Archive pour sanctions Iran contre l’Europe

Résistance au Nouvel Ordre Mondial: L’Iran prépare une série de sanctions contre l’Europe…

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, crise mondiale, guerre iran, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, N.O.M, neoliberalisme et fascisme, résistance politique with tags , , , , , , , , , on 26 octobre 2012 by Résistance 71

Dans ce bras de fer déjà engagé, pas du tout certain que l’UE tienne la route. L’Iran par contre subit des sanctions et embargo depuis 1979 et y est bien plus préparé.

Qui sera à genoux en premier ? Les paris sont ouverts !

— Résistance 71 —

 

L’Iran menace d’arrêter toute exportation de pétrole et considère des sanctions anti-européennes

 

RT

 

Le 23 Octobre 2012

 

url de l’article original:

http://rt.com/news/iran-stop-oil-export-sanctions-072/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

L’Iran prévient qu’elle pourrait arrêter ses exportations de pétrole, faisant ainsi exploser le prix du barril, si les sanctions des Etats-Unis et de l’UE se renforçaient plus avant. Dans ce cas précis, dit Téhéran, nous avons une stratégie de remplacement pour continuer sans les revenus du pétrole. “Si vous continuez à rajouter des sanctions, nous allons stopper toute exportation de pétrole dans le monde”, a dit le ministre iranien du pétrole Rostam Qasemi à des journalistes Mardi. “Le manque de pétrole iranien sur le marché fera monter le prix du barril de manière très conséquente.” L’Iran est en ce moment sous la pression de sanctions internationales, principalement concernant ses exportations de pétrole, sanctions imposées par le conseil de sécurité de l’ONU, les USA et l’UE afin de faire arrêter le programme nucléaire controversé de la république islamique. Washington et quelques-uns de ses alliés croient que le programme est utilisé pour développer l’arme nucléaire.

Le 15 Octobre, les ministres des affaires étrangères de l’UE ont approuvé un nouveau package de sanctions ciblant les secteurs financier de l’Iran, son commerce, son énergie, ses transports et de télécommunication. Tôt en Octobre, les législateurs américains ont aussi étendu un lot de sanctions déjà dures contre l’Iran.

Les mesures ont sévèrement touché l’économie de l’Iran, mais Qasemi a dit que celle-ci a un “plan B” qui permettra au pays de compenser les pertes de profits dûes à ses ventes de pétrole. Il n’a pas dit combien de temps l’économie pouvait fonctionner sans le pétrole.

L’Iran continue de pomper le pétrole à sa capacité normale et produit quelques 4 millions de barrils / jour., a dit Qasemi, contredisant le rapport de l’OPEP disant que la production du pays était tombée à 2,7 millions de barrils /jour. Il a ajouté que “L’Iran a fait face à des sanctions américaines depuis plus de 30 ans tout en continuant à gérer optimalement son secteur pétrolier.”

Le parlement iranien considère des sanctions contre l’Europe

Énervés après une nouvelle bordée de sanctions, les legislateurs iraniens travaillent sur “un package d’embargo préemptif” qui toucherait les états européens, a rapporté la chaîne de télévision iranienne de langue anglaise Press TV.

Les officiels pensent faire agir les sanctions en trois phases:

La première privera les ennemis de l’Iran de son brut léger de très haute qualité. D’après le rapport, 70 raffineries européennes dépendent du pétrole iranien.

La seconde phase verra l’embargo sur les biens transportés depuis les états européens qui ont participés à imposer les sanctions contre Téhéran.

La troisième phase interdirait les citoyens iraniens de voyager dans les pays hostiles.