Archive pour relations russie hezbollah

Guerre impérialiste au Moyen-Orient: Le plan sioniste pour assassiner Nasrallah capote…

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, colonialisme, guerre iran, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, N.O.M, politique et social, résistance politique, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , on 8 mars 2018 by Résistance 71

Impuissance israélienne dans le plan d’assassinat du leader du Hezbollah

 

Al Manar

 

7 mars 2018

 

Url de l’article original: http://french.almanar.com.lb/805132

 

Les appareils sécuritaires et de renseignement israéliens ont toujours été mobilisés pour assassiner le secrétaire général du Hezbollah. Or, ils n’ont encore aucune piste sur ses déplacements, a reconnu un site d’information israélien.

Selon la chaîne Al-Alam, le chroniqueur militaire du site d’information Walla, Amir Boukhabout, estime que cette fois-ci, les appareils sécuritaires et de renseignement israéliens sont sérieux dans leurs efforts en vue d’assassiner sayed Hassan Nasrallah.

« En 2006, l’ancien ministre des Affaires militaires israélien, Amir Peretz, avait demandé aux appareils sécuritaires et de renseignement israéliens de mettre à sa disposition « le dossier spécial portant sur les cachettes et les destinations des déplacements de Nasrallah ; Peretz n’a pourtant rien trouvé ! »

Cela s’explique, selon le chroniqueur militaire du site d’information Walla, par le fossé qui existe entre les instances sécuritaires israéliennes.

C’était ainsi que l’ancien ministre des Affaires militaires a alors ordonné aux trois organismes chargés de suivre les traces de Nasrallah, à savoir, l’Aman (direction du renseignement militaire israélien), le Mossad (Institut pour les renseignements et les affaires spéciales), le Shabak dit aussi Shin Bet (Service de sécurité intérieure israélien), d’agir avec plus de coordination pour mener leur mission, ajoute l’article.

Depuis, les Israéliens n’ont cessé leurs efforts et préparations dans ce sens. Une grande quantité de bombes particulières et hyperpuissantes a été achetée et stockée dans le simple objectif de frapper les cachettes souterraines du secrétaire général du Hezbollah libanais.

Le chef d’état-major de l’armée israélienne, Gadi Eizenkot, a prétendu en automne 2017 que Nasrallah serait une cible légitime de l’assassinat, tout comme d’autres chefs militaires du Hezbollah qui ont été assassinés ces dernières années par le régime israélien.

= = =

Menace d’Israël: le Hezbollah en état d’alerte maximale

Press TV 

8 mars 2018

Source: http://www.presstv.com/DetailFr/2018/03/08/554733/Isral-Hezbollah-EtatsUnis-guerre-alerte-Liban-lgislatives

Le Hezbollah a monté l’état d’alerte maximum de ses forces armées pour faire face à toute éventuelle invasion militaire du régime Tel-Aviv suite au feu vert donné par son allié américain, ont déclaré les sources bien informées au sein du mouvement libanais de la Résistance.

Suite aux nouveaux agissements du régime israélien, ces deux derniers jours, près de la frontière du Liban et le feu vert donné par les États-Unis, l’armée libanaise a annoncé l’état d’alerte maximum dans les régions au sud du Liban.

Selon les sources libanaises, malgré le feu vert de l’allié américain, Israël n’est pas encore entré en action par crainte des représailles du Hezbollah.

Le Premier ministre extrémiste israélien, Benjamin Netanyahu, a convaincu les autorités américaines que l’armée du régime Tel-Aviv entrera en action contre le Hezbollah, mais « toute intervention militaire contre le mouvement de la Résistance risque d’embraser la région et la réaction du Hezbollah en serait plus forte encore » ajoute la source.

À l’approche des législatives au Liban, il y a également le risque des attentats et de la liquidation des personnalités politiques dans le pays dans le but de saper les élections et de déstabiliser le pays.

= = =

Pour en savoir plus sur le Hezbollah:

Hezbollah son histoire de linterieur naim qassem

Fabrication coloniale au Moyen-Orient: Israël outil de domination coloniale de l’empire anglo-américain…

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, altermondialisme, colonialisme, guerre iran, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, militantisme alternatif, N.O.M, neoliberalisme et fascisme, politique et lobbyisme, politique et social, résistance politique, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , , , on 26 octobre 2015 by Résistance 71

“Étant donné que le magnétisme du sentiment national était insuffisant pour attirer les juifs de toutes les parties du monde, les deux courants du sionisme, l’un religieux et l’autre fondé sur un nationalisme séculier, s’accordèrent sur l’importance de la religion comme tremplin principal de promotion. Ainsi, le projet sioniste fut formé avec une focalisation sur le fanatisme religieux et un racisme sémitique, utilisant les pires méthodes pour parvenir à ses fins.”

~ Naïm Qassem, 2005 ~

“A cause de notre apparition à la conférence de Genève et nos liens d’amitiés avec l’Organisation de Libération de la Palestine (OLP), L’American Indian Movement (AIM) a obtenu une bonne part de crédibilité dans cette partie du monde. Tout comme l’OLP, nous sommes vitalement intéressés à reconquérir notre pays, notre territoire et notre souveraineté.”

~ Russell Means, 1995 ~

 Cette analyse très lucide de Hassan Nasrallah ci-dessous, conforte ce que nous avons toujours soutenu: historiquement le sionisme et la création de l’état sioniste sont des outils de l’impérialisme et du colonialisme anglo-américain. Ce dogme ne fait que servir des intérêts bien particuliers et nous maintenons que si demain, ces intérêts divergeaient, l’empire lâcherait Israël comme une vieille chaussette, sans sourciller. Le sachant pertinemment, les sionistes israéliens tentent de se préserver par le lobbyisme qui utilise le fric de la diaspora. C’est aujourd’hui une partie de “tu me tiens, je te tiens par la barbichette…” Israël n’est que l’extension du projet colonial anglo-américain géré par la city de Londres (banque d’Angleterre/Vatican) et Wall Street (succursale de la City de Londres), il applique les méthodes de nettoyage ethnique qui furent en premier lieu mise en application en Amérique du Nord contre les populations autochtones. Le parallèle ne s’arrête pas là, il suffit de regarder la déconstruction de la Palestine, qui pour les autochtones palestiniens est devenue une gigantesque réserve indienne encerclée par l’armée coloniale pour se convaincre de la similitude flagrante si besoin s’en faisait encore sentir. En cela, l’action de la résistance palestinienne, du Hezbollah et leur leadership peut se comparer sans gêne à la résistance amérindienne au colonialisme européen chrétien sur le continent depuis le XVème siècle. Hassan Nasrallah est en quelque sorte le Sitting Bull du Moyen-Orient, leçons tirées, il ne finira pas comme son illustre prédécesseur dans la lutte anti-coloniale eurocentrique, peut-être même réussira t’il dans cette partie du monde là où tant d’autres ont échoué.

Nous encourageons vivement notre lectorat à lire la transcription française du discours de Nasrallah en suivant le lien vers Al Manar ci-dessous, elle se trouve sous l’article.

— Résistance 71 —

 

Israël: un outil dans le projet américain

 

Hassan Nasrallah

 

 

24 Octobre 2015

 

Source: Extrait du discours de l’Achoura 2015

http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?eid=265175&cid=18&fromval=1&frid=18&seccatid=23&s1=1

[…]

Israël n’est pas le projet, c’est un outil exécutif dans le projet de l’hégémonie américano-occidentale dans notre région, il assume un rôle exécutif au service de ce projet. 

C’est pour cela qu’ils le défendent partout dans toutes les instances, – dont le Conseil de sécurité, où le veto est interdit-, en lui fournissant l’aide financière, militaire et économique et sont prêts à combattre à ses côtés le cas échéant. 

Qu’adviendra-t-il à  cet Israël, si les usa en arrivaient un jour à s’affaiblir, à vouloir sortir de la région, à s’occuper de leur propres affaires exclusivement pour des raisons internes, quel serait donc le destin de cet Israël, pourrait-il survivre dans notre région. Pas du tout. Cet Israël n’est qu’un outil US.

Le peuple palestinien et les autres peuples, à leur tête les Libanais, qui ont souffert des agressions israéliennes, de l’occupation, des massacres israéliens entre autre, supportent le fardeau de ce projet où Israël n’est qu’un outil


. Ceux qui assument la première responsabilité de tous les crimes, massacres, et colonisations d’Israël, et tout ce qu’il commet aujourd’hui, dans la bande de Gaza, en Cisjordanie, à al-Quds et l’intérieur de la Palestine, ce sont les USA et l’administration US actuelle, et toutes les autres précédentes qui se sont succédées,  avant Netanyahu même et son armée terroriste.

[…]

 

-[]-[]-<I>-[]-[]-

 

En parallèle:

 

“Parce qu’être est une proposition spirituelle et profiter est un acte matérialiste, les penseurs eurocentriques voient, par exemple, non pas une superbe montagne qui peut-être appréciée pour son sens de la beauté et les merveilles qu’elle évoque et abrite, mais comme une ressource à exploiter comme un produit à être consommé, transformé ou exploité. Quand la montagne a fini par être pulvérisée en gravier étendu sur les routes et que ses lacs ont été transformés en cloaques de contaminants industriels et miniers, le penseur eurocentrique n’est heureux que jusqu’à la contemplation de son relevé de bénéfices trimestriel, une abstraction. La réalité, la montagne et le lac, et la joie même de l’existence sont quant à eux disparus à tous jamais.

La moitié de l’uranium disponible aux Etats-Unis et un tiers des réserves de charbon de l’occident se trouvent toujours sur des territoires indiens, sur nos réserves. La réserve de Pine Ridge, avec ses énormes dépôts naturels d’uranium a été classifiée comme “Zone Nationale Sacrifiée”. En d’autres termes, l’homme blanc a décidé qu’il avait besoin d’une énergie bon marché et de bombes nucléaires plus que nous, les Indiens avions besoin de nos maisons etde nos terres. Le meilleur moyen, plus efficace d’extraire et de transformer l’uranium naturel est de larguer des déchets radioactives près des mines, rendant ainsi la région inhabitable à tout jamais. Ceux qui recherchaient l’uranium voulaient aussi pomper l’eau de dessous nos territoires de façon à s’assurer que rien de vivant ne pourrait survivre sur notre terre.

Nous résistons au fait d’être transformés en ‘Zone Nationale Sacrifiée’, nous résistons à la volonté de faire de nous des peuples sacrifiés. Les dégâts causés par l’exploitation industrielle ne sont pas du tout acceptables pour nous. Extraire l’uraniun d’ici et pomper notre eau est un génocide. Malgré cinq siècles de génocide et de persécutions sur le continent, les Amérindiens sont toujours ancrés dans leurs traditions et prophéties, celles que nous avons apprises de la Nature et de nos anciens ainsi que des pouvoirs spirituels. Tant que les penseurs eurocentriques continueront de molester notre terre-mère, une catastrophe environnementale est inévitable et quand tout cela sera fini, nous les Indiens, seront toujours là à habiter ce continent, même si nous ne sommes plus qu’une poignée vivant haut dans les Andes.”

~ Russell Means, 1995 ~

Géopolitique Moyen-Orient: Le retour de bâton du G20 ne se fait pas attendre…

Posted in actualité, guerre iran, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, politique et social, résistance politique with tags , , , , , , , , , , , , , , on 18 novembre 2014 by Résistance 71

La Russie prête à coopérer avec le Hezbollah !

 

IRIB

 

17 Novembre 2014

 

url de l’article original

http://french.irib.ir/info/moyen-orient/item/349078-la-russie,-prête-à-coopérer-avec-le-hezbollah

 

Le vice ministre russe des AE a fait part de la disponibilité de Moscou de coopérer avec le Hezbollah dans le sens d’une sécurisation et d’une stabilisation du Liban et de l’ensemble de la région. Bogdanon a également mis l’accent sur la volonté russe d’organiser une réunion à Moscou pour trouver une solution à la crise syrienne.  »

Pour la Russie, le Hezbollah est une force politique efficace et de premier plan , ce qui motive Moscou de coopérer pleinement avec le Hezbollah pour la stabilisation du Liban et de la région ». L’information est d’une importance de premier ordre . Israël a récemment accusé la Russie de l’espionner via ses installations situées près des frontières nord d’Israël et au profit du Hezbollah. Les propos de Bougdanov est une première prise de position officielle de Moscou en faveur d’un partenariat avec le Hezbollah.

Résistance à l’empire: La reconnaissance du Hezbollah par la Russie comme parti politique de poids pour un règlement négocié des conflits au Moyen-Orient…

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, guerre iran, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, N.O.M, politique et lobbyisme, politique et social, résistance politique with tags , , , , , , , , , , on 30 septembre 2014 by Résistance 71

Ceci est aussi une mise à jour diplomatique concernant un renforcement des alliances, en effet, l’Iran de Rohani n’est plus l’Iran d’Ahmadinejad. L’Iran est intéressé de vendre plus de gaz à l’Europe, qui veut sortir de sa dépendance au gaz russe, pour ce faire il faut négocier avec l’empire… Il faudra faire des concessions… Lâcher le Hezbollah pourrait être l’une d’entre elle. Le positionnement stratégique Russie / Hezbollah n’en prend que plus de sens. Qui sait ce qu’il se trame en coulisse ?… Ceci est un piège à terme pour l’Iran, car le but de l8empire est de détruire l’Iran, dernier pays et gros morceau à mettre au pas sur la liste du Pentagone divulguée par l’ex-général Wesley Clark. L’empire doit composer, car il est mis partiellement en échec sur le terrain, mais le but est l’annihilation de l’Iran, il ne faut pas perdre cela de vue. A suivre…

— Résistance 71 —

 

Les liens entre la Russie et le Hezbollah

 

IRIB

 

29 Septembre 2014

 

url de l’article:

http://french.irib.ir/info/moyen-orient/item/342660-russie-hezbollah-quel-genre-de-liens

 

La guerre totale des Etats Unis et de leurs alliés….. contre la Syrie vient d’entrer dans une nouvelle phase : est-ce le prétexte à une remise en état des alliances qui se sont formées ces trois dernières années dans la région en vue de préserver l’Etat syrien des dangers existentiels qui le menacent? sans aucun doute. L’ambassadeur russe à Beyrouth Alexandre Zasbkin a été interrogé par le journaliste de l’agence de presse iranienne Isna pour savoir où en est la Russie de ses relations avec le Hezbollah :

J- Plus de trois ans après le début de la guerre contre la Syrie, il est permis de dire que la Russie a bien retrouvé son poids au Moyen Orient . c’est désormais un acteur de premier plan comme du temps de l’ex URSS. qu’en pensez-vous? 


Z- je crois qu’il est plus juste de dire que la diplomatie russe s’est réactivé ces trois dernières années et cette réactivation ne touche pas seulement la région du Moyen Orient . ce processus renvoie en effet à certains facteurs internes à la Russie, facteurs économiques et sociaux

J- Où en est la Russie de ses relations avec le Hezbollah libanais ? Moscou entretient-il des liens particuliers avec le mouvement chiite? 


Z-Dans le cadre d’une politique officielle, la Russie entretient des relations de même nature avec tous les courants et partis libanais car la Russie soutient le principe d’unité nationale du Liban. ceci dit, les liens de Moscou avec le Hezbollah se sont nettement renforcés ces derniers temps. le Hezbollah est l’un des partis qui participe au gouvernement , qui a des députés au parlement libanais et qui s’impose comme un acteur de la scène politique au Liban. je peux que le climat qui règne sur nos relations avec ces partis et surtout avec le Hezb est particulièrement constructif.

J- cette extension des liens Hezbollah/Moscou a-t-elle eu lieu après la crise en Syrie? 


Z-je crois que notre analyse, notre perception de ce qui se passe en Syrie est identique à la lecture qu’en fait le Hezbollah. le Hezbollah et la Russie estiment que la crise syrienne devrait être réglée par voie négociée, que les affrontements devront cesser et que le dialogue national soit engagé. un autre point commun entre nous et le Hezbollah, toujours au sujet de la Syrie, reste notre intérêt commun à lutter efficacement contre le terrorisme. cette lutte anti terroriste est devenue d’ailleurs un dénominateur commun pour la quasi totalité des parties impliquées en Syrie

J- existe-il des rencontres bilatérales Hezbollah.Russie? 


Z- Oui ces dernières années , de nombreuses rencontres ont eu lieu de part et d’autre . et les délégations russe et du Hezbollah se sont rencontrées  à plusieurs reprises

J- les rencontres russo-hezbollahi ne posent pas de problèmes aux liens entre la Russie et Israël ou entre la Russie et les Etats Unis ? 


Z-même sans ces relations avec le Hezbollah, la Russie connait de nombreux problèmes avec les Etats Unis, ce qui est loin d’un secret pour tout le monde. ces difficultés s’enracinent dans les politiques américaines, dans la crise en Ukraine
….

J- peut-on espérer que la Russie se tiendra jusqu’à la fin de la crise syrienne aux côtés du régime Assad et de l’armée syrienne ? 


Z-Tout le monde devra savoir que la Russie demande un règlement négocié de la crise en Syrie , un règlement qui exige au préalable l’arrêt des violences et le dialogue national. c’est là l’esprit de la déclaration de Genève . nos coopérations avec le gouvernement syrien dure depuis bien longtemps. cela fait des années que nous n’avons pas changé la nature de nos relations avec le régime syrien et nous comptons pas la changer .le gouvernement syrien est un gouvernement légitime et nos liens avec se poursuivront de façon naturelle. …