Archive pour nouvel ordre mondial mafia khazare rothschild

Géopolitique, guerres impérialistes des hydrocarbures, Asie Centrale et Moyen-Orient… Quand COVID rime avec Rothschild (5ème et dernière partie)

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, économie, colonialisme, crise mondiale, documentaire, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, média et propagande, militantisme alternatif, N.O.M, néo-libéralisme et paupérisation, neoliberalisme et fascisme, pédagogie libération, politique et lobbyisme, politique et social, politique française, résistance politique, terrorisme d'état, Union Europeenne et nouvel ordre mondial with tags , , , , , , , , , , on 12 mars 2021 by Résistance 71

 

 

ParaBellum666

1ère partie
2ème partie
3ème partie
4ème partie
5ème partie

12 mars 2021

C’est important de comprendre par quel canal les Rothschild agissent…
Et comment Rothschild et l’état russe / Poutine travaillent ensemble…

L’arbre qui cache l’arbre…

http://www.happyjobandlife.com/wp-content/uploads/2017/10/brandon-green-1024×685.jpg

Tout le monde se focalise toujours sur le numéro un…
Rarement sur le numéro 2…
Le number one est un leurre…
Même si il est aussi un leur…

Tout le monde connaît  Blackrock… société multinationale américaine spécialisée dans la gestion d’actifs, dont le siège social est situé à New York. Fondée en 1988, elle est devenue le plus important gestionnaire d’actifs au monde, avec près de 7 800 milliards de dollars d’encours en octobre 2020

https://fr.wikipedia.org/wiki/BlackRock

Mais entendons-nous parler de the Vanguard group...?

Société américaine de fonds d’investissement. Le groupe est basé à Malvern en Pennsylvanie et offre différents types de placements et autres produits financiers pour des individus, des sociétés ou des investisseurs institutionnels. Le groupe est le gérant d’environ 190 fonds de gestion aux États-Unis et d’environ 230 sociétés en dehors des États-Unis. 

Il annonce gérer en décembre 2016 pour plus de 5 100 milliards de dollars américains d’actifs.

6 200 milliards en 2020…

The Vanguard Group détient des parts dans de grandes sociétés comme MichelinPernod RicardMonsantoExxonMobilAlphabetDow Chemical ou encore Foxconn

Il est le premier actionnaire de Goldman Sachs devant State Street Corporation, avec 5,73 % et le premier actionnaire d’Apple, avec 7,01 %, et actionnaire d’Amazon, avec 5,6 % des actions. 

Il est aussi actionnaire d’American Express pour environ 4,70 % de son capital.

https://www.wikizero.com/fr/The_Vanguard_Group

Premier actionnaire de Goldman Sachs….
La fameuse…celle qui a plombé  l’Europe par la Grèce…
Là où arrivent comme par hasard certains pipelines gaziers…

Le système rothschildien passe par the vanguard group…

https://kontrainfo.com/wp-content/uploads/2015/05/VanguardGroup.png

Connaissez-vous RIT Capital Partners …?

« En 1961, la société a été fondée, à l’initiative de Jacob Rothschild, pour servir la succursale anglaise de la famille Rothschild pour des investissements en dehors de leur banque N M Rothschild & Sons : elle a été nommée « Rothschild Investment Trust ».En 1980, il y a eu un conflit entre Jacob Rothschild et Evelyn de Rothschild »

https://en.wikipedia.org/wiki/RIT_Capital_Partners

Les frangins anglais…

https://kontrainfo.com/wp-content/uploads/2016/11/Lord-Rothschild-Sir-Evelyn-Rothschild.jpg

Lien avec the Vanguard group et RIT Capital Partners / Rothschild 

RIT CAPITAL PARTNERS PLC (LEI: P31Q1NLTW35JJGHA4667)

26 April 2018

Election of Directors

Following the passing of all resolutions by shareholders at its Annual General Meeting, RIT Capital Partners plc (‘RIT’) announces the following elections to the Board with immediate effect:

André Perold

André Perold has been elected to the Board as a Non-Executive Director.  Mr Perold is a Co-Founder, Managing Partner and Chief Investment Officer of HighVista Strategies, a Boston based investment firm. He is a board member of the Vanguard Group, the global investment company and also serves on the Investment Committee of the Partners Healthcare System.

Mr Perold will sit on the Audit & Risk Committee.

There are no other details that require to be disclosed in respect of the appointment of Mr Perold  pursuant to Rule 9.6.13 of the UK Listing Rules.

https://www.investegate.co.uk/article.aspx?id=201804261241412611M

Parcours

André Perold a rejoint Vanguard en 2018. 

André Perold est actuellement

https://www.theofficialboard.fr/biographie/andre-perold-013e1

https://www.theofficialboard.fr/organigramme/vanguard#469757

https://www.highvistastrategies.com/Customer-Content/www/our-team/Images/perold-andre.jpg

Lien avec Rothschild and co…branche française…

Changement d’époque. Quatre ans après avoir pris la succession de sir Evelyn à la tête de la maison britannique du groupe Rothschild, David de Rothschild poursuit la réunification des deux branches de la famille. Au terme d’une réorganisation annoncée hier, la branche britannique deviendra minoritaire dans le groupe au bénéfice de la française. Le holding coté Paris Orléans, structure de tête regroupant les intérêts français, va racheter pour 446 millions d’euros les 50 % détenus par la famille de sir Evelyn dans Concordia BV, un holding intermédiaire, actionnaire indirect des activités bancaires.

La branche française étant majoritaire dans le holding familial, la prise de décision s’en trouvera simplifiée. « Il n’y a plus de raison de parler de branche anglaise et de branche française aujourd’hui », résume David.

http://photos.geni.com/p13/be/f9/2c/f0/5344484225c10e80/david_de_rothschild_profile_300x293_large.jpg

https://www.lesechos.fr/2007/07/la-branche-francaise-de-la-famille-devient-majoritaire-dans-le-groupe-rothschild-535473

Rothschild co (ex Paris Orléans) Est une société cotée en bourse pour financer ‘Euronext Paris et contrôlé par la branche française et anglaise du Rothschild famille. Rothschild Co est la société phare du groupe bancaire Rothschild et contrôle les activités de N M Rothschild Sons et Rothschild Cie Banque.

https://boowiki.info/art/les-banques-francaises/rothschild-co.html

Actionnaires de Rothschild and co…

Tout en bas de la liste…

Rothschild Concordia SAS 

27,104,652

34.9%

Rothschild & Co SCA

5,882,880

7.58%

Maurel Bernard Family

4,229,704

5.45%

Jardine Matheson Holdings Limited

4,217,310

5.43%

De Edouard E A Rothschild

4,057,079

5.23%

Global Alpha Capital Management Ltd. 

1,043,918

1.34%

Invesco Advisers, Inc. 

811,398

1.05%

François Henrot

762,470

0.98%

Norges Bank Investment Management 

754,406

0.97%

The Vanguard Group, Inc. 

705,469

0.91%

https://www.marketscreener.com/quote/stock/ROTHSCHILD-CO-5306/company/

Show part of quote

https://www.numeroservicioalcliente.com/wp-content/uploads/2017/07/Vanguard-Group-servicio-al-cliente.png

David de Rothschild a passé les rênes à son fils Alexandre en 2018…

Alexandre de Rothschild est devenu le nouveau président exécutif de la banque d’affaires Rothschild & Co, en 2018, à l’âge de 37 ans, après avoir succédé à son père David de Rothschild. Il représente ainsi la huitième génération de banquiers de la société. Zoom sur le parcours d’une figure emblématique du monde de la finance et de la banque d’affaires.

https://d31dn7nfpuwjnm.cloudfront.net/images/valoraciones/0030/0232/Alex_de_Rothschild.jpg

https://business-cool.com/vie-pro/portraits-inspirants/portrait-alexandre-de-rothschild-president-rothschild/

Lien entre l’état russe / Poutine / Rothschild Vanguard …

Souvenez-vous en 2015…
Poutine parlait de virer les Rothschild de la Russie…
Beaucoup y ont cru…
Forgeant ainsi la légende Poutine…

Début 2015, des confidents au plus haut niveau de Vladimir Vladimirovitch Poutine ont laissé fuiter que celui-ci a l’intention de nationaliser la Banque centrale qui est contrôlée par les Rothschild via la Cité de Londres et de purger ses “collaborateurs” avec l’Ouest. Un de ces confidents est Evgueni Fedorov.

En vertu de la Constitution, la CBR (Banque Centrale Russe) appartient à un État étranger – la City de Londres – et prend les commandes de Londres et de Washington. Cette banque ne peut imprimer de l’argent que correspondant à sa trésorerie en devises étrangères, ce qui ne suffit pas aux finalités de Poutine et aux besoins d’une vraie Banque Centrale.

https://numidia-liberum.blogspot.com/2016/08/poutine-va-t-il-virer-les-rothschild-de.html

C’était des conneries…

Poutine est la pièce maîtresse de l’échiquier Rothschildien…

Cyber polygone 2021

L’année dernière, le Forum économique mondial (FEM / Davos) s’est associé au gouvernement russe et aux banques mondiales pour mener une simulation de cyberattaque très médiatisée qui visait le secteur financier, un événement qui ouvrirait la voie à une « réinitialisation » de l’économie mondiale. Cette simulation, baptisée Cyber Polygone, était peut-être plus qu’un simple exercice de planification et présente des similitudes avec la simulation de pandémie, l’Évènement 201, parrainé par le FEM qui a précédé la crise du COVID-19.

Cet exercice intervient plusieurs mois après que le FEM, « l’organisation internationale pour la coopération public-privé » qui compte parmi ses membres l’élite la plus riche du monde, ait officiellement annoncé son initiative pour une Grande Réinitialisation, qui impliquerait la transition coordonnée vers une économie mondiale de la Quatrième Révolution industrielle dans laquelle les travailleurs humains deviennent de plus en plus insignifiants. Cette révolution, dont son plus grand partisan, le fondateur du FEM, Klaus Schwab, a déjà présenté un problème majeur pour les membres et les organisations membres du FEM, à savoir le sort réservé aux masses de personnes laissées au chômage par l’automatisation et la numérisation croissantes sur le lieu de travail.

Par exemple, la personne choisie pour ouvrir l’événement Cyber Polygone était le premier ministre de la Fédération de Russie, Mikhail Mishustin, et son hôte principal, BI.ZONE, était une filiale de la Sberbank contrôlée par le gouvernement russe. Cela suggère que le récit récurrent du « piratage russe » pourrait toucher à sa fin ou sera bientôt remplacé par un autre croque-mitaine plus approprié à la lumière des réalités politiques actuelles.

https://reseauinternational.net/de-levenement-201-a-cyber-polygone-simulation-dune-cyberpandemie-a-venir-au-forum-economique-mondial/

Sberbank est la banque nationale de Russie…

https://www.lebureauexport.fr/info/2020/10/russie-la-banque-publique-russe-sberbank-lance-son-offre-streaming/

ce n’est pas une banque privée, mais une banque publique appartenant au gouvernement russe…

la banque Sberbank a été racheté par le gouvernement russe en février 2020

htps://www.lefigaro.fr/flash-eco/le-gouvernement-russe-rachete-sberbank-pour-financer-les-depenses-sociales-20200212

octobre 2020, Sberbank vole les données biométriques des enfants russes dans les cantines scolaires

https://thebell.io/en/russia-s-largest-bank-is-using-school-canteens-to-collect-children-s-biometric-data/

https://sputniknews.com/russia/201609161045379739-russia-sberbank-schools-payment-system/

https://www.electronicpaymentsinternational.com/news/sberbank-fingerprint-payments-technology/

Sberbank en Turquie…

« Deutsche Bank, Rothschild et Troika Dialog ont agi en tant que conseillers financiers de la Sberbank. Linklaters LLP et Taboglu étaient les conseillers juridiques de Sberbank, tandis que KPMG effectuait une diligence raisonnable financière et fiscale pour le compte de Sberbank… »

https://www.sberbank.at/press-releases/sberbank-announces-agreement-acquire-9985-denizbank

Vanguard et Sberbank…

Owner

Government of Russia(52,32%)

The Vanguard Group (1.63%)[3]

https://en.wikipedia.org/wiki/Sberbank_of_Russia

https://zupimages.net/up/21/06/cb3e.jpeg

https://www.zupimages.net/up/21/06/v0q5.jpeg

https://www.coursehero.com/file/69444136/Sberbank-of-Russiadocx/

VHGEX – Vanguard Global Equity Fund Investor Shares dans SBER / Sberbank of Russia PJSC

2020-11-27 – VHGEX – Vanguard Global Equity Fund Investor Shares a déposé un formulaire NPORT-P divulguant la propriété de 16 020 actions de Sberbank of Russia PJSC (Royaume-Uni : SBER) avec une participation totale évaluée à 187 024 USD au 30 septembre 2020. VHGEX – Vanguard Global Equity Fund Investor Shares avait déposé un NPORT-P précédent le 29/08/2020 divulguant 16 020 actions de Sberbank of Russia PJSC d’une valeur de 182 111 000 dollars américains.

https://fintel.io/so/uk/sber/vanguard-horizon-funds-vanguard-global-equity-fund-investor-shares

Vanguard est la force de frappe de David de Rothschild et Jacob de Rothschild…
Vanguard est un fond d’investissement de 6 200 milliards de dollars…
Le fond Vanguard a la particularité d’appartenir à ses actionnaires.

= = =

Lecture complémentaire :

Gary Allen « Le dossier Rockefeller »

Que faire ? La marche vers la tyrannie globale comment s’en sortir (Résistance 71, 2010)

La City de Londres, au cœur de l’empire

Pierre Kropotkine « Champs, usines et ateliers »

Pierre Kropotkine « La conquête du pain »

Guy Debord « La société du spectacle »

Dean Henderson, les 8 familles derrière le cartel financier mondial

La solution à 10%

 

Géopolitique, guerres impérialistes des hydrocarbures, Asie Centrale et Moyen-Orient… Quand COVID rime avec Rothschild (2ème partie)

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, économie, colonialisme, crise mondiale, documentaire, guerres hégémoniques, militantisme alternatif, néo-libéralisme et paupérisation, neoliberalisme et fascisme, pédagogie libération, politique et lobbyisme, politique et social, politique française, résistance politique with tags , , , , , , , , , on 1 mars 2021 by Résistance 71

 

 

L’arbre a désormais une branche de trop

 

ParaBellum666

 

1er mars 2021

 

1ère partie
2ème partie
3ème partie
4ème partie
5ème partie

 

David de Rothschild est aujourd’hui le roi incontesté et incontestable de l’illustre famille…
Son arbre généalogique relie les deux branches française et anglaise…
La providence…sûrement calculée…a voulue qu’il naisse à New-York…
Faisant également de lui un américain…
C’est la mort mystérieuse d’Amschel de Rothschild en 1996 à Paris qui lui a permit de réunir au final les deux branches…

https://zupimages.net/up/21/08/wr2g.jpeg

https://www.lesechos.fr/1996/07/deces-dun-heritier-rothschild-de-londres-838228

Amschel de Rothschild était alors le successeur désigné par Evelyn de Rothschild…
Président de la N.M Rothschild…banque londonienne très privée spécialiste des dénationalisations et accessoirement… l’aîné de la famille Rothschild…
Wikipedia de Sir Evelyn de Rothschild…

« Evelyn de Rothschild a été nommée directeur de Rothschild Frères, basée à Paris, en 1968, tandis que Guy de Rothschild de la branche française de la famille est devenu associé chez N M Rothschild & Sons. En 1976, il a pris la présidence de Victor Rothschild et est devenu président en 1982 de Rothschilds Continuation Holdings AG, la société de coordination du groupe de banque marchande. Il est devenu coprésident de la Rothschild Bank A.G., Zurich en 1994, poste qu’il a occupé jusqu’en 2003, date à laquelle il a supervisé la fusion des maisons françaises et britanniques de la famille. David René de Rothschild de la succursale française a pris la présidence exécutive de Rothschild International après la fusion des différentes succursales et Sir Evelyn a continué en tant que président non exécutif de NM Rothschild & Sons. En 2003, il a fondé avec sa femme, Lynn Forester de Rothschild, une société holding, E.L. Rothschild, pour gérer leurs investissements dans The Economist et diverses entreprises en Inde. »

https://zupimages.net/up/21/08/8mjp.jpeg

La banque unifiée s’appelle désormais Rothschild and Co…et est dirigée depuis 2018 par Alexandre…fils de David de Rothschild.

https://zupimages.net/up/21/08/2dt8.jpeg

La branche suisse de cette légendaire famille connue sous le nom de banque Edmond de Rothschild est en réalité la branche franco-française…
A la mort d’Edmond de Rothschild en 1997…c’est son fils…Benjamin de Rothschild…unique héritier…qui reçu les rênes de cette banque…
Benjamin de Rothschild était un héroïnomane notoire…
Raison probable qui l’a poussé à placer à la tête de sa banque son épouse…
Ariane de Rothschild…

https://zupimages.net/up/21/08/0g01.jpeg

La femme écarlate…? 
En 2015…la nouvelle reine prenant les rênes entre dans l’arène…
l’assignation en justice est le premier coup d’éclat d’ Ariane…
En janvier 2015, Ariane a pris la présidence du comité exécutif. Trois mois plus tard, elle assignait en justice David de Rothschild, chef du clan des cousins de la branche aînée pour une histoire d’utilisation du légendaire patronyme…

Un sacrilège! 

Personne avant elle n’avait osé défier publiquement le grand David, président de la Banque Rothschild…
Cette passation de pouvoir à créer un grand désordre dans cette famille…
Notamment au niveau de Nadine de Rothschild…mère de Benjamin…
Qui à l’annonce de cette nouvelle…à retirée sa fortune personnelle de la banque dont elle détient 16.90 % du capital pour la transférer…de l’ordre de 200 millions de frs…à la banque Pictet…
Les deux femmes se détestent…
D’autant que dans cette comédie familiale…il existe une troisième femme…
Car Benjamin en réalité n’était pas fils unique…
Benjamin a découvert à la mort de son père Edmond l’existence de sa demi-sœur, Camillia, fruit d’une relation extraconjugale, mais reconnue comme enfant légitime. Cette figure discrète, que ne mentionne aucun des rapports du groupe, posséderait toujours près de 17% de la holding familiale…
Suite au décès de Benjamin de Rothschild survenu le 15 janvier 2021…
Se pose désormais le problème de la succession…
Benjamin contrôlait 65,94% du capital…
«Tout a été prévu depuis longtemps et tout revient aux quatre filles», assurent des proches de la famille qui s’expriment sous couvert de l’anonymat. »
Selon la loi suisse, Ariane de Rothschild a droit à 25% de la succession au minimum, en tant que conjointe.
La mort de Benjamin signifie tout simplement la fin cette branche et de la banque Edmond de Rothschild…qui selon des analystes n’est pas très rentable…

La banque Edmond de Rothschild emploie quelque 2500 personnes, dont plus de 800 en Suisse, et gère quelque 173 milliards de francs. L’avocat de la famille, Didier Bottge, vante son «bilan sain, solide et liquide», avec une «situation de fonds propres extrêmement robuste». Mais ses derniers chiffres, publiés en 2020, inspirent des doutes sur sa rentabilité. Son rapport coûts/revenus (cost income ratio) s’élève à 0,87. Or, plus cet indicateur est proche de 1, moins la banque est profitable. Une concurrente directe, UBP, affiche un ratio bien meilleur de 0,67.

De plus…David de Rothschild & Co a une attitude aggressive en Suisse…

« Le décès du baron relance donc les spéculations sur un futur rapprochement avec les cousins de la banque rivale Rothschild & Co, établis à Londres et à Paris.

Leurs rapports avec Ariane sont tendus depuis le procès qui a opposé ces deux branches de la famille pour le contrôle du nom Rothschild. Sur le papier, ces cousins sont dix fois moins riches (toujours selon «Challenges»). Mais en France, leur banque d’affaires surpasse largement Edmond de Rothschild. À Genève, ils viennent de racheter la banque privée Pâris Bertrand et concurrencent directement Edmond de Rothschild dans la gestion de fortune. »

Saurez-vous trouver les deux T-Rex cachés sur cette image…?

https://zupimages.net/up/21/08/gy2f.jpeg

https://www.tdg.ch/mysteres-et-embuches-pour-la-succession-chez-les-rothschild-586300235470

Je vous aide…

https://zupimages.net/up/21/08/4511.jpeg

Dans l’échiquier Rothschildien il faut encore compter sur Jacob de Rothschild…
Jacob de Rothschild est président de RIT Capital Partners plc et de J Rothschild Capital Management. La société, RIT Capital Partners plc, a une valeur liquidative de près de 2 milliards de livres sterling.
Dans l’échiquier Rothschildien il y’a également le fond d’investissement the Vanguard group…force de frappe de 6200 milliards de dollars…
Fond d’investissement qui a la particularité d’appartenir à ses actionnaires…

https://youtu.be/6sCioKnpHdY

Ce qui pourrait bien se passer dans un proche avenir…
La banque Edmond de Rothschild sera absorbée par Rothschild & Co ou cessera 
De faire partie du système Rothschildien…
Avec les conséquences que cela aura pour la première et surtout pour les clients…
En réalité elle ne fait déjà plus partie du système Rothschildien…
Étant un système patriarcal…la mort de Benjamin acte et scelle le destin de sa branche…
La mort de Benjamin de Rothschild tombe bien…encore une fois…
Car elle est géostratégique pour le roi David…et le système americano-russe Rothschildien…et Israël bien entendu…
Sur l’échiquier Rothschildien…
Il y’a l’Inde…raison pour laquelle « l’Inde des deux » devait mourir…
Car qui dit Inde…dit chine…mais dit surtout Pakistan…
Pakistan…pays qui a été créer de toute pièce par l’Angleterre…lorsque l’Inde était encore une colonie anglaise…
L’échiquier repose sur un puzzle qui n’a pas été monté au hasard…
Trop de hasard tue le hasard…
Voir ce film…surtout pour la fin…qui met en évidence quelque chose de troublant…

https://zupimages.net/up/21/08/aebc.png

Les Rothschild mêlent leurs intérêts aux intérêts des pays nationaux…
En manipulant tout le monde…
Pourquoi le Pakistan…?
A votre avis…?

https://zupimages.net/up/21/08/ktz4.png

Iran en vert…Pakistan en orange…

 

Résistance politique: Le fléau du néo-conservatisme et la mafia khazare…

Posted in actualité, canada USA états coloniaux, colonialisme, crise mondiale, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, militantisme alternatif, N.O.M, néo-libéralisme et paupérisation, neoliberalisme et fascisme, pédagogie libération, politique et lobbyisme, politique et social, résistance politique, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , , , on 31 décembre 2016 by Résistance 71

La mafia khazare et ses marionnettes veut diriger le monde

Ce ne fut qu’après le 11 septembre 2001 que le plan de domination totale du monde fit surface

Jonas Alexis

23 décembre 2016

url de l’article original:

http://www.veteranstoday.com/2016/12/23/the-khazarian-mafia-and-their-marionettes-want-to-rule-the-world/

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

Si vous ne pensez pas que “l’exceptionnalisme américain” est un synonyme de sionisme, de domination mondiale et ce que Friedrich Nietzsche aurait appelé “la volonté d’accéder au pouvoir”, qui n’est que la reformulation du “Monde comme Volonté et Représentation” d’Arthur Schopenhauer, pensez-y à deux fois… D’abord, replaçons tout cela en contexte.

Dans les années 1980, la mafia khazare, plus spécifiquement ce qu’on nomme les néo-conservateurs (nouveaux cons), se sont emparés de l’administration Reagan et ont redéfini le paysage politique [1]. L’universitaire juif du droit Stephen M. Feldman commence son livre Neoconservative Politics and the Supreme Court: Law, Power, and Democracy comme suit:

“Depuis plus de 20 ans, en commençant en 1980, les néo-conservateurs se sont tenus à l’avant-garde intellectuelle d’une coalition conservatrice qui régna sur le gouvernement national. Les nouveaux cons ont gagné cette position avantageuse en menant un assaut contre le régime hégémonique démocratique pluraliste qui s’était emparé de la nation depuis les années 1930.”[2]

Feldman n’est pas seul sur ce sujet. D’autres universitaires et écrivains juifs en sont venus à la même conclusion. [3]
Depuis que la mafia khazare s’est emparée de la politique étrangère américaine, les Etats-Unis ont cherché des dragons et des monstres de toute sorte, des lutins et des trolls afin de détruire le Moyen-Orient, ce qui est totalement contraire à ce que les pères-fondateurs de la nation avaient envisagé. Irving Kistol, un des pères fondateurs du mouvement nouveau con déclara en 1996:

“Avec la fin de la guerre froide, nous avons vraiment besoin d’un ennemi idéologique menaçant, méritant nos efforts, un ennemi qui pourrait nous unir en opposition.”[4]

Si un “ennemi menaçant” n’existait pas, alors les nouveaux cons, qui au passage sont tous d’anciens trotskistes et socialistes autoritaires, l’inventaient et utilisaient une stratégie de couverture et de dague pour le détruire. George H.W. Bush fut conquis à cette idée. Au mois d’octobre 1991, peu de temps après la guerre du golfe (NdT: de libération du Koweit), il dit aux Nations-Unies qu’il aspirait à fonder un “Nouvel Ordre Mondial”. [5]

Bush déclara que son “Nouvel Ordre Mondal” (NOM) se référait en fait à un monde dans lequel la paix et l’harmonie se côtoieraient au sein des nations. Pas de guerres, pas de conflits, seulement un dialogue et la résolution des problèmes par l’intermédiaire de solutions diplomatiques.

Mais nous savons tous que ceci n’était qu’un mensonge éhonté et une manière vicieuse de tromper le peuple américain. Ce NOM n’était qu’un autre mot pour la domination mondiale, l’hégémonie. Comme Patrick Buchanan le fit justement remarqué:

“ Entre le jour où Bush est entré en fonction et le jour où son fils a pris la suite, les Etats-Unis ont envahi le Panama, sont intervenus en Somalie, ont occupé Haïti, ont poussé l’OTAN aux frontières de la Russie, créé des protectorats au Koweït et en Bosnie, bombardé la Serbie pendant 78 jours, occupé le Kosovo, adopté une politique de “double encerclement” de l’Irak et de l’Iran, déployé des milliers de soldats en Arabie Saoudite, sol sacré de tous les musulmans.”[6]

Dans ce NOM, la raison pratique ne joue virtuellement aucun rôle. De plus, les agents de ce NOM n’ont aucunement consulté le peuple américain parce que personne avec un gramme de bon sens commun ne le soutiendrait. Le NOM fut passé en force sur le peuple américain par les nouveaux cons afin essentiellement de faire plaisr au régime israélien.

Si vous pensez que cela est un peu exagéré, alors prenez-le de George W. Bush soi-même. Il demanda un jour à son père de définir le néo-conservatisme: “Qu’est-ce qu’un nouveau con ?”, “veux-tu des noms ou une description ?”, répliqua le plus vieux des Bush. “Une description”. “Bon alors, je vais te répondre en un mot: Israël”, dit alors Bush père.[7]

Similairement, le nouveau con juif Max Boot déclara dans un article du Wall Street Journal intitulé: “Que diable est un nouveau conservateur?” qu’Israël est une “valeur clef du néo-conservatisme” et que “Commentary” (magazine), navire amiral de la presse néo-conservatrice, est la “bible néo-con”[8]

Deubeuliou suivait juste la stratégie neo-con ou du NOM lorsqu’il dit de Saddam Hussein: “Je vais botter le cul de ce pauvre connard à travers tout le Moyen-Orient.”[9]

Bien avant que les Etats-Unis n’aillent en Irak, Bush divisait déjà le monde en deux catégories: ceux qui se tenaient avec les USA et mettaient en place l’idéologie du NOM sur un plan mondial et ceux qui ne le faisaient pas. Ceux qui refusaient de suivre le NOM étaient condamnés soit comme terroristes ou comme des soutiens du terrorisme. Comme Bush le dit alors lui-même:

“Notre guerre contre la terreur commence avec Al Qaïda (NdT: création de la CIA au début des années 1980), mais çà ne s’arrête pas là. Cela ne s’arrêtera pas tant chaque groupe terroriste d’obédience mondiale n’ait pas été trouvé, arrêté et défait… Chaque nation dans chaque région du globe a maintenant une décision à prendre: soit vous êtes avec nous ou soit vous êtes avec les terroristes. A partir de dorénavant, toute nation qui continuera de protéger ou de soutenir le terrorisme sera vue par les Etats-Unis comme un régime hostile.”[10]

Bush ne s’arrêta pas en si bon chemin. Il avait des choses encore plus intéressantes à dire: “L’Amérique a un message pour la nation du monde: si vous abriter des terroristes, vous êtes des terroristes. Si vous entrainez ou armez des terroristes, vous êtes des terroristes. Si vous nourrissez ou financez un terroriste, vous êtes un terroriste et vous serez rendu responsable par les Etats-Unis.” [11]

Le simple fait que George W. Bush ne considéra jamais les Etats-Unis comme un terroriste, un “régime hostile” alors que Bush lui-même faisait entraîner des organisations terroristes très violentes comme le MEK (opposition iranienne) dans le Nevada.[12] Les mêmes cellules terroristes ultra-violentes étaient aussi formées par le Mossad et finirent par assassiner un bon nombre de scientifiques iraniens. [13] Mais cela était bien parce que ces terroristes eux, ne faisaient que suivre l’idéologie du NOM.

Bref, Bush, d’après sa propre classification politique, est un terroriste. Rappelez-vous toujours que les terroristes se foutent pas mal de la vérité. Ils se foutent pas mal si des gens innocents vivent ou meurent. Ils ne pensent qu’à une chose: la dissémination de leur virus politique et/ou idéologique. Le nouveau con juif Jonah Goldberg est un de ces classiques exemples illustrant cela. Il déclara ainsi sans aucune honte:

“Environ tous les 10 ans, les Etats-Unis ont besoin de s’en prendre à un petit pays de merde et de la claquer sur le mur, simplement pour montrer au monde qu’on ne rigole pas.[14]

Le fumiste plaisantin a t’il dit combien cela coûtait-il ? A t’il parlé du chaos et de la destruction ?

Non, absolument pas.

Dès 2003, après des mois de propagande dans les médias, Bush dissémina le virus nouveau con du NOM en Irak, ce qui devint un désastre total (NdT: planifié comme tel, la guerre en Irak n’a jamais eu pour objectif d’être gagnée, mais de foutre une merde et un bordel incommensurables afin d’en tirer les marrons du feu, ce qui se produit toujours aujourd’hui…).

John Prados, le directeur adjoint de l’Iraq Documentation Project a noté que les archives “démontrent que l’administration Bush a rapidement abandonné tout plan pour que la diplomatie ne mette un terme et contrôle l’aventurisme irakien au moyen de sanctions et n’avait aucun autre plan qu’en fait celui de l’intervention militaire et embrigada ses alliés britanniques dans une vaste opération de manipulation des opinions publiques des deux côtés de l’Atlantique afin de générer un soutien à la guerre.” [15]

Mais comment sommes-nous parveus à la débâcle irakienne de 2003 ? Y a t’il eu préparation ? de manière fort intéressante, oui. On doit insister sur le fait qu’un des buts des nouveaux cons ou du NOM et de leur idéologie est de manipuler des marionnettes en leur faveur. Comme Irving Kristol le fit lui-même remarquer:

“L’entreprise politique et le but historique du néo-conservatisme sembleraient-être de convertir le parti républicain et le conservatisme américain dans les grandes largeurs contre leurs volontés respectives et en une nouvelle politique conservatrice tout à fait utile pour gouverner une démocratie moderne.”[16]

Dans les années 1990, bien des marionnettes et des laquais furent prêtes à subvenir au rêve de Kristol. Dick Cheney fut une de ces marionnettes, avec l’aide de Paul Wolfowitz et d’autres (NdT: comme Donald Rumsfeld, Karl Rove and co…), il planifia une action en 1993 intitulé “Stratégie de défense pour les années 90”. David Armstrong du magazine Harper’s a dit que ce plan était:

fait pour que les Etats-Unis règnent sur le monde. Le thème absolu est l’unilatéralisme, mais c’est avant tout une histoire de DOMINATION. Il appelle pour que les Etats-Unis maintiennent leur supériorité militaire écrasante et qu’ils empêchent de nouveaux rivaux impérialistes d’émerger pour les défier à l’échelle mondiale. Ce plan appelle la domination des amis et des ennemis. Il ne dit pas que les Etats-Unis doivent être plus forts ou un peu plus forts, mais qu’ils doivent parvenir à la puissance totale et indivisible.”[17]

Il était pratiquement impossible de mettre ce plan en pratique sur un plan domestique et international avant les attentats du 11 septembre 2001, mais juste apès ces évènements catastrophiques, la mafia khazare et ses marionnettes furent comblées parce que la porte venait alors juste de s’ouvrir pour qu’ils puissent presser pour la domination globale totale, du moins sur le Moyen-Orient dans un premier temps. Rappelez-vous toujours ce qu’a dit Benjamin Netanyahou après les attaques du 11 septembre:

“Nous sommes les bénéficiaires d’une chose: des attaques sur le WTC à New York et sur le Pentagone ainsi que de la lutte américaine en Irak… Ces évènement désastreux ont fait basculer l’opinion publique américaine en notre faveur.[18]

Armstrong déclara: “Ce ne fut qu’après les attentats du 11 septembre que le plan [pour la domination mondiale] a pleinement émergé.”[19] On peut dire que le 11 septembre fut “l’ennemi menaçant” dont avait besoin Kristol. Il est mort en 2009, et on peut aussi dire qu’il ne pouvait être plus heureux lorsque Bush annonça qu’il commencerait alors un type d’expansion agressive au Moyen-Orient.

Ainsi, ce plan d’avoir une très forte force militaire virtuellement dans le monde entier, et plus spécifiquement au Moyen-Orient, fut et est toujours une stratégie qui fut enfantée par la mafia khazare et qui fut poussée par les marionnettes telles Dick Cheney, Colin Powell, Condoleeza Rice, Donald Rumsfeld, Paul Wolfowitz et plus récemment Samantha Power. Armstrong écrivit alors en 2002:

“Avant, le plan ´était au sujet de la domination, de l’argent. Il a pris forme vers la fin 1989, lorsque la menace soviétique était clairement sur le déclin et avec elle, le soutien public pour un grand projet militaire. Cheney ne parvint pas à se résoudre à ces réalités. Il demeura profondément suspicieux des soviétiques et il résista fortement à tous les efforts pour la réduction des dépenses militaires. (NdT: N’oublions pas non plus que Cheney est un grand actionnaire et membre du comité directeur de l’entreprise transnationale Halliburton qui a énormément d’intérêts dans la sous-traitance de contrats militaires et para-militaires yankees… Que Halliburton a bénéficié de nombreux contrats pour la “reconstruction” de l’Irak). Les démocrates du congrès se moquèrent de son manque de vision stratégique et quelques personnes au sein du gouvernement Bush murmuraient que Cheney était devenu un outil inutile dans la structuration d’une réponse aux changements révolutionnaires qui se produisaient dans le monde.”

Avec le temps, la mafia khazare et ses marionnettes a attiré un bon nombre de figures politiques à la doctrine du NOM, incluant Colin Powell. Ces clowns de la politique étaient plus enclins de suivre cette idée de domination mondiale et étaient plus heureux d’articuler l’idéologie du NOM dans les médias de manière déceptive et diabolique. Comme le dit Armstrong:

“Powell insista sur le fait que maintenir le statut de super-puissance devait être la première des priorités de l’armée américaine. ‘Nous devons mettre un écriteau sur notre porte disant: La super-puissance vit ici.” A t’il dit à un moment donné. ‘Peu importe ce que font les soviétiques’. Il insista aussi sur le fait que les niveaux de troupe proposés n’étaient que le strict minimum nécessaire à remplir cette tâche. Ce concept deviendrait connu sous le nom de ‘force par la base militaire.”[20]

Dès 1990, George Bush (père) commença à prêcher la doctrine de la domination mondiale en utilisant des déclarations disant que les forces américaines devaient être placées “dans tous les coins du monde”. [21] Dans tous les coins ! Pas même l’empire romain n’a pu se permettre une telle entreprise.

A partir de 1992, Powell commença à propager l’idée que les Etats-Unis avaient besoin de “repousser tout défi d’un challenger potentiel dans un rieve de nous défier sur l’échiquier mondial.” Il dit alors de manière emphatique: “Je veux être le caïd du voisinage”. Il ajouta “ qu’il “n’y avait aucun futur à essayer de défier les forces armées des Etats-Unis d’Amérique.”[22]

Ceci était une fois de plus antithétique de ce que les pères fondateurs avaient envisionné ; mais parce que Powell était possédé de l’esprit khazar et aussi parce qu’il travaillait dans un environnement où la domination mondiale était la nouvelle théorie à la mode, il a dû faire des déclarations qui plus tard prouvèrent être désastreuses pour les USA et la vaste majorité du Moyen-Orient. Armstrong écrivit:

“Alors que Powell et Cheney tenaient ce nouvel argument dans leurs discours au congrès, Wolfowitz, lui, était occupé à étendre le concept et à l’avoir incorporé dans la politique américaine. Durant les premiers mois de 1992, Wolfowitz supervisa la préparation d’une déclaration de politique interne au Pentagone utilisée pour guider les officiels du ministère dans la préparation de leurs forces armées, de leurs budgets et de leurs stratégies.

Le document classé secret défense, connu sous le nom de Defense Planning Guidance (DPG), décrivait un monde dominé entièrement par les Etats-Unis, qui maintiendraient leur statut de super-puissance par la combinaison d’un tutelage politique et d’une énorme puissance militaire. L’image les représentant était celle d’une ville très lourdement armée trônant au sommet d’une colline.

Le DPG déclarait que le ‘premier objectif’ de la stratégie de défense états-unienne était “d’empêcher l’émergence d’un nouveau rival”. Remplir cet objectif demandait à ce que les USA “préviennent que toute puissance hostile ne domine une région à haute signification stratégique. La nouvelle mission des Etats-Unis serait fonc de convaincre à la fois ses alliés et ses ennemis qu’ils “n’avaient pas à espérer un plus grand rôle ou de poursuivre une posture agressive pour protéger leurs intérêts légitimes.

Un autre nouveau thème fut utilisé, celui de l’utilisation de la force militaire de manière préemptive. Les options, notait le DPG, allaient de l’action militaire préemptive pour empêcher une attaque NBC à “punir” ou “menacer de punition des agresseurs au travers d’une variété de moyens”, incluant des frappes militaires contre des usines de fabrication d’armement etc.”[23]

De manière évidente, aucun pays ne voudrait de ce plan essentiellement diabolique. Et où que ce soit que la mafia khazare et ses marionnettes mettent en place ce plan au Moyen-Orient, les Palestiniens en souffrent ; des enfants innocents meurent par milliers, des mères pleurent leurs proches tant aimés, des conditions de vie sont détruites ; des pères sont en deuil et des voisinages entiers sont pulvérisés.

Dans le même temps, le régime israélien et ses officiels se gaussent diaboliquement de leurs victimes sans défense, les hauts-fonctionnaires américains se rangeant du côté israélien ; les nations occidentales se taisent ; les politiciens soutiennent leurs maîtres, la mafia khazare et ses marionnettes continuant de défendre leur “plan de self-defense” diabolique.
De plus, à chaque fois que le coût est trop élevé, la mafia khazare et ses marionnettes envoie la facture aux Etats-Unis et laissent le bon contribuable la payer.
Pour la mafia khazare, une guerre en Irak ayant coûté 6000 milliards de dollars n’est pas assez et au lieu de reconnaître toute erreur cardinale commise dans la région, ils appellent la débâcle une “erreur qui en valait la peine” (NdT: une fois de plus, le but est la chaos pour le NOM et non pas une quelconque victoire)[24]

Bien avant la guerre, ils ont passé un nombre incalculable d’heures à vomir leur loghorrée mensongère et leurs fabrications dans les médias ; après que la masse des gens eut réalisé qu’elle avait été dupée par un petit groupe de personnes qui haïssent l’humanité entière, la mafia khazare est retournée sur une plateforme politique en disant que les Etats-Unis avaient besoin de bouger dans des endroits différents comme l’Afghanistan, la Libye, l’Irak, la Syrie etc. En d’autres termes, la mafia khazare et ses laquais de bas étages veut le Moyen-Orient pour elle seule, car tout ce qu’ils touchent, semblent-ils impliquer, est de l’or pur.

Parce que la mafia khazare a rejeté le logos dans toute sa manifestation, elle n’est jamais satisfaite d’une destruction. Elle doit détruire un pays après l’autre. Elle a planifié de dominer et de régner, mais pour y parvenir, elle doit détruire toute force qui se met en travers de sa route.

“Le DPG a aussi envisagé de maintenir un arsenal nucléaire américain substantiel tout en décourageant et sanctionnant les autres programmes nucléaires des autres pays… Tout çà, brièvement, pour une domination unilatérale par la supériorité militaire.”[25]

Le plan de la mafia khazare pour dominer le monde au travers de “l’unilatéralisme” fut fuité par le quotidien du New York Times en mars 1992 et à la fois la “gauche” et la “droite” réagirent avec horreur. L’adjoint directeur de campagne électorale de Bill Clinton, George Stephanopoulos, a dit que le Pentagone essayait de “trouver une excuse pour de gros budgets de défense plutôt que de les réduire”.[26] Même le président Clinton fut pétrifié par le plan en question.

Wolfowitz trouva la politique irakienne de Clinton particulièrement énervante. Pendant la guerre du Golfe, Wolfowitz critiqua sévèrement la décision, endorsée par Powell et Cheney, de mettre fin à la guerre une fois que le mandat de l’ONU de virer les forces de Saddam hors du Koweït ait été rempli, laissant en place le dictateur irakien.

Il appela l’administration Clinton pour qu’elle finisse le boulot en armant les forces d’opposition et en envoyant des forces terrestres américaines pour défendre une base opérationnelle dans le sud de l’Irak. Dans un éditorial de 1996, Wolfowitz souleva la question du projet de lancer une attaque préemptive contre l’Irak…

Les objections de Wolfowitz aux tactiques de Clinton ne furent pas limitées à l’Irak ; Wolfowitz avait endorsé la décision du président Bush fin 1992 d’intervenir en Somalie sur une base humanitaire limitée. Plus tard, Clinton étendit la mission à un effort de maintien de la paix plus important, une affaire qui tourna au désastre.”[27]

Mais cela devint encore plus intéressant. Wolfowitz se fit personnellement l’avocat pour “l’armement des musulmans bosniaques dans leur combat contre les Serbes. Powell d’un autre côté, mit publiquement en garde contre cette intervention.” En 1994. [28]

Ainsi le complot s’épaissit là encore. Wolfowitz voulait que les musulmans bosniaques et les Serbes se combattent jusqu’à un massacre final. Ceci est le même plan que celui que Daniel Pipes, un autre juif nouveau con, promut en Syrie. “En 1999, alors que Clinton rassemblait le soutien pour une action commune USA-OTAN au Kosovo, Wolfowitz lamina le président pour ne pas avoir agi plus rapidement.”[29]

Lorsque Deubeuliou Bush arriva au pouvoir (en 2000) Wolfowitz avec d’autres juifs nouveaux cons et marionnettes idoines, le manipulèrent de nouveau. Bush était un total pantin et était prêt à faire absolument tout ce qu’on lui disait de faire. Le “prince des ténèbres” juif nouveau con Richard Perle a lui-même admis:

“Bush ne prenait pas de décisions, d’abord parce que la machine de gouvernement qu’il gérait de manière nominale en fait le gérait lui, mais aussi parce que le Conseil Natonal à la Sécurité (NdT: que dirigeait Wolfowitz) ne le servait pas proprement.”[30]

Comme le dit Buchanan, Bush était une “table rase, une ardoise vierge en politique étrangère” avant l’an 2000. Il “n’avait aucune expérience en politique étrangère et n’y manifestait aucun intérêt. Dans la campagne de l’an 2000, il se trompait en parlant de la Slovénie et de la Slovaquie ; appelait les Grecs des “Grecquiens” et se planta totalement lorsque un interviewer lui demanda de nommer quatre dirigeants de quatre nations importantes…”[31]

Les nouveaux cons bien entendu, se jetèrent rapidement sur cette viande fraîche, “La première fois que j’ai rencontré Bush, j’ai su qu’il était différent. Deux choses devinrent très claires. Un, il ne savait pas grand chose et deux il avait la confiance en lui pour poser des questions qui révélaient qu’il ne savait pas grand chose…” dit Richard Perle[32]

Bush ne voulut pas accepter la manipulation de Wolfowitz, particulièrement lorsqu’il s’en est agi de relier les attentats du 11 septembre avec Saddam Hussein et Al Qaïda ; mais il finit par céder aux mensonges et aux fabrications. Pourquoi ? Parce qu’il y avait une cabale autour de Bush, une cabale qui se faisait appeler “les Vulcains” [33] et ceux-ci ne pouvaient lui permettre de réfléchir correctement.

Donc qu’avons nous après des années d’idéologie du Nouvel orde Mondial au Moyen-Oreint et ailleurs ? La paix et l’harmonie ? L’amour et la réconciliation au sein des nations ? Ou bien avons-nous toujours une clique de monstres au pouvoir encore plus puissants qu’auparavant ?

La sodomie des prisonniers irakiens dans la prison d’Abou Graïb fut-elle une bonne chose ? Et que dire de cette guerre qui a déjà coûté 6000 milliards de dollars et qui a entrainé la jeune génération américaine (et irakienne) dans un abysse économique sans fond ? Ouvrir les vannes dans des endroits comme l’Allemagne, la Suède, l’Angleterre etc ?… Bien sûr qu’Angela Merkel est une sombre marionnette de plus.

Mais si les gens dans des endroits comme l’Allemagne sont vraiment en colère au sujet de ce qui se passe dans leur pays, alors il est plus que grand temps de commencer à attaquer le véritable serpent. Et ceci a été un de mes plus gros problèmes avec des gens comme Alex Jones. Ils ne nous disent JAMAIS qui a poussé pour la guerre perpétuelle au Moyen-Orient et ce malgré le fait qu’ils savent tout des faits réels.

De plus, si le nouveau président élu Donald Trump veut vraiment mettre en application son plan de “L’Amérique avant toute chose”, alors il a vraiment besoin de couper la tête du serpent, que nous savons tous être le régime israélien. Ce serpent a enroulé ses anneaux autour des politiciens occidentaux depuis des années et des années et il est grand temps que nous arrêtions cette alliance inconditionnelle avec ce serpent.

Trump peut parler de “L’Amérique avant toute chose” jusqu’au bout de la nuit, mais tant que nous ne nous attaquons pas à la véritable racine du problème, nous retournerons sans cesse au schéma de guerre perpétuelle parce que “L’Amérique avant toute chose” et un soutien inconditionnel à Israël sont deux choses antithétiques. Non seulement çà, mais elles sont en guerre l’une avec l’autre. Ces quatre prochaines années, l’une va prévaloir sur l’autre et nous ne pouvons qu’espérer que ce ne soit pas le serpent qui prévale…

 

[1] See Patrick J. Buchanan, Where the Right Went Wrong: How Neoconservatives Subverted the Reagan Revolution and Hijacked the Bush Presidency (New York: St. Martin’s Press, 2004).

[2] Stephen M. Feldman, Neoconservative Politics and the Supreme Court: Law, Power, and Democracy (New York and London: New York University Press, 2013), 1.

[3] Murray Friedman, The Neoconservative Revolution: Jewish Intellectuals and the Shaping of Public Policy (Cambridge: Cambridge University Press, 2005); Stefan Halper and Jonathan Clarke, America Alone: The Neo-Conservatives and the Global Order (Cambridge: Cambridge University Press, 2004); Jacob Heilbrunn, They Knew They Were Right: The Rise of the Neocons (New York: Anchor Books, 2009).

[4] Buchanan, Where the Right Went Wrong, 37.

[5] Ibid., 14.

[6] Ibid., 15.

[7] Andrew Cockburn, Rumsfeld: His Rise, Fall, and Catastrophic Legacy (New York: Scribner, 2007), 219.

[8] Buchanan, Where the right Went Wrong, 38.

[9] Michael Isikoff and David Corn, Hubris: The Inside Story of Spin, Scandal, and the Selling of the Iraq War (New York: Three Rivers Press, 2006 and 2007), 3.

[10] Ibid., 17.

[11] Ibid., 18.

[12] Seymour M. Hersh, “Our Men in Iran?,” New Yorker, April 5, 2012; “US trained Iranian ‘terrorist’ group – report,” Russia Today, April 11, 2012; Max Fisher, “Blowback: In Aiding Iranian Terrorists, the U.S. Repeats a Dangerous Mistake,” Atlantic, April 6, 2012; Michael B Kelley, “US Special Forces Trained Foreign Terrorists In Nevada To Fight Iran,” Business Insider, April 9, 2012; Paul R. Pillar, “More Posturing on Iran,” National Interest, September 23, 2012.

[13] “Mossad training terrorists to kill Iran’s nuclear scientists, US officials claim…but is Israel’s real target Obama?,” Daily Mail, February 10, 2012; “Report: U.S., Israel Helped Trained Iranian Dissidents,” Haaretz, April, 7, 2012.

[14] Quoted in Buchanan, Where the Right Went Wrong, 50.

[15] Dan Froomkin, “The Two Most Essential, Abhorrent, Intolerable Lies of George W. Bush’s Memoir,” Huffington Post, November 22, 2010.

[16] Quoted in Buchanan, Where the Right Went Wrong, 39.

[17] David Armstrong, “Dick Cheney’s Song of America,” Harper’s Magazine, Oct 2002, Vol. 305, Issue 1829.

[18] “Report: Netanyahu says 9/11 attacks good for Israel,” Haaretz, April 16, 2008.

[19] Armstrong, “Dick Cheney’s Song of America,” Harper’s Magazine, Oct 2002, Vol. 305, Issue 1829.

[20] David Armstrong, “Dick Cheney’s Song of America,” Harper’s Magazine, October 2002, Vol. 305, Issue 1829.

[21] Quoted in Ibid.

[22] Quoted in Ibid.

[23] Ibid.

[24] Jonah Goldberg, “Iraq Was a Worthy Mistake,” LA Times, October 19, 2006.

[25] Armstrong, “Dick Cheney’s Song of America,” Harper’s Magazine, Oct 2002, Vol. 305, Issue 1829.

[26] Ibid.

[27] Ibid.

[28] Ibid.

[29] Ibid.

[30] David Rose, “Neo Culpa,” Vanity Fair, November 3, 2006.

[31] Buchanan, Where the Right Went Wrong, 41.

[32] Ibid., 42.

[33] Ibid.

Échec et mat à l’empire ?… Poutine leader d’une coalition anti-Mafia Khazare Rothschild (Veterans Today)

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, altermondialisme, colonialisme, crise mondiale, guerre iran, guerre Libye, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, N.O.M, néo-libéralisme et paupérisation, neoliberalisme et fascisme, pédagogie libération, police politique et totalitarisme, politique et lobbyisme, politique et social, politique française, résistance politique, terrorisme d'état, Union Europeenne et nouvel ordre mondial with tags , , , , , , , , , , , , , , , , , on 1 octobre 2015 by Résistance 71

Echec et mat !

 

Preston James

 

29 Septembre 2015

 

url de l’article original:

http://www.veteranstoday.com/2015/09/29/checkmate/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Poutine montre au monde le bluff des Etats-Unis concernant l’EIIL

Dans un des actes diplomatique et dextérité étatique les plus subtils de l’histoire, Vladimir Poutine a démontré le bluff des Etats-Unis au sujet de l’EIIL maintenant appelé État Islamique ou EI.

Dans ce processus, le président Poutine a créé une situation complète d’échec et mat contre l’armée secrète mercenaire de l’EIIL qui attaque la Syrie et les Kurdes pour des factions des services secrets des Etats-Unis, d’Israël, de l’Arabie Saoudite et de la Turquie.

Poutine a fait tout cela en annonçant la formation d’une large coalition internationale pour combattre l’EIIL en Syrie et en Irak et en prenant l’initiative d’envoyer une aide militaire signifiante à Assad et ses forces armées en Syrie.

Pendant sa visite aux Etats-Unis la semaine dernière, il a juste demandé au président Obama d’amener les Etats-Unis au sein de cette coalition internationale. Jusqu’ici, Obama a négligé de promettre que l’armée américaine rejoindrait cette coalition et a au lieu de cela, a continué à appeler Assad un tyran qui largue des bombes sur son propre peuple, ce qui a été prouvé être un énorme mensonge du gouvernement des Etats-Unis.

Dans le même temps, Poutine a envoyé des armements de haute technologie en Syrie incluant des avions MiG 31 afin d’aider le président Assad dans sa bataille pour vaincre l’EIIL et se rendre certain qu’il ne soit pas viré du pouvoir par l’EIIL pour Israël.

Poutine pense que le peuple syrien a élu démocratiquement le président Assad au cours d’élections libres et veut qu’il demeure au pouvoir en tant que le leader légitime de la Syrie.

Les Chinois viennent aussi apparemment de dire qu’ils envoient de l’aide militaire à Assad pour combattre l’EIIL et nous avons au moins un rapport précisant que les forces aériennes françaises ont attaqué l’EIIL avec succès au moins une fois.

Jusque maintenant, les seuls à combattre l’EIIL ont été l’armée syrienne et les Kurdes. Bien que les Américains ont affirmé avoir largué des vivres et des munitions aux forces anti-EIIL, il est maintenant apparent que la vaste majorité de ces équipements fut larguée pour les mercenaires de la CIA que constituent les forces de l’EIIL. Tout ceci bien sûr par pur accident soyons-en certains.

Plus d’une fois, Israël a attaqué les forces syriennes au lieu de celles de l’EIIL comme on penserait qu’il le ferait vu qu’il clâme haut et fort que l’EI est son ennemi juré. Ceci est aussi suspicieux qu’on pourrait même bien croire que l’EIIL travaille pour Israël. Bien sûr, ce que désirent les leaders d’Israël c’est de manipuler les Etats-Unis pour qu’ils se battent dans une guerre supplémentaire pour Israël, tout cela faisant partie intégrante de son plan majeur d’expansion pour le “Grand Israël” (du Nil à l’Euphrate).

Le gouvernemnt des Etats-Unis et les officiels israéliens chantent depuis des mois sur tous les toits qu’une action forte et décisive doit-être prise pour arrêter l’EIIL et pourtant nous savons pour sûr que l’EIIL a été créé et mis en place par les services de renseignement américain et israélien, avec l’aide des Saoudiens et des Turcs au sein d’une sorte de coalition factionnelle secrète.

Nous savons également que l’EIIL a été logistiquement équipé par l’armée américaine en munitions et en armement et équipement militaires laissés de manière très utile et à dessein en Irak afin que ces groupe mercenaires puissent s’en emparer.

Oui, l’EIIL alias EI, alias Daesh alias Al Nosra etc… tout comme Al Qaïda ou plutôt Al CIAda, est en fait un groupe de mercenaires assemblé, entraîné, payé et suppléé par une coalition secrète des services de renseignement américain, israélien, saoudien et turc.

Le général Wesley Clark a révélé que le ministère de la défense des Etats-Unis avait un agenda secret pour faire tomber 7 nations moyen-orientales. L’EIIL fait partie intégrante de cet agenda, qui n’est en fait qu’une extension de l’agenda globaliste sioniste de la Mafia Khazare Rothschild (MKR) ~ voir la note de l’auteur sous l’article ~ qui a malheureusement infiltré et détourné la plus grande partie du Pentagone, du congrès des Etats-Unis et de l’administration gouvernementale.

Fort heureusement, il y a encore quelques nouveaux venus dans le haut commandement militaire américain ainsi que dans ses services de renseignement qui refusent de continuer de permettre que les Etats-Unis soient utilisés par la machine de guerre israélienne et ces gens s’assurent que des informations incriminantes soient fuitées et utilisées pour mettre un terme définitif à cette utiisation illégale, anticonstitutionnelle et traîtresse de l’armée américaine pour qu’elle combatte toujours plus de guerres pour Israël et les sionistes globaliste de la MKR.

L’influence secrète mais puissante de ce nouveau groupe de héros américains sur le gouvernement des Etats-Unis et son administration est maintenant évidente pour tous au vu du refus du président Obama de déployer les forces militaires américaines dans une guerre totale contre l’EIIL.

Si le président Obama avait jamais autorisé les sbires de la MKR au Pentagone d’aller de l’avant avec leur guerre intentionnelle aérienne et au sol en Irak, en Syrie et en Iran, ceci aurait en fait été la fausse couverture utilisée pour en fait virer Assad du pouvoir en Syrie, d’éliminer la Syrie, les Kurdes puis l’Iran, comme la MKR et les likoudistes l’ont poussé à faire depuis un bon moment.

Des personnes de l’intérieur du renseignement américain ont affirmé que l’EIIL a été profondément aidé par le sénateur John McCain et au moins trois généraux en retraite et pointe vers des photos de quelques uns de ces individus discutant avec des commandants de l’EIIL. Si cela est vrai, ceci est un crime très grave et une très sérieuse menace à la sécurité nationale des Etats-Unis. Beaucoup appeleraient cela de la trahison pure et simple, un crime punit de la peine capitale.

En réalité, l’EIIL/EI est une invention, création des sionistes globalistes de la MKR et des likoudistes israéliens dont la stratégie a été de créer un besoin urgent pour l’Amérique et l’Europe d’une intervention militaire contre l’EIIL, mais avec le but de manipuler les Etats-Unis de faire cette guerre contre l’EIIL comme une couverture en fait de virer Assad du pouvoir et de détruire la Syrie, les Kurdes puis l’Iran.

Cette immigration massive de réfugiés en Europe, de ces civils déplacés des zones de guerre impliquant l’EIIL a été orchestrée et financée par les mêmes entités qui sont sous le contrôle de la MKR et leur objectif est de forcer l’Europe à contempler la cause, leur manque de volonté avéré d’arrêter l’EIIL.

Certaines personnes de l’intérieur pensent que cette immigration de masse vers l’Europe a été déclanchée comme punition envers les nations européennes qui participent dans la campagne BDS du Boycott, désinvestissement et sanctions envers Israël contre son régime d’apartheid, de blocus, d’emprisonnement, de tortures et de génocide contre les Palestiniens. Les nombreux clips et reportages que l’on peut visionner sur internet montrant des tireurs embusqués israéliens tirant sur des enfants palestiniens sans défense, ont été un facteur majeur du développement de ce mouvement BDS européen qui se propage maintenant au Canada, aux Etats-Unis et dans le monde entier, tout comme le fut l’assassinat de sang froid de l’activiste Rachel Corrie par un conducteur de bulldozer israélien.

Après, ce furent les contrôleurs de la MKR qui ont ordonné à l’EIIL de pénétrer dans ces zones pour massacrer et opprimer des civils innocents. Ce furent ces mêmes contrôleurs qui s’assurèrent que les immigrants avaient de l’argent pour voyager et pour entreprendre ce périlleux périple vers l’Europe.

Conclusion:

Quand le président Poutine réfère au rassemblement d’une coalition internationale pour combattre et vaincre l’EIIL, ce que cela signifie vraiment est un nouvel effort international mené par la Fédération de Russie et la puissance de la Chine pour parfaire un échec et mat contre le pouvoir sioniste globaliste de la MKR.

Le super homme d’état Poutine a maintenant clairement piégé Obama, la CIA, Israël, l’Arabie Saoudite et la Turquie dans leurs propres monstrueux mensonges au sujet de l’EIIL Si le président Obama pense vraiment ce qu’il dit au sujet de l’EIIL/EI, il devrait sauter sur l’occasion de participer à cette nouvelle coalition internationale rassemblée contre l’EIIL.

Ce que ce superbe échec et mat veut dire en réalité est la fin certaine à ternes de la City de Londres, de la MKR et de l’hégémonie des sionistes globalistes, incluant leurs mignons likoudistes, saoudiens et la cabale du crime Bush (alias la CIA, note du traducteur: La CIA est le bras armé de Wall Street, qui est une branche de la City de Londres… Il suffit d’analyser dans le temps le passage par les portes tourniquets entre Wall Street et la CIA et les directeurs de cette dernière… Hallucinant !…), ainsi que le Departement de la Sécurité de la Patrie ou DHS (NdT: la Staatsicherheit ou Stasi du pays du goulag levant..)

Avec cet échec et mat attendez-vous de voir la fin du pétrodollar US comme monnaie de réserve mondiale et la fin du pouvoir de la réserve fédérale, cartel bancaire privé, la source de fric essentielle du système sionisrte globaliste de la MKR.

Oui, il est désormais évident que le maître homme d’état Poutine a complètement exposé Israël, les Etats-Unis, l’Arabie Saoudite et la Turquie pour leurs énormes mensonges au sujet de l’EIIL et du terrorisme en général. Bientôt, le monde entier va savoir que tout le terrorisme est en fait créé de manière synthétique par cette MKR et ses mignons (Israël, USA, Arabie Saoudite et Turquie) afin de mener le monde dans des guerres, le chaos et le meurtre de masse, le tout pour générer d’énormes bénéfices à cette MKR et ses associés sans âmes.

L’EIIL, EI, Daesh, Al Nosra, Al Qaïda etc… ne sont que des créations faux-drapeaux d’Israël, des Etats-Unis de l’Arabie Saoudite et autres factions des services de renseignement et sont créés pour servir de provocations afin de justifier des guerres illégales non provoquées pour le pur profit et l’accès aux ressources naturelles d’autres nations.

De manière évidente, le phénomène entier de l’EIIL, EI, Daesh, Al Nosra, Al Qaïda n’est rien d’autre que du terrorisme faux-drapeau, mais cette fois-ci les perpétrateurs se sont faits gauler et leurs mensonges ont été exposés par un fin renard d’homme d’état en la personne de Vladimir Poutine.

Ceci représente la vieille tactique des états de créer de toute pièce des attaques faux-drapeau contre leur propre nation ou une nation étrangère, en blâmant leur ennemi et en utilisant cette excuse pour entrer dans une guerre complètement illégale, injustifiée contre cet ennemi “piégé”.

C’est ce que fut l’attaque du 11 Septembre 2001 aux Etats-Unis, une attaque faux-drapeau perpétrée par Israël et les traîtres au sein de l’USAF, du JCS (Etat-Malor des Armées), NORAD et de la FAA ainsi que ceux au sein du gouvernement et du Pentagone, attaque qui fut blâmée sur Oussama Ben Laden alias Colonel Tim Osman pour la CIA et l’Afghanistan, Saddam Hussein et l’Irak. Les véritables perpétrateurs ont jusqu’ici réussi à échapper au radar, mais de plus en plus de personnels du haut commandement militaire américain apprennent ce qu’il s’est passé au fil du temps. La presse étrangère commence à bouger et à couvrir cette histoire de manière plus véridique.

Jamais auparavant dans l’histoire récente des Etats-Unis une telle hypocrisie des leaders américains et de la CIA a été exposée aux yeux de tous, y compris le peuple américain. On peut maintenant dire que le président Poutine a fait un grand chelem. Celui-ci ira dans les livres d’histoire comme un des plus grands actes accomplis par un homme d’état tout autant politique que diplomatique.

Peut-on s’attendre à moins d’un grand joueur d’échec et d’une ceinture noire de judo ? Peut-être est-il temps pour les leaders des Etats-Unis de devenir sérieux à propos de se séparer de cette cabale de la MKR et d’Israël et d’arrêter de les laisser utiliser le pays comme leur paillasson et leur larbin.

Ceci veut bien sûr dire que plus aucun membre du congrès des Etats-Unis ne doit faire serment d’allégence à l’AIPAC et Israël et refuser d’honorer ceux qui ont été faits auparavant.

(*) MKR est donc une abréviation représentant la Mafia Khazare Rothschild, un terme qui fut inventé par l’éditeur de la section financière de Veterans Today (VT) Mike Harris après avoir mené une recherche exensive sur la véritable histoire cachée de la nation khazare et sa connexion avec le sionisme mondialiste Rothschild maintenant centralisé à la City de Londres (NdT: la famille Rothschild contrôle entre autre la Banque d’Angleterre et est la gérante de la fortune incommensurable du Vatican). La MKR opère depuis la City de Londres (NdT: le km2 le plus riche de la planète, là où François Hollande est allé se prosterner avant son élection…), une nation séparée du Royaume-Uni, qui possède sa propre police, ses propres diplomates, et qui ne paie absolument aucun impôt sur quoi que ce soit à qui que ce soit, tout comme le Vatican. La MKR a profondément infiltré les Etats-Unis et le gouvernement et administration du pays et les a détourné pour mener des guerres à son profit. L’état moderne d’Israël est une création de la MKR comme havre de paix des agents sionistes globalistes et qui sert d’entité de paille, tous comme les Etats-Unis et la plupart des nations européennes, dont la majorité essaie maintenant de se dépétrer de l’emprise de cette mafia et de sa toile gluante de dette et de mensonges. La banque de la réserve fédérale américaine est une succursale , une franchise de la City de Londres et de ses banksters de la MKR et est leur principale source d’argent frais, utilisant le pétrodollar comme monnaie de réserve mondiale. Une grande partie du monde est maintenant en train de se réorganiser pour créer un système de pare-feu pour protéger une coalition contre l’hégémonie du pétrodollar et est en chemin pour réussir à l’éliminer de la face du monde. Dès maintenant, le président Poutine a pris la tête d’une coalition qui vise à mettre définitivement en échec l’hégémonie mondiale de cette Mafia Khazare Rothschild.