Archive pour pertes israeliennes gaza 2014

Résistance palestinienne: Les non-dits de la réalité de terrain…

Posted in actualité, colonialisme, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, N.O.M, neoliberalisme et fascisme, résistance politique, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , on 7 août 2014 by Résistance 71

D’après un officier israélien sans les F16 pas un soldat ne serait sorti vivant de Gaza

 

IRIB

 

6 Août 2014

 

url de l’article:

http://french.irib.ir/info/moyen-orient/item/335947-sans-le-soutien-des-f16,-pas-un-soldat-ne-serait-sorti-vivant-israël

 

Sans le soutien de l’armée de l’Air , pas un seul soldat n’aurait pu rentrer vivant !! cet aveu est celui d’un haut officier israélien qui est repris par le site des brigades Qassam.  » sans le soutien des drones dotés de missiles , des F16 et des F15 , les unités blindées et d’infanterie ne pouvaient avancer d’un iota dans la bande de Gaza. » dit cet officier qui ajoute : » les F16 et les F15 israéliens larguaient debombes de une à 1.5 tonnes sur la bande de Gaza et ce afin de franchir le premier pas dans le sens d’une destruction des tunnels. ceci dit même après cette première étape les unités d’infanterie n’ont pas avancé car on a compris que les tunnels étaient trop vastes ce qui a fait que l’aviation a repris ses bombardement contre les maisons pour préparer l’incursion terrestre. cette étape a duré 10 jours . Cette période passée, les unités d’infanterie ont pu entrer dans la bande de Gaza. l’avancée a été trop lente.

Un char progressait à raison de trois mètres tous les trois heures ; les chars avaient peur de sauter sur des tonnaux piégés. une fois notre avancée débutées vers les bâtiments, , nous avons donné l’ordre à nos unités de dynamitage de faire sauter tous les bâtiments et de ne garder que quelques immeubles qui devaient servir de caserne, là où les snipers se sont installés et où les soldats se reposaient ».

Et l’officier de poursuivre : » les palestiniens menaient des combats au corps à corps . Ils tuaient nos soldats et on ne savait pas d’où ils surgissaient . tous ces palestiniens ne sortaient pas des tunnels les raids aériens étaient intenses . Les avions ont tout rasé et sans leur aide, pas un soldat n’aurait pu échapper. si les unités d’infanterie ont réussi a s’en sortir c’est parce que les avions ont soutenus mêmes aux derniers jours les blindés et les soldats d’infanterie  »

=  =  =

La résistance palestinienne revendique la mort de 161 soldats et officiers israéliens

6 Août 2014

Source: http://www.info-palestine.net/spip.php?article14829

 

Sami Abu Zuhri, porte-parole du mouvement Hamas, a déclaré dans un communiqué : « Netanyahu a complètement échoué dans la bande de Gaza et le Hamas est toujours aux commandes et a beaucoup à faire contre Israël. »

Aujourd’hui également, Netanyahu a déclaré dans un communiqué de presse que l’armée israélienne a fait de son mieux dans la guerre contre la bande de Gaza. Cependant, il a noté que « il n’y a pas de garantie de 100 pour cent de succès dans la bataille ».

Netanyahu a décrit les combats qui ont eu lieu dans la bande de Gaza comme « complexes ».

L’armée israélienne a annoncé ce matin le retrait de ses forces terrestres sur des « lignes de défense » en dehors de la bande de Gaza, après que les factions palestiniennes et Israël aient convenu d’une trêve de 72 heures sous les auspices égyptiennes.

La guerre menée par Israël sur la bande de Gaza a conduit à la mort de 1 867 Palestiniens et a fait 9470 blessés, selon le ministère palestinien de la Santé.

Israël reconnait officiellement que 64 soldats et trois civils ont été tués pendant la guerre et 1008 autres ont été blessés, dont 651 soldats et 357 civils.

Les Brigades Izz ad-Din al-Qassam, la branche armée du Hamas, ont revendiqué de leur côté avoir tué 161 soldats et officiers. Elles ont également fait un prisonnier.

 

Gaza… Entre censure israélienne et chiffre du Hamas… La guerre des chiffres

Posted in actualité, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, politique et social, résistance politique, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , on 23 juillet 2014 by Résistance 71

Apres 2006 contre le Hezbollah au Liban, 2014 contre le Hamas a Gaza… Seconde defaite au sol pour Israel ?

— Resistance 71 —

 

Les chiffres du Hamas sur les tués israéliens: Loin de ceux de la censure israéiienne

 

Al Manar

 

22 juillet 2014

 

url de l’article:

http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?eid=183588&cid=18&fromval=1&frid=18&seccatid=20&s1=1

 

Compte tenu de la censure imposée par le gouvernement israélien durant cette guerre, et révélée par les medias israéliens, il est difficile de se fier totalement aux chiffres officiels des tués dans les rangs des militaires israéliens.

Le dernier chiffre admis officiellement pour les militaires israéliens tués est de 28 et de 10 blindés détruits. Dans les rangs des civils, il n’a été question que d’un seul colon tué.

Selon de nombreux analystes et correspondants israéliens dont Amos Hareil du Haaretz, « le gouvernement et l’armée israéliens mentent dans la publication des chiffres des pertes humaines dans les rangs des Israéliens », en général.

Et ce, à la demande du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu qui a menacé de pénaliser toute information dans ce domaine. Seul le cinquième des faits est révélé au grand public, semble-t-il, d’après le site d’info palestinien al-Quds.

Selon le correspondant de la deuxième chaine, le but de cette censure est de réduire la peur du public israélien qui commence à réclamer à voix haute un cessez-le-feu après avoir passé 11 jours dans les abris souterrains en raison des roquettes de Gaza qui ont touché tout le pays.

Or, selon le Hamas, les chiffres des tués israéliens, surtout dans les rangs des militaires sont nettement supérieurs aux 28 déclarés : 100 soldats au moins ont péri avance ce mouvement palestinien dans un rapport publié dans l’agance d’information palestinienne al-Ray .

Dans les opérations

Dans les opérations commando à l’est de Rafah, 5 israéliens ont été tués. 6 autres ont péri dans une opération contre la position militaire Abou Motaybek et 6 autres dans une opération commando derrière les lignes de l’occupation en face de Beit Hanoune.

Devraient également être répertoriés les 15 militaires (et non 13 selon les chiffres israéliens)  abattus dans l’opération spéciale effectuée dans les quartiers de Chajaïyyé (chouja’ié) et Touffah et au cours de laquelle un soldat israélien a été fait prisonnier.

Par des snipers

Al-Qassam assure également que ses snipers sont parvenus à toucher mortellement 9 soldats israéliens, c’est-à-dire dans la tête, utilisant des armes super sophistiquées.

Dans les embuscades

En plus, il rapporte avoir réalisé 22 embuscades suivies d’accrochages, dont 9 à Khan Younès, 7 à Beit Hanoune et Beit Lahia, 2 à Chajaïyyé, 2 à Jajar-aldik et 1 à Rafah.

Vu que les résistants ont utilisé des engins hautement explosifs dans les embuscades, ils s’attendent à ce que le nombre de ceux qui ont péri est de trois soldats dans chacun d’entre eux. Ce qui équivaudrait à 66 tués dans les 22 embuscades.

Dans les accrochages

Pour leur part, les combattants du Hamas assurent avoir tués à bout portant 22 soldats durant les accrochages , dont 10 dans le get-apen de chajaïyyé , 5 à l’est de alKarara, 6 à Khan Younès et deux dans l’embuscade de Hajar-eddine, au centre de Gaza.

Et dans les attaques contre les véhicules

Concernant les véhicules détruits, dont les blindés et les chars, dans les 23 communiqués militaires du Hamas, trente ont été recensés. : dont 4 chars à Chajaïyyé, 5 chars à l’est du quartier Touffah, 6 véhicules au nord de Beit Hanoune , 10 à l’est de Khan Younès, 2 à l’est de Rafah et un dans le quartier Zaïtoune) .

Des missiles Cornet, des RPG, des RPG29 ont été utilisés dans ces attaques.

De plus 5 Jeeps militaires ont été faits exploser : 3 dans la position militaire israélienne d’Abou Motaybek et deux autres dans la position Eretz. 
Selon le Hamas, le nombre de ceux qui ont été tués dans ces attaques devrait être de l’ordre de 3 pour chacune. Ce qui aussi devrait les – dans leur totale à près de 66 tués.

Dans les pillonnages

Le mouvement de résistance assure aussi avoir visé depuis le début de l’incursion terrestre  et à plusieurs reprises les renforts israéliens mobilisés tout au long de la frontière avec la bande de Gaza au moyen de 111 roquettes de type 107, de 176 obus de mortiers de type 120mm. Là aussi des tués dans les rangs des militaires israéliens devraient être tombés.

Dans un décompte final, le Hamas recense entre 128 et 160 tués dans les rangs militaires israéliens. Ce chiffre non plus ne peut être fiable, car non vérifié de source indépendante. Il est certes très probable que face à la censure du gouvernement israélien qui tente de minimiser les pertes dans les rangs de ses militaires, le Hamas ait recours à amplifier ces chiffres. Guerre médiatique oblige. Ce qui ne devrait pas minimiser l‘importance de ses exploits et des autres factions de la résistance .

Là aussi, le Hamas semble avoir perfectionné ses méthodes au fil de ses expériences militaires.