Archive pour russie bombardement EIIL

Guerre et ingérence impérialiste occidentale en Syrie: Notre liberté seconde victime après le peuple syrien…

Posted in actualité, colonialisme, France et colonialisme, guerre iran, guerre Libye, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, N.O.M, politique et lobbyisme, politique française, résistance politique, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , on 29 novembre 2015 by Résistance 71

Les Français croient être protégés, ils ne le sont plus

 

Georges Stanechy

 

28 Novembre 2015

 

url de l’article original:

 

http://stanechy.over-blog.com/2015/11/les-francais-croient-etre-proteges-ils-ne-le-sont-plus.html

 

« Il nous faut apprendre à peser la pieuvre qui s’appelle la « vassalité d’une nation » ; et, pour cela, situer ses tentacules dans le contexte géopolitique de l’asservissement continu de l’Europe depuis 1945. »

Manuel de Diéguez  (1)

Notre Nation, comme tant d’autres, vient de subir une série d’attentats aveugles contre la population civile.

Partageons notre compassion à l’égard des parents et proches de ces victimes. Dans la dignité et le recueillement.

Propagande et Démagogie : du Grotesque à l’Ignoble

Mais aussi dans le refus, tout aussi déterminé, de l’hystérie de la propagande et de la démagogie manipulant l’émotion collective, orchestrée par notre oligarchie et sa domesticité, politicienne, médiatique ; panier de crabes de courtisans et courtisanes.

Sans oublier les polichinelles de tous poils, bonimenteurs, et autres charlatans, chargés de « vendre » la rhétorique de la caste au pouvoir : « experts du monde arabe » qui n’ont jamais « vécu » dans le monde arabe, « islamologues » dont aucun n’est musulman (je cherche en vain des « christianologues« …), « experts en terrorisme » pitoyables porte-voix des officines des services spéciaux.

Se multipliant comme champignons après l’orage. Non pas sous les arbres, dans notre société de la désinformation, mais sur les plateaux, studios,  de radios et TV, ou dans les chroniques de la presse officielle moribonde. Jusqu’à la saturation, la nausée, dans l’enfumage de l’omniscience et de l’omniprésence de ces pantins de la désinformation.

Du « Grotesque » (2) des « experts » autoproclamés en « stratégies militaires » ou en « sécurité intérieure« , dont la multiplication des apparitions audiovisuelles (35 apparitions recensées dans les médias en 5 jours pour deux d’entre eux…) a été qualifiée de « grande vadrouille médiatique », dans une judicieuse et ironique allusion à nos deux célèbres comiques Louis de Funès et Bourvil. (3)

A « l’Ignoble » de ces philosophes ou intellectuels d’ascendance maghrébine ou musulmane, dont le brevet d’ »experts » du monde arabe et musulman, délivré par notre « industrie du lavage de cerveaux », n’a pour seul fondement que leur servile alignement sur la doctrine des pays membres de l’OTAN : féroce colonialisme anti-arabe et hallucinant fanatisme islamophobe. Ce déluge d’obscurantisme réactivé dans le présent contexte par ces « intellectuels » a été heureusement dénoncé, avec courage et pertinence, par beaucoup de nos concitoyens.

Percutant exemple : la réponse de Pierre Tevanian aux assertions de l’un d’entre eux, sur la cynique imposture duquel j’avais déjà attiré l’attention dans un texte du 5 septembre 2010 (4). Cinglante « Lettre ouverte à mon collègue Abdennour Bidar, marchand de fascisme à visage spirituel », datée du 20 novembre dernier. (5) 

Extrait :

 « Vous parlez de cancer mais de quel « scanner » vous servez vous pour mesurer la propagation de la tumeur maligne ?

Quel « logiciel politique » mobilisez-vous pour avoir recours à ce type de sauts rhétoriques, de registre apocalyptique, de métaphores biologistes ?

La réponse, vous la connaissez aussi bien que moi, car nous avons fait les mêmes études et vous l’avez comme moi apprise en histoire et en philosophie politique : c’est le registre de l’extrême droite raciste et fasciste.

Il n’y a pas de « cancer civilisationnel  » chez les musulmans, Monsieur Bidar. Pas plus que n’existait, en 1986, ce « sida mental » que Louis Pauwels, déjà dans « Le Figaro », diagnostiquait dans la jeunesse française.

Et je ne sais pas si vous êtes le ver ou le fruit, Monsieur Bidar, mais je dis que ce que vous faites là, dans ce contexte de crise, de chocs, de peurs exacerbées, est proprement ignoble. »

Dévoiler, démonter, déconstruire la manipulation de ces prétendus « experts » est un devoir citoyen. D’autant plus urgent que la désinformation anxiogène atteint des niveaux extrêmement dangereux. Tant pour l’avenir de notre pays, en diabolisant une partie de sa population. Que pour celui de la planète avec les risques de conflit mondial, généralisé à toutes les nations par le jeu des alliances, qu’il dissimule…

Car s’entendre dire sans broncher, dans le mensonge le plus cynique, « La  France est en guerre » et, de ce fait, « l’Union Sacrée s’impose« , serait souscrire aux pires aveuglements des va-t-en-guerre dans l’anesthésie permanente de notre « esprit critique » et la suppression de nos « Libertés », d’opinion, d’expression, de réunion…

La voie ouverte à toutes les formes de Totalitarisme et d’Etat policier.

Faisons comprendre à cette nomenklatura que pour nous, « citoyens », tout en étant solidaires des familles endeuillées, il est hors de question d’être dupes de leur comédie.

Relookage du Pillage Colonial

« En guerre » ?… Contre qui ?… Contre quoi ?…

Guerre, dans « l’Union Sacrée« …

Contre l’injustice sociale et économique avec son impact dramatique du chômage de masse, de l’extension permanente de la précarité, de la paupérisation ; notre pays étant le plus grand consommateur mondial d’anxiolytiques et d’antidépresseurs ?… Au nom d’une idéologie du « Libéralisme » de droit divin qui, le masque étant levé, n’est qu’un capitalisme sauvage au service d’une minorité de privilégiés « mondialistes », contraignant au servage la majorité de la population…

Guerre, dans la « Solidarité Nationale« …

Contre le récurrent « tsunami sanitaire », aux gigantesques ravages dans l’addiction ; chaque année notre pays enregistrant : 60.000 morts d’alcoolisme + 60.000 morts de tabagisme ; soit une moyenne annuelle de 120.000 morts ?… En dix ans : 1.200.000 morts… Non compris les « dégâts collatéraux » (cancers, démences précoces, maladies cadiovasculaires, violences, accidents de la route, etc.) …

Pour le plus grand profit de groupes et d’actionnaires, « alcooliers » et « cigarettiers » en tête de liste, engrangeant des profits mirobolants dans des paradis fiscaux, sans quasiment payer d’impôts si ce n’est sous forme symbolique d’une poignée d’Euros ?…

Laissant à la charge de notre collectivité le poids financier de ce désastre permanent. Camouflé, par une ingénieuse fourberie culpabilisante pour chaque français, sous la forme du « Trou de la Sécu »… Sans parler des empoisonneurs et trafiquants sur la santé publique de l’agro-industrie… Les « pollueurs », en matière de santé, n’étant jamais les « payeurs ».

Guerre… Contre des « terroristes » infiltrés dans la population qui « en veulent à Nos Valeurs » de paradisiaque démocratie… Jamais arrêtés, lors de leurs crimes, pour ensuite être jugés, dans la clarté d’un procès public permettant de connaître leurs motivations, leurs formations, et surtout leurs commanditaires ?…

Qui se révèlent, comme dans les derniers attentats, être des gamins, petits voyous errant dans la petite délinquance, entre drogue et prostitution (y compris masculine)… Sans aucune éducation de base, ni scolaire, ni politique, ni religieuse… Sans maturité, ni envergure intellectuelle… Incapables  de concevoir, d’organiser, d’exécuter, une opération commando portant sur 6 objectifs éloignés, en une demi-heure. (6)

Même, « la féroce kamikaze » qui se serait faite exploser, puis qui ne s’est pas faite exploser, ne portant aucune ceinture d’explosifs… Et tout à l’avenant d’un feuilleton en chewing-gum, étiré dans tous les sens par les médias haletants, se prenant les pieds dans le tapis de leurs versions à épisodes… Jeune femme, dont on apprend qu’elle était connue dans son quartier pour être une « droguée-déjantée », sous mélange de shit-vodka. Gentille demi-folle, dansant, ivre, dans les rues, avec un chapeau de paille, il y a peu… (7)

Pathétiques couvertures, manipulées, broyées, pour des actes qui les dépassent de loin. Très loin.

Suffisantes, toutefois, pour diaboliser à répétition les musulmans de France et d’ailleurs. Au point que certains fanatiques du colonialisme européen au Moyen-Orient préconisent dans des médias internationaux, avec la fierté de La Bonne Conscience, d’appliquer à l’encontre de la communauté musulmane française (oui : en France !…) les mêmes techniques de « l’hyperviolence » répressive et d’apartheid imposées, infligées quotidiennement, aux Palestiniens… Dans le défi ou, plutôt, le mépris à l’égard de la France jugée, par ces fous furieux, ne pas avoir « les tripes » pour instaurer une telle politique (8) :

“ France simply doesn’t have the stomach for it. ”

Guerre… Contre un « Califat » en Syrie ?… Dont on sait depuis le début de sa sortie de la lampe d’Aladin qu’il est totalement « bidon » ; création des services secrets des pays de l’OTAN qui en assurent l’armement et la logistique, adossée aux ressources financières de l’Arabie saoudite et du Qatar. Dans une opération planifiée depuis des décennies avec pour finalité la prédation et le démembrement de la Syrie (puis, ultérieurement de l’Iran…). (9)

Comment prétendre détruire ce « Califat »,  Daesh-ISIS ou Etat Islamique suivant le packaging de la propagande, multinationale conçue pour assurer la terreur, dont nous avons été, jusqu’à présent, parmi les plus actifs soutiens, politiquement et militairement ?…

Ce qu’a fait ressortir, cartes et photos aériennes ou satellitaires à l’appui, le Président de la Russie lors du sommet du G20 tenu la semaine dernière en Turquie. Mentionnant l’aide constante en faveur de ce « Califat » en provenance de 40 Etats, dont plusieurs membres du G20. (10)

Parmi ces impressionnants clichés aériens : les immenses colonnes de camions-citernes évacuant, via la Turquie, le pétrole pillé à la Syrie. Véritable fourmilière en mouvement, 24h/24h, 7 jours/7. Depuis des mois. Avec la complicité de la « Communauté Internationale »…

En 5 jours, l’aviation russe en a détruit plus de mille. (11) Sans compter, les dépôts et aires de stockage du butin de ces pillards.

Ce qui, évidemment, a fortement déplu aux membres de l’OTAN. Ce colossal trafic représente de gros intérêts, partagés entre les oligarchies civiles et militaires. Pas seulement turques… Au minimum, entre 1,5 et 3 millions de dollars par jour. Nets de tous impôts et taxes. Du pur bénéfice s’agissant d’un « vol en bande organisée », au détriment de la Syrie et de son peuple…

Au-delà de l’impact dévastateur de ces bombardements dans les portefeuilles des oligarques occidentaux, le plus préoccupant est de faire apparaître, malgré l’hermétique omerta imposée par notre appareil de désinformation, le partenariat entre l’OTAN et les milices de mercenaires, sous déguisements « djihadistes », ravageant la Syrie depuis plus de 4 ans.

Ils avaient bien essayé de dissuader la Russie d’intervenir en Syrie, à la demande du gouvernement Syrien. Leurs bombardements ininterrompus et redoutablement efficaces depuis fin septembre 2015, contre les infrastructures des protégés des occidentaux, devenaient difficilement tolérables. La panique s’emparant même de ces bandes d’égorgeurs.

Ils ont, en conséquence, fait exploser en vol, le 31 octobre 2015, au-dessus du Sinaï, un avion civil avec ses 224 vacanciers Russes retournant dans leur pays, après avoir passé des vacances à Sharm El Sheikh.

Le mode opératoire ultrasophistiqué de cet attentat a été reconstitué : rien à voir avec le bobard médiatique de la canette de soda bourrée d’explosif sous un siège de passager… Hors de portée d’une horde de coupeurs de têtes. Seuls des Etats, aux moyens technologiques avancés et maîtrisés, en sont capables. Les Russes, leurs services de renseignement étant excellents, le savent et en ont identifié les commendataires. Ils en ont pris acte. Laissant, en stratèges accomplis, le temps au temps pour élaborer la réponse appropriée…

Dans cette attente, et faire comprendre qu’ils n’étaient nullement impressionnés, les Russes ont déployé leurs bombardiers à long rayon d’action, accompagnés d’une salve de missiles de croisière tirés depuis la Mer Caspienne et la Méditerranée, à partir de bâtiments de surface et de sous-marins. Un déluge s’abattant sur les milices de l’OTAN…

Ce retour de bâton a été ressenti comme une magistrale paire de claques par les « traîneurs de sabre » de l’OTAN. Intervient alors, dans cette partie d’échecs, la provocation suivant un plan soigneusement préparé de l’embuscade du chasseur bombardier russe ; abattu par l’aviation turque, le mardi 24 novembre 2015. Par traîtrise.

Précisons que le SU-24 est un « bombardier tactique » et non pas un chasseur de combat. Ses cibles sont au sol, n’étant ni conçu, ni armé, pour un duel aérien. Il retournait, sans escorte d’avions de chasse, à sa base après avoir terminé sa mission de bombardement d’installations du « Califat », non loin de la frontière turque. Sans sommation, un chasseur turc a tiré un missile air-air, en se positionnant dans l’axe de l’arrière de l’appareil ; parfait « angle mort » pour rester invisible.

Cette grossière provocation n’a pu être exécutée qu’après l’aval de l’OTAN, si ce n’est à son instigation. D’autant que les hiérarques de l’OTAN et de l’UE ont immédiatement  formé bloc derrière la Turquie. Invoquant la « légitime défense de son intégrité territoriale« . Obama ayant donné le ton :

« La Turquie, comme tout pays, a le droit de défendre son terrritoire et son espace aérien. » (Turkey, like every country, has a right to defend its territory and its airspace).

Sans le moindre témoignage de condoléance ou de regret à l’égard d’un des deux pilotes de l’appareil ; sur lequel les mercenaires du « Califat » ont tiré, alors qu’il descendait en parachute, pour l’achever au sol à coups de crosse et de pied. « Crime de Guerre », au regard des Conventions de Genève.

Ce que Lavrov, le ministre des Affaires Extérieures de la Russie, n’a pas manqué de faire remarquer.

Le prétexte du « viol de l’espace aérien » de la Turquie, par cet avion russe, a fait réagir l’état-major des forces armées de la Grèce. Rappelant qu’en 2014, les avions turcs avaient violé l’espace aérien du pays 2.244 fois (contre 613 fois en 2013) ; de janvier à octobre 2015 : 1.233 fois ; de janvier à juillet 2015, la marine de guerre turque a violé 175 fois les eaux territoriales grecques…

Que dire des occidentaux qui, ces 18 derniers mois, ont procédé à plus de 6.000 sorties aériennes (même l’armée de l’air australienne…) sur le territoire souverain de la Syrie sans aucune autorisation de son gouvernement ; pour renforcer la logistique du « Califat », entraver les contre-offensives de l’armée régulière syrienne, et détruire des infrastructures civiles (centrales électriques, stations d’épuration d’eau, etc.) ?…

Que dire du territoire Palestinien de Gaza, considéré, par les occidentaux comme un champ de tirs et de bombardements, en permanence, libre d’accès ?…

Restons lucides.

Cette criminelle agression à l’encontre de l’aviation russe, véritable « acte de guerre »,  présente, au-delà de la traîtrise et du tragique, le mérite de la clarté. Elle confirme ce que nous savons depuis plusieurs mois : nos oligarchies européennes « associées » (pour ne pas dire « vendues ») aux tyrannies moyenâgeuses, corrompues, de l’Arabie Saoudite et du Qatar, tout particulièrement en France, soutiennent le « Califat » et le chaos en Syrie.

Adeptes de la prédation coloniale et va-t-en-guerre sont au pouvoir dans nos « démocraties »…

Le Budget Pharaonique des Va-t-en-guerre

Toutefois, gouverner dans la prédation et le mensonge, exige un verrouillage de l’information par le biais de la censure, de l’abrutissement et de la propagande médiatiques. Opération de plus en plus difficile face aux moyens d’information variés, et en croissance exponentielle, dont disposent les opinions publiques via Internet.

Reste l’arme absolue de nos oligarchies : le « Gouvernement par La Peur ».

Peur, emballée dans de faux débats : mariage de la carpe et du lapin, crèche de Noël dans les mairies, etc. L’essentiel, pour nos oligarques, étant de préserver leurs éléphantesques privilèges. Cette pratique, à présent devenue une norme chez nos politiciens de profession, ne peut avoir d’efficacité qu’en étant entretenue en permanence. D’où une ambiance anxiogène revêtant toutes les formes.

Pour en renforcer l’emprise, les hauts gradés de nos forces armées y concourent avec zèle.

J’ai repris le slogan de l’un d’entre eux pour titre de ce billet : « Les Français croient être protégés, ils ne le sont plus« . De quoi avoir peur, paniquer, le soir à la chandelle, dans les chaumières les plus reculées de nos montagnes !…

Je tiens cette formule d’un général, Vincent Desportes, ancien directeur de l’Ecole de Guerre et professeur à Sciences-Po. Ses couinements répétés dans les médias officiels, un raz de marrée, durant des semaines, se sont amplifiés depuis les derniers attentats. (12)

Infailliblement, sans recoupements, analyses, comparaisons, mises en perspective, des journalistes recueillant religieusement pareils propos. Les resservant, tels quels, à l’opinion publique. Ce qui s’appelle du « formatage de propagande ». Non pas du « traitement de l’information ».

A en croire cette désinformation anxiogène, l’armée française du fait des coupes budgétaires continues, serait « incapable d’assurer les missions qui lui sont confiées » (13)… Rendez-vous compte ! Nous n’avons que 3.500 militaires pour assurer l’ordre dans les pays du Sahel, zone grande comme l’Europe !…

En forçant à peine le trait de ces   » chargés de communication apocalyptique « , on imagine, au rythme de la diminution des budgets de la défense, nos soldats contraints bientôt de partir au combat, suivant la mode Taliban, à mobylette, tongs aux pieds et kalachnikov cabossée, achetée sur le marché d’occasion, sous le bras…

Evidemment, il s’agit d’une pure désinformation. Occultant cyniquement deux évidences :

  1. i)  La réalité incontournable des chiffres 

A plusieurs reprises, j’ai évoqué dans ce blog la désinformation systématique, par notre nomenklatura, sur notre budget de la défense nationale. Qui, loin d’être diminué, se porte à merveille : « en pleine floraison« . (14)

Les comparaisons d’une année sur l’autre et entre pays, ou continents, sont facilement accessibles sur la base de données du remarquable Stockholm Peace Research Institute (SIPRI). Bien sûr, il ne peut avoir connaissance de tous les fonds secrets et budgets occultes que les Etats gèrent en dehors de leurs concitoyens, électeurs ou opinions publiques (certains fondés sur le trafic international de drogue…).

Cet organisme de recherches compile, en conséquence, tous les budgets militaires « officiels » de la planète, en monnaies locales et en dollars pour faciliter les analyses. Tout citoyen ou chercheur peut télécharger gratuitement ces informations. Mais, apparemment, les journalistes n’y parviennent pas, encore moins les généraux-anciens directeurs de l’Ecole de Guerre…

Contrairement aux mensonges diffusés, le budget militaire de la France est colossal. Un des premiers dans le monde, en valeur absolue et par rapport à son PIB. N’ayant subi aucune diminution, loin de là.

Quelques chiffres extraits des dernières compilations « 2014 » du SIPRI (15) :

=>  Exprimé en milliards de dollars US, le budget de la Défense de la France est le premier d’Europe (62,289), devançant celui de la Grande-Bretagne (60,482), supérieur de 30% à celui de l’Allemagne (46,455).

=>  Exprimé en pourcentage du PIB, France et Grande-Bretagne sont à égalité (2,2 %), dépassant celui de la Chine (2,06 %), atteignant presque le double de celui de l’Allemagne (1,2 %).

=>  Il représente 73,74 % du budget de la défense de la Russie dont le territoire aux immenses ressources minières, gazières et pétrolières, couvre 37 fois la superficie de la France.

=>  Par rapport à celui de la Chine, avec ses 1,4 milliards d’habitants « à protéger », il atteint 28,78 % (216,371). Tout en étant supérieur de 24,67 % au budget militaire d’un pays comme l’Inde (49,96).

=>  Notons que les budgets militaires cumulés de la France, Grande-Bretagne et Allemagne (169,226) représentent 2 fois celui de la Russie (84,462) ; pour une population équivalente (146 millions d’habitants), mais avec un territoire à couvrir 30 fois inférieur en superficie.

=>  La France (excepté les cas pathologiques des USA et pétromonarchies) est même en tête du classement mondial des dépenses militaires par habitant, exprimées en dollars US : 964 !… Devant ses principaux partenaires : Grande-Bretagne (952), Russie (593), Allemagne (562), ou Chine (155)…

Le plantureux budget de la Défense de notre pays présente aussi le privilège supplémentaire, à part son extension permanente, celui de ne pas être soumis à l’exigence de produire des « recettes » pour « l’équilibrer ». Obligation imposée, dans nos « démocraties », à tous les budgets censés redistribuer la richesse nationale. Tout particulièrement, ceux destinés à assurer à ses habitants des soins de santé de qualité, le revenu d’une retraite décente, ou la protection solidaire en cas de perte d’emploi…

  1. ii)  La sclérose de l’idéologie coloniale

La lecture de ces chiffres met en lumière, en ces temps de « crise économique », le niveau d’hypocrisie et de cynisme de la désinformation systématique concernant notre budget de la Défense. A cela s’ajoute, le plus accablant, la vision géopolitique et stratégique de notre caste politico-militaire.

L’inévitable copié-collé des diktats du Congrès américain (clichés russophobes justifiant l’annulation de la vente des Mistral, etc.), étant moins préoccupant que la logorrhée colonialiste sur les « forces de projection » nécessaires à nos interventions permanentes au Moyen-Orient et en Afrique.

Symptôme de la sclérose, ou de l’indécrottable, idéologie coloniale de nos oligarchies civiles et militaires. Invoquant notre devoir de « civiliser les barbares » dans des pays lointains. En fait, pour s’emparer de leurs richesses. Cette idéologie, justifiant toutes les aventures et prédations coloniales, a provoqué sur notre territoire national les pires désastres militaires : en 1870, en 1914 et en 1940. Face à un adversaire qui ne perdait ni son argent, ni son énergie ou sa créativité, dans l’assouvissement de sa mégalomanie coloniale.

Rejetant la vision d’un De Gaule d’une France « forte et indépendante », notre caste au pouvoir, tous partis confondus, se satisfait confortablement de la vassalité de notre pays, Ne cessant de la renforcer, au fil des jours. Au service des intérêts exclusifs des Etats-Unis.

Lesquels décident avec qui nous devons commercer, chez qui nous devons investir, comment, combien. Selon le bon plaisir de notre suzerain. Jusqu’à exiger, unilatéralement, des indemnités et des pénalités si nous n’obéissons pas à leurs directives. Sans provoquer d’états d’âme, ni « coups de gueule », chez nos valeureux généraux quant à l’abandon de notre « souveraineté nationale »…

Terrible régression, ou lamentable analphabétisme, au vu de l’évolution actuelle de la planète. La vision du monde de notre oligarchie, tout spécialement celle de l’Afrique, s’est arrêtée à la Conférence de Berlin de 1884-1885 ; où les puissances coloniales de l’époque se répartissaient, dans un marchandage pointilleux, populations et ressources, des territoires dont ils s’emparaient.

Aujourd’hui encore, nous passons notre temps à faire et à défaire gouvernements et dirigeants qui ne répondent pas aux intérêts de notre oligarchie. Voire à les assassiner, comme l’exceptionnel Thomas Sankara. Mais, ne trouvons-nous pas naturel de disposer du droit de décider « qui mérite de vivre sur terre » ?…

Faisant de notre armée non pas une Défense Nationale, garante de la souveraineté de notre Nation, mais une milice au service de groupes financiers, pétroliers ou miniers. Sans oublier ceux spécialisés dans la spoliation, et l’enrichissement aussi facile que pharamineux d’une poignée de gros actionnaires, des privatisations des services publics de ces pays, toujours les mêmes d’un pays africain à l’autre : télécommunications, distributions d’eau et d’énergie, transports maritimes, grande distribution, etc.

Le France n’a rien à faire en Afrique, ou au Moyen-Orient, avec des soldats. Ces pays ne nous sont pas hostiles, ne nous menacent pas, et sont en mesure de résoudre eux-mêmes leurs problèmes. L’éradication du « terrorisme », authentique ou fabriqué, a pour fondement le respect des nations et des peuples, de leurs identités, de leurs ressources, de leurs indépendances, de leurs traditions et croyances.

Tous les pays où nous envoyons nos forces armées sont des pays immensément riches de leurs ressources naturelles, mais immensément pillés. S’ils ne l’étaient pas, leur niveau de vie serait celui de la Norvège. Alors que le partage du développement permettrait de constituer un marché à fort pouvoir d’achat, d’échanges de biens et de services, dans une prospérité commune.

A l’exemple de la Chine qui investit plus de 250 milliards de dollars dans le développement de l’Asie centrale renforçant sa présence commerciale ; depuis les trains à grande vitesse jusqu’à des centrales électriques à énergie solaire ou éolienne. (16) Pourquoi ne pas faire pareil, en Afrique ou au Moyen-Orient ? Pourquoi semer le chaos en nous engluant dans une politique, qui nous est imposée par notre suzerain, à l’opposé de nos valeurs et de nos intérêts ?…

Qu’on envoie, donc, nos généraux en Suisse, pour un stage de longue durée, afin qu’ils apprennent ce qu’est une « défense nationale ». Son budget de la Défense représente 0,8 % du PNB.

Surtout, quand ils ont le culot d’affirmer que « les Français devront consentir à des sacrifices« … Déjà plongés dans la précarité, le chômage, avec une paupérisation croissante sous l’effet d’une TVA confiscatoire sur leurs achats de 20 %…

Lesquels ?… Le général Vincent Desportes en précise, froidement, l’étendue (17) :

« D’abord, dans le domaine des libertés individuelles. On le voit avec l’état d’urgence, qui va être probablement prolongé, il y aura un certain nombre de restrictions en matière de circulation ou de droit de réunion. Il faudra également prendre des mesures qu’on a trop tardé à prendre et qui demandent de la clarté sur le plan politique, qu’il s’agisse du contrôle aux frontières ou de la politique envers les communautés. Sur ces sujets, il convient de sortir du politiquement correct pour entrer dans le stratégiquement nécessaire.

Puis il faudra faire des sacrifices budgétaires. Si ce qui est prioritaire, c’est la sécurité des Français et la protection du territoire, il faut renforcer les moyens accordés à la sécurité et à la défense. L’armée, qui avait déjà été sur-déployée après les attentats de janvier dans le cadre de l’opération Sentinelle, est une fois de plus sollicitée. Or elle est très en dessous de la masse critique nécessaire pour faire tout ce qu’on lui demande. »

En résumé : perpétuer à l’intérieur de nos « démocraties » les injustices sociales et économiques, dans un climat de guerre civile en dressant une partie de la population contre l’autre. Avec la suppression des Libertés Publiques, afin d’empêcher toutes contestations sociales ou politiques. A l’extérieur, dans une politique aveugle de destructions, dévastations, chaos et pillage colonial. Le tout, dans la désinformation et la fanatisation des opinions publiques.

En route pour le Totalitarisme, ou pour la Guerre ?… Les deux, mon général…

Comment ne pas penser à la magistrale analyse d’Henri Guillemin sur les causes de la première guerre mondiale, démontrant la volonté, cachée ou « non-dite », des castes dirigeantes européennes, de jeter leurs populations dans l’enfer de la Guerre ?… Afin d’éviter la remise en cause inéluctable de l’ordre social par la paysannerie et le prolétariat, excédés de leur marginalisation dans le partage de la richesse nationale de leurs pays…

Je vous en livre un extrait (18) :

http://www.youtube.com/watch?v=72PtZve-Yvc

  1. Manuel de Diéguez, Copernic et les Mistral – Les étapes de la satellisation atlantiste de l’Europe, 13 novembre 2015,
http://aline.dedieguez.pagesperso-orange.fr/tstmagic/1024/tstmagic/defis_europe/mistral2.htm
  2. Un « expert militaire » allant jusqu’à affirmer, jetant l’huile sur le feu du pseudo Choc de Civilisations, que les Russes faisaient bénir leurs avions par un pope avant d’aller bombarder leurs objectifs en Syrie …
  3.  Denis Souchon, La Grande Vadrouille médiatique de deux « experts » ès attentats, ACRIMED, 23 novembre 2015,
http://www.acrimed.org/La-grande-vadrouille-mediatique-de-deux-experts-es-attentats?utm_source=twitterfeed&utm_medium=twitter
  4.  Georges Stanechy, L’infanticide, preuve extrême de la logique de violence du judéo-christianisme ?…, 5 septembre 2010,
http://stanechy.over-blog.com/article-l-infanticide-preuve-extreme-de-la-logiq-56545002.html
  5. Pierre Tevanian,  Le Ver et le Fruit – Lettre ouverte à mon collègue Abdennour Bidar, marchand de fascisme à visage spirituel, 20 novembre 2015, Les Mots Sont Importants.Net,
http://lmsi.net/Le-ver-et-le-fruit
  6. Jacques Tillier, Des tueurs fanatisés, camés, bordéliques et passablement abrutis, 21 novembre 2015,
http://www.bvoltaire.fr/jacquestillier/tueurs-fanatises-cames-bordeliques-passablement-abrutis,220940
  7. Isabelle Rey-Lefebvre & autres, Hasna Aït Boulahcen, entre vodka et niqab, Le Monde, 21 novembre 2015,
http://www.lemonde.fr/attaques-a-paris/article/2015/11/21/hasna-ait-boulahcen-entre-vodka-et-niqab_4814800_4809495.html
  8. David P. Goldman, Why France will do nothing about the Paris Massacre, Asia Times, 15 novembre 2015,
http://atimes.com/2015/11/why-france-will-do-nothing-about-the-paris-massacre/
  9. Georges Stanechy, Calife ?… Moi : Archevêque !, 30 septembre 2014,
http://stanechy.over-blog.com/2014/09/calife-moi-archeveque.html
  10. Putin : ISIS financed from 40 countries, including G20 members, RT News, 16 novembre 2015,
https://www.rt.com/news/322305-isis-financed-40-countries/
  11. Russian airstrikes destroy 472 terrorist targets in Syria in 48 hours, 1000 oil tankers in 5 days, RT News, 23 novembre 2015,
https://www.rt.com/news/323065-syria-airstrikes-terrorists-russia/
  12. Exemples de la servile démultiplication médiatique de ce type de désinformation :

=>  Eléonore de Vulpillières, Général Desportes :  » l’armée française n’a pas les moyens des missions qu’on lui confie « , Le Figaro, 13 juillet 2015,
http://www.lefigaro.fr/vox/societe/2015/07/13/31003-20150713ARTFIG00278-general-desportes-l-armee-francaise-n-a-pas-les-moyens-des-missions-qu-on-lui-confie.php

=>  Jacques Hubert-Rodier & Anne Bauer, Général Desportes :  » Au rythme actuel, l’armée française sera bientôt épuisée « , Les Echos, 26 octobre 2015,
http://www.lesechos.fr/industrie-services/air-defense/021431526984-general-desportes-au-rythme-actuel-larmee-francaise-sera-bientot-epuisee-1169319.php

=>  Hervé Brusini,  » Les Français croient être protégés, ils ne le sont plus « , dénonce le Général Vincent Desportes, France TV Info, 11 novembre 2015,

http://www.francetvinfo.fr/monde/terrorisme-djihadistes/les-francais-croient-etre-proteges-ils-ne-le-sont-plus-denonce-le-general-vincent-desportes_1168967.html

=>  Céline Roudin, Général Vincent Desportes :  » Les Français devront consentir à certains sacrifices « , La Croix, 16 novembre 2015,
http://www.la-croix.com/Actualite/France/General-Vincent-Desportes-Les-Francais-devront-consentir-a-certains-sacrifices-2015-11-16-1380783?ref=yfp

  1. Le Figaro, 13 juillet 2015, Op. Cit.
  2. Georges Stanechy :
=> Livre Blanc de la Défense ou Chèque en Blanc ?…, 23 janvier 2008,
http://stanechy.over-blog.com/article-15910705.html=>  Budget de la Défense : Pleine Floraison, 22 avril 2015,
http://stanechy.over-blog.com/2014/04/budget-de-la-defense-pleine-floraison.html
  3. Stockholm Peace Research Institute (SIPRI) : http://www.sipri.org/
  4. Pepe Escobar, Will Chess, Not Battleship, Be the Game of the Future in Eurasia ?, CounterPunch, 27 novembre 2015,
http://www.counterpunch.org/2015/11/27/will-chess-not-battleship-be-the-game-of-the-future-in-eurasia/
  5. La Croix, 16 novembre 2015, Op. Cit.
  6. Extrait d’une série de 13 vidéos sur le contexte et le déclenchement de la première guerre mondiale. A regarder pour ceux qui souhaitent aller au-delà de la « bouillie historique » qui nous est servie quotidiennement, à la louche…
Cette analyse préfigure celle, aussi édifiante que passionnante, de l’historienne Annie Lacroix-Riz dans son exceptionnel travail de recherches sur la deuxième guerre mondiale.
Publicités

Torpillage des mensonges de l’empire: Comment la Russie expose la collusion EIIL-USA et au-delà le terrorisme synthétique culmimant avec l’attaque d’Israël sur les Etats-Unis le 11 Septembre 2001 !…

Posted in 11 septembre, actualité, CIA et traffic de drogue, colonialisme, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, Internet et liberté, média et propagande, militantisme alternatif, N.O.M, neoliberalisme et fascisme, politique et lobbyisme, politique et social, résistance politique, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , , , , on 8 octobre 2015 by Résistance 71

Note de R71: Cet artice fait suite à celui du même auteur que nous avons récemment traduit: “Échec et mat !” où James expliquait comment Poutine a piégé les Etats-Unis et leur jeu du mensonge organisé pour le compte de la Mafia Khazare Rothschild (MKR).

 

Le cœur de l’affaire Etats-Unis/EIIL exposé au grand jour

 

Preston James

 

7 Octobre 2015

 

url de l’article original:

http://www.veteranstoday.com/2015/10/07/exposed/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Bien tristement, dans le monde secret du renseignement, les gouvernements utilisent souvent des opérations de couverture pour faire leur sale boulot, qui n’est pas seulement illégal et dégueulasse au delà des mots, mais qui en fait constitue des actes de guerres et des crimes contre l’humanité.

Oui, ces opérations secrètes sont habituellement des crimes abjects contre l’humanité et impliquent très souvent des attaques faux-drapeau du style de celles utilisées par le réseau Gladio en Europe (durant les années de plomb), incluant le meurtre de masse et des actes de destruction contre des innocents et leur propriété.

Ces opérations secrètes, souvent appelées dans le jargon “black ops” ou “opérations en eaux troubles” par les gens du renseignement parce qu’elles sont pratiquées dans le plus grand secret en utilisant des personnels malfaisant du monde du crime et du terrorisme, du véritable côté le plus sombre de l’humanité.

Les gens qui créent et déploient une telle malfaisance, des actes anti-humains de terreur fausse-banière de style Gladio possèdent deux visages au-delà de toute imagination (NdT: le mythe de Janus) et ne montrent aucune évidence qu’ils soient humains en quelque façon que ce soit. Ils sont les mange-merde de la société et ont vendu leurs âmes pour le pouvoir, la richesse et la célébrité. Ils ne SONT PAS le genre de personnes que vous voudriez avoir à dîner à la maison ou avoir quoi que ce soit à faire avec eux, si vous pouviez dicerner et voir leur véritable nature intérieure et ce qu’ils ont fait pour arriver à leurs hautes positions de pouvoir.

Lorsqu’on questionne ces individus au sujet de leurs motivations pour faire ces choses, la réponse typique est de dire que nous vivons dans un monde désespéré et que “les objectifs que nous avons pour protéger notre sécurité nationale demandent et justifient les moyens nécessaires qui sont et doivent être utilisés.” Les gens du renseignement qui questionnent ceci de manière privée avec leurs supérieurs hiérarchiques reçoivent généralement ce type de discours ringard supposément motivationnel: “vous êtes un grand garçon (une grande fille) maintenant et ceci est juste la manière dont les choses sont faites et ont été faites depuis bien des années. Nous ne pouvons pas changer le système, nous devons travailler avec.

Toute cette fange secrète arrive maintenant à sa fin et ceci en soi crée une énorme exposition des saloperies de terrorisme secret opéré par le gouvernement des Etats-Unis et des black ops utilisées pour fabriquer et justifier des guerres impérialistes d’agression illégales et anticonstitutionnelles.

Parce que ces immondes créatures sans âme invoquent toujours la soi-disante “sécurité nationale” pour maintenir dans un secret abject toutes les opérations tordues pour fomenter un terrorisme synthétique, ont-il toujours historiquement été protégés de toute exposition publique. Jusque maintenant…

Bien sûr, toutes ces opérations secrètes sont faites pour accroître le pouvoir et la portée du gouvernement des Etats-Unis et de ceux qui l’ont détourné. Elles sont perpétrées pour servir d’excuses pour toujours plus d’impôts à soutirer du contribuable, toujours plus de dépenses pour le secteur de l’industrie de la défense et tous les sbires qui touchent leurs commissions et pots-de-vin sur des comptes en banque offshore des paradis fiscaux, ainsi que servir de justification pour des manœuvres géopolitiques et la fabrication de guerres d’agression mises en scène qui font engranger de vastes profits à bien des entités impliquées.

Mais, comme bien des analystes politiques le comprennent, ces préparations et provocations qui “justifient” toutes ces guerres impérialistes illégales, sont toutes anticonstitutionnelles, non-provoquées, non déclarées et ingagnables afin de pouvoir générer d’énormes bénéfices. Elles mènent aussi à plus de pouvoir pour les gouvernements centralisés comme les Etats-Unis, Israël, la GB, la France et l’Arabie Saoudite, qui financent ces entreprises et participent à la création et à l’entraînement des groupes terroristes. Ces groupes terroristes sont connus pour leur brutalité contre les civils et quiconque se trouve sur leur chemin.

La fabrication et l’utilisation secrètes d’un terrorisme synthétique a permis à la Mafia Khazare Rothschild (MKR)* et ses hommes de paille du gouvernement des Etats-Unis, de créer et de mettre en scène des guerres qui rapportent des bénéfices juteux pour les banksters de la MKR et permettent l’acquisition à très bon marché des ressources naturelles pour ces grandes entreprises transnationales qui contrôlent le gouvernement des Etats-Unis (GEU), les gens pour qui ils créent ces guerres de toutes pièces.

Cette réalité intégrale est bien sûr un des secrets les plus profonds gardé par le GEU et les entités qui l’ont détournée en 1913 (NdT: avec la loi de création du cartel banquier privé de la banque de la réserve fédérale américaine): la City de Londres de la MKR et son cartel de faussaires privés que sont les banksters. En prenant en main la production et la distribution de la masse monétaire des Etats-Unis sans être redevable à quiconque et encore moins au peuple, les banksters de la MKR ont pu nous dépouiller, nous, le peuple et nous entraîner dans leurs guerres illégales et anticonstitutionnelles depuis 1917, utilisant la masse du peuple américian sous contrôle psychologique comme chair à canon.

Oui, les Etats-Uniens ont été profondément psychologiquememt contrôlés par le cartel des médias de masse ou CMM, qui est en la possession de six nababs des médias qui répondent à une grande entreprise d’investissement ayant des liens à l’étranger.

Le CMM a fonctionné comme un monopole illégal sur l’information, un véritable cartel de l’info. Celui-ci est capable d’étouffer la vérité et de maintenir un flot continue de gros mensonges en provenance du GEU, des faux narratifs et une propagande du GEU dispensée à tout va aux masses américaines. Ce cartel a fait un incroyable boulot pour maintenir la vérité hors de portée des masses états-uniennes et même du monde dans les grandes largeurs.

La plus grande victoire du CMM jusqu’ici a été de créer la justification dans les esprits des familles américaines que cela est une grande et noble chose pour elles “d’offrir” leurs fils et leurs filles pour “servir” dans l’armée des Etats-Unis. Bien tristement, cela a souvent pour résultat de voir leurs enfants mourir de morts atroces et violentes, d’être sérieusement blessés et estropiés dans ces guerres impérialistes illégales et anticonstitutionnelles perpétrés pour les banksters de la MKR et leurs hommes de paille afin qu’ils en dégagent toujours plus de profit et toujours plus de pouvoir.

Aucun gouvernement utilisant des agences de couverture, des hommes de paille ou des mercenaires ne veut que tout ceci ne soit exposé au grand jour à la face du monde. Donc la réfutation est toujours une des priorités les plus importantes pour tout gouvrnement lorsqu’ils utilisent ces actions criminelles à leur profit.

Mais maintenant, en résultat direct de la plus brillante manœuvre géopolitique de l’histoire, le président de la Fédération de Russie, Vladimir Poutine, a créé une situtation d’échec et mat complet en Syrie. Cet échec et mat a complètement mis au grand jour les Etats-Unis, la CIA, Israël, l’Arabie Saoudite et la Turquie pour avoir créé, entraîné, financé et soutenu l’EIIL/ISIS/EI/Daesh/Al Qaïda et le reste de ces groupes terroristes du Moyen-Orient.

Non seulement tout ceci est remarquablement embarrassant, mais cette exposition totale de l’affaire a été suivie par des admissions faites par le GEU disant que l’EIIL et consorts était une création du GEU et que cela avait pour conséquence d’avoir retourné la vaste majorité du monde contre le GEU et de faire voir les Etats-Unis comme un agresseur qui utilise et fomente le terrorisme mondial.

Non seulement est l’utilisation du terrorisme une grave infraction à la loi états-unienne, à la constitution des Etats-Unis et aux lois internationales ainsi que la Convention de Genève, mais ceci est un anathème à tout ce que les Etats-Unis sont supposés représenter et défendre (en théorie du moins).

Mais il y a pire. Non seulement le GEU utilise des factions criminelles dans le renseignement et l’armée pour fomenter le terrorisme mondial, spécifiquement au Moyen-Orient et à New York et DC le 11 Septembre 2001, mais il a travaillé d’arrache-pied en utilisant son Cartel de Contrôle des Médias de Masse (CCMM) à projeter la responsabilité sur deux nations moyen-orientales.

Le GEU voulait attaquer ces deux nations l’Afghanistan et l’Irak pour les banksters de la MKR et a utilisé le CCMM et ses faux-narratifs inventés, ces gros mensonges du GEU et la propagande afin de justifier une invasion illégale et complèteement anticonstitutionnelle menant à la destruction de ces deux pays: l’Afghanistan et l’Irak.

L’armée américaine et les services de renseignement ne permettent aucune contestation publique en travaillant avec ces entités. Nous savons qu’il y a eu pour sûr pas mal de contestation dès lors que des personnes comme Alan Sabrovsky et Steve Pieczenik, tous deux Ph.Ds rendirent public le fait qu’une faction criminelle gérait le GEU. Ils en informèrent également pas mal de monde au sein de l’Etat-Major des Armées des Etats-Unis, dénonçant ces factions de l’armée et du renseignement pour avoir utilisé Israël pour attaquer les Etats-Unis le 11 Septembre 2001.

En fait, il n’y a jamais eu autant de contestation et de mécontentement au sein du haut commandement militaire et du renseignement de l’histoire des Etats-Unis que maintenant et ce au sujet de ces opérations secrètes découvertes et admises par les Etats-Unis, opérations qui ne sont pas seulement parties en sucette, mais devienne de plus en plus exposées au grand public.

Les gens au sein du haut commandement militaire et du renseignement ne peuvent pas vraiment contester ouvertement, le système est bien trop étroitement ficelé pour cela. Au lieu de cela, certaines personnes ont fuité des informations et de plus en plus, informations qui n’ont pas seulement été diffusées et publiés sur les médias alternatifs de la toile, mais aussi ont commencé à trouver droit de cité dans les médias de masse, ceci est une première. Aussi, de plus en plus d’espions en retraite commencent à parler ouvertement contre ces crimes du GEU et du renseignement, ce qui suggère qu’il y a vraisemblablement un très gros virage amorcé au sein même du haut commandement militaire et du renseignement des Etats-Unis.

Une preuve de cela est le fait que jusqu’ici les Etats-Unis n’ont pas déployé de forces aériennes ni terrestres majeures contre la Syrie, l’Iran, comme le veulent désespérément La MKR et Israël. Au lieu de cela, les éléments criminels variés dans la CIA et l’armée états-unienne ont continué d’utiliser les mercenaires psychologiquement contrôlés et des facilités aériennes de la CIA pour commettre leurs actes de guerre et leurs crimes contre l’humanité.

L’armée américaine garde la production d’opium afghane et de fait piquer.

Grâce à ce “rebelle dans l’âme” qu’est Geraldo Rivera, qui fut capable de faire passer une bribe d’information essentielle au travers des fissures de censure du CMM, info qui étalait au grand jour le fait que l’armée des Etats-Unis protégeait en fait les plantations d’opium afghan. C’est une certitude aujourd’hui que de dire que l’armée américaine a récolté et traffiqué cet opium (et son produit dérivé l’héroïne) aux Etats-Unis même utilisant des appareils radio-guidées (remote controlled global hawks) et a utilisé ce fric sale pour financer ses black ops au Moyen-Orient. (NdT: ceci n’est pas nouveau. La CIA a traffiqué l’opium et l’héroïne depuis le Laos durant la guerre du Vietnam au travers de son réseau aérien de la CIA “Air America”, ce réseau a été depuis recyclé en Colombie… En fait la CIA au Laos n’a fait que reprendre les réseaux créés 20 ans auparavant par le 2ème Bureau français, grand-père de la DGSE, qui traffiquait déjà opium et héroïne… Lire les ouvrages de recherche du canadien Peter Dale Scott à ce sujet…)

Ce ne furent jamais les Talibans qui exécutaient des gens pour cultiver de l’opium, car ce furent toujours la CIA et leurs sbires de l’armée qui gardaient les champs, récoltaient et traffiquaient opium et héroïne pour générer toujours plus de grosses sommes pour financer les black ops. Et il y a encore des gens qui se demandent pourquoi l’offre en héroïne aux Etats-Unis et autres pays n’a jamais été si abondante et aussi bon marché.
Lorsqu’Israël a attaqué les Etats-Unis le 11 Septembre 2001 pour obtenir une mise en application de leur plan pour un “Grand Israël du Nil à l’Euphrate”, ils y allaient à fond, créant un “nouveau Pearl Harbor”, mais ils ne pensèrent jamais que tout ceci soit exposé au grand jour. Mais un grand merci aux docteurs Alan Sabrovsky et Steve Pieczenik qui ont exposé le 11 Septembre, ceci fut la fissure qui brisa leur digue protectrice de réfutation et de mensonges concernant les attentats du 11 Septembre 2001.

La vérité au sujet de qui a perpétré les attentats du 11 Septembre 2001 et pourquoi cela s’étend maintenant à d’autres nations étrangères

En fait, il y a maintenant un commencement de narratifs dans la presse étrangère au sujet du 11 Septembre et comment ces attentats furent perpétrés par les Israéliens et leurs complices du PNAC (think-tank Project for a New American Century) et les top néo-conservateurs au sein des institutions américaines. Ceci est le signe qu’une telle connaissance va maintenant commencer à être divulguée au commun des Américians, à nous le peuple.

Il est de plus en plus généralement reconnu que le CMM perd chaque jour qui passe toujours plus de lecteurs et d’audience, tandis que les médias alternatifs et l’internet sont en croissance exponentielle. L’internet est simplement devenu l’équivalent de la presse de Gütemberg, il est la presse de Gütemberg du monde et ceci est véritablement révolutionnaire.

Restez parfaitement assurés que la nouvelle et forte faction des nouveaux promus dans le haut commandement militaire et du renseignement des Etats-Unis, sait parfaitement qu’Israëll et des traîtres au sein de l’État et leurs hommes de paille ont perpétré les attaques du 11 Septembre 2001 et qu’ils ont été la force sinistre qui a manipulé le GEU pour soutenir le terrorisme afin de créer une provocation fabriquée, synthétique pour attaquer et détruire l’Afghanistan et l’Irak.

Conclusion:

Une forme synthétique de terrorisme créée secrètement dans un style Gladio, (NdT: armée secrète de l’OTAN, selon l’expression de l’excellent historien suisse Daniele Ganser) a été la raison de vivre des banksters de la MKR et de leurs hommes de paille ; ils ont détourné des gouvernements comme celui des Etats-Unis. Ils sont maintenant exposés au grand jour et cette information se propage à travers les Etats-Unis et le monde toujours plus de jour en jour.

Pendant des années, le GEU a travaillé avec d’autres gouvernements en partenariat criminel pour créer, soutenir, entraîner, financer le terrorisme mondial, spécifiquement au Moyen-Orient. Commencer des guerres majeures est un boulot difficile, demande des années de préparation et coûte des milliards de dollars.

Et maintenant, grâce aux efforts du président Vladimir Poutine, homme d’état extraordinaire, la machine terroriste criminelle de la MKR qui utilise le GEU et le renseignement américain pour perpétrer son sale boulot, a été totalement mise en échec et mat et a été exposée au grand jour en Syrie. Restez à l’écoute, parce que cette exposition ne peut plus être étouffée, elle ne peut plus que s’amplifier. La Russie a même demandé à la coalition des Etats-Unis qui est supposée combattre l’EIIL (mais n’a eu absolument aucun succès bien sûr…), si elle voulait partager ses cibles de l’EIIL et prendre part à leur destruction, il n’y a eu aucune response jusqu’ici…

La MKR et ses sbires, serfs et hommes de paille au sein du GEU est-elle suffisamment désespérée pour faire tout ce qu’elle peut pour déclancher la 3ème guerre mondiale nucléaire ou se limitent-ils à torpiller l’économie mondiale et les systèmes financiers, choses auxquelles la Russie et la Chine se sont préparées depuis un bon moment déjà ? Nous verrons bien alors que se déroule la situation qui a enregistré un mouvement majeur.

(*) MKR est donc une abréviation représentant la Mafia Khazare Rothschild, un terme qui fut inventé par l’éditeur de la section financière de Veterans Today (VT) Mike Harris après avoir mené une recherche exensive sur la véritable histoire cachée de la nation khazare et sa connexion avec le sionisme mondialiste Rothschild maintenant centralisé à la City de Londres (NdT: la famille Rothschild contrôle entre autre la Banque d’Angleterre et est la gérante de la fortune incommensurable du Vatican). La MKR opère depuis la City de Londres (NdT: le km2 le plus riche de la planète, là où François Hollande est allé se prosterner avant son élection…), une nation séparée du Royaume-Uni, qui possède sa propre police, ses propres diplomates, et qui ne paie absolument aucun impôt sur quoi que ce soit à qui que ce soit, tout comme le Vatican. La MKR a profondément infiltré les Etats-Unis et le gouvernement et administration du pays et les a détourné pour mener des guerres à son profit. L’état moderne d’Israël est une création de la MKR comme havre de paix des agents sionistes globalistes et qui sert d’entité de paille, tous comme les Etats-Unis et la plupart des nations européennes, dont la majorité essaie maintenant de se dépétrer de l’emprise de cette mafia et de sa toile gluante de dette et de mensonges. La banque de la réserve fédérale américaine est une succursale , une franchise de la City de Londres et de ses banksters de la MKR et est leur principale source d’argent frais, utilisant le pétrodollar comme monnaie de réserve mondiale. Une grande partie du monde est maintenant en train de se réorganiser pour créer un système de pare-feu pour protéger une coalition contre l’hégémonie du pétrodollar et est en chemin pour réussir à l’éliminer de la face du monde. Dès maintenant, le président Poutine a pris la tête d’une coalition qui vise à mettre définitivement en échec l’hégémonie mondiale de cette Mafia Khazare Rothschild.

Horreur des horreurs, ils sont maintenant complètement exposés au grand jour, en terrain découvert et ce à cause de leur propre malfaisance, de leur j’en foutisme et leur extrême arrogance tout à la fois à cause de la capacité des médias alternatifs et de l’information circulant sur la toile de communiquer ces informations très rapidement et jusqu’aux confins du monde. Le mal que cette MKR incarne est si extrême qu’il est difficile de se l’imaginer. Ceci dit et malgré la difficulté pour l’Américain moyen de comprendre que cette figure parentale que représente le GEU, est leur cauchemard, l’idée que le GEU a travaillé dur pour leur voler leurs revenus durement gagnés et qu’il les utilise eux et leurs enfants comme chair à canon pour les guerres d’Israël, commence à poindre à l’horizon.

La Russie va bombarder L’EIIL…

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, colonialisme, France et colonialisme, guerre iran, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, N.O.M, neoliberalisme et fascisme, résistance politique, terrorisme d'état, Union Europeenne et nouvel ordre mondial with tags , , , , , , , , , , , , , , , , , , , on 30 septembre 2015 by Résistance 71

Mise à jour: Première frappes aériennes russes à 13h54 près de la ville de Homs en Syrie (Source: Sputnik)

Avec ce qu’ils vont se prendre sur la gueule les mercenaires « djihadistes » de la CIA et du Mossad, çà devrait être vite torché.

Les Russes ne vont pas faire semblant comme les yanks et la « coalition anti-Daesh » de façade menée par l’empire du goulag levant, de bombarder la légion islamiste de la CIA ! Avec au sol l’armée syrienne, les milices et le Hezbollah dans les zones frontalières du Liban et du Golan annexé par les sionistes. l’affaire devrait être assez vite réglé…

Ce qui est désolant, c’est que l’ensemble de la machine d’information se met en branle pour totalement blanchir le pays du goulag levant voire Israël et la Turquie. Il ne faut quand même jamais oublié que l’EIIL/EI/Daesh ainsi qu’Al Qaïda/Al Nosra quels que soient les noms qu’on leur donne, sont des créations de l’empire, agissent sur ordre et sont encadrés par les forces spéciales de l’empire (US, Israël, GB, France, Turquie, Arabie Saoudite…).

Qui paiera pour tout cela ? Verra t’on des généraux, des présidents de l’empire devant la justice pour crimes contre l’humanité ?

Poutine sort déjà grand vainqueur de ce bras de fer, c’était prévu, mais là… C’est la fessée…

— Résistance 71 —

 

La Russie entre en guerre avec l’EIIL !

 

RT

 

30 Septembre 2015

 

url de l’article original:

http://www.rt.com/news/317021-russia-syria-engagement-how/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Moscou se prépare maintenant à utiliser ses forces armées en Syrie. RT explique pourquoi la russie s’engage, qui va combattre, comment et pour combien de temps…

Dernière minute: La Douma (parlement) russe a voté à l’unanimité l’intervention militaire russe en Syrie contre l’EIIL.

Pourquoi ?

Des milliers de combattants étrangers se battent aux côtés de l’EIIL en Syrie. Ces combattants pour beaucoup proviennent des pays voisins ex-soviétiques de la Russie ou de Russie elle-même. Il est bien mieux de combattre ces gens en Syrie que de permettre leur retour

Qui l’a permis ?

Le gouvernement syrien a officiellement demandé l’aide de la Russie. Ceci donne une justification légale d’envoyer des forces combattantes en Syrie, à l’encontre des forces occidentales qui bombardent en Syrie sans y avoir été invitées et sans aucun mandat de l’ONU.

Comment ?

En fournissant un intense soutien aérien aux troupes syriennes, sans troupes au sol.

Qui va aider ?

L’Iran et l’Irak sont à bord avec un centre de centralisation du renseignement à Baghdad. La coalition anti-EIIL menée par les Etats-Unis va t’elle y prendre part ? La question demeure ouverte pour le moment… (NdT: sachant que l’EIIL est une création de la CIA/Mossad/Arabie Saoudite financé par l’Arabie et dont la logistique au sol est gérée par Israël, la Turquie, les USA, la France, la GB, la Jordanie et l’Arabie Saoudite… on peut présumer de la réponse…)

Où sont les troupes russes en Syrie?

Sur la base navale russe de Tartous et probablement sur la base aérienne reconstruite de Lattaquié. Aurtrement… C’est un secret.

Y a t’il des limites ?

Oui. Il y a une limite de temps. C’est classifié secret défense. Demandez à l’OTAN et aux généraux bureaucrates sur twitter pour avoir des réponses.