Archive pour résistance désobéissance

Tentation et réflexion sur le RIEN des choses de la vie

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, altermondialisme, coronavirus CoV19, crise mondiale, gilets jaunes, guerres hégémoniques, militantisme alternatif, pédagogie libération, philosophie, politique et social, politique française, résistance politique, santé et vaccins, science et nouvel ordre mondial, société des sociétés, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état with tags , , on 4 mai 2021 by Résistance 71

Résistance 71

4 mai 2021

Dernière chronique de RIEN en date… A diffuser sans aucune modération

Rien_Les_ILS_de_la_tentation
PDF

Que nous accompagnerons de quelques citations concordantes, dans l’air du temps et de notre réalité :

« Renverser des idoles, j’appelle ainsi toute espèce d’idéal, c’est déjà bien plutôt mon affaire… Le mensonge de l’idéal a été jusqu’à présent la malédiction suspendue au dessus de la réalité. L’humanité elle-même, à force de se pénétrer de ce mensonge, a été faussée et falsifiée jusque dans ses instincts les plus profonds, jusqu’à l’adoration des valeurs opposées à celles qui garantiraient le développement, l’avenir, le droit supérieur à l’avenir. »

« On me demandera peut-être pourquoi j’ai raconté toutes ces petites choses insignifiantes selon les jugements traditionnels… Je répondrai que toutes ces petites choses, nutrition, lieu et climat, récréation, toute la casuistique de l’amour de soi, sont à tous les points de vue beaucoup plus importantes que tout ce que l’on a considéré jusqu’ici comme important. C’est là précisément qu’il faut commencer à changer de méthode. Tout ce que l’humanité a évalué sérieusement jusqu’à présent, ce ne sont même pas des réalités, ce ne sont que des chimères, plus exactement des mensonges, nés des mauvais instincts de natures maladives et foncièrement nuisibles ; toutes les notions telles que « dieu », « l’âme », « la vertu », « le péché », « l’au-delà », la « vérité », la « vie éternelle ». Mais on y a cherché la grandeur de la nature humaine, sa « divinité »… Toutes les questions de politique, d’ordre social, d’éducation, ont été faussées à l’origine, parce qu’on a pris les hommes les plus nuisibles pour de grands hommes, parce que l’on a enseigné à mépriser les « petites choses », je veux dire les affaires fondamentales de la vie.
[…] ces prétendus hommes de « première importance » je ne les compte même pas parmi les hommes, ils sont pour moi le rebut de l’humanité, produits de la maladie et de l’instinct de vengeance Ce ne sont que des monstres néfastes et profondément incurables, qui veulent se venger de la vie. Je veux être à l’opposé de ces gens là. »

~ Friedrich Nietzsche, « Ecce Homo », 1888 ~

Après avoir lu ces deux extrait ci-dessus, pensez à ce qui est assimilable à cela dans le contexte actuel… Tout ?… Sans aucun doute, qu’attendons-pour foutre toute cette fange du mensonge, de l’exploitation et de la division fictive par dessus bord ?

Dans l’esprit de Cheval Fou