, santé et vaccins, science et nouvel ordre mondial, sciences, sciences et technologie, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , on 1 novembre 2016 by Résistance 71

Eugénisme et Nouvel Ordre Mondial les contraceptifs toxiques de Bayer-Monsanto béni par le Vatican pour contrôler la population mondiale

 

Source anonyme

 

1er novembre 2016

 

Les climatosceptiques exclus du dialogue pour tous par le Vatican

 

http://reinformation.tv/tom-harris-climat-dialogue-pape-laudato-si-39294/

Ivar Giaever, prix Nobel, conteste le réchauffement climatique : aucun grand média ne reprend son propos

http://reinformation.tv/ivar-giaever-prix-nobel-conteste-rechauffement-climatique-media-39483/

Nouvelle réunion sur le climat au Vatican les 21 et 22 juillet : l’Académie pontificale des sciences sociales réinvite l’ONU et Jeffrey Sachs

http://reinformation.tv/reunion-climat-vatican-academie-pontificale-sciences-sociales-onu-jeffrey-sachs-38997/

La contraception donne « une liberté totalement nouvelle » aux femmes… dit le site des évêques d’Allemagne

http://reinformation.tv/contraception-liberte-femme-site-eveques-allemagne-42624-2/

C’est bien de parler de contraception, mais qui fournit la contraception au juste?

Ce sont les multinationales qui en contrôlent la production, et celles qui vendent le plus de contraceptifs sont Bayer et Monsanto, ce dernier venant d’être racheté par Bayer de l’Allemagne!

l’Eglise d’Allemagne fait-elle de la pub pour les contraceptifs abortifs de Bayer-Monsanto?




« Bayer a versé 1,8 milliards de dollars de dommages à cause de contraceptifs

La société pharmaceutique allemande Bayer, dont la devise est « science pour une vie meilleure », a reconnu avoir payé près de deux milliards de dollars de dommages pour des maux causés par ses contraceptifs. Le chiffre figure dans son rapport financier pour le deuxième trimestre de 2014 rédigés pour les actionnaires.

Bayer avait en effet réglé le 9 juillet dernier, sans aveu de responsabilité, un total de 1,8 milliards de dollars pour répondre aux exigences de 8.900 plaignants Américains qui souffrent d’affections personnelles dues à la prise de contraceptifs, « parfois mortelles, en raison de l’utilisation de contraceptifs produits par Bayer comme Yasmin, Yaz, Ocella ou Givanvi ».

L’entreprise pharmaceutique a reconnu que ces réclamations avaient eu lieu, uniquement aux Etats-Unis, à cause de « lésions de coagulations veineuses (thrombose veineuse profonde ou embolie pulmonaire), après une analyse de registres médicaux sur des cas spécifiques et de façon continue ».

Des cas déclarés dans près de 2.400 plaintes qui ne sont pas encore traitées par l’entreprise à qui il restait, le 9 juillet dernier, encore 5.000 réclamations à traiter. »

http://reinformation.tv/bayer-dommages-contraceptifs/

« La Food and Drug Administration des Etats-Unis approuve un nouveau contraceptif de longue durée : Kyleena, de Bayer
Il s’agit d’un dispositif intra-utérin muni d’hormones à diffusion très lente. le stérilet en plastique, une fois placé dans l’utérus, libère pendant cinq ans des doses de levonorgestrel qui empêchent l’épaississement de la paroi utérine et par conséquent la nidation de l’œuf fécondé.

Il ne s’agit pas en réalité d’un contraceptif mais d’un contragestif qui provoque la mort de l’embryon, privé de la nourriture qui lui est nécessaire pour vivre.

L’intérêt de Kyleena, selon les laboratoires Bayer, est de réduire fortement ou de faire disparaître les règles, ce qui n’est pas le cas des stérilets en cuivre, presque aussi efficaces pour éliminer les tous petits enfants à naître. L’efficacité de Kyleena, qui repose sur l’utilisation d’une hormone puissante, est voisine de celle de la stérilisation, selon les Centers for Disease Control, organismes fédéraux de veille sanitaire.

L’approbation par la FDA s’inscrit dans la promotion actuelle des contraceptifs de longue, voire de très longue durée, censés mieux éviter les grossesses « accidentelles » mais qui dans le cas de Kyleena passe par l’élimination systématique d’un nombre inquantifiable d’embryons en tout début de grossesse.

http://reinformation.tv/food-drug-administration-contraceptif-longue-duree-etats-unis-kyleena-bayer-breves-59897-2/

Le Planning familial des Etats-Unis et la vente d’organes de fœtus : comment on essaie de minimiser le scandale

http://reinformation.tv/planning-familial-etats-unis-vente-organes-foetus-minimiser-scandale-dolhein-40591/

 » Le mois dernier le Vatican a été critiqué pour son partenariat avec jeffrey Sachs, sans doute l’avocat le plus vocal pour le contrôle de la population mondiale. Peu connaissent sa position publique sur l’avortement comme outil de réduction de la fertilité et du contrôle de la population

Sachs a co-hébergé une conférence du Vatican sur le changement climatique le mois dernier.

Il a fait une promesse pour légaliser l’avortement comme un moyen peu coûteux d’éliminer les « enfants non désirés » lorsque la contraception a échoué, dans son livre en 2008.

Jeffrey Sachs est un gourou du développement qui est devenu célèbre en conseillant les pays sur une économie de marché transitoire après le communisme. Il fut l’aqrchitecte du Millenium Development goals et a été le bras droit du SG de l’ONU sur le développement ces 15 dernières années.

https://www.lifesitenews.com/opinion/who-is-jeffrey-sachs-and-why-was-he-at-the-vatican





Une maison d’exercices spirituels catholique accueille une session New Age en Espagne

http://reinformation.tv/maison-exercices-spirituels-catholique-session-new-age-espagne/

=*=

Eugénisme et contrôle de la population sur Résistance 71:

https://resistance71.wordpress.com/2010/06/26/elite-globaliste-eugenisme-et-controle-des-populations/