Archive pour OTAN CIA et traffic de drogue afghanistan

Guerre impérialiste et traffic de drogue: l’assassin de Karzaï avait des connections avec la CIA

Posted in actualité, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, média et propagande, terrorisme d'état with tags , , on 17 juillet 2011 by Résistance 71

Une des raisons de la guerre perpétuelle en Afghanistan est que la CIA par le truchement des seigneurs de la guerre locaux, contrôle le traffic mondial de l’opium et de l’héroïne. Les pontes du traffic comme Karzaï sont tous des affiliés de la CIA.

Toutes les guerres impérialistes sont des entreprises maffieuses.

A lire pour les anglophones, le livre biographique du général Smedley Butler de l’US Marine Corps qui a expliqué les rouages de pillage mafieux du monde et de la protection de ces affaires illégales par des corps d’armée comme les Marines dont il a fait partie toute sa carrière. Le titre de son livre se passe de traduction: « War is a racket »... Vidéo ici.

–Résistance 71 —

 

L’assassin de Karzaï travaillait pour la CIA et les forces spéciales états-uniennes

 

Par Kurt Nimmo



 

Le 16 Juillet 2011

Url de l’article original:

http://www.infowars.com/karzai-hitman-worked-for-cia-and-u-s-special-forces/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

 

Un journal britannique écrit aujourd’hui que l’homme qui a assassiné Ahmed Wali Karzaï, le frère du président Hamid Karzaï travaillait pour la CIA et les forces spéciales américaines.

En 2009, nous rapportions que Karzaï était suspecté d’être le grand ponte du commerce de l’opium en Afghanistan. A ce moment il était employé par la CIA depuis 8 ans d’après le New York Times. “des officiels cités par The Times décrivait Karzaï comme un personnage mafieux qui étendît son influence sur le commerce de la drogue grâce aux efforts des Etats-Unis à éliminer sa concurrence.”, écrivit Paul Joseph Watson le 28 October 2009.

Sardar Mohammed. Le garde du corps qui a abattu Karzaï, a eu des réunions régulières avec des officiels britanniques et a eu deux beaux-frères dans les unités paramilitaires de la CIA, la Kandahar Strike force, a rapporté le Washington Post hier.

Le 12 Juillet, après l’assassinat, le média rapporta que les talibans avaient frappé le demi-frère du président afghan installé par les Etats-Unis et ancien employé d’Unocal. “Les Talibans ont endorsé a responsabilité de la mort de Karzaï et un officiel américain confirma que le groupe insurgé a peut-être influencé Mohammed, qui a été en charge de points de contrôle dans le village de la famille Karzaï”, a rapporté le Washington Post.

Le journal admet néanmoins que les Talibans n’ont peut-être as tué Karzaï. Comme chef du conseil de la province de Kandahar, Ahmed Wali Karzaï était le symbole de la vénalité de la nouvelle élite dirigeant afghane installée par les Etats-Unis. Il est dit qu’il a une longue liste d’ennemis venant de ses affaires et de la politique. Le Washington Post minimize son rôle comme grand ponte du traffic d’opium, secteur en plein développement en Afghanistan.

De manière prévisible, le Washington Post suit son script écrit au pentagone et dit que l’assassinat “souligne la vulnérabilité continuelle des officiels afghans alors que les Etats-Unis se préparent à réduire leur présence militaire, et que cela va vraisemblablement compliquer les efforts états-uniens de renforcer la sécurité dans le sud de l’Afghanistan.”

Au lieu d’un homme de main de la CIA et du pentagone, Mohammed est dépeint comme une recrue des Talibans. “Ils ont de très bons officiers de renseignement; et non seulement pour collecter des informations, mais aussi pour infiltrer, utiliser quelque combinaison que ce soit de chantage ou de leviers politiques, ceci est une excellente indication du niveau de sophistication du réseau de renseignement des Talibans. C’est quelque chose dont nous n’avons pas assez de connaissance, comment cela se décompose t’il ?” a dit un analyste au journal the Independant.

La CIA est très connue pour trahir ses agents dans le traffic de drogue mondial (la trahison de Manuel Noriega vient de suite à l’esprit). Des luttes d’influence qui se terminent en meurtre sont rarement des exceptions à la règle de ce traffic illégal. Il est vraisemblable que Karzaï a été tué parce qu’il représentait une menace à cette vaste entreprise ou que la CIA voulait mettre quelqu’un d’autre à sa place.

Que l’incident soit couvert par les médias corporatistes est si transparent que çà en est presque une mauvaise plaisanterie. Au lieu de faire état du traffic de drogue et de son historique de violence, on nous abreuve de la même sempiternelle vieille histoire d’aléas de la guerre, que les Talibans sont rusés comme des renards, qu’ils ont un service de renseignement tentaculaire et que nous abandonnons le pays à nos risques et périls. Cet assassinat devient même une énième excuse au bout du bout du banc pour continuer cette occupation de manière indéfinie.

Finalement, si les Talibans ont vraiment installé un super service de renseignement, ce fut probablement quelque chose qu’ils ont récupéré de la CIA et des services pakistanais de l’ISI. Ce groupe “d’insurgés” qui vint à une époque au Texas et fut emmené en visite jusque dans les galleries marchandes (NdT: Les Talibans furent invités par l’administration Bush avant le 11 Septembre 2001 afin de sceller l’affaire du pipeline, que les Talibans ont par la suite refusé d’où l’invasion de l’Afghanistan par le truchement de l’opération fausse bannière du 11 Septembre) est une création de la CIA et de sa guerre fabriquée contre les Soviétiques en Afghanistan, comme les membres du congrès Jim McDermott and Dana Rohrabacher l’ont déjà stipulé.