Archive pour reseau CIA beyrouth hezbollah

Guerres impérialistes: indigestion de pizza pour OSS117 à Beyrouth… Hezbollah 1 – CIA 0

Posted in actualité, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, N.O.M, terrorisme d'état with tags , , , , on 22 novembre 2011 by Résistance 71

Une information qui n’est bien sûr pas relayé du tout par la presse propagandiste atlantiste en France et ailleurs.

— Résistance 71 —

 

Un réseau d’espionnage de la CIA éventé au Liban et en Iran

 

Le 21 Novembre 2011

RT

 

Url de l’article original:

http://rt.com/usa/news/cia-iran-lebanon-hezbollah-861/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Des officiels américains rendent responsable les raccourcis, l’irresponsabilité, le laxisme et une mauvaise gestion générale pour la compromission de plusieurs informateurs de la CIA en Iran et au Liban dont on craint qu’ils soient maintenant morts.

Un programme de renseignement mené par la CIA au Moyen-Orient a été incapacité après que des officiels aient confirmé à des agences de presse aujourd’hui que des informateurs payés et travaillant pour le gouvernment américain en Iran et au Liban ont disparu après avoir tenté d’inflitrer le Hezbollah, l’organisation militaire soutenue par l’Iran et considérée comme un groupe terroriste par les Etats-Unis.

Le ministre du renseignement iranien Heidar Mosleh avait annoncé en Mai dernier que plus de 30 espions des Etats-Unis et d’Israël avaient été découverts et il a précisé très rapidement à la télévision iranienne, à des fins de diffusion, les méthodes de communication en ligne que les agents utiliseraient pour négocier leurs informations. Un mois plus tard seulement, le leader du Hezbollah Sayyed Hassan Nasrallah annonça que deux officiers de haut-rang au sein de son organisation avaient été identifiés comme des espions de la CIA. Ce n’est que maintenant que le gouvernement américain confirme que non seulement l’information était juste, mais qu’il pense que le reste de leur opération contre le Hezbollah au Moyen-Orient a été complètement compromise.

D’après certaines personnes au sein de l’agence, tout ceci aurait pu être évité. Un ancien officiel du renseignement américain a dit à ABC News sans accréditation que les agents de la CIA avaient été prévenus de ne plus utiliser le même centre de réunion au Liban, un restaurant Pizza Hut à Beyrouth, alors qie les espions ont continué à utiliser le même endroit pour rencontrer un nombre incalculable d’informateurs.

“Nous fûmes laxistes et maintenant la CIA est aveugle face au Hezbollah”, a dit l’ancien agent à ABC.

D’après plusieurs officiels américains parland à la presse, la CIA utilisait le nom de code “Pizza” pour arranger les réunions clandestines au restaurant. Un officier toujours en fonction de l’agence a dit à ABC News que l’ensemble de l’opération ne s’est pas évaporée depuis cet endroit..

D’autres au sein de l’agence disent qu’en dehors de l’arnaque de la Pizza Hut, la révélation publique de la communication en ligne établie entre la CIA et les informateurs en Iran ont conduit à quelques douzaines de “contacts” à être sérieusement compromis. Les officiels ont confirmé que les sites internet que le ministre Mosleh montra à la télévision iranienne étaient bien en fait ceux utilisés par la CIA dans les conversations secrètes en ligne.

“Nous avons perdu la tradition de l’espionage” a dit un ancien agent à ABC. “Les responsables de terrain prennent des raccourcis et personne n’est tenu pour responsable”.

Une autre source anonyme a dit à Associated Press que la CIA fut avertie par Nasrallah du Hezbollah qu’ils allaient chasser les espions américains, mais les Etats-Unis ont continué malgré les conséquences que cela pouvait impliquer.

Avant les attaques terroristes du 11 Septembre, l’organisation du Hezbollah était perçue comme étant responsable de la plupart des attentats ayant coûté la vie à des Américains. L’an dernier, le département d’état (NdT: Ministère des Affaires Etrangères américain) a décrit les militants comme étant “le groupe terroriste le plus capable et efficace au monde” et une enquête du gouvernement a lié le groupe à un financement de plusieurs centaines de millions de dollars par l’Iran. Une opération de nettoyage en 2009 par le Hezbollah cibla  des espions israéliens et mena à l’arrestation d’environ 100 personnes; une enquête de la CIA suite à cela montra que que les agents des Etats-Unis pouraient être la cible de la même attention.

Alors que ce qu’il est advenu des agents de la CIA demeure incertain et que le constat final demeure sous scellé, ce qui est connu en revanche, est que cela n’annonce rien de bon pour la communauté du renseignement américain.

“Le Hezbollah a fait disparaître des gens auparavant, d’autres qu’ils ont gardés.” A dit à AP l’expert en contre-terrorisme Matthew Levitt.

“S’ils étaient de véritables espions, espionnant contre le Hezbollah, je ne pense pas que nous les reverrons”, a dit à ABC l’ancien agent de la CIA Robert Baer “Ces types sont très, très vicieux et ne pardonnent pas”.