Archive pour OGM programme stérilisation

OGM et nécro-agriculture: Mensonge et corruption sont les deux mamelles de l’industrie bio-technologique…

Posted in actualité, altermondialisme, militantisme alternatif, N.O.M, OGM et nécro-agriculure, politique et lobbyisme, politique et social, résistance politique, santé, science et nouvel ordre mondial, sciences et technologies, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , on 10 novembre 2014 by Résistance 71

Deux articles compilés: le premier sur la destruction des régions agricoles par Monsanto et consorts, le second sur le lancement d’une première culture de pomme de terre génétiquement modifiée au pays du goulag levant et de l’empoisonnement de masse…

— Résistance 71 —

 

Les cultures OGM détruisent les régions agricoles et Monsanto ne veut pas que vous le sachiez

L’industrie de la biotechnologie maquille la dévastation des zones agricoles par les OGM

 

Christina Sarich

 

5 Novembre 2014

 

url de l’article original:

http://naturalsociety.com/gmo-crops-destroying-farmland-monsanto/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

L’association européenne pour les bio-industries, EuropaBio, veut vous faire croire que “Les cultures génétiquement modifiées (GM) peuvent protéger les sols de l’érosion par moindre labourage, ainsi que préserver l’humidité des sols. Les cultures GM tolérantes aux herbicides réduisent le besoin du labourage des champs en préparation de l’ensemençage. Ceci économise du carburant. Les cultures GM pour résister aux insectes demandent moins de traitements avec des insecticides, ceci décroît également l’utilisation de tracteurs.Mais ces affirmations sont totalement fausses.

Ceci représente le mensonge requis de divulguer par l’ensemble de l’industrie de la biotechnologie:

 

  • Monsanto – Connu pour créer ou avoir aidé à la création de 13 produits hautement toxiques et carcinogènes incluant la saccharine, les PCB, le polystyrène, le DDT, la bombe atomique, les armes nucléaires, la dioxine, l’agent orange (défoliant utilisé au Vietnam), les engrais issues de la pétrochimie, le RoundUp, la rGBH (hormone de croissance bovine), l’aspartame (édulcorant artificiel), les OGM et les semences terminator. Monsanto attaque en justice tout le monde afin de pouvoir continuer à vendre ses saloperies de produits, mais le procès le plus récent impliquant Dustin Barca, un surfer devenu artiste martial de Hawaii est spécial. Il prend de manière personnelle que Monsanto l’a empoisonné et mène l’activisme à un niveau jusqu’ici encore jamais vu.
  • Dow Chemical Company (also Union Carbide) – Cette “superbe” entreprise a aidé à faire répandre le produit méthyle isocyanate et d’autres produits chimiques en 1984 dans leur usine chimique de pesticide de Bhopal en Inde, causant un des plus grands désastres industriels de l’histoire de l’humanité. Ils sont une des cinq entreprises au monde à complètement dominer et contrôler le marché des semences agricoles, augmentant la précarité des familles paysannes dans le monde. Avec trois autres entreprises, ils ont aidé à créer le Dibromonochloropropane (DBCP), un carcinogène connu, toxine pour la reproduction et déstabiisateur endocrinien qui contamine les nappes phréatiques. Ils continuent à produire et à vendre le DBCP même après qu’il fut reconnu toxique et interdit pour son lien avec la stérilité.
  • Syngenta – Connue pour avoir attaqué en justice le county de Kaui (Hawaii) lorsque celui-ci voulait stopper les épandages d’herbicides et de pesticides qui se déroulaient proche des écoles, des hôpitaux et des zones d’habitation et aussi pour avoir longtemps caché la véritable toxicité de l’Atrazine. Cette entreprise a aussi été impliquée dans l’effondrement des colonies d’abeilles et autres pollinisateurs importants.
  • Bayer – Cette entreprise est particulièrement enthousiaste à vous vendre à vous et vos enfants des “vitamines” pleines de GMO toxiques, d’aspartame et de produits chimiques carcinogènes, et pourtant ils se nomment eux-mêmes “le premier choix des pédiâtres” Ils ont aussi été accusés d’enrober 90% de leurs semences OGM de pesticides tuant les abeilles et ils sont en train de développer un nouveau soja GM hautement toxique.
  • Dupont Pioneer – Cette entreprise en “qui on peut avoir toute confiance” a eu un monopole du marché de la poudre à canon durant la guerre de sécession aux Etats-Unis, a développé des armes nucléaires, co-créé l’agent orange, les PCB et le DDT, tout comme Monsanto.

Ces défenseurs des cultures GM affirment de manière régulière que les variétés GM de soja, de maïs et autres cultures anti-pestilences. Conservent les sols parce que les agriculteurs ne doivent presque plus labourer, causant ainsi moins d’érosion des sols. Ils mentent également sur le fait que les OGM “conservent l’eau” des sols. Bien, analysons donc ces affirmations d’un peu plus près.

Le fait est que les variétés de semences GM n’ont absolument rien fait pour minimiser l’érosion des sols et préserver l’eau. De grands médias reviennent même maintenant sur leur soutien et s’excusent du soutien précoce à ces entreprises comme Monsanto. L’attitude perverse de cette entreprise a même causé le retrait par le magazine Forbes de sa récompense “d’entreprise de l’année” décernée à Monsanto en 2009, admettant qu’ils ont “eu tort au sujet de Monsanto… vraiment tort.”

Les scientifiques du GM payés par Monsanto ont été prouvés avoir commis des fraudes en Inde. Des soi-disants “experts” de l’Indian Council of Agricultural Research (ICAR) et de l’université agricole ont été trouvés coupables d’infecter et de cacher par ailleurs le fait que le coton Bt fabriqué localement, contenait un gène de Monsanto.

Ces entreprises de la biotechnologie ont secrètement et en catimini planté des cultures de poison à travers le monde et nos sols et notre eau en sont directement affectés/infectés. L’élément le plus alarmant est que les cultures GM affectent la fertilité des sols. Dans un gramme de sol productif, il y a un réseau complexe de plus de 100 millions de micro-organismes qui peuvent représenter plus de 1000 espèces. Monsanto et leurs comparses de brutes de la biotechnologie sont en train de changer dramatiquement ces chiffres.

Les cultures GM ne conservent pas l’eau. En fait, alors que de super-mauvaises herbes se développent, les cultures GM inspirent les agriculteurs d’essayer d’irriguer leurs cutures, comme tout fermier voudrait le faire, mais en fait ils irriguent les super mauvaises herbes. Des nappes phréatiques aux puits en passant par les lacs, rivières, ruisseaux et même les océans, tout est contaminé avec de grandes quantités de pesticides et d’herbicides qui sont également utilisés pour faire pousser les culture GM. Cette pratique ruine l’eau que nous avons sur cette planète, rendant presque impossible pour les paysans des pays pauvres de faire pousser quoi que ce soit. Les cultures GM sont en fait une des plus grandes sources de pollution de l’eau aux Etats-Unis et ailleurs.

De quelque manière que vous le coupiez, le gâteau agricole pue la corruption OGM à plein nez et transpire de sa propagande. Les cultures OGM ne préservent pas l’eau… Elles la contaminent. Elles ne protègent pas les sols… Elles tuent des millions de micro-organismes qui sont vitaux pour leur santé. Les OGM ne sont pas nécessaires pour nourrir le monde, et ils n’ont absolument aucune place dans notre chaîne alimentaire.

Stop aux OGM !!…

= = =

Les Etats-Unis approuvent la première culture de pomme de terre génétiquement modifée

Le gouvernement sacrifie votre santé sur l’autel de la mégalomanie de l’indstrie de la biotechnologie

 

Anthony Gucciardi

 

9 Novembre 2014

 

url de l’article:

http://www.infowars.com/us-approves-first-genetically-modified-potato-for-planting/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Alors que la bataille alimentaire fait rage un peu partout et que plus de 96% de la nation (Etats-Unis) soutient l’étiquetage des produits OGM, le ministère de l’agriculture des Etats-Unis a annoncé qu’il se moquait de l’opinion publique et a donné le feu vert pour la production de la toute prenière culture de pomme de terre génétiquement modifiée (GM).

Dans la lignée de la bonne relation bien documentée entre les entreprises de la biotechnologie et les plus gros départements du gouvernement américain, les dernières décisions du ministère de l’agriculture sont en accord avec ce que nous vous avions rapporté il y a près de deux ans, révélant comment les représentants des Etats-Unis menaçaient en fait d’autres nations de guerre commerciale si elles ne voulaoient pas accepter les cultures GM de Monsanto.

L’agence Reuters rapporte de la décision d’infecter la chaîne alimentaire avec une variété de pomme de terre GM, incluant le fait que le fabriquant de cette culture est en fait un des plus gros fournisseurs de la chaîne McDonald’s pour leurs Franken Frites:

Le ministère de l’agriculture a approuvé vendredi la première culture de pomme de terre GM pour son ensemençage et sa commercialisation aux Etats-Unis, une décision qui va sans aucun doute s’attirer les foudres des groupes de pression opposés à la manipualtion artificielle de la nourriture.

La pomme de terre Innate, développée par J.R, Simplot Co. est créée pour contenir moins d’un carcinogène humain suspecté, se produisant lorsque la pomme de terre naturelle est frite dans l’huile. La pomme de terre est aussi mois sujette à s’abîmer durant le transport.

Boise est un fournisseur majeur de Simplot basé dans L’Idaho pour les frites surgelées du géant du fastfood McDonald’s.

La décision de notre gouvernement du “nous, le peuple”, d’approuver des pommes de terre GM pour leur incorporation dans nos aliments nous montre simplement la nécessité de pousser plus avant la lutte de l’information contre la biotechnologie et les OGM au sens large. La nation sait que nous ne voulons pas notre alimention contaminée, encore moins que les fermes bio soient contaminées avec les saloperies OGM par croisement résultant d’une pollinisation sauvage.

Une fois de plus, une grosse branche du gouvernement des Etats-Unis a démontré qu’elle préfère mettre les grosses entreprises de la biotechnologieu en position de force commerciale et financière plutôt que de prendre en considération les désirs et la santé du public.

Publicités

OGM et eugénisme… L’éradication planifiée de la vaste majorité de la race humaine…

Posted in actualité, militantisme alternatif, N.O.M, neoliberalisme et fascisme, OGM et nécro-agriculure, politique et lobbyisme, politique et social, résistance politique, santé, santé et vaccins, science et nouvel ordre mondial, sciences et technologies, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , , , , on 31 janvier 2014 by Résistance 71

Empoisonnement et stérilisation sur le long terme au programme des réjouissances agro-alimentaires de l’humanité. Reprendre le contrôle de la chaîne alimentaire est un IMPERATIF vital pour les peuples.

— Résistance 71 —

 

Les Organismes Génétiquement Modifiés ou OGM, ultimes machines à tuer

 

Stéphanie Relfe

 

25 janvier 2014

 

url de l’article:

http://dprogram.net/2014/01/25/the-ultimate-killing-machine-gmos/#more-148718

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Cela ressemble à la même chose, le pain, les tartes, les sodas, même les épis de maïs ; tant ce que nous mangeons aujourd’hui ressemble à ce que c’était il y a plus de 20 ans. Mais quelque chose de profondément différent s’est passé sans notre connaissance ou même notre accord et d’après certains prominents médecins, ce que nous ne savons pas est déjà en train de nous endommager sévèrement.

Que sont les Organismes Génétiquement Modifiés (OGM), parfois les initiales GM pour Génétiquement Modifé sont utilisées. L’ingénierie génétique est très différente de la création naturelle parce que cela implique de prendre des gènes d’espèces complètement différentes et de les insérer dans l’ADN d’autres espèces, plantes ou même animaux.

Pour la première fois dans l’histoire, bactéries, plantes et animaux peuvent être complètement mélangés ensemble. Par exemple aujourd’hui, l’ADN de bactéries est mise dans des plantes alimentaires.

Les deux raisons principales pour lesquelles les plantes sont modifiées génétiquement sont pour leur permettre de:

  1. Boire et résister au poison ou
  2. Produire du poison

Les buveuses de poison sont transformées avec des gènes de bactéries qui leur permettent de survivre à des doses autrement mortelles de pesticides. Le poison principal utilisé est le Glyphosate, le poison qui se trouve dans l’herbicide RoundUp de Monsanto. Les entreprises de la biotechnologie vendent les graines et l’herbicide en package et les fermiers peuvent alors utiliser des centaines de millions de litre en plus d’herbicide qu’il serait possible d’utiliser sans que les plantes ne meurent.

Les plantes productrices de poison sont appelées cultures Bt. Des gènes insérés de bactérie produisent un pesticide (poison) dans chaque cellule de la plante. Ce qui tue les insectes, nous tue également. Ceci est un pesticide qui se trouve DANS la plante elle-même. Vous ne pouvez pas le laver !!

Plus de 70% de la nourriture qui se trouve sur les étagères des supermarchees contient des produits alimentaires génétiquement modifiés. Prenez une loupe et lisez la liste des ingrédients. Sauf si les mots qui suivent sont étiqueté “Bio”, ne les mangez pas !

  • Maïs
  • Soja
  • Colza (huile de colza. Ceci est toxique et ne devrait pas être mangé de toute façon)
  • Graines de coton (toxique, impropre à la consommation)
  • Sucre (la béterave sucrière est OGM, la cane à sucre jusqu’ici est OK.)
  • Papaye hawaiienne
  • Zucchini & potiron

Certaine pays ont ou importent du riz et des pommes de terre OGM.

Mais il y a pire. Comme il y a maintenant de la luzerne OGM et que la luzerne, le maïs et le soja sont donnés à manger au bétail, à moins que ce ne soit certifié bio, vous ne devriez pas manger:

  • Produits laitiers
  • Viande
  • œufs
  • Poissons ou fruits de mer provenant de l’aquaculture.

Du glyphosate (poison du RoundUp) a été trouvé dans les corps de vaches laitières au Danemark, parce que l’Europe importe de la nourriture animalière OGM !! Ainsi nous savons que cela sera dans le lait !

Voici pourquoi nous ne mangeons plus jamais nulle part à l’extérieur. Aucun restaurant n’utilise de la nourriture 100% Bio et sans OGM, ou vous donne la liste des ingrédients de ce qui se trouve dans la nourriture qu’ils vous servent, vous serez quasiment obligés de manger du poison dans virtuellement tous les restaurants où vous irez, dans les chaînes fastfood et les cantines d’école.

La nourriture Bio est faite pour être sans OGM, mais nous nous rendons de plus en plus compte que même cela n’offre plus de garantie. C’est bien trop facile de tricher. Il y a eu jusqu’ici deux cas où des OGM ont été trouvés dans de la nourriture certifiée Bio. Dans les deux cas, la découverte n’a pas été faite par les organisations qui devraient vous protéger, comme la FDA (aux Etats-Unis). Ils furent découverts par des organismes indépendants. La nourriture pour bébé fut un des cas, ce qui fait vraiment peur. La seule nourriture qu’un nourisson devrait avoir est le lait maternel et quand il est prêt pour la nourriture solide, une nourriture faite maison avec des ingrédients contrôlés en utilisant une eau filtrée par osmose inversée, doit être utilisée.

Les céréales Kashi “Bio” furent un autre cas. Le Cornucopia Institute trouva que ces céréales avaient un haut taux d’OGM dans ses céréales “Bio”. On sera peut-être moins surpris de cela en sachant que Kashi n’est pas propriété d’amoureux de la nature mais de Kellogg’s (NdT: intérêts Rockefeller)

Des animaux nourris au maïs transgénique pendant deux ans ont développé des TUMEURS MASSIVES.

Dans la toute première étude de long terme sur les OGM (NdT: celle du professeur Séralini), des rats furent nourris leur vie durant avec un des maïs génétiquement modifié et développèrent des tumeurs, subirent de graves disfonctionnement organiques du foie, des reins et organes reproducteurs.

Le maïs est supposé être nourrissant, pas fait pour ceci

(Voir photos sur article original)

Les animaux qui ont été nourris au maïs transgénique ont eu des petits-enfants stériles.

Lorsque les OGM furent créés, certaines personnes savaient qu’ils étaient mauvais pour la santé, mais personne ne savait à quel point ils l’étaient. Nous le savons maintenant. En fait, non seulement ils tuent les gens parce qu’ils sont hautement toxiques, mais ils ont aussi quelque chose de fondamentalement différent de la nourriture naturelle normale, ils éliminent la race humaine sur le long terme. Parce que les animaux nourris aux OGM n’ont plus de petits-enfants féconds. Aucune autre nourriture toxique ne fait cela ! Ceci est la preuve que nous avons à faire avec quelque chose de radicalement différent. Un mal pur, en voici quelques preuves:

Concernant une expérience conduite conjointement avec la National Association for Gene Security et l’Institute of Ecological and Evolutionary Problems, voici ce que le Dr. Alexei Surov a eu à dire:

“Nous avons sélectionné plusieurs groupes de hamsters et les avons gardé en couples et en cage en leur donnant de la nourriture ordinaire”, dit Alexei Surov, “Nous n’avons rien ajouté pour un groupe mais l’autre a été nourri avec du soja ne comportant aucun composant GM, tandis que le troisième groupe avait des composants GM dans la nourriture et la quatrième groupe avait une quantité acrue d’OGM. Nous avons surveillé leur comportement, leur gain de poids et leur reproduction. Au départ, tout se déroula gentiment. Nous avons noté quelques effets sérieux lorsque nous avons sélectionné de nouveaux couples au sein de leurs enfants et avons continué à les nourrir comme avant. La croissance de ces couples (du 4ème groupe) fut altérée et se ralentît, ils arrivèrent à maturité sexuelle plus tard. Quand nous sélectionnèrent de nouveaux couples de leur progéniture de la troisième génération, nous n’avons pas pu faire se reproduire ceux qui étaient nourris avec la nourriture OGM. Il fut prouvé que ces couples avaient perdu leur capacité de reproduction.” A dit le Dr Surov.

Une autre surprise fut découverte par les scientifiques dans des hansters de troisième génération. Des poils de mirent à pousser dans la bouche des animaux qui prirent part à l’expérience.

Les OGM demeurent en nous.

La seule étude publiée sur la nourriture humaine a révélé un des plus dangereux problème concernant la nourriture transgénique. Le gène inserté dans le soja GM se tranfère dans l’ADN des bactéries vivant dans nos intestins et continue de fonctionner. Ce qui veut dire que même longtemps après avoir arrêté de manger des OGM, nous pouvons toujours avoir des protéines potentiellement dangereuses à l’intérieur de nous.

Plus directement, manger du maïs provemant d’une source GM Bt peut transformer notre flore intestinale en une usine vivante de pesticides, et ce potentiellement pour le reste de nos vies.

SVP, diffusez cette information à toute votre famille et amis !!

Les OGM détruisent les organes

Si les OGM ne font rien, alors les organes des animaux nourris aux OGM devraient être exactement les mêmes que ceux des animaux nourris normalement. Mais ils sont radicalement différents comme vous pouvez le constater sur ces photos. Si cela ne vous convainct toujours pas que ceci est très, très sérieux que vous soyez préoccupés par les OGM dans votre alimentation, voici une autre photo qui vous montre l’altération du corps par la nourriture GM. Cette photo est la comparaison des testicules de rat:

Voir photos sur l’article original

Les gens meurent jeunes, et nous savons en regardant ces photos d’organes totalement changés, que les OGM sont un facteur, si non la cause MAJEURE derrière tout cela. Vous n’entendrez pas parler de cela dans les médias, parce que le pouvoir de Monsanto est tentaculaire. Ce qui suit sont justes quelques exemples de ce que j’ai pu collecter:

Ma cousine de 40 ans est décédée d’un cancer du sein cette nuit…

Note du traducteur: La suite de l’article explique l’agonie de cette personne et plusieurs autres cas de décès de personnes dans la “fleur de l’âge”… A lire dans l’article original (en anglais).

[…]

Plus d’info sur les OGM:

  1. GMOs in Beer
  2. GMOs by Country
  3. GMO genes are jumping species!
  4. Boycott these Companies that are Pro-GMO
  5. Scientists get Fired for Finding that GMOs are Really Bad for us
  6. Kevlar Tires now required to Traverse “Spear-like” GMO crops
  7. GMO Bananas, Rice, Potatoes, Sugar Cane are on the wayThe Non-GMO Project

 

Stephanie Relfe was born in Sydney, Australia in 1960. She has a Bachelor of Science degree from Sydney University where she majored in Histology (the study of cells) and Zoology. Stephanie has had over 200 hours in training in Specialized Kinesiology and over 100 hours training in Clearing, a technology which helps a person to improve their thoughts and actions using a biofeedback meter. She has worked as a professional Specialized Kinesiologist since 1993, both in Australia and the USA. Stephanie has developed her own method of Specialized Kinesiology called Synergistic Kinesiology. She is married to Michael Relfe from the USA and has a son.

Détournement de la science et nécro-agriculture: Le secteur OGM au cœur de l’agenda eugéniste de l’oligarchie…

Posted in actualité, écologie & climat, économie, crise mondiale, néo-libéralisme et paupérisation, neoliberalisme et fascisme, OGM et nécro-agriculure, pédagogie libération, santé, science et nouvel ordre mondial, sciences et technologies with tags , , , , , , , , , , , , , , , , on 4 avril 2013 by Résistance 71

Nous avons traduit cette article très complémentaire de ce que nous avons déjà publié au sujet de l’eugénisme et de la nécro-agriculture mortifère qui n’existent qu’à des fins de contrôle de la population.

La réalité est simple et il nous faut tous bien l’appréhender: l’oligarchie nous empoisonne à petit feu dans en suivant une méthodologie qui fera passer les Hitler, Staline et Mao pour de simples amateurs.

En Avril 2010, l’un de nous avait publié cet article: « Elite globaliste, eugénisme et contrôle des populations » où un simple historique de l’eugénisme qui vit son point culminant avec l’Allemagne nazie, nous montre que dans le monde post-seconde guerre mondiale le mot « eugénisme » a simplement été remplacé par le mot « génétique ». Tout le secteur de la génétique est-il eugéniste et fondamentalement mauvais ? Non, bien évidemment, il y a une multitude d’applications bénéfiques de la génétique, qui contribuent à maintenir l’image de ce secteur, tandis que l’agenda planifié et poussé de derrière le rideau est quant à lui, fondé sur de bien noirs desseins…

Rien de nouveau, il suffit de gratter la fine couche de vernis pour découvrir l’horreur larvée en son sein… Ceci constitue ni plus ni moins que du terrorisme écologique d’état, sponsorisé par les cartels de la nécro-agriculture monopolistes. La récente loi de protection de Monsanto votée et signée par Obama n’est que le dernier chapitre en date de l’ignominie qui se déroule.

— Résistance 71 —

 

Ingénierie génétique, eugénisme et l’idéologie des riches

 

Colin Todhunter

 

29 Mars 2013

 

url de l’article original:

http://www.globalresearch.ca/genetic-engineering-eugenics-and-the-ideology-of-the-rich/5329025

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Quelque soit les buts publiquement énoncés du secteur des Organismes Génétiquement Modifiés (OGM) et quelque soit son impact terrible sur la santé, l’environnement et les fermiers du cotton en Inde, il y a un côté bien plus sombre à cette industrie.

Afin de gouverner et de contrôler une population, mis à part l’utilisation de la violence, le consentement des gens doit être atteint au moyen de ce que Louis Althusser appelait les appareils idéologiques de l’état: le système éducatif, le spectacle, la religion, le système politique etc. Le livre de Noam Chomsky “La fabrication du consentement” discute du rôle important des médias dans ceci et Antonio Gramsci a beaucoup écrit au sujet de l’hégémonie, les méthodes utilisées par la classe dominante pour légitimer sa position aux yeux de ceux qu’elle opprime, une sorte de “coercition consentie” qui habille le véritable poing du pouvoir.

Quoi qu’il en soit, possiblement la forme la plus basique et efficace de contrôle social est l’eugénisme, une philosophie qui inclut la capacité de reproduction réduite de ceux des gens jugés “moins désirés”.

Il existe une peur grandissante que l’eugénisme soit utilisé à des fins de contrôle de la population, pour se débarasser de segments entiers de la population mondiale jugés être des “surplus aux requis”. En occident, à cause de l’automatisation et de la délocalisation du travail, il y a très certainement une grande proportion de la population qui sera non-employée ou sous-employée de manière permanente. Dans des pays comme la Chine, l’Inde et certains pays africains, la promotion du contrôle des naissances a été un objectif primordial de l’agenda depuis déjà plusieurs décennies.

La baron milliardaire américain des médias Ted Turner croit qu’une population mondiale de moins de 2 milliards d’individus serait idéale et le milliardaire Bill Gates a promis des centaines de millions de dollars pour améliorer l’accès à la contraception dans les pays en voie de développement. Fondée sur la supposition erronée que le monde est surpeuplé, quelques personnes des élites nanties pourront réduire la concurrence pour l’accaparement des ressources qu’elles convoitent de manière tant acharnée et aussi pour maintenir leur très haut niveau de consommation matérielle. Gates a aussi acheté des parts de l’entreprise Monsanto à hauteur de quelques 23 millions de dollars. Son agenda est d’aider Monsanto à avoir leurs OGM sur le sol africain à très grande échelle.

Voici où cela devient intéressant. En 2001, Monsanto et DuPont ont acheté en commun une petite entreprise de biotechnologie appelée Epicyte, entreprise qui avait créée un gène qui fondamentalement, rend le mâle stérile par déplétion des spermatozoïdes et induit la non-réceptivité à la fécondation de l’ovule de la femelle. Aux Etats-Unis, les aliments à base d’OGM sont déjà sur le marché et ne sont pas étiquettés. Le secteur des OGM a dépensé des millions pour s’assurer du statu quo. Ainsi, les citoyens américains n’ont absolument aucune idée de ce qui est dans leur assiette; de plus la nourriture incriminée n’a pas été testée de manière indépendante pour évaluer son impact réel sur la santé.

Ne voudriez-vous pas savoir si ce que vous mangez n’est pas (d’après le professeur Seralini de l’université de Caen en France) dommageable à la santé ?

Ne voudriez-vous pas savoir si ce que vous mangez contient quelque chose qui pourrait vous rendre stérile ?

Le père de Bill Gates a été longuement impliqué avec Planned Parenthood:

“Lorsque j’ai grandi, mes parents étaient toujours impliqués dans des actions bénévoles. Mon père était à la tète de l’organisation du Planned Parenthood (NdT: Planification parentale) et il était très controversif d’être impliqué avec cette organisation.”

La citation ci-dessus provient d’une interview de 2003 avec Bill Gates.

Planned Parenthodd fut fondée sur le concept que la plupart des êtres humains sont des reproducteurs inconsidérés. Gates senior est co-chairman de la Bill & Melinda Gates Foundation et un guide derrière la vision et la direction prise par la fondation, qui s’est lourdement concentrée sur la promotion des OGM en Afrique et le financement de l’Alliance for a Green Revolution in Africa (AGRA) – NdT: Il suffit de lire le désastre qu’a été la révolution verte en Inde dans les années 1960, “révolution” qui ne se fit que pour les semenciers et leur monopole sur les semences, l’erradication de milliers de variétés de cultures et de semences naturelles (riz, céréales, cotton)… pour pouvoir imaginer ce que sera celle que les eugénistes imposent en Afrique —

La fondation Gates a donné au moins 264,5 millions de dollars pour l’AGRA. D’après un rapport publié par La Via Campesina (La Voie paysanne) en 2010, 70% des récipients des fonds de l’AGRA au Kenya travaillent directement avec Monsanto et 80% des fonds de la fondation Gates sont dévoués à la biotechnologie. Le rapport explique également que la fondation Gates a promis 880 millions de dollars au Global Agriculture and Food Security Program (GAFSP), qui est un promoteur hyper-actif des OGM.

Au lieu d’embrasser et de soutenir un véritable essor vers une souveraineté alimentaire et d’adresser les problèmes économiques et politiques sous-jacents qui sont les causes de la pauvreté, la Fondation Gates a choisi la promotion d’une agriculture contrôlée par les cartels industriels, ce qui a mené à la perte de contrôle et de pouvoir inéluctables des paysans.

Alors que le secteur OGM continue de marteler la porte de l’Inde, nous avons tous les droits d’être préoccupés, non seulement par les impacts rapportés des monopoles des graines et des OGM qui sont documentés être détrimentaux à la santé publique et à l’environnement, mais aussi à cause du souci au sujet de gènes pouvant être dans notre nourriture et qui nous sont inconnus.

Le chercheur F William Engdahl (NdT: Auteur de l’excellent ouvrage: “Les semences de la destruction”) déclare que l’ingénierie génétique ne peut pas être comprise sans d’abord regarder et analyser l’hégémonie de la puissance américaine. Des personnalités importantes de la “révolution verte” ont financé par les Etats-Unis dans le secteur agricole de pays en voie de développement afin de créer de nouveaux marchés pour les engrais pétro-chimiques et les produits pétroliers ainsi que pour augmenter la dépendance envers les produits énergétiques. La nourriture est maintenant devenue une arme pour sécuriser la domination mondiale.

Les problèmes du monde ne sont pas du tout causés par une surpopulation, mais par la veulerie et un système de propriété qui assure que la richesse est pompée et se dirige de la base vers le haut. Ceci n’est pas du tout au sujet de stopper la croissance de la population, mais bien à propos de changer un système mondial tentaculaire et la mentalité inhérente qui sont basés sur une sur-dépendance des produits pétroliers et le tarissement des ressources naturelles non durables, les Etats-Unis étant le coupable majeur de ceci.

Les milliardaires comme Ted Turner croient que cela ne doit pas enfreindre la consommation aussi loin que l’on réduise la population. Ceci est l’idéologie des riches qui voient le reste de l’humanité comme un problème “qu’il faut adresser”. Il dit qu’il y a “trop de gens qui utilisent trop de choses”. Il ne peut pas être plus dans l’erreur. Par exemple, les nations en voie de développement comptent pour plus de 80% de la population mondiale, mais ne consomme qu’environ le tiers de l’énergie mondiale. Les citoyens américains consomment à eux seuls 24% de l’énergie mondiale tout en ne constituant que 5% de la population mondiale. En moyenne, un citoyen de base américain consomme autant d’énergie que deux Japonais, six Mexicains, 13 Chinois, 31 Indiens, 128 Bengladeshis, 307 Tanzaniens et 370 Ethiopiens (mindfully.org) ~ NdT: George Bush n’avait-il pas dit après le 11 Septembre: “The american way of life is non-negotiable”, c’est à dire: “le mode de vie américain n’est pas négociable”… Tout était dit ~

Alors, devrions-nous être inquiets au sujet d’un secteur extrêmement connecté politiquement, qui est propriétaire de technologies qui permettent la transformation génétique de la nourriture et d’un gène qui pourrait être utilisé (ou l’est déjà…) pour la stérilisation forcée des masses ? Bien sûr que nous le devrions. Ceci représente un secteur dont l’objectif déclaré est le contrôle de la chaîne alimentaire de la planète et donc par implication, de la population mondiale.

Dans le monde d’aujourd’hui, piloté par la technologie, les intérêts entrepreneuriaux d’état utilisent la panoplie complète des moyens de la haute-technologie pour nous contrôler. Il y a plusieurs décennies, le théoricien et philosophe social Herbert Marcuse avait résumé le problème auquel la société moderne devait faire face en disant que les capacités, à la fois intellectuelles et technologiques, des sociétés contemporaines sont bien plus grandes qu’auparavant, ce qui veut dire que la portée de la domination de la société sur l’individu est aussi bien plus grande qu’auparavant. Ceci est d’autant plus vrai là où le secteur de l’ingénierie génétique est concerné.

Science et Nouvel Ordre Mondial: une étude française démontre l’herbicide Roundup de Monsanto comme étant un facteur inhibiteur de la reproduction… La malbouffe comme vecteur de contrôle des populations ??…

Posted in actualité, écologie & climat, N.O.M, neoliberalisme et fascisme, OGM et nécro-agriculure, politique et lobbyisme, santé, science et nouvel ordre mondial, sciences et technologies, technologie et totalitarisme with tags , , , , , , , , , , , , on 4 mars 2012 by Résistance 71

L’herbicide Roundup de Monsanto détruit la testostérone et la fécondité masculine

 

Ethan A. Huff
Natural News

 

Le 3 Mars 2012

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

(

NaturalNews) Une étude récente publiée dans le Journal of Toxicology in vitro a démontré que, même à taux très bas, la formule herbicide de Monsanto Roundup détruit la testostérone et à terme mène à la stérilisation du mâle. Ces conclusions s’ajoutent à plus de 25 autres maladies connues pour être en relation avec le Roundup, incluant des dommages subits par l’ADN, des défauts de naissance, des disfonctions du foie et le cancer.

Pour leur étude, Emilie Clair et ses collègues de l’université de Caen en Basse-Normandie, France et son Institut de Biologie, ont testé les effets du glyphosate, un composant actif du Roundup, sur les cellules des testicules de rats. L’étude a été menée sur des dissolutions allant une part par million (ppm) à 10 000 ppm, ce qui compte pour des expositions variées au produit correspondants à la vie courante, chaque test révélant une toxicité cellulaire indéniable causée par le Roundup.

De manière significative, les recherches ont révélé que même à seulement 1 ppm, le Roundup était la cause de mauvais fonctionnements endocriniens (hormonaux)  suffisamment graves pour causer un manque de production de testostérone de l’ordre de 35%. Une exposition à 1 ppm est considéré comme étant une exposition très basse au produit et bien plus basse qu’une exposition des individus dans des situations environnementales réelles.

A de plus grands dosages, le Roundup a été démontré comme un inducteur de mort de cellules testiculaires après un temps d’exposition d’une heure et typiquement après moins de 48 heures suivant une exposition au produit. Ceci ne correspond qu’à une toxicité aigüe, l’étude n’a pas analysé les effets à long terme d’une exposition continue et répétée au Roundup, produit qui a déjà été collecté dans les rivières et les nappes phréatiques des zones où il est utilisé.

Une étude similaire publiée dams le journal “Reproductive toxicology” en 2007 avait trouvé des résultats similaires. Des tests in vivo avec le Roundup ont révélé que des canards exposés au Roundup montraient des “altérations de la structure des testicules et de la région de l’épididyme (partie du sytème reproducteur du mâle) ainsi qu’une diminution du niveau sérique de la testostérone et de l’estradiol avec des changements dans l’expression des récepteurs androgéniques restreints aux testicules”.

Ainsi, contrairement à ce que dit Monsanto, il n’y a vraiment pas de niveau d’exposition au roundup qui soit en sécurité. Une exposition typique au produit, détruit les cellules humaines et provoque de sérieuses malfonction reproductrices, comme cela a été déjà prouvé. Une exposition à des traces du produit a démontré un sérieux disfonctionnement des fonctions hormonales et a aboutit à un niveau de testostérone moindre chez les hommes.

“Parce que c’est un pesticide systémique et qu’il est pulvérisé à hautes doses, les cultures, fruits et noix prennent souvent le poison dans leurs parties comestibles”, écrit Leah zerbe dans un article récent de Rodale sur le Roundup. “Trois façons faciles de minimiser votre exposition au produit ? Mangez bio, adoptez une façon bio de traiter votre pelouse à la maison et commencez un jardin bio afin de réduire votre exposition aux agents chimiques vraiment pathogènes.”

Sources for this article include:

http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0887233311003341

http://www.activistpost.com

http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0890623806002711

http://www.greenmedinfo.com/toxic-ingredient/roundup-herbicide

http://www.rodale.com/roundup-dangers?page=0,0

Note de Résistance 71: Nous avons trouvé l’article scientifique d’Emilie Claire et al. qui est en anglais mais émanant de l’Institut de biologie de l’université de Caen.

Le voici:

http://www.gmls.eu/beitraege/GMLS2_Mesnage.pdf