Archive pour occident médiamensonges pressetituée

Guerre impérialiste en Syrie: Merdias, pressetituée, mensonges et omissions

Posted in actualité, colonialisme, guerre iran, guerre Libye, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, média et propagande, militantisme alternatif, N.O.M, néo-libéralisme et paupérisation, neoliberalisme et fascisme, politique et lobbyisme, politique et social, politique française, presse et média, résistance politique, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , on 4 mars 2017 by Résistance 71

Les médias font l’impasse sur les révélations sur la guerre en Syrie (The Antimedia)

 

Darius Shahtahmasebi

 

3 mars 2017

 

url de l’article en français:

https://www.legrandsoir.info/les-medias-font-l-impasse-sur-les-revelations-sur-la-guerre-en-syrie-the-antimedia.html

 

Quand un magicien vous montre un tour de magie avec sa main droite, il faut toujours observer ce que fait la main gauche. Lors d’un conflit armé, il faut toujours se méfier d’un gouvernement qui bat les tambours de la guerre contre un autre gouvernement ou entité. Posez-vous la question : Pourquoi maintenant, pourquoi cette entité là, et pour quels enjeux ?

Un bon exemple est l’Afrique. Depuis 1998, près de 6 millions de personnes ont été tuées en République Démocratique du Congo en raison de la lutte pour le contrôle des ressources minérales, dont beaucoup sont utilisées dans les téléphones cellulaires à travers le monde. Les grands médias n’en parlent pratiquement pas. En revanche, on nous a dit que la Libye, le pays dont le niveau de vie était le plus élevé de toute l’Afrique, devait être bombardée dans le cadre d’une « intervention humanitaire » pour empêcher un massacre qui allait peut-être, ou peut-être pas, se produire. Bien qu’il y ait des différences de nature évidentes entre ces deux conflits, le fait est que le gouvernement des États-Unis et les médias ont priorisé l’un sur l’autre en fonction de préoccupations géopolitiques.

Par exemple, les courriels de Hillary Clinton confirment que la Libye a été détruite en 2011 non pas par un élan humanitaire, mais en partie parce que l’ancien dirigeant libyen Mouammar Kadhafi avait l’intention de lier l’approvisionnement en pétrole de la Libye avec ses réserves d’or et de créer une monnaie africaine unifiée, ce qui aurait remis en cause la structure de pouvoir actuelle des marchés financiers.

On peut en dire autant de la Syrie. Comme l’indique AlterNet, les médias ont ignoré un certain nombre de documents gouvernementaux américains et des audios concernant le conflit syrien qui ont été divulgués. Ian Sinclair écrit :

« En discutant des rapports occidentaux sur la guerre en Syrie, le correspondant vétéran du Moyen-Orient, Patrick Cockburn, a récemment noté [texte en français- NdT] que « dans le cas syrien, les nouvelles fabriquées et les reportages unilatéraux ont dominé les informations à un degré probablement jamais vu depuis la Première Guerre mondiale ». Le Professeur Piers Robinson, maître de conférences en politique, société et journalisme politique à l’Université de Sheffield est acquiesce : « Nous devons désormais sérieusement envisager la possibilité que la guerre en Syrie ait connu des niveaux de manipulation et de propagande semblables, sinon plus élevés, que ceux qui se sont produits lors de la Guerre en Irak en 2003. » »

Un bon exemple de fuite qui aurait dû faire la Une de tous les journaux à travers le monde (mais ne l’a pas fait) est l’enregistrement audio de l’ancien secrétaire d’Etat John Kerry lors d’une réunion avec les groupes d’opposition syriens, en Septembre de l’année dernière. Kerry a admis à ces groupes que les États-Unis savaient que Daesh gagnait du terrain en Syrie, et les États-Unis, à leur tour, espéraient que cela amènerait le président syrien Bashar al-Assad à la table de négociations. Pourtant, en 2014, l’administration Obama avait dit que les États-Unis mèneraient des opérations en Syrie avec l’intention expresse de « faire reculer et de détruire » Daesh – et non pas d’utiliser les groupes terroristes contre le dirigeant du pays qu’ils ont longtemps cherché à renverser.

Néanmoins, selon Kerry, leurs plans concernant Daesh et le gouvernement syrien ont été déjoués par la Russie qui est intervenue ouvertement dans le conflit syrien en 2015 pour soutenir Assad.

En 2012, un rapport de l’agence de renseignement de la Défense US a prédit la montée de Daesh, chose activement encouragée par l’establishment américain. Le rapport indique :

« Si la situation évolue, il existe la possibilité d’établir une principauté salafiste déclarée ou non déclarée dans l’est de la Syrie … et c’est exactement ce que cherchent les puissances qui soutiennent l’opposition, afin d’isoler le régime syrien »

En octobre 2012, le New York Times a rapporté que :

« Selon des responsables américains et des diplomates du Moyen-Orient, l’essentiel des armes expédiées à la demande de l’Arabie saoudite et du Qatar pour approvisionner les groupes rebelles syriens qui combattent le gouvernement de Bashar al-Assad atterrissent entre les mains de la ligne dure jihadiste islamiste … »

Encore une fois, les courriels de Hillary Clinton montrent qu’elle savait parfaitement que ces fournitures d’armes bénéficiaient directement à Daesh. Dans un document de l’ancien secrétaire d’Etat, on lit ceci :

« Nous devons utiliser nos moyens diplomatiques et plus traditionnels de renseignement pour faire pression sur les gouvernements du Qatar et de l’Arabie saoudite, qui fournissent un soutien financier et logistique clandestin à Daesh et à d’autres groupes sunnites radicaux de la région ».

Selon le général quatre étoiles Wesley Clark, ancien commandant de l’OTAN, il a officieusement reçu un mémo qui détaille un plan que le Pentagone a adopté peu de temps après le 11 septembre pour renverser les gouvernements de sept pays, dont la Syrie.

Selon d’autres documents publiés par Wikileaks, l’ establishment américain voulait provoquer Assad à réagir de manière exagérée devant la menace d’extrémistes traversant la frontière en Syrie, semblable à ce qui a été fait à la Russie en Afghanistan dans les années 1980. Un rapport divulgué par Wikileaks en décembre 2006, rédigé par William Roebuck, chargé d’affaires à l’ambassade des États-Unis à Damas à l’époque, dit ceci :

« Nous pensons que les faiblesses de Bashar résident dans la façon dont il choisit de réagir face à des enjeux, perçus ou réels, tels que le conflit entre les mesures de réforme économique (aussi limités soient-ils) et les forces corrompues ; la question kurde et la menace potentielle pour le régime de la présence croissante d’extrémistes islamistes. Ce rapport résume notre évaluation de ces vulnérabilités et suggère qu’il peut y avoir des actions, des déclarations et des signaux que le Gouvernement des États-Unis pourrait envoyer, ce qui augmenterait la probabilité que de telles opportunités se présentent. »

Il est également intéressant de noter qu’un rapport secret des services de renseignements a révélé qu’en 1983, les États-Unis ont exhorté Saddam Hussein à entrer en guerre avec Hafez al-Assad, le père d’Assad, pour un simple litige autour d’un oléoduc.

De toute évidence, si les médias traditionnels avaient réellement la volonté de rapporter la vérité sur le conflit syrien, ils présenteraient ces faits plus souvent, au lieu de nous asséner le récit simplifié de « Assad + Russie = mauvais ; Rebelles syriens = bons » qu’ils nous servent depuis 2011.

Cependant, ce n’est que grâce aux médias alternatifs et aux fuites que certains secteurs du public sont au courant de ces éléments, car les médias indépendants ont tendance à les mettre en avant au lieu de simplement les mentionner en passant.

Darius Shahtahmasebi

Traduction « Décodex mon c… » par VD pour le Grand Soir avec probablement toutes les fautes et coquilles habituelles.

Publicités

Médias et propagande: Qui sont-ils et qui les contrôlent?…

Posted in actualité, désinformation, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, Internet et liberté, média et propagande, militantisme alternatif, N.O.M, neoliberalisme et fascisme, pédagogie libération, politique et lobbyisme, politique et social, politique française, presse et média, résistance politique, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , , , , , , on 18 février 2015 by Résistance 71

“Il y a une guerre de l’information et nous sommes en train de la perdre”

~ Hillary Clinton ~

 

“La propagande est l’organe exécutif du gouvernement invisible”.

~ Edward Bernays ~

 

La concentration des médias ou l’illusion du choix

 

Résistance 71

 

18 février 2015

 

Le cas des médias n’est plus inquiétant, il est désespéré et fort heureusement de plus en plus de personnes dans le monde ne prêtent plus aucune attention sérieuse à la propagande déversée par le truchement de ces haut-parleurs de l’oligarchie façonnant les foules à ne demeurer que des serfs bien dociles qu’on mène à l’abattoir au doigt et à l’œil.

Si on prend le cas des Etats-Unis, 6 géants des médias contrôlent plus de 90% de tout ce qui se lit, se voit ou s’écoute dans ce qui se veut être l’information au pays du goulag levant.

Ces 6 géants sont directement ou indirectement contrôlés par les familles Rothschild, Rockefeller, Morgan et Oppenheimer. La famille Rothschild par exemple possède les deux plus grandes agences de presse au monde: Associated Press (dont le QG est dans le Rockefeller Centre de New York…) et Reuters.

Quels sont ces géants et que contrôlent-ils ? (listes non exhaustives, mais représentatives)

  1. General Electric (GE):
    – Comcast
    – NBC
    – Universal Pictures
    – Focus Features
  2. News Corp: (groupe Murdoch)
    – Fox
    – Wall Street Journal
    – New York Post
  3. Disney:
    – ABC
    – ESPN
    – Pixar
    – Miramax
    – Marvel Studios
  4. Viacom:
    – MTV
    – Nick Junior
    – BET
    – CMT
    – Paramount Pictures
  5. Time-Warner:
    – CNN
    – HBO
    – Time
    – Warner Bros
  6. CBS:
    – Showtime
    – Smithsonian Channel
    – NFL.com
    – Jeopardy
    – 60 minutes

Ces 6 géants, conglomérats, sont gérés par 232 directeurs exécutifs (DE), qui règlent l’information, ce que 277 millions de personnes vont lire, voir ou écouter dans leur régime d’information quotidien. Ceci revient à un DE pour 850 000 abonnés, ceci correspond à un DE pour une audience de la taille de celle de San Francisco.

En 2010, les revenus de ces 6 géants ont été de plus de 276 milliards de dollars.

Qu’en est-il de la France ?

Les médias appartienent en très grande partie aux milliardaires et/ou aux marchands de canons. Des gens comme Bernard Arnault avec “Les Échos” est la 1ère fortune de France (officiellement), François Pinault (“Le Point”), 3ème fortune, Serge Dassault (“Le Figaro”), 4ème fortune, Patrick Drahi (“Libération” et “l’Express”), 6ème fortune, Xavier Niel (“Le Monde”, “Le Nouvel Observateur”), 7ème et Vincent Bolloré (Canal +), 10ème fortune. Le banquier Drahi reprenant “Libé” à un autre milliardaire de la banque Edouard de Rothschild. Le grand capital possède tous les médias d’importance, même si cela se fait à perte, le jeu n’est plus de gagner de l’argent, mais de contrôler l’info, ce qui se dit, s’écrit et se fomente en coulisse.

Ce grand capital de part et d’autre de l’Atlantique a encore besoin d’une grande guerre pour s’en sortir et repartir pour un tour de manège de l’escroquerie généralisée. Les médias, même si de moins en moins lus, sont toujours bien importants pour influencer les opinions publiques en faveur des guerres.

En dernier recours, la guerre ne peut pas se faire sans nous, les peuples, c’est donc entre nos mains que réside vraiment la décision de faire la guerre ou pas. Les esprits libérés de l’emprise hypnotique de la société du spectacle et du crime organisé seront d’autant plus critiques à l’appel permanent des sirènes de la guerre et de ses harpies des médias pressetitués.

En France, 38 titres nationaux sont possédés par le groupe Lagardère (EADS, armement), un gros marchand de canons qui soutien ouvertement et sans retenue financière la French American Foundation et ses “Young Leaders”, est en tête de liste du contrôle propagandiste. Puis viennent les sbires comme:

  • Bernard Tapie après son rachat du groupe de presse Hersant
  • Bernard Arnault de l’empire LVMH, propriétaire (actionnaire principal) de “La Tribune” et des “Échos”
  • François Pinault du groupe Artemis, possédant “Le Point” et le groupe de presse Agefi
  • Serge Dassault l’avionneur et autre marchand de canons et ses parts du “Figaro”
  • Edouard de Rothschild cédant récemment “Libération” à Patrick Drahi
  • Mathieu Pigasse de la banque Lazard, Xavier Niel et Pierre Bergé possédant “Le Monde” et la société “Le Monde Libre”
  • Xavier Niel du groupe Free quant à lui s’est offert “Médiapart” et “Atlantico”
  • L’inamovible Bouygues et TFI-LCI et actionnaire important de Canal +
  • Yves de Chaisemartin patron du groupe Carlyle Europe (armement, USA, directement lié à la CIA avec un de ses directeurs Franck Cartalucci et où Olivier Sarkozy “sévit” en tant que directeur exécutif) possédant “Marianne”…

Avec tout cela, on nous demande, que disons-nous, on nous somme, de croire l’information formatée et pré-digérée pour nos cerveaux avilis, qui nous est servie matin, midi et soir, comme étant “la vérité vraie, impartiale et sans équivoque”… Sans blague !

Dormez, dormez braves gens… Tout va pour le mieux dans le monde créé par les tontons flingueurs de la société du spectacle.

Sources:

Information Clearing House

Acrimed

Yahoo France

Rense

Media et propagande: Le « J’accuse » québecois…

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, altermondialisme, colonialisme, désinformation, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, média et propagande, militantisme alternatif, N.O.M, neoliberalisme et fascisme, politique et lobbyisme, politique et social, presse et média, résistance politique, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , , , , on 15 février 2015 by Résistance 71

J’accuse

 

Serge Charbonneau

 

14 février 2015

 

url de l’article:
http://www.les7duquebec.com/actualites-des-7/jaccuse/

 

Lors de la préparation de l’horrible destruction de la Libye, je constatais que jamais la population n’avait été soumise de façon aussi marqué à un lavage de cerveau collectif d’une si grande intensité et d’une si grande efficacité.

L’histoire se répète aujourd’hui avec cette guerre contre la Russie.

Pour revitaliser nos esprits, il est important de visiter les liens où l’on voit les Ukrainiens s’exprimer sur cet horrible conflit.

La journalisme se fait sur le terrain et la propagande se fait derrière les micros.

J’accuse…

J’accuse tous les grands médias occidentaux et spécialement Radio-Canada d’opérer un lavage de cerveau des citoyens.

J’accuse spécifiquement Anne-Marie Dussault de Radio-Canada et ses invités, Charles-Philippe David et Dominique Arel de tromper l’auditoire sur la réalité ukrainienne.
Comme vous pouvez le voir ici :
http://www.radio-canada.ca/widgets/…

J’accuse aussi le régime Harper du Canada de tromper les contribuables canadiens et de manipuler la réalité afin de déclencher une guerre immonde avec la Russie.

Il est déconcertant de voir tant de manipulation de la réalité sur le plateau de 24/60, une émission dite d’information !

Parlons de la réalité :
 Où donc tombent les bombes ?

Les bombes tombent sur des gens qui sont pro-russes.
Est-ce Poutine qui bombarde ces gens qui lui sont favorables ?
NON.

En Ukraine de l’Est, il y a la guerre.
Voyez et écoutez ces gens, ces gens que nos médias nous cachent :
« Ouglegorsk. Évacuation de l’enfer »
https://www.youtube.com/watch?v=HST…

La guerre se fait dans l’Est de l’Ukraine.
C’est là où les bombes détruisent des maisons, des quartiers, des villes.
C’est là où les citoyens vivent maintenant dans la peur et la misère la plus totale.
C’est là où les citoyens se terrent dans leur sous-sol.

Ces citoyens sont des gens qui refusent la dictature de Kiev et demandent que leur région soit autonome ou même devienne rattachée à la Russie.
Ces faits sont indéniables.

Ce n’est pas Poutine qui bombarde ces gens.
Ceci est indéniable.

Les bombes ne tombent nulle part ailleurs que sur ces villes de l’Ukraine de l’Est.
Ceci est indéniable.

Ce ne sont pas les Russes qui font la guerre dans le Donbass.
Ceci est indéniable.

Ce ne sont pas les Russes qui bombardent les citoyens ukrainiens.
Ceci est indéniable.

Poutine, Poutine, toujours Poutine !
 Radio-Canada à l’instar de toute l’armée médiatique occidentale, s’applique à mener une campagne de propagande haineuse contre le président de la Russie.
Une campagne de calomnies et de haine afin de justifier une action militaire inadmissible.

Anne-Marie Dussault et ses invités martèlent que c’est Poutine qui est « LE » responsable de cette tuerie immonde.
Elle martèle que c’est Poutine qui est responsable de la guerre en Ukraine.
Elle martèle que Poutine doit arrêter cette guerre, cette guerre qu’il ne fait pas.

Poutine ne fait pas la guerre en Ukraine de l’Est.

Ceci est un fait indéniable.
Tous les documents tournés sur place le prouvent.Et pourtant, Anne-Marie Dussault et ses invités martèlent que c’est Poutine qui est l’instigateur de cette guerre et doit l’arrêter !
Comment peut-on être aussi malhonnête ?

Que disent les gens dans cette vidéo :
https://www.youtube.com/watch?v=HST…
Demandent-ils à Poutine d’arrêter de les bombarder ?
Pour eux, qui est « le » responsable ?
Ont-ils raison ?

Qui donc bombarde qui ?

Que disent et que veulent les gens de l’Ukraine de l’Est ?
« L’Ukraine se révolte : Kramatorsk contre la mobilisation  »
https://www.youtube.com/watch?v=XCD…

Pourquoi Anne-Marie Dussault et ses invités ne mentionnent à aucun moment que cette population de l’Ukraine se fait bombarder et surtout pourquoi ne disent-ils pas QUI bombarde ces gens ?

Pourquoi taisent-ils ce que disent et ce que veulent ces gens ?
« Ukraine. Mobilisation : pourquoi ? Par qui ? Contre qui ? »
https://www.youtube.com/watch?v=2oq…

On dit respecter la démocratie. Ces gens se sont clairement exprimés par référendum. Qu’ont dit ces gens ?
« Forte mobilisation des électeurs dans le Donbass »
http://www.agoravox.fr/actualites/i…

«  Le Donbass vote pour son autodétermination »
http://tinyurl.com/nt9t6f7

« Ukraine : large « oui » à l’indépendance du Donbass, nouveaux tirs à Slaviansk »
http://www.rtbf.be/info/monde/detai…

Que veulent les gens de l’Ukraine de l’Est ?
« Viktoria Shilova, Ukraine. « Je suis contre la mobilisation ! » »
https://www.youtube.com/watch?v=veZ…

« Donetsk aux Charlie de Kiev [sous-titres français] »
https://www.youtube.com/watch?v=dYG…

Pourquoi ne parler que de Poutine ???
Pourquoi défigurer ainsi la réalité ?

En Ukraine de l’Est, qui donc mentionne Poutine pour l’arrêt la guerre  ?
Personne.
Tous demandent au riche roi du chocolat [1], Porochenko, de cesser de les bombarder puis de s’asseoir et négocier.

Ce n’est pas Poutine qui bombarde en Ukraine de l’Est.
« Documentaire complet massacre d’Odessa du 02/05/14 VOSTFR »
https://www.youtube.com/watch?v=HOn…

C’est une honte d’entendre sur Radio-Canada cette promotion de la guerre et cette insensibilité face à la misère de ces gens.
Une honte pour le journalisme.

On nous sert de la propagande visant à encourager des rivières de sang.

Parallèlement, le régime Harper multiplie ses publicités télé pour refaire le stock de chair à canon.
Les réclames de milliers de $ en publicité pour les Forces armées canadiennes. Du recrutement militaire et de la propagande haineuse contre la Russie.
Du lavage de cerveau nous conduisant vers une autre guerre.
Une honte pour Radio-Canada.

Le journalisme, ça se fait sur le terrain. La propagande, ça se fait derrière des micros.

La documentation disponible pour voir ce qui se passe en Ukraine est abondante.
Voici un exemple parmi tant d’autres de document sérieux fait sur le terrain :
« La face cachée de la guerre en Ukraine – 1re partie »
https://www.youtube.com/watch?v=zKv…

« La face cachée de la guerre en Ukraine : 2e partie »
https://www.youtube.com/watch?v=9jG…

Où donc voyez-vous Poutine dans ces documents ?
Pourquoi vouloir une guerre contre la Russie, alors que ce sont les fascistes de Kiev qui bombardent et tuent des Ukrainiens dans l’Est dans leur propre Pays ?

Mme Dussault, qu’est-ce qui vous incite à faire cette ignoble propagande ?

On nous a fait un lavage de cerveau pour détruire la Libye et assassiner Kadhafi et maintenant on nous fait un lavage de cerveau pour enclencher une guerre contre la Russie !
Il est grand temps que les journalistes fassent leur métier et cessent de mettre ainsi l’épaule à la roue de la propagande. Une propagande qui endort les citoyens et les entrainent à avaliser d’horribles massacres et la destruction de milliers de vies.

Ces ex-journalistes devenus propagandistes devraient être condamnés pour participation active aux crimes contre l’Humanité.

La guerre n’est pas un jeu vidéo.
 Nos dirigeants hypocrites nous jouent la comédie de la négociation.
Il est clair qu’on ne cherche pas la Paix, mais la guerre.
Lorsqu’on envoie des CF-18 [2], des frégates [3], des armes [4] et des troupes, ce n’est pas parce qu’on travaille à faire la Paix [5], mais c’est qu’on se prépare à faire la guerre.

Les journalistes ont le devoir de rapporter la réalité et non de se faire les haut-parleurs de la propagande.

Serge Charbonneau
, Québec

Références

[1] On dénonçait la « richesse » de Ianoukovitch, mais on garde sous silence la fortune de Porochenko.
Petro Porochenko, 7e fortune du pays (1,3 milliard de dollars, selon Forbes)
http://www.lefigaro.fr/internationa…

[2] Crise en Ukraine : le Canada transfère ses CF-18 en Lituanie
http://ici.radio-canada.ca/nouvelle…

[3] La frégate NCSM Toronto des Forces canadiennes a quitté Halifax, ce matin, afin de participer à une mission de l’OTAN liée à la situation en Ukraine.
http://ici.radio-canada.ca/regions/…

Tensions en Ukraine : Ottawa envoie un navire de guerre
http://fr.canoe.ca/infos/internatio…

[4] La frégate canadienne NCSM Fredericton et ses 250 marins a appareillé mardi du port d’Halifax, sur la côte atlantique, pour rejoindre les forces de l’OTAN déployées en mer Méditerranée en marge de la crise ukrainienne.

Le navire, qui transporte un hélicoptère Sea King et est accompagné d’un détachement aérien, remplacera le NCSM Toronto, qui s’était joint aux Forces maritimes permanentes de l’OTAN en juillet dernier.

Dans son appui à l’Ukraine, le Canada a multiplié les sanctions contre la Russie et a fourni une aide logistique aux soldats ukrainiens combattant les séparatistes prorusses.
http://tvanouvelles.ca/lcn/infos/le…

[5] L’honorable Rob Nicholson, C.P., c.r., député de Niagara Falls et ministre de la Défense nationale, a aujourd’hui annoncé que le Canada se joindra à la Commission mixte É.-U.-Ukraine sur la réforme de la Défense et la collaboration bilatérale, afin de mieux coordonner la prestation continue d’aide aux Forces armées ukrainiennes.
http://nouvelles.gc.ca/web/article-…