Archive pour OTAN Ukraine guerre impérialiste

L’écume des jours du Nouvel Ordre Mondial : Du COVID au Donbass (Résistance 71)

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, altermondialisme, colonialisme, coronavirus CoV19, crise mondiale, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, média et propagande, militantisme alternatif, neoliberalisme et fascisme, pédagogie libération, politique et lobbyisme, politique et social, politique française, résistance politique, santé et vaccins, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , , on 19 février 2022 by Résistance 71

faucheuse1

« A Partir de maintenant, les dépressions économiques seront créées scientifiquement. »
Charles Lindberg Sr, membre du congrès des Etats-Unis ~

« Nous aurons un gouvernement mondial de gré ou de force. La seule question demeure si le gouvernement mondial viendra par conquête ou par accord. »
~ Paul Warbug (CFR et fondateur de la réserve fédérale), 1950 ~

« La grande dépression [de 1929] n’était pas accidentelle. Elle a été soigneusement planifiée. Les banquiers internationaux ont amené une condition de désespoir de façon à émerger comme nos dirigeants à tous. »
~ Louis McFadden (président de la commission des changes du parlement des Etats-Unis) ~

« Si les leaders sont sérieux quant à créer de nouvelles responsabilités globales pour la gouvernance, laissons les commencer par moderniser le multilatéralisme pour donner les pouvoirs à l’OMC, au FMI et à la Banque Mondiale afin de contrôler les politiques nationales. »
~ Robert Zoellick (président de la Banque Mondiale) ~

Résistance 71

19 février 2022

L’actualité de la fiction et supercherie marchandes s’affole à l’instar de ses marionnettes stériles et futiles. Attardons-nous quelques instants pour en analyser le contenu si classique au demeurant.
Historiquement, toute crise politico-économique de grande envergure a été « résolue » par une guerre majeure, voire mondiale. Pourquoi en serait-il autrement dans le schéma actuel du début de la crise finale du capitalisme et des états-nations phagocytés ?
Succintement, le système marchand devenu étatico-capitaliste ne peut se reproduire et donc subsister que par la coercition, le contrôle, l’oppression, l’exploitation, la guerre et la colonisation. La phase finale de la phagocytose du politique par l’économique voit la vampirisation totale par la réification absolue des choses et de la vie elle-même. Dans ce délire mortifère flamboyant et auto-destructeur, la crise pseudo-sanitaire COVID était une nécessité. Cette crise, toute aussi fabriquée que les autres est, après deux ans de duperie à l’échelle planétaire, entrée en phase d’implosion. La sauce ne prend plus, les mensonges sont éventées et le narratif s’écroule jour après jour, devenant intenable pour la clique des marionnettes aux commandes.
Une des nécessités de cette pseudo-crise sanitaire a été de maquiller et de faire diversion de l’effondrement économique en cours ; effondrement d’une logique sans faille dans la lignée des crises successives de ces dernières décennies suivant la fin des trente glorieuses, ces années de reconstruction suite à la dernière destruction planétaire programmée qui s’acheva le 8 mai 1945.
Chaque grande crise dans l’histoire s’étant résolue par une grande guerre, les pilotes du système à la dérive et voué au marasme final, hébergés par la haute finance transnationale, ont décidé que le temps était venu pour une nouvelle boucherie planétaire, le temps était de nouveau venu de « tondre la pelouse », comme le disent les sionistes avant de rebombarder une énième fois le ghetto de Gaza et le peuple palestinien opprimé et génocidé depuis plus d’un demi-siècle. Pour ce faire, l’empire a créé en 2014 une nouvelle poudrière qui a remplacé les « Balkans », bien que géographiquement très proche : l’Ukraine. L’occident y a poussé à une guerre civile menant à une crise séparatiste qui a créé la région autonome du Donbass, dans l’Est du pays et aux populations de culture russe, entrée en rébellion contre un régime néo-nazi mis en place à Kiev et soutenu par l’OTAN, et donc l’empire anglo-américano-sioniste qui met de ce fait la pression constante aux frontières de « l’ennemi » russe. Il est bien évident que toute cette mascarade géopolitique, si elle fait de véritables victimes au sein des peuples, n’en est pas moins une supercherie supplémentaire sur le grand échiquier de l’illusion mondialiste totalitaire.

jeuechecs_fondnoir

Devant le marasme que devient la pseudo-crise sanitaire, la vraie crise économique, même si fabriquée et la peur de se retrouver face à leurs responsabilités de crimes contre l’humanité, les pathétiques ordures du pouvoir poussent à une guerre contre la Russie par Ukraine interposée, guerre dont personne ne veut, mais qui est la condition sine qua non pour les gugusses de Davos et Bilderberg, de pouvoir continuer à imposer leur diktat et opprimer, exploiter le monde comme ils l’ont toujours fait et en toute impunité.
Les populations occidentales s’éveillent en masse à la supercherie et à la mascarade de l’illusion démocratique qui se jouent devant leurs yeux depuis des générations et seule une guerre mondiale (pas forcément thermo-nucléaire) peut imposer la diversion nécessaire et occuper le monde à sa survie plutôt qu’à chasser et juger les criminels de la politique et du gros business qui ont mis en place l’escroquerie COVID et l’injection de centaines de millions de personnes dans le monde avec une soupe toxique OGM expérimentale, dont on ignore à termes, les effets sur le génome et la santé humains.
C’est leur plan et ils iront jusqu’au bout du bout du banc car ils n’ont plus le choix, l’histoire les a mis dans une position ou tout recul est impossible.
La mauvaise nouvelle est que ces ordures peuvent parfaitement réussir dans leur entreprise déjà bien avancée… La bonne nouvelle est que pour qu’ils réussissent il faut que nous y adhérions en masse.

Or, il suffit de dire NON ! et tout s’arrête. Ils ne réussissent dans leur projet que parce que nous acquiesçons. La prise de conscience demande une action directe, celle de la rébellion, du boycott et de la désobéissance civile. Changeons notre attitude vis à vis des institutions opprimantes et changeons notre vie par la mise en place des associations libres. Il est une chose que nous ne devons jamais au grand jamais perdre de vue, c’est qu’ :

Il n’y a pas de solution au sein du système, n’y en a jamais eu et ne saurait y en avoir ! (Résistance 71)

Comprendre et transformer sa réalité, le texte:

Paulo Freire, « La pédagogie des opprimés »

+

4 textes modernes complémentaires pour mieux comprendre et agir:

Guerre_de_Classe_Contre-les-guerres-de-l’avoir-la-guerre-de-l’être

Francis_Cousin_Bref_Maniffeste_pour _un_Futur_Proche

Manifeste pour la Société des Sociétés

Pierre_Clastres_Anthropologie_Politique_et_Resolution_Aporie

demainbienpire

« La puissance financière conspire » (Abraham Lincoln)

Slog1

situslog