Archive pour oka répression

Résistance au colonialisme: 25ème anniversaire de la résistance Mohawk à Oka… L’oppression continue…

Posted in actualité, altermondialisme, autogestion, colonialisme, démocratie participative, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, militantisme alternatif, neoliberalisme et fascisme, police politique et totalitarisme, politique et lobbyisme, politique et social, résistance politique, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , , , , , on 15 juillet 2015 by Résistance 71

Rejoignez le mouvement pour la répudiation des bulles papales colonialistes, plus nous mettrons de pression sur la hiérarchie cléricale jusqu’au Vatican et plus ces diktats papaux auront de chance à être répudiés.

— Résistance 71 ~

 

Vidéo: Oka 270 ans de résistance (activez les sous-titres en français)

 

Oka et vigilance continue

 

Mohawk Nation News

 

12 Juillet 2015

 

url de l’article original:

http://mohawknationnews.com/blog/2015/07/12/oka-ongoing-vigilance/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

A l’aube de la combustion du tabac dans la pinède de Kahehsatake, un vœu fut réaffirmé: celui de toujours protéger notre terre-mère. En 1990, notre terre Kanion’ke:haka [Mohawks], belle et entretenue, comme c’est notre voie, fut de nouveau convoitée ar l’élite du Canada, cette fois-ci pour y établir un terrain de jeu sous la forme d’un parcours de golf. Nous résistâmes. La Sûreté du Québec (NdT: police provinciale du Québec) vint en armes ; puis la GRC (police montée) suivit ; puis comme le dicte leur système, l’armée canadienne fut envoyée, le Royal Van Doos (NdT: “Van Doo” est dérivé de la prononciation anglaise du chiffre français “vingt-deux”. Le Royal (notez toujours le mot “royal”) Van Doos est le 22ème régiment d’infantrie de l’armée royale canadienne essentiellement composé de militaires francophones. Il est basé à Quévec-City et fut créé en 1869 sour le nom de régiment de Châteauguay. En 1914, le richissime industriel pharmaceutique québecois Arthur Mignault donna 50 000 Dollars pour la création du 22ème RIR. Oui vous avez bien lu. A l’origine, ce régiment fut créé par les fonds privés d’un industriel !… (source Wikipédia qui n’est pas connu pour son “conspirationnisme”…). Ce régiment a servi durant les deux guerres mondiales et en… Corée dans les années 1950, soi-disant pour l’ONU… et pour son grand-frère yankee…) fut envoyé.

Toutes les communautés “INDIENNES” en tant que nations souveraines et leurs territoires, sont vues par la COURONNE (La City de Londres et la Banque d’Angleterre/Vatican) comme des prisonniers de guerres intégrés dans des camps. Le sang coula.
Au pied du Pont Mercier reliant Kahnawake à Montréal, notre peuple se tint pour commémorer un évènement sanglant parmi tant d’autres. La signification de cet acte est que tous les Ongwe’honweh (peuples indigènes d’Amérique du Nord) sont unis dans un même esprit, ont le même respect pour notre mère et le devoir de la protéger. La voie des Européens est de l’exploiter et de la détruire.

25 ans plus tard, à la cérémonie d’ouverture du Pow Wow “Echos d’une fière nation” à Kahnawake, environ 20 éléments du 22 ème RI (Van Doos), invités par quelqu’un, ont défilé durant la cérémonie.

Nous nous rappelons que les Van Doos ont insulté, craché sur, battu, caillassé, poignardé, tiré sur, emprisonné et torturé des enfants et tué… assassiné des anciens Ongwe’honweh. (NDT: Lors de l’épilogue du siège d’Oka en 1990 qui dura 78 jours, la fille de l’auteure de cet article, alors âgée de 14 ans et portant sa petite sœur de 4 ans fut empâlée en pleine poitrine par la baïonnette d’un des bidasse du 22ème RI “Van Doo”… Elle survécut à sa blessure).

Comment cela est-il même possible ? Dans quel monde ? Nous sommes une nation libre et souveraine. Ils sont nos ennemis. Ce ne peut être que le plus ancien des jeux. Notre vaste fond fiduciaire indien, notre terre et nos ressources pourraient faire que le Conseil Mohawk Kahnawake Inc. (CMK Inc.) couche avec les Van Doos. Les changements dissimulés par la Commission Vérité et Réconciliation (CVR) doivent maintenir la ligne du génocide. Nous résistons chaque jour qui passe. Ce qu’il s’est passé il y a 25 ans faisait partie de cela.

Ils sont ici. Nous sommes prêts !

Buffy Sainte Marie nous rappelle de toujours demeurer vigilants: “One step at a time, Polarity Hill. If the bad guys don’t get you, baby. Then the good guys will. With angels on the take And the gangsters in the yard. Hey don’t the wars come easy. Hey don’t the peace come hard.”

Résistance à l’oppression coloniale s’exerçant sur TOUS les peuples…

Posted in actualité, altermondialisme, autogestion, colonialisme, France et colonialisme, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, militantisme alternatif, N.O.M, neoliberalisme et fascisme, police politique et totalitarisme, politique et lobbyisme, politique et social, résistance politique, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , , , on 16 septembre 2014 by Résistance 71

“En souffrant au-delà de la souffrance, la nation rouge ressurgira et cela sera une bénédiction pour un monde malade. Un monde rempli de promesses brisées, d’égoïsme et de séparations ; un monde se languissant de nouveau pour la lumière. Je vois un temps de 7 générations lorsque toutes les couleurs de l’humanité vont se rassembler sous l’arbre sacré de la vie et la Terre deviendra un cercle uni à nouveau. Ce jour, il y aura ceux parmi les Lakota qui porteront la connaissance et la compréhension de l’unité parmi le monde du vivant et les jeunes blancs viendront vers les gens de mon peuple et demanderont cette sagesse. Je salue la lumière dans vos yeux dans laquelle l’univers entier puise. Car vous êtes au centre de vous-même et je suis en moi-même en cet endroit, nous serons un.”

~ Crazy Horse, Sept 1, 1877 ~

 

Deux visages, deux langues

 

Mohawk Nation News

 

13 Septembre 2014

 

url de l’article original:

http://mohawknationnews.com/blog/2014/09/13/two-faces-two-tongues/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

“Roti’konsa’ni:ron” sont ceux qui commettent le mal sans aucun remord. A Ferguson dans le Missouri, nous avons vu que la police et l’armée ne sont qu’une seule entité. L’armée/police attaque des manifestants pacifiques dans les villes d’Amérique. Des tanks, des équipes d’assaut lourdement armées attaquent des manifesranrs désarmés, font des raids sur leurs domiciles afin de mettre fin à la liberté d’expression et de parole et pour exécuter des mandats donnés dans des afaires où il n’y a pas de victime et pour des délits non-violents. Ceci ressemble à s’y méprendee à une préparation du public pour l’instauration de la loi martiale.

Les flics sont armés de véhicules blindés (VAB), d’hélicoptères “Apaches”, de drones, etc… Les citoyens de Ferguson ont résisté sans armes aux flics, au gouvernement, à l’armée et à leurs provocateurs semeurs de troubles, ainsi qu’à leur puissante machinerie. La technologie est conçue pour faire peur. Cela a échoué à Ferguson. La seule chose dont il faut avoir peur est la peur elle-même N’ayez pas peur !

La stratégie des oligarques est d’utiliser la colère comme leur alliée et la peur comme leur amie. Nous, peuples indigènes sommes haïs parce que nous questionnons leur voie de la brutalité coloniale et leur fraude à travers le continent. Nous sommes toujours les cibles d’une élimination totale. Et nous sommes toujours là.

Les flics ont des véhicules militaires cachés dans des hangards partout au travers de l’Île de la Grande Tortue (NdT: Amérique du Nord). Les équipages sont entraînés en Israël à mettre en application la loi martiale et à assassiner des gens innocents. Des véhicules blindés, des tanks, des drones, des avions, des hélicos, des armes de destruction massive sont produits au Canada et aux Etats-Unis, les plus gros vendeurs d’armes au monde.Des troupes étrangères sont importées en “missions d’entrainement” (11 septembre, oklahoma City etc…). Ils suivent les ordres données de tuer tout comme les Buffalo Soldiers noirs l’ont fait à Sand Creek, Wounded Knee et 147 autres massacres répertoriés. Ils ont mitraillés nos hommes, femmes, enfants, vieillards avec leurs Gattling Guns et nous ont enterré dans des fosses communes. Cette scélaratesse et ces crimes semblent ne jamais finir.

En 1990 quand nous avons manifesté contre la destruction de notre site de cérémonies à Kanehsatake (Oka, Quèbec), la machine de guerre canadienne entière nous a encerclé dans trois communautés Mohawk. Quelques douzaines de Mohawk ont bloqué un chemin de terre qui menait à un de nos anciens sites de cérémonies et cimetière. Le Canada a répondu en envoyant quelques 5000 soldats lourdement armés pour mettre fin à la défense de l’Île de la Grande Tortue. Ils menacèrent de nous carboniser au lance-flammes. Les femmes et les hommes leur ont tenu tête. Les soldats ont refusé d’obéir aux ordres en provenance d’Ottawa. Chaque nation et chaque peuple a le droit de se défendre par tous les moyens possibles. Quand ils ont su que nous avions des armes et que nous nous protégerions, alors ils ont décidé de parlementer avec nous.

Leurs tactiques militaires ne changent pas. Ils cherchent scientifiquement a toujours faire plus d’armes mortelles et d’inventer de nouvelles façons d’assassiner les gens. Crazy Horse nous l’avait conseillé: “Connaissez votre ennemi”. Ils ont massacré sa famille. Lorsqu’il allait à la bataille, il savait exactement ce qu’ils allaient faire. Il les a observé et il les a vaincu. (NdT: La guerre perdue contre les Sioux entre 1864 et 1868, qui se termina par le traité de Fort Laramie, est la seule guerre perdue par l’armée américaine avant la défaite du Vietnam en 1975. Dans le traité de Fort Laramie, les Etats-Unis ont accepté toutes les conditions imposées par les nations Sioux et Cheyennes sans aucune contre-partie. Le traité a bien sûr été bafoué depuis à de nombreuses reprises comme tous les quelques 400 traités entre les EU et les nations autochtones entre 1776 et 1910…)

Le but ultime est de tuer la Grande Paix. Chacune de nos confrontations en revient à la protéger. Quand les femmes du monde reprendront leur place, celle qui leur est dûe au sein de l’ordre naturel des choses, alors le monde connaîtra finalement la paix.

Thahoketoteh chante: “Missionize, Christianize, socialize, minimize, legislate, assimilate, economize and genocide. We are still here.” We are still here.

Read: City soldiers in Canada.

Read: Military donate hardware to cops.

Read: Crazy Horse strategy.

Read: Ferguson to Palestine.